Jump to content

Grogne chez les étudiants français au Québec


immigrer.com
 Share

Recommended Posts

Guest AnLau

C'est pas sur encore, mais il me semble que en théorie ça s'appliquerait progressivement et pas à ceux qui on déjà commencé - en tout cas pas d'un coup.

J'avoue ne pas savoir quoi penser - je comprends l'idée que c'est un privilège excessif, mais il me semble que personne n'a jamais fait de vraie analyse des couts/bénéfices de cette politique, notamment dans le cadre d'une politique d'immigration, vu la facilité de s'intégrer avec un diplôme québécois par rapport à un diplôme étranger...

Enfin, je suis bien contente de finir mes études là.

Ben moi je suis très très soucieux, j'espère passer entre les goûtes si ils font une réforme sinon je :crying::bye:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

C'est pas sur encore, mais il me semble que en théorie ça s'appliquerait progressivement et pas à ceux qui on déjà commencé - en tout cas pas d'un coup.

J'avoue ne pas savoir quoi penser - je comprends l'idée que c'est un privilège excessif, mais il me semble que personne n'a jamais fait de vraie analyse des couts/bénéfices de cette politique, notamment dans le cadre d'une politique d'immigration, vu la facilité de s'intégrer avec un diplôme québécois par rapport à un diplôme étranger...

Enfin, je suis bien contente de finir mes études là.

Ben moi je suis très très soucieux, j'espère passer entre les goûtes si ils font une réforme sinon je :crying::bye:

tu es français ou suisse? si tu es suisse, cette entente ne te concerne pas puisque ce sont les français qui en bénéficient. Tu paieras de toute façon les droits applicables aux étudiants étrangers non français.

Avec ou sans ce loi , tu paieras la même somme!

Sous toutes reserves!

Edited by bambas
Link to comment
Share on other sites

Guest AnLau

C'est pas sur encore, mais il me semble que en théorie ça s'appliquerait progressivement et pas à ceux qui on déjà commencé - en tout cas pas d'un coup.

J'avoue ne pas savoir quoi penser - je comprends l'idée que c'est un privilège excessif, mais il me semble que personne n'a jamais fait de vraie analyse des couts/bénéfices de cette politique, notamment dans le cadre d'une politique d'immigration, vu la facilité de s'intégrer avec un diplôme québécois par rapport à un diplôme étranger...

Enfin, je suis bien contente de finir mes études là.

Ben moi je suis très très soucieux, j'espère passer entre les goûtes si ils font une réforme sinon je :crying::bye:

tu es français ou suisse? si tu es suisse, cette entente ne te concerne pas puisque ce sont les français qui en bénéficient. Tu paieras de toute façon les droits applicables aux étudiants étrangers non français.

Avec ou sans ce loi , tu paieras la même somme!

Sous toutes reserves!

J'ai la double nationalité, franco-suisse

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

C'est pas sur encore, mais il me semble que en théorie ça s'appliquerait progressivement et pas à ceux qui on déjà commencé - en tout cas pas d'un coup.

J'avoue ne pas savoir quoi penser - je comprends l'idée que c'est un privilège excessif, mais il me semble que personne n'a jamais fait de vraie analyse des couts/bénéfices de cette politique, notamment dans le cadre d'une politique d'immigration, vu la facilité de s'intégrer avec un diplôme québécois par rapport à un diplôme étranger...

Enfin, je suis bien contente de finir mes études là.

Ben moi je suis très très soucieux, j'espère passer entre les goûtes si ils font une réforme sinon je :crying::bye:

tu es français ou suisse? si tu es suisse, cette entente ne te concerne pas puisque ce sont les français qui en bénéficient. Tu paieras de toute façon les droits applicables aux étudiants étrangers non français.

Avec ou sans ce loi , tu paieras la même somme!

Sous toutes reserves!

J'ai la double nationalité, franco-suisse

ah ok c'est pourquoi j'ai dit " Sous toutes reserves"!

Link to comment
Share on other sites

Guest AnLau

C'est pas sur encore, mais il me semble que en théorie ça s'appliquerait progressivement et pas à ceux qui on déjà commencé - en tout cas pas d'un coup.

J'avoue ne pas savoir quoi penser - je comprends l'idée que c'est un privilège excessif, mais il me semble que personne n'a jamais fait de vraie analyse des couts/bénéfices de cette politique, notamment dans le cadre d'une politique d'immigration, vu la facilité de s'intégrer avec un diplôme québécois par rapport à un diplôme étranger...

Enfin, je suis bien contente de finir mes études là.

Ben moi je suis très très soucieux, j'espère passer entre les goûtes si ils font une réforme sinon je :crying::bye:

tu es français ou suisse? si tu es suisse, cette entente ne te concerne pas puisque ce sont les français qui en bénéficient. Tu paieras de toute façon les droits applicables aux étudiants étrangers non français.

Avec ou sans ce loi , tu paieras la même somme!

Sous toutes reserves!

J'ai la double nationalité, franco-suisse

ah ok c'est pourquoi j'ai dit " Sous toutes reserves"!

Tu me poses la question je te réponds voilà tout. :thumbsup:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

La rumeur concernant les frais qui resteraient les mêmes pour les français qui sont déjà sur place et qui ont commencé leur études est elle fondée ?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

La rumeur concernant les frais qui resteraient les mêmes pour les français qui sont déjà sur place et qui ont commencé leur études est elle fondée ?

A priori il n'y pas eu d'annonce officielle de quoi que ce soit. Donc personne ne sait... J'espère, ça serait violent pour ceux qui viennent de commencer.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Pour mon dec je passerais de 175$/session à 1 300 environ je comprendrais que les frais augmentent si le quebec à quelque chose à y perdre financièrement mais cela serait plomber beaucoup d'étudiants qui ont prévus leurs études avec certain budget calculé pour obtenir le caq et le permis d'études...

Un geste pour ceux aillant commencé leurs études serait salutaire de la part du gouvernement Couillard.

Je suis de près l'actualité maintenant que le gouvernement est formé car si c'est cela je vais devoir m endetter pour finir mes études.

Edited by antoine14640
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Moi je suis persuadé que l'augmentation des prix divisera le nombre d’étudiants français par minimum par 3.

Cela signifie que le nombre de francophones qui resteront potentiellement baissera drastiquement: c'est clair que ça ressemble fort à un recul dans la politique de l'immigration francophone....

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Reste à voir quelle en sera la santé des établissement d'enseignement supérieur au quebec car si ils perdent plusieurs milliers d'étudiants ils y perdront beaucoup quoi qu'ils en disent

Link to comment
Share on other sites

voici deux sources intéressantes:

http://www.courrierinternational.com/article/2011/11/28/trop-d-etudiants-francais-au-quebec

et

http://www.cirano.qc.ca/pdf/publication/2011s-71.pdf

Avec ça, il s'agit bien du Québec qui subventionne grandement les étudiants français ... (8 fois plus d'étudiants français au Qc que d'étudiants Qc en France)...

Il ne semble pas déraisonnable d'appliquer le taux pour Canadiens hors Qc...

et le faire de manière graduelle semble politiquement correct ...

Il faut prendre en compte aussi que beaucoup d'étudiants Qc et Canadiens hors Qc s'endettent pour financer leurs études...

Si toutefois les français souhaitent étudier au Canada, ils peuvent faire de même. C'est un investissement.

Courage.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

me semble que quand on paye moins cher qu'un canadien qui lui est dans son propre pays, il n'y a quand même pas trop matière à se plaindre...

Link to comment
Share on other sites

Aussi, il faut comprendre que les Français sont généralement mauvais en langues étrangères ...
de cela découlent deux choses:

- certains vont vouloir aller dans le réseau anglophone (Mc Gill, Concordia...) pour améliorer leur anglais

- ceux qui sont trop mauvais en anglais resteront en francophone...

Rien à voir avec le PQ et son soutien ou pas à la francophonie...

Reste l'aspect financier pour les Universités Qc, avec une diminution probable (forte ou pas...) des étudiants Français au Qc...

La progression des étudiants chinois et indiens dans les prochaines années va compenser sans aucun doute le possible manque à gagner des Français qui ne viendront plus ...

Link to comment
Share on other sites

On parle d'intégration, mais si les étudiants Français viennent au Qc comme une porte d'entrée au Qc ou plus globalement en Amérique du Nord... il faut commencer à en accepter les règles ... et effectivement payer comme un étudiant Canadien hors Qc est encore UN GROS PRIVILEGE !!

Sinon, il peuvent rester en Europe et pratiquer Erasmus (ce que j'ai fait par ailleurs, et j'en étais très heureux).

Edited by North Face
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Moi je trouve que tous les étudiants étrangers devraient payer le même prix pour les études au Québec. Je vois pas pourquoi les français auraient des privilèges par rapport aux autres nationalités.

Ca s'appelle une politique d'immigration.

Des fois il faut voir plus loin que le bout de son nez.

Ces étudiants rapportent combien au Québec en sortant des études ? C'est pas des ptits diplomes en +

En parrallèle, combien injectent les étudiants dans la société Quebecoise ?

En demandant un pactole de 10 000€ par année d'études, ça injecte de l'argent extérieur dans la société quebecoise, sachant qu'il est interdit de travailler les 6 premiers mois.

Les étudiants Français seront ils remplacé par des étudiants purs laine ? prennent il la place de quelqu'un?

Faut savoir si le Québec à encore réellement besoin d'immigration, c'est peut etre plutôt ça la question à se poser.

Tu as mal lu mon message. J'ai rien contre le fait que les immigrants viennent étudier ici. Au contraire, je trouve que c'est une bonne chose. Mon point est que les étudiants devraient payer le même prix peu importe leur origine. Je veux rien enlever aux Français, mais un étudiant français apportera la même valeur qu'un étudiant d'une autre nationalité (marocain par exemple).

Edited by SarahJade
Link to comment
Share on other sites

Il n'y a pas grand chose que le gouvernement français puisse faire ...

Il y a un peu plus de 1000 étudiants Qc en France par an... qui payent comme les Français ou les étrangers (même frais)...

Il apparaît dans les études sur le sujet, que la France souhaite attirer les étudiants super talentueux, pour augmenter le rayonnement des Universités et Grandes Ecoles Françaises... La priorité n'est pas sur les étudiants français qui vont étudier au Qc, je pense.

Reste l'aspect diplomatique... question de principes

Edited by North Face
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

C'est une très bonne nouvelle, car j'ai jamais compris comment un français paie moins cher qu'un Canadiens c'est vraiment du n'importe quoi, c'est comme si on demande aux étudiants polonais de paie moins cher qu'un Breton à Paris.
XXXXXXXXXXXXXXXXXX alors le message du nouveau gouvernement est claire soit vous paies comme les canadiens et dire merci (déjà pas mal car les autres étrangers paie 5 fois plus cher) soit rester en France et faite tourner votre économie surtout en cette période de crise.

Message de la modération

Les messages racistes sont interdits sur ce forum. On vous respecte, faites en autant avec les autres. Et s'il vous plait, mentionne ton pays d'origine dans ton profil. Ce sera plus honnête
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Similar Content

    • By Aude10
      Bonjour,
      Besoin de vos conseils SVP. Comme indique le titre de mon billet, on m'a refusé le permis d'étude pour la 2e fois. Les raisons sont les mêmes : ressources financières jugées insuffisantes ! Alors pour la petite histoire, pour la 2e application de mon permis d'étude, j'ai pu réunir la somme demandée pour les frais de scolarité ainsi que les frais de subsistances : je dirais même plus, car j'avais $3000 CAN de plus qu'on me le demandait. Une partie de l'argent se trouvait sur le compte bancaire de mon frère (c'est lui qui a pris la charge de mes frais de scolarité) + nous avons également pris un prêt bancaire qui devait être alloué une fois que le permis d'étude aurait été validé. Ma tante (vivant à Montréal) allait subvenir à mes besoins de nourriture, logement, transport et assurance. Une autre partie de l'argent figurait sur son compte à elle. Cela me paraissait logique, car elle allaitme prendre à sa charge. Par la suite, nous avons été chez 1notaire pour autentifier tout cela.
      Croyant que cette fois allait être la bonne, grande fut ma déception lorsqu'on me refusa le permis d'étude encore une fois. Du coup, je ne comprends vraiment plus ce qu'ils veulent que je démontre : l'argent aurait dû être sur le compte bancaire de mon frère uniquement ??? A savoir que les gens de l'ambassade ne m'ont pas donné plus de détails sur le refus. Pour couronner le tout, j'ai  dû reporter ma session d'hiver pour l'automne 2017, car j'allais être trop en retard pour la maîtrise. Pensez-vous que je devrais aussi refaire une demande de CAQ  ?  Car le report d'une session signifie qu'on devra m'accorder une nouvelle réponse attestant mon acception pour le trimestre d'automne. Du coup, nouvelles applications CAQ et éventuellement permis d'étude? Merci d'avance de m'apporter vos éclairages + J'aimerais bien que quelqu'un me raconte son expérience surtout, s'il s'est aussi vu refuser le permis d'étude. A+ et merci encore pour vos réponses.
    • By immigrer.com
      Les étudiants canadiens dénoncent des droits de scolarité excessifs
      7 septembre 2016 18h31 |Agence France-Presse | Éducation Photo: iStockLes droits acquittés par les étudiants varient énormément d’une province à l’autre et selon le programme d’étude, révèlent les données de Statistique Canada. Les droits de scolarité dans les universités canadiennes atteignent « des niveaux alarmants », a dénoncé mercredi la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants, le principal syndicat étudiant au pays.
        Ces droits pour l’année universitaire 2016-2017 atteignent en moyenne 6373 dollars pour un étudiant inscrit à temps plein à un programme de premier cycle, contre 23 589 dollars pour un étudiant étranger, selon les chiffres publiés mercredi par Statistique Canada.
        Cela représente respectivement des hausses de 2,8 % et de 5,6 % par rapport à l’année précédente, bien supérieures à l’inflation.

      Variations provinciales
        Les droits acquittés par les étudiants varient énormément d’une province à l’autre et selon le programme d’étude.
        Les étudiants de Terre-Neuve (2759 dollars) et du Québec (2851 dollars) payent les droits de scolarité les moins élevés, loin derrière l’Ontario avec des droits de 8114 dollars.
        Les frais les plus élevés concernent les étudiants inscrits en dentaire (21 012 dollars), suivis de médecine (13 858 dollars), droit (11 385) et pharmacie (9738 dollars).
        Pour la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants, cette explosion du coût des études s’explique par le désengagement des gouvernements des provinces et du Canada dans le financement des universités.
       
      suite et source: http://www.ledevoir.com/societe/education/479461/les-etudiants-canadiens-denoncent-des-droits-de-scolarite-excessifs
    • By Simo Tazi
      Bonsoir,
       
      j'ai vraiment besoin de votre avis ! je m’explique :  Mon frère a eu un refus du permis d'études ce matin et le problème c'est qu'il avait déjà payer les frais de scolarité du 1er trimestre !!!
      La question : est ce qu'on peut reprendre cette argent ?? Je voulais avoir votre avis avant que j'aille voir la direction le lundi.  ( juste pour info : l'école c'est collège CDI à Montréal )
      Merci d'avance,  
       
    • By Laurent
      Frais de scolarité toujours inférieurs au Québec Par Lia LévesqueLa Presse Canadienne MONTRÉAL – Les étudiants universitaires du Québec continuent de payer les frais de scolarité les plus bas au pays avec ceux de Terre-Neuve-et-Labrador, rapporte Statistique Canada.
      L’agence nationale précise que pour l’année scolaire 2014-2015, ces frais atteignaient en moyenne 2740 $ au Québec et 2660 $ à Terre-Neuve-et-Labrador. Pour l’année scolaire 2015-2016, Statistique Canada prévoit qu’ils demeureront les mêmes à Terre-Neuve-et-Labrador et devraient atteindre 2799 $ au Québec.
      Tout à l’opposé, c’est en Ontario que ces frais sont les plus élevés, toujours pour les étudiants à temps plein au premier cycle, soit 7562 $ pour l’année scolaire 2014-2015 et 7868 $ pour l’année scolaire qui vient de commencer.
      Au Nouveau-Brunswick, ces frais sont assez élevés aussi, soit 6298 $ en 2014-2015 et 6353 $ en 2015-2016. Les droits de scolarité ont été gelés au Nouveau-Brunswick, sauf pour quelques programmes, ce qui résulte en une faible hausse de 0,9 pour cent, note Statistique Canada.
      Pour les étudiants des deuxième et troisième cycles également, le Québec et Terre-Neuve-et-Labrador affichent les frais de scolarité les plus bas au pays.

      source : http://journalmetro.com/actualites/national/838903/frais-de-scolarite-toujours-inferieurs-au-quebec/

    • By immigrer.com
      Il faut mentionner que les étudiants français ont des accords particuliers mais que normalement les frais des étudiants étrangers sont beaucoup plus élevés.

      http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/130912/t130912b001-fra.htm

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement