Jump to content
Sign in to follow this  
Sebster

Émigré en 2003, je ne me sens plus français ....

Recommended Posts

Bonjour tout le monde !!

Aujourd'hui j'ai pris la grande decision d'écrire et de participer aux échanges au lieu de juste vous lire..

Avant d'aller plus loin je vais décrire mon parcours. Je suis né à Paris et j'ai émigré au Canada en 2003, marié avec une Canadienne du Québec, nous avons 4 enfants tous nés au Québec ..

Voilà mon dilemme : Tous mes amis sont d'ici, mon travail m'amène à parler Anglais à 50% du temps..avec le temps mon accent français s'est estompé etc...je ne me sens plus "Français" ! Notez bien qu'il n'y a aucun jugement de valeur dans mon discours ..mais j'ai quitté la France depuis si longtemps et j'ai si peu de contact avec d'autres français à part mes frères et soeur qu'il est difficile pour moi de m'identifier à un français..

Une des choses que j'ai pu remarqué dans mes 12 années d'expérience est que je ne serai jamais québécois. Dans ma tête je suis québécois puisque j'habite Montréal mais je resterai un immigrant toute ma vie aux yeux de mes concitoyens ..triste réalité mais on apprend à vivre avec. En revanche je me sens Canadien et complètement accepté dans le monde Anglophone ....mais c'est un autre discours...

Quand j'ai quitté la france Nolwenn venait de gagner la STar'Ac, C'est mon choix et Ça se discute était les emissions du moment... que de changements ...il n'y avait que 6 chaines etc...Jacques Chirac était le president ...etc..

Je suis donc Canadien d'origine française....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce retour.

A propos d être un immigrant au yeux de tes concitoyens, imagine toi comment c est pour des immigrants en France ou on le leur fait sentir pendant des générations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce retour.

A propos d être un immigrant au yeux de tes concitoyens, imagine toi comment c est pour des immigrants en France ou on le leur fait sentir pendant des générations.

C'est pas faux.

Je suis français de famille immigrée, je n'ai jamais été considéré français par qui que ce soit de toute ma vie, mais franchement c'est pas si dérangeant que ça. Ca ne m'a jamais empêché d'aimer la France. :)

Merci pour ton retour !

Pour ma part je suis aussi bien tenté par le Québec que par les provinces anglophones. J'arrive pas à choisir ! Y a-t-il une réelle différence au niveau des mentalités et du mode de vie ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce retour.

A propos d être un immigrant au yeux de tes concitoyens, imagine toi comment c est pour des immigrants en France ou on le leur fait sentir pendant des générations.

De quel manière te l'a t'on fait ressentir? il me semble que tu es d'origine d'Europe de l'est

Sans polémique, j'ai beaucoup d'amis de 2nd ou 3ème génération Polonais, Croates, Italiens, Espagnols, Portugais et ils ne se sont jamais plains de ça.

Edited by Jusqu_ici_tout_va_bien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour tout le monde !!

Aujourd'hui j'ai pris la grande decision d'écrire et de participer aux échanges au lieu de juste vous lire..

Avant d'aller plus loin je vais décrire mon parcours. Je suis né à Paris et j'ai émigré au Canada en 2003, marié avec une Canadienne du Québec, nous avons 4 enfants tous nés au Québec ..

Voilà mon dilemme : Tous mes amis sont d'ici, mon travail m'amène à parler Anglais à 50% du temps..avec le temps mon accent français s'est estompé etc...je ne me sens plus "Français" ! Notez bien qu'il n'y a aucun jugement de valeur dans mon discours ..mais j'ai quitté la France depuis si longtemps et j'ai si peu de contact avec d'autres français à part mes frères et soeur qu'il est difficile pour moi de m'identifier à un français..

Une des choses que j'ai pu remarqué dans mes 12 années d'expérience est que je ne serai jamais québécois. Dans ma tête je suis québécois puisque j'habite Montréal mais je resterai un immigrant toute ma vie aux yeux de mes concitoyens ..triste réalité mais on apprend à vivre avec. En revanche je me sens Canadien et complètement accepté dans le monde Anglophone ....mais c'est un autre discours...

Quand j'ai quitté la france Nolwenn venait de gagner la STar'Ac, C'est mon choix et Ça se discute était les emissions du moment... que de changements ...il n'y avait que 6 chaines etc...Jacques Chirac était le president ...etc..

Je suis donc Canadien d'origine française....

Salut,

Le syndrome de l'immigrant, connu par tous, il existe pour cela une médication......

Imaginons que tu sois en France, et que tu décides de venir t'installer à Marseille, connaissant la rivalité entre ces 2 villes, véhiculée par des abrutis de première zone, comment crois tu que tu serais accueillis ?

Je vais te répondre pour l'avoir vu de mes yeux, mal, tu serais mal venu, tout simplement parce que tu n'es pas né dans cette région, et pourtant on s'entend que dans ce cas tu es Français chez toi...

Ce parisien est resté à Marseille, il était accepté par la gang avec qui je travaillais dans les travaux publics, mais il n'a jamais était considéré comme un Marseillais, même si il était imprégné de la culture locale depuis plusieurs années....

Le lieu de naissance détermine à lui seul qui tu es, d’où tu viens, et qui tu seras toute ta vie aux yeux de bon nombre de personnes.....

Je vais très souvent en Ontario, et je vis exactement la même chose que toi, aucun jugement, je crois même que l'on ne m'a jamais demandé d’où je venais précisément....

Je vais te raconter une histoire qui m'est arrivé personnellement en Novembre 2014.

Après bien des peurs nous finissons par passer notre citoyenneté grâce à la forumiste "Automne" en quelques sortes car c'est par ces statistiques que je m’aperçois que son mari à déposé sa demande après moi et a obtenu sa citoyenneté avant moi, bref j'avais oublié d'aller voir dans mon dossier ou la demande en était... :blush2: .

Suite à cela nous obtenons notre citoyenneté, et le lendemain je décide d'aller à la job avec 2 drapeaux canadiens accrochés sur les portes de mon pick up, ainsi que des petits drapeaux sur le dash ....

J'avais une grande émotion à être devenu Canadien et faire parti de mon pays à part entière, mais voilà mes chums de travail ne l'on pas vu de cette façon, et cela n'a pas tardé à ce que le cellulaire sonne, et que le Facebook m'envoie des notifications ...

Un de mes chums me dit qu'est ce que c'est que ces torchons qui sont accrochés sur ton pick up , et les petits drapeaux sur le dash ?

Je lui et leur raconte mon histoire, et leur dit avec fierté que je suis comme eux, canadien.....

Mon chef et certains chums me reprennent en me disant, non tu n'es pas canadien, tu es Québécois maintenant, je leur répond, mais Québécois je le suis déjà puisque je vis ici depuis 5 ans, et là je viens officialiser mon appartenance au Canada....

Rapidement, je me souviens que bon nombres de mes chums sont souverainistes, donc je dois contenir ma joie en respectant leur sensibilité, et leur appartenance au drapeaux à la fleur de lys...

Un de mes chums avec qui je m'entends très bien, me dit maintenant tu t'appelles Monsieur Tremblay, bienvenu au Québec, et chaque fois qu'il voit mon # s'afficher, il décroche en me disant bonjour Mr Tremblay.....

N'est ce pas leur façon à eux de me dire que je suis un peu plus Québécois maintenant ....

Mon regret est de ne pas avoir eu la possibilité de fêter ma citoyenneté avec des personnes qui ont vécu ce sentiment mais bon l'essentiel est que je sois Canadien...

Tu as un énorme avantage sur moi, tu es marié avec une Québécoise et tu as des enfants nés ici, tu dois être plus souvent en contact avec des Québécois dans l'intimité que je ne le suis, et cela fait une grosse différence au niveau de l'intégration, tu es plus prés de leur ressenti, de leur façon de penser cela devrais t'aider à y voir plus clair et te sentir encore plus Québécois à leur yeux....

Peut être que tu attends des mots alors qu'ils te le montrent peut être par des attitudes au quotidien ...

Ne te bats pas contre ce que tu ne peux avoir, mais soit heureux avec ce que tu as, ta vie n'en seras que plus heureuse....

Piwi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce retour.

A propos d être un immigrant au yeux de tes concitoyens, imagine toi comment c est pour des immigrants en France ou on le leur fait sentir pendant des générations.

C'est pas faux.

Je suis français de famille immigrée, je n'ai jamais été considéré français par qui que ce soit de toute ma vie, mais franchement c'est pas si dérangeant que ça. Ca ne m'a jamais empêché d'aimer la France. :)

Merci pour ton retour !

Pour ma part je suis aussi bien tenté par le Québec que par les provinces anglophones. J'arrive pas à choisir ! Y a-t-il une réelle différence au niveau des mentalités et du mode de vie ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour toutes vos réponses et oui il y a une vraie différence entre le Québec et les autres provinces. Je dirai que que la différence est principalement a cause de la langue. Les québécois se revendiquent Québécois pour protéger la langue francaise et leur culture, mais ce n'est pas vrai des autres provinces qui elles sont fiers d'être canadiennes tout en appréciant leurs différences regionales.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un de mes chums me dit qu'est ce que c'est que ces torchons qui sont accrochés sur ton pick up , et les petits drapeaux sur le dash ?

Je lui et leur raconte mon histoire, et leur dit avec fierté que je suis comme eux, canadien.....

Mon chef et certains chums me reprennent en me disant, non tu n'es pas canadien, tu es Québécois maintenant, je leur répond, mais Québécois je le suis déjà puisque je vis ici depuis 5 ans, et là je viens officialiser mon appartenance au Canada....

Rapidement, je me souviens que bon nombres de mes chums sont souverainistes, donc je dois contenir ma joie en respectant leur sensibilité, et leur appartenance au drapeaux à la fleur de lys...

Un de mes chums avec qui je m'entends très bien, me dit maintenant tu t'appelles Monsieur Tremblay, bienvenu au Québec, et chaque fois qu'il voit mon # s'afficher, il décroche en me disant bonjour Mr Tremblay.....

N'est ce pas leur façon à eux de me dire que je suis un peu plus Québécois maintenant ....

Mon regret est de ne pas avoir eu la possibilité de fêter ma citoyenneté avec des personnes qui ont vécu ce sentiment mais bon l'essentiel est que je sois Canadien...

Tu as un énorme avantage sur moi, tu es marié avec une Québécoise et tu as des enfants nés ici, tu dois être plus souvent en contact avec des Québécois dans l'intimité que je ne le suis, et cela fait une grosse différence au niveau de l'intégration, tu es plus prés de leur ressenti, de leur façon de penser cela devrais t'aider à y voir plus clair et te sentir encore plus Québécois à leur yeux....

Peut être que tu attends des mots alors qu'ils te le montrent peut être par des attitudes au quotidien ...

Ne te bats pas contre ce que tu ne peux avoir, mais soit heureux avec ce que tu as, ta vie n'en seras que plus heureuse....

Piwi.

Eh oui! Certains Québécois peuvent être hypersensibles à ce sujet-là.

On pourrait s'en douter en voyant combien la fête de la Saint-Jean est beaucoup plus importante ici que la fête du Canada.

Il faut savoir s'en souvenir :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dois aussi ajouter quelques choses que j'avais omis de préciser dans mon courriel original...je suis effectivement né à Paris mais mes parents sont de la martinique (département d'outre-mer) donc meme en France on me considérait comme un étranger ...donc je ne devrais pas être vraiment surpris ..lol..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ya une grande différence entre la culture francophone et anglophone sur la question d'immigration, par exemple de côté anglophone on te demande jamais d'où tu viens, au USA tout les résidents sont considéré des américains point final

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ya une grande différence entre la culture francophone et anglophone sur la question d'immigration, par exemple de côté anglophone on te demande jamais d'où tu viens, au USA tout les résidents sont considéré des américains point final

toi tu es encore plus chanceux crois moi :Crylol: .

Moi je suis ne de deux cultures differentes celui du village de mon pere et celui de ma mere. Donc deja "tu n'es pas" c'est tres tot. de plus tu arrives au quebec et on te dis tu "n'est pas". Je souffle du nez sinon je ris toujours c'est comme entendre Ostie pour un Québécois. Moi j'ai constate plus un effet de quelques personne juste un peu acculturées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ya une grande différence entre la culture francophone et anglophone sur la question d'immigration, par exemple de côté anglophone on te demande jamais d'où tu viens, au USA tout les résidents sont considéré des américains point final

Faux. J'ai des amis immigrés près de NY, plus précisément à Princeton depuis 7 ans. Il est informaticien, elle est professeur des écoles. Ils sont très appréciés par leur entourage professionnel, mais ils sont toujours considérés (elle surtout), comme "les p'tits Français".

C'est comme ici. Tout dépend de l'entourage, que ce soit les voisins ou les collègues.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ya une grande différence entre la culture francophone et anglophone sur la question d'immigration, par exemple de côté anglophone on te demande jamais d'où tu viens, au USA tout les résidents sont considéré des américains point final

je pense que tu n as pas beaucoup vécu l Amérique profonde pour être aussi généralisant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ya une grande différence entre la culture francophone et anglophone sur la question d'immigration, par exemple de côté anglophone on te demande jamais d'où tu viens, au USA tout les résidents sont considéré des américains point final

Faux. J'ai des amis immigrés près de NY, plus précisément à Princeton depuis 7 ans. Il est informaticien, elle est professeur des écoles. Ils sont très appréciés par leur entourage professionnel, mais ils sont toujours considérés (elle surtout), comme "les p'tits Français".

C'est comme ici. Tout dépend de l'entourage, que ce soit les voisins ou les collègues.

Je vais me faire lapider mais pour avoir pas mal voyagé aux USA, il y a un type d'immigrant qui a souvent de la difficulté à s'intégrer ou se fondre dans la masse disons : les français. Je le dis pas méchament mais les américains vont souvent faire une grosse différence entre les québécois et les français. Les immigrants d'autres origines sont souvent considérés comme américains sans grosse distinction. Il y a aussi les mghrébins envers lesquels les américains démontrent une certaine méfiance. C'est beaucoup en raison du lavage de cerveau suite aux attentats du 11 sept.

Edited by SarahJade

Share this post


Link to post
Share on other sites

On lit vraiment n'importe quoi ici...

Tu as rencontré beaucoup d'immigrants Français pendant tes séjours aux USA ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et ça me fait marrer quand tu dis qu'ils font une grosse différence entre les Québécois et les Français.

Déjà qu'au Canada anglophone, les gens pensent systématiquement que nous sommes Québécois...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ya une grande différence entre la culture francophone et anglophone sur la question d'immigration, par exemple de côté anglophone on te demande jamais d'où tu viens, au USA tout les résidents sont considéré des américains point final

je pense que tu n as pas beaucoup vécu l Amérique profonde pour être aussi généralisant.

Kuroczyd ,de quelle façon t as ton fait ressentir que tu n étais pas Français, meme après plusieurs génération?

Edited by Jusqu_ici_tout_va_bien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ya une grande différence entre la culture francophone et anglophone sur la question d'immigration, par exemple de côté anglophone on te demande jamais d'où tu viens, au USA tout les résidents sont considéré des américains point final

Faux. J'ai des amis immigrés près de NY, plus précisément à Princeton depuis 7 ans. Il est informaticien, elle est professeur des écoles. Ils sont très appréciés par leur entourage professionnel, mais ils sont toujours considérés (elle surtout), comme "les p'tits Français".

C'est comme ici. Tout dépend de l'entourage, que ce soit les voisins ou les collègues.

Faux moi j'ai de la famille au USA depuis plus de 30 ans je sais de quoi je parle étant que j'ai déjà vécu au USA, donc non.

Il ya une grande différence entre la culture francophone et anglophone sur la question d'immigration, par exemple de côté anglophone on te demande jamais d'où tu viens, au USA tout les résidents sont considéré des américains point final

je pense que tu n as pas beaucoup vécu l Amérique profonde pour être aussi généralisant.

Non je n'ai pas vécu en Texas mais le fait d'avoir vécu à boston et dans d'autres pays anglophone et en plus j'ai de la famille qui vit au USA depuis longtemps je sais de quoi je parle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ya une grande différence entre la culture francophone et anglophone sur la question d'immigration, par exemple de côté anglophone on te demande jamais d'où tu viens, au USA tout les résidents sont considéré des américains point final

Faux. J'ai des amis immigrés près de NY, plus précisément à Princeton depuis 7 ans. Il est informaticien, elle est professeur des écoles. Ils sont très appréciés par leur entourage professionnel, mais ils sont toujours considérés (elle surtout), comme "les p'tits Français".

C'est comme ici. Tout dépend de l'entourage, que ce soit les voisins ou les collègues.

Faux moi j'ai de la famille au USA depuis plus de 30 ans je sais de quoi je parle étant que j'ai déjà vécu au USA, donc non.

Wow et ta famille vit dans tous les états aux ÉU!!!

D'ailleurs as-tu réussi à quitter le Canada comme tu l'annonces depuis plusieurs mois?

Oui et les arabes sont très bien vus, aucun n'a été tué! C'est le pays parfait!

Edited by dentan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ya une grande différence entre la culture francophone et anglophone sur la question d'immigration, par exemple de côté anglophone on te demande jamais d'où tu viens, au USA tout les résidents sont considéré des américains point final

Demander d'où tu viens n'a rien à voir avec le fait de concevoir l'immigration ou l'identité de manière différente.

Pour faire simple, les Québécois sont plus curieux et probablement moins habitués (lire moins blasés que les Canadiens anglophones...) de voir des gens de diverse origines. Rappelez-vous les pourcentages mentionnés dans la vidéo.... Les Québécois francophones de souche constitue 80% de la population, les anglos de souche 8% et les immigrants 12% (13 dans la vidéo). Point final.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines