Jump to content

Il flambe 90 000$ pour une cubaine qui le quitte après 6 jours de


Recommended Posts

  • Habitués

90 000 $ POUR SE MARIER AVEC UNE CUBAINE
Enceinte d’un autre, sa femme le quitte après six jours de vie commune
JEAN-FRANÇOIS RACINE @
JOURNAL DE QUÉBEC, PUBLIÉ LE: SAMEDI 13 SEPTEMBRE 2014, 19H40 | MISE À JOUR: DIMANCHE 14 SEPTEMBRE 2014, 18H16
PHOTO PATRICE BERNIER, AGENCE QMI
Un citoyen de 62 ans, de Châteauguay, a dépensé près de 90 000 $ pour se marier avec une Cubaine qui est arrivée au Canada enceinte d’un autre homme, puis qui l’a quitté après six jours de vie commune.
Michel Beaudry a accepté de raconter sa mésaventure pour éviter un tel désastre amoureux à d’autres Québécois.
En mars 2013, le sexagénaire a rencontré une jeune femme de 25 ans lors de ses vacances à Cuba. À l’aise financièrement, l’homme d’affaires à la retraite a fait une dizaine de séjours à l’étranger jusqu’à son mariage, qui a été célébré le 20 septembre 2013 à Cienfuegos, une ville portuaire.
«Au début, je lui disais que c’était impossible qu’elle puisse m’aimer. Quand j’ai vu l’état de sa maison, je suis parti à pleurer. J’ai finalement décidé de la sortir de Cuba pour qu’elle vienne vivre chez moi.»
Parrainage accepté
Le 6 juin 2014, après quelques mois de démarches, son épouse est arrivée au pays après que la demande de parrainage de M. Beaudry eut été acceptée par le gouvernement canadien.
Dès la première journée, madame aurait clairement indiqué à monsieur qu’elle ne souhaitait pas vivre maritalement avec lui.
«Elle a dit qu’elle m’aimait comme un père et qu’elle voulait faire l’amour une fois par semaine, pas plus

Tant pis pour lui.

Comment l'État a accepté un mariage avec cette différence d'âge ?

Sera t'elle expulsée et retour à Cuba ?

Si elle réussi a pondre son bébé ici, va t'il bénéficier de la citoyenneté ?

Les mecs partent dans les pays pauvres s'envoyer en l'air.Et comme tu dis Flavine des fois ça dévie vers de l'abus d'enfants.Le "retour de boomerang" peut faire très très mal.On a un proverbe qui pour ma part résume la situation "tel est pris qui croyait prendre!".

Les mecs/nanas se barrent en se disant avec mon pognon.Je vais pouvoir passer du bon temps en profitant de la faiblesse économique de certain(e)s.Mais à la fin cela vient pleurer de s'être fait arnaquer.Alors qu'eux mêmes étaient pas clair mais vu qu'ils viennent de pays riches.Il faut les plaindre.

Je dormais dans un hôtel aux Philippines.Et j'entendais le type à côté engueulait sa prostitué c'était bien "sale".

Le quotidien de ses malheureuses femmes c'est pas comme dans le film "pretty woman".

Absolument dégueulasse !

Pour répondre, même si elle a un bébé ici qui a la citoyenneté , si vous regardez les médias, ils commencent à y avoir plus d'expulsions même en ayant des enfants nés ici. Les bébés papiers commencent à être populaire, en espérant que ça ne deviendra pas comme en Europe.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 77
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Difficile de concevoir qu'on puisse être aussi con (ou aussi conne quand c'est la situation inverse)... et difficile de comprendre comment ce visa de parrainage a pu être accordé ! Par contre ces

c est l agent du cic qui a validé ça qui devrait être poursuivi pour facilitation de fraude à l immigration

Bon ok elle c'est servi de lui pour entrer au Canada mais lui qu'est-ce qu'il faisait avec une petite jeune de 25 ans ??? voyons calvaire me semble que c'est assez claire ce qu'elle voulait, pis lui..

  • Habitués

Bon ok elle c'est servi de lui pour entrer au Canada mais lui qu'est-ce qu'il faisait avec une petite jeune de 25 ans ??? voyons calvaire me semble que c'est assez claire ce qu'elle voulait, pis lui...une petite poulette jeune et fraîche ? bin il a ce qu'il mérite !!

Et pourtant, je me souviens, il n'y a pas plus longtemps que quelques mois en arrière, sur le forum "parrainages et mariages", lorsqu'on s'étonnait d'une grosse différence d'âge entre les conjoints étonnés de devoir passer en entrevue, on se faisait traiter de tous les noms si on osait dire que ... Non .... Vraiment ....

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Bon ok elle c'est servi de lui pour entrer au Canada mais lui qu'est-ce qu'il faisait avec une petite jeune de 25 ans ??? voyons calvaire me semble que c'est assez claire ce qu'elle voulait, pis lui...une petite poulette jeune et fraîche ? bin il a ce qu'il mérite !!

Et pourtant, je me souviens, il n'y a pas plus longtemps que quelques mois en arrière, sur le forum "parrainages et mariages", lorsqu'on s'étonnait d'une grosse différence d'âge entre les conjoints étonnés de devoir passer en entrevue, on se faisait traiter de tous les noms si on osait dire que ... Non .... Vraiment ....

On parle de 37 ans de différence quand même !!! Il y a une différence entre 10 ou 15 et 30 ans et plus, je n'y crois pas vraiment même si semblerait qu'on a eu un couple de 30 ans de différence sur le forum et que ce couple était vrai...mais bon j'imagine que ca doit être assez rare.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Je me souviens en effet, d'avoir vu sur ce forum , un coule de 30 ans de différence, mais ça fait longtemps. Mais on a pas besoin d'avoir une grosse différence d'âge non plus pour se faire avoir. J'en suis la preuve 7ans.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

62 ans et 25 ans j'appelle plus ça une différence d'âge dans un couple, j'appelle ça de l'adoption...

Même la fille le dit dans l'article qu'elle le voit comme un père mais qu'elle accepte de faire l'amour une fois par semaine... assez f..... ça! :blink2:

Link to post
Share on other sites

L'article ne dit pas dans quoi cette personne a "flamber" les $90k. Ça m’étonnerais que les billets d'avion et le mariage a Cuba est coûté une somme pareille.

Des mariages avec des grandes différences d'age, on en vois souvent, et ce n'ai pas pour des raisons d'immigration. Parfois c'est l’appât du gain.

Arrêter les parainages, c'est impossible. Par contre les contrôles régulier pendant 2 ans après l'immigration, pour vérifier que le couple est bien réelle, ça me parait le minimum...

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

62 ans et 25 ans j'appelle plus ça une différence d'âge dans un couple, j'appelle ça de l'adoption...

Même la fille le dit dans l'article qu'elle le voit comme un père mais qu'elle accepte de faire l'amour une fois par semaine... assez f..... ça! :blink2:

étaler ça sur la place publique c'est du n'importe quoi...

Pour ma part je vois un mec parti à Cuba faire la "fête".La fille en bonne professionnelle a été agréable avec lui.Et tous c'est mélangé dans sa tête.A un moment il disait voir la baraque délabrait de la fille et avoir les larmes.

La fille est resté dans son rôle de pro.Notre brave quebecois a pensé que la fille était amoureuse.Elle lui disait ce qu'il voulait entendre.Normal en retour elle avait du matériel...

Et là il vient faire du bruit.Alors qu'il n'a pas été trompé.

C'est comme un type qui va se faire coiffer les cheveux.La coiffeuse est sympas car son job et pourboire.Et le mec se dit "j'ai un ticket!" :crying: Et il va insister?

Son argent aurait été plus utile pour une oeuvre de bienfaisance dommage.

Edited by Mcleod
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Cuba une des destinations les plus en vue pour le tourisme sexuel car les gens sont dans la misère.Cela m'étonnerait qu'il a rencontré sa femme dans une asso caricative en faisant du bénévolat...

Quand j'étais à Bangkok j'avais vu un facteur français (la quarantaine) plumé et qui appelait sa mère en pleure.Pour qu'elle lui achète un billet d'avion retour.Il avait perdu plusieurs dizaine milliers d'euros.J'avais croisé un autre français complètement accro à sa prostitué.Il revenait pratiquement tous les mois pour la voir.

C'est assez courant les mecs partent voir les prostitués.Dans leurs pays d'origines ils ne sont rien depuis longtemps vie amoureuse/vie sentimentale au point mort/divorces sur divorces

Et tous d'un coup des jeunes femmes leur courent après en leur disant "qu'ils sont les meilleurs etc".Pendant qu'elles ont leurs petits copains à côté...

Un reportage était passé sur Saint Domingue.Ou justement une quebecoise c'était faite rouler aussi par son gigolo.

Comme dans ce reportage "l'amour ne s'achète pas avec l'argent!".

Finalement qui est la victime?

http://www.youtube.com/watch?v=450oI6GtKAc

Disons qu'il a fait preuve d'une naïveté incroyable... comment il a pu être si bête et tout donner à la fille qui l'a simplement manipulé. Et la fille mérite que le pire lui arrive. Elle a aucune reconnaissance du fait qui lui a offert un avenir meilleur et elle le traite comme un inconnu. Il faut vraiment se méfier des personnes d'autres cultures qui n'ont pas toujours la même chance que nous et que l'on prend pour acquis qu'Ils nous aime sincèrement alors que ce n'est que pour obtenir des privilèges.

Edited by SarahJade
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Disons qu'il a fait preuve d'une naïveté incroyable... comment il a pu être si bête et tout donner à la fille qui l'a simplement manipulé. Et la fille mérite que le pire lui arrive. Elle a aucune reconnaissance du fait qui lui a offert un avenir meilleur et elle le traite comme un inconnu. Il faut vraiment se méfier des personnes d'autres cultures qui n'ont pas toujours la même chance que nous et que l'on prend pour acquis qu'Ils nous aime sincèrement alors que ce n'est que pour obtenir des privilèges.

Si tu parles de la vidéo sur le Cambodge, je comprends mal que tu prennes le type comme une victime dans cette histoire. C'est un de ces minables touristes sexuels comme on en voit des milliers au Cambodge, et qui s'imagine qu'il peut tout acheter. Il ramasse une fille dans un bar à putes et croit qu'il a trouvé une charmante petite esclave soumise et reconnaissante qui lui permettra de couler une retraite dorée sous les palmiers. Moi je dis ben bon...

Edited by bencoudonc
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Le reportage de la Mamie québecoise parti s'éclater à Saint Domingue...De souvenir elle aussi elle s'est brûlé.

:shok: :shok: :shok:

Edited by SarahJade
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Disons qu'il a fait preuve d'une naïveté incroyable... comment il a pu être si bête et tout donner à la fille qui l'a simplement manipulé. Et la fille mérite que le pire lui arrive. Elle a aucune reconnaissance du fait qui lui a offert un avenir meilleur et elle le traite comme un inconnu. Il faut vraiment se méfier des personnes d'autres cultures qui n'ont pas toujours la même chance que nous et que l'on prend pour acquis qu'Ils nous aime sincèrement alors que ce n'est que pour obtenir des privilèges.

Si tu parles de la vidéo sur le Cambodge, je comprends mal que tu prennes le type comme une victime dans cette histoire. C'est un de ces minables touristes sexuels comme on en voit des milliers au Cambodge, et qui s'imagine qu'il peut tout acheter. Il ramasse une fille dans un bar à putes et croit qu'il a trouvé une charmante petite esclave soumise et reconnaissante qui lui permettra de couler une retraite dorée sous les palmiers. Moi je dis ben bon...

C'est pas tout blanc ou tout noir. Je pense que c'es évident que la fille voulait une vie meilleure grâce à ce type et lui voulait se taper une jeune. Par contre, il a quand même tout investi pour elle et semblait lui vouloir du bien même si c'est clair qu'il n'y avait pas d'amour dès le début. La fille a agit comme une sociopathe.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

C'est pas tout blanc ou tout noir. Je pense que c'es évident que la fille voulait une vie meilleure grâce à ce type et lui voulait se taper une jeune. Par contre, il a quand même tout investi pour elle et semblait lui vouloir du bien même si c'est clair qu'il n'y avait pas d'amour dès le début. La fille a agit comme une sociopathe.

Va faire un tour au Cambodge, vois comment les gens vivent (à côté de ça, Cuba c'est le luxe décadent), vois comment ces cohortes de vieux bedonnants se comportent, et on en reparlera après. Je peux te garantir que si tu avais été dans la peau de cette fille, tu aurais fait exactement pareil.

Edited by bencoudonc
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

C'est pas tout blanc ou tout noir. Je pense que c'es évident que la fille voulait une vie meilleure grâce à ce type et lui voulait se taper une jeune. Par contre, il a quand même tout investi pour elle et semblait lui vouloir du bien même si c'est clair qu'il n'y avait pas d'amour dès le début. La fille a agit comme une sociopathe.

Va faire un tour au Cambodge, vois comment les gens vivent (à côté de ça, Cuba c'est le luxe décadent), vois comment ces cohortes de vieux bedonnants se comportent, et on en reparlera après. Je peux te garantir que si tu avais été dans la peau de cette fille, tu aurais fait exactement pareil.

Peut-être mais c'est facile de dire cela derrière un ordinateur assis au Canada... tant que l'on est pas confronté directement à une situation on ne peut pas prédire notre réaction exacte par anticipation.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

C'est pas tout blanc ou tout noir. Je pense que c'es évident que la fille voulait une vie meilleure grâce à ce type et lui voulait se taper une jeune. Par contre, il a quand même tout investi pour elle et semblait lui vouloir du bien même si c'est clair qu'il n'y avait pas d'amour dès le début. La fille a agit comme une sociopathe.

Va faire un tour au Cambodge, vois comment les gens vivent (à côté de ça, Cuba c'est le luxe décadent), vois comment ces cohortes de vieux bedonnants se comportent, et on en reparlera après. Je peux te garantir que si tu avais été dans la peau de cette fille, tu aurais fait exactement pareil.

+1000

Je n'ai jamais été au Cambodge,j'espère un jour.Mais pour la Thailande j'ai toujours évité les coins du genre Pattaya et autre à cause de ça.Il m'est arrivé de rester une journée dans un endroit et de repartir à cause de cette ambiance dégueulasse.

C'est de l'esclavage moderne pour ma part.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Disons qu'il a fait preuve d'une naïveté incroyable... comment il a pu être si bête et tout donner à la fille qui l'a simplement manipulé. Et la fille mérite que le pire lui arrive. Elle a aucune reconnaissance du fait qui lui a offert un avenir meilleur et elle le traite comme un inconnu. Il faut vraiment se méfier des personnes d'autres cultures qui n'ont pas toujours la même chance que nous et que l'on prend pour acquis qu'Ils nous aime sincèrement alors que ce n'est que pour obtenir des privilèges.

Tu sais vas discuter avec des experts comptables.Et demande leurs comment termine les associations entre amis ou familles.C'est pas jolie non plus...

Mélanger argent amitié/famille/amour faut éviter.

Et quand tu regardes l'histoire de l'espionnage pas mal de fois les femmes,voir hommes (cas gay).Ont été utilisé pour avoir de l'information,faire chanter etc.

Notre brave quebecois devrait être castré chimiquement en cas de sorti du territoire.Cela lui évitera de penser avec sa .... . :biggrin2: Et que ça le mette en danger financièrement.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

L'article ne dit pas dans quoi cette personne a "flamber" les $90k. Ça métonnerais que les billets d'avion et le mariage a Cuba est coûté une somme pareille.

Des mariages avec des grandes différences d'age, on en vois souvent, et ce n'ai pas pour des raisons d'immigration. Parfois c'est lappât du gain.

Arrêter les parainages, c'est impossible. Par contre les contrôles régulier pendant 2 ans après l'immigration, pour vérifier que le couple est bien réelle, ça me parait le minimum...

C'est facile à deviner, comme elle ne comptait pas rester avec lui, elle en a profité un Max. Edited by Hei
Link to post
Share on other sites

mais 90,000 dollar a mon avis c'est exagérer. Ce n'est pas possible de dépenser tant d'argent en si peut de temp. Sutout qu'il a refuser de lui donner l'argent poru la maison de sa famille a cuba.L'article parle de cette somme dans son titre, et puis plus aucun commentaire la dessus ensuite. C'est juste pour faire un titre sensassionaliste.

La fille est pauvre et elle rencontre un mec qui se sent seule et qui a envit d'une petite nenette docile et plus jeune que lui et qui est près a lui donner plein de choses, alors elle profite. Mais on peut pas lui jeter la pierre. Parfois tu vois des touriste, rien que par leur atitude, ils ne demande qu'a être dépouillé.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By bencoudonc
      https://www.journaldemontreal.com/2019/11/22/des-francais-qui-voulaient-immigrer-au-quebecvictimes-descroquerie
    • By immigrer.com
      TVA NOUVELLES Samedi, 18 mai 2019 19:51MISE À JOUR Samedi, 18 mai 2019 19:51 Pour une simple question de permis de travail, un chef cuisinier français ne peut pas être payé par le restaurant de Québec où il travaille et doit donc se contenter de faire du bénévolat.
      Guillaume Lallemand, qui a été chef cuisinier pendant des années à Paris, voit son rêve de travailler au Québec s'effondrer.
      «Le service d'immigration prend énormément de temps. J'ai l'impression que les gens ne savent pas trop exactement ce qu'il faut faire. On peut parler à beaucoup de gens, j'ai passé beaucoup de coups de téléphone et à chaque fois, on tombe sur des personnes différentes qui nous disent quelque chose de différent», a-t-il confié à TVA Nouvelles.
      M. Lallemand a en poche un permis de travail fermé qui lui permet de travailler pour un seul employeur. Cet employeur, c'était le Manoir Richelieu, mais des événements l'ont forcé à mettre un terme à son emploi.
      Bénévolat forcé
      En attendant que sa situation se règle, Guillaume Lallemand fait donc du bénévolat au restaurant Chez Boulay, qui est pourtant prêt à l’embaucher formellement.

      suite et source: https://www.journaldemontreal.com/2019/05/18/un-permis-de-travail-lempeche-de-travailler-a-quebec-1
    • By immigrer.com
      Les premières semaines d’automne ont été anormalement chaudes et ensoleillées et les météorologues prévoient même que Dame Nature étendra sa clémence jusqu’en novembre.
      Afin d’en profiter avec vos proches, faites le plein de protéines et d’énergie avec les produits laitiers et partez à la conquête de ces sentiers. En plus de pouvoir admirer les paysages bucoliques, une longue randonnée est une excellente façon de garder la forme et de bâtir des muscles. N’oubliez pas de vous amener une petite collation, un peu de fromage, des fruits et des noix vous garderont rassasié.   
      PARC NATIONAL DE LA JACQUES-CARTIER
      Situé à une quarantaine de minutes en voiture au nord de Québec, le parc offre une centaine de kilomètres répartis sur plus d’une dizaine de sentiers. De plus, tous les membres de votre famille pourront joindre l’aventure, puisque l’endroit fait partie d’un projet pilote autorisant la présence de chiens sous certaines conditions.
      Pour plus d'infos
      PARC RÉGIONAL DES GRÈVES, SOREL-TRACY
      Vaste terrain de jeu ouvert à l’année, ce parc bordé par le fleuve propose des activités sportives et éducatives pour toute la famille. Il s’inscrit dans une dynamique de développement durable et célèbre le patrimoine écologique de la région et sa biodiversité remarquable.
      Pour plus d'infos
      PARC NATIONAL D’OKA
      La plage d’Oka est très populaire durant la saison estivale, mais les paysages automnaux qu’on y découvre sur une vingtaine de kilomètres de sentiers sont magnifiques. Le site fait également partie du projet pilote autorisant les chiens. Consultez le site web pour en connaître les conditions. 
      Pour plus d'infos
       
      suite et source: http://www.journaldemontreal.com/2017/10/20/6-sentiers-pedestres-a-decouvrir-cet-automne-avecl-les-producteurs-laitiers-du-canada
    • By Laurent
      L’AIESEC choisit de s’établir à Montréal
         
          AGENCE QMI
      Jeudi, 13 juillet 2017 11:05MISE à JOUR Jeudi, 13 juillet 2017 11:05 L’Association internationale des étudiants en sciences économiques et commerciales (AIESEC) a décidé jeudi d’établir son secrétariat international à Montréal.
      Avec ses 50 000 membres étudiants et nouveaux diplômés, l’AIESEC est «l’une des plus importantes associations au monde», selon Montréal International qui a piloté la candidature montréalaise.
      La métropole québécoise a été choisie devant d’autres grandes villes dans le cadre d’un processus d’appel d’offres.
      «Montréal se démarque par son emplacement stratégique, sa stabilité économique, son coût de la vie compétitif et son environnement urbain sécuritaire. De plus, la communauté étudiante y est nombreuse et très active. Ses caractéristiques distinctives répondent parfaitement aux besoins de notre organisation et à notre mandat», a mentionné Niels Caszo, président de l’AIESEC, par communiqué.
      Montréal International a souligné que l’attribution de Montréal comme «meilleure ville universitaire au monde» par l’organisation QS a joué en sa faveur.
       
      suite et source: http://www.journaldemontreal.com/2017/07/13/laiesec-choisit-de-setablir-a-montreal
    • By Laurent
      MARC-ANTOINE TURCOTTE Mercredi, 9 août 2017 17:03MISE à JOUR Mercredi, 9 août 2017 17:03 Les salaires augmentent plus rapidement au Québec que dans toute autre province canadienne et cette tendance se poursuivra en 2018, selon une étude menée par l'entreprise de ressources humaines Morneau Shepell.
      Des observations en juillet ont permis au groupe de déterminer que la rémunération moyenne des Québécoises et Québécois a progressé de 2,4% au cours de 12 derniers mois, comme le rapporte Montreal Gazette.
      L'Ontario, la Saskatchewan et Terre-Neuve et Labrador suivent de près le Québec, avec une hausse observée de 2,3%.
    • By immigrer.com
      Alice Mariette - 37e AVENUE
       
      Si le Québec et la France parlent la même langue, sur le marché de l’emploi, les façons d’agir sont souvent bien différentes.
        Témoignages croisés et conseils de Français travaillant dans la province.
        L’expérience compte plus que les diplômes
      « Ici, on te juge sur ce que tu fais et non sur qui tu es ou d’où tu viens », lance Dorothée, directrice dans une grande entreprise au Québec depuis 20 ans. « On ne m’a même pas demandé quel diplôme j’avais ! » confie Maïa, développeuse Web. Le marché du travail est plus souple
      Maïa a d’ailleurs été étonnée de la facilité avec laquelle elle a trouvé du travail. De son côté, Dorothée a fait l’expérience de plusieurs entreprises. « Ici, si tu n’aimes plus ta compagnie, tu t’en vas parce qu’il y a du travail ailleurs, mais si tu ne fais plus l’affaire, on te congédie aussi très facilement », décrit-elle. En France, le licenciement comme la démission sont beaucoup moins simples.
      Les rapports hiérarchiques sont moins formels
      « La hiérarchie ici n’a pas la suprématie qu’elle peut avoir en France, il y a un niveau d’égalité », estime Patricia, gérante dans un magasin et au Québec depuis 10 ans. Les Français à qui nous avons parlé s’entendent d’ailleurs pour dire que le lien avec son supérieur est beaucoup plus franc, transparent et sympathique au Québec.

      suite et source: http://www.journaldemontreal.com/2017/05/31/travailler-au-quebec-des-francais-en-parlent
    • By immigrer.com
      Une histoire de l’immigration française
        PHOTO COURTOISIETransposer la France — L’immigration française au Canada (1870-1914)
      Paul-André Linteau, Yves Frenette, Françoise Le Jeune
      Éditions du Boréal   JACQUES LANCTÔT Samedi, 29 avril 2017 18:03MISE à JOUR Samedi, 29 avril 2017 18:03 L’immigration a toujours été au cœur des préoccupations du Québec. Après la défaite de 1760, le Québec se retrouvera orphelin. Nombreux seront ceux, parmi les plus cultivés, à retourner en France, abandonnant le petit peuple à son triste sort. Suivra une période de repli qui s’étalera sur une centaine d’années.
      Entre 1765 et 1865, à peine 1487 immigrants français s’établiront ici, «soit une moyenne d’une quinzaine par année», dont plus du quart proviendra des communautés religieuses. Il s’agit surtout de religieux qui fuient la Révolution française. Ils propageront leurs idées contre-révolutionnaires, lors des insurrections patriotiques de 1837-1838, en luttant contre le laïcisme et le républicanisme des patriotes. Pour mieux contrôler corps et esprits, ils investiront dans l’assistance aux pauvres, les ­hôpitaux et l’éducation. Leur influence ­perdurera jusqu’à la Révolution tranquille.
      Selon les auteurs, il faut distinguer trois vagues importantes d’immigration française. On connaît bien la première, qui commence avec la Nouvelle-France et se termine en 1760, mais la seconde, qui ­débute une centaine d’années après la ­défaite, soit en 1870, et s’étendra jusqu’à la Première Guerre mondiale, est moins connue. C’est à cette époque, soit après l’imposition de la constitution canadienne de 1867, que le Québec perdra ses principales prérogatives en matière d’immigration. «Dans les faits, les provinces perdent tout droit de regard dans le recrutement et la sélection et doivent se contenter de jouer un rôle d’accueil, en ­aidant les immigrants à s’installer.»
      Attirer les français
      Le gouvernement canadien n’est pas très empressé de promouvoir l’immigration française, préférant celle des colonies britanniques. D’ailleurs, en Europe, le bureau d’immigration française sera basé à... Londres! Cependant, on multipliera les ­efforts pour inciter les Français de tous les horizons à venir s’installer ici. Même le curé Labelle, «le roi du Nord», ira vanter en France les mérites de la colonisation.
        Malheureusement, tous ne prennent pas souche ici et ils sont nombreux à retourner dans leur patrie, à la suite d’échecs professionnels, ou en raison de difficultés à s’adapter au climat. Cela vaut encore pour aujourd’hui: on estime qu’au moins le quart des immigrants français quittent le Québec quelques années à peine après leur arrivée.
      L’immigration française aura un impact direct sur la société québécoise. Elle contribuera à l’épanouissement de la langue ­française, toujours menacée, mais aussi au resserrement des liens culturels, à travers les livres, le théâtre, les arts visuels, le ­cinéma, le journalisme, entre autres.
       
      suite et source: http://www.journaldemontreal.com/2017/04/29/une-histoire-de-limmigration-francaise

    • By Othmac
      (Québec) Régis Labeaume en remet contre les sections commentaires des Journal de Québec et Journal de Montréal qui, selon lui, donnent une tribune aux «phrases vicieuses et haineuses» et aux «vomissures des trolls».
       
       
      Lisez la suite ici.
       
      **************    ***************    ************
       
       
       
      Voilà pourquoi j'aime pas lire ces Torchons. Je déteste juste les voir. Sans oublier les autres caisses, LCN et TVA.
    • By immigrer.com
      S’installer en dehors de Montréal : 5 localités à privilégier !
        2     AUTRES       CONTENU SPONSORISÉ Mercredi, 25 janvier 2017 00:00MISE à JOUR Mercredi, 25 janvier 2017 00:00 Vous aspirez à une vie tranquille, loin de l’agitation et de la circulation d’une grande ville ? Vous préférez élever vos enfants au plus près de la nature, dans un cadre authentique sans pour autant renoncer à votre travail ? La banlieue de Montréal compte de nombreuses localités séduisantes où il fait bon vivre. Voici nos cinq coups de cœur à moins de 30 minutes de la ville.
       
      1) BROSSARD : UNE VILLE BIEN DESSERVIE
      Au bord de la rivière Saint Jacques, dans la banlieue sud de Montréal, Brossard a de nombreux attraits. Côté boulot, son réseau routier vous permettra de rejoindre facilement Montréal. Côté nature, son parc national est un pôle d'activités de plein air dynamique et ses infrastructures proposent un parcours de pistes cyclables et de sentiers multifonctionnels de plus de 50 kilomètres pour les adeptes ! Les services ne s'arrêtent pas là. Les offres de loisirs sont riches tant au niveau sportif que culturel : sports, spectacles, expositions... Il existe à Brossard une vraie vie communautaire au service de ses habitants. Votre famille trouvera ici de quoi combler un mode de vie actif, certes, mais en privilégiant le calme de la nature toute proche !
      2) RIGAUD : CAPITALE ORNITHORYNQUE
      Entre montagne et lac, Rigaud bénéficie d'un micro climat recherché par les oiseaux qui y ont élu domicile pour nicher. Au cœur de cet écrin préservé, le développement résidentiel reste structuré pour offrir à ses 7500 résidents un havre de paix au plus près de la nature. Exploitations agricoles, activités économiques et sociales profitent d'un bon dynamisme, vous y trouverez également des écoles et collège. Du côté des activités de loisirs, vous pourrez pratiquer des sports nautiques, la pêche ou faire des randonnées le week-end et en vacances. Tout est conçu pour préserver une vie de famille facile et agréable.
      3) TERREBONNE, LA CITÉ ÉCORESPONSABLE
      Dans la banlieue nord de Montréal, Terrebonne compte un site historique à l'architecture colorée sur l’île des Moulins, mais pas seulement. Au milieu de paysages naturels qui s'étalent au-delà du lac, la cité a su ménager des quartiers écoresponsables afin de mieux préserver son patrimoine. La population bénéficie aussi de nombreuses activités culturelles. Cerise sur le gâteau, la ville est connue pour son festival des vins, mais aussi sa gastronomie avec ses nombreux restaurants de grande qualité. Si vous choisissez de quitter Montréal, vous trouverez des maisons unifamiliales de tous types du côté de Terrebonne ainsi que des services de santé et d'éducation pour votre famille.
       
      4) SAINT-JEAN-DE-RICHELIEU ET SON FESTIVAL DE MONTGOLFIÈRES
      Situé sur la rive sud de Montréal, à 20 minutes seulement, Saint-Jean-de-Richelieu est non seulement le haut lieu du festival des montgolfières, mais aussi une ville au capital historique du fait de son patrimoine architectural. Au pied de la rivière Richelieu, la nature s'étale dans toute sa splendeur. La municipalité a d'ailleurs mis au point un plan de conservation des milieux naturels destiné à développer l'agrotourisme. Vous profiterez ainsi de ses nombreuses pistes cyclables et des activités de nautisme qui y sont proposées. Si actuellement la ville compte 95 000 habitants, les nombreux projets domiciliaires cherchent à attirer les jeunes familles, quel que soit leur budget.
       
      5) PINCOURT LA PAISIBLE
      À 30 minutes de Montréal, Pincourt est recherchée pour sa vie familiale paisible et sécuritaire. Les lacs et autres milieux naturels abritent des écosystèmes d'autant plus riches qu'ils sont protégés. Pistes cyclables, patinoires, piscines et glissades auront votre faveur et celle de vos enfants lors de week-ends sportifs en famille en plein air. C'est une vie à la campagne qui vous attend ici.
       
    • By immigrer.com
      Les cinq meilleures écoles secondaires de chaque région
      source: http://www.journaldemontreal.com/2015/11/06/le-top-5-de-chaque-region
        13254 PARTAGEZ SUR FACEBOOK   PARTAGEZ SUR TWITTER   AUTRES   PHOTO JOURNAL DE QUÉBEC, DANIEL MALLARD   Vendredi, 6 novembre 2015 00:30MISE à JOUR Vendredi, 6 novembre 2015 00:30 Quelles sont les meilleures écoles publiques et privées secondaires près de chez vous? Pour en savoir plus, voici les résultats détaillés pour chacune des régions desservies par Le Journal. Les écoles y sont classées en fonction d’une cote globale sur 10 attribuée par l’Institut Fraser. Dans certaines régions, il peut y avoir moins de cinq écoles; en cas d’égalité, il peut y en avoir plus de cinq. À lire aussi:
      Cette carte vous aidera à mieux choisir une école secondaire pour votre enfant Un outil indispensable pour bien choisir son école Des «profs extraordinaires» pour expliquer le succès  
      ABITIBI-TÉMISCAMINGUE ÉCOLES PUBLIQUES (cote globale sur 10) 6,4 le Tremplin
      Malartic 6,3 D’Iberville
      Rouyn-Noranda 6,2 Marcel-Raymond
      Lorrainville 5,7 Polyno
      La Sarre 5,3 de la Forêt
      Amos 5,3 Rivière-des-Quinze
      Notre-Dame-du-Nord NORD-DU-QUÉBEC ÉCOLES PUBLIQUES (cote globale sur 10) 6,3 La Porte-du-Nord
      Chibougamau 5,0 La Taïga
      Lebel-sur-Quévillon MAURICIE ÉCOLES PUBLIQUES (cote globale sur 10) 7,7 Val-Mauricie
      Shawinigan 6,4 du Rocher
      Shawinigan 5,8 des Chutes
      Shawinigan 5,7 Les Estacades
      Trois-Rivières 5,7 le Tremplin
      Sainte-Geneviève-de-Batiscan ÉCOLES PRIVÉES (cote globale sur 10) 9,4 Keranna
      Trois-Rivières 8,2 Marie-de-l’Incarnation
      Trois-Rivières 7,7 Sainte-Marie
      Shawinigan 6,6 Saint-Joseph
      Trois-Rivières LANAUDIÈRE ÉCOLES PUBLIQUES (cote globale sur 10) 7,8 Armand-Corbeil
      Terrebonne 6,1 des Trois-Saisons
      Terrebonne 6,1 Jean-Baptiste-Meilleur 
      Repentigny 5,8 Félix-Leclerc
      Repentigny 5,7 Joliette
      Joliette ÉCOLES PRIVÉES (cote globale sur 10) 9,2 Saint-Sacrement
      Terrebonne 8,7 L’Assomption
      L’Assomption 8,0 Esther Blondin
      Saint-Jacques 7,8 Antoine Manseau
      Joliette 6,7 Champagneur
      Rawdon LAURENTIDES ÉCOLES PUBLIQUES (cote globale sur 10) 7,3 Saint-Gabriel
      Sainte-Thérèse 6,6 Mirabel
      Mirabel 6,5 Deux-Montagnes
      Deux-Montagnes 6,4 Rive-Nord
      Bois-des-Filion 6,4 Cap-Jeunesse
      Saint-Jérôme ÉCOLES PRIVÉES (cote globale sur 10) 9,1 L’Académie Sainte-Thérèse
      Sainte-Thérèse 9,0 Lafontaine
      Saint-Jérôme 8,5 Externat Sacré-Coeur
      Rosemère 7,5 Sacré-Coeur
      Grenville-sur-la-Rouge 7,1 Laurentienne
      Val-Morin OUTAOUAIS ÉCOLES PUBLIQUES (cote globale sur 10) 6,7 D’Arcy McGee
      Gatineau 6,5 Philemon Wright
      Gatineau 6,3 du Versant
      Gatineau 6,1 de L’Île
      Gatineau 5,8 Grande-Rivière
      Gatineau ÉCOLES PRIVÉES (cote globale sur 10) 9,7 Saint-Joseph de Hull
      Gatineau 9,1 Saint-Alexandre
      Gatineau 6,8 Nouvelles Frontières
      Gatineau LAVAL ÉCOLES PUBLIQUES (cote globale sur 10) 9,3 École d’éducation internationale
      Laval 6,5 Laurier
      Laval 5,9 Horizon Jeunesse
      Laval 5,8 Curé-Antoine-Labelle
      Laval 5,8 Saint-Maxime
      Laval ÉCOLES PRIVÉES (cote globale sur 10) 9,0 Collège Laval
      Laval 8,0 Letendre
      Laval 7,2 Notre Dame de Nareg
      Laval MONTRÉAL ÉCOLES PUBLIQUES (cote globale sur 10) 9,5 École internationale de Montréal
      Westmount 8,6 Royal West
      Montréal-Ouest 8,6 Mont-Royal
      Mont-Royal 8,2 Vincent Massey
      Montréal 8,2 De Roberval
      Montréal ÉCOLES PRIVÉES (cote globale sur 10) 10,0 Jean-de-Brébeuf
      Montréal 9,9 Jean-Eudes
      Montréal 9,8 Sainte-Anne-de-Lachine
      Montréal 9,7 Notre-Dame
      Montréal 9,5 Saint-Nom-de-Marie
      Montréal  
      source 
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines