Jump to content

Montréal, c'est au final surtout une affaire de pragmatisme


Montreal14

Recommended Posts

  • Habitués

Euh oui la clinique de base c'est gratuit :wink: après y'a des cliniques privées mais c'est pas légion (je sais même pas où y'en a à Montréal, hormis une spécialisée où on est allés une fois :tongue:) Médecin de famille, hosto, clinique, tu as la carte soleil = tu paies pas !

Donc finalement c'est pas tant un souci que ça hormis un peu d'attente si tu arrives pas super tôt le matin mais rien comparé aux urgences ! J'y suis pas allée souvent mais je crois pas avoir attendu plus de 1h30-2h !

Je sais plus qui parlait plus haut de la difficulté à trouver un pédiatre... bon je connais AUCUN enfant à Montréal dans mon entourage qui n'a pas de pédiatre et j'en ai moi-même eu 3 pour mon fils en 2 ans donc vraiment vraiment pas difficile à trouver là !

Link to comment
Share on other sites

J'ai eu Dre Verdy à Outremont mais je l'aimais pas.

Puis j'en ai eu une à la clinique pédiatrique de HMR (elle a déménagé en Ontario)

Et enfin il a été suivi par le Dre Rigault à la clinique Angus ;)

Je te laisse chercher dans les pages jaunes, j'ai plus les numéros mais en appelant les cliniques, on trouve assez facilement, je te dis toutes mes copines ont des pédiatres pour leurs enfants !

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Euh oui la clinique de base c'est gratuit :wink: après y'a des cliniques privées mais c'est pas légion (je sais même pas où y'en a à Montréal, hormis une spécialisée où on est allés une fois :tongue:) Médecin de famille, hosto, clinique, tu as la carte soleil = tu paies pas !

Donc finalement c'est pas tant un souci que ça hormis un peu d'attente si tu arrives pas super tôt le matin mais rien comparé aux urgences ! J'y suis pas allée souvent mais je crois pas avoir attendu plus de 1h30-2h !

Je sais plus qui parlait plus haut de la difficulté à trouver un pédiatre... bon je connais AUCUN enfant à Montréal dans mon entourage qui n'a pas de pédiatre et j'en ai moi-même eu 3 pour mon fils en 2 ans donc vraiment vraiment pas difficile à trouver là !

pas difficile ? mon fils a 5 ans, il a jamais vu de pédiatre

donne moi le numéro du tien svp...

plus coté amitié c'est pas qu'on trouve pas des amis

pour ma part

elles se dissent mes amies j'appelle ca des connaissances, personne sur qui tu peux vraiment compter, à part UNe ma meilleure amie, elle n'est pas québécoise alors...

je trouve ce qui est différent c'est leur notion d'amitié

je suis curieuse de savoir comment vous voyez l'amitié là-bas ? Ce n'est pas une critique mais une vraie question et je dis "vous" car c'est une remarque que je retrouve souvent.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Les voyages sont les voyageurs. Nous ne voyons pas ce que nous voyons, nous voyons ce que nous sommes..." Fernando Pessoa.

Je lisais le blog d'une amie et cette phrase me semble tout à fait indiquée car, en fin de compte, nous sommes et restons des voyageurs...

Je lis trop souvent ici des commentaire disant que ce n'est que le point de vu de l'auteur, que ce n'est donc pas objectif. Mais nous ne sommes pas des journalistes, nous sommes des témoins subjectifs et nous témoignons de notre ressenti. Bon ou mauvais, il appartient à chacun d'y trouver des réponses.

Je lis aussi souvent qu'il ne faut surtout pas comparer. Je ne suis pas de cet avis, je compare énormément, je crois que ce n'est pas si mauvais qu'on veut nous le faire croire et qu'il y a du bon et du moins bon à le faire mais cela reste utile. Nous le faisons quotidiennement lorsque nous avons un choix à faire, quoi de plus normal ?

N'êtes vous pas ici pour faire des choix et des choix importants voir vitaux ?

Ceux qui quittent leur pays ne veulent pas commencer une nouvelle vie et découvrir qu'ils se sont trompés, que nous les avons trompés.

Alors oui, il y a bien des choses différentes ici et un jour, j'aimerais bien qu'on fasse une discussion sur les différences sans se prendre la tête.

Link to comment
Share on other sites

D'abord, je voudrais montrer mon empathie pour les personnes qui cherchent un médecin de famille ou un pédiatre, car je suis d'accord, c'est compliqué, long, source d'angoisse et de stress pour se faire suivre et quand on a cette écharde là sortie du pied déjà c'est mieux, on dors mieux.

Mon truc est pas magique, loin d’être parfait, mais force de cocher "Accepting New Patients Only", de lire les commentaires et de rencontrer les médecin , j'ai fini par trouver mon médecin de famille : ratemds point com

!! Attention !! cette liste est un joyeux bordel, il y a des dentistes parmi les médecin de famille, du privé, du public, tout mélangé, des médecins sympas d'autres moins, et surtout c'est pas forcément à jour, certains n'acceptent plus de nouveaux patients.

Aussi en attendant de trouver votre médecin de famille, s'il vous arrive un gros bobo pour lesquels on sait qu'aux urgences on va être mis dans la grande file d'attente parce que vous allez pas mourir vous vous êtes juste tailladé le nerf d'un doigt de la main en ouvrant des huîtres et vous pissez le sang et nous avez besoin de points de suture, vous pouvez trouver rapidement un médecin sur ce site là :

bonjour-santé point ca, par contre c'est 17$

Link to comment
Share on other sites

Mon témoignage porte sur Montréal qui est la ville dans laquelle je vis, et qui est globalement relativement riche, pleine de divertissements, mais pour les Français ayant des enfants et envisageant de s'expatrier dans la campagne Québécoise, je voudrais vous signaler cet autre témoignage qui aborde le désoeuvrement.

Dans google : XXXXXXXXXXXXXXX

Message de la modération

C'était bien tenté, mais non. Désolée, votre lien n'est pas autorisé


Edited by Satinka
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

hé ben ! sacré témoignage !

pour le ritalin je le savais déjà,mais est ce répandu à ce point ?

Bien oui même mes grands-parents en prennent!

Sérieusement, dans ma famille (7 oncles et 4 tantes et en moyenne 4 enfants (adultes) chacun donc plusieurs enfants) et mon entourage, il n'y a personne qui en prend!

Intéressant à lire:

http://www.eldarwen.net/2013/09/une-maman-indigne_24.html

Edited by dentan
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

mon enfant en prends pas mais celui de mon collègue oui, il n'a pas le choix c'est ca ou trouver une école qui va l'accepter comme ca... encore faut il qu'elle existe...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

pour les amis:

je ne sais pas pourquoi mais les amis au Mexique c'est une chose

et les amis du québéc autre

une différence culturelle surement...

au Mexique. le gars/ fille tu l'as connu y a 5 mins, c'est ton ami, il donnerait sa vie pour toi si le besoin est la et puis à partir de ce moment la c'est ton ami pour toujours.

il y a des exceptions

au québéc, ca fait 10 ans tu connais la même personne tu le vois tous les jours au travail, il te payeraIT même pas un café si tu lui demandes.

bon.. faut pas généraliser

au Mexique pas tout le monde qui va donner leur vie et au québéc pas tout le monde qui va refuser même de payer un café...

mais ca ressemble à ca un peu la différence de celle que je parle :) hehe


ici y a comme un individualisme marqué qui fini pas de me surprendre !


Euh oui la clinique de base c'est gratuit :wink: après y'a des cliniques privées mais c'est pas légion (je sais même pas où y'en a à Montréal, hormis une spécialisée où on est allés une fois :tongue:) Médecin de famille, hosto, clinique, tu as la carte soleil = tu paies pas !

Donc finalement c'est pas tant un souci que ça hormis un peu d'attente si tu arrives pas super tôt le matin mais rien comparé aux urgences ! J'y suis pas allée souvent mais je crois pas avoir attendu plus de 1h30-2h !

Je sais plus qui parlait plus haut de la difficulté à trouver un pédiatre... bon je connais AUCUN enfant à Montréal dans mon entourage qui n'a pas de pédiatre et j'en ai moi-même eu 3 pour mon fils en 2 ans donc vraiment vraiment pas difficile à trouver là !

pas difficile ? mon fils a 5 ans, il a jamais vu de pédiatre

donne moi le numéro du tien svp...


plus coté amitié c'est pas qu'on trouve pas des amis

pour ma part

elles se dissent mes amies j'appelle ca des connaissances, personne sur qui tu peux vraiment compter, à part UNe ma meilleure amie, elle n'est pas québécoise alors...

je trouve ce qui est différent c'est leur notion d'amitié

je suis curieuse de savoir comment vous voyez l'amitié là-bas ? Ce n'est pas une critique mais une vraie question et je dis "vous" car c'est une remarque que je retrouve souvent.

différente

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

hé ben ! sacré témoignage !

pour le ritalin je le savais déjà,mais est ce répandu à ce point ?

http://fr-ca.actualites.yahoo.com/blogues/la-chronique-de-martine-turenne/les-enfants-et-le-ritalin--un-probleme-quebecois--192738457.html

Je pense que les gens vont commencer à se poser des questions mais pour le moment, ce ne sont pas les parents qui l'imposent dans la majorité des cas mais le système scolaire. Malheur à celui qui voudra les contrer car il devra parfois faire face à des institutions comme la DPJ.

Pourquoi s'adpeter aux enfant du siècle quand on peut les museler ^^ ?

Pour ''L'amitié'' il faudrait encore savoir quelles sont nos valeurs, nos attentes. ce terme défini parfois de simples connaissances avec qui ont aime avoir du fun et parfois il définit une personne qui sera toujours là pour nous, plus proche encore qu'un frère ou une soeur. Entre les deux, il y a une multitude d'amitié.

Les amis les plus proches sont rarissimes et précieux, on ne découvre leur attachement que lorsqu'il y a une épreuve à traverser. Je les compte sur une main et une seule est québécoise mais elle a une grande valeur à mes yeux.

Cela ne m'empêche pas d'être entourée et d'avoir du plaisir à partager avec bon nombre de personnes que je côtoie quotidiennement mais là encore, si vous avez le besoin de partager, de développer autre chose de plus personnel avec eux, rien ne vous en empêche il me semble mais c'est moins facile et il faut être 2 à le vouloir.

Je redoute les amitiés faciles, elles sont souvent artificielles et ne dure pas.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

il y a peut-être un soucis de connection mais sinon non les amitiés solides au Canada ça existe...

Je peux vous parler de mon amie d'enfance.On ne s'est vu que 2 fois en une 20 aine d'années,on ne s'est pas beaucoup écrit et pourtant on ne s'est pas perdu de vue.Je ne dirais pas qu'on est les meilleures amies du Monde mais qd on s'est revu s'était presque comme si on ne s'était pas vraiment quitté...Dailleurs cette même personne a une meilleure amie et elles ont eu une idée loufoque...ds le style trentenaire qui pense que ce qui est plus vraie et durable/éternel que l'amour c'est l'amitié...du coup comme elles veulent connaitre le mariage elles vont se marier toutes les 2 :biggrin2:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

AH BON... hehehe j'irais pas jusqu'à la :P je veux juste du monde disponible et sincère :)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Ben si tu vas toujours à la même clinique ils ont ton dossier aussi !

Et quand on a appris à connaître les habitudes des médecins de cette clinique, qui ne sont pas si nombreux que ça, on se débrouille d'y aller lors de leurs jours de pratique. Et là, quelle différence avec un médecin de famille ?

D'autant que j'ai des collègues québécoises qui ONT un médecin de famille et qui parfois attendent 1 mois pour le voir lorsqu'elles ont un problème urgent :)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Ben si tu vas toujours à la même clinique ils ont ton dossier aussi !

Et quand on a appris à connaître les habitudes des médecins de cette clinique, qui ne sont pas si nombreux que ça, on se débrouille d'y aller lors de leurs jours de pratique. Et là, quelle différence avec un médecin de famille ?

D'autant que j'ai des collègues québécoises qui ONT un médecin de famille et qui parfois attendent 1 mois pour le voir lorsqu'elles ont un problème urgent :smile:

Bien, je dirai plein de différences. Ca veut dire qu'on impose un mauvais suivi médical des enfants en plein développement, une mauvaise détection des allergies et autres problèmes qui vont s'aggraver, la broutille qui devient un problème énorme parce que non soigné, dépenser des milliers de dollars à droite ou à gauche pour rien, parce que quand tu prends le problème non soigné, parfois devient irréversible ou difficilement réversible.

Je pense aussi qu'il y a un lien entre l'absence de médecin de famille en général et la prise de ritalin... hormis certains cas de TDAH, il s'agit d'un cache misère qui permet de geler le problème sans aller en chercher la cause.

Alors un médecin de famille, oui, c'est utile lorsqu'on a des enfants et pour les adultes aussi. C'est lui qui va t'acheminer, ne serait-ce que pour un bouton suspect et un soupçon d'allergie! La pédiatre qui voit le gamin une fois par an est inutile, si elle n'assure pas un suivi lorsque le gamin est malade. Même si l'enfant ne tombe jamais malade, rien ne veut dire qu'il n'a pas besoin d'un suivi. Puis quand ça ressort quelques années après, c'est là où ça risque d'être catastrophique. Maintenant toi qui va juger qu'un bouton (un exemple comme un autre), ce n'est pas grave ou que tu vas ignorer ce bouton, parce que tu dois suivre un parcours du combattant rien que pour faire un suivi minimum pour ton gamin!

Bref, ça n'arrive qu'aux autres...

Link to comment
Share on other sites

Ben si tu vas toujours à la même clinique ils ont ton dossier aussi !

Et quand on a appris à connaître les habitudes des médecins de cette clinique, qui ne sont pas si nombreux que ça, on se débrouille d'y aller lors de leurs jours de pratique. Et là, quelle différence avec un médecin de famille ?

D'autant que j'ai des collègues québécoises qui ONT un médecin de famille et qui parfois attendent 1 mois pour le voir lorsqu'elles ont un problème urgent :smile:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Ben si tu vas toujours à la même clinique ils ont ton dossier aussi !

Et quand on a appris à connaître les habitudes des médecins de cette clinique, qui ne sont pas si nombreux que ça, on se débrouille d'y aller lors de leurs jours de pratique. Et là, quelle différence avec un médecin de famille ?

D'autant que j'ai des collègues québécoises qui ONT un médecin de famille et qui parfois attendent 1 mois pour le voir lorsqu'elles ont un problème urgent :smile:

Exactement la raison pour laquelle j'ai dit au médecin de famille que j'avais trouvé que j'irai plus chez elle :wink:

Ben si tu vas toujours à la même clinique ils ont ton dossier aussi !

Et quand on a appris à connaître les habitudes des médecins de cette clinique, qui ne sont pas si nombreux que ça, on se débrouille d'y aller lors de leurs jours de pratique. Et là, quelle différence avec un médecin de famille ?

D'autant que j'ai des collègues québécoises qui ONT un médecin de famille et qui parfois attendent 1 mois pour le voir lorsqu'elles ont un problème urgent :smile:

Bien, je dirai plein de différences. Ca veut dire qu'on impose un mauvais suivi médical des enfants en plein développement, une mauvaise détection des allergies et autres problèmes qui vont s'aggraver, la broutille qui devient un problème énorme parce que non soigné, dépenser des milliers de dollars à droite ou à gauche pour rien, parce que quand tu prends le problème non soigné, parfois devient irréversible ou difficilement réversible.

Je pense aussi qu'il y a un lien entre l'absence de médecin de famille en général et la prise de ritalin... hormis certains cas de TDAH, il s'agit d'un cache misère qui permet de geler le problème sans aller en chercher la cause.

Alors un médecin de famille, oui, c'est utile lorsqu'on a des enfants et pour les adultes aussi. C'est lui qui va t'acheminer, ne serait-ce que pour un bouton suspect et un soupçon d'allergie! La pédiatre qui voit le gamin une fois par an est inutile, si elle n'assure pas un suivi lorsque le gamin est malade. Même si l'enfant ne tombe jamais malade, rien ne veut dire qu'il n'a pas besoin d'un suivi. Puis quand ça ressort quelques années après, c'est là où ça risque d'être catastrophique. Maintenant toi qui va juger qu'un bouton (un exemple comme un autre), ce n'est pas grave ou que tu vas ignorer ce bouton, parce que tu dois suivre un parcours du combattant rien que pour faire un suivi minimum pour ton gamin!

Bref, ça n'arrive qu'aux autres...

Je sais pas combien de fois je l'ai dit mais un pédiatre à Montréal c'est 100x plus facile à trouver qu'un médecin pour adulte !

3 pédiatre pour mon fils et mes amies en toutes 1 pour leurs enfants... arrêtons la paranoïa un peu !

Une pédiatre pour un suivi annuel OK, une fois par an, mais quand tu veux la voir ta pédiatre quand tu en as besoin, tu trouves porte close! Elle va me faire la morale en plus! J'ai vécu à Montréal plus de 6 ans. Puis voir un pédiatre une fois par an et des docteurs différents tout le temps, tu appelles cela un suivi!

Non mais, tu a peut-être connu une médecine tiers mondiste toute ta vie, mais pour moi, c'est loin d'être le cas! Alors, on a peut-être pas les mêmes critères...

Link to comment
Share on other sites

Ben non venant de France, on va dire que j'ai connu une médecine tout à fait correcte :P

Les pédiatres que j'ai eu, mon fils était malade, je les appelais, j'avais RDV au mieux l'après-midi, au pire le lendemain... moi j'appelle ça un suivi en tout cas ;)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement