Jump to content

Un très grand homme est mort hommage a lui......


piwi
 Share

Recommended Posts

  • Habitués

merci au modérateur d'avoir effacé mes propos, il est vrai que dire à quelqu'un qu il est .......... et qu il se trompe, c 'est évidemment de la plus haute insulte.

Je pense pour ma part que bien des fois on tolère des propos et des affirmations autrement plus insultante tenu par des forumistes.

Sur ce y a pas de souci mister Modo :whistlingb:


Je me propose donc de laisser monsieur Hyppo13 à ces XXXXXXXXXX phrases

[Certains adjectifs sont inutiles à la compréhension et n'incitent qu'à la polémique. C'est ce qu'on veut éviter, hein?]

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

C est dans ce sens la que je dis un grand homme piwi .l airbus de marinade est un excellent exemple

Je viens de lire cet article et pourquoi je ne suis pas étonné de la grande classe de gauche :sleeping::8):

Pourquoi la gauche ne doit pas réduire Pasqua au drame Malik Oussekine

Charles Pasqua mort, un élu communiste de Paris, Ian Brossat, a aussitôt brandi la mort de Malik Oussekine pour accabler sa mémoire. La gauche peut-elle réduire Pasqua à ce seul épisode?

La gauche n’est pas à l’aise avec Charles Pasqua. Entre fascination et répulsion. Charles Pasqua, le Ricard, le SAC, les réseaux et surtout, Malik Oussekine. A peine la nouvelle de la disparition de l’ancien ministre tombait, qu’un élu communiste parisien lançait l’une de ses polémiques dont les réseaux sociaux ont le secret. Charles Pasqua, c’est l’homme qui était ministre de l’Intérieur le soir de la mort de Malik Oussekine, en décembre 1986, l’événement climax du mouvement étudiant de l’époque.

Donc, puisque nous vivons dans une époque où le délai de décence polémique qu’impose l’annonce de la mort n'est plus respecté, Ian Brossat a twitté son indignation sans attendre : "En tête, ce soir, le visage de Malik Oussekine, qui, lui, n'a pas eu la chance de vivre jusqu'à 88 ans"...

En 1986, quand est mort Malik Oussekine, Ian Brossat avait six ans, et il en parle encore. C’est dire si cet événement tragique continue de demeurer, à gauche, un lieu de mémoire obligé, auquel on associe obligatoirement la figure du coupable idéal, Charles Pasqua, ministre de l’Intérieur.

Ironie de la mémoire, les noms des vrais responsables de la mort de Malik Oussekine sont pourtant connus. Plus de trois ans après les faits, en janvier 1990, deux "motocyclistes voltigeurs", le gardien de la paix Christophe Garcia et le brigadier-chef Jean Schmitt, furent condamnés pour "coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner". Ils firent également l’objet de sanctions administratives sévères. Retraite d’office pour Jean Schmitt et déplacement d’office pour Christophe Garcia. Mais personne ne se souvient d’eux aujourd’hui à l’évocation de Malik Oussekine. Ni de leur nom. Ni de leur visage. Ni de leur destin. Seul demeure Charles Pasqua. Comme si le ministre de l’Intérieur de la première cohabitation avait armé la main meurtrière. Et que le drame avait eu lieu hier.

La Sainte transparence des élus

L’époque est commandée par l’indignation. Les plus jeunes en politique sont les plus acharnés à brandir le spectre de Malik Oussekine, comme s’il s’agissait de réduire Charles Pasqua à cette seule dimension. Ian Brossat est de cette génération qui pense que la vertu est d’accès démocratique, sous toutes les latitudes, à toutes les époques. Et il n’est pas le seul. On pourrait lui adjoindre un autre infatigable militant de la vertu, le journaliste Jean-Michel Aphatie, qui s’est lui aussi échiné à inventer une formule où l’arrogance morale le dispute à l’ignorance de l’histoire: "Charles Pasqua a été le serviteur zélé de la part d'ombre de la République". Méchant Charles Pasqua, qui, durant l’Occupation, la Guerre d’Algérie ou les périodes de tension avec l’Iran, ne pratiquait pas la Sainte transparence que l’on attend des responsables politiques en 2015, dans une démocratie pépère et un pays qui n’a pas connu de guerre sur son territoire depuis 75 ans...

Sans doute plus sensible au poids de l’histoire, tribunal du monde, Jean-Luc Mélenchon (sur France Info) tout en évoquant le cas Oussekine, se montre plus équilibré sur le bilan Pasqua : "Dans ma génération, son souvenir est surchargé par la mort de Malik Oussekine. Et par l'enfer qu'il a créé pour les gens qui sont comme moi nés en Afrique du Nord puisque nous sommes des suspects chaque fois qu'on change de papiers d'identité (...) Mais je ne voudrais pas résumer à ça sa vie".

Charles Pasqua est d’un autre siècle. A l’âge où le jeune communiste Ian Brossat préparait son Bac L dans un lycée paisible, le jeune gaulliste faisait dans la Résistance, sous le pseudonyme de "Prairie". Les vertueux du moment paraissent ignorer que les politiques des années 60/90 étaient des enfants de l’Entre-deux guerres, façonnés par l’Occupation, Vichy et/ou la Résistance, puis la Guerre d’Algérie, et que cela avait construit chez eux un rapport aux hommes et à l’histoire bien différent de ce qu’il est aujourd’hui chez nos politiques de moins de 55 ans.

Sous l’Occupation, des Pasqua, Chaban ou Mitterrand avaient en effet un rapport à la transparence et à l’émotion lié aux circonstances d’une époque où ils ont élaboré une praxis qui ne les a jamais quittés. Comme l’a dit un jour Roland Dumas, à l’auteur de ces lignes : "Nous sommes d’une génération où l’on considère qu’un secret partagé par plus de deux personnes n’est plus un secret".

"Un républicain qui n'avait pas peur"

C’était une époque où les jeunes gens engagés de l’âge de Malik Oussekine tombaient nombreux. Cela ne vous rend pas indifférent au malheur, mais à coup sûr, on y cultive une sensibilité plus endurcie que la moyenne de l’homo-politicus des années 2015. On pense plus aux fins qu’aux moyens. Cette culture politique procède de l’indicible pour les deux dernières générations entrées à gauche en politique et dont les grands combats de jeunesse s’identifient au souvenir de la lutte contre le projet Devaquet de 1986 ou la loi sur le CPE de 2005.

En définitive, sur le cas Pasqua, Mélenchon touche plus à la vérité de l’homme que son jeune camarade Ian Brossat quand il dit : "Cet homme était marqué par la résistance", et conclut que Pasqua était "Un républicain qui n'avait pas peur".

C’est évidemment au nom de cette expérience commune (la Guerre, l’Occupation, Vichy, le drame algérien) que Mitterrand décernait à Pasqua le label "bon républicain". Et que les deux se retrouvaient dans une villa de Louveciennes, pour y évoquer les affaires en cours. C’est dans cette villa, qu’en 1986, Mitterrand arrangea avec Pasqua les dispositions nécessaires au maintien de la protection touchant l’ensemble des membres de sa famille, toute sa famille, sans que le ministre de l’Intérieur de Jacques Chirac ne manifeste la moindre réserve sur le sujet. Moralisateurs, passez votre chemin…

Dans ses Mémoires, Pasqua évoque avec gourmandise ces petits rendez-vous de Louveciennes en compagnie du président socialiste: "Je lui manifestais toujours le respect dû à sa fonction, mais il sentait bien que, au-delà de tout cela, je demeurais un adversaire résolu. J'éprouvais cependant pour lui de la considération ; son intelligence, sa grande culture, ses connaissances de l'histoire politique étaient incontestables. Ses capacités manœuvrières me fascinaient, les miennes ne le laissaient pas indifférent..."

De nos jours, le politique qui se laisserait ainsi aller revendiquer ses capacités manœuvrières risquerait fort de se retrouver cloué au pilori médiatique de la morale de l’époque, par le premier Ian Brossat venu. Nous vivons sous le règne des adeptes de la vertu pour la vertu, alors même que c’est une façon de concevoir la politique sans doute bien plus dangereuse, dans le monde d’aujourd’hui, que celle de Charles Pasqua. Au passif, certes, il y a eu Malik Oussekine, et quelques affaires relevant de la part d’ombre. Mais à l’actif, il y a eu, aussi, bien d’autres choses qui font de Charles Pasqua un moment d’histoire, l’un de ces destins qui aura finalement servi la République bien plus qu’il ne l’aura desservi.

Enfin, pour tout dire, comment ne pas aimer une telle formule : "Ses capacités manœuvrières me fascinaient, les miennes ne le laissaient pas indifférent..."?

Marie Hélène BRY BOUVARD a posté le 30 juin 2015 à 16h48

Merci au journaliste qui a écrit ces lignes. Il y a trop de journalistes réducteurs.

Charles Pasqua a tellement fait pour servir la République. C'est un très grand Monsieur. Que tous les donneurs de leçons se souviennent de tout ce qu'il a fait : les arrestations de terroristes, la libération des otages, l'avion d'Alger qui devait atterrir et se jeter sur Paris bien avant le 11 septembre, sans compter sa générosité naturelle pour tous et les immenses services rendus à ses concitoyens et à la Nation.Il était un grand Républicain. Hommage lui sou-is rendu et tant pis pour ceux à qui il ne plaisait pas comme Nicolas Baud qui a craché son venin ce matin sur France Info. Honte à lui! MHBB

Heureusement qu'il y a des Français bien éduqué qui reconnaissent l'énorme travail politique qu'il a fournit.....

Bien sur il y a eu la mort de ce jeune homme qui est bien regrettable....

Edited by piwi
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Ben oui reconnu par ses pairs , salit par les incultes.quand on fouilles un peu on trouves la vérité et pas seulement ce que le on veut voir ou faire voir .

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

merci au modérateur d'avoir effacé mes propos, il est vrai que dire à quelqu'un qu il est .......... et qu il se trompe, c 'est évidemment de la plus haute insulte.

Je pense pour ma part que bien des fois on tolère des propos et des affirmations autrement plus insultante tenu par des forumistes.

Sur ce y a pas de souci mister Modo :whistlingb:

Je me propose donc de laisser monsieur Hyppo13 à ces XXXXXXXXXX phrases

[Certains adjectifs sont inutiles à la compréhension et n'incitent qu'à la polémique. C'est ce qu'on veut éviter, hein?]

je suis bien d accord, pourquoi devrais je perdre mon temps en effet ...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Heu le service d action civique ;)mon vieux . Pour mitterand est un grand homme avec toutes ses escroqueries?

Te rappelles-tu l'affaire de l'airbus que Charles à mené de man de maitre ?

Je te met le lien du Figaro.....que du plaisir.

http://www.lefigaro.fr/assets/marignane/

Il avait des c......lles paix a toi Charles...

Je ne sais pas si la réussite de cette intervention est à cause de lui ou non, mais en tout cas, à l'époque, on faisait pas de détails! pas comme pour les affaires Merah ou de l'hyper casher. Et on savait condamner le terrorisme derrière sans avoir une liste de mots tabous.

La video de l'assaut est très impressionante

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Heu le service d action civique ;)mon vieux . Pour mitterand est un grand homme avec toutes ses escroqueries?

Te rappelles-tu l'affaire de l'airbus que Charles à mené de man de maitre ?

Je te met le lien du Figaro.....que du plaisir.

http://www.lefigaro.fr/assets/marignane/

Il avait des c......lles paix a toi Charles...

Je ne sais pas si la réussite de cette intervention est à cause de lui ou non, mais en tout cas, à l'époque, on faisait pas de détails! pas comme pour les affaires Merah ou de l'hyper casher. Et on savait condamner le terrorisme derrière sans avoir une liste de mots tabous.

La video de l'assaut est très impressionante

C est drôle la modération est sélective sur ce forum, j'ai fais une plainte pour propos racistes et personnes n'est intervenu.... :cool:

Heu le service d action civique ;)mon vieux . Pour mitterand est un grand homme avec toutes ses escroqueries?

Te rappelles-tu l'affaire de l'airbus que Charles à mené de man de maitre ?

Je te met le lien du Figaro.....que du plaisir.

http://www.lefigaro.fr/assets/marignane/

Il avait des c......lles paix a toi Charles...

Je ne sais pas si la réussite de cette intervention est à cause de lui ou non, mais en tout cas, à l'époque, on faisait pas de détails! pas comme pour les affaires Merah ou de l'hyper casher. Et on savait condamner le terrorisme derrière sans avoir une liste de mots tabous.

La video de l'assaut est très impressionante

Je mettais a l'honneur Charles Pasqua surtout pour le courage politique qu 'Il avait.....

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

ON peut être de droite et objectivement se dire que Pasqua il était pas clean... c'était d'ailleurs pas mal le consensus.

Il a fait certes deux trois trucs biens, mais il a aussi fait des trucs sacrément louche. Mourir n'absout pas que je sache. Que ce soit plus ou moins louche que tartanpion de gauche ça reste des trucs louche ou illégaux. Il a été condamné et mis en examen à de multiples reprises. Et d'ailleurs il fait partie intégrante du problème (gauche ou droite) de manque de confiance entre le peuple et leurs politiques. Problème dont se gave le FN.

Donc il est mort... c'est triste pour lui et sa famille, ça fait pas de lui un ange de vertu pour autant.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

J ai jamais dit qu il était plus propre que les autres mais il as dit "je vais terrorisé les terroriste" et lui l as fait . C était un grand résistant aussi. De toute manière de droite ou de gauche c est la même chose. Et chaque un son avis quand tonton est mort je M en foutait comme de l an 40.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

J ai jamais dit qu il était plus propre que les autres mais il as dit "je vais terrorisé les terroriste" et lui l as fait . C était un grand résistant aussi. De toute manière de droite ou de gauche c est la même chose. Et chaque un son avis quand tonton est mort je M en foutait comme de l an 40.

Pour Mitterrand, ils auraient au moins pu attendre une centaine d'année avant de nommer toutes les nouvelles places, rues, boulevards, stades à son nom. J’espère qu'aucun local de greenpeace n'est localisé dans ces coins la

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement