Aller au contenu
mir213

Processus fédéral Paris (algériens)

Messages recommandés

Il y a 2 heures, hbiba a dit :

Bonjour

 

Je pense que tu dois consulter le site sur ton téléphone, et donc, les signatures n'apparaissent pas.

Voici mes stats : 

DCSQ 01/11/2010   CSQ 22/02/2017  Envoi fédéral 26/04/2017  ARF 11/07/2017  IVM 21/07/2017  VM 28/07/2017

 

Merci hbiba on a presque les mes stats....courage ca va venir nachallah

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

je suis nouveau sur le forum j'ai des questions a vous posez et merci d'avance pour votre aide.

 j'ai eu mon CSQ daté le 23 /02/2018 je l'ai reçu chez moi en avril 2018 comme vous le saviez la poste algérienne:fou4:

alors mnt je prépare mon dossier fédéral mes questions sont :

1- pour l'acte de naissance en français il y'a le seau en arabe est ce que je dois le traduire ou non ?

2 - pour les copies certifiée conforme comme ça n'existe plus a l'administration algérienne quoi faire ?

comme la photocopie du passeport biométrique et la carte d'identité biométrique est ce que je mis les photocopies c'est tout sans l'égalisation ???

3 - est ce que je dois traduire la carte d'identité biométrique ? comme le recto est en langue arabe .

j'aimerais bien si quelqu'un a mon cas me répond je ne veux pas que le CIC me renvoi mon dossier et faire du retard pour rien

 

Merci bcp rabi yahfedkoum.

  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, samfazia2005 a dit :

oui exactement , le 22/03 favorable le 26/03

Prochaine étape : une rapide brune :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, rayaline a dit :

Merci hbiba on a presque les mes stats....courage ca va venir nachallah

Que le Ciel t'entende mon ami !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

j'ai fait les examens medicaux mais je vois pas ou je dois televerser le recu attestant jái fait le test sur le compte clegc ?

je ne vois pas l'endroit ?

Es ce que qulequ un a deja fait ca ?

 

merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, sofsof236 a dit :

Bonjour

je suis nouveau sur le forum j'ai des questions a vous posez et merci d'avance pour votre aide.

 j'ai eu mon CSQ daté le 23 /02/2018 je l'ai reçu chez moi en avril 2018 comme vous le saviez la poste algérienne:fou4:

alors mnt je prépare mon dossier fédéral mes questions sont :

1- pour l'acte de naissance en français il y'a le seau en arabe est ce que je dois le traduire ou non ?

2 - pour les copies certifiée conforme comme ça n'existe plus a l'administration algérienne quoi faire ?

comme la photocopie du passeport biométrique et la carte d'identité biométrique est ce que je mis les photocopies c'est tout sans l'égalisation ???

3 - est ce que je dois traduire la carte d'identité biométrique ? comme le recto est en langue arabe .

j'aimerais bien si quelqu'un a mon cas me répond je ne veux pas que le CIC me renvoi mon dossier et faire du retard pour rien

 

Merci bcp rabi yahfedkoum.

  

Bonjour et bienvenue au fédéral !

 

Je pense avoir lu que certains membres n'ont pas traduit le sceau, moi je n'ai pas été confrontée à ça donc je ne peux pas te répondre ! 

Pour la CIN, ici en Tunisie elle n'est pas biométrique, et nous l'avons traduite entièrement, recto/verso, car comme tu le dis, on n'est jamais trop prudent, pour éviter un retour de dossier .

Bonne continuation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, carlota83 a dit :

Bonjour

 

j'ai fait les examens medicaux mais je vois pas ou je dois televerser le recu attestant jái fait le test sur le compte clegc ?

je ne vois pas l'endroit ?

Es ce que qulequ un a deja fait ca ?

 

merci

Bonjour,

 

C'est au médecin d'envoyer vos résultats directement au CIC, vous ne devez rien faire en principe !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, carlota83 a dit :

Bonjour

 

j'ai fait les examens medicaux mais je vois pas ou je dois televerser le recu attestant jái fait le test sur le compte clegc ?

je ne vois pas l'endroit ?

Es ce que qulequ un a deja fait ca ?

 

merci

Bonjour vous ne faites rien apres la visite medicale c'est le medecin qui s'occupe d'envoyer tous les resultats 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le probleme le medecin m'a dit d apporter le recu a mon embassade mais c;est le mexique qui occupe mon dossier mais mon pays

donc je suppse je dois envoyer le recu au mexique ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, hbiba a dit :

Prochaine étape : une rapide brune :)

inchallah, pour nous tous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, carlota83 a dit :

le probleme le medecin m'a dit d apporter le recu a mon embassade mais c;est le mexique qui occupe mon dossier mais mon pays

donc je suppse je dois envoyer le recu au mexique ?

Le reçu ? il n'y a pas de reçu à ma connaissance.....avez-vous déjà passé la VM ou non ? si non, il voulait peut-être parler de l'IVM reçu dans votre CléGC, vous devez l'imprimer et l'emmener avec vous chez le médecin.

Sinon, je ne vois vraiment pas de quoi parle -t-il....   je pense que vous devez le recontacter pour mieux comprendre ce qu'il voulait dire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, carlota83 a dit :

le probleme le medecin m'a dit d apporter le recu a mon embassade mais c;est le mexique qui occupe mon dossier mais mon pays

donc je suppse je dois envoyer le recu au mexique ?

Une fois que vous aurez passé l’examen médical, le médecin vous remettra un document confirmant que vous l’avez passé. Veuillez inclure une copie de ce document dans votre demande.

Si le médecin utilise le système électronique eMédical, il vous remettra un imprimé du rapport médical faisant suite à l’examen préalable.

Si le médecin utilise plutôt un système papier, il vous remettra une copie du formulaire de rapport médical préalableIMM 1017 B.

Joignez ce formulaire à votre demande avant de la présenter au bureau des visas. Si vous présentez votre demande en ligne, vous devrez téléverser ce formulaire avant de pouvoir soumettre votre demande.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le gouvernement du Canada met à jour sa politique sur l'interdiction de territoire pour motifs sanitaires afin qu'elle tienne compte de l'inclusion des personnes handicapées English


PARTAGER CET ARTICLE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

OTTAWA, le 16 avril 2018 /CNW/ - Une des priorités du gouvernement du Canada est de s'assurer d'offrir une plus grande accessibilité et un plus grand nombre de possibilités aux Canadiens handicapés. Le ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Ahmed Hussen, a annoncé aujourd'hui des changements à la disposition relative à l'interdiction de territoire pour motifs sanitaires de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés. Ces changements permettront de mieux faire concorder nos politiques d'immigration avec les valeurs canadiennes et la priorité du gouvernement du Canada concernant l'inclusion des personnes handicapées.

 

Selon cette politique, qui est en vigueur depuis 40 ans, des candidats à l'immigration peuvent être jugés interdits de territoire pour motifs sanitaires en fonction de critères qui ne correspondent plus à la façon d'envisager les personnes handicapées au XXIe siècle. Normalement, la plupart des personnes touchées seraient admises dans la catégorie de l'immigration économique, car leurs compétences peuvent profiter à l'économie canadienne.

Bien que le nombre de refus en vertu de cette disposition ait toujours été faible, il est arrivé que des candidats ou leurs enfants se soient vu refuser l'admission, alors que leur problème de santé ou leur incapacité pouvaient être facilement pris en charge dans la société canadienne.

La nouvelle politique sur l'interdiction de territoire pour motifs sanitaires établit un équilibre entre la protection des services sociaux et de santé financés par l'État, d'une part, et la mise à jour de la politique afin qu'elle concorde avec les visées actuelles concernant l'inclusion des personnes handicapées. Les changements prévus sont les suivants :

  • l'augmentation du seuil de coût afin qu'il s'élève au triple de ce qu'il était avant;
  • la redéfinition des services sociaux par la suppression de toute mention des services d'éducation spécialisée, de réadaptation sociale et professionnelle et de soutien à la personne.

L'augmentation du seuil de coût facilitera l'immigration des candidats dont les problèmes de santé nécessitent généralement une gamme limitée de soins de santé et de services sociaux moyennant des coûts relativement faibles. On s'attend à ce que cette mesure supprime la majorité des cas d'interdiction de territoire pour motifs sanitaires rapportés actuellement au Canada.

La redéfinition des services sociaux fera concorder la politique avec les valeurs canadiennes favorables à la participation des personnes handicapées dans la société, tout en continuant de protéger les services sociaux et de santé financés par l'État. Les demandeurs qui ont une déficience intellectuelle, auditive ou visuelle bénéficieront aussi de cette redéfinition.

Le gouvernement revoit tous les éléments de la disposition relative à l'interdiction de territoire pour motifs sanitaires depuis 2016, notamment à l'occasion de rencontres avec les gouvernements provinciaux et territoriaux et de discussions avec des intervenants.

Par ailleurs, la question a été étudiée par le Comité permanent de la citoyenneté et de l'immigration, qui a recommandé que la politique soit éliminée. Le gouvernement accepte la recommandation du Comité permanent visant l'élimination de la politique et il collaborera avec les provinces et les territoires pour qu'elle soit entièrement éliminée.

Citations

« Les changements annoncés aujourd'hui représentent une avancée importante vers une plus grande inclusion des personnes handicapées dans notre système d'immigration, et vont de pair avec les valeurs des Canadiens. »
- L'honorable Ahmed Hussen, ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

« Même s'il reste toujours du travail à accomplir, cette politique est un premier pas important vers l'inclusion des personnes handicapées. Les modifications apportées aujourd'hui se font attendre depuis trop longtemps et elles feront en sorte que davantage de familles puissent être accueillies au Canada. »
- L'honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences et ministre des Sports et des Personnes handicapées

Faits en bref

  • En octobre 2017, le Comité permanent de la citoyenneté et de l'immigration de la Chambre des communes a commencé à examiner les politiques et les lignes directrices gouvernementales sur l'interdiction de territoire pour motifs sanitaires.
  • Chaque année, près de 1 000 candidats à la résidence permanente et temporaire font l'objet d'un constat d'interdiction de territoire pour motifs sanitaires. Il s'agit de 0,2 % des candidats qui se soumettent à un examen médical.
  • En 2015, les économies réalisées par les provinces et les territoires grâce à la politique sur l'interdiction de territoire pour motifs sanitaires ne représentaient que 0,1 % de toutes les dépenses en santé au Canada.
  • La Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés exempte certaines personnes de l'application des dispositions concernant l'inadmissibilité pour des raisons médicales, y compris : les époux parrainés, les conjoints de fait ou les partenaires conjugaux et les enfants à charge faisant partie de la catégorie du regroupement familial ainsi que les réfugiés au sens de la Convention et les personnes dans des circonstances similaires et les personnes protégées.

Liens connexes :

Suivez-nous : 
facebook.com/CitImmCanFR 
twitter.com/CitImmCanFR 
instagram.com/CitImmCanFR

DOCUMENT D'INFORMATION

Changements à la politique d'interdiction de territoire pour motifs sanitaires

Chaque année, près de 1 000 candidats à la résidence permanente et temporaire au Canada font l'objet d'un constat d'interdiction de territoire pour motifs sanitaires. Il est établi que leur état de santé risque d'entraîner un fardeau excessif pour les services sociaux ou de santé, ce qui peut faire en sorte qu'ils soient jugés interdits de territoire pour motifs sanitaires. Environ 200 à 300 cas portent sur des services d'éducation spécialisée pour enfants.

Un problème de santé n'entraîne pas automatiquement l'interdiction de territoire. Un candidat peut être jugé interdit de territoire s'il est prévu que les services nécessaires pour traiter son problème de santé ou celui d'une personne à charge qui l'accompagne dépasseront le seuil de coût annuel (en 2017, 6 655 $ par année, ou 33 275 $ sur cinq ans).

Il y a des exceptions pour certains types de candidats, notamment les réfugiés et certains membres de la catégorie du regroupement familial, notamment les époux ou conjoints de fait et les enfants à charge. Par ailleurs, les résidents temporaires n'ont pas tous accès aux services sociaux et de santé financés par les provinces et les territoires, et le critère d'interdiction de territoire pour motifs sanitaires est évalué dans le cas de certains résidents temporaires seulement. Cette disposition législative touche surtout la catégorie de l'immigration économique.

Le gouvernement du Canada revoit tous les éléments de cette disposition depuis 2016. Il a discuté avec les provinces et les territoires des changements possibles à la politique lors d'une réunion du Forum des ministres responsables de l'immigration tenue en septembre 2017. Ce dialogue fédéral-provincial-territorial se poursuivra au cours des prochains mois.

Les changements prévus à la politique (le retrait de certains services sociaux, comme l'éducation spécialisée, et l'augmentation du seuil de coût) ont trait à la question de l'inclusion, car la plupart des personnes handicapées ne seraient alors plus jugées interdites de territoire.

Si on relevait par trois fois le seuil de coût, de nombreux candidats deviendraient probablement admissibles, en particulier les personnes dont le problème de santé exige essentiellement des médicaments sur ordonnance payés par l'État (p. ex. le VIH), car le coût de la plupart de ces produits, surtout ceux de marque générique, ne dépasserait pas le nouveau seuil de coût plus élevé.

Un certain nombre de mesures seront mises en œuvre afin d'améliorer le service à la clientèle et d'accroître la transparence, notamment :

  • la centralisation des demandes relatives à l'interdiction de territoire pour motifs sanitaires dans un seul bureau au Canada pour favoriser l'uniformité et l'efficience dans la prise de décisions;
  • la refonte et la reformulation en langage simple des procédures et des produits ministériels pour faciliter le processus de demande et assurer une communication claire avec les clients;
  • la formation continue des décideurs et des médecins agréés.

SOURCE Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada

rt.gif?NewsItemId=C4393&Transmission_Id=

Renseignements : Personnes-ressources à l'intention des médias seulement, Hursh Jaswal, Cabinet du ministre, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, 613-954-1064; Relations avec les médias, Direction générale des communications, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, 613-952-1650, IRCC.COMMMediaRelations-RelationsmediasCOMM.IRCC@cic.gc.ca

Liens Connexes

http://www.cic.gc.ca

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je pense que la vm est éliminée.

que pensez vous? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 5 minutes, faizacanada a dit :

je pense que la vm est éliminée.

que pensez vous? 

Je ne pense pas d'après ce que j'ai compris et vous me corrigez si je me trompe, ils ont augmenté e seuil des coûts annuels pour les personnes qui présentent de maladies lourdes et les handicapés et qui nécessitent une prise en charge très importante et toit ça c pour lutter contre la disrimination sanitaire 

Modifié par radou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, faizacanada a dit :

je pense que la vm est éliminée.

que pensez vous? 

Malheureusement non.

D'après ce que j'ai compris il ont juste revue les critères bon même si la personne et endicapé elle peut être accepté.

Et après la visite si il détecte une maladie il calcule combien ça va leur coûter pour vous aider (sécurité sociale), ce seuil à été élevé exemple avant c'était 1000$/ mois maintenant c'est 3000$/mois (cette somme c'est juste un exemple). Donc vos soins ne dépasse pas cette somme vous êtes accepté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 2 heures, sofsof236 a dit :

Bonjour

je suis nouveau sur le forum j'ai des questions a vous posez et merci d'avance pour votre aide.

 j'ai eu mon CSQ daté le 23 /02/2018 je l'ai reçu chez moi en avril 2018 comme vous le saviez la poste algérienne:fou4:

alors mnt je prépare mon dossier fédéral mes questions sont :

1- pour l'acte de naissance en français il y'a le seau en arabe est ce que je dois le traduire ou non ?

2 - pour les copies certifiée conforme comme ça n'existe plus a l'administration algérienne quoi faire ?

comme la photocopie du passeport biométrique et la carte d'identité biométrique est ce que je mis les photocopies c'est tout sans l'égalisation ???

3 - est ce que je dois traduire la carte d'identité biométrique ? comme le recto est en langue arabe .

j'aimerais bien si quelqu'un a mon cas me répond je ne veux pas que le CIC me renvoi mon dossier et faire du retard pour rien

 

Merci bcp rabi yahfedkoum.

  

bjr ces réponses sont proposées suivant  ma propre expérience : 

1- Non ,c pas la peine de traduire le sceau de la république.

2-moi j'ai envoyé les photocopie sans certification conforme. 

3- je ne peut te répondre pcq j'avais l'ancienne modelé de  CNI .

Modifié par nanimo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 54 minutes, Amazighe_ntizi a dit :

Malheureusement non.

D'après ce que j'ai compris il ont juste revue les critères bon même si la personne et endicapé elle peut être accepté.

Et après la visite si il détecte une maladie il calcule combien ça va leur coûter pour vous aider (sécurité sociale), ce seuil à été élevé exemple avant c'était 1000$/ mois maintenant c'est 3000$/mois (cette somme c'est juste un exemple). Donc vos soins ne dépasse pas cette somme vous êtes accepté.

Du même avis que toi. J'espère simplement qu'ils se remettent franchement au boulot et envoient les IVM, brunes et visas!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le 12 avril est passé...le ministre a fait sa déclaration et tout....alors envoyer la sauce nos ivm brunes etc libérez nouuuuuus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   1 membre est en ligne



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles