Aller au contenu
princecharmant

Notre aventure au Québec se termine en France

Messages recommandés

Un recit, qui occupe du monde mais finalement .....

.... rien d'extraordinaire ! :biggrin2:

Modifié par Pandore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un recit, qui occupe du monde mais finalement .....

.... rien d'extraordinaire ! :biggrin2:

Non, mais ca marche vu le titre et les 22 personnes abonnées...

Dans l'ensemble, nous avons tous ressenti ces sentiments.

Mais attendons, patientons !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors alors ?!... On veut la suiiiiiiiiite ;)

Edwige

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la suite !!!! lol


la suite !!! lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout se passe bien et pourtant le titre nous indique un retour......

Comment stresser des gens avec de simples mots ;)

Normalement la on commence les spéculations....

Mal du pays, difficulté pour le travail, retour en France mais en vacances en tant que Canadien....

Bientôt un film ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même si vous connaissez bien Martine et Laurent que nous sommes vacciné et immunisé contre l’impatience, mais il faut savoir qu’il y a une limite pour notre patience… :8):

La suite quand pour Noël?????????? :whistlingb:

Modifié par The_King

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suiteeeeeeeeeeeee... :Crylol::blush2::Crylol::blush2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

3ème et dernière partie !

Puisque tout le monde est impatient de connaître la suite et fin et que les réflexions commencent à fuser, je ne prendrai pas le temps de faire une belle histoire comme pour les 2 précédents épisodes car manque de temps.

Nous étions arrêtés à la nuit du 1er au 2 août 2012 jour de notre arrivée dans notre maison en Chaudière-Appalaches.

Beau mois d'août passé dans notre maison à la rénovation et aux moments entre amis.

Fin du mois, déjà les premières réflexions sur notre avenir dans ce pays.

La galère pointe le nez... Travail en usine pour tous les 2 à la ville de Québec, impossible de continuer à vivre dans notre maison et de faire près de 300 kms par jour A/R pour travailler.

Location d'un studio triste et impersonnel à Québec et nous voilà une nouvelle fois déracinés de ce que l'on aime...

Les mois passent, changement de travail pour chacun correspondant mieux à nos attentes et compétences professionnelles et mille questions qui nous viennent à l'esprit. Le doute de vivre au Canada s'est installé depuis déjà un bon moment !

A mon travail, on me dit de rester à la maison cause manque de travail ou on m'augmente mes heures quand c'est la période des Fêtes !!!

Je travaille sans contrat de travail mais j'ai des feuilles de paies, drôle de mentalité tout de même !!! La stabilité et la garantie d'emploi n'existent pas et c'est bien dommage...

Quant à Laurent, il a été renvoyé la veille de Noël après subi du harcèlement moral de la part d'un de ses collèges de travail !!! eh oui, là-bas aussi çà existe et surtout quand on est Français... Désolés pour les gentils Québécois rencontrés qui hélas ne sont pas nombreux dans le monde du travail.

La situation se dégrade rapidement et le moral est au plus bas.

Obligation de demander de l'aide aux associations humanitaires pour manger !!! çà n'est jamais arrivé en France !!!

Laurent a retrouvé du travail et à cumuler 2 emplois pendant plusieurs mois 7 jours sur 7 !!! Vive le travail au Québec !

Quant à moi de 40 h par semaine je me suis retrouvée avec 8 h par semaine ! Comment vivre avec çà ???

Nouvel emploi pour moi et à nouveau usine !!!

Décision prise en mars 2013 de rentrer en France accompagné de notre chat qui a déjà fait le voyage aller et de retrouver nos familles et nos amis.

Quel bonheur le jour où les billets d'avion de retour ont été pris !

S'en sont suivis la restitution de l'appartement de Québec, la vente de notre voiture et le plus important au dernier moment la vente de notre maison.

La page du Canada s'est tournée définitivement et nous sommes heureux d'avoir pris cette décision.

Nous sommes rentrés en France heureux mais déçus de ne pas avoir été acceptés au Québec après toutes les démarches administratives effectuées, les 3000 euros de frais, les angoisses et l'attente !

Nous remercions chaleureusement nos amis québécois avec lesquels nous avons gardé contact et qui nous ont soutenu moralement et amicalement pendant ces mois d'exil et notre ami français qui est venu nous rendre visite à Québec ainsi que mon ex-collègue venue passée une semaine de vacances avec son mari et sa fille et avec lesquels nous avons passé de bons moments de détente.

Voilà fin de notre histoire au Québec.

A tous ceux qui rêvent de s'installer là-bas, nous disons bon courage et réfléchissez bien avant de vous embarquer dans une telle aventure !

Martine et Laurent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dommage c'était bien parti!!! la décision d'immigrer, de persisté ou de laissé tomber appartient a chacun! je vous souhaite une trés bonne continuation! et bon courage! l'essentiel dans une vie est d'etre heureux et de ne rien regretter!!! en tous cas trés belle histoire et trés bien racontée!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dommage malgres tous ce que vous aviez mentionné nos amis au Quebec nous racontent le contraire que tout est parfait et Ideal et ils sont des immigrants depuis 2 a 3 ans, Alors... !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

au moins ça nuance les idées que tout est superbe ici...

par exemple vous viviez dans un monde assez idyllique... immigré ne signifie pas que vous ne pouvez être en difficulté professionnelle! des québécois dans la misère il y en a, alors pourquoi pas les immigrants (payer des frais ne vous donne pas un statut spécial!)

une très grosse erreur, acheter une maison sans avoir de stabilité professionnelle! c'est souvent répété ici qu'il faut privilégier un logement temporaire, une location le temps de trouver ses marques.

pas de contrat de travail, ce n'est encore pas une surprise, mais pas de contrat ne signifie pas, ne pas avoir de droits... et les mises à pieds pour manque de travail sont courantes, ça une autre réalité d'ici.

au final, il y a de l'amertume et de la déception, mais vous avez tenter votre chance et fait votre expérience, votre statut est encore valide, peut être avec plus de préparation vous pouvez faire un retour plus tard... bon retour en France....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La garantie d'emploi existe c'est seulement au bout de deux ans d'ancienneté qu'on ne peux pas être licencié sans motif réel et sérieux.

C'est bizarre moi j'ai jamais eu de problèmes avec les Québécois quand au fait d'être français...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La garantie d'emploi existe c'est seulement au bout de deux ans d'ancienneté qu'on ne peux pas être licencié sans motif réel et sérieux.

C'est bizarre moi j'ai jamais eu de problèmes avec les Québécois quand au fait d'être français...

La chance de tomber sur un individu bouché est à peu près égale pour tout le monde je pense, ce n'est pas pour rien qu'il y a des mesures contre le harcèlement au travail. Les harceleurs savent s'y prendre pour identifier le maillon faible d'une personne. Pour certains, c'est d'être né à l'étranger, pour d'autres, c'est d'être petit, ou jeune, ou gai, ou timide, etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si j'ai bien compris dans la première partie du récit il y a un voyage exploratoire du Québec de 4 jours pour y acheter une maison dans un coin perdu un peu comme s'il s'agissait d'une quelconque région de France. Le reste coule de source.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est sûr aussi que ça dépend du domaine de travail. dans les usines, y'a souvent des hauts, des bas. du travail saisonnier etc..

après, je comprend pas trop que vous avez pas pu trouver dans vos domaines respectifs?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux choses que je retiens et qui expliquent tout:

....acheter une maison au milieu de nulle part sans avoir ne serait-ce que regarder autour si y'avait du travail...ou dans le même sens avoir acheté une maison avant d'avoir un emploi...

...avoir immigré juste pour habiter dans une maison achetée sur un coup de tête, sans s'être renseigné sur comment se passe le monde du travail local...ben oui le pas de contrat c'est pas nouveau...et la mise à pied du jour au lendemain non plus...

En fait j'ai l'impression que vous avez fait les choses à l'envers et surtout que vous avez changé d'avis entretemps: vous avez voulu passer d'une résidence secondaire à une résidence principale, en oubliant les étapes importantes entre les deux.

Modifié par crazy_marty

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est à se demander si cette histoire est vraie ou inventée, car faire preuve d'autant d'amateurisme et d'inconscience est à peine croyable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc pour résumer (si j'ai bien compris) :

- Vous avez acheté au Québec une maison à 300 km de la grande ville la plus proche

- tout en restant encore en France pendant un an et demi car vous n'aviez pas encore fait vos démarches d'immigration.

- Quand finalement vous arrivez au Québec avec vos papiers en règle, vous réalisez (enfin) que le travail se trouve à la ville (!)

- ...et dès la fin août, un mois après être arrivés,vous songez déjà à repartir. (!)

- Vous trouvez finalement du boulot à Québec, mais au lieu de revendre votre maison et de vous prendre quelque chose de décent à Québec pour vous y faire une belle vie... vous décidez de louer un studio à Québec et de garder la maison (où vous n'avez de toute facon plus les moyens ni le temps d'aller)...

Wow !

Vous aimez la complexité.

Là, je dis respect.

Je pars avec ma femme et ma fille dans 2 mois

En ce qui nous concerne, nous n'allons rien faire comme vous : tout dans l'autre sens :

boulot (ma femme a déjà le sien de réservé), location meublée pendant quelques mois, puis achat résidence principale pas trop loin de nos boulots, puis éventuellement une résidence secondaire.

(Tu m'étonnes qu'il y en a qui foirent leur immigration, on dirait qu'ils le font exprès.)

Modifié par Axel_et_Vio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles