Jump to content

Bilan après un 1 an et demi


Staf
 Share

Recommended Posts

  • Habitués

Bonjour Tout le monde!

Je voulais vous dire en détails toutes les péripéties par les quelles je suis passé depuis monen arrivé au Canada mais je n'aurais pas assez de temps pour les énumérés! alors je vais essayer d'être bref et circoncis!

Comme la grande majorité des immigrants qui viennent de France, J'ai atteri à Montréal le 30 Oct 2012 et j'y suis resté pendant les 14 mois qui ont suivi à sauter de petits boulot en petit boulot, malgré mes nombreux Masters.

Une chose qu'il faut retenir, les compétences ne payent pas qu Québec, ce qui compte c'est le réseau! plus vous connaissez du monde, plus vite vous aurez trouver du boulot! Nos masters comptent pour du beurre ici!

bref, après avoir végéter à Montréal pendant 14 mois, 14 mois pendant les quels j'ai frolé la déprime, j'étais complètement démotivé, je pensais mm retourner définitivement en france, ou même en Afrique,au Niger, mon pays d'origine

Pour vous dire à quel point j'étais déboussolé, decu et frustré de voir que malgré mes diplomes, mes expériences (y compris la fameuse expérience quebécoise) on me refusait l'accès à l'emploi.

Tous les mécanismes qui sont mis en place au Québec visent à écarter les immigrants de l'emploi à commencer par ces foutus ordres professionnels qui te demandent de retourner sur les bancs de la fac de t'endetter pour repasser un n'ième diplôme qui ne te garantira pas de boulot. bcp s'y sont mis, mais ils en sont ressorti endettés! Les organismes d'aides aux immigrants et les agences de placement se font de l'argent sur les immigrants, en les envoyant à la casse, le mot d'ordre étant "allez y faire les petits bouots!" pour commencer!

sauf que si l'on y rentre, on ne s'en sort jamais!

Bref, j'ai tenu bon jusqu'à y'a de cela 3 mois, où j'en ai eu marre et que j'ai décidé de faire le grand saut dans la partie anglophone, j'hésitais entre l'Ontario et l'Alberta.

Mon choix s'est finalement porté sur l'ontario, une ville qui s'appelle London, à environs 2 heures de toronto.

Un choix difficile, mais payant!

Je suis arrivé dans une ville ou je ne connaissais personne, avec un anglais plus où moins approximatif, et au bout de 3 semaines j'ai eu pas moins de 3 propositions d'embauche pour des postes bilingues! Appelons ça "l'avantage concurrentiel", dans la partie anglophone, le français peut s'avérer être un atout considérable, et là j'ai un bon job, et je travaille avec d'autres francophones, qui veinnent de partout ( Montpellier, Metz, Afrique, Ontario, québec, et mm des français des usa) ..

S'il y a bien une chose que je regrette à ce jour, c'est de ne pas être parti du Québec plutôt!

donc mon conseil à tous ceux qui cherchent un point de chute, évitez le Québec, plus particulièrement Montréal, car il y'a trop d'immigrés là bas, tous diplômés, tous expérimentés, trop de discrimination, (bcp plus qu'en france), figurez vous que 80% des immigrants qui viennent au Québec restent à Montréal! donc je vous laisse faire le calcul pour voir quelles sont vos chances de réussite!

Autre chose, vous ne parlez pas l'Anglais?? eh ben sachez que le Québec n'est pas la seule province où l'on parle le francais..

il ya des villes francophones mm en Ontario, le Nouveau Brunswick est quasi bilingue, et sachez, que les provinces anglophones offrent bcp plus d'opportunités que le québec, par exemple: des cours d'anglais gratuit et rémunérés!!! :Crylol:

Des frais d'aides à L'installation!

Pour ceux qui ne le savent pas encore, le Québec, est la province la plus pauvre du Canada!

C'est un piège à immigrant!

Qu'on s'entende, mon but n'est surtout pas de chercher à offenser les Québécois ni même à provoquer, mais c'est la triste réalité, du moins ce qui ressort de mon expérience!

Donc, je vous en conjures! suivez mon conseil, évitez le Québec dans la limite du possible!

Vous risquez de végéter comme tous les autres milliers d'immigrants qui s'y installent.

J'ai quitté Montréal pour l'Ontario, et pour rien au monde je ne retournerais vivre au Québec! sans racune!

Alors, si vous parlez ne serait ce qu'un minimum d'anglais, ne perdez pas votre temps au Québec!

Je vous fais gagner bcp de temps, d'argent, d'énergie et vous évite une grosse dépression!

A moins que vous soyez vraiment prêt à accepter de vivre en faisant des petits boulots en entrepôts chez dollarama ou faire de l'emballage de salade avec les agences de placement avec un Master en poche! :blush2:

Encore une fois, le français ce n'est pas qu'au Québec, vous avez plusieurs villes qui parlent le français et où le français peut être un avantage.... contrairement à Montréal où si vous voulez décrochez un job, il faut forcement être bilingue!

il est quasi impossible de décrocher un bon job, si vous êtes unilangues à Montréal!

N'hésitez pas à m'écrire, si vous voulez plus de renseignement concernant mon parcours!

:thumbsup:

Hello je suis contente que vous ayez trouvé votre place en Ontario. Je suis à Toronto depuis 9 mois et franchement même en étant bilingue, je trouve que c'est un peu galère si on ne veut pas travailler dans un centre d'appel ou faire de la (pseudo) traduction. Ici aussi même combat pour les diplômes et l'expérience étrangère non reconnue. Dans mon domaine (Supply Chain) et celui de mon mari (banque) c'est quasi impossible de bosser sans passer par la case certificat. De plus à partir d'un certain niveau de poste on demande quand même un (très) bon niveau d'anglais en tout cas à Toronto. Je trouve que les gens ont souvent tendance à décrire l'Ontario comme une excellente alternative au Québec mais attention à ne pas brosser un tableau trop idyllique de l'Ontario. Ici aussi on est face aux même problématiques (diplômes non reconnus, expérience canadienne exigée , il y a des offres qui exigent carrément une expérience locale pour postuler! II y a peut-être moins de concurrence sur les postes bilingues de Customer service mais pour le reste je n'ai pas vraiment l'impression que ce soit plus facile. Enfin c`est juste mon humble avis! :smile:

Bonjour Gaous,

Merci pour ce poste, ça donne une idée bcp plus nuancée que ce que j'ai laissé paraître dans mon post.

C'est toujours une bonne chose que de remonter une expérience, diffiérente pour que les personnes se fassent une idée. Sinon concernant Toronto, c'est justement la raison pour laquelle je n'y suis pas allé.. car c'est une grosse métropole, tout comme Montréal, elle attire bcp d'immigrants, ce qui fait que la concurrence est rude sur le marché du travail et donc bcp plus d'exigeance.

Je conseille toujours aux personnes qui veulent s'installer en Ontario, de viser des petites villes ou des villes moyennes, ou elles auront bcp plus de chances, sinon des villes où le francais pourrait s'avérer être un atout..

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Merci pour ce bilan positif au final et pragmatique...

Petite question : comment se donner le plus de chance pour exercer en RH en Ontario (hormis être bilingue et avoir un Master) ?

j'ai cru comprendre qu'en Ontario les normes de travail leur sont propres.

Décrocher le certificat RH de l'université d'Ottawa est une solution (formation complémentaire) ???

Merci.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour,

Merci pour ce bilan positif au final et pragmatique...

Petite question : comment se donner le plus de chance pour exercer en RH en Ontario (hormis être bilingue et avoir un Master) ?

j'ai cru comprendre qu'en Ontario les normes de travail leur sont propres.

Décrocher le certificat RH de l'université d'Ottawa est une solution (formation complémentaire) ???

Merci.

Suis pas expert de l'Ontario, mais en general, decrocher un certificat canadien est une tres bonne solution dans n'importe quel domaine.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Salut Staf. Après prés de 4 ans au Québec, j'avoue que la partie anglophone commence a me tenter, plus particulièrement l'Alberta (Calgary ou Edmonton). Mais je ne veux pas tout quitter sur un coup de tete alors je suis en train de me preparer petit a petit car j'ai un boulot stable meme si ce n'est pas genial. J'ai l'impression de vegeter a Montréal. Alors je comprends tres bien ce que tu as ressenti. Bon courage et bonne continuation.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour,

Merci pour ce bilan positif au final et pragmatique...

Petite question : comment se donner le plus de chance pour exercer en RH en Ontario (hormis être bilingue et avoir un Master) ?

j'ai cru comprendre qu'en Ontario les normes de travail leur sont propres.

Décrocher le certificat RH de l'université d'Ottawa est une solution (formation complémentaire) ???

Merci.

Hello Awis,

En effet, il te serait très profitable d?avoir un certificat en RH ou mieux encore intégrer l'ordre des conseiller en ressources humaines de l'Ontario

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Salut Staf. Après prés de 4 ans au Québec, j'avoue que la partie anglophone commence a me tenter, plus particulièrement l'Alberta (Calgary ou Edmonton). Mais je ne veux pas tout quitter sur un coup de tete alors je suis en train de me preparer petit a petit car j'ai un boulot stable meme si ce n'est pas genial. J'ai l'impression de vegeter a Montréal. Alors je comprends tres bien ce que tu as ressenti. Bon courage et bonne continuation.

Hello Aicha,

Je vois que tu travaille comme fonctionnaire et que tu es en voie d'obtenir ton agrément pour l'ordre des CPA

Cela montre que tu as fait un bon bout de chemin au Québec, a moins d'être parfaitement bilingue, je te suggérerais peut etre de rester au québec.

Car tu risques de repartir vraiment à zéro sinon ce que tu pourrais faire, c'est peut être poser des congés sabbatiques histoire d'aller explorer la belle province d'Alberta.

L'un dans l'autre il ne faut surtout pas lacher ton job, si c un bon boulot pour aller à l'aventure

Parcontre si c'est un petit boulot payé 10 ou 12 $ de l'heure... là je te dis perds pas ton temps... fais tes bagages au plutôt.. mieux vaut aller végéter dans les petits boulots en Alberta qu'au Québec, pask au moins tu auras l'avantage de la langue (en immersion) et aussi le fait que bien souvent les petits jobs payent mieux la bas.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Salut Staf, merci pour les conseils.

Je suis plutôt en train de chercher du travail a partir de Montréal. Mais je me demande si mon anglais est assez bon pour pouvoir integrer tout de suite le marché du travail.

Oui j ai pensé au congé sabbatique, ce serait une bonne option.

De toute facon je vais a Calgary cet été histoire de tater un peu le terrain et de verifier si mon anglais est vraiment suffisant pour pouvoir travailler tout de suite.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour

Merci Bruce Wayne et Staf pour vos judicieux conseils.

Je crois que dès que j'aurai ce sésame (RP) j'aurai à retourner à la Fac pour le certificat RH à l'université d'Ottawa...

bon dimanche ensoleillé apparemment.

Bien à vous.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour, Satf les loyers combien et est ce qu'il y'a des appts a louer pour une famille (2 enfants) et pour la langue comment ça on fait pour l'améliorer.

Link to comment
Share on other sites

je voulais appuyer le témoignage de Staf. J'ai essayé durant une année et demi de trouver un emploi dans mon domaine. J'ai tout fait, j'ai perdu beaucoup de temps à envoyer des CV pour rien. A la fin j'ai postulé pour des emplois nécessitant juste un bac alors que je suis titulaire d'un doc d'une grande université francaise+ une expérience de 15ans dans mon domaine. J'ai du postuler pour 500 offres d'emplois et je n'ai pu décrocher qu'une seule entrevue où on m'a signifié que mon dossier était meilleur que celui de mon boss !!!. J'ai reris les études pour devenir prof au cégep c'est pareil (nécéssitant juste un bac) aucune entrevue. Alors qu'avec mon bagage je pouvais apporter un plus au jeunes Québécois, la aussi les portes étaient closes. Je me suis finalement tourné vers les autres provinces et j'ai rapidement décroché un emploi à Calgary. Mon conseil cherchez dans l'ensemble des provinces du Canada, la discrimination est moins importante. Ils vous jugent sur vos compétences et non sur votre origine.

Edited by badiother
Link to comment
Share on other sites

Bien d'accord !

De toute façon, le Québec est malheureusement bien malade...

Personnellement, bien qu'ayant un emploi au Qébec dans le domaine de la santé, si je ne rentrais pas en France, j'aurais émigré dans une autre province.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

le fait que les immigrants sont sous employés est un fait.

C'est un fait à peu près partout. Tu sembles surpris. C'est différent au Niger ?

Caro, caro :sleep::sleep::sleep:

C'est tellement pas pareil... Contrairement au Gouvernement Québécois, nous ne faisons pas venir des médecins et des ingénieurs au Niger pour leur faire faire du nettoyage ou vider nos entrepôts! ... et mm si c'était le cas, on ne les aurait pas fait pas payer pour cela!

750$ pour le CSQ :rtfm: !

C'est du n'importe quoi!

Oui Caroline, c'est diffèrent au Niger et en Afrique où le plus petit ingénieur occidental occupe pas moins qu'un poste de direction grassement rémunéré!

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Qu est ce que c'est un petit ingénieur ?

J'ai un BEP (je suis occidental pourtant), quel poste j'aurais au Niger ?

Comment sont sélectionnés ces vilains occidentaux qui prennent l'emploi des locaux ? Le permis de travail il est distribué de quel façon.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement