Jump to content

Obtention de visa : des retards pourraient toucher de nombreux étudian


immigrer.com
 Share

Recommended Posts

Obtention de visa : des retards pourraient toucher de nombreux étudiants
Mise à jour le mardi 16 juillet 2013 à 13 h 12 HAE

120323_672a7_universite-moncton-etudiantLe campus de Moncton (archives)

Un conflit de travail entre Ottawa et les agents d'immigration pourrait compromettre l'arrivée des étudiants étrangers dans les universités en septembre.

Grèves du zèle et débrayages sporadiques, les actions syndicales des agents d'immigration au Canada et à l'étranger se multiplient depuis quelques mois. Par conséquent, le traitement des demandes de visas est ralenti, voire bloqué.

Peter Halpin directeur général de l'Association des universités de l'Atlantique, dit qu'avec à peine un mois et demi avant le début de la session d'automne, le temps presse. Il craint que certains des 11 000 étudiants étrangers attendus dans la région aillent étudier ailleurs.

Mais à l'Université de Moncton, la vice-rectrice des affaires étudiantes et internationales, Marie-Linda Lord, ne s'inquiète pas pour les 400 étudiants de divers pays attendus au cours de l'année.

« Comme on s'y prend beaucoup à l'avance, dès septembre précédant l'année d'inscription à l'Université, toutes ces démarches ont déjà été faites », souligne Mme Lord.

Marie-Linda Lord affirme que la situation de l'Université de Moncton est différente de celle des institutions anglophones. « Nous sommes la seule université de l'Atlantique qui avons ce bassin de recrutement là, principalement en Afrique francophone », souligne-t-elle.

Pour l'instant, c'est toujours l'impasse entre le gouvernement fédéral et ses employés membres de l'Association des agents du service extérieur.

source : http://www.radio-canada.ca/regions/atlantique/2013/07/16/010-etudiants-visa-atlantique.shtml

post-2-0-25369300-1374055441.jpg

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Similar Content

    • By Samira9880
      Salut 🙏
      J'espère que vous allez bien 🌸
      Alors je suis sur le point de commencer mes démarches pour la demande de Pe 
      🌸ma mère a dans so  compte l argent à son nom
      💎Et C'est elle mon garant 
      💎Elle va laisser la Somme en son nom et me faire une attestation de don non remboursable 
      🌸est ce que je vais avoir un refus si l argent n est pas dans mon compte ?
      📖Sachant que je suis encore étudiante et que je ne travaille pas 
       
      Merci de me répondre 🌸
    • By Samira9880
      Bonjour 🙏🙏 
      J ai quelques questions à poser concernant les preuves financières pour les étudiants étrangers 🙏🙏🙏🙏🙏
      💫 est ce que que la Somme requise doit OBLIGATOIREMENT être à mon nom ? 
      💫Ou est ce que ma mère peut me faire une attestation de don ? 
      💫ma mère est la seule personne qui peut se porter garante pour moi sachant qu elle ne travaille pas ,mais elle à un appartement 🌸est ce que C'est suffisant ? Est ce que j ai des chances d avoir le pe ?? 
      Merci de me répondre 🙏🙏🙏
    • By Samira9880
      Bonjour🙏
      🌸Je suis actuellement étudiante en 2eme année pharmacie en Algérie. 
      🌸J aimerais changer de spécialité et poursuivre mes études au Quebec 
      🌸est ce que je dois préciser que je suis en 2eme année a l'université ?
      🌸si je le fait je vais avoir des problèmes lors de la demande de PE 
      COMMENT JE FAIS svp🙏
      Je suis perdue 
    • By lucas1234
      Bonjour à tous,
      je me permet d'écrire sur le forum car je souhaiterai avoir certaines informations que j'ai du mal à me procurer sur le net. 
      Je suis actuellement étudiant en Master de droit à l'université de Montpellier en France et je souhaiterais finir mon cursus université à l'Université de Montréal (UdeM) avec une maîtrise en Droit des Affaires. J'ai déposé un dossier d'admission pour la rentrée à l'automne 2018, j'attend donc leur réponse à l'heure actuelle. Toutefois, dans l'hypothèse ou je ne sois pas admis pour la rentrée à l'automne 2018, je souhaiterais quand même me rendre à Montréal avec un PVT pour ainsi découvrir la ville. Et durant cette période du PVT je compte candidater une nouvelle fois à l'UdeM pour la rentrée de janvier 2019, et dans l'hypothèse ou je sois admis, pourrais-je passer d'un PVT à un visa étudiant? Est-ce une procédure envisageable? 
       
      Je vous remercie par avance. 
       
      Lucas 
       
    • By immigrer.com
      Distribution dans les universités
      Des «passeports culturels» pour retenir les étudiants étrangers
      Camille Dufétel | Agence QMI
      | Publié le 15 novembre 2016 à 04:35 - Mis à jour à 04:39
             CAMILLE DUFÉTEL/AGENCE QMI
      Pour donner le goût à plusieurs milliers d’étudiants étrangers de s’établir à long terme à Montréal, des passeports leur donnant accès à des activités culturelles gratuites seront dès à présent distribués dans les universités.
      «On veut décloisonner les étudiants, les faire sortir de leur campus», a indiqué lundi Nadine Gelly, directrice générale de l’organisme de promotion culturelle La Vitrine, à l’occasion du lancement de Passeport MTL étudiant international. Ce programme vise à séduire les quelque 28 000 étudiants universitaires internationaux de Montréal en leur facilitant l’accès à la richesse culturelle de la ville.
      Les cartes distribuées leur conféreront un accès à plusieurs lieux tels que le Biodôme, le Jardin Botanique, l’Insectarium et le Planétarium, gratuitement, ainsi qu’à des sorties culturelles liées aux festivités du 375e en 2017 et précédées de 5 à 7 de réseautage. Des crédits leurs seront aussi offerts pour prendre part à moindre coût à d’autres événements. Une application est dédiée au projet.
      Un apport pour la ville
      «À Concordia, où les beaux-arts sont une de nos forces et où on a un campus en plein centre-ville, c’est important de souligner l’importance de la culture dans la ville à ces étudiants qui ont quelque chose à apporter à la culture montréalaise», a assuré Graham Carr, vice-recteur exécutif aux affaires académiques de l’Université Concordia. Ce dernier constate que 17 % de ses 46 000 étudiants viennent de l’extérieur.
      «Ce n’est pas juste pour un an, on veut que ce projet se pérennise, a précisé Mme Gelly. L’attrait sera toujours rémunéré pour l’étudiant qui entre, ça va apporter des nouvelles clientèles et des revenus supplémentaires.»
      Notons que ce projet, qui a coûté jusqu'à présent 600 000$, est né de la collaboration entre La Vitrine et BMO Groupe Financier et implique plusieurs partenaires institutionnels privés et publics. Seulement un étudiant sur six demeurera au Québec une fois ses études terminées, a fait remarquer M. Claude Gagnon, de BMO.
      Sortir et s’investir
      Fabrice Lucien, étudiant haïtien en gestion du tourisme et de l’hôtellerie à l’UQAM, a estimé qu’il s’agit d’une belle occasion de découvrir la ville et sa dynamique. «C’est ce qu’on attend d’un endroit où l’on vient pas uniquement pour les études, mais pour vivre aussi». La culture est le meilleur argument selon lui: cela permettra à certains de «sortir de leur coquille et de s’investir dans la ville».
      Pour l’étudiante française à la maîtrise en études littéraires à l’UQAM Lucie Amir, l’idée est intéressante, mais elle juge que Montréal est déjà attractive sur le plan de la culture. «Je pense qu’on les retiendrait davantage avec des offres d’emploi. Depuis que je suis là, je trouve ça difficile de s’intégrer à ce niveau-là, ça serait bien de faciliter l’accès au travail à la sortie des études.»
       
      Source: http://www.tvanouvelles.ca/2016/11/15/des-passeports-culturels-pour-retenir-les-etudiants-etrangers
    • By Cédric Lallemand
      Bonjour à tous! 

      Je me présente je m'appelle Cédric Lallemand, étudiant français, je suis au Québec depuis août 2014 avec un permis d'étude. Ca fait presque 2 ans que je suis au Cégep, 1 an en multimédia et je suis actuellement en animation 3D. Cependant j'aimerai changer de voie et partir vers un DEP (diplôme d'étude professionnel) en cuisine ou en service de la restauration (bon ça n'a pas trop d'importance). Mon visa étudiant, qui me permet de travailler hors campus à raison de 20h par semaine, se termine en août 2017. Le DEP que je compte faire commence le 10 août 2013 et se termine en Juin 2017 je n'aurai donc pas besoin de renouveler mes papiers Dieu merci! Mais plusieurs doutes persistent... Je sais que de nouvelles lois ont étés mises en place le 1 juin 2014, ces lois font que les étudiants n'ont plus la possibilité d'étudier dans n'importe quel établissement, l'établissement doit faire parti des "établissements d'enseignements désignés". Vous vous en doutez, l'école (ou plutôt le centre de formation) dans lequel je veux m'inscrire ne fait pas parti de cette liste... Alors ma première question est : 

      - Vu que j'ai obtenu (si je ne me trompe pas) mon permis d'étude avant le 1 juin 2014, est-ce que cette loi s'applique quand même à mon cas? Vu que je n'ai pas besoin de refaire une demande de permis d'étude, je peux étudier dans l'établissement que je veux, non? En plus j'ai lu sur le site de l'immigration que les personnes ayant reçues leur permis d'étude avant cette date n'ont pas besoin d'informer l'immigration de leur changement..

      - Aussi,  sur le site de l'immigration toujours, j'ai lu ceci: 
      "Veuillez ne pas indiquer un numéro d’EED dans votre formulaire de demande de permis d’études si vous avez l’intention :
      -de suivre un programme de formation professionnelle offert par une commission scolaire ou une école privée;"
      Et c'est justement ce que j'ai l'intention de faire, donc il n'y a pas de problème non? Cela veut bien dire que j'ai le droit de faire mon DEP avec mon permis d'étude? 
       
      -J'ai aussi lu cela: "
      Si votre demande de permis d’études est reçue avant le 1er juin 2014 et que votre lettre d’acceptation vient d’un établissement d’enseignement qui n’est pas désigné :
      votre demande sera traitée et vous pourrez poursuivre votre programme d’études dans cet établissement pour toute la durée de validité de votre permis d’études;
       
      La réponse semble être claire, j'ai le droit de suivre ma formation professionnelle vu que j'ai eu mes papiers avant le 1 juin 2014... N'est-ce pas? Je répond sûrement moi même à mes questions mais je préfère avoir des avis extérieures pour en être sûr! 

      Une dernière question: Pensez vous qu'avec mon permis d'étude actuel j'aurai le droit de travailler à raison de 20h par semaine même en faisant un DEP? 

      Merci pour votre aide! 
       
       
    • By Laura0569
      Hello à tous!
      Je suis arrivée à Montréal mi aout avec mon mari et ma fille, pour y étudier. J'ai un visa étudiant + permis étudiant pour 3 ans, mon mari un visa de travail ouvert et ma fille visa visiteur. Je souhaite rester ici après mes trois ans d'études et donc demander la résidence permanente, 
      Savez vous s'il est possible de demander la RP dès à présent? à l'aeroport le monsieur qui nous a controlé nous a indiqué qu'on pouvait la demander dès debut d'année 2016... et je ne trouve rien à ce sujet, 
      une autre figure de cas, au cas ou j'abandonne mes études pour trouver du traval (j'ai déjà un diplome en banque francais), ai-je le droit?
      Merci
    • By nadjibmoun
      Bonjour

      Est ce que le fait d'avoir arrêté les études depuis longtemps et vouloir les reprendre maintenant peut poser problème pour l'obtention du permis d’étude .?

      Les raisons de refus à ma connaissance sont :

      --Capacité financière insuffisantes
      --Formation Choisie n'a rien à voir avec notre cursus et expérience
      --Ne pas convaincre l'agent d'immigration de quitter le Quebec après les études


      Est ce qu'il y a d'autre raisons fréquentes ?

      Merci pour vos retours d’expérience
    • By immigrer.com
      Immigration au Québec: davantage d'étudiants étrangers, moins de gens d'affaires
      Le Huffington Post Québec | Par Caroline d’Astous Publication: 13/10/2014 22:27 EDT Mis à jour: 13/10/2014 22:57 EDT Entre 2010 et 2013, 50% moins de demandes ont été reçues pour un certificat de sélection du Québec (CSQ) dans la catégorie des travailleurs qualifiés et de gens d’affaires, tandis que celles provenant du Programme de l’expérience québécoise (PEQ) ont explosé pendant la même période. Certains experts pensent que ces chiffres s’expliquent entre autres par une volonté gouvernementale de favoriser l’immigration ayant déjà acquis une première expérience sur le sol québécois, et ce, afin de faciliter l’intégration.
      Au Québec, toute personne qui désire s’installer de façon permanente doit obtenir un certificat de sélection du Québec (CSQ), un document délivré par le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion.
      Les travailleurs qualifiés, c’est-à-dire répondant à certains critères socioprofessionnels, ainsi que les gens d’affaires peuvent le faire par l’entremise d’un programme de sélection qui leur est destiné.
      Aussi, en 2010, le ministère a lancé le Programme de l’expérience québécoise. Ce programme s’adresse essentiellement aux étudiants étrangers ayant obtenu un diplôme du Québec, ou aux travailleurs ayant obtenu un visa de travail et présentement en emploi dans la Belle Province.
      Or, selon des chiffres obtenus en vertu de la Loi d’accès à l’information, 47 476 personnes ont déposé une demande pour obtenir un certificat de sélection du Québec dans la catégorie des travailleurs qualifiés en 2010, et 58 105 en 2011. Par contre, le chiffre enregistre une baisse fulgurante en 2012 avec seulement 13 091 demandes provenant de travailleurs qualifiés, contre 26 887 en 2013. Cette année, au 30 juin 2014, le ministère a reçu 9 568 demandes.
      La situation est encore plus sombre du côté des personnes ayant déposé une demande de sélection pour le Québec dans la catégorie des gens d’affaires. En effet, en 2010, Québec a reçu 10 167 demandes, contre 5 787 en 2011, 3 987 en 2012 et, finalement, seulement 2 197 l’année dernière. En date du 30 juin 2014, le ministère a reçu 421 demandes de sélection.

      source : http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/10/13/immigration-quebec-etudiants-etrangers-travailleurs-temporaires-gens-affaires_n_5980368.html
    • By EliseL
      Bonjour

      Je suis Francaise et je vis et travaille en Norvege actuellement avec mon copain Norvegien. Je l'ai convaincu de reprendre ses etudes et de nous installer quelques annees ou plus a Montreal.

      Ses cours commencent le 12 janvier 2015 mais l'ecole tarde a lui envoyer sa lettre d'acceptation pour le CAQ. J'ai vu que celui ci pouvait prendre 20 jours ouvres et comme il est Norvegien sa demande de permis d'etudes doit etre envoyee a Londres et prend en moyenne 7 semaines. J'ai donc peur qu'il n'ai pas recu son permis d'etude avant le 12 janvier.

      Peut-il quand meme commencer ses cours si son permis d'etude est en cours de traitement? ou est-ce interdit ?

      Notre plan initial etait d'arriver la premiere semaine de janvier...

      Merci pour votre aide.



  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement