Jump to content
Sign in to follow this  
milaelys

Les français sont-ils mal vu au québec? Interrogations

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je me permets d'écrire ce message car je recherche des réponses..

Suite à une incompréhension sur mes intentions envers des connaissances québécoises, je remets en question tout notre processus d'immigration...

Est ce que notre prudence, notre politesse excessive française peut nous porter défauts?

Les français sont-ils vraiment mal vu au québec?

Je suis consciente su'en france nous ne sommes pas toujours très tendre avec les immigrants, est-on vu de la même façon lorsqu'on arrive dans un nouveau pays?

J'ai suivi le programme du SIEL en ligne pour l'intégration, j'ai lu beaucoup d'articles, mais aujourd'hui je me sens complètement perdu, j'ai peur d'être incomprise, de faire des maladresses, de passer une image de moi qui est fausse car mes codes français sont très différents des codes nord-américains (même si je tente d'appliquer les nouveaux codes)

Peut-on réellement s'intégrer, se faire de vrais amis, trouver du travail en se renseignant bien sur notre futur pays d'accueil?

j'espère que vous pourrez m'aider

à bientôt

post-12-0-00952300-1429899515_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est sûr qu'au départ il doit falloir un certain temps pour s'imprégner des nouveaux codes, ça oblige certainement à marcher un peu sur des œufs, à rester un peu en retrait, d'être plus dans l'observation. Mais ça m'étonnerait que ce soit ta politesse qui pose souci :smile: car jusqu'à présent je trouve les Québécois très courtois et polis dans leurs échanges. Après c'est clair que le statut d'immigrant ne va pas forcément être facile à porter, on perd ses repères, on n'est plus chez soit (un peu comme quand tu es invité chez quelqu'un). Toutefois à moins de se comporter comme un gros nul, j'imagine que c'est quand même plus facile pour un Français au Quebec que pour un africain en France, à mon avis ...

Si tu es quelqu'un de poli qui redoute de blesser les autres, tu ne devrais pas faire tant de maladresse que ça :wink:

Après pour les amis, ça dépens de tant de choses, ton âge, ta facilité à nouer des liens, ton travail, ton mode de vie ... en tous cas je ne crois pas que ce soit plus dur qu'en France. Perso j'ai pas mal bougé en France et depuis que je suis dans ma ville actuelle (9 ans), je ne me suis pas fait d'ami ... c'est comme ça !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis consciente su'en france nous ne sommes pas toujours très tendre avec les immigrants, est-on vu de la même façon lorsqu'on arrive dans un nouveau pays?

J'ai suivi le programme du SIEL en ligne pour l'intégration, j'ai lu beaucoup d'articles, mais aujourd'hui je me sens complètement perdu, j'ai peur d'être incomprise, de faire des maladresses, de passer une image de moi qui est fausse car mes codes français sont très différents des codes nord-américains (même si je tente d'appliquer les nouveaux codes)

Peut-on réellement s'intégrer, se faire de vrais amis, trouver du travail en se renseignant bien sur notre futur pays d'accueil?

Comme pour un saut a l'elastique, a un moment donne, il faut juste arreter de se renseigner et oser se lancer. Hop!

Rassemblez toutes vos questions, mettez-les dans un sac de voyage et prennez un billet d'avion pour quelques semaines d'immersion. Chacun vit une expatriation differemment.

Un voyage exploratoire est l'occasion de trouver les premieres reponses a toutes ces questions theoriques. Et ca vous permet de marquer de precieux points pour votre demande d'immigration.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Je me permets d'écrire ce message car je recherche des réponses..

Suite à une incompréhension sur mes intentions envers des connaissances québécoises, je remets en question tout notre processus d'immigration...

Est ce que notre prudence, notre politesse excessive française peut nous porter défauts?

Les français sont-ils vraiment mal vu au québec?

Je suis consciente su'en france nous ne sommes pas toujours très tendre avec les immigrants, est-on vu de la même façon lorsqu'on arrive dans un nouveau pays?

J'ai suivi le programme du SIEL en ligne pour l'intégration, j'ai lu beaucoup d'articles, mais aujourd'hui je me sens complètement perdu, j'ai peur d'être incomprise, de faire des maladresses, de passer une image de moi qui est fausse car mes codes français sont très différents des codes nord-américains (même si je tente d'appliquer les nouveaux codes)

Peut-on réellement s'intégrer, se faire de vrais amis, trouver du travail en se renseignant bien sur notre futur pays d'accueil?

j'espère que vous pourrez m'aider

à bientôt

''.....Est ce que notre prudence, notre politesse excessive française peut nous porter défauts?....''

Certains mais pas la majorité, ne sont pas perçus comme cela! :biggrin2: Ce qui est dommage car ce sont eux qu'on entend souvent le plus et qui donnent l'image :thumbsup: !

Edited by dentan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rassure-toi ! Une personne bien éduquée et respectueuse des autres saura s'intégrer dans n'importe quel pays au monde même si cela demande un certain temps d'adaptation pour comprendre les usages et les coutumes.

La principale erreur serait de tout comparer à la France : le Canada est comme ton nouveau mari et on ne compare jamais son nouveau mari à son ex. Il est différent et tu l'acceptes comme il est avec ses défauts et ses qualités. De même on ne parle jamais à son nouveau mari de son ex style "lorsque j'étais en France..., en France...". Oublie la France et vis pleinement dans le pays qui t'offre son hospitalité.

S'agissant des maladresses que tu peux commettre par erreur les Québécois te les pardonneront car ils savent que tu viens d'ailleurs. Par contre n'emploie jamais de jurons comme Tabarnacle, Ostie, Colice, etc... car c'est vraiment très grossier contrairement à ce que les français pensent. N'essaie jamais d'imiter l'accent québécois car premièrement c'est toi qui a un accent au Québec et deuxièmement c'est très irrespectueux et donc irritable pour les Québécois.

Bonne réflexion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rassure-toi ! Une personne bien éduquée et respectueuse des autres saura s'intégrer dans n'importe quel pays au monde même si cela demande un certain temps d'adaptation pour comprendre les usages et les coutumes.

La principale erreur serait de tout comparer à la France : le Canada est comme ton nouveau mari et on ne compare jamais son nouveau mari à son ex. Il est différent et tu l'acceptes comme il est avec ses défauts et ses qualités. De même on ne parle jamais à son nouveau mari de son ex style "lorsque j'étais en France..., en France...". Oublie la France et vis pleinement dans le pays qui t'offre son hospitalité.

S'agissant des maladresses que tu peux commettre par erreur les Québécois te les pardonneront car ils savent que tu viens d'ailleurs. Par contre n'emploie jamais de jurons comme Tabarnacle, Ostie, Colice, etc... car c'est vraiment très grossier contrairement à ce que les français pensent. N'essaie jamais d'imiter l'accent québécois car premièrement c'est toi qui a un accent au Québec et deuxièmement c'est très irrespectueux et donc irritable pour les Québécois.

Bonne réflexion.

ton image du nouveau mari m'a fait rigoler, mais au fond il y a de ça et c'est vrai que si on veut que ça marche dans les 2 cas mieux vaut éviter de faire des comparaisons ! :tongue:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bientôt 5 ans ici et j'ai toujours pas remarqué ce fameux choc culturel, me semble que c'est un peu exagéré quand à moi ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bientôt 5 ans ici et j'ai toujours pas remarqué ce fameux choc culturel, me semble que c'est un peu exagéré quand à moi ...

peut être que tu étais déjà plus 'Québécois' dans ta tête avant de venir :biggrin2:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup pour toutes ces réflexions...

Nous avons décidé avec mon mari, il y a quelques mois de partir une semaine à Québec pour visiter (nous partons mi-avril)! nous avons hâte de découvrir ce nouveau pays!!!

J'aime beaucoup l'image du nouveau mari, "l'Atrébate", quand on y réfléchi, c'est pas faux....

Beaucoup de choses nous attire dans ce pays (la mentalité dans le travail, le positivisme des gens, la sécurité, l'éducation) et j'espère pouvoir m'adapter assez rapidement...

Plus je lis sur les forums et plus je vois que la famille et les amis sont de vrais freins... Je pensais réellement que la distance pouvait se gérer et je m'apperçois que ce n'est pas si simple que cela...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup pour toutes ces réflexions...

Nous avons décidé avec mon mari, il y a quelques mois de partir une semaine à Québec pour visiter (nous partons mi-avril)! nous avons hâte de découvrir ce nouveau pays!!!

J'aime beaucoup l'image du nouveau mari, "l'Atrébate", quand on y réfléchi, c'est pas faux....

Beaucoup de choses nous attire dans ce pays (la mentalité dans le travail, le positivisme des gens, la sécurité, l'éducation) et j'espère pouvoir m'adapter assez rapidement...

Plus je lis sur les forums et plus je vois que la famille et les amis sont de vrais freins... Je pensais réellement que la distance pouvait se gérer et je m'apperçois que ce n'est pas si simple que cela...

c'est vrai que si tu as un cercle d'ami très présent et que tu vois beaucoup ta famille, que vous être très proches ça risque d'être une cause de retour. Si tu te dis déjà que ça va être trop difficile c'est peut-être que tu n'es pas prête à à quitter tout ton entourage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup pour toutes ces réflexions...

Nous avons décidé avec mon mari, il y a quelques mois de partir une semaine à Québec pour visiter (nous partons mi-avril)! nous avons hâte de découvrir ce nouveau pays!!!

J'aime beaucoup l'image du nouveau mari, "l'Atrébate", quand on y réfléchi, c'est pas faux....

Beaucoup de choses nous attire dans ce pays (la mentalité dans le travail, le positivisme des gens, la sécurité, l'éducation) et j'espère pouvoir m'adapter assez rapidement...

Plus je lis sur les forums et plus je vois que la famille et les amis sont de vrais freins... Je pensais réellement que la distance pouvait se gérer et je m'apperçois que ce n'est pas si simple que cela...

Salut,

Mi-avril à Québec, es-tu certaine et obligée? À Québec, mi-avril cela veut souvent dire la ''bataille'' entre la fin de l'hiver et le touts début de printemps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rassure-toi ! Une personne bien éduquée et respectueuse des autres saura s'intégrer dans n'importe quel pays au monde même si cela demande un certain temps d'adaptation pour comprendre les usages et les coutumes.

La principale erreur serait de tout comparer à la France : le Canada est comme ton nouveau mari et on ne compare jamais son nouveau mari à son ex. Il est différent et tu l'acceptes comme il est avec ses défauts et ses qualités. De même on ne parle jamais à son nouveau mari de son ex style "lorsque j'étais en France..., en France...". Oublie la France et vis pleinement dans le pays qui t'offre son hospitalité.

S'agissant des maladresses que tu peux commettre par erreur les Québécois te les pardonneront car ils savent que tu viens d'ailleurs. Par contre n'emploie jamais de jurons comme Tabarnacle, Ostie, Colice, etc... car c'est vraiment très grossier contrairement à ce que les français pensent. N'essaie jamais d'imiter l'accent québécois car premièrement c'est toi qui a un accent au Québec et deuxièmement c'est très irrespectueux et donc irritable pour les Québécois.

Bonne réflexion.

Ah Ouai ben on a pas tous les mêmes expériences, je n utilise pas de sacres et il m'a déjà été fait la remarque qu'après tant de temps ici je devrais en utiliser.

Sinon ne pas comparer en public oui, oublier la France, non.

Reste toi même et tout se passera bien. Le vocabulaire, les intonations, ça viendra tout seul au bout de quelques temps.

Je ne sais pas à quoi est fait référence quand aux africains en France qui seraient soit disant mal accueilli, mais oui attend toi clairement à ce qu on te renvoi très souvent à ta condition de français ou d immigré en général. Surtout au début quand tu va rechercher du boulot et un logement. Faut passer au dessus même si c'est franchement pénible quelques fois.

Edited by Jusqu_ici_tout_va_bien

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui c'est vrai mais on a aussi fait en fonction des vacances scolaires de nos filles, les vacances de printemps sont du 10 au 26 avril donc mon mari a posé sa semaine de vacances de façon a ce qu'elle ne rate pas l'école...

et les billets d'avion étaient beaucoup moins cher que si on avait choisit juillet ou aout!! :smile:

il est vrai que l'on est assez proche avec mes parents, les amis et frères et soeurs ont se voit moins souvent....

On m'a souvent dit qu'il fallait attendre 5 ans avant d'être bien installé, d'avoir pris ses repères, s'être fait des amis; est-ce vrai??

En France je suis depuis des années dans une situation d'attente où malgré mes formations je recherche toujours le poste dans mon domaine où je pourrais m'épanouir et vivre "comme tout le monde", j'ai réaliser beaucoup de formations dans le domaine du dessin architecture , cela reste des niveau IV, ce qui fait de moi quelqu'un de complet mais ici, si tu n'as pas le BAC +2 c'est un peu compliqué,... du coup j'ai des craintes de vivre la même situation là-bas.. pourtant j'envisage de faire une demande d'évaluation des diplomes afin de faciliter les démarches sur place :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Je ne sais pas à quoi est fait référence quand aux africains en France qui seraient soit disant mal accueilli, mais oui attend toi clairement à ce qu on te renvoi très souvent à ta condition de français ou d immigré en général. Surtout au début quand tu va rechercher du boulot et un logement. Faut passer au dessus même si c'est franchement pénible quelques fois."

jusqu_ici_tout_va_bien, comment as-tu fait pour passer au-dessus de tout ça?? sans être indiscrète, as-tu dépasser tout ça seul ou étais-tu accompagné?

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Je ne sais pas à quoi est fait référence quand aux africains en France qui seraient soit disant mal accueilli, mais oui attend toi clairement à ce qu on te renvoi très souvent à ta condition de français ou d immigré en général. Surtout au début quand tu va rechercher du boulot et un logement. Faut passer au dessus même si c'est franchement pénible quelques fois."

jusqu_ici_tout_va_bien, comment as-tu fait pour passer au-dessus de tout ça?? sans être indiscrète, as-tu dépasser tout ça seul ou étais-tu accompagné?

On ne te jette pas des cailloux non plus. Ce sont souvent des idiots ou quelques fois un humour sans doute mal compris

C'est juste des mots et pas si frequent.

Mais tu entendras certainement "vous nous envahissez" "il faut payer une caution car les français partent sans payer" "on comprend pas ce que vous venez faire au Québec"

"accent cul de poule"

En fait il faut juste comprendre que la notion d identité et de préférence nationale ne sont pas perçu culturellement de la même façon que de l autre côté de l Atlantique . Ici il est tout à fait normal qu un immigré passe après un local. Ça ne fait pas de la personne un nostalgique du 3eme Reich.

Mais rassure toi il y a tout un tas de choses géniales ici qui te feront oublier ces petits désagréments.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup pour toutes ces réflexions...

Nous avons décidé avec mon mari, il y a quelques mois de partir une semaine à Québec pour visiter (nous partons mi-avril)! nous avons hâte de découvrir ce nouveau pays!!

Une semaine n'a aucun interet. Il faut compter un sejour minimum de 2 semaines pour que cela vous apporte 1 petit point pour votre demande CSQ. Edited by Jeff.BE

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Je ne sais pas à quoi est fait référence quand aux africains en France qui seraient soit disant mal accueilli, mais oui attend toi clairement à ce qu on te renvoi très souvent à ta condition de français ou d immigré en général. Surtout au début quand tu va rechercher du boulot et un logement. Faut passer au dessus même si c'est franchement pénible quelques fois."

jusqu_ici_tout_va_bien, comment as-tu fait pour passer au-dessus de tout ça?? sans être indiscrète, as-tu dépasser tout ça seul ou étais-tu accompagné?

On ne te jette pas des cailloux non plus. Ce sont souvent des idiots ou quelques fois un humour sans doute mal compris

C'est juste des mots et pas si frequent.

Mais tu entendras certainement "vous nous envahissez" "il faut payer une caution car les français partent sans payer" "on comprend pas ce que vous venez faire au Québec"

"accent cul de poule"

En fait il faut juste comprendre que la notion d identité et de préférence nationale ne sont pas perçu culturellement de la même façon que de l autre côté de l Atlantique . Ici il est tout à fait normal qu un immigré passe après un local. Ça ne fait pas de la personne un nostalgique du 3eme Reich.

Mais rassure toi il y a tout un tas de choses géniales ici qui te feront oublier ces petits désagréments.

Non ce n'est pas normal. Et penser ça c'est donner raison à des pratiques illégales...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lol quelles lois ?

C'est de la discrimination. Enfin dans le sens ou il l'a ecrit.

Après j'ai peut-être mal compris. C'est vrai que le fédéral tente d'empêcher certains secteurs de recruter des travailleurs immigrés temporaires à la place de canadiens.

Mais si vous êtes Canadien. Que votre ID prouve que vous êtes canadien. Même si vous venez de France ou n'importe ou. Ne pas vous faire embaucher à cause de ça. C'est de la discimination. Et oui il y a des lois au Canada mais pour lutter contre ça :)

Edited by BisounoursCanada

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lol quelles lois ?

C'est de la discrimination. Enfin dans le sens ou il l'a ecrit.

Après j'ai peut-être mal compris. C'est vrai que le fédéral tente d'empêcher certains secteurs de recruter des travailleurs immigrés temporaires à la place de canadiens.

Mais si vous êtes Canadien. Que votre ID prouve que vous êtes canadien. Même si vous venez de France ou n'importe ou. Ne pas vous faire embaucher à cause de ça. C'est de la discimination. Et oui il y a des lois au Canada mais pour lutter contre ça :smile:

Tout à fait d'accord! Je fais quand même la différence entre ceux qui viennent d'arriver et les autres immigrants. Qu'une entreprise refuse d'embaucher un immigrant parce qu'il n'y connaît rien dans son domaine au marché québécois/local, alors ce n'est pas de la discrimination. Par contre, si la personne est repassée aux études ou qu'elle vit depuis des années au Québec/Canada tout en ayant une expérience locale dans le domaine, ça devient de la discrimination. Ces entreprises finissent par être connues finalement et ce type d'agissements risque de se retourner contre elles dans le cadre des réseaux, de passations de marchés. Il ne faut pas oublier que le nombre d'immigrants est de plus en plus important. Il peut aussi y avoir des à-priori quant aux compétences de la personne et parfois ce type de discrimination n'est pas volontaire... Quelques mois après, ça peut devenir vos meilleures relations ou clients. Il ne faut pas confondre à-priori et discrimination.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By celineff
      Bonjour,

      J'écris désespérément sur le forum parce que je ne trouve aucune réponse concrète ailleurs, ou alors des réponses contradictoires. Ma situation est la suivante:
      Je suis française et j'étudie en ce moment au Québec (j'ai un permis d'étude depuis 1 an et demi). Mon permis d'étude est valable jusqu'en 2021, date de fin de mes études. Sauf que j'ai prévu un long voyage d'une session entière au milieu de mes études (l'année prochaine). Ca prolongera alors mes études. J'ai donc 2 préoccupations : Vais-je pouvoir reprendre mes études en ayant quitter le pays une session? (Car je crois que les conditions rattachées à mon statut d'étudiant sont d'être aux études à temps plein, tout le temps). Et, si je peux reprendre mes études, vais-je être admissible à une prorogation sur mon permis après? Puisqu'il me faudra un temps supplémentaire pour terminer.
      Sur les sites du gouvernement et autres, j'ai trouvé plein d'infos. Il est exigé d'être aux études à temps plein, MAIS, sur un autre site je lis que j'ai le droit à un congé régulier de 4 mois pourvu que je sois présente la session d'avant et d'après. (https://www.forum.immigrer.com/fr/les-etudiants-internationaux-au-canada-conformite.html#gs.axgIiGQG)
      J'ai été voir la conseillère de mon établissement qui m'affirme catégoriquement que mon permis d'étude deviendra CADUC si je ne m'inscris pas à une session. 

      Bref, j'ai besoin d'aide. Je compte faire ce voyage mais je ne veux pas qu'il mette mon statut légal en danger, me sentant déjà assez chanceuse d'être ici.

      Quelqu'un aurait-il des pistes?

      Merci beaucoup beaucoup d'avance. :)
    • By Ben31
      Bonjour à tous,
      Pour mon premier message sur le forum, j'ai une première question concernant le test de français !
      Je réside en algérie et j'ai déjà eu un DALF C1 en 2013, ce qui fait qu'il n'est plus valide pour une future demande sur ARRIMA. 
      Ceci dit, je cherche à repasser un test de français histoire d'avoir une attestation de moins de deux ans.
      alors ma question est en deux parties : 
       - partie 1 : N'ayant pas la possibilité de passer le TCF pour Quebec ici en algérie, le Campus France propose deux test le TCF SO (sur ordinateur) avec une possibilité de rajouter des test complémentaires (expression orale et écrite) ou le TCF pour DAP (Demande d'admission préalable) qui contient tout les test demandé par le quebec, néanmoins ce dernier est à la base dédié aux personnes/étudiants souhaitant aller en France, ce qui m'intrigue un peu, alors lequel dois-je passer ?
       - partie 2 : est-ce moins valorisant de passer un TCF que d'avoir un DALF (Je me mets dans une position où peu être je repasserai le DALF si toute fois cela est possible). Je pose cette question question car dans la nouvelle grille du 02/08/2018, il n'y a "apparemment" aucune distinction !
      http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/publications/fr/divers/GRI_SelectionProgReg_TravQualif2018.pdf

      Merci   
    • By bengos
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      Je viens ici pour glaner quelques informations concernant les 1ères dépenses d'un étudiant étranger à son arrivée à Montréal.
      Ici, en France, pour un logement (location ou colocation), il faut souvent débourser une caution, un premier mois de loyer et une assurance habitation : est-ce le cas au Québec et à combien peuvent s'élever ces frais - en moyenne ?
      De plus, quelles sont les démarches pour ouvrir un compte bancaire ou souscrire à un abonnement téléphonique ? Savez-vous combien ça peut coûter ?
      Enfin, est-il facile de trouver un job étudiant pour quelques heures par semaine ou le week-end ?
       
      Je vous remercie par avance de vos réponses
       
    • By Player21
      Bonjour à tous,
       
      Je suis un étudiant Francais qui va partir étudier au Quebec durant 1 an à partir de septembre, j'ai fais ma demande de QAC dont j'attend la réponse. Jusque là pas de soucis, en revanche ma compagne doit m'accompagner, et malheureusement pour l'instant elle n'a pas eu la chance d'être tirée au sort pour le PVT (elle n'est pas étudiante, elle a prit un congé d'un an avec son entreprise).
      Je sais que pour venir au Canada, les Français n'ont pas besoin de visa, mais je craignais qu'à la frontière ils ne la laissent pas passer en pensant qu'elle veuille rester plus longtemps. 
      Je précise également que nous avons des billets de retour pour le mois de décembre, pendant les vacances pour passer les fêtes en France.
       
      Pensez-vous qu'il faut fournir des preuves supplémentaires pour elle?
       
      Je vous remercie d'avance pour vos réponses
    • By bengos
      Bonjour à toutes et à tous,
      Je suis actuellement en première année de Master à Toulouse et j'ai été admis à l'UQAM pour y effectuer ma deuxième année, et j'espère vraiment pouvoir saisir cette opportunité. Je dois apporter à la CPAM pour signature l'attestation d'affiliation au régime de sécurité sociale des participants aux échanges entre établissements d'enseignement supérieur.
      Mais il faut indiquer une adresse au Québec, que je n'ai pas encore.
      Celles et ceux qui ont déjà fait cette démarche et dans la même situation que moi - ne pas avoir d'adresse au Québec - comment avez-vous fait ? Avez-vous une astuce, un conseil, un site pour trouver un logement rapidement et pouvoir indiquer une adresse ?
      Je vous remercie par avance  
    • By khloe
      Bonjour, voila je suis une étudiante française (validation du baccalauréat littéraire option LVA Anglais + une troisième langue et de ma première année de faculté), mais je dois avouer que je ne m'épanouis pas dans mes études et je rêve de nouveaux horizons depuis plusieurs années. Je décide donc de faire le pas, pendant 1 ans de travailler et de mettre de l'argent de côté et pouvoir faire la rentrée scolaire de 2019 au Quebec. Mais pour ça j'ai besoin d'information nécessaire , comme par exemple le prix d'un DEC technique pour un étudiant français, si quelqu'un connait des collèges/cegep (au moins de réputation comme le cégep limoilou), si il est facile de trouver un logement et un job étudiant, si il y a des bourses , sans oublier les papiers (parce que je n'ai pas trop compris les frais relier à ces papiers)  . En bref toutes informations sont les bienvenues! merci beaucoup 
    • By immigrer.com
      GRC  POPULAIRE
      Harcelé parce qu'il parlait mal anglais?
      Christopher Nardi | Agence QMI
      | Publié le 15 mai 2018 à 06:38 - Mis à jour à 06:43
       
      Un francophone vient de remporter une première bataille devant les tribunaux pour faire reconnaître le «harcèlement» que lui a fait subir la GRC. La police nationale l’aurait même poussé à partir parce qu’il ne maîtrisait pas suffisamment bien l’anglais.
      «On m’a forcé à démissionner parce que mon anglais n’était pas assez bon [...] Je n’ai jamais commis une seule faute professionnelle», s’est insurgé Éric Frémy lors d’une entrevue avec «Le Journal de Montréal».
      Le dédale administratif que vit cette ex-recrue de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) est «particulièrement tortueux», écrit le juge de la Cour fédérale Sébastien Grammond.
       
       
      Ce dernier a exigé récemment qu’un arbitre se penche de nouveau sur la démission de M. Frémy afin de déterminer si elle «a été donnée sous la contrainte et [si] elle doit être déclarée invalide. [...] Trop d’éléments de preuve laissant croire que la démission de M. Frémy n’était pas volontaire ont été écartés par les arbitres [qui ont d’abord entendu la cause]».
        M. Frémy est un ingénieur de formation, né en France, mais ayant vécu une vingtaine d’années au Québec.
      En 2007, il se joint à la GRC. Unilingue francophone, il dit qu’on l’avait assuré que le fait qu’il ne parlait pas anglais ne poserait aucun problème à la police nationale d’un pays dont le français est une langue officielle.
      Après son passage à l’école de la GRC à Régina, la police a exigé qu’il intègre un nouveau projet pilote l’envoyant dans un régiment anglophone en Colombie-Britannique pour suivre sa formation pratique tout en apprenant l’anglais en 2009.


      source et suite: http://www.tvanouvelles.ca/2018/05/15/harcele-parce-quil-parlait-mal-anglais
    • By qwintine
      Extrait de l'article: 
       
      Dire «une trampoline» n’est plus une erreur
      Le débat dure depuis des années. Ceux qui le savaient prenaient plaisir à reprendre les personnes qui faisaient l’erreur.
      «Il faut dire UN trampoline, pas UNE», disait-on.
      Et bien cette période est révolue. Vous pourrez dorénavant dire «un» ou «une» trampoline, sans vous faire taper sur les doigts.
      Selon la plus récente mise à jour de l’Office québécois de la langue française (OQLF), l’usage du mot trampoline est désormais accepté dans les deux genres.
      «Même si l’emploi du féminin n’est pas consigné dans les principaux dictionnaires usuels du français, il n’y a pas lieu de le considérer comme fautif», nous informe l’OQLF.
       
      Pour la suite de l'article et plus de détails sur l'analyse : http://www.tvanouvelles.ca/2018/05/03/dire-une-trampoline-nest-plus-une-erreur
    • By qwintine
      Le bilinguisme voir mieux le multilinguisme ... l'avenir de nos enfants?
       
      Plus que probable, un excellent exemple "made in" Montréal:
       
       
       
       
    • By celia05es
      Bonjour à tous,
      Je vais être retraitée en 2020 et je désire quitter l'Espagne où je vis depuis plus de 20 ans. J'aimerais enseigner le français comme langue étrangère (ou l'espagnol) dans le public ou dans le privé... mais je n'ai aucun diplôme d'enseignement. J'ai donné des cours privés pendant presque 15 ans (anglais, français et maths)  et j'ai été maitre auxiliaire de maths en France il y a bien longtemps. J'ai deux ans pour me préparer mais je ne sais vraiment pas quoi faire, quels diplômes passer, etc.
      J'ai une cousine qui habite au Québec et 2 amis proches qui habitent au Canada mais je ne sais pas si cela aidera au moment de demander mon visa!
      J'ai regardé sur Internet mais les informations sont tellement différentes et compliquées!
      Quelqu'un pourrait-il m'aider?
      Merci d'avance
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines