Jump to content

discrimination au Québec


Recommended Posts

  • Habitués

moi je trouve ça sexy les chauves

Ca dépend si l'homme a le visage rond ca lui convient , mais avec un visage long ca fait trop laid.

boff moi je trouve que la beauté physique c'est superficiel et ça dure un temps limité.

y'a d'autres choses bien plus importante dans la vie

Edited by Automne
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

moi je trouve ça sexy les chauves

Ca dépend si l'homme a le visage rond ca lui convient , mais avec un visage long ca fait trop laid.

boff moi je trouve que la beauté physique c'est superficiel et ça dure un temps limité.

y'a d'autres choses bien plus importante dans la vie

Alors pourquoi on parlait de la discrimination contre les obéses si ce n'est pas important.

Et puis la vie humaine en elle meme dure un temps limité

Edited by OuestCanadien
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

moi je trouve ça sexy les chauves

Ca dépend si l'homme a le visage rond ca lui convient , mais avec un visage long ca fait trop laid.

boff moi je trouve que la beauté physique c'est superficiel et ça dure un temps limité.

y'a d'autres choses bien plus importante dans la vie

Alors pourquoi on parlait de la discrimination contre les obéses si ce n'est pas important.

Et puis la vie humaine en elle meme dure un temps limité

comme j'ai dit, je connait pleins d'obèses et ils travaillent TOUS.

tant qu'à y être, tous les laids sont tous aux chômages?

à moins de travailler dans un secteur spécifique, la beauté ou la grosseur n'a pas d'importance..

normal qu'on va pas engager une obèse pour être hôtesse de l'air. c'est pas une discrimination envers son poids, juste du bon sens..

Edited by Automne
Link to comment
Share on other sites

C'est un monde pourri et puis c'est tout. Et en plus vous cautionnez tout ça avec votre bon sens qui est plus que pathétique. Les pratiques discriminatoire existent partout oui c'est vrai, mais y a rien à négocier. il faut les dénoncer et point!

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

moi je trouve ça sexy les chauves

Il y a un autre aspect aussi. C'est que la beauté est relative. Comme toi tu trouves les chauves sexy, dans certaines cultures notament en Afrique ils trouvent les femmes rondes plus sexy que les femmes minces. Tu vois tout est relatif.

Link to comment
Share on other sites

moi je trouve ça sexy les chauves

Ca dépend si l'homme a le visage rond ca lui convient , mais avec un visage long ca fait trop laid.

boff moi je trouve que la beauté physique c'est superficiel et ça dure un temps limité.

y'a d'autres choses bien plus importante dans la vie

Alors pourquoi on parlait de la discrimination contre les obéses si ce n'est pas important.

Et puis la vie humaine en elle meme dure un temps limité

comme j'ai dit, je connait pleins d'obèses et ils travaillent TOUS.

tant qu'à y être, tous les laids sont tous aux chômages?

à moins de travailler dans un secteur spécifique, la beauté ou la grosseur n'a pas d'importance..

normal qu'on va pas engager une obèse pour être hôtesse de l'air. c'est pas une discrimination envers son poids, juste du bon sens..

J'ai perdu le file depuis la page 9 je crois ... suivant je ne fais que relater un faait chose que j'ai vu de mes propores yeux ... ce n'est nni une critique ni un compliment ok ...

A 2 reprises j'ai voyage sur American Airline de Kitchener/Waterlo a Chicago, et l'hotesse de l'air etait une dame que je dirai a la retraite car elle n'etait pas tres jeune et avait du mal a tenir debout une fois que l'avion avait decolle. Elle etait loin d'etre mince aussi.

Je pense que la discrimination est moins prononcee aux US et au Canada anglophone. La ou je travaille les jolies femmes minces, ben peut-etre elles representent a peine 3/100.

En fait la compagnie dans laquelle je travaille a ete colonisee par toute sorte de nationalite ... Indous, Chinois ... Canadiens ... Americains ... oui c'est une cacophonie d'origine differente ...

Gros, petit, maigre, moche on travaille tout ensemble avec le respect des uns vers les autres. D'ailleurs la vice-presisdente de notre SI est une indienne a peine plus haute qu'une pomme ... mais alors qu'est ce qu'elle cause fort et bien .... c'est d'ailleurs pour cela qu'ils l'ont embauche je crois ... Hihihi desole si je suis hors sujet.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

moi je trouve ça sexy les chauves

Ca dépend si l'homme a le visage rond ca lui convient , mais avec un visage long ca fait trop laid.

boff moi je trouve que la beauté physique c'est superficiel et ça dure un temps limité.

y'a d'autres choses bien plus importante dans la vie

Alors pourquoi on parlait de la discrimination contre les obéses si ce n'est pas important.

Et puis la vie humaine en elle meme dure un temps limité

comme j'ai dit, je connait pleins d'obèses et ils travaillent TOUS.

tant qu'à y être, tous les laids sont tous aux chômages?

à moins de travailler dans un secteur spécifique, la beauté ou la grosseur n'a pas d'importance..

normal qu'on va pas engager une obèse pour être hôtesse de l'air. c'est pas une discrimination envers son poids, juste du bon sens..

J'ai perdu le file depuis la page 9 je crois ... suivant je ne fais que relater un faait chose que j'ai vu de mes propores yeux ... ce n'est nni une critique ni un compliment ok ...

A 2 reprises j'ai voyage sur American Airline de Kitchener/Waterlo a Chicago, et l'hotesse de l'air etait une dame que je dirai a la retraite car elle n'etait pas tres jeune et avait du mal a tenir debout une fois que l'avion avait decolle. Elle etait loin d'etre mince aussi.

Je pense que la discrimination est moins prononcee aux US et au Canada anglophone. La ou je travaille les jolies femmes minces, ben peut-etre elles representent a peine 3/100.

En fait la compagnie dans laquelle je travaille a ete colonisee par toute sorte de nationalite ... Indous, Chinois ... Canadiens ... Americains ... oui c'est une cacophonie d'origine differente ...

Gros, petit, maigre, moche on travaille tout ensemble avec le respect des uns vers les autres. D'ailleurs la vice-presisdente de notre SI est une indienne a peine plus haute qu'une pomme ... mais alors qu'est ce qu'elle cause fort et bien .... c'est d'ailleurs pour cela qu'ils l'ont embauche je crois ... Hihihi desole si je suis hors sujet.

En générale dans les endroits anglophones c'est vrais la racisme est moins prononcé, j'ai vécu au USA et au Londres ce qui conte c'est le business, je me souviens de mon responsable a Boston m'avais disque l'argent n'a pas de race.

E

Envoyé par l'application mobile Forum IC

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Embauche: vaut mieux s'appeler Morin que Traoré
Par Lia Lévesque La Presse Canadienne
Partager cet article email_fr_97x23.png?m=1391167994g

MONTRÉAL – Une expérience menée par la Commission des droits de la personne confirme une certaine discrimination dans la sélection des curriculum vitae, les personnes ayant un nom à consonance africaine, arabe ou latino-américaine ayant été moins souvent appelées pour une entrevue d’embauche que celles qui ont un nom typiquement québécois francophone.

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a réalisé cette expérience en répondant à 581 offres d’emploi dans des entreprises privées, des organismes sans but lucratif et des organismes publics de la région de Montréal, entre les mois de décembre 2010 et mai 2011.

Il s’agissait tant d’emplois qualifiés _ marketing (76), ressources humaines (119) et communications (149) _ que d’emplois peu ou pas qualifiés _ secrétariat (128) et service à la clientèle (109).

Or, avec des curriculum vitae comparables, pour les postes qualifiés, 104 candidats ayant un nom à consonance québécoise francophone ont été appelés, sur un total de 344, alors que ce n’était le cas que pour 63 des candidats ayant un nom à consonance arabe, africaine ou latino-américaine.

Les chances des candidats provenant de la majorité d’être appelés atteignaient donc 30 pour cent, contre 18 pour cent pour les candidats provenant des minorités.

Pour les 237 emplois peu ou pas qualifiés, 110 candidats ayant un nom à consonance québécoise francophone ont été appelés, alors que ce n’était le cas que pour 68 candidats dont le nom était à consonance autre.

Les chances des candidats provenant de la majorité d’être appelés étaient donc de 46 pour cent, contre 29 pour cent pour les candidats des minorités.

Pour le président de la Commission, Gaétan Cousineau, la recherche est d’autant plus intéressante qu’on y a éliminé les autres critères qui auraient pu expliquer l’exclusion d’emblée par les employeurs des curriculum vitae.

Certains affirment que «les gens qui seraient d’une autre origine seraient écartés du marché de l’emploi à cause d’une formation ou de leur expérience de travail mal arrimée aux besoins du marché québécois. Là, on a écarté tout ça, parce que ces gens-là ont un nom d’une consonance étrangère, mais ils sont formés ici et ont de l’expérience de travail ici. Et on écarte aussi toute la question de la non-reconnaissance du diplôme ou de l’expérience acquise à l’étranger», souligne M. Cousineau.

La recherche, menée par le sociologue à l’emploi de la Commission, Paul Eid, fait voir que le taux de discrimination «varie très peu» selon qu’il s’agisse d’une entreprise privée ou d’un organisme sans but lucratif.

Les employeurs publics, cependant, se sont comportés de manière exemplaire, «du moins pour l’entrevue d’embauche», souligne M. Cousineau, puisque leur taux de discrimination est nul.

«Sur les 18 employeurs publics qui ont démontré un intérêt à l’endroit d’au moins un des candidats fictifs, cinq ont favorisé le candidat minoritaire, cinq le candidat majoritaire, alors que les huit autres ont convoqué les deux candidats en entretien, ce qui donne un taux net de discrimination de 0 pour cent», écrit le chercheur Eid.

Il attribue ce comportement exemplaire «en partie à l’obligation légale qu’ont les employeurs publics d’appliquer des programmes d’accès à l’égalité, qui ont une incidence sur le recrutement».

Et contrairement à une certaine croyance populaire, ce ne sont pas les candidats arabes qui sont les plus souvent exclus. «Les candidats aux noms à consonance africaine ont été nettement plus désavantagés que les candidats ayant des noms arabes ou latino-américains», écrit M. Eid.

Les candidats pour les emplois qualifiés s’appelaient par exemple Sébastien Bélanger et les autres Mohamed Nabil, Amadou Traoré et Carlos Salazar. Ils étaient tous parfaitement bilingues tant à l’oral qu’à l’écrit, maîtrisaient les mêmes outils informatiques. Ils avaient un diplôme correspondant au domaine requis, provenant d’établissements d’enseignement montréalais. Ils avaient tous une expérience professionnelle dans des entreprises québécoises, soit une année de plus que le nombre minimum requis.

M. Cousineau explique ce comportement des employeurs par divers facteurs: l’ignorance, la peur, la crainte de devoir accorder des accommodements raisonnables, des préjugés sur certaines cultures, des stéréotypes et la tendance humaine à rechercher des gens qui nous ressemblent.

La solution, selon lui, passe notamment par des discussions avec les employeurs, pour leur faire comprendre à quel point l’embauche d’une personne d’une autre culture peut au contraire représenter un atout. Il jugerait aussi utile de «faire mieux connaître les succès» d’embauche de représentants des minorités dans des entreprises.

Source: Journal Métro

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Embauche: vaut mieux s'appeler Morin que Traoré

Par Lia Lévesque La Presse Canadienne
Partager cet article email_fr_97x23.png?m=1391167994g

MONTRÉAL – Une expérience menée par la Commission des droits de la personne confirme une certaine discrimination dans la sélection des curriculum vitae, les personnes ayant un nom à consonance africaine, arabe ou latino-américaine ayant été moins souvent appelées pour une entrevue d’embauche que celles qui ont un nom typiquement québécois francophone.

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a réalisé cette expérience en répondant à 581 offres d’emploi dans des entreprises privées, des organismes sans but lucratif et des organismes publics de la région de Montréal, entre les mois de décembre 2010 et mai 2011.

Il s’agissait tant d’emplois qualifiés _ marketing (76), ressources humaines (119) et communications (149) _ que d’emplois peu ou pas qualifiés _ secrétariat (128) et service à la clientèle (109).

Or, avec des curriculum vitae comparables, pour les postes qualifiés, 104 candidats ayant un nom à consonance québécoise francophone ont été appelés, sur un total de 344, alors que ce n’était le cas que pour 63 des candidats ayant un nom à consonance arabe, africaine ou latino-américaine.

Les chances des candidats provenant de la majorité d’être appelés atteignaient donc 30 pour cent, contre 18 pour cent pour les candidats provenant des minorités.

Wowwww! Bravo Sophie !!! Un sans faute !!! :good:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Ils auraient une surprise avec moi, j'ai un nom québécois apparemment (lors des journées Québec, les recruteurs m'ont demandées si j'étais mariée avec un québécois et m'ont dit que j'avais un nom et prénom québécois), donc sur C.V, ils seraient contents sauf que je suis métissée Guadeloupéenne donc j'imagine la tête :-). Ceci dit il se peut que cela me soit arrivée en France ms si c'est le cas, sans que je m'en soit jamais aperçue.

Sérieusement, je pense que malheureusement cela existe dans tous les pays.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Embauche: vaut mieux s'appeler Morin que Traoré

Par Lia Lévesque La Presse Canadienne
Partager cet article email_fr_97x23.png?m=1391167994g

MONTRÉAL – Une expérience menée par la Commission des droits de la personne confirme une certaine discrimination dans la sélection des curriculum vitae, les personnes ayant un nom à consonance africaine, arabe ou latino-américaine ayant été moins souvent appelées pour une entrevue d’embauche que celles qui ont un nom typiquement québécois francophone.

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a réalisé cette expérience en répondant à 581 offres d’emploi dans des entreprises privées, des organismes sans but lucratif et des organismes publics de la région de Montréal, entre les mois de décembre 2010 et mai 2011.

Il s’agissait tant d’emplois qualifiés _ marketing (76), ressources humaines (119) et communications (149) _ que d’emplois peu ou pas qualifiés _ secrétariat (128) et service à la clientèle (109).

Or, avec des curriculum vitae comparables, pour les postes qualifiés, 104 candidats ayant un nom à consonance québécoise francophone ont été appelés, sur un total de 344, alors que ce n’était le cas que pour 63 des candidats ayant un nom à consonance arabe, africaine ou latino-américaine.

Les chances des candidats provenant de la majorité d’être appelés atteignaient donc 30 pour cent, contre 18 pour cent pour les candidats provenant des minorités.

Wowwww! Bravo Sophie !!! Un sans faute !!! :good:

Ben, oui... dis ton DEC va bien? :biggrin2:

J'espère que tu vas pas redoubler!! :good:

Edited by sophie.1940
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Ils auraient une surprise avec moi, j'ai un nom québécois apparemment (lors des journées Québec, les recruteurs m'ont demandées si j'étais mariée avec un québécois et m'ont dit que j'avais un nom et prénom québécois), donc sur C.V, ils seraient contents sauf que je suis métissée Guadeloupéenne donc j'imagine la tête :-). Ceci dit il se peut que cela me soit arrivée en France ms si c'est le cas, sans que je m'en soit jamais aperçue.

Sérieusement, je pense que malheureusement cela existe dans tous les pays.

À l'inverse, pour les Québécois, j'ai un nom à coucher dehors... sauf qu'on me prend pour une Québécoise de "souche" quand on me voit et quand on m'entend parler (vu que j'étais petite quand je suis arrivée ici).

Et c'est la même chose que pour vous : ça se peut que mon cv ait été rejeté pour mon nom, bof j'en sais rien non plus et je m'en moque.

J'ai pas cette tendance à voir le mal et la discrimination partout, à vrai dire je n'y avait même jamais pensé avant aujourd'hui. À croire que j'assume à 100% mon nom et mes origines :wink:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Ils auraient une surprise avec moi, j'ai un nom québécois apparemment (lors des journées Québec, les recruteurs m'ont demandées si j'étais mariée avec un québécois et m'ont dit que j'avais un nom et prénom québécois), donc sur C.V, ils seraient contents sauf que je suis métissée Guadeloupéenne donc j'imagine la tête :-). Ceci dit il se peut que cela me soit arrivée en France ms si c'est le cas, sans que je m'en soit jamais aperçue.

Sérieusement, je pense que malheureusement cela existe dans tous les pays.

À l'inverse, pour les Québécois, j'ai un nom à coucher dehors... sauf qu'on me prend pour une Québécoise de "souche" quand on me voit et quand on m'entend parler (vu que j'étais petite quand je suis arrivée ici).

Et c'est la même chose que pour vous : ça se peut que mon cv ait été rejeté pour mon nom, bof j'en sais rien non plus et je m'en moque.

J'ai pas cette tendance à voir le mal et la discrimination partout, à vrai dire je n'y avait même jamais pensé avant aujourd'hui. À croire que j'assume à 100% mon nom et mes origines :wink:

Dis, penses tu, que dans ton super pays: la Suisse il n'y a pas de discrimination? il y a plus qu'ici....

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Ils auraient une surprise avec moi, j'ai un nom québécois apparemment (lors des journées Québec, les recruteurs m'ont demandées si j'étais mariée avec un québécois et m'ont dit que j'avais un nom et prénom québécois), donc sur C.V, ils seraient contents sauf que je suis métissée Guadeloupéenne donc j'imagine la tête :-). Ceci dit il se peut que cela me soit arrivée en France ms si c'est le cas, sans que je m'en soit jamais aperçue.

Sérieusement, je pense que malheureusement cela existe dans tous les pays.

À l'inverse, pour les Québécois, j'ai un nom à coucher dehors... sauf qu'on me prend pour une Québécoise de "souche" quand on me voit et quand on m'entend parler (vu que j'étais petite quand je suis arrivée ici).

Et c'est la même chose que pour vous : ça se peut que mon cv ait été rejeté pour mon nom, bof j'en sais rien non plus et je m'en moque.

J'ai pas cette tendance à voir le mal et la discrimination partout, à vrai dire je n'y avait même jamais pensé avant aujourd'hui. À croire que j'assume à 100% mon nom et mes origines :wink:

Dis, penses tu, que dans ton super pays: la Suisse il n'y a pas de discrimination? il y a plus qu'ici....

Essayez de relire et de bien comprendre... pas facile je sais, mais un ptit effort svp.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Tu dis sur ton profil que tu viens de Suisse!!!

Bravoooooo ! mais je vois toujours pas où j'ai écrit qu'il n'y avait pas de discrimination en Suisse...hum

D'autant que le sujet est la discrimination au QUÉBÉC.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement