Jump to content
Sign in to follow this  
Norore

2 ans + tard

Recommended Posts

bonjour

je suis egalement en train de me renseigner pour immigrer au quebec avec mon ami et notre fils mais que dans 3 ans car nous voulons qu il finisse son élémentaire en france !! vous parlez de point par rapport a l age ??? a quoi ca correspond ?

nous savons que nous voulons nous etablir a chambly a cote montréal chez des amis quebequois au debut avant de louer !!

mais faut il passer par le quebec ou le canada pour une demande de visa permanant ,

merci de votre reponse

stéphanie

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour

je suis egalement en train de me renseigner pour immigrer au quebec avec mon ami et notre fils mais que dans 3 ans car nous voulons qu il finisse son élémentaire en france !! vous parlez de point par rapport a l age ??? a quoi ca correspond ?

nous savons que nous voulons nous etablir a chambly a cote montréal chez des amis quebequois au debut avant de louer !!

mais faut il passer par le quebec ou le canada pour une demande de visa permanant ,

merci de votre reponse

stéphanie

Salut,

Actuellement la procédure (Certificat de Sélection du Québec (CSQ, c'est provincial) et ensuite la Résidence Permanente (RP, c'est fédéral) prend plus de 2 ans.

Il est impossible de déposer une demande de CSQ avant le 1er avril prochain car les quotas ont été atteints en août passé pour 2014,

On ne sait pas ce que seront les critères dans 3 ans et si ils ne seront pas plus sévères ou restrictifs.

Donc il serait peut-être intéressant de déposer une demande en avril 2015.

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour cette reponse !!! je doit deposer ma demande ou ? sur le site du gouv de canada ?

De rien!

La démarche est comme suit :

1) Demande de CSQ )donc le site du MIDI)

Après obtention de la CSQ, demande de RP!

On ne sait pas encore les changements dans les critères, ni dans les formulaires de CSQ! Rien ne sera certain avant le 1er avril,

En attendant il faudrait :

- Passer et réussir les tests de français, c'est long pour avoir une date et par la suite pour avoir les résultats officiels.

- Obtenir des copies certifiées conformes par les maisons d'enseignement, des diplômes, listes de cours, bulletins.

- Obtenir tous les documents certifiés conformes par la mairie des emplois, cotisation sociales etc (voir le site du MIDI

Donc tu as beaucoup de travail sur la planche! :thumbsup:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai une question à leur arrivée à l'école quelqu'un leurs à expliquer comment ça fonctionne ou ils ont juste suivi le mouvement ?

J'ai un garçon de 7 ans et j'avoue que le changement de système scolaire m'inquiète un peu.

À leur arrivée à l'école en court d'année, ils ont un parrain et une marraine dans leur classe qui les ont suivi et orienté ds les premières semaines, nos avions pas mal d'appréhension mais tout c'est fait sans problème, plus de peur que de mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ta réponse.

On est toujours plus angoissé que les enfants quand il s'agit de changement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai une question à leur arrivée à l'école quelqu'un leurs à expliquer comment ça fonctionne ou ils ont juste suivi le mouvement ?

J'ai un garçon de 7 ans et j'avoue que le changement de système scolaire m'inquiète un peu.

À leur arrivée à l'école en court d'année, ils ont un parrain et une marraine dans leur classe qui les ont suivi et orienté ds les premières semaines, nos avions pas mal d'appréhension mais tout c'est fait sans problème, plus de peur que de mal.

Bonjour !

tout d'abord, merci pour votre post : super intéressant et provoque de bons questionnements :thumbsup:

Nous espérons arriver cet été avec nos enfant (notre fils aura 5 ans et notre fille 1 an).

Bon à priori on va galérer pour trouver une garderie pour notre fille.

Cependant concernant l'école, nous pensons mettre notre dans une école publique classique.

Mais on se pose la question de le mettre dans une école française.

Qu'en pensez-vous ?

MErci pour vos retours !

Belle journée

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous avons les mêmes interrogations que vous concernant l'inscription de nos 3 enfants à l'école (4, 6 et 8 ans).

Ce que nous avons décidé est de les inscrire dans une école privée qui suit le programme de l'Education nationale française (Stanislas ou Marie de France à Montréal) car en cas de retour il n'y aura aucun décalage avec une école française. L'inconvénient est que pour l'intégration avoir ses enfants dans une école française n'est pas le mieux ni pour les parents ni pour les enfants. Imaginez en France des immigrants canadiens mettre leurs enfants dans une école canadienne. Ce n'est pas le top pour s'intégrer pleinement dans le pays. L'autre inconvénient est le coût de la scolarité dans ces écoles : plus de 7000 $ avant 5 ans et plus de 4000 $ après 5 ans sans compter les frais de garderie et de cantine. Lorsque l'on a 3 enfants c'est un budget très important même si l'école applique une réduction de 10 % pour le 2e enfant et de 15 % pour le 3e. Il y a aussi les écoles privées qui ne dépendent pas du ministère de l'éducation nationale français qui pratiquent à peu près les mêmes tarifs.

D'après mes nombreuses lectures sur le sujet le système scolaire Québécois semble plus respectueux du développement et de l'épanouissement de l'enfant. Par contre il semble que le niveau y soit moins bon surtout en français (voir études publiées sur le sujet, la polémique actuelle du faible niveau de français des professeurs et le nombre de plus en plus important d'élèves qui sont obligés de prendre le français comme matière obligatoire au CEGEP). Il n'y a qu'à lire les archives des journaux du Québec depuis quelques mois. A l'opposé on peut aussi constater une dégradation du niveau scolaire des enfants dans nos écoles françaises. Je peux me tromper sur ma perception du système québécois car il est toujours très difficile d'appréhender un système que l'on ne connaît pas depuis l'étranger. De plus la dernière étude PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) en 2012 publiée en 2013 vient placer la France très loin derrière le Canada : la France est en 22e place mondiale et le Canada 6e place pour la lecture. Cette étude vient donc infirmer mon ressenti.

Lorsque nous serons sur place nous jugerons donc sur des faits s'il faut retirer nos enfants des écoles françaises pour les inscrire dans une école québécoise. Si nous le faisons nous le ferons sur des classes qui commenceront un cycle d'apprentissage. Par exemple en France les CP et CE1 sont des classes qui forment un même cycle donc autant inscrire son enfant dès la 1ere classe (CP) afin de ne pas faire prendre à l'enfant un train déjà en marche depuis une année.

S'il y a des personnes qui peuvent apporter leurs expériences nous les lirons avec intérêt.

Edited by L'Atrébate

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous avons les mêmes interrogations que vous concernant l'inscription de nos 3 enfants à l'école (4, 6 et 8 ans).

Ce que nous avons décidé est de les inscrire dans une école privée qui suit le programme de l'Education nationale française (Stanislas ou Marie de France à Montréal) car en cas de retour il n'y aura aucun décalage avec une école française. L'inconvénient est que pour l'intégration avoir ses enfants dans une école française n'est pas le mieux ni pour les parents ni pour les enfants. Imaginez en France des immigrants canadiens mettre leurs enfants dans une école canadienne. Ce n'est pas le top pour s'intégrer pleinement dans le pays. L'autre inconvénient est le coût de la scolarité dans ces écoles : plus de 7000 $ avant 5 ans et plus de 4000 $ après 5 ans sans compter les frais de garderie et de cantine. Lorsque l'on a 3 enfants c'est un budget très important même si l'école applique une réduction de 10 % pour le 2e enfant et de 15 % pour le 3e. Il y a aussi les écoles privées qui ne dépendent pas du ministère de l'éducation nationale français qui pratiquent à peu près les mêmes tarifs.

D'après mes nombreuses lectures sur le sujet le système scolaire Québécois semble plus respectueux du développement et de l'épanouissement de l'enfant. Par contre il semble que le niveau y soit moins bon surtout en français (voir études publiées sur le sujet, la polémique actuelle du faible niveau de français des professeurs et le nombre de plus en plus important d'élèves qui sont obligés de prendre le français comme matière obligatoire au CEGEP). Il n'y a qu'à lire les archives des journaux du Québec depuis quelques mois. A l'opposé on peut aussi constater une dégradation du niveau scolaire des enfants dans nos écoles françaises. Je peux me tromper sur ma perception du système québécois car il est toujours très difficile d'appréhender un système que l'on ne connaît pas depuis l'étranger. De plus la dernière étude PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) en 2012 publiée en 2013 vient placer la France très loin derrière le Canada : la France est en 22e place mondiale et le Canada 6e place pour la lecture. Cette étude vient donc infirmer mon ressenti.

Lorsque nous serons sur place nous jugerons donc sur des faits s'il faut retirer nos enfants des écoles françaises pour les inscrire dans une école québécoise. Si nous le faisons nous le ferons sur des classes qui commenceront un cycle d'apprentissage. Par exemple en France les CP et CE1 sont des classes qui forment un même cycle donc autant inscrire son enfant dès la 1ere classe (CP) afin de ne pas faire prendre à l'enfant un train déjà en marche depuis une année.

S'il y a des personnes qui peuvent apporter leurs expériences nous les lirons avec intérêt.

Merveilleux! Immigrer et mettre ses enfants dans une école avec le système français?

Pourquoi alors immigrer au Canada?

Est-ce que vous venez comme immigrant ou colonisateur ou pour retourner en France dans 2 ou 5 ans?

Avez-vous songé à vous expatrier à Saint-Pierre-et-Miquelon ou autres endroits relevant de la France?

Edited by dentan

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai une question à leur arrivée à l'école quelqu'un leurs à expliquer comment ça fonctionne ou ils ont juste suivi le mouvement ?

J'ai un garçon de 7 ans et j'avoue que le changement de système scolaire m'inquiète un peu.

À leur arrivée à l'école en court d'année, ils ont un parrain et une marraine dans leur classe qui les ont suivi et orienté ds les premières semaines, nos avions pas mal d'appréhension mais tout c'est fait sans problème, plus de peur que de mal.

Bonjour !

tout d'abord, merci pour votre post : super intéressant et provoque de bons questionnements :thumbsup:

Nous espérons arriver cet été avec nos enfant (notre fils aura 5 ans et notre fille 1 an).

Bon à priori on va galérer pour trouver une garderie pour notre fille.

Cependant concernant l'école, nous pensons mettre notre dans une école publique classique.

Mais on se pose la question de le mettre dans une école française.

Qu'en pensez-vous ?

MErci pour vos retours !

Belle journée

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Si vous envisagez un retour c'est peut être mieux de l'inscrire en école française en meme temps un immigrant on n'est jamais sûr de rester ou pas. Pour notre part on cherchait une pleine intégration de toute la famille et le mieux c'est l'école Québécoise, leur système d'apprentissage est mieux nous trouvons. Pour en revenir au français nous renforçons les bases de nos enfants et ca fonctionne bien ainsi donc nous estimons que juste sur ce critère nous pouvons éviter de payer une somme folle en école privé. Nous avons des amis qui ont fait l'expérience des 2, école francaise et québécoise et leurs enfants sont en école québécoise et y resteront. Nous avons également une amie prof dans une école française ici et ces enfants sont eux en école Québécoise. Je crois que c'est à vous de faire votre choix mais par expérience je peux dire que nous sommes trés satisfait du système Québécois et que nous n'en changerons pas. Bon courage dans vos choix et vos préparatifs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous avons les mêmes interrogations que vous concernant l'inscription de nos 3 enfants à l'école (4, 6 et 8 ans).

Ce que nous avons décidé est de les inscrire dans une école privée qui suit le programme de l'Education nationale française (Stanislas ou Marie de France à Montréal) car en cas de retour il n'y aura aucun décalage avec une école française. L'inconvénient est que pour l'intégration avoir ses enfants dans une école française n'est pas le mieux ni pour les parents ni pour les enfants. Imaginez en France des immigrants canadiens mettre leurs enfants dans une école canadienne. Ce n'est pas le top pour s'intégrer pleinement dans le pays. L'autre inconvénient est le coût de la scolarité dans ces écoles : plus de 7000 $ avant 5 ans et plus de 4000 $ après 5 ans sans compter les frais de garderie et de cantine. Lorsque l'on a 3 enfants c'est un budget très important même si l'école applique une réduction de 10 % pour le 2e enfant et de 15 % pour le 3e. Il y a aussi les écoles privées qui ne dépendent pas du ministère de l'éducation nationale français qui pratiquent à peu près les mêmes tarifs.

D'après mes nombreuses lectures sur le sujet le système scolaire Québécois semble plus respectueux du développement et de l'épanouissement de l'enfant. Par contre il semble que le niveau y soit moins bon surtout en français (voir études publiées sur le sujet, la polémique actuelle du faible niveau de français des professeurs et le nombre de plus en plus important d'élèves qui sont obligés de prendre le français comme matière obligatoire au CEGEP). Il n'y a qu'à lire les archives des journaux du Québec depuis quelques mois. A l'opposé on peut aussi constater une dégradation du niveau scolaire des enfants dans nos écoles françaises. Je peux me tromper sur ma perception du système québécois car il est toujours très difficile d'appréhender un système que l'on ne connaît pas depuis l'étranger. De plus la dernière étude PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) en 2012 publiée en 2013 vient placer la France très loin derrière le Canada : la France est en 22e place mondiale et le Canada 6e place pour la lecture. Cette étude vient donc infirmer mon ressenti.

Lorsque nous serons sur place nous jugerons donc sur des faits s'il faut retirer nos enfants des écoles françaises pour les inscrire dans une école québécoise. Si nous le faisons nous le ferons sur des classes qui commenceront un cycle d'apprentissage. Par exemple en France les CP et CE1 sont des classes qui forment un même cycle donc autant inscrire son enfant dès la 1ere classe (CP) afin de ne pas faire prendre à l'enfant un train déjà en marche depuis une année.

S'il y a des personnes qui peuvent apporter leurs expériences nous les lirons avec intérêt.

Merveilleux! Immigrer et mettre ses enfants dans une école avec le système français?

Pourquoi alors immigrer au Canada?

Est-ce que vous venez comme immigrant ou colonisateur ou pour retourner en France dans 2 ou 5 ans?

Avez-vous songé à vous expatrier à Saint-Pierre-et-Miquelon ou autres endroits relevant de la France?

Bonjour !

Sans agressivité, j'ai souhaité abordé ce sujet, car pour notre part dans ce "beau" projet d'immigration.

Nous ne savons pas de quoi est fait demain et en toute honnêteté, immigrer pour se dire "pas d'inquiétude, on va rester au Québec un bon bout de temps" me paraît mal connaître le sujet.

En effet, ma femme et moi vivons ce projet d'immigration comme une nouvelle expérience que nous souhaitons faire vivre à nos enfants.

Bien entendu que nous souhaitons la meilleure intégration à nos enfants et nous savons qu'elle passe par une scolarité dans une école québécoise.

Mais je me permets d'accentuer la remarque de Neha, qui dit qu'on est toujours plus angoissés avec des enfants dans un projet d'immigration, car nous ne leur voulons que du positif.

Maintenant, si j'ai posé cette question sur les écoles, c'est justement parce que j'anticipe (ça peut paraître bizarre) mais un avenir que je connais pas, ni ne maîtrise.

En effet, si un jour nous devions rentrer dans l'hexagone pour quelques raisons que ce soit, j'aimerais que mes enfants ne subissent pas ce décalage scolaire.

Nous avons comme philosophie de partir pour "essayer autre chose" et, je vais me répéter, mais il est évident pour nous que avons à ce jour l'envie de scolariser nos enfants dans des écoles québécoises...Mais il faut considérer certains paramètres....Tous les parents ne réagissent pas de la même façon.

Amicalement.

Belle journée

Nous avons les mêmes interrogations que vous concernant l'inscription de nos 3 enfants à l'école (4, 6 et 8 ans).

Ce que nous avons décidé est de les inscrire dans une école privée qui suit le programme de l'Education nationale française (Stanislas ou Marie de France à Montréal) car en cas de retour il n'y aura aucun décalage avec une école française. L'inconvénient est que pour l'intégration avoir ses enfants dans une école française n'est pas le mieux ni pour les parents ni pour les enfants. Imaginez en France des immigrants canadiens mettre leurs enfants dans une école canadienne. Ce n'est pas le top pour s'intégrer pleinement dans le pays. L'autre inconvénient est le coût de la scolarité dans ces écoles : plus de 7000 $ avant 5 ans et plus de 4000 $ après 5 ans sans compter les frais de garderie et de cantine. Lorsque l'on a 3 enfants c'est un budget très important même si l'école applique une réduction de 10 % pour le 2e enfant et de 15 % pour le 3e. Il y a aussi les écoles privées qui ne dépendent pas du ministère de l'éducation nationale français qui pratiquent à peu près les mêmes tarifs.

D'après mes nombreuses lectures sur le sujet le système scolaire Québécois semble plus respectueux du développement et de l'épanouissement de l'enfant. Par contre il semble que le niveau y soit moins bon surtout en français (voir études publiées sur le sujet, la polémique actuelle du faible niveau de français des professeurs et le nombre de plus en plus important d'élèves qui sont obligés de prendre le français comme matière obligatoire au CEGEP). Il n'y a qu'à lire les archives des journaux du Québec depuis quelques mois. A l'opposé on peut aussi constater une dégradation du niveau scolaire des enfants dans nos écoles françaises. Je peux me tromper sur ma perception du système québécois car il est toujours très difficile d'appréhender un système que l'on ne connaît pas depuis l'étranger. De plus la dernière étude PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) en 2012 publiée en 2013 vient placer la France très loin derrière le Canada : la France est en 22e place mondiale et le Canada 6e place pour la lecture. Cette étude vient donc infirmer mon ressenti.

Lorsque nous serons sur place nous jugerons donc sur des faits s'il faut retirer nos enfants des écoles françaises pour les inscrire dans une école québécoise. Si nous le faisons nous le ferons sur des classes qui commenceront un cycle d'apprentissage. Par exemple en France les CP et CE1 sont des classes qui forment un même cycle donc autant inscrire son enfant dès la 1ere classe (CP) afin de ne pas faire prendre à l'enfant un train déjà en marche depuis une année.

S'il y a des personnes qui peuvent apporter leurs expériences nous les lirons avec intérêt.

Merveilleux! Immigrer et mettre ses enfants dans une école avec le système français?

Pourquoi alors immigrer au Canada?

Est-ce que vous venez comme immigrant ou colonisateur ou pour retourner en France dans 2 ou 5 ans?

Avez-vous songé à vous expatrier à Saint-Pierre-et-Miquelon ou autres endroits relevant de la France?

Parce que pour vous, partir veut obligatoirement dire, ne pas revenir ?

J'aimerais pouvoir être certain de demain.

Mais comme je l'ai dis, chacun voit son immigration comme il l'entend...

Il peut être juste bon de respecter les questionnements de tout un chacun.

Bonne journée

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merveilleux! Immigrer et mettre ses enfants dans une école avec le système français?

Pourquoi alors immigrer au Canada?

Est-ce que vous venez comme immigrant ou colonisateur ou pour retourner en France dans 2 ou 5 ans?

Avez-vous songé à vous expatrier à Saint-Pierre-et-Miquelon ou autres endroits relevant de la France?

La plupart des réponses à vos questions sont dans mon propos initial. Ayez l'intelligence de lire avant.

Si vous êtes originaire du Canada et que vous avez pris le temps de faire des recherches généalogiques je pense qu'il y a plus de sang d’ancêtres "colonisateurs" qui coule dans vos veines que dans les miennes. Nous ne sommes plus au temps des colons !

Edited by L'Atrébate

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Si vous envisagez un retour c'est peut être mieux de l'inscrire en école française en meme temps un immigrant on n'est jamais sûr de rester ou pas. Pour notre part on cherchait une pleine intégration de toute la famille et le mieux c'est l'école Québécoise, leur système d'apprentissage est mieux nous trouvons. Pour en revenir au français nous renforçons les bases de nos enfants et ca fonctionne bien ainsi donc nous estimons que juste sur ce critère nous pouvons éviter de payer une somme folle en école privé. Nous avons des amis qui ont fait l'expérience des 2, école francaise et québécoise et leurs enfants sont en école québécoise et y resteront. Nous avons également une amie prof dans une école française ici et ces enfants sont eux en école Québécoise. Je crois que c'est à vous de faire votre choix mais par expérience je peux dire que nous sommes trés satisfait du système Québécois et que nous n'en changerons pas. Bon courage dans vos choix et vos préparatifs

Merci Norore.

Voilà un commentaire constructif et très intéressant. Il fera à coup sûr évoluer notre réflexion.

Bien cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous avons les mêmes interrogations que vous concernant l'inscription de nos 3 enfants à l'école (4, 6 et 8 ans).

Ce que nous avons décidé est de les inscrire dans une école privée qui suit le programme de l'Education nationale française (Stanislas ou Marie de France à Montréal) car en cas de retour il n'y aura aucun décalage avec une école française. L'inconvénient est que pour l'intégration avoir ses enfants dans une école française n'est pas le mieux ni pour les parents ni pour les enfants. Imaginez en France des immigrants canadiens mettre leurs enfants dans une école canadienne. Ce n'est pas le top pour s'intégrer pleinement dans le pays. L'autre inconvénient est le coût de la scolarité dans ces écoles : plus de 7000 $ avant 5 ans et plus de 4000 $ après 5 ans sans compter les frais de garderie et de cantine. Lorsque l'on a 3 enfants c'est un budget très important même si l'école applique une réduction de 10 % pour le 2e enfant et de 15 % pour le 3e. Il y a aussi les écoles privées qui ne dépendent pas du ministère de l'éducation nationale français qui pratiquent à peu près les mêmes tarifs.

D'après mes nombreuses lectures sur le sujet le système scolaire Québécois semble plus respectueux du développement et de l'épanouissement de l'enfant. Par contre il semble que le niveau y soit moins bon surtout en français (voir études publiées sur le sujet, la polémique actuelle du faible niveau de français des professeurs et le nombre de plus en plus important d'élèves qui sont obligés de prendre le français comme matière obligatoire au CEGEP). Il n'y a qu'à lire les archives des journaux du Québec depuis quelques mois. A l'opposé on peut aussi constater une dégradation du niveau scolaire des enfants dans nos écoles françaises. Je peux me tromper sur ma perception du système québécois car il est toujours très difficile d'appréhender un système que l'on ne connaît pas depuis l'étranger. De plus la dernière étude PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) en 2012 publiée en 2013 vient placer la France très loin derrière le Canada : la France est en 22e place mondiale et le Canada 6e place pour la lecture. Cette étude vient donc infirmer mon ressenti.

Lorsque nous serons sur place nous jugerons donc sur des faits s'il faut retirer nos enfants des écoles françaises pour les inscrire dans une école québécoise. Si nous le faisons nous le ferons sur des classes qui commenceront un cycle d'apprentissage. Par exemple en France les CP et CE1 sont des classes qui forment un même cycle donc autant inscrire son enfant dès la 1ere classe (CP) afin de ne pas faire prendre à l'enfant un train déjà en marche depuis une année.

S'il y a des personnes qui peuvent apporter leurs expériences nous les lirons avec intérêt.

Merveilleux! Immigrer et mettre ses enfants dans une école avec le système français?

Pourquoi alors immigrer au Canada?

Est-ce que vous venez comme immigrant ou colonisateur ou pour retourner en France dans 2 ou 5 ans?

Avez-vous songé à vous expatrier à Saint-Pierre-et-Miquelon ou autres endroits relevant de la France?

Il ne faut pas exagérer : ce type d école n est pas pour se couper du Québec et ne rester qu entre français... Je connais bien le sujet : mes enfants y étaient quan j étais en statut expat ici dans les années 2000. Ce type d école permet bien-sûr de garder un pied dans le système scolaire français quand on sais que l on va revenir en France mais en regardant de plus près, on voit que ces écoles ne sont fréquentées qu a bien moins de la moitié par des immigrants français: on y trouve un grand nombre de locaux qui recherchent une école privée bien cotée et d ou les jeunes ressortent avec une excellente cote R. Ex: ma fille n a gardé qu une seule amie immigrante française de l école parmi plusieurs amis locaux ou autres immigrants.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Si vous envisagez un retour c'est peut être mieux de l'inscrire en école française en meme temps un immigrant on n'est jamais sûr de rester ou pas. Pour notre part on cherchait une pleine intégration de toute la famille et le mieux c'est l'école Québécoise, leur système d'apprentissage est mieux nous trouvons. Pour en revenir au français nous renforçons les bases de nos enfants et ca fonctionne bien ainsi donc nous estimons que juste sur ce critère nous pouvons éviter de payer une somme folle en école privé. Nous avons des amis qui ont fait l'expérience des 2, école francaise et québécoise et leurs enfants sont en école québécoise et y resteront. Nous avons également une amie prof dans une école française ici et ces enfants sont eux en école Québécoise. Je crois que c'est à vous de faire votre choix mais par expérience je peux dire que nous sommes trés satisfait du système Québécois et que nous n'en changerons pas. Bon courage dans vos choix et vos préparatifs

Merci Norore.

Voilà un commentaire constructif et très intéressant. Il fera à coup sûr évoluer notre réflexion.

Bien cordialement.

En effet, bien résumé.

Pour l'instant c'est le départ qui est envisagé :biggrin2:

Peut être n'ai-je pas été clair dans mes propose, ce qui sous entend les réactions de dentan.

Bref, je constate que la petite polémique est constante sur le forum :tongue:

Belle journée à vous tous !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous avons les mêmes interrogations que vous concernant l'inscription de nos 3 enfants à l'école (4, 6 et 8 ans).

Ce que nous avons décidé est de les inscrire dans une école privée qui suit le programme de l'Education nationale française (Stanislas ou Marie de France à Montréal) car en cas de retour il n'y aura aucun décalage avec une école française. L'inconvénient est que pour l'intégration avoir ses enfants dans une école française n'est pas le mieux ni pour les parents ni pour les enfants. Imaginez en France des immigrants canadiens mettre leurs enfants dans une école canadienne. Ce n'est pas le top pour s'intégrer pleinement dans le pays. L'autre inconvénient est le coût de la scolarité dans ces écoles : plus de 7000 $ avant 5 ans et plus de 4000 $ après 5 ans sans compter les frais de garderie et de cantine. Lorsque l'on a 3 enfants c'est un budget très important même si l'école applique une réduction de 10 % pour le 2e enfant et de 15 % pour le 3e. Il y a aussi les écoles privées qui ne dépendent pas du ministère de l'éducation nationale français qui pratiquent à peu près les mêmes tarifs.

D'après mes nombreuses lectures sur le sujet le système scolaire Québécois semble plus respectueux du développement et de l'épanouissement de l'enfant. Par contre il semble que le niveau y soit moins bon surtout en français (voir études publiées sur le sujet, la polémique actuelle du faible niveau de français des professeurs et le nombre de plus en plus important d'élèves qui sont obligés de prendre le français comme matière obligatoire au CEGEP). Il n'y a qu'à lire les archives des journaux du Québec depuis quelques mois. A l'opposé on peut aussi constater une dégradation du niveau scolaire des enfants dans nos écoles françaises. Je peux me tromper sur ma perception du système québécois car il est toujours très difficile d'appréhender un système que l'on ne connaît pas depuis l'étranger. De plus la dernière étude PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) en 2012 publiée en 2013 vient placer la France très loin derrière le Canada : la France est en 22e place mondiale et le Canada 6e place pour la lecture. Cette étude vient donc infirmer mon ressenti.

Lorsque nous serons sur place nous jugerons donc sur des faits s'il faut retirer nos enfants des écoles françaises pour les inscrire dans une école québécoise. Si nous le faisons nous le ferons sur des classes qui commenceront un cycle d'apprentissage. Par exemple en France les CP et CE1 sont des classes qui forment un même cycle donc autant inscrire son enfant dès la 1ere classe (CP) afin de ne pas faire prendre à l'enfant un train déjà en marche depuis une année.

S'il y a des personnes qui peuvent apporter leurs expériences nous les lirons avec intérêt.

Merveilleux! Immigrer et mettre ses enfants dans une école avec le système français?

Pourquoi alors immigrer au Canada?

Est-ce que vous venez comme immigrant ou colonisateur ou pour retourner en France dans 2 ou 5 ans?

Avez-vous songé à vous expatrier à Saint-Pierre-et-Miquelon ou autres endroits relevant de la France?

Bonjour !

Sans agressivité, j'ai souhaité abordé ce sujet, car pour notre part dans ce "beau" projet d'immigration.

Nous ne savons pas de quoi est fait demain et en toute honnêteté, immigrer pour se dire "pas d'inquiétude, on va rester au Québec un bon bout de temps" me paraît mal connaître le sujet.

En effet, ma femme et moi vivons ce projet d'immigration comme une nouvelle expérience que nous souhaitons faire vivre à nos enfants.

Bien entendu que nous souhaitons la meilleure intégration à nos enfants et nous savons qu'elle passe par une scolarité dans une école québécoise.

Mais je me permets d'accentuer la remarque de Neha, qui dit qu'on est toujours plus angoissés avec des enfants dans un projet d'immigration, car nous ne leur voulons que du positif.

Maintenant, si j'ai posé cette question sur les écoles, c'est justement parce que j'anticipe (ça peut paraître bizarre) mais un avenir que je connais pas, ni ne maîtrise.

En effet, si un jour nous devions rentrer dans l'hexagone pour quelques raisons que ce soit, j'aimerais que mes enfants ne subissent pas ce décalage scolaire.

Nous avons comme philosophie de partir pour "essayer autre chose" et, je vais me répéter, mais il est évident pour nous que avons à ce jour l'envie de scolariser nos enfants dans des écoles québécoises...Mais il faut considérer certains paramètres....Tous les parents ne réagissent pas de la même façon.

Amicalement.

Belle journée

Nous avons les mêmes interrogations que vous concernant l'inscription de nos 3 enfants à l'école (4, 6 et 8 ans).

Ce que nous avons décidé est de les inscrire dans une école privée qui suit le programme de l'Education nationale française (Stanislas ou Marie de France à Montréal) car en cas de retour il n'y aura aucun décalage avec une école française. L'inconvénient est que pour l'intégration avoir ses enfants dans une école française n'est pas le mieux ni pour les parents ni pour les enfants. Imaginez en France des immigrants canadiens mettre leurs enfants dans une école canadienne. Ce n'est pas le top pour s'intégrer pleinement dans le pays. L'autre inconvénient est le coût de la scolarité dans ces écoles : plus de 7000 $ avant 5 ans et plus de 4000 $ après 5 ans sans compter les frais de garderie et de cantine. Lorsque l'on a 3 enfants c'est un budget très important même si l'école applique une réduction de 10 % pour le 2e enfant et de 15 % pour le 3e. Il y a aussi les écoles privées qui ne dépendent pas du ministère de l'éducation nationale français qui pratiquent à peu près les mêmes tarifs.

D'après mes nombreuses lectures sur le sujet le système scolaire Québécois semble plus respectueux du développement et de l'épanouissement de l'enfant. Par contre il semble que le niveau y soit moins bon surtout en français (voir études publiées sur le sujet, la polémique actuelle du faible niveau de français des professeurs et le nombre de plus en plus important d'élèves qui sont obligés de prendre le français comme matière obligatoire au CEGEP). Il n'y a qu'à lire les archives des journaux du Québec depuis quelques mois. A l'opposé on peut aussi constater une dégradation du niveau scolaire des enfants dans nos écoles françaises. Je peux me tromper sur ma perception du système québécois car il est toujours très difficile d'appréhender un système que l'on ne connaît pas depuis l'étranger. De plus la dernière étude PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) en 2012 publiée en 2013 vient placer la France très loin derrière le Canada : la France est en 22e place mondiale et le Canada 6e place pour la lecture. Cette étude vient donc infirmer mon ressenti.

Lorsque nous serons sur place nous jugerons donc sur des faits s'il faut retirer nos enfants des écoles françaises pour les inscrire dans une école québécoise. Si nous le faisons nous le ferons sur des classes qui commenceront un cycle d'apprentissage. Par exemple en France les CP et CE1 sont des classes qui forment un même cycle donc autant inscrire son enfant dès la 1ere classe (CP) afin de ne pas faire prendre à l'enfant un train déjà en marche depuis une année.

S'il y a des personnes qui peuvent apporter leurs expériences nous les lirons avec intérêt.

Merveilleux! Immigrer et mettre ses enfants dans une école avec le système français?

Pourquoi alors immigrer au Canada?

Est-ce que vous venez comme immigrant ou colonisateur ou pour retourner en France dans 2 ou 5 ans?

Avez-vous songé à vous expatrier à Saint-Pierre-et-Miquelon ou autres endroits relevant de la France?

Parce que pour vous, partir veut obligatoirement dire, ne pas revenir ?

J'aimerais pouvoir être certain de demain.

Mais comme je l'ai dis, chacun voit son immigration comme il l'entend...

Il peut être juste bon de respecter les questionnements de tout un chacun.

Bonne journée

Je n'interviens que tres peu sur le forum mais ce sujet me touche assez particulièrement.

Pour faire court en CM2 mes parents ont demenagés aux US, où j'ai été scolarisé 1 an, puis au Canada anglophone 3 ans, avant un retour en France (en classe de 5eme).

Le probleme du décalage est de 2 ordres AMHA.

- Le premier "technique" concerne l'acquisition de methodes et savoir. Quand j'etais au Canada, tout allait tres bien car les methodes sont vraiment bonnes et orientés vers l'apprentissage. C'etait une methode fun pour apprendre (en plus de la proximité avec les profs exprimées plus haut). Le probleme du retour est qu'il faut que les parents soient derrières pour aider l'enfant à comprendre les eventuels petits retards mais aussi, voir surtout, la methode de fonctionnement francaise qui est "le prof sait et dit, on est noté sur la méthode et non sur le résultat et c'est parfois du bourrage de crane".

Les deux ont leurs avantages et inconvenients (qui se voient toutes les deux dans le monde du travail). Donc le seul conseil que je donnerai aux parents qui vont d'un sens ou de l'autre : Soyez derriere vos enfants pour les aider à comprendre. Je n'ai pas eu la chance d'avoir des parents qui ont été compréhensif à ce niveau et j'ai à la fois vecu de mauvais moment où je me suis fais engueulé pour des choses dont je n'ai pas l’entière responsabilité (entre le travail, les connaissances à remettre à niveau et le fait que l'ambiance de la cours de recre n'est pas la meme, c'est pas toujours facile :D ) et à la fois subit une enorme perte de confiance en soit, à la fois de ne pas reussir alors que 2 mois plus tot j'etais le meilleurs de ma classe et à la fois parce qu'au Canada on pousse pour que l'enfant soit meilleurs tandis qu'en France on le bache pour lui faire comprendre qu'il est mauvais et qu'il faut qu'il fasse plus. Encore une fois il y a du bon et du mauvais des 2 cotes.

- L'autre décalage est dans les methodes, dans la facon de gerer les choses, le relationnel, la gestion d'une certaine autonomie. Cela le decalage est certe là (oui j'ai tutoyé mes profs à mes 2 premiers cours de retour en France avec un gros silence de mort de la part des autres :D :D ). Ce décalage est à mon avis bénéfique et permet à une personne d'être meilleurs et d'avoir une vision de la vie plus grande et un abords des situations sous un angle un peu different. Ni Francais ni "Nord-amricain". La seule contrepartie étant que tu ne sais si tu es reelement d'ici ou de la bas et que tu peux avoir des envies/besoins de changement en permanence.

Voila brièvement mon avis. Sur des questions spécifiques je peux éventuellement vous aider avec le point de vue du gamin que j'etais à l'époque.

Pour info apres avoir été 12-13 ans en France et avoir fini ma scolarité, je suis retourné au Canada Francophone dans lequel je suis depuis 3 ans.

Edited by peter macaloai

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines