Jump to content

Rentrer en France après 3 ans au Québec : bilan négatif


dindy

Recommended Posts

  • Habitués

Parce que bien sûr tu prends ma remarque pour ton article mais comme tu lis ce que tu ne veux bien comprendre forcément cela t'echappe que cela concernait tes stat de stats can.

Link to comment
Share on other sites

C'est pas aussi facile qu on croie , je pense que c t une expérience qui ce diffère de chacun de nos.

Bonne chance à t le monde

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Mes réponses pas pertinAntes n'ont encore une fois qu'un visée éducative -si je puis dire - mais le problème de la majorité des personnes ici est qu'ils n'acceptent pas certaines vérités qui peuvent les blesser dans le choix qu'ils ont fait et qu'ils cherchent à nier.

*soupirs* Ce n'est tellement pas une question de certaines vérités... Tellement pas.

Tu as raison de quitter le Québec si tu ne t'y sens pas bien et tes raisons sont valables. Tout est une question de point de vue. Oui, il y a souvent des travaux, surtout à Montréal: ça te dérange toi au point ou cela a été pris en compte pour quitter. Fine. Tu n'aimes pas l'accent québecois. Fine. Mais il y en a pour qui ça ne sera pas des raisons amenant à cette décision. Et ils ont aussi raison eux aussi de considérer que cela n'est pas dérangeant pour eux.

Si tu veux parler de vérité (je n'aime pas ça), dis que tu n'aimes pas la vie au Québec. C'est une vérité. D'autres aiment vivre la vie ici. C'est aussi une vérité :)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Et je trouve ça affligeant de voir autant de chiffres et statistiques pour savoir qui aurait fait le meilleur choix. Etre heureux n'est pas qu'une simple question de chiffres... Ceux qui sont revenus en France ont autant raison que ceux qui restent au Québec.

Les bilans servent aux futurs immigrants uniquement pour comprendre les expériences des autres et avoir un premier aperçu de certains éléments de la vie au Québec. Ils ne servent pas à dicter les décisions des futurs immigrants, ou pire, celles des gens qui sont installés. Il n'y a pas qu'une seule manière de réagir pour un européen à la culture Nord-Américaine. Les gens qui repartent n'ont pas la "vérité" sur l'immigration au Québec. Et ceux qui restent non plus.

Edited by kzrystof
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

il faut de tout pour faire un monde ! l'immigration est une démarche qui n'a rien d'anodin et qui n'est pas si facile. De mon coté j'ai envie de dire que pour l'instant tout va bien et que je me plais énormément dans mon nouveau pays, mais qui sait ce qui se passera dans 1 an ? 5 ans ou même 10 ? Chaque témoignage est différent, qu'il soit positif ou négatif, il suffit simplement de prendre du recul quand on en lit un. Après il ne faut pas cracher sur un pays ou sur un autre, le tout est de comprendre ce qui nous a plu ou non, ce qui nous a fait rentrer ou rester, enfin c'est ce que je crois, mais je suis peut etre un peu trop dans un monde de bisounours xD

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Merci pour votre bilan, il est en page d'accueil.

Bon retour en France.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour tout le monde,

De ma part, cela fait 4 ans que suis ici, j'ai remarqué tout ce que dindy a vu, le bilan c'est de mesure le pour et le contre, le retour aussi après 3 ans ce n'est pas évident de recommencer a zéro, pour la qualité de français y a les écoles privés qui donnent des programmes français, ce qui est de la santé les lacunes sont dans tous les pays les plus développés, je ne sais pas c'est quoi son objectif du moment qu'elle dit que son mari a trouver un travail et elle est autonome, que la France ne leur pas donne cette chance...si c'est pour le système d’enseignement notre rôle en tant que parents de faire attention et de suivre nos enfants dans leur parcours, d'ailleurs ce qu je fait avec mes enfants, pour les garderies c'est leur droit de prendre des vacances , je pense sont des être humains comme nous vu la nature du travail qui nécessite bcp d'énergie et de surveillance active avec les enfants.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

Ce message s'adresse aux futurs immigrants au Québec, pour leur faire part de mon expérience, ainsi qu'à ceux qui ont décidé de rentrer en France, pour avoir leurs conseils et opinions.

Je suis arrivée avec mon mari en tant que résidents permanents il y a un peu plus de 3 ans pour vivre l'expérience de l'immigration québécoise. Aujourd'hui, je n'en peux plus. Je m'excuse à l'avance, je ne souhaite en aucun cas insulter la culture québécoise et les québécois eux-mêmes qui nous ont si gentiment accueillis, mais je n'ai qu'une envie : quitter le Québec pour revenir en France. Il est difficile de ne pas donner l'impression de cracher dans la soupe car, je l'avoue, nous avons trouvé au Québec une situation professionnelle qu'on aurait eu beaucoup de mal à trouver en France. Mon mari ayant "le malheur" d'être autodidacte dans son domaine (l'informatique), il lui était presque impossible de trouver en France un emploi à la hauteur de ses compétences puisque les employeurs français ne voyaient que son manque de diplôme. Au Québec, on lui a donné sa chance.

Malgré cela, nous ne nous voyons plus rester ici. Nous sommes aujourd'hui les parents d'un petit canadien de 16 mois, et nous n'imaginons pas l'élever ici, et ce pour de nombreuses raisons (désolée...).

Tout d'abord, le niveau de français. Je comprends que le Québécois soit une langue à part entière, avec son "accent" et ses expressions. Ce n'est pas ça qui me pose problème. C'est plutôt d'entendre mon dentiste me parler "des hôpitales", le boucher me parler de ses "animales", mon banquier me dire "ça, c'est ce que je vous ai parlé l'autre jour", etc. Officiellement, la grammaire est LA MÊME (je le sais, je travaille dans ce milieu). Alors je me dis qu'il y a surement un problème quelque part, notamment dans l'enseignement du français peut-être... Certains arrivent à passer outre, moi je ne peux pas hélas.

Vient ensuite le système de santé. Je croise les doigts chaque jour pour ne pas avoir à emmener mon fils un jour aux urgences après les nombreux témoignages de personnes qui y ont passé 10, 15 heures ou plus à attendre qu'on s'occupe d'eux...

Le politiquement correct, je n'en peux plus non plus : certains se plaignent des manifestations et des grèves en France. Mais je trouve qu'au Québec, on paye ce manque de contestation. Les gens se font "avoir" et trouvent ça normal. La garderie de mon fils va fermer une semaine pendant les vacances. Bien sûr, il faut quand même payer ces jours (à 45$ la journée svp) pour un service de garde qui ne vous sera pas fourni (en plus d'avoir à vous débrouiller pour faire garder votre enfant ailleurs, et donc payer le double de frais de garde pour cette période). Mais les gens ne disent rien... Et les exemples de ce genre ne manquent pas.

On se plaint aussi en France des impôts élevés. Mais je trouve qu'au Québec on en paye autant (je suis travailleuse autonome, donc la note est salée), SAUF QUE... qu'a-t-on en retour ? Un système de santé qui laisse à désirer, des routes dignes de pays du tiers monde (et l'excuse du froid ne tient pas, il suffit d'aller voir les routes en Ontario), une corruption qui ne se cache même plus, etc...

Je ne parle même pas de la longueur de l'hiver, des prix des fruits et légumes, et d'autres aspects qui peuvent sembler plus superficiels.

Je m'excuse si certains se sentent offensés par mes "critiques". J'avoue que je n'en peux plus. Nous ne regrettons rien, le Québec nous a beaucoup apporté et nous ne l'oublions pas. Mais à l'heure actuelle, c'est cet état d'esprit négatif qui l'emporte. Quand on est dans un tel état de mécontentement, on a tendance à ne plus voir que le négatif, et j'en suis là hélas...

J'attends vos témoignages, notamment ceux qui sont rentrés en France (les détails pratiques m'inquiètent un peu aussi : mettre notre appartement en vente, refaire les cartons et les palettes, etc...).

Merci de m'avoir lue.

Je te suggère dans l'état ou tu es , d'aller se reposer en France et voir ce qui a changer en France durant ton absence et après d'en décider de faire le retour ou de rester en France.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Je comprends pas pourquoi on polémique. Ce qu elle dit est vrai... Maintenant pour ma part, les côté positifs sont plus nombreux... Pour l instant... Le jour où les côté négatifs prendront le dessus je quitterais également le quebec...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

il faut de tout pour faire un monde ! l'immigration est une démarche qui n'a rien d'anodin et qui n'est pas si facile. De mon coté j'ai envie de dire que pour l'instant tout va bien et que je me plais énormément dans mon nouveau pays, mais qui sait ce qui se passera dans 1 an ? 5 ans ou même 10 ? Chaque témoignage est différent, qu'il soit positif ou négatif, il suffit simplement de prendre du recul quand on en lit un. Après il ne faut pas cracher sur un pays ou sur un autre, le tout est de comprendre ce qui nous a plu ou non, ce qui nous a fait rentrer ou rester, enfin c'est ce que je crois, mais je suis peut etre un peu trop dans un monde de bisounours xD

Je comprends pas pourquoi on polémique. Ce qu elle dit est vrai... Maintenant pour ma part, les côté positifs sont plus nombreux... Pour l instant... Le jour où les côté négatifs prendront le dessus je quitterais également le quebec...

Moi itou :)

Link to comment
Share on other sites

Si je peux donner un conseil :

restez le temps d'obtenir la citoyenneté car le retour en France ne sera alors pas définitif.

Et pourquoi ne pas tester le reste du Canada qui est assez différent du Québec sur les aspects négatifs décrits.

Nous avons vécu il y a 10 ans au Québec avons dû rentrer pour des raisons perso. et n'avons pas supporter le retour en France avec le marasme, le chômage, la violence et la haine gratuite entre les gens ici.

Certes tout n'est pas rose au Québec mais l'avenir est beaucoup plus positif que celui en France.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Je souhaite également livrer mon témoignage....Voici mon état d'esprit..

Je me suis installée à Sherbrooke en juillet 2004 avec mon ex mari et mes 5 enfants...Nous avions au départ comme beaucoup du mal à nous y habituer, moi la première ...Mon ex mari a décidé de rentrer l'année suivante, moi je ne voulais pas ou plus...Je commençais à bien m'y plaire...

Mon ex mari a entamé les démarches pour rentrer mais entre temps l'une de mes filles a fait la connaissance d'un Québécois ..Elle ne nous a pas suivis...Je passe tous les mauvais souvenirs, dont celui du jour du départ... J'ai regretté d'avoir suivi mon ex mari..

En rentrant j'avais l'impression d'immigrer dans mon propre pays et surtout de retrouver tout ce que je ne voulais plus voir...Il a fallu nous réinstaller tout en pensant à ma fille que j'avais laissée et quelle culpabilité.. j ai fini par divorcer , j'en voulais à mon ex mari et à moi-même...Depuis je me suis remariée,en 2012 mais la vie n'a pas été facile bien au contraire..Difficile de se stabiliser..Je passe les détails...Depuis quelques années, je retourne chaque année voir ma fille et ce pays que j'aime...Ma fille s'est mariée avec un Québécois, elle va avoir son bébé le mois prochain...Je viens de la quitter encore comme chaque année...Comme chaque année ce sont des déchirements..Je vais être pour la première fois grand-mère et je souffre encore de ne pas profiter de ce petit bout...

La fratrie est divisée...Je vis tout cela difficilement...Ce qui me permet de tenir , c'est mon souhait de venir avec mon mari passer notre retraite au Canada..Ou tout au moins nous partager entre la France et le Canada ,pour profiter de tous les enfants et petits enfants...Espérant que mon témoignage sera utile...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour,

Je souhaite également livrer mon témoignage....Voici mon état d'esprit..

Je me suis installée à Sherbrooke en juillet 2004 avec mon ex mari et mes 5 enfants...Nous avions au départ comme beaucoup du mal à nous y habituer, moi la première ...Mon ex mari a décidé de rentrer l'année suivante, moi je ne voulais pas ou plus...Je commençais à bien m'y plaire...

Mon ex mari a entamé les démarches pour rentrer mais entre temps l'une de mes filles a fait la connaissance d'un Québécois ..Elle ne nous a pas suivis...Je passe tous les mauvais souvenirs, dont celui du jour du départ... J'ai regretté d'avoir suivi mon ex mari..

En rentrant j'avais l'impression d'immigrer dans mon propre pays et surtout de retrouver tout ce que je ne voulais plus voir...Il a fallu nous réinstaller tout en pensant à ma fille que j'avais laissée et quelle culpabilité.. j ai fini par divorcer , j'en voulais à mon ex mari et à moi-même...Depuis je me suis remariée,en 2012 mais la vie n'a pas été facile bien au contraire..Difficile de se stabiliser..Je passe les détails...Depuis quelques années, je retourne chaque année voir ma fille et ce pays que j'aime...Ma fille s'est mariée avec un Québécois, elle va avoir son bébé le mois prochain...Je viens de la quitter encore comme chaque année...Comme chaque année ce sont des déchirements..Je vais être pour la première fois grand-mère et je souffre encore de ne pas profiter de ce petit bout...

La fratrie est divisée...Je vis tout cela difficilement...Ce qui me permet de tenir , c'est mon souhait de venir avec mon mari passer notre retraite au Canada..Ou tout au moins nous partager entre la France et le Canada ,pour profiter de tous les enfants et petits enfants...Espérant que mon témoignage sera utile...

ooh... c'est tres touchant et je compatis à votre tristesse :( c'est une tres belle idée de vouloir revenir au canada pour y passer votre retraite et y retrouver votre fille et votre petit enfant :) il ne faut pas pour autant culpabiliser,la vie est ainsi faite et certaines décisions sont plus difficiles à prendre que d'autres... je vous souhaite de revoir tres vite votre fille au plus vite ! :)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour,

Je souhaite également livrer mon témoignage....Voici mon état d'esprit..

Je me suis installée à Sherbrooke en juillet 2004 avec mon ex mari et mes 5 enfants...Nous avions au départ comme beaucoup du mal à nous y habituer, moi la première ...Mon ex mari a décidé de rentrer l'année suivante, moi je ne voulais pas ou plus...Je commençais à bien m'y plaire...

Mon ex mari a entamé les démarches pour rentrer mais entre temps l'une de mes filles a fait la connaissance d'un Québécois ..Elle ne nous a pas suivis...Je passe tous les mauvais souvenirs, dont celui du jour du départ... J'ai regretté d'avoir suivi mon ex mari..

En rentrant j'avais l'impression d'immigrer dans mon propre pays et surtout de retrouver tout ce que je ne voulais plus voir...Il a fallu nous réinstaller tout en pensant à ma fille que j'avais laissée et quelle culpabilité.. j ai fini par divorcer , j'en voulais à mon ex mari et à moi-même...Depuis je me suis remariée,en 2012 mais la vie n'a pas été facile bien au contraire..Difficile de se stabiliser..Je passe les détails...Depuis quelques années, je retourne chaque année voir ma fille et ce pays que j'aime...Ma fille s'est mariée avec un Québécois, elle va avoir son bébé le mois prochain...Je viens de la quitter encore comme chaque année...Comme chaque année ce sont des déchirements..Je vais être pour la première fois grand-mère et je souffre encore de ne pas profiter de ce petit bout...

La fratrie est divisée...Je vis tout cela difficilement...Ce qui me permet de tenir , c'est mon souhait de venir avec mon mari passer notre retraite au Canada..Ou tout au moins nous partager entre la France et le Canada ,pour profiter de tous les enfants et petits enfants...Espérant que mon témoignage sera utile...

Beau temoignage restez heureux autant que vous le pourriez. Bonne suite.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour,

Je souhaite également livrer mon témoignage....Voici mon état d'esprit..

Je me suis installée à Sherbrooke en juillet 2004 avec mon ex mari et mes 5 enfants...Nous avions au départ comme beaucoup du mal à nous y habituer, moi la première ...Mon ex mari a décidé de rentrer l'année suivante, moi je ne voulais pas ou plus...Je commençais à bien m'y plaire...

Mon ex mari a entamé les démarches pour rentrer mais entre temps l'une de mes filles a fait la connaissance d'un Québécois ..Elle ne nous a pas suivis...Je passe tous les mauvais souvenirs, dont celui du jour du départ... J'ai regretté d'avoir suivi mon ex mari..

En rentrant j'avais l'impression d'immigrer dans mon propre pays et surtout de retrouver tout ce que je ne voulais plus voir...Il a fallu nous réinstaller tout en pensant à ma fille que j'avais laissée et quelle culpabilité.. j ai fini par divorcer , j'en voulais à mon ex mari et à moi-même...Depuis je me suis remariée,en 2012 mais la vie n'a pas été facile bien au contraire..Difficile de se stabiliser..Je passe les détails...Depuis quelques années, je retourne chaque année voir ma fille et ce pays que j'aime...Ma fille s'est mariée avec un Québécois, elle va avoir son bébé le mois prochain...Je viens de la quitter encore comme chaque année...Comme chaque année ce sont des déchirements..Je vais être pour la première fois grand-mère et je souffre encore de ne pas profiter de ce petit bout...

La fratrie est divisée...Je vis tout cela difficilement...Ce qui me permet de tenir , c'est mon souhait de venir avec mon mari passer notre retraite au Canada..Ou tout au moins nous partager entre la France et le Canada ,pour profiter de tous les enfants et petits enfants...Espérant que mon témoignage sera utile...

Ouch c'est pas facile a vivre en effet, je vous souhaite beaucoup de courage.

la fratrie chérir les causes plaindre les conséquences. bienvenue au 21eS

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Effectivement , je suis entièrement d'accord avec vous.. Mes enfants me disent "On n'aurait jamais dû partir " je leur réponds " on n'aurait surtout pas dû revenir " !!!

Link to comment
Share on other sites

Merci pour votre gentille réponse...Ce que je ne dis pas c'est qu'il me faut attendre une douzaine d'années avant la retraite..C'est long .. .Ma dernière fille a 9 ans.. J'avais rencontré quelqu'un en 2006 avec qui j'ai vécu l'enfer et il a dû quitter le domicile en 2008..mais j'ai eu cette petite dernière...

Depuis 2010 j'ai retrouvé le bonheur avec un homme très gentil...J'essaie donc de relativiser et me dire que tout n'est pas négatif...Mais dans mon témoignage je voulais mettre l'accent sur le fait , qu'il être très prudent à vouloir partir en famille...

Soyez heureuse, ma fille au Québec a une très bonne situation et ne regrette rien , sauf notre présence ...

Bonne continuation...

Sincèrement... Marie

Link to comment
Share on other sites

Merci pour votre gentille réponse...Ce que je ne dis pas c'est qu'il me faut attendre une douzaine d'années avant la retraite..C'est long .. .Ma dernière fille a 9 ans.. J'avais rencontré quelqu'un en 2006 avec qui j'ai vécu l'enfer et il a dû quitter le domicile en 2008..mais j'ai eu cette petite dernière...

Depuis 2010 j'ai retrouvé le bonheur avec un homme très gentil...J'essaie donc de relativiser et me dire que tout n'est pas négatif...Mais dans mon témoignage je voulais mettre l'accent sur le fait , qu'il être très prudent à vouloir partir en famille...

Soyez heureuse, ma fille au Québec a une très bonne situation et ne regrette rien , sauf notre présence ...

Bonne continuation...

Sincèrement... Marie

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Juste pour dire que j'avais les mêmes remarques négatives , pour me convaincre de rentrer en France , c'était en 2005 ...Mais le retour a été encore plus difficile ...Et la France je l'ai trouvée pire qu'avant...Et je regrette amèrement...Je le paie chaque jour depuis mon retour en 2005 ...Que de regrets, et de culpabilité...Et toutes les mauvaises excuses que j'avais ne sont pas valables au final...

Donc réfléchissez bien, avant de finir comme moi...Je souhaite que votre choix soit le bon..

Sincèrement... Bonne chance..

Marie

Link to comment
Share on other sites

Très beau temoignage.

Mais passer 10 à 15 heures aux urgences, permettez-moi de ne pas vous croire. Donnez-nous les vrais chiffres s'il vous plait Dindy.

Bon retour chez vous.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement