Jump to content
Sign in to follow this  
Isabelle Jllffr-Vrn

Permis etudiant et creation d'entreprise

Recommended Posts

Bonjour,

Je suis actuellement etudiante au Quebec et je souhaite deposer mon idee d'entreprise avant de devenir residente permanente.

Ai-je le droit d'immatriculer mon entreprise sans faire aucune activite pour le moment avec un permis d'etude (avec eprmis de travail hors campus)? (mise en place du reseau etc).

Merci d'avance,

Isabelle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 02/08/2014 à 10:20, Isabelle Jllffr-Vrn a dit :

Bonjour,

Je suis actuellement etudiante au Quebec et je souhaite deposer mon idee d'entreprise avant de devenir residente permanente.

Ai-je le droit d'immatriculer mon entreprise sans faire aucune activite pour le moment avec un permis d'etude (avec eprmis de travail hors campus)? (mise en place du reseau etc).

Merci d'avance,

Isabelle

 

Bonsoir,

Je me pose actuellement la même question, à savoir :

En tant qu'étudiant, à t-on le droit de créer une boutique en ligne (dans mon cas) ?

Cela aurait-il un préjudice sur mon Permis d'études, même si je ne travaille que 20 heures sur cet e-commerce ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Ou en etes vous de vos demarches ? Avez vous trouver des réponses ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2018-05-23 à 13:22, NoelleAnne a dit :

Bonjour

Ou en etes vous de vos demarches ? Avez vous trouver des réponses ? 

 

Sujet intéressant !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2018-05-23 à 07:22, NoelleAnne a dit :

Bonjour

Ou en etes vous de vos demarches ? Avez vous trouver des réponses ? 

 

Bonjour,

 

J'avais lu des infos disant qu'en tant qu'étudiant (c'est mon cas), cela n'était pas envisageable. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By qc2016
      Salut
       
      Je me pose de sérieuses questions sur mon programme d’étude (techniques, cégep) que j'ai débuté il y a 3 ans maintenant. Je suis étudiant FR.
       
      Mon programme dure 6 sessions, soit 3 ans. J'en suis a 4 sessions complétées. J'ai eu un seul EC (anglais) que j'ai rattrape. J'ai eu 3 IC (Incomplet permanent) sur une session de 5 cours.
       
      J'en suis a présent a finir ma 4eme session mais je vais échouer surement 3 cours sur 5. Je risque de me voir refuser des IC cette fois  car je fais ma demande après ma session (mes IC datent d'il y a 2 ans). Cela va laisser un échec avec un 17% (ce qui laissera forcement croire a un abandon... puisque j'ai plante d’emblée la matière pour 50% du cours c’était impossible a rattraper. Ça va faire tache. Un échec avec 54% (anglais) ça passe encore mais la...).
       
      J'ai déjà renouvelle mon permis d’étude une fois, il expirera d'ici mi 2020. 
       
      Je me demande ce qu'il se passera si jamais je venais a échouer le programme et a devoir changer de programme car je n'ai pas espoir qu'on m'octroie cette chance. (surtout si j'ai renouvelle mon permis d’étude une seconde fois).
       
      Je vous pose donc la question a ceux qui ont déjà fais un changement de programme ou qui ont été dans une situation plus ou moins similaire.
      (lors de mon renouvellement CAQ et de permis d’étude on ne m'a pose aucune question, c'est passe direct même avec les IC et un EC).
       
      Merci
       
       
       
       
    • By yxel
      Bonjour,
       
      J'ai depuis toujours aimer le Canada, et suis aller trop peu de temps à Montréal et Québec, j'ai envie de venir m'installer dans le nouveau Brunswick ou Québec, il y a un terrain de 33 hectares qui pourrait recevoir un parc de loisirs familiale mais je me pose la question de savoir si l'emplacement convient, situé à Lower Kintore, la clientèle est partante pour ce genre d'activité? ou alors reprendre une activité dans le loisirs, loisirs créatifs, restaurant.. a voir.
      Avez vous des avis pertinents? des idées?
       
      Michel
    • By Nathan74
      Bonjour à tous ! ?‍♀️
       
      J'ai une question qui me taraude l'esprit depuis un moment et je ne trouve pas d'explications concrètent et me satisfaisant sur l'internet web.
      Comment devenir auto-entrepreneur une fois arrivé sur le sol Canadien ? Une fois toutes les démarches administratives réalisées pour pouvoir y partir évidemment. En arrivant j'aurais automatiquement le statut d'immigrés (je suppose) et non la nationalité Canadienne...
       
      Cela complique-t-il les choses ? Certainement, pour plus d'infos, j'ai pour projet de créer un accueil pour des animations autour de la nature et du patrimoine, en faisant participer des groupes sur une ou plusieurs journées, comme avec des randonnées... Avec peut-être un hébergement sur place.
       
      Merci d'avance pour vos réponses malgré cette question plutôt complexe. ?
    • By RachelG1V4X4
      Bonjour à tous je suis actuellement résidente temporaire au Quebec en tant qu'etudiante mais je souhaite mettre en place quelques projets d'entreprise que j'ai dans la tête. J'aimerais savoir si parmi vous il y en a qui savent si en tant qu'étudiante à temps plein je suis légalement autorisé à monter une entreprise de type startup par ex, tout en poursuivant mes études bien évidement?? Où puis je m'informer sur mes droits en tant que résidente temporaire au Québec? Si vous avez une expérience à partager ou plus d'informations sur la création d'entreprise au QC, cela me fera plaisir de les lire.
      Merci pour vos réponses.
    • By Knz
      Bonjour !
       
      Je sollicite l'aide de la communauté car, J'ai étais admise à l'école polytechnique l'hiver prochain et Cela fait plus d'un mois que mon dossier de demande de permis d'étude est en cours de traitement sur le site du cic.
      Étant venu étudié au Québec il y a deux /trois ans et la ligne 'vous n' avez pas besoin de fournir vos données biometriques' affichée sur l'état de ma demande, je pensais qu'elles étaient pas nécessaires dans mon cas.
      Je réalise seulement aujourd'hui que ces données manquantes freinent l'obtention du permis.
       
      J'ai payé hier soir les 86$ en espérant avoir la lettre d'instruction à suivre ce matin pour effectuer et transmettre mes données. Savez vous si cela est jouable ? Si il existe une façon d'accélérer le processus d'urgence.
       
      Mon avion partant le 27 Décembre, et mes cours commençant le 3 janvier, vous pouvez imaginer que mon stress se fait ressentir !
       
      Joyeuses fêtes ! =)
       
    • By Bibifricotin
      Bonjour à tous,
       
      Je viens de recevoir ma lettre de confirmation du CAQ. Cependant j'ai détecté une possible erreur pour la date de fin de validité. En effet, mon programme (un DESS) dure 1 an (3 trimestres) et se termine donc fin aout 2019. Mon CAQ se termine le 31 aout 2019. Or, j'ai cru comprendre que nous avions droit à 3 mois supplémentaires sur notre CAQ afin de pouvoir, si nous le voulons, faire des démarches pour travailler avec un permis post diplome ou autre.
      Avez-vous eu le même questionnement ? Comment cela s'est réglé ?
       
      Je vous remercie par avance pour vos réponses !
    • By faridyassine
      Bonjour,
       
      ma femme va faire l'inscription dans une école de langue (http://www.ymcaquebec.org) d'une période de 8 mois,
      est ce que je peux l'accompagner et obtenir un permis de travail ouvert ou non pour les formations des langue?

      merci
    • By Koolmao
      Bonjour,
       
      Je cherche un bureau pour mon entreprise (2 employés incluant moi-même) pour laquelle nous avons surtout besoin d'une connexion internet, d'ordinateurs et de mobilier de bureau de base (tables, chaises, etc.).
       
      J'ai donc besoin d'une toute petite superficie et il y'a peu de locaux commerciaux qui proposent un si petit espace. Je me demandais s'il était possible de louer un logement résidentiel de type 2 1/2 pour y exercer uniquement une activité commerciale.
       
      Quels seraient les conditions, est-ce que le loyer peut tout de même être déduit des dépenses de l'entreprise?
       
      Merci pour votre aide!
    • By VictoriaCDENE
      Bonjour à tous, 
       
      Je vois qu'il n'existe pas de sujet existant sur la Nouvelle-Écosse, et pourtant, quelle belle et accueillante province ! 
      Je suis arrivée de France à Halifax en octobre 2014 et en tant qu'agente aux communications et au marketing pour le CDÉNÉ (Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse) voici quelques précieuses informations que j'aimerai partager avec vous si vous souhaitez immigrer en Nouvelle-Écosse :
       
      Tourisme 
      Ses côtes de près de 7 400 km baignent dans l’océan Atlantique. Ses régions urbaines et rurales permettent d’infinies possibilités pour se réaliser aux plans professionnel et personnel. Malgré le fait qu’elle soit une province anglophone et que son marché du travail fonctionne majoritairement en anglais, la Nouvelle-Écosse offre d’excellentes possibilités de carrières aux individus qui maîtrisent également le français. Sa situation géographique est aussi avantageuse du point de vue des affaires en raison de sa proximité avec les marchés européens et américains. D’ailleurs, la Nouvelle-Écosse compte un aéroport international, l’Aéroport international Stanfield d’Halifax, qui offre des vols directs vers plus de 11 pays, en plus de vols à l’intérieur du Canada et vers les États-Unis. Il est également important de souligner que le coût de la vie en Nouvelle-Écosse est faible, ce qui entraîne un pouvoir d’achat plus élevé ainsi qu’une plus grande qualité de vie.
       
      Vivre en français
      Il existe, en Nouvelle-Écosse, des communautés de langue française établies depuis longue date. Leur présence date du 17e siècle et leur population est connue sous le nom des « Acadiens et Acadiennes ». Encore aujourd’hui, la langue française est utilisée dans ces communautés.
      Du point de vue de la langue, 10 % de la population néo-écossaise, soit près de 100 000 personnes, peut s’exprimer en français. Bien que seulement 4 % des résidents de la Nouvelle-Écosse possèdent le français comme langue maternelle, près d’une demi-douzaine de ses collectivités comptent un nombre important d’habitants qui s’expriment dans cette langue. Les personnes d’expression française forment la majorité dans trois de ces régions.
       
      Les familles d’expression française ont accès à plus de 20 écoles publiques francophones chapeautées par le Conseil scolaire acadien provincial (CSAP). De plus, l’Université Sainte-Anne offre des programmes universitaires et collégiaux en français dans ses cinq campus. Enfin, de nombreux organismes régionaux, provinciaux et institutionnels offrent des services variés en français aux diverses collectivités où un nombre élevé de résidents s’expriment en français. Bref, il est possible d’envisager une vie riche et stimulante en français en Nouvelle-Écosse!
       
      Emploi
      La Nouvelle-Écosse a un besoin grandissant de recruter des travailleurs qualifiés provenant de l’étranger pour réaliser son plein potentiel. Notre province est d’une beauté exceptionnelle, elle prend racine dans des communautés fortes et elle offre son lot de possibilités à saisir.
       
      Important! dans le cadre du projet pilote d'immigration au Canada atlantique, certaines professions sont prioritaires pour l'immigration en Nouvelle-Écosse lors de votre demande d'entrée express. Voici la liste :
       
      #
      Titre des professions
      CNP
       
      Niveau d
      compétence
       
      1
      Vérificateurs/vérificatrices et comptables
       
      1111
      A
      2
      Autres agents financiers/agentes financières
      1114
      A
      3
      Professionnels/professionnelles en publicité, en marketing et en relations publiques
      1123
      A
      4
      Adjoints administratifs/adjointes administratives
      1241
      B
      5
      Techniciens/techniciennes en comptabilité et teneurs/teneuses de livres
      1311
      B
      6
      Ingénieurs civils/ingénieures civiles
      2131
      A
      7
      Analystes et consultants/consultantes en informatique
      2171
      A
      8
      Programmeurs/programmeuses et développeurs/développeuses en médias interactifs
      2174
      A
      9
      Techniciens/techniciennes de réseau informatique
      2281
      B
      10
      Agents/agentes de soutien aux utilisateurs
      2282
      B
      11
      Infirmiers autorisés/infirmières autorisées et infirmiers psychiatriques autorisés/infirmières psychiatriques autorisées
       
      3012
      A
      12
      Infirmiers auxiliaires/infirmières auxiliaires
      3233
      B
      13
      Enseignants/enseignantes au niveau collégial et autres instructeurs/instructrices en formation professionnelle
       
      4021
      A
      14
      Techniciens/techniciennes juridiques et personnel assimilé
       
      4211
      B
      15
      Travailleurs/travailleuses des services sociaux et communautaires
       
      4212
      B
      16
      Représentants/représentantes des ventes financières
       
      6235
      B
       
      Professions en demande en 2016
      Les chiffres entre parenthèses, qui suivent le nom des professions, correspondent à un code CNP, soit un code de la Classification nationale des professions. La CNP est la référence reconnue des professions au Canada. Le générique masculin est utilisé dans le but d’alléger la lecture du texte. Il désigne à la fois les femmes et les hommes.
      Professions des affaires, des finances et de l’administration
      Vérificateurs et comptables (1111) Profession réglementée*
      Analystes financiers et analystes en placements (1112) Non réglementée
      Professions de la santé
      Omnipraticiens et médecins en médecine familiale (3112) Réglementée*
      Infirmiers autorisés et infirmiers psychiatriques autorisés (3012) Réglementée*
      Infirmiers auxiliaires (3233) Réglementée*
      Technologues de laboratoires médicaux (3211) Réglementée*
      Physiothérapeutes (3142) Réglementée*
      Ergothérapeutes (3143) Réglementée*
      Sciences naturelles et appliquées et professions apparentées          
      Ingénieurs civils (2131) Réglementée*
      Ingénieurs mécaniciens (2132) Réglementée*
      Ingénieurs électriciens et électroniciens (2133) Réglementée*
      Ingénieurs informaticiens (2147) Réglementée*
      Analystes et consultants en informatique (2171) Non réglementée
      Analystes de bases de données et administrateurs de données (2172) Non réglementée
      Programmeurs et développeurs en médias interactifs (2174) Non règlementée
      Professions en sciences sociales et en éducation 
      Psychologues (4151) Réglementée*
      Éducateurs et aide-éducateurs de la petite enfance (4214) Réglementée*

      *Certaines professions et certains métiers sont réglementés en Nouvelle-Écosse. En d’autres termes, un permis d’exercice est exigé. Pour en découvrir davantage visitez http://immigrertravaillerne.ca/professions-reglementees/
       
      Pour en savoir plus sur les services du CDÉNÉ et la Nouvelle-Écosse, rendez-vous sur http://immigrertravaillerne.ca/ et contactez nos agents par courriel :
      Agente de recherche - laura.le@cdene.ns.ca 
      Agente en immigration économique - ncomeau@cdene.ns.ca
       
      Liste (non exhaustive) des organismes francophones en Nouvelle-Écosse par secteur : 
       
      Santé
      Réseau santé Nouvelle-Écosse
       
      Vie communautaire et culturelle
      La fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse
      Conseil communautaire du Grand-Havre
      Fédération culturelle acadienne de la Nouvelle-Écosse
      Regroupement des aînés de la Nouvelle-Écosse
      Centre de ressources pour les familles militaires
      Fédération des femmes acadiennes Nouvelle-Écosse
      Centre communautaire de la Rive-Sud
      Association de la Vallée
      Centre francophone communautaire de Truro
      Conseil acadien de Par-en-Bas
      Centre communautaire étoile de l'Acadie
      L'Acadie de Chezzetcook
      Centre communautaire culturel La Picasse
      La Société acadienne de Clare
      Société acadienne Sainte-Croix
      Centre culturel et galerie les Trois Pignons
       
      Éducation et jeunesse
      Conseil scolaire acadien provincial
      Conseil jeunesse provincial
      Université Sainte-Anne
      Garderie Le Petit Voilier
      Alliance Française Halifax
      Fédération des parents acadiens Nouvelle-Écosse
      The French Doctor
      Prématernelle le Jardin d'Evra
      Fleur de Lys
      Centre provincial de ressources préscolaires
      Jeux de l'Acadie Nouvelle-Écosse
      Équipe alphabétisation Nouvelle-Écosse
       
      Juridique
      Association des juristes d'expression française Nouvelle-Écosse
       
      Immigration
      Immigration Francophone Nouvelle-Écosse
      Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse
       
      Emploi et entreprise
      Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse
      Chambre de commerce francophone Halifax
       
      Média
      Le Courrier de la Nouvelle-Écosse
      Radio Canada
      Oui 98.5
      CIFA FM 104.1
      CITU FM 104.1
      CKJM FM 106.1(Chéticamp) / 92.5 (Pomquet)
       
       
    • By VictoriaCDENE
      Bonjour à tous, 
       
      Vous êtes immigrant francophone? Avez-vous pensé à démarrer votre entreprise ou reprendre une entreprise existante en Nouvelle-Écosse?
      Voici 3 raisons d'y penser plus sérieusement :
       
      1- Le Canada possède de solides raisons d'y investir comme le démontre ce rapport de juillet 2017 http://www.international.gc.ca/economist-economiste/assets/pdfs/invest/invest_investir_FRA.pdf
       
      2- La Nouvelle-Écosse est une région attractive tant au niveau touristique que commercial. La Nouvelle-Écosse possède de nombreux facteurs facilitant le démarrage et la croissance d’entreprises. De plus, sa position géographique est très avantageuse pour les activités d’importation et d’exportation en Amérique du Nord, en Europe et aux Caraïbes. L’accord de libre-échange avec l’Europe et l’expansion des marchés en Asie offrent de nouvelles possibilités.
       
      3- Le CDÉNÉ (Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse) offre des services de conseil en affaires aux entrepreneurs d’expression française qui veulent immigrer et démarrer une entreprise ou acheter une entreprise existante en Nouvelle-Écosse. Qu’il s’agisse de construire ou de saisir une occasion d’affaire en Nouvelle-Écosse, nous nous ferons un plaisir de vous accompagner tout au long de votre processus entrepreneurial. Pour ce faire, nous vous offrons les services suivants :
      Sessions individuelles de conseils en affaire Aide à la rédaction de plans d’affaires Aide à la préparation de plans de marketing Orientation vers des sources potentielles de financement Occasions de réseautage Mentorat Divers ateliers, par exemple sur les finances, la gestion, le marketing, la technologie, et autres  
      Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://immigrertravaillerne.ca/entrepreneuriat/ et contactez nos agents spécialisés :
      Conseiller en affaires pour entrepreneurs immigrants - gvallejo@cdene.ns.ca 
      Agente de recherche - laura.le@cdene.ns.ca 
      Agente en immigration économique - ncomeau@cdene.ns.ca
       
      Bonne journée,
      Victoria 
      services_entrepreneurs_immigrants.mp4
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines