Jump to content
Sign in to follow this  
Wapman

Pourquoi le retour en France est difficile

Recommended Posts

En réaction à l'article du Monde "De plus en plus de jeunes quittent la France" et sur la base de mon expérience personnelle.

La clé est dans le retour. Après une expérience internationale enrichissante, la France bénéficierait alors beaucoup du retour de ses expatriés au pays : richesse de la double-culture, d'un réseau de contact étendu et des meilleures façons de faire apprises à l'étranger. Dans mon cas, étant expatrié au Canada depuis 5 ans, c'est exactement la vision que j'avais en partant, tout en n'ayant aucune attente envers mon nouveau pays d'adoption.

Tout s'est accéléré : emploi trouvé en 3 semaines (secteur des nouvelles technologies), plusieurs promotions successives, responsabilités, confiance, autonomie rapidement accordée, management transparent et surtout un souffle de positivisme. La suite : résidence permanente, processus de citoyenneté, une société globalement optimiste, sensiblement ouverte, tolérante et pragmatique à la fois. Pourtant, on a découvert progressivement de nombreuses contraintes et de problèmes nouveaux ici. Le retour en douce France reste à l’esprit, en plus de cette envie de changer le monde. Cette envie d’importer l’optimisme et le pragmatisme dans le pays exceptionnel qui nous a fait grandir : la France.

Et pourtant, le Canada est terriblement attachant. Mon employeur ne veut pas me voir partir, il me donne les meilleurs conditions possibles et me promet un équilibre de vie (famille – travail) qui est assez unique (contrairement aux USA d’ailleurs). Et puis bébé arrive, le premier Canadien de la famille, une maison est achetée avec une facilité déconcertante, et partout on est encouragé dans nos projets. Congés parentaux, liberté de choix, absence de jugement et cette société qui, d’abord un peu méfiante, voudrais bien nous garder ici. Le douanier Canadien nous dit "bon retour" quand on revient des vacances de Noël passées en France.

Les politiques s’en mêlent : vote des députés des Français de l’étranger (vu d’un très mauvais œil par le Gouvernement Fédéral du Canada), importation de certains débats (mariage gay), le 14 juillet au Consulat, l’élection d’Hollande et la visite d’Ayrault sur place qui nous offre un buffet de vin-charcuterie-fromage qui nous ramène tout droit en France.

Et pourtant, le temps file. C’est assez déchirant, mais ce retour en France s’éloigne. Notre pays d’accueil veut nous garder, nous intégrer, nous faire évoluer, incluant notre petit néo-canadien. La France par contre ne fait rien pour nous donner envie de rentrer. Dans notre tête, ce pays reste exceptionnel, mais on ne s’y projette plus vraiment et cela nous fait peur. Progressivement notre tête s’en éloigne, même si notre cœur y reste attaché. Sur le grand échiquier mondial, l’attractivité de la France est diluée et devient floue. En tant qu’émigrant on conserve cette furieuse envie de découverte et on pense un jour sortir du Canada, mais pas nécessairement pour revenir en France.

Alors voilà, la France, notre beau pays, c’est un peu je t’aime moi non plus et ici, vu de l'extérieur, tes habitants, tes médias et tes politiques nous envoi trop de messages qui nous décourage de rentrer. Mais dans mon cœur, je sais que tu te portes bien, alors bon vent !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

C'est tellement mais tellement ça :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça correspond à mon vécu :)

Retour en France et en Europe inenvisageable....quel marasme et quelle étroitesse d'esprit !!

Ici ce n'est pas le paradis, mais je respire.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Ça correspond à mon vécu :smile:

Retour en France et en Europe inenvisageable....quel marasme et quelle étroitesse d'esprit !!

Ici ce n'est pas le paradis, mais je respire.....

Tout à fait... et en le faisant ce voyage en Europe, c'est on ne peut plus clair !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les plus courageux sont ceux qui sont restés et un jour ils vont faire le ménage pour arriver à une meilleure société et les expatriés n'auront aucune leçon à donner.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil, c'est ce que j'ai vécu.

Quand à ceux qui restent, j'espère vraiment qu'ils pourront réformer la France pour en faire à nouveau un pays dynamique et compétitif. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Les plus courageux sont ceux qui sont restés et un jour ils vont faire le ménage pour arriver à une meilleure société et les expatriés n'auront aucune leçon à donner.

Bon après c'est pas juste du courage... la plupart des gens ne peuvent juste pas partir... c'est pas si évident malheureusement !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite contribution après 3 ans à Toronto et de retour depuis presque 6 mois.

Très difficile pour moi. Vie complètement différente en France. En plus à Paris ! Horaires à la con. Et pourtant ma boite n'est pas embêtante mais bon voilà faut rester jusqu'à 18 h. Je pars parfois à 17 h 30 mais je n'ose pas trop quand même alors qu'à Toronto c'était 17 h dernier délai !

Boulot intéressant. Bien sur c'est plaisant de bosser en français, y a pas besoin de se creuser la tête si on n'a pas compris quelque chose. Mais les Français qui gueulent et qui se font la bise au bureau ça me choque ! Au début je ne voulais même pas faire la bise tellement je trouvais ça bizarre. Bon, déjà même en France c'est quand même assez peu commun au bureau mais comme je suis dans une petite boite, tout le monde se connait bien et se salue.

Quant aux prises de tête, je ne dirais pas que ça fout une mauvaise ambiance car ça reste gentillet mais c'est choquant quand on est resté 3 ans dans un environnement aseptisé.

Je ne vous parle même pas de la vie parisienne et des mecs lubriques qui matent à tour de bras toutes les nenettes qui passent. (On s'en sort bien si on ne se prend pas une insulte en pleine poire)
On s'en sort bien aussi si on ne se fait pas agresser par des roms qui viennent en bande pour vous piquer où se foutent juste derrière vous dans les métros et trains pour vous faire les poches.

Évidemment y a aussi toute l'incivilité des Français un peu partout. Métro, rue, train... Encore le we dernier, je prends le train pour repartir à Paris après un we à St Étienne. Outre les gens qui ne payent pas et partent se planquer dans les chiottes, il y a aussi ces Français fort désagréables qui vous engueulent parce que vous avez patiemment attendu qu'ils rangent leurs valises et s'assoient. Un pauvre monsieur anglais attendait sagement qu'une famille et ses 3 gosses s'installent (ils prenaient 4 plombes) et l'enfant dit "maman pourquoi le monsieur bouge pas ?" et la gentille maman de répondre "parce que le monsieur a qu'à dire pardon au lieu de rester planté là !". Remarque ô combien agressive et stupide. Pas de chance, le monsieur anglais parlait un très bon français et n'a pas manqué de faire savoir à la gentille dame que c'était à elle de se pousser au lieu d'engueuler les passagers qui attendent sans rien dire !

Voilà, je crois qu'on voit ici toute la différence entre un anglophone et un Français bien basique.

La liste est longue... Je pourrais vous parler du fait que je suis en CDD et que je n'ai toujours pas trouvé d'appart après 6 mois ou les salaires très bas par rapport à Toronto... La vie est peut-être moins chère ici m'enfin j'ai un peu des doutes quand même... Je ne mettrais pas autant de côté ici qu'à Toronto malgré mon assurance voiture hors de prix et un logement à presque 2000 $ par mois !!!

D'un autre côté, je me plains mais mon mari a trouvé un très bon job 1 mois après être rentré et se plait bien ici. Donc bon, il y a toujours moyen de trouver. Même si j'ai beaucoup de copains au chômage depuis des mois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Bien résumé Puda ;) Sans vivre en France ni à Paris c'est pas mal des réflexions qu'on se fait quand on y va ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite contribution après 3 ans à Toronto et de retour depuis presque 6 mois.

Très difficile pour moi. Vie complètement différente en France. En plus à Paris ! Horaires à la con. Et pourtant ma boite n'est pas embêtante mais bon voilà faut rester jusqu'à 18 h. Je pars parfois à 17 h 30 mais je n'ose pas trop quand même alors qu'à Toronto c'était 17 h dernier délai !

Boulot intéressant. Bien sur c'est plaisant de bosser en français, y a pas besoin de se creuser la tête si on n'a pas compris quelque chose. Mais les Français qui gueulent et qui se font la bise au bureau ça me choque ! Au début je ne voulais même pas faire la bise tellement je trouvais ça bizarre. Bon, déjà même en France c'est quand même assez peu commun au bureau mais comme je suis dans une petite boite, tout le monde se connait bien et se salue.

Quant aux prises de tête, je ne dirais pas que ça fout une mauvaise ambiance car ça reste gentillet mais c'est choquant quand on est resté 3 ans dans un environnement aseptisé.

Je ne vous parle même pas de la vie parisienne et des mecs lubriques qui matent à tour de bras toutes les nenettes qui passent. (On s'en sort bien si on ne se prend pas une insulte en pleine poire)

On s'en sort bien aussi si on ne se fait pas agresser par des roms qui viennent en bande pour vous piquer où se foutent juste derrière vous dans les métros et trains pour vous faire les poches.

Évidemment y a aussi toute l'incivilité des Français un peu partout. Métro, rue, train... Encore le we dernier, je prends le train pour repartir à Paris après un we à St Étienne. Outre les gens qui ne payent pas et partent se planquer dans les chiottes, il y a aussi ces Français fort désagréables qui vous engueulent parce que vous avez patiemment attendu qu'ils rangent leurs valises et s'assoient. Un pauvre monsieur anglais attendait sagement qu'une famille et ses 3 gosses s'installent (ils prenaient 4 plombes) et l'enfant dit "maman pourquoi le monsieur bouge pas ?" et la gentille maman de répondre "parce que le monsieur a qu'à dire pardon au lieu de rester planté là !". Remarque ô combien agressive et stupide. Pas de chance, le monsieur anglais parlait un très bon français et n'a pas manqué de faire savoir à la gentille dame que c'était à elle de se pousser au lieu d'engueuler les passagers qui attendent sans rien dire !

Voilà, je crois qu'on voit ici toute la différence entre un anglophone et un Français bien basique.

La liste est longue... Je pourrais vous parler du fait que je suis en CDD et que je n'ai toujours pas trouvé d'appart après 6 mois ou les salaires très bas par rapport à Toronto... La vie est peut-être moins chère ici m'enfin j'ai un peu des doutes quand même... Je ne mettrais pas autant de côté ici qu'à Toronto malgré mon assurance voiture hors de prix et un logement à presque 2000 $ par mois !!!

D'un autre côté, je me plains mais mon mari a trouvé un très bon job 1 mois après être rentré et se plait bien ici. Donc bon, il y a toujours moyen de trouver. Même si j'ai beaucoup de copains au chômage depuis des mois.

Puda, bien resume. C'est aussi ce que je ressentais lorsque je vivais en France, et c'est cet inconfort quotidien et cette mentalite etriquee qui m'ont pousse a partir au Canada. Je me sentais comme un etranger en France, tant la mentalite du pays est en opposition avec ma facon de voir les choses.

A vrai dire, je n'ai meme pas envie d'y retourner pour les vacances... Il y a tant d'autres pays a visiter et si peu de semaines de vacances que je ne veux pas perdre mon temps.

En resume la France c'est tres beau et on y mange bien, mais c'est pas pour moi. Je ne pourrais plus y vivre.

Tant mieux pour ceux qui s'y sentent mieux qu'au Canada et qui veulent rentrer, je leur souhaite d'etre heureux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme je suis d'accord avec tous ces commentaires ! En France, dès qu'on arrive à l'aéroport, on est tout de suite dans le bain (et même avant, avec les autres français qui rentrent chez eux) et on a déjà envie de reprendre un autre vol en sens inverse (s'il n'y avait pas la famille qui nous attend à la sortie).

Rien que pour cette mentalité rebutante, je ne suis vraiment pas prête à rentrer définitivement au pays !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui frappe le plus des l'arrivee a l'aeroport a Paris, c'est le bordel monstrueux au controle des passeports. Souvent 15 guichets, mais seulement 1 policier, voire 2 si on a de la chance, pour controler les passeports des passagers de 4 jumbo jets.

Ca ne rate jamais, depuis que je suis gamin et que je voyage, j'ai toujours connu ce bordel au controle des passeports.

Ensuite il y a bien sur la queue aux taxis, 300 personnes qui attendent, 1 taxi qui passe toutes les deux minutes (alors qu'il y en a des centaines qui attendent leur tour sur le parking) et le mec devant la file avec son walkie-talkie qui glande pendant ce temps. Ensuite, le classique "non je ne prend pas la carte de credit", sur un ton pas aimable bien sur.

Enfin, tu finis par arriver chez toi, mais il faudra encore que tu fasses attention de ne pas mettre le pied dans une merde de chien en allant jusqu'a ta porte.

Je l'ai vecu trop de fois ce scenario. Beaucoup trop au point de m'avoir coupe l'envie d'y retourner avant un bon moment.

Alors bien sur il y a plein de belles choses a voir pendant les vacances, personne n'en doute, mais le plus penible c'est la vie quotidienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour info : La France n'est pas Paris, Paris n'est pas la France...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour info : La France n'est pas Paris, Paris n'est pas la France...

Effectivement, mais dans le reste du pays, ce n'est pas forcément mieux non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Ouais enfin mes amis rentrés en France et qui finalement s'en sont retournés au Québec ou y retournent bientôt ne sont pas allés à Paris... ;) sont allés à Toulouse, sur la côte d'azur, à Nantes, dans les Alpes... et ils en ont tous ras la casquette :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les merdes de chiens et les gens pas aimables sont un mal qui est generalise dans tout le pays, pas seulement a Paris...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela peut être un sacré dilemme quand on se retrouve à vouloir retourner en France, mais un fois sur place l'envie de repartir.

Mon point de vue que l'émigration est un voyage intérieur qui nous fait énormément grandir et aucunement une finalité géographique. Au final, si le processus est réussi, on devrait être à l'aise et heureux partout ! En tout cas, il n'est pas nécessaire d'émigrer pour faire ce voyage intérieur, mais pour beaucoup il peut s'agir d'une façon de le faire. Souvent on s'en rend compte après coup !

Edited by Wapman

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais enfin mes amis rentrés en France et qui finalement s'en sont retournés au Québec ou y retournent bientôt ne sont pas allés à Paris... ;) sont allés à Toulouse, sur la côte d'azur, à Nantes, dans les Alpes... et ils en ont tous ras la casquette :P

Oui et moi je connais beaucoup de monde heureux d'être rentrés en France. Ca vaut pas grand chose, chaque cas est unique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui frappe le plus des l'arrivee a l'aeroport a Paris, c'est le bordel monstrueux au controle des passeports. Souvent 15 guichets, mais seulement 1 policier, voire 2 si on a de la chance, pour controler les passeports des passagers de 4 jumbo jets.

et Montréal quand 3 ou 4 longs courriers arrivent tu penses que c'est comment... j'ai déjà attendu 3 heures à partir de ma sortie d'avion jusqu'a ce que je récupère mes valises...

l'été dernier un record de 5 h à été atteint quand 6 vols sont arrivés dans la même période!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines