Jump to content
Sign in to follow this  
Laurent

Je quitte le Québec parce que...

Recommended Posts

Ici avoir un diplôme universitaire c'est faire parti des 4%, en France c'est faire parti des 70%!!!

attachicon.gifdiplome.png

Il est où ton 4% ?

Tu es aussi très loin du compte concernant la France...

"Du côté des diplômés universitaires en 2006, la part de bacheliers dans la population des 18-24 ans est moins importante au Québec qu’au Canada, 4,87 % et 5,16 % respectivement.:

http://www.cirano.qc.ca/icirano/public/pdf/webevents201009_etat_de_la_situation.pdf

Pour ce qui est de la France, c'est en effet plutôt 43,6%:

http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/les-francais-plus-diplomes-que-la-moyenne-des-europeens-4564/

C'est tout de même 10 fois plus...

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'habite dans le sud ouest, le soleil on voit bien plus souvent que dans le nord de la France, c'est certains.

Après ça ne me choque pas qu'il fasse nuit plutôt qu'ici, la nuit n'est pas un handicape majeur.

Les jour raccourcis mais l'inverse va se produit, plus tardivement que ce dont nous avons l habitude en France.

En tout cas, une chose à laquelle il va falloir vous habituer ( et vous n'allez peut être pas aimer non plus), c'est que même l'été, le soleil se couche plus tôt qu'en France. En revanche il se lève très tôt. Sans volets, êtes-vous sûre que vous allez vraiment aimer ça?

Awouu cette heure "marginale" ça doit suffire pour décider d'abandonner un projet d'immigration :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne pense pas que ce soit juste un phénomène canadien/québécois de vouloir aller dans le sud pendant les vacances.

Effectivement, c est le meme phénomène que tu trouves en Europe avec les séjours à Marrakech, Djheba...

Excusez moi mais difficilement comparable.

On parle de 150/200 euros vs 400/600 dollars, 2h d avion vs 5/6, 2 semaines de vacances vs 5 minimum.

La Tunisie et le Maroc ce sont pas mal les vacances de "pauvres" pour les plus riches ce sont plutôt les Alpes.

Ça a l air carrément moins répandu en +

Faut pas exagérer non plus, suffit de passer au sud de la Drôme pour avoir de bonnes températures, l Espagne et le Portugal non loin.

Neha on en reparle une fois que tu en seras à plusieurs hiver ici :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ici avoir un diplôme universitaire c'est faire parti des 4%, en France c'est faire parti des 70%!!!

attachicon.gifdiplome.png

Il est où ton 4% ?

Tu es aussi très loin du compte concernant la France...

"Du côté des diplômés universitaires en 2006, la part de bacheliers dans la population des 18-24 ans est moins importante au Québec qu’au Canada, 4,87 % .

Alloooô Papy! On est en 2014! Et sinon, en 1920 elle était de combien?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ici avoir un diplôme universitaire c'est faire parti des 4%, en France c'est faire parti des 70%!!!

attachicon.gifdiplome.png

Il est où ton 4% ?

Tu es aussi très loin du compte concernant la France...

"Du côté des diplômés universitaires en 2006, la part de bacheliers dans la population des 18-24 ans est moins importante au Québec qu’au Canada, 4,87 % et 5,16 % respectivement.:

http://www.cirano.qc.ca/icirano/public/pdf/webevents201009_etat_de_la_situation.pdf

Pour ce qui est de la France, c'est en effet plutôt 43,6%:

http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/les-francais-plus-diplomes-que-la-moyenne-des-europeens-4564/

C'est tout de même 10 fois plus...

N'importe quoi... :wacko2:

La part des diplômés universitaires au sein de la population en général soit les 25-64 ans est de 20.5%.

Et c'est bien de cela dont tu parlais avec ta généralisation "avoir un diplôme universitaire c'est faire parti des 4%" fausse et outrancière.

Une autre source qui le confirme et compare avec le taux de diplomation des immigrants.

post-82890-0-89036800-1418662462_thumb.p

http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/conditions-vie-societe/bulletins/sociodemo-vol18-no3.pdf#page=1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Neha on en reparle une fois que tu en seras à plusieurs hiver ici :)

J'espère un jour pauvre me plaindre de l'hiver québécois ;-)

Edited by neha

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas, une chose à laquelle il va falloir vous habituer ( et vous n'allez peut être pas aimer non plus), c'est que même l'été, le soleil se couche plus tôt qu'en France. En revanche il se lève très tôt. Sans volets, êtes-vous sûre que vous allez vraiment aimer ça?

Franchement, la lumière ne me gêne pas pour dormir. Il faudra voir à l'usage. Monsieur en revanche qui risque de moins apprécié le jour très tôt ;-)

Edited by neha

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ecoute Kobico, quelqu'un qui ne vit pas ici à poser une question, au lieu de lui répondre on balance que c'est completement stupide, qu'on a qu a aller travailler à 6h du matin. que pour un Français la France s'arrete à Paris, et qu'on a qu'a aller en Afrique si on est pas content. que des arguments extrêmement pertinents.

Je dis tout simplement, selon la région d ou tu viens, que oui ça fait une différence 1h d'écart et il faut y penser.

Je ne pense que personne ne va nier qu'il y a des habitants du Canada qui vont partir dans le sud pour soit couper l'hiver en deux soit carrément y séjourner (cas de certains retraités en Floride). La motivation n'est pas l'en ensoleillement mais tout simplement d’échapper quelques jours au froid, la neige, la slush...

Faux. Moi quand je vais dans le sud c'est beaucoup pour l'ensoleillement! Être sur la plage sans soleil chaud et lumière qui revigorent je n'irais tout simplement pas!

Je reviens du sud, j'y étais il y a 8 jours. Le soleil était couché à 16h45. Alors pour l'ensoleillement, ce n'est sûrement pas la durée. Le soleil était plus chaud, mais pas là plus longtemps.

Non mais tu passes quand même toute ta journée au soleil puisque tu es en vacances! Tu n'est pas enfermé dans un bureau en sortant à 16h30 à la noirceur. Donc, ça compense pour le manque de soleil au quotidien ce que l'on a moins besoin en période d'été puisque l'on peut en profiter le soir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je dirais que les français pourraient quitter le Québec:

-a cause de la différence entre la réalité ici et les conneries qu'ils auraient pu entendre dans une soirée de recrutement du Québec en France, comme celle auquel j'ai pu assisté, qui était un ramassis de conneries et des cliches faux ou dépassés...

SOLUTION : prenez les renseignement du gouvernement du Canada, pas du Québec, surtout en matière d'immigration.

-a cause du système de santé. Si j'y avais été confronté dans mes premières années ici, je me serai barrer aussi sec...

SOLUTION : ne tombez pas malade ou n'immigrez pas si vous avez une condition préexistante, retournez en France a la retraite.

-a cause de la xénophobie qui existe contre les nouveaux arrivants, "qui piquent les belles job", a grand renforts de "vous n'avez pas d’expérience québecoise" et de conneries du genre...

En même temps, ceci est totalement vrai, les français piquent les "belles job", car ils ne font pas 7000Km avec leur diplômes pour devenir balayeur, ils gagneraient bien plus en se mettant au RSA...

SOUTION: trouvez vous une "belle job" et emmerder les jaloux.

-a cause du climat, car il fait froid et car six mois d'hivers, ça veut aussi dire six mois dans le noir le soir en rentrant du boulo...

SOLUTION: partez dans le Sud au moins de Janvier, chercher CAYO LARGO...

-a cause du système scolaire.

SOLUTION: allez au privé .

-a cause de certains français aigris rencontrés ici, qui sont ici car leur vie en France était pourrie et qui sont donc amer envers la France et tout les gens qui y vivent...

SOLUTION: éviter ce genre de personnes, comme tout les aigris en fait.

-parce qu'ils n'ont pas fait leur place ici professionnellement, malgré leur niveau de diplôme et d'instruction plus élevé.

SOLUTION: persévérer, recommencer en bas de l'échelle et montez, le ciel est la limite si vous êtes bosseur.

Voila, juste des pistes selon ma propre expérience.

Je comprends ceux qui restent comme moi et je comprends autant ceux qui repartent, dites vous que ce n'est pas un échec, mais une expérience.

:8):

Tu n'as pas l'air de croire à tes propres arguments pour quitter le Québec parce que tu vis au Québec depuis de nombreuses années et que tu préfères y vivre... :whistlingb:

Un autre partisan du " faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais " :Crylol:

J'attends maintenant la deuxième partie de ton message : pourquoi des Français comme moi préfèrent vivre au Québec... :dry:

Bien sur que je crois mes propres arguments!

Ces désagréments affectent les individus de différentes manières, c'est pour cela que certains restent et d'autres repartent.

C'est pour cela que j'ai écrits les solutions que j'ai trouvé à ces irritants.

Et oui j'ai réussi à faire ma procédure d'immigration malgré les conneries que m'ont fait faire les services québécois de l'immigration (comme aller à Lacolle pour refaire tamponner un passeport comme touriste, la meilleur moyen pour se faire expulser...) et mes gars sont allés au privé pour avoir une meilleur scolarisation...

Quand à la raison pour laquelle je vis au Québec, c'est d'abord car ma femme, une québécoise, ne se trouverais jamais de travail en France avec ses diplômes universitaires, et que moi je peut en trouver ici.

Ici avoir un diplôme universitaire c'est faire parti des 4%, en France c'est faire parti des 70%!!!

Et aussi car ici je peux vivre dans plus d'espace et que je ne me soucis pas du regard des autres, même sur des forums!

Mais je vous promets qu'à ma retraite j'irais en au chaud en France payer mes impôts et visiter nos beaux hôpitaux.

Tu es au Québec depuis de nombreuses années et tu choisis de continuer à y demeurer donc oui tu ne crois pas à tes propres arguments sinon tu aurais déjà quitté le Québec... mais ce n'est pas le cas. :whistlingb:

Et pourquoi ta femme québécoise ne serait pas capable de trouver un emploi en France ? Il y des Québécoises qui ont vécu en France et qui s'en sont trouvés des emplois... :dry: Bref le contraire de ce que tu écris.

Et il a été prouvé dans des messages précédents que tes pseudos statistiques sur les études universitaires au Québec et en France sont bidons...

A ta retraite tu retourneras en France ? Si tu crois vraiment à tes propres arguments, pourquoi attendre à ta retraite pour retourner en France ? Et je doute qu'à ta retraite la France ait de si beaux hôpitaux... La croissance économique de la France est médiocre, ce qui diminue de façon importante les revenus de l'état français pour financer les hôpitaux français ce qui fait que le financement des hôpitaux français va être de plus en plus difficile...déjà que le déficit de la sécurité sociale en France est abyssal. Des coupes budgétaires massives dans les hôpitaux français sont à prévoir...à ta retraite, les hôpitaux français vont ressembler à ceux de la Grèce, autre pays européen qui a vécu au dessus de ses moyens... et ce jour là, tu vas envier les hôpitaux québécois...

On s'en reparlera ce jour là

Edited by orangejuice

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pourquoi ta femme québécoise ne serait pas capable de trouver un emploi en France ? Il y des Québécoises qui ont vécu en France et qui s'en sont trouvés des emplois... :dry: Bref le contraire de ce que tu écris.

Il a du lire tes messages :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Celle-la, elle est excellente! Un peu -beaucoup- en contradiction avec les commentaires permanents sur la situation economique de la France!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ici avoir un diplôme universitaire c'est faire parti des 4%, en France c'est faire parti des 70%!!!

attachicon.gifdiplome.png

Il est où ton 4% ?

Tu es aussi très loin du compte concernant la France...

"Du côté des diplômés universitaires en 2006, la part de bacheliers dans la population des 18-24 ans est moins importante au Québec qu’au Canada, 4,87 % et 5,16 % respectivement.:

http://www.cirano.qc.ca/icirano/public/pdf/webevents201009_etat_de_la_situation.pdf

Pour ce qui est de la France, c'est en effet plutôt 43,6%:

http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/les-francais-plus-diplomes-que-la-moyenne-des-europeens-4564/

C'est tout de même 10 fois plus...

N'importe quoi... :wacko2:

La part des diplômés universitaires au sein de la population en général soit les 25-64 ans est de 20.5%.

Et c'est bien de cela dont tu parlais avec ta généralisation "avoir un diplôme universitaire c'est faire parti des 4%" fausse et outrancière.

Une autre source qui le confirme et compare avec le taux de diplomation des immigrants.

attachicon.gifSans titre.png

http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/conditions-vie-societe/bulletins/sociodemo-vol18-no3.pdf#page=1

Dans ses statistiques il y a aussi les immigrants qui sont àrrive au Québec avec un très bon niveau d'étude.

En tout cas dans mon job dans mon équipe les plus diplômes sont ne sont pas née au Québec.

Envoyé par l'application mobile Forum IC

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas dans mon job dans mon équipe les plus diplômes sont ne sont pas née au Québec.

En tout cas, dans mon équipe composée d'une trentaine de personnes, les deux gestionnaires sont québécois et diplômés, et tout le reste de l'équipe est composé pour moitié de Québécois et pour l'autre moitié de personnes issues de l'immigration. Tous bacheliers, maitrises ou doctorants. Bizarre ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ici avoir un diplôme universitaire c'est faire parti des 4%, en France c'est faire parti des 70%!!!

attachicon.gifdiplome.png

Il est où ton 4% ?

Tu es aussi très loin du compte concernant la France...

"Du côté des diplômés universitaires en 2006, la part de bacheliers dans la population des 18-24 ans est moins importante au Québec qu’au Canada, 4,87 % et 5,16 % respectivement.:

http://www.cirano.qc.ca/icirano/public/pdf/webevents201009_etat_de_la_situation.pdf

Pour ce qui est de la France, c'est en effet plutôt 43,6%:

http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/les-francais-plus-diplomes-que-la-moyenne-des-europeens-4564/

C'est tout de même 10 fois plus...

N'importe quoi... :wacko2:

La part des diplômés universitaires au sein de la population en général soit les 25-64 ans est de 20.5%.

Et c'est bien de cela dont tu parlais avec ta généralisation "avoir un diplôme universitaire c'est faire parti des 4%" fausse et outrancière.

Une autre source qui le confirme et compare avec le taux de diplomation des immigrants.

attachicon.gifSans titre.png

http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/conditions-vie-societe/bulletins/sociodemo-vol18-no3.pdf#page=1

Dans ses statistiques il y a aussi les immigrants qui sont àrrive au Québec avec un très bon niveau d'étude.

En tout cas dans mon job dans mon équipe les plus diplômes sont ne sont pas née au Québec.

Envoyé par l'application mobile Forum IC

Eh bien oui: comme on peut le lire dans la stat que tu cites: certains ont fait de bonnes études d autres non, d ou vient ton étonnement ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je dirais que les français pourraient quitter le Québec:

-a cause de la différence entre la réalité ici et les conneries qu'ils auraient pu entendre dans une soirée de recrutement du Québec en France, comme celle auquel j'ai pu assisté, qui était un ramassis de conneries et des cliches faux ou dépassés...

SOLUTION : prenez les renseignement du gouvernement du Canada, pas du Québec, surtout en matière d'immigration.

-a cause du système de santé. Si j'y avais été confronté dans mes premières années ici, je me serai barrer aussi sec...

SOLUTION : ne tombez pas malade ou n'immigrez pas si vous avez une condition préexistante, retournez en France a la retraite.

-a cause de la xénophobie qui existe contre les nouveaux arrivants, "qui piquent les belles job", a grand renforts de "vous n'avez pas d’expérience québecoise" et de conneries du genre...

En même temps, ceci est totalement vrai, les français piquent les "belles job", car ils ne font pas 7000Km avec leur diplômes pour devenir balayeur, ils gagneraient bien plus en se mettant au RSA...

SOUTION: trouvez vous une "belle job" et emmerder les jaloux.

-a cause du climat, car il fait froid et car six mois d'hivers, ça veut aussi dire six mois dans le noir le soir en rentrant du boulo...

SOLUTION: partez dans le Sud au moins de Janvier, chercher CAYO LARGO...

-a cause du système scolaire.

SOLUTION: allez au privé .

-a cause de certains français aigris rencontrés ici, qui sont ici car leur vie en France était pourrie et qui sont donc amer envers la France et tout les gens qui y vivent...

SOLUTION: éviter ce genre de personnes, comme tout les aigris en fait.

-parce qu'ils n'ont pas fait leur place ici professionnellement, malgré leur niveau de diplôme et d'instruction plus élevé.

SOLUTION: persévérer, recommencer en bas de l'échelle et montez, le ciel est la limite si vous êtes bosseur.

Voila, juste des pistes selon ma propre expérience.

Je comprends ceux qui restent comme moi et je comprends autant ceux qui repartent, dites vous que ce n'est pas un échec, mais une expérience.

:8):

Tu n'as pas l'air de croire à tes propres arguments pour quitter le Québec parce que tu vis au Québec depuis de nombreuses années et que tu préfères y vivre... :whistlingb:

Un autre partisan du " faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais " :Crylol:

J'attends maintenant la deuxième partie de ton message : pourquoi des Français comme moi préfèrent vivre au Québec... :dry:

Bien sur que je crois mes propres arguments!

Ces désagréments affectent les individus de différentes manières, c'est pour cela que certains restent et d'autres repartent.

C'est pour cela que j'ai écrits les solutions que j'ai trouvé à ces irritants.

Et oui j'ai réussi à faire ma procédure d'immigration malgré les conneries que m'ont fait faire les services québécois de l'immigration (comme aller à Lacolle pour refaire tamponner un passeport comme touriste, la meilleur moyen pour se faire expulser...) et mes gars sont allés au privé pour avoir une meilleur scolarisation...

Quand à la raison pour laquelle je vis au Québec, c'est d'abord car ma femme, une québécoise, ne se trouverais jamais de travail en France avec ses diplômes universitaires, et que moi je peut en trouver ici.

Ici avoir un diplôme universitaire c'est faire parti des 4%, en France c'est faire parti des 70%!!!

Et aussi car ici je peux vivre dans plus d'espace et que je ne me soucis pas du regard des autres, même sur des forums!

Mais je vous promets qu'à ma retraite j'irais en au chaud en France payer mes impôts et visiter nos b

Tu es au Québec depuis de nombreuses années et tu choisis de continuer à y demeurer donc oui tu ne crois pas à tes propres arguments sinon tu aurais déjà quitté le Québec... mais ce n'est pas le cas. :whistlingb:

Et pourquoi ta femme québécoise ne serait pas capable de trouver un emploi en France ? Il y des Québécoises qui ont vécu en France et qui s'en sont trouvés des emplois... :dry: Bref le contraire de ce que tu écris.

Et il a été prouvé dans des messages précédents que tes pseudos statistiques sur les études universitaires au Québec et en France sont bidons...

A ta retraite tu retourneras en France ? Si tu crois vraiment à tes propres arguments, pourquoi attendre à ta retraite pour retourner en France ? Et je doute qu'à ta retraite la France ait de si beaux hôpitaux... La croissance économique de la France est médiocre, ce qui diminue de façon importante les revenus de l'état français pour financer les hôpitaux français ce qui fait que le financement des hôpitaux français va être de plus en plus difficile...déjà que le déficit de la sécurité sociale en France est abyssal. Des coupes budgétaires massives dans les hôpitaux français sont à prévoir...à ta retraite, les hôpitaux français vont ressembler à ceux de la Grèce, autre pays européen qui a vécu au dessus de ses moyens... et ce jour là, tu vas envier les hôpitaux québécois...

On s'en reparlera ce jour là

HAHAHAHA, tu me fais bien rire orangejuice!!!

Nous avons certainement un problème de communication, et à cela je vois plusieurs raisons possible:

-je parle un français approximatif que tu n'arrive pas déchiffrer malgré ton cerveau énorme.

-tu ne sais pas lire (ou très mal en tout cas).

-tu utilise une méthode de lecture rapide, genre "écrémage" (arrête tout de suite, ça ne te réussi pas).

-tu es de mauvaise fois.

-tu es un peu borné

Je ne prononcerais pas sur laquelle ou lesquels de ces raisons créé cette incompréhension.

Tu pense que je ne pas lister les irritants qui font que certains quittent le Québec car j'y habite?

C'est une façon de raisonner aussi idiote que de dire qu'au Québec il ne fait pas froid parce que j'y vit!

Et oui ma femme pourrait très certainement trouver un emploi en France, mais elle ne pourrait pas retrouver SON travail sans refaire 3 années d'université et un an de stage, ce qu'elle n'a pas envie de faire (je la comprends, je ne ferais pas non plus...)

Quand au niveau d'étude au Québec, je n'ai pas vraiment envie de faire de bataille puérile de chiffre, mais si tu ne vois pas qu'il y a plus de diplômés en France qu'au Québec, je te dirais juste de sortir de chez toi...

Juste pour indication en France 80% d'une classe d'age à un Bac, soit l'équivalent d'un DEC ici.

Quand à ma retraite, désolé de te décevoir, mais oui je vais attendre la retraite pour aller passer mes hivers en France, parce que j'ai une carrière, pas une "job", et cela prends du temps a construire.

Et à ma retraite, dans environ 17 ans, je ne pense pas que les hôpitaux français soit devenus si mauvais, car même en leur coupant tout financements pendant 20 ans, ils seront toujours mieux que ceux que l'on impose aux patients ici au Québec.

Je ne ferais pas de comparaison avec les hôpitaux grecs que je ne connait juste pas, mais tu semble penser être un expert en la matière...

Par contre je connais bien, et cela bien malgré moi, les hôpitaux français, belges et québecois, et je peux te dire que cela fait peur ici.

Si tu ne me crois pas, prends toi un billet d'avion et va visiter un hôpital en France et tu verras de tes propres yeux, ou plutôt tu ne verras pas des petits vieux entassés a trois dans des chambres individuelles de pédiatrie, ou des petites vieilles impotentes hospitalisées dans des couloirs, obligées de pisser dans un sceau avec pour tout intimité un pare-soleil.

Quand à ta comparaison de l'économie de la Grèce et de la France, elle prouve bien ta méconnaissance flagrante en matière d'économie et ton inculture profonde de la situation européenne.

Comprends tu au moins que "peu de croissance économique" ne veut pas dire 'moins d'activité économique' mais juste pas beaucoup plus? Et que cela ne veut pas dire que "ça diminue de façon importante les revenus de l'état français", mais que cela les augmente de peu.

Il me fait toujours rire de voir des pléthore d'experts comme toi déblatérer autant d'inepties, en tentant de les mêler ensemble pour fabriquer un argumentaire!

Bonne chance à toi dans la vie et au plaisir de te lire sur ce forum, cela m'amuse beaucoup...

Edited by PaulSernine

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quand même triste de voir la colère de certains monter la crème dans ce forum.

Un peu de calme SVP. Pas besoin de se fâcher d'un coté ou de l'autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quand même triste de voir la colère de certains monter la crème dans ce forum.

Un peu de calme SVP. Pas besoin de se fâcher d'un coté ou de l'autre.

Je suis d'accord avec vous, je me laisse un peu emporter.

Je suis assez à fleur de peau quand on me parle de système de santé ou des humains, et des ainés pour beaucoup, sont aussi mal traités.

J'ai été élevé dans le respects des ainés et je ne conçois pas le peu de dignité qu'ont leur donne dans les hôpitaux ici; et cela malgré le travail formidable de certains professionnels de la santé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quand même triste de voir la colère de certains monter la crème dans ce forum.

Un peu de calme SVP. Pas besoin de se fâcher d'un coté ou de l'autre.

Je suis d'accord avec vous, je me laisse un peu emporter.

Je suis assez à fleur de peau quand on me parle de système de santé ou des humains, et des ainés pour beaucoup, sont aussi mal traités.

J'ai été élevé dans le respects des ainés et je ne conçois pas le peu de dignité qu'ont leur donne dans les hôpitaux ici; et cela malgré le travail formidable de certains professionnels de la santé.

Tu parles de choses comme ca : http://www.pourquoidocteur.fr/Hopital-du-Val-d-Oise---enquete-sur-des-actes-de-maltraitance--5919.html

ou comme ca : http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-maltraitance-des-personnes-agees-lever-le-tabou-8310.asp?1=1 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je dirais que les français pourraient quitter le Québec:

-a cause de la différence entre la réalité ici et les conneries qu'ils auraient pu entendre dans une soirée de recrutement du Québec en France, comme celle auquel j'ai pu assisté, qui était un ramassis de conneries et des cliches faux ou dépassés...

SOLUTION : prenez les renseignement du gouvernement du Canada, pas du Québec, surtout en matière d'immigration.

-a cause du système de santé. Si j'y avais été confronté dans mes premières années ici, je me serai barrer aussi sec...

SOLUTION : ne tombez pas malade ou n'immigrez pas si vous avez une condition préexistante, retournez en France a la retraite.

-a cause de la xénophobie qui existe contre les nouveaux arrivants, "qui piquent les belles job", a grand renforts de "vous n'avez pas d’expérience québecoise" et de conneries du genre...

En même temps, ceci est totalement vrai, les français piquent les "belles job", car ils ne font pas 7000Km avec leur diplômes pour devenir balayeur, ils gagneraient bien plus en se mettant au RSA...

SOUTION: trouvez vous une "belle job" et emmerder les jaloux.

-a cause du climat, car il fait froid et car six mois d'hivers, ça veut aussi dire six mois dans le noir le soir en rentrant du boulo...

SOLUTION: partez dans le Sud au moins de Janvier, chercher CAYO LARGO...

-a cause du système scolaire.

SOLUTION: allez au privé .

-a cause de certains français aigris rencontrés ici, qui sont ici car leur vie en France était pourrie et qui sont donc amer envers la France et tout les gens qui y vivent...

SOLUTION: éviter ce genre de personnes, comme tout les aigris en fait.

-parce qu'ils n'ont pas fait leur place ici professionnellement, malgré leur niveau de diplôme et d'instruction plus élevé.

SOLUTION: persévérer, recommencer en bas de l'échelle et montez, le ciel est la limite si vous êtes bosseur.

Voila, juste des pistes selon ma propre expérience.

Je comprends ceux qui restent comme moi et je comprends autant ceux qui repartent, dites vous que ce n'est pas un échec, mais une expérience.

:8):

Tu n'as pas l'air de croire à tes propres arguments pour quitter le Québec parce que tu vis au Québec depuis de nombreuses années et que tu préfères y vivre... :whistlingb:

Un autre partisan du " faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais " :Crylol:

J'attends maintenant la deuxième partie de ton message : pourquoi des Français comme moi préfèrent vivre au Québec... :dry:

Bien sur que je crois mes propres arguments!

Ces désagréments affectent les individus de différentes manières, c'est pour cela que certains restent et d'autres repartent.

C'est pour cela que j'ai écrits les solutions que j'ai trouvé à ces irritants.

Et oui j'ai réussi à faire ma procédure d'immigration malgré les conneries que m'ont fait faire les services québécois de l'immigration (comme aller à Lacolle pour refaire tamponner un passeport comme touriste, la meilleur moyen pour se faire expulser...) et mes gars sont allés au privé pour avoir une meilleur scolarisation...

Quand à la raison pour laquelle je vis au Québec, c'est d'abord car ma femme, une québécoise, ne se trouverais jamais de travail en France avec ses diplômes universitaires, et que moi je peut en trouver ici.

Ici avoir un diplôme universitaire c'est faire parti des 4%, en France c'est faire parti des 70%!!!

Et aussi car ici je peux vivre dans plus d'espace et que je ne me soucis pas du regard des autres, même sur des forums!

Mais je vous promets qu'à ma retraite j'irais en au chaud en France payer mes impôts et visiter nos b

Tu es au Québec depuis de nombreuses années et tu choisis de continuer à y demeurer donc oui tu ne crois pas à tes propres arguments sinon tu aurais déjà quitté le Québec... mais ce n'est pas le cas. :whistlingb:

Et pourquoi ta femme québécoise ne serait pas capable de trouver un emploi en France ? Il y des Québécoises qui ont vécu en France et qui s'en sont trouvés des emplois... :dry: Bref le contraire de ce que tu écris.

Et il a été prouvé dans des messages précédents que tes pseudos statistiques sur les études universitaires au Québec et en France sont bidons...

A ta retraite tu retourneras en France ? Si tu crois vraiment à tes propres arguments, pourquoi attendre à ta retraite pour retourner en France ? Et je doute qu'à ta retraite la France ait de si beaux hôpitaux... La croissance économique de la France est médiocre, ce qui diminue de façon importante les revenus de l'état français pour financer les hôpitaux français ce qui fait que le financement des hôpitaux français va être de plus en plus difficile...déjà que le déficit de la sécurité sociale en France est abyssal. Des coupes budgétaires massives dans les hôpitaux français sont à prévoir...à ta retraite, les hôpitaux français vont ressembler à ceux de la Grèce, autre pays européen qui a vécu au dessus de ses moyens... et ce jour là, tu vas envier les hôpitaux québécois...

On s'en reparlera ce jour là

HAHAHAHA, tu me fais bien rire orangejuice!!!

Nous avons certainement un problème de communication, et à cela je vois plusieurs raisons possible:

-je parle un français approximatif que tu n'arrive pas déchiffrer malgré ton cerveau énorme.

-tu ne sais pas lire (ou très mal en tout cas).

-tu utilise une méthode de lecture rapide, genre "écrémage" (arrête tout de suite, ça ne te réussi pas).

-tu es de mauvaise fois.

-tu es un peu borné

Je ne prononcerais pas sur laquelle ou lesquels de ces raisons créé cette incompréhension.

Tu pense que je ne pas lister les irritants qui font que certains quittent le Québec car j'y habite?

C'est une façon de raisonner aussi idiote que de dire qu'au Québec il ne fait pas froid parce que j'y vit!

Et oui ma femme pourrait très certainement trouver un emploi en France, mais elle ne pourrait pas retrouver SON travail sans refaire 3 années d'université et un an de stage, ce qu'elle n'a pas envie de faire (je la comprends, je ne ferais pas non plus...)

Quand au niveau d'étude au Québec, je n'ai pas vraiment envie de faire de bataille puérile de chiffre, mais si tu ne vois pas qu'il y a plus de diplômés en France qu'au Québec, je te dirais juste de sortir de chez toi...

Juste pour indication en France 80% d'une classe d'age à un Bac, soit l'équivalent d'un DEC ici.

Quand à ma retraite, désolé de te décevoir, mais oui je vais attendre la retraite pour aller passer mes hivers en France, parce que j'ai une carrière, pas une "job", et cela prends du temps a construire.

Et à ma retraite, dans environ 17 ans, je ne pense pas que les hôpitaux français soit devenus si mauvais, car même en leur coupant tout financements pendant 20 ans, ils seront toujours mieux que ceux que l'on impose aux patients ici au Québec.

Je ne ferais pas de comparaison avec les hôpitaux grecs que je ne connait juste pas, mais tu semble penser être un expert en la matière...

Par contre je connais bien, et cela bien malgré moi, les hôpitaux français, belges et québecois, et je peux te dire que cela fait peur ici.

Si tu ne me crois pas, prends toi un billet d'avion et va visiter un hôpital en France et tu verras de tes propres yeux, ou plutôt tu ne verras pas des petits vieux entassés a trois dans des chambres individuelles de pédiatrie, ou des petites vieilles impotentes hospitalisées dans des couloirs, obligées de pisser dans un sceau avec pour tout intimité un pare-soleil.

Quand à ta comparaison de l'économie de la Grèce et de la France, elle prouve bien ta méconnaissance flagrante en matière d'économie et ton inculture profonde de la situation européenne.

Comprends tu au moins que "peu de croissance économique" ne veut pas dire 'moins d'activité économique' mais juste pas beaucoup plus? Et que cela ne veut pas dire que "ça diminue de façon importante les revenus de l'état français", mais que cela les augmente de peu.

Il me fait toujours rire de voir des pléthore d'experts comme toi déblatérer autant d'inepties, en tentant de les mêler ensemble pour fabriquer un argumentaire!

Bonne chance à toi dans la vie et au plaisir de te lire sur ce forum, cela m'amuse beaucoup...

Wow ! J'ai mis le doigt là où ça fait mal ! :Crylol:

Tu invites d'autres à quitter le Québec mais tu ne le fais pas toi-même...Je constate tout simplement ton incohérence entre ce que tu dis et ce que tu fais... :whistlingb:

Ton baratin, je n'y crois pas. Je m'explique. C'est une évidence que la croissance économique médiocre de la France a un impact important sur le dérapage du déficit de l'état français... ce qui explique en bonne partie pourquoi le déficit de l'état français est à plus de 4 % du PIB alors que selon les engagements de la France envers Bruxelles, il devrait être inférieur à 3 % du PIB. Donc dérapage du déficit de l'état français. La dette de la France étant près de 100 % du PIB, la France ne peut plus continuer à financer ses programmes sociaux à crédit sinon c'est la faillite comme la Grèce alors la France va devoir couper massivement dans ses programmes sociaux et les soins de santé vont écopés. La croissance économique de la France étant médiocre ( la croissance économique de la France est inférieure à la croissance économique du Québec ), le financement des soins de santé en France va être de plus en plus problématique et à ta retraite, les soins de santé en France vont ressembler à ceux de la Grèce, autre pays européen qui a vécu au dessus de ses moyens et qui a dû faire des coupes massives dans son système de santé avec des conséquences très négatives sur son système de santé... c'est pour ça que je dis que tu vas envier le système de santé au Québec à ta retraite.

Nos amis anglophones disent " talk is cheap " ( les mots ont peu de valeur ) et " actions speak louder then words" ( les actions parlent plus fort que les mots )... tu ferais bien de méditer sur ces dictons anglophones. Ce constate simplement que ton comportement contredit ce que tu dis. C'est tout. :dry:

Edited by orangejuice

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il manque juste un petit blabla sur les test PISA pour nous montrer combien les petits quebecois sont plus intelligents que les petits français et on aura le kit complet maczizi/jus d'orange....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines