Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour à tous
je commence ce topic pour rechercher des témoignages de médecin étant passés par les affres de l'ARM...
Voici en quelques lignes mon cas:
Je suis généraliste de formation mais 2 ans après ma thèse j' obtenais ma capacité de gériatrie, depuis j'exerce en service de médecine interne neuro-gériatrie... Il faut savoir qu'à cette époque (il y a ~10ans) il s'agissait du principal (je crois aussi du seul) moyen d'être gériatre en France, mais depuis (autour de 2006) les DESC type II de Gériatrie sont apparus...
Au Québec, le DESC est pleinement reconnu mais pas la capacité. Après m'être renseigné, il s'est avéré que les qualifications données par l'ordre font parties de l'ARM, j'ai donc demandé et obtenu cette qualification en Gériatrie. Jusque là tout va bien... J'ai ensuite soumis mon dossier au CMQ mais le comité d'admission à l'exercice vient de me faire part que sa décision est en suspens car il leur manque (si je traduis bien)
- la preuve d'une formation postdoctorale, en établissement universitaire français, requise pour me permettre d'exercer avec compétence la gériatrie
- la preuve que cette formation postdoctorale en gériatrie est globalement comparable à celle requise au Québec (soit 5 ans ou une spécialité puis 2 ans comme résident)
SI je comprends bien le principe et l'exigence globale, j'ai du mal à voir comment cela peut etre compatible avec les qualifications ordinales. Quasi par définition, ces qualifications récompensent des médecins qui ont un parcours universitaire "atypique" mais une vraie connaissance de la spécialité et peuvent donc être reconnus en tant que tel. Ce sont des médecins qui ne pourront pas justifier d'une formation post doctorale comme un clinicat...
Dans mon cas personnel, je peux parler de mon internat de médecine générale de 2,5 ans (considéré au Québec comme du post doctorat), de la capacité en Gériatrie (je ne l'avais pas transmise directement puisqu'elle n'est pas supposée être reconnue mais elle figurait sur la liste de mes diplomes envoyés par l'ordre des médecins) voire d'un assistanat en service de Gériatrie (mais pas en CHU) et puis c'est tout... Bien sur je travaille depuis en Gériatrie aigue mais cela le CMQ le sait (cela fait parti des multiples attestations à fournir) et ne semble pas le considérer comme "relevant"...
Du coup, j'ai un peu l'impression d'être coincé et je me demandais si des médecins du forum avaient (ou connaissaient quelqu'un qui avait) réussi à être reconnu en partant d'une qualification ordinale et si oui comment?
d'avance merci!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait ce n'est quasiment pas possible d'etre reconnu par une qualification ordinale.

En paraphrasant : L'obtention d'une qualification sur l'expérience et la formation continue (ce qui définit une qualif ordinale) ne saurait remplacer une formation post doctorale....

Ce qui d'un point de vue medical, sachant la durée de vie des connaissances que l on apprends, est une hérésie mais bon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui clairement...de tte façon tout va dans le resserrement des rêgles...en mai 2016 ils vont pas tarder à annoncer que le stage sera payant pour tous! Politiquement ils peuvent pas annuler l'ARM donc juste la rendre inapplicable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être qu'en "remontant" tout ceci à l'ordre des medecins ou aux ministères respectifs... Mais bon du côté québécois, ils ne peuvent pas ne pas etre au courant et côté français le CNOM s'en moque sûrement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis Québécoise donc je ne suis pas sûre de tout comprendre ton parcours. Est-ce que ton objectif au final c'est de travailler comme médecin auprès de la population gériatrique?

Si c'est le cas, je pense que ça ne changerait rien d'être reconnu comme gériatre ou non. En effet, au Québec, il y a plusieurs façons de pratiquer comme gériatre. Tu peux soit faire 3 ans en médecine interne et 1-2 ans (pas trop sûre du nonbre d'années) en gériatrie, soit faire 2 ans de médecine générale avec 1 an en gériatrie ou tout simplement 2 ans de médecine générale. C'est sûr que les hôpitaux comme l'institut gériatrique de Montréal vont embaucher des gériatres (de la médecine interne), mais ils embauchent aussi des médecins de famille. Aussi, dans la majorité des hôpitaux (Maisonneuve-Rosemont, Cité-de-la-Santé, Lachute etc.), les médecins qui pratiquent la gériatrie sont souvent des généralistes.

Je pense que l'important c'est que tu puisse te faire reconnaître comme médecin généraliste. Cela va pouvoir t'ouvrir beaucoup plus de portes pour pratiquer au final. Par contre, si ton objectif c'est plus faire de la recherche dans le domaine de la gériatrie, je ne sais pas trop comment ça marche alors.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La différence reste quand même un salaire 30% plus élevé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis Québécoise donc je ne suis pas sûre de tout comprendre ton parcours. Est-ce que ton objectif au final c'est de travailler comme médecin auprès de la population gériatrique?

Si c'est le cas, je pense que ça ne changerait rien d'être reconnu comme gériatre ou non. En effet, au Québec, il y a plusieurs façons de pratiquer comme gériatre. Tu peux soit faire 3 ans en médecine interne et 1-2 ans (pas trop sûre du nonbre d'années) en gériatrie, soit faire 2 ans de médecine générale avec 1 an en gériatrie ou tout simplement 2 ans de médecine générale. C'est sûr que les hôpitaux comme l'institut gériatrique de Montréal vont embaucher des gériatres (de la médecine interne), mais ils embauchent aussi des médecins de famille. Aussi, dans la majorité des hôpitaux (Maisonneuve-Rosemont, Cité-de-la-Santé, Lachute etc.), les médecins qui pratiquent la gériatrie sont souvent des généralistes.

Je pense que l'important c'est que tu puisse te faire reconnaître comme médecin généraliste. Cela va pouvoir t'ouvrir beaucoup plus de portes pour pratiquer au final. Par contre, si ton objectif c'est plus faire de la recherche dans le domaine de la gériatrie, je ne sais pas trop comment ça marche alors.

Bien évidemment, l'essentiel est déjà de pouvoir travailler au Québec et aussi auprès des personnes âgées car c'est ce que je sais faire.

Alors pourquoi ce sujet et mon "exaspération"?

Déjà, il y a le principe. Autant je comprends qu'il y ait des limites (et c'est bien normal) autant je trouve injuste d'établir des règles officielles (qui font que mon diplome est reconnu) mais de les modifier ensuite unilatéralement et surtout sans avertir personne. Si d'emblée il avait été clair que je ne serais pas reconnu comme gériatre, je n'aurais pas perdu du temps et aurais fait ma demande comme omnipraticien (cela fait presque un an que je fais des dossiers). Bon après, les principes sont loin d'être essentiels et l'essentiel n'est pas là!!

Ensuite, j'ai des discussions "avancées" avec un csss qui recherche un gériatre. Peut etre seront ils intéressés que je vienne tout de même faire de la gériatrie comme omnipraticien mais peut etre que non... Et si je n'ai pas de csss, je ne peux pas venir! Je ne sais pas s'il y a plus de possibilités de travailler dans le domaine de la gériatrie comme omnipraticien ou comme gériatre mais j'aurais tendance à croire qu'il faut mieux être gériatre surtout quand on n'est pas Québécois.

Il y a aussi, les délais pour le stage d'adaptation qui sont beaucoup plus longs pour les généralistes (18 mois!!). J'ai déjà l'impression que ma vie est en suspens depuis presque un an alors repartir pour 18 mois... Et dans 18 mois, il est possible que les stages deviennent payants! Remarquez cela fera peut être partir des prétendants.

Et puis, comme le dit jeunejedi il faut aussi penser au salaire, ce qui n'est jamais à prendre à la légère quand on embarque sa famille dans un projet comme cela là.

Mais bon comme je le dis plus haut, l'essentiel est que je puisse venir travailler (mais ce n'est pas encore fait)

Modifié par hanwedge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon au final, ma demande en appel a été refusée...

 

Ce qui est triste quand j'y repense c'est que si je m'étais décidé plus tot à faire cette demande (genre début 2014), il n'y aurait pas eu de souci (ca c'est en fait plutot la faute de ma femme!).

Ce qui est un peu ironique c'est que mon service (où je suis le seul gériatre) est validant pour le diplôme que le CMQ reconnait ; donc je forme de jeunes gériatres qui peuvent exercer au Québec en tant que tel mais pour moi cela n'est pas possible... Mais bon cela fait parti des arguments que j'ai soumis mais qui n'ont pas fait changé d'avis le CMQ...

 

 

Donc, j'essaye de passer à autre chose et d'aller de l'avant. J'attends sous peu la date (que j'imagine lointaine) de mon stage en médecine de famille! à suivre...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles