Jump to content

Recommended Posts

  • Habitués

Intéressant pour ceux qui vont arriver et qui souhaitent connaître les tendances du marché de l'emploi :

Moins de 1000 emplois se sont ajoutés dans l'île de Montréal de 2006 à 2011, contre plus de 55 000 dans les couronnes nord et sud, révèle une analyse de la Ville de Montréal. Disant vouloir relancer la métropole, l'administration Coderre annoncera ce matin une réforme du développement économique.

Montréal en statistiques, qui compile des données sur l'état de la Ville, constate dans une récente analyse qu'un «glissement de l'emploi vers la banlieue» continue de toucher la métropole. Alors que, en 1971, plus de 85% des emplois de la région se trouvaient dans l'île, cette proportion a graduellement diminué pour tomber sous la barre des deux tiers (63,7%).

Le taux de chômage élevé semble une grande source de préoccupation. En décembre dernier, 8% de la population montréalaise était sans emploi, alors que cette proportion était de 6,4% dans le reste du Québec. Cette situation représente «une anomalie pour une métropole comme Montréal», estime la Ville. D'autant que le chômage est systématiquement plus élevé dans l'île qu'en banlieue.

Montréal a beau multiplier les efforts, «c'est difficile de voir comment ça peut se contrer», dit André Lemelin, du Centre Urbanisation Culture Société de l'INRS. Celui-ci étudie depuis plusieurs années le déplacement des emplois de Montréal vers sa banlieue. Il y voit une conséquence des difficultés de l'industrie manufacturière à Montréal. Montréal doit affronter la concurrence de pays comme la Chine, mais aussi de la banlieue, qui offre des espaces beaucoup plus abordables et des facilités de transport.

L'attrait de la Rive-Sud pour les entreprises pourrait d'ailleurs s'accentuer encore avec l'achèvement de l'autoroute 30, estime Hélène Bergeron, directrice générale de la Chambre de commerce et d'industrie de la Rive-Sud.

Source : http://affaires.lapresse.ca/economie/macro-economie/201401/22/01-4731141-lemploi-glisse-vers-la-banlieue.php

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Montréal a du mouron à se faire. Qd on voit la politique appliquée pour les commerçants de la ville qui voient les clients déserter par manque de places de stationnements (entre autre) ou simplement parce qu'il faut payer pour ces dites places ! Les loyers exorbitants qui sont demandés, à quels autres résultats s'attendait la métropole ?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

mais quand le siège social est en banlieue mais qu'on travaille en ville, l'emploi se calcul comment?

Bonne question!

J'étais en train de m'interroger sur "le chômage est systématiquement plus élevé dans l'île qu'en banlieue". J'ai plein de collègues qui habitent en banlieue alors que notre entreprise est en centre-ville,ils doivent donc tous fausser ces chiffres.Je pense qu'il y a moins de personnes travaillant en banlieue qui habitent à Montréal que le contraire donc c'est assez normal qu'il y ait moins de chômage en banlieue qu'en centre ville.Par contre,ce qui est certain (et surement caractéristique de n'importe quelle grande ville) c'est que les entreprises partent de plus en plus s'installer en banlieue parce que c'est moins cher.En fait,l'emploi se déplace,c'est tout...

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

mais quand le siège social est en banlieue mais qu'on travaille en ville, l'emploi se calcul comment?

Bonne question!

J'étais en train de m'interroger sur "le chômage est systématiquement plus élevé dans l'île qu'en banlieue". J'ai plein de collègues qui habitent en banlieue alors que notre entreprise est en centre-ville,ils doivent donc tous fausser ces chiffres.Je pense qu'il y a moins de personnes travaillant en banlieue qui habitent à Montréal que le contraire donc c'est assez normal qu'il y ait moins de chômage en banlieue qu'en centre ville.Par contre,ce qui est certain (et surement caractéristique de n'importe quelle grande ville) c'est que les entreprises partent de plus en plus s'installer en banlieue parce que c'est moins cher.En fait,l'emploi se déplace,c'est tout...

C'est l'inverse parce que ce n'est pas le lieu de résidence qui termine où sera comptabilisé l'emploi.

L'article parle "d'emplois ajoutés" donc de création d'emplois, de nouveaux postes de travail et, par ricochet, de la vigueur économique des banlieues nord et sud.

Réponse à Juetben: Ton employeur étant sur la Rive-Sud, ton emploi est comptabilisé dans cette région. C'est pareil pour le camionneur de chez Molson qui effectue ses livraisons en banlieue de Mtl. Il sera comptabilisé à Mtl.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

ok il suffit donc que le siège social déménage pour que l'emploi quitte la région, alors que l'employé peut demeurer au même poste...

étrange manière de compter l'emploi alors...

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

non bien sur personnellement cela m'est bien égal mais après il y aura toujours des détracteurs de Montréal qui vont te sortir qu'il n'y a pas de création d'emploi à Montréal... comme si économiquement c'était juste de dire que seulement 1000 emplois ont été ajouté en 5 ou 6 ans...

évidemment si le siège social de la ou tu dépend compte pour lieu d'emploi cela change pas mal les choses!

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

La différence des taux de chômage Montréal/régions n'est pas si dramatique! Il est normal que beaucoup de gens viennent tenter leur chance dans "la grande ville" car on y trouve beaucoup plus de ressources. Plein d'immigrants viennent tenter leur chance à Montréal ainsi que plein de citoyens peu qualifiés originaires de région, des jeunes qui ont fait leurs études à Montréal et qui y restent.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Leoli
      Bonjour à tous,
       
      Nous sommes une famille de 4 personnes, un couple et 2 enfants de 3 et 5 ans. Nous avons déposé un dossier dans le portail Arrima en Mars pour une RP, sans grand espoir vu que rien ne bouge. Par chance, je viens de décrocher un emploi dans la région de Montréal et nous commençons donc les démarches pour le visa. La RH me dit que les avocats annoncent un délai moyen de 6-8 mois pour faire les démarches. L'installation n'est donc pas pour tout de suite mais il faut anticiper, surtout avec des enfants. J'ai donc quelques questions et besoin de conseils:
      - mon salaire annuel brut sera de 68500$. J'ai l'impression que c'est correct mais qu'on ne fera pas de folies. Qu'en pensez-vous? Mon conjoint va aussi chercher du travail dans l'informatique en tant qu'analyste fonctionnel et je crois qu'il peut espérer à peu près le même salaire que moi mais au début on risque de n'avoir que mon salaire.
      - Ma fille de 3 ans est en petite section de maternelle et aura 4 ans en septembre 2021 donc il est possible qu'elle ne puisse pas aller à l'école au Québec à la rentrée prochaine. J'ai vu qu'il y a malgré tout des maternelles 4 ans. Pensez-vous qu'on peut espérer avoir une place ou c'est illusoire?
      - Pour les garderies on m'a dit de m'inscrire sur le site Places 0-5 et de faire des demandes pour être sur liste d'attente car on peut attendre une place très longtemps. Mais si je ne sais même pas où je vais habiter exactement, comment ça se passe?
      - Mon futur travail se situera à Senneville donc assez loin de Montréal. J'ai regardé où on pourrait s'installer et je pensais à Beaconsfield, Kirkland, Pointe claire, Pierrefonds ou alentour pour que ce ne soit pas trop galère d'aller à mon travail et pas trop galère si mon conjoint trouve quelque chose à Montréal. Que pensez-vous de ces quartiers pour une famille? On cherche un endroit calme mais avec qq commerces.
       
      Désolée pour le long texte, et merci à ceux qui m'auront lu jusqu'au bout
    • By SKYTEK
      Bonjour, je suis titulaire d'un Baccalauréat Maintenance des équipement industriels et du Permis B en France, mais rien a voir j'ai envie de faire un CAP Commerce en alternance c'est a dire 3 semaines par mois en entreprise avec 1 semaines d'école du moins pour le processus normal qu'il y a en France. Mais j'aimerais le faire au Quebec car c’était toujours un endroit où j'ai voulu habiter et travailler car mon amour pour ce pays est bien plus légitime que celui que je porte pour la France.
       
      Bref, est-ce que ça serait possible ou ça serait complètement different là-bas ?
       
      Oui on m'a toujours dit que je n'avais pas de quoi m’inquiétez et que tout mes rêves sont réalisables donc peut être que celui là en fait partie ? 
    • By J_Stone
      Bonjour,

      Je ne sais pas si je publie au bon endroit, mais voilà ma question:

      Je recherche une usine de production, ou entreprise qui se spécialise en jardinage, construction, déco pour la maison un peu dans le style Jardiland (en France) ou Canadian Tire avec espace jardinage sur Montréal (si possible, si non ça peut être un peu éloigné tant que c'est accessible en transports en commun). Je recherche + un job en usine, et non la vente en détail au magasin, genre commis d'entrepôt, ouvrier ou travailleur général. Je pose la question pour ceux qui saurait m'aider ou me donner une piste, j'ai fait le tour de Montréal, je n'ai trouvé que des Canadian Tire, homes dépots, home hardware, ou des magasins indépendants mais qui fabriquent eux même leurs produits et qui ne dépendent pas d'une usine/fabricant.

      Ah et pas la peine de me rediriger vers des sites d'emplois comme Indeed, Facebooks jobs, jobillico, neuvoo, jobboom, randstad, agence de recrutement et autre, j'ai fait le tour également :) je veux vraiment savoir si parmi vous quelqu'un connait une usine/fabricant spécifique dans ce que j'ai cité sur Montréal, si quelqu'un a une réponse ou piste à me donner, ça m'aiderait bcp merci!

      Merci à vous d'avance! 

       
    • By Alex71000
      Bonjour à tous,
       
      Ma conjointe et moi sommes dans une situation assez stressante et urgente en espérant que vous serez trouver réponse à nos questions. 
       
      Ma conjointe est en jeune pro et moi conjoint de fait, notre visa expire début novembre, la situation au niveau de
      la CSQ est en cours nous avons fait la demande en juin, le payement n’a toujours pas été retirer. 
       
      Le problème est le suivant : 
       
      ma conjointe va se faire congédier milieu septembre par manque de poste dut à la COVID, pris de cours elle a donc passer des entretiens et se trouve qu’une entreprise serait intéressée par son profil ! 
      Bonne nouvelle mais le problème est que cette entreprise n’a aucune idée des démarches à fair pour qu’elle ne soit plus rattacher à son ancienne entreprise mais bien à la nouvelle ! 
       
      Nous sommes dans le flou total, aucune idée sur les démarches, les délais et tout ça .. nous savons juste que le fait qu’elle se fasse congédier et positif pour qu’elle puisse changer d’employeur mais on en est seulement là .. 
       
      Merci d’avance pour votre aide ça peut nous sauver la mise. 
       
    • By Quebec98
      Bonjour, 
       
      J'ai vu que l'Université de Laval faisait des MOOC (une formation à distance gratuite et illimité en terme de places), si la formation est réussie on peut obtenir une attestation de réussite.
       
      Mais à quoi peut servir une attestation de réussite dans le monde du travail au Québec ? Si par exemple on a une licence de droit en France avec option/spécialité Droit du Travail et l'attestation de réussite (de l'Université de Laval) d'une formation plutôt axée en rapport avec les ressources humaines, peut on trouver un travail dans les ressources humaines...? Malgré que le droit du travail français ne soit pas le même que au Québec ce dont je suis conscient, le savoir-faire peut être similaire non? De plus une attestation de réussite d'une formation québécoise permettrait qu'on ait un certain savoir local non?
       
      Merci pour vos avis
    • By Quebec98
      Bonjour, 
       
      Je voulais savoir quelle est la meilleure ville dans les Laurentides pour y vivre et travailler s'il vous plaît ? (Avec des beaux paysages/ lacs etc)
       
      Ce serait super si vous avez des expériences et avis.
       
      Merci d'avance. 
    • By Steph1234
      Bonjour la quarantaine doit se faire dans la ville d'arrivée  ou la ville de résidence si celle ci est différente ? Merci
    • By virginiaz67
      Bonjour, voulant présenter une demande pour l'année prochaine, j'aimerais connaître quelles sont les perspectives d'emplois concernant 2 domaines.
      Les metiers de l'achat et la logistique d'une part et d'autre part du secteur audit, comptabilité et contrôle de gestion ? Je demande cela car je poursuis actuellement des études et je vais devoir me spécialisé dans un domaine. Or ces 2 domaines m'intéresse particulièrement cependant j'aimerais connaître quel métier sera plus probant pour faire une demande de visa par la suite. 
       
      En vous remerciant d'avance
    • By Lolalyn
      Bonjour ,
      je suis en processus d'immigration j'aimerai savoir comment obtenir un permis de travail sachant que je suis dans mon pays d'origine 
      Merci
    • By virginiaz67
      Bonjour, actuellement en 3éme année de licence en France, ce que l'on peut plus ou moins juger comme équivalent à un Baccalauréat en Administration des affaires. Je postule en France pour des Masters: mes choix se sont portés sur des Masters en Contrôle de Gestion et Gestion de la production, achat et Logistique.
      Après la première année ou 2nd année de Master selon comment va se dérouler la situation, je souhaiterais faire une équivalence à Québec: ma question est quelle serait le programme le plus approprié en vu de la demande d'emploi à Québec? Plutôt des postes dans tout ce qui touche à la logistique et l'achat ou plutôt tout ce qui touche au domaine comptable, contrôle, audit dans les entreprises?
      De plus j'avais rencontré une des responsables de l'université de Laval et m'avait précisé que tout ce qui touche à la comptabilité, contrôle de gestion, audit sont des métiers réglementés, est-ce que je peux tout de même avoir des équivalences avec un Master dans ce domaine pour un niveau Maîtrise au Québec après?
       
      En vous remerciant d'avance
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines