Jump to content

Infirmières et infirmiers en partance avec PTT


Recommended Posts

Ils s'en foutent, surtout... et tu n'as pas fini de déchanter sur la rigidité des choses, ce n'est que le début.

Trouver une jobine ici.... mouais... bein c'est bien pourri comme plan. Qui a envie de se retrouver caissière ou autres pour 10 dollars de l'heure.

Non tu attends d'avoir ton permis, et après tu donnes tes préavis en France. Je n'ai jamais compris pourquoi les gens se foutent dans la merde pour arriver au plus tôt ici, genre c'est une urgence vitale de fuir la France. Désolée, mais c'est juste du n'importe quoi. Comme de venir en PTT alors que tu peux venir en RP, d'ailleurs.

Tu sais caroline ce qui est bien pourri comme plan c'est de rester en France quand tu as un bac + 5 que tu es diplômée depuis 4 ans et que ça fait 4 ans que tu alternes entre job au smic en cdd et période de chômage alors perso je préfère finir caissière à Montréal mais au moins vivre une aventure sympa à l'étranger et avoir un job TOUTE L'ANNÉE et pas 6 mois/12 que continuer à alterner cdd/chômage sans avoir l'impression d'avoir un avenir en France pendant que mon homme bosse comme un fou en tant qu'infirmier à l'hôpital pour un salaire moyen, autant partir rapidement lui il gagnera là-bas plus qu'ici et moi ça ne sera plus une galère pas possible juste pour trouver un job à la con, je crois que tu ne te rends pas compte de l'enfer que c'est pour les jeunes diplômés autres qu'infirmier de trouver un job même pourri comme tu dis en France ! En attendant un job à 10 euros ou 10$ l'heure ça te paye le loyer c'est mieux que de finir sans boulot du tout ici alors que tu t'es cassée le cul comme tu dis à faire 5ans d'études sup pour rien !

Sophie partir en RP c'est bien quand tu veux zéro stress et que tu n'as personne qui t'accompagne qui est dans une situation précaire en France, mais ce n'est pas notre cas, 4 ans que je suis diplômée 4 ans que je suis en situation précaire en France je n'ai pas 2 ans de plus à attendre pour une RP, ça fait déjà 4 ans que j'ai l'impression d'attendre quelque chose qui n'arrive pas, j'ai bientôt 30 ans, j'ai envie d'avancer un peu dans ma vie et ça peu importe dans quel pays, donc évidemment qu'on a privilégié un PTT à la RP...

Pour celles que ça intéressent, le CHUM a finit par envoyer nos papiers à l'immigration mi-Avril, ils attendaient que la question des salaires des infirmières françaises soit réglée auprès des syndicats...

Bref on est encore dans les clous niveau timing :smile:

Link to post
Share on other sites
  • Replies 482
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

OH MA GAAAAAAAAAAAAAAd J'AI MON PTT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C'est incroyable ça y est j'y suis !!!!!!!

Ca y est je rejoins le club des gens ayant leur PTT ! Je l'ai eu ce matin, et je suis des plus soulagées ! Du coup je pars bien le 15 ! Merci de votre soutien, ça m'a fait vraiment tenir

Coucou tout le monde Et voilà un mois qui démarre en beauté, je viens de recevoir mon AMT, yeah!!!! J'en profite pour vous souhaiter à tous un bon week-end Envoyé par l'application mobile Forum

Posted Images

  • Habitués

Ils s'en foutent, surtout... et tu n'as pas fini de déchanter sur la rigidité des choses, ce n'est que le début.

Trouver une jobine ici.... mouais... bein c'est bien pourri comme plan. Qui a envie de se retrouver caissière ou autres pour 10 dollars de l'heure.

Non tu attends d'avoir ton permis, et après tu donnes tes préavis en France. Je n'ai jamais compris pourquoi les gens se foutent dans la merde pour arriver au plus tôt ici, genre c'est une urgence vitale de fuir la France. Désolée, mais c'est juste du n'importe quoi. Comme de venir en PTT alors que tu peux venir en RP, d'ailleurs.

Tu sais caroline ce qui est bien pourri comme plan c'est de rester en France quand tu as un bac + 5 que tu es diplômée depuis 4 ans et que ça fait 4 ans que tu alternes entre job au smic en cdd et période de chômage alors perso je préfère finir caissière à Montréal mais au moins vivre une aventure sympa à l'étranger et avoir un job TOUTE L'ANNÉE et pas 6 mois/12 que continuer à alterner cdd/chômage sans avoir l'impression d'avoir un avenir en France pendant que mon homme bosse comme un fou en tant qu'infirmier à l'hôpital pour un salaire moyen, autant partir rapidement lui il gagnera là-bas plus qu'ici et moi ça ne sera plus une galère pas possible juste pour trouver un job à la con, je crois que tu ne te rends pas compte de l'enfer que c'est pour les jeunes diplômés autres qu'infirmier de trouver un job même pourri comme tu dis en France ! En attendant un job à 10 euros ou 10$ l'heure ça te paye le loyer c'est mieux que de finir sans boulot du tout ici alors que tu t'es cassée le cul comme tu dis à faire 5ans d'études sup pour rien !

Sophie partir en RP c'est bien quand tu veux zéro stress et que tu n'as personne qui t'accompagne qui est dans une situation précaire en France, mais ce n'est pas notre cas, 4 ans que je suis diplômée 4 ans que je suis en situation précaire en France je n'ai pas 2 ans de plus à attendre pour une RP, ça fait déjà 4 ans que j'ai l'impression d'attendre quelque chose qui n'arrive pas, j'ai bientôt 30 ans, j'ai envie d'avancer un peu dans ma vie et ça peu importe dans quel pays, donc évidemment qu'on a privilégié un PTT à la RP...

Pour celles que ça intéressent, le CHUM a finit par envoyer nos papiers à l'immigration mi-Avril, ils attendaient que la question des salaires des infirmières françaises soit réglée auprès des syndicats...

Bref on est encore dans les clous niveau timing :smile:

à la fin tu ferais, ce que tu veux faire, mais vraiment ne pense que venir ici, c'est le terrain conquis. (sauf si tu viens parrainée, et que qq fait tout à ta place-----> éffort=00, pas mon cas, en lien à la dépense économique de l'immigration)..... il y une année, j'étais comme toi déssesperée pour venir, et maintenant je me rends compte, qu'heureusement la RP est coulée tout suite après avoir mon PTT....je te dis se trouver à la porte ici, c'est plus facile qu'en France. Maintenant c'est toi, qui connais ta situation!!!!

Tu rigoles qu'en avril les syndicats vont régler l'affaire des inf françaises reconnues cliniciennes? quand tu serais là, tu vas comprendre comment ils marchent les syndicats ici-------->oubli la façon de fonctionner des syndicats en France, je me sentais bcp plus répresenté là bas qu'ici....tu verais le type de personnages de disney, là!!.... :blink2:

Les premiers qui voulent pas payer le statu d'inf clinicienne c'est la DRH du CHUM et de l'hôpital Sacre Coeur ......Et Rossemont, je ne sais pas

Edited by sophie.1940
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Amen ma Sophie, la voix de la raison :dingue2toi:

Ils s'en foutent, surtout... et tu n'as pas fini de déchanter sur la rigidité des choses, ce n'est que le début.

Trouver une jobine ici.... mouais... bein c'est bien pourri comme plan. Qui a envie de se retrouver caissière ou autres pour 10 dollars de l'heure.

Non tu attends d'avoir ton permis, et après tu donnes tes préavis en France. Je n'ai jamais compris pourquoi les gens se foutent dans la merde pour arriver au plus tôt ici, genre c'est une urgence vitale de fuir la France. Désolée, mais c'est juste du n'importe quoi. Comme de venir en PTT alors que tu peux venir en RP, d'ailleurs.

Tu sais caroline ce qui est bien pourri comme plan c'est de rester en France quand tu as un bac + 5 que tu es diplômée depuis 4 ans et que ça fait 4 ans que tu alternes entre job au smic en cdd et période de chômage alors perso je préfère finir caissière à Montréal mais au moins vivre une aventure sympa à l'étranger et avoir un job TOUTE L'ANNÉE et pas 6 mois/12 que continuer à alterner cdd/chômage sans avoir l'impression d'avoir un avenir en France pendant que mon homme bosse comme un fou en tant qu'infirmier à l'hôpital pour un salaire moyen, autant partir rapidement lui il gagnera là-bas plus qu'ici et moi ça ne sera plus une galère pas possible juste pour trouver un job à la con, je crois que tu ne te rends pas compte de l'enfer que c'est pour les jeunes diplômés autres qu'infirmier de trouver un job même pourri comme tu dis en France ! En attendant un job à 10 euros ou 10$ l'heure ça te paye le loyer c'est mieux que de finir sans boulot du tout ici alors que tu t'es cassée le cul comme tu dis à faire 5ans d'études sup pour rien !

Sophie partir en RP c'est bien quand tu veux zéro stress et que tu n'as personne qui t'accompagne qui est dans une situation précaire en France, mais ce n'est pas notre cas, 4 ans que je suis diplômée 4 ans que je suis en situation précaire en France je n'ai pas 2 ans de plus à attendre pour une RP, ça fait déjà 4 ans que j'ai l'impression d'attendre quelque chose qui n'arrive pas, j'ai bientôt 30 ans, j'ai envie d'avancer un peu dans ma vie et ça peu importe dans quel pays, donc évidemment qu'on a privilégié un PTT à la RP...

Pour celles que ça intéressent, le CHUM a finit par envoyer nos papiers à l'immigration mi-Avril, ils attendaient que la question des salaires des infirmières françaises soit réglée auprès des syndicats...

Bref on est encore dans les clous niveau timing :smile:

Chacun voit midi à sa porte.

Je dirais qu'au moins, tu sais pourquoi tu pars. Si ta situation était la galère en France niveau emploi, la situation peut s'améliorer ici. Ou pas.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Amen ma Sophie, la voix de la raison :dingue2toi:

Ils s'en foutent, surtout... et tu n'as pas fini de déchanter sur la rigidité des choses, ce n'est que le début.

Trouver une jobine ici.... mouais... bein c'est bien pourri comme plan. Qui a envie de se retrouver caissière ou autres pour 10 dollars de l'heure.

Non tu attends d'avoir ton permis, et après tu donnes tes préavis en France. Je n'ai jamais compris pourquoi les gens se foutent dans la merde pour arriver au plus tôt ici, genre c'est une urgence vitale de fuir la France. Désolée, mais c'est juste du n'importe quoi. Comme de venir en PTT alors que tu peux venir en RP, d'ailleurs.

Tu sais caroline ce qui est bien pourri comme plan c'est de rester en France quand tu as un bac + 5 que tu es diplômée depuis 4 ans et que ça fait 4 ans que tu alternes entre job au smic en cdd et période de chômage alors perso je préfère finir caissière à Montréal mais au moins vivre une aventure sympa à l'étranger et avoir un job TOUTE L'ANNÉE et pas 6 mois/12 que continuer à alterner cdd/chômage sans avoir l'impression d'avoir un avenir en France pendant que mon homme bosse comme un fou en tant qu'infirmier à l'hôpital pour un salaire moyen, autant partir rapidement lui il gagnera là-bas plus qu'ici et moi ça ne sera plus une galère pas possible juste pour trouver un job à la con, je crois que tu ne te rends pas compte de l'enfer que c'est pour les jeunes diplômés autres qu'infirmier de trouver un job même pourri comme tu dis en France ! En attendant un job à 10 euros ou 10$ l'heure ça te paye le loyer c'est mieux que de finir sans boulot du tout ici alors que tu t'es cassée le cul comme tu dis à faire 5ans d'études sup pour rien !

Sophie partir en RP c'est bien quand tu veux zéro stress et que tu n'as personne qui t'accompagne qui est dans une situation précaire en France, mais ce n'est pas notre cas, 4 ans que je suis diplômée 4 ans que je suis en situation précaire en France je n'ai pas 2 ans de plus à attendre pour une RP, ça fait déjà 4 ans que j'ai l'impression d'attendre quelque chose qui n'arrive pas, j'ai bientôt 30 ans, j'ai envie d'avancer un peu dans ma vie et ça peu importe dans quel pays, donc évidemment qu'on a privilégié un PTT à la RP...

Pour celles que ça intéressent, le CHUM a finit par envoyer nos papiers à l'immigration mi-Avril, ils attendaient que la question des salaires des infirmières françaises soit réglée auprès des syndicats...

Bref on est encore dans les clous niveau timing :smile:

Chacun voit midi à sa porte.

Je dirais qu'au moins, tu sais pourquoi tu pars. Si ta situation était la galère en France niveau emploi, la situation peut s'améliorer ici. Ou pas.

Tout à fait, chacun son expérience!!!

Link to post
Share on other sites

Sophie, tu dis que se retrouver à la porte au Canada c'est plus facile qu'en France : un CDI ça ne veut absolument plus rien dire en France quand tu bosses dans le privé et surtout comme moi quand tu as des fonctions commerciales, tu prends le siège éjectable du jour au lendemain...

Crois-moi en 4 ans et 3 jobs, 2 fois je me suis faite virer littéralement du jour au lendemain et une bonne partie de mes collègues avec (bah oui elle a bon dos la crise quand tu bosses dans le privé, au moindre coup dur c'est les commerciaux qui sautent) ! Vous savez le privé en France c'est devenu exactement comme l'emploi en Amérique du Nord et pensez le contraire c'est vraiment se leurrer... (enfin pas exactement car au Canada au moins là-bas y'a pas 13% de chômage comme ici dans le Nord-Pas-de-Calais).

A propos des Syndicats je te réponds Syndiquoi lol ??? Ayant toujours bossé dans le privé le mot syndicat pour moi est synonyme de fils spirituels du boss élus à l'insu de tous délégués du personnel hahaha (oui en gros dans ma tête un syndicat ça n'existe ou pas ou du moins ça ne sert strictement mais alors strictement à rien) je t'ai juste ressorti mot pour mot ce que la nana qui s'occupe d'envoyer les dossiers au BIC nous a dit pour nous expliquer cette attente de 3 mois...

Je ne pense pas du tout arriver et qu'on me déroule le tapis rouge, j'ai parfaitement conscience que tout le blabla que nous sort l'immigration c'est du marketing pour s'en foutre plein les poches avec tous ses ptits français qui veulent débarquer. Je ne suis pas non plus comme tous ces gens diplomés qui ne trouve pas un taf à leur niveau en France qui pense qu'ils vont en trouver un à Montréal, c'est malheureux à dire mais là j'en suis au stade où je suis parfaitement conscience que mon diplôme à autant de valeur qu'un bout de PQ et que j'ai fait tout ça pour rien, et je veux juste avoir un job pour sortir de chez moi et rien à cirer si c'est un "job pourri" parce qu'en France trouver "un job pourri" c'est devenu aussi dur que de chercher un "vrai" job ! Tu sais Caroline etre caissière à Montréal (ou serveuse ou autre) c'est mille fois mieux que de se retrouver au chomage mais pour comprendre cela il faut avoir vécu le chomage et toutes les angoisses qui vont avec... En France tu ne trouves pas dans ta branche, tu es au chomage, tu veux bosser dans une autre branche c'est IMPOSSIBLE tu es coincée dans ta branche qui n'embauche pas, meme pour etre serveuse on va te faire ch**r parce que t'es surdiplomée et que t'as pas de CAP hotelerie, tu veux etre vendeuse en magasin ok mais on te propose un 8h par semaine, etc... etc... tu veux reprendre des études pour essayer de te sortir de cette situation ? on te coupe tes assedics et comme je le disais impossible de prendre un job pourri en parallèle car y'en a pas...

Il ne faut pas s'imaginer que tous les gens qui sont pressés de partir voient le Canada comme un Eldorado et vont irrémédiablement se casser la figure et vivre les grandes désillusions, il y a des gens comme moi qui sont dans une situation vraiment merdique de chez merdique en France et qui n'ont vraiment rien mais alors vraiment rien à perdre à partir (à part le prix du billet d'avion lol) et qui ont toujours eu envie de partir vivre à l'étranger et pour ces gens là ça ne peut absolument pas etre pire que de rester en France, qu'on ne me sorte pas oui en France tu as les assedics tout ça la CAF tout ça, les assedics ça n'a qu'un temps et quand une personne dans le couple gagne au-dessus de 1400€ bah tu n'as aucun avantage que des inconvénients pas d'APL, pas de logement social pas cher, pas de RSA, rien tu fais partie de la classe qui n'est pas assez pauvre pour avoir droit à quelque chose et pas assez riche pour vivre correctement à 2 sur un salaire en attendant de trouver une solution, donc au final quand tu es dans cette classe là, une fois les Assedics terminées tu te retrouves sans rien exactement comme tu aurais été au Canada sauf qu'au moins au Canada le salaire de mon mari infirmier au CHUM nous permettra de vivre correctement et pas de survivre si je ne trouve pas de "job pourri" de suite et des jobs pourris si on n'est pas neuneu ou un gros crado pas présentable il y a moyen d'en trouver un rapidement d'après les gens qu'on connait qui sont sur place...

Edited by monoi
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Uff!!dans l'idéalisation totale! au CHUM, ton mari va travailler, jour, soir et nuit à l'équipe volante. Vu la restriction d'argent à'lhôpital trouver un poste à TC est presque un rêve. Les ecos, sont que les inf françaises vont venir travailler avec un 7 qz...., faire partir de l'équipe volante endant au moins 3 ans. Reconaissance de ton expérience oui, mais clinicienne ce n'est pas tout de suite. Demande aux autres inf françaises qui travaillentau CHUM et vont te dire la même chose. Il n'y a pas de place en Reanimation au CHUM, tu dois t' ennuyer en attendent la place, dans un service de médicine qui est devenu un service de gériatrie grâce à la fermeture de services de gériatrie au CHUM, en 2011.De toute façon c'est ton expérience!!!Et une famille vivre seulement avec un salaire d'inf? si vous êtes deux, peut être, mais si vous avez des enfants et vous voulez les envoyer à l'université, permettre moi de m'en douter!!!la vie ici est super chère: nourriture, le logement ça va...sauf si vous avez vendu votre maison en France, vous venez avec de l'argent comme est la cas de qq français.De moins en moins, vont récruter des inf françaises parceque restent pas pour des divers raisons: maintenant la mode devient le Libane et Filippines..sinon temps au temps!!! A Québec il y a une profonde crise économique, font tellement un marketing de l'immigration qui nous sont tombés tous sur le piège...même en RP et imagine toi en PTT... lié à ton employeur et si ça va pas, tu dois trouver un autre employeur pour le deuxième PTT. Pour ça, il y a bcp de gens qui s'en vont du côté anglophone.

Et ce que tu dis du privé en France, de mettre à la porte aux gens ce n'est pas nouveau!!!ça fait 7 mois que j'ai quitté la France!!!

Ici il y a de médecins et des architectes qui conduisent de taxis et travaillent dans les centres d'appeles et des gens diplômes de la France dans de travails précaires, malgré leur formation universitaire!!!

Ma chère viens, et tu verras par toi même la realité sur le terrain!!!

Edited by sophie.1940
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Sophie, tu dis que se retrouver à la porte au Canada c'est plus facile qu'en France : un CDI ça ne veut absolument plus rien dire en France quand tu bosses dans le privé et surtout comme moi quand tu as des fonctions commerciales, tu prends le siège éjectable du jour au lendemain...

Crois-moi en 4 ans et 3 jobs, 2 fois je me suis faite virer littéralement du jour au lendemain et une bonne partie de mes collègues avec (bah oui elle a bon dos la crise quand tu bosses dans le privé, au moindre coup dur c'est les commerciaux qui sautent) ! Vous savez le privé en France c'est devenu exactement comme l'emploi en Amérique du Nord et pensez le contraire c'est vraiment se leurrer... (enfin pas exactement car au Canada au moins là-bas y'a pas 13% de chômage comme ici dans le Nord-Pas-de-Calais).

A propos des Syndicats je te réponds Syndiquoi lol ??? Ayant toujours bossé dans le privé le mot syndicat pour moi est synonyme de fils spirituels du boss élus à l'insu de tous délégués du personnel hahaha (oui en gros dans ma tête un syndicat ça n'existe ou pas ou du moins ça ne sert strictement mais alors strictement à rien) je t'ai juste ressorti mot pour mot ce que la nana qui s'occupe d'envoyer les dossiers au BIC nous a dit pour nous expliquer cette attente de 3 mois...

Je ne pense pas du tout arriver et qu'on me déroule le tapis rouge, j'ai parfaitement conscience que tout le blabla que nous sort l'immigration c'est du marketing pour s'en foutre plein les poches avec tous ses ptits français qui veulent débarquer. Je ne suis pas non plus comme tous ces gens diplomés qui ne trouve pas un taf à leur niveau en France qui pense qu'ils vont en trouver un à Montréal, c'est malheureux à dire mais là j'en suis au stade où je suis parfaitement conscience que mon diplôme à autant de valeur qu'un bout de PQ et que j'ai fait tout ça pour rien, et je veux juste avoir un job pour sortir de chez moi et rien à cirer si c'est un "job pourri" parce qu'en France trouver "un job pourri" c'est devenu aussi dur que de chercher un "vrai" job ! Tu sais Caroline etre caissière à Montréal (ou serveuse ou autre) c'est mille fois mieux que de se retrouver au chomage mais pour comprendre cela il faut avoir vécu le chomage et toutes les angoisses qui vont avec... En France tu ne trouves pas dans ta branche, tu es au chomage, tu veux bosser dans une autre branche c'est IMPOSSIBLE tu es coincée dans ta branche qui n'embauche pas, meme pour etre serveuse on va te faire ch**r parce que t'es surdiplomée et que t'as pas de CAP hotelerie, tu veux etre vendeuse en magasin ok mais on te propose un 8h par semaine, etc... etc... tu veux reprendre des études pour essayer de te sortir de cette situation ? on te coupe tes assedics et comme je le disais impossible de prendre un job pourri en parallèle car y'en a pas...

Il ne faut pas s'imaginer que tous les gens qui sont pressés de partir voient le Canada comme un Eldorado et vont irrémédiablement se casser la figure et vivre les grandes désillusions, il y a des gens comme moi qui sont dans une situation vraiment merdique de chez merdique en France et qui n'ont vraiment rien mais alors vraiment rien à perdre à partir (à part le prix du billet d'avion lol) et qui ont toujours eu envie de partir vivre à l'étranger et pour ces gens là ça ne peut absolument pas etre pire que de rester en France, qu'on ne me sorte pas oui en France tu as les assedics tout ça la CAF tout ça, les assedics ça n'a qu'un temps et quand une personne dans le couple gagne au-dessus de 1400€ bah tu n'as aucun avantage que des inconvénients pas d'APL, pas de logement social pas cher, pas de RSA, rien tu fais partie de la classe qui n'est pas assez pauvre pour avoir droit à quelque chose et pas assez riche pour vivre correctement à 2 sur un salaire en attendant de trouver une solution, donc au final quand tu es dans cette classe là, une fois les Assedics terminées tu te retrouves sans rien exactement comme tu aurais été au Canada sauf qu'au moins au Canada le salaire de mon mari infirmier au CHUM nous permettra de vivre correctement et pas de survivre si je ne trouve pas de "job pourri" de suite et des jobs pourris si on n'est pas neuneu ou un gros crado pas présentable il y a moyen d'en trouver un rapidement d'après les gens qu'on connait qui sont sur place...

Respire!!!

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

monoi : on sent que tu en as ras-le-bol de la France et rien que pour cette raison, tu fais bien d'aller prendre l'air ailleurs pour voir si l'herbe est plus verte. Par contre pourquoi cette stratégie étrange de choisir Montréal, qui comporte un fort taux de chômage, surtout que tu auras je suppose l'inconvénient de ne pas être parfaitement bilingue contrairement aux autres personnes qui postuleront sur les emplois en même temps que toi et avec qui tu vas entrer en concurrence directe ?

Ce que souligne Sophie, c'est que oui certainement avec un salaire d'infirmier, on vit mieux ici que dans les grandes villes de France. Mais attention aux conditions de travail en arrivant.

Edited by caroline77
Link to post
Share on other sites

Par contre pourquoi cette stratégie étrange de choisir Montréal, qui comporte un fort taux de chômage, surtout que tu auras je suppose l'inconvénient de ne pas être parfaitement bilingue contrairement aux autres personnes qui postuleront sur les emplois en même temps que toi et avec qui tu vas entrer en concurrence directe ?

Autant je suis d'accord avec Monoi autant je me pose la même question que caroline77 !! D'autant que ça ne manque pas de poste en région !

D'aprés tout ce que l'on peut lire sur ce forum, à part quelques branches trés spécifiques, le marché du Montréal a l'air complétement bouché !

Link to post
Share on other sites

On s'était dit Montréal ou Québec sauf qu'au salon ide au moment de signer un contrat et de choisir un hôpital, RSQ nous a dit que pour Québec ce n'était pas possible pas de poste à pourvoir cette année donc comme on hésitait de toute façon depuis le début entre les 2 on a décidé de partir à Montréal (surtout qu'on a des amis là-bas depuis plusieurs années + un couple d'ami qui part en même temps que nous sur Montréal). Bon je ne m'en fait pas trop non plus, tous les copains qui sont partis à Montréal ont trouvé un boulot donc pas de raison que je n'en trouve pas un, c'est pas comme-ci je voulais un super job, il doit y avoir un gros turnover au niveau des boulots pourris lol

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

On s'était dit Montréal ou Québec sauf qu'au salon ide au moment de signer un contrat et de choisir un hôpital, RSQ nous a dit que pour Québec ce n'était pas possible pas de poste à pourvoir cette année donc comme on hésitait de toute façon depuis le début entre les 2 on a décidé de partir à Montréal (surtout qu'on a des amis là-bas depuis plusieurs années + un couple d'ami qui part en même temps que nous sur Montréal). Bon je ne m'en fait pas trop non plus, tous les copains qui sont partis à Montréal ont trouvé un boulot donc pas de raison que je n'en trouve pas un, c'est pas comme-ci je voulais un super job, il doit y avoir un gros turnover au niveau des boulots pourris lol

Tu sais jamais, la chance que tu peux avoir!!! :biggrin2:

Link to post
Share on other sites

Uff!!dans l'idéalisation totale! au CHUM, ton mari va travailler, jour, soir et nuit à l'équipe volante. Vu la restriction d'argent à'lhôpital trouver un poste à TC est presque un rêve. Les ecos, sont que les inf françaises vont venir travailler avec un 7 qz...., faire partir de l'équipe volante endant au moins 3 ans. Reconaissance de ton expérience oui, mais clinicienne ce n'est pas tout de suite. Demande aux autres inf françaises qui travaillentau CHUM et vont te dire la même chose. Il n'y a pas de place en Reanimation au CHUM, tu dois t' ennuyer en attendent la place, dans un service de médicine qui est devenu un service de gériatrie grâce à la fermeture de services de gériatrie au CHUM, en 2011.De toute façon c'est ton expérience!!!Et une famille vivre seulement avec un salaire d'inf? si vous êtes deux, peut être, mais si vous avez des enfants et vous voulez les envoyer à l'université, permettre moi de m'en douter!!!la vie ici est super chère: nourriture, le logement ça va...sauf si vous avez vendu votre maison en France, vous venez avec de l'argent comme est la cas de qq français.De moins en moins, vont récruter des inf françaises parceque restent pas pour des divers raisons: maintenant la mode devient le Libane et Filippines..sinon temps au temps!!! A Québec il y a une profonde crise économique, font tellement un marketing de l'immigration qui nous sont tombés tous sur le piège...même en RP et imagine toi en PTT... lié à ton employeur et si ça va pas, tu dois trouver un autre employeur pour le deuxième PTT. Pour ça, il y a bcp de gens qui s'en vont du côté anglophone.

Et ce que tu dis du privé en France, de mettre à la porte aux gens ce n'est pas nouveau!!!ça fait 7 mois que j'ai quitté la France!!!

Ici il y a de médecins et des architectes qui conduisent de taxis et travaillent dans les centres d'appeles et des gens diplômes de la France dans de travails précaires, malgré leur formation universitaire!!!

Ma chère viens, et tu verras par toi même la realité sur le terrain!!!

Il est déjà sur un poste volant depuis 3ans donc ça ne changera strictement rien pour lui de ce coté là, (et je ne parle pas d'un poste dans un pool hein, c'est le seul ide de france qui a ce type de poste, c'est un type de poste crééé pour tester il y a 3 ans car l'hopital n'avait pas de budget pour embaucher des ide dans plusieurs services où il manquait du monde donc il ont décidé que tous ces services là se partageraient une seule personne... ) :tongue: Sinon sur son contrat de travail signé en Octobre 2013, c'est écrit noir sur blanc : "L'établissement s'engage à offrir à l'infirmier ou à l'infirmière, du travail pour l'équivalent d'un emploi à temps complet, soit 36,25 ou 37,50 heures par semaine, pour toute la durée du présent contrat de travail (2 ans)" donc aucune raison qu'il se retrouve à temps partiel sinon ils sont dans l'illégalité.

De toute façon c'est le but d'un PTT de 2 ans et de prendre une dispo au CH en France, si lui comme moi on est déçu on rentre et puis c'est tout, c'est une expérience à vivre on ne prend pas beaucoup de risques (because moi de toute façon sans emploi et bientôt sans assedic, et lui a sa dispo) et on ne perd pas grand chose (au pire on perd un peu de sous sur la vente de la voiture et de notre électroménager mais rien de dramatique on est sur des petites sommes, c'est pas comme ci on devait vendre une maison ou que l'un de nous devait donner sa démission). Par contre on est conscient qu'être déçu de Montréal ça ne veut pas dire être déçu du Québec donc si Montréal dès les premiers mois ça sent le moisi et pour lui et pour moi, on relancera un PTT pour bouger la deuxième année du côté de Rivière-du-Loup, on a un copain qui y vit avec sa chérie québecoise et il y a le CH du grand portage qui recrute. L'avantage d'un PTT de 2 ans par rapport à un PTT d'un an c'est que tu as le temps d'effectuer les démarches pour changer de cap pour aller en région si à Montréal ça se passe mal. Ça fera un peu d'administratif en plus mais c'est pas grave c'est moi qui gère l'administratif dans notre couple et vous l'avez compris je suis prête à abattre une montagne de paperasserie pour quitter la France car ce pays n'a plus rien à m'offrir (même pas un job pourri :dry:).

Edited by monoi
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Selon

monoi:

"Par contre on est conscient qu'être déçu de Montréal ça ne veut pas dire être déçu du Québec donc si Montréal dès les premiers mois ça sent le moisi et pour lui et pour moi, on relancera un PTT pour bouger la deuxième année du côté de Rivière-du-Loup, on a un copain qui y vit avec sa chérie québecoise et il y a le CH du grand portage qui recrute. L'avantage d'un PTT de 2 ans par rapport à un PTT d'un an c'est que tu as le temps d'effectuer les démarches pour changer de cap pour aller en région si à Montréal ça se passe mal. Ça fera un peu d'administratif en plus mais c'est pas grave c'est moi qui gère l'administratif dans notre couple et vous l'avez compris je suis prête à abattre une montagne de paperasserie pour quitter la France car ce pays n'a plus rien à m'offrir (même pas un job pourri :dry:)."

Oui, MAIS, avec un PTT tu es lié à ton employeur, et si tu sens que les choses ne vont pas, tu dois chercher un nouveau employeur qui soit en disposition de te faire un noveau PTT!!!Et ce n'est pas toujours le cas!!!je ne sais pas quelles idées tu as dans ta tête, en tout cas, tu es en train de flipper de de rêver!!!! Le Québec ne veut pas dire, realisation de tous tes rêves!!!c'est un endroit comme n'importe lequel, avec ses défauts et ses qualités!!! Je te souhaite, bcp de chance!!!

Et tu sais pq les hôpitaux embauchent de cette façon? pas pour le faire le petit service à l'inf française ou français,NON, parceque pendant les embauches masifs, les hôpitaux reçoivent primes d'embauche de l'état-----> de plus en plus de travail précaire!!!!

Edited by sophie.1940
Link to post
Share on other sites

"La réalisation de tous mes rêves", nan mais tu me fais marrer, parce qu'espérer trouver un job à 10$ l'heure c'est un rêve de fou, et ben dis donc dans ce cas là ils sont nombreux en France et au Québec à réaliser leur rêve mdrrrr nan mais relis-moi et relis ce que tu écris et tu te rendras compte à quel point c'est ridicule ce que t'écris !

Bon courage à toutes celles qui sont dans leurs démarches administratives et bon vent je quitte ce topic, discuter avec des gens bornés ça ne m'intéresse pas, je vais pas te répéter 20 fois dans 20 messages différents qu'on n'a rien à perdre de notre côté, on n'a pas de gamin, on n'est pas proprio, j'ai pas de boulot et mon mec a mis une dispo à l'hosto, alors arrête de nous mettre dans le même sac que tous les gens qui s'imaginent vivre le rêve américain à la sauce québecoise. Si toi tu es tellement déçue du Québec au lieu de traîner sur les forums pour cracher dans la soupe il faut rentrer en France ma grande, nous en attendant on va à Montréal parce qu'on est jeune et qu'on n'a rien mais vraiment rien à perdre, ça se passe bien on reste, ça se passe mal on essaye de bouger dans une autre ville, on n'arrive pas à bouger ailleurs, on rentre en France point barre, rien à perdre de notre côté juste une aventure à tenter pour le fun !

Edited by monoi
Link to post
Share on other sites

"La réalisation de tous mes rêves", nan mais tu me fais marrer, parce qu'espérer trouver un job à 10$ l'heure c'est un rêve de fou, et ben dis donc dans ce cas là ils sont nombreux en France et au Québec à réaliser leur rêve mdrrrr nan mais relis-moi et relis ce que tu écris et tu te rendras compte à quel point c'est ridicule ce que t'écris !

Bon courage à toutes celles qui sont dans leurs démarches administratives et bon vent je quitte ce topic, discuter avec des gens bornés ça ne m'intéresse pas, je vais pas te répéter 20 fois dans 20 messages différents qu'on n'a rien à perdre de notre côté, on n'a pas de gamin, on n'est pas proprio, j'ai pas de boulot et mon mec a mis une dispo à l'hosto, alors arrête de nous mettre dans le même sac que tous les gens qui s'imaginent vivre le rêve américain à la sauce québecoise. Si toi tu es tellement déçue du Québec au lieu de traîner sur les forums pour cracher dans la soupe il faut rentrer en France ma grande, nous en attendant on va à Montréal parce qu'on est jeune et qu'on n'a rien mais vraiment rien à perdre, ça se passe bien on reste, ça se passe mal on essaye de bouger dans une autre ville, on n'arrive pas à bouger ailleurs, on rentre en France point barre, rien à perdre de notre côté juste une aventure à tenter pour le fun !

Je te souhaite bon courage dans vos nouvelles aventures, effectivement la France n'a plus grand chose à apporter, il faut être aveugle pour ne pas le voir.

J'ai eu la même réaction que toi en voyant les commentaires de certains aigris sur ce forum, on se demande toujours pourquoi ils ne rentrent pas, car d'aprés leurs commentaires, le Québec à l'air d'être un enfer. Et puis, le temps de la 1ère réaction passé, je me suis aperçu que c'était toujours les mêmes qui voient la bouteille à moitié vide; comme toi et une majorité sur ce forum, nous préfèrons la voir à moitié pleine.

Bien évidemment, comme toi, nous n'attendons pas de miracle, mais expérimenter quelque chose de différent, dans un endroit différent, sans rien avoir à perdre, ce dernier point fait certainement une différence.

Je reste donc sur ce forum car le temps venu, c'est à dire 2 mois, nous pourrons apporter notre vision sur ce qui se passe là-bas, et particulièrement en région.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Hélas Sophie dit vrai, les infirmières placées à Rosemont étaient venues se plaindre qu'on les mettait en 7 jours/quinzaine sur ce forum, puisque tu traites Sophie de menteuse, tu n'as qu'à aller lire le forum avec tes doigts pour retrouver l'info. Je sais que l'on signe pour un temps plein au salon, mais apparemment ça s'est fait comme ça là bas.

Si Sophie invite à la prudence, c'est parce que c'est quelqu'un d'extrêmement gentille, qui commence à avoir vu et entendu pas mal de trucs depuis un an qu'elle est ici et qui ne cherche qu'à aider.

Sophie, pense à t'excuser de ne pas tenir un langage suffisamment bisounours pour le forum.... aigri(e)s ? On se rassure comme on peut, hein.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Je trouve que c'est très bien au lieu de perdre son temps en France, quitte à faire des jobbines, autant tenter sa chance ailleurs et puis, si ça trouve, ils s'en sortiront très bien. Ce n'est pas comme s'ils prenaient le risque de perdre toutes leurs plumes.

Le seul hic c'est Montréal, cette ville est affreuse.

Edited by Hei
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Hélas Sophie dit vrai, les infirmières placées à Rosemont étaient venues se plaindre qu'on les mettait en 7 jours/quinzaine sur ce forum, puisque tu traites Sophie de menteuse, tu n'as qu'à aller lire le forum avec tes doigts pour retrouver l'info. Je sais que l'on signe pour un temps plein au salon, mais apparemment ça s'est fait comme ça là bas.

Si Sophie invite à la prudence, c'est parce que c'est quelqu'un d'extrêmement gentille, qui commence à avoir vu et entendu pas mal de trucs depuis un an qu'elle est ici et qui ne cherche qu'à aider.

Sophie, pense à t'excuser de ne pas tenir un langage suffisamment bisounours pour le forum.... aigri(e)s ? On se rassure comme on peut, hein.

Merci Caro, les gens font leurs expériences bisounières une fois au Québec!!! :biggrin2: ou quand sont encore en France? :Crylol:

Edited by sophie.1940
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

"La réalisation de tous mes rêves", nan mais tu me fais marrer, parce qu'espérer trouver un job à 10$ l'heure c'est un rêve de fou, et ben dis donc dans ce cas là ils sont nombreux en France et au Québec à réaliser leur rêve mdrrrr nan mais relis-moi et relis ce que tu écris et tu te rendras compte à quel point c'est ridicule ce que t'écris !

Bon courage à toutes celles qui sont dans leurs démarches administratives et bon vent je quitte ce topic, discuter avec des gens bornés ça ne m'intéresse pas, je vais pas te répéter 20 fois dans 20 messages différents qu'on n'a rien à perdre de notre côté, on n'a pas de gamin, on n'est pas proprio, j'ai pas de boulot et mon mec a mis une dispo à l'hosto, alors arrête de nous mettre dans le même sac que tous les gens qui s'imaginent vivre le rêve américain à la sauce québecoise. Si toi tu es tellement déçue du Québec au lieu de traîner sur les forums pour cracher dans la soupe il faut rentrer en France ma grande, nous en attendant on va à Montréal parce qu'on est jeune et qu'on n'a rien mais vraiment rien à perdre, ça se passe bien on reste, ça se passe mal on essaye de bouger dans une autre ville, on n'arrive pas à bouger ailleurs, on rentre en France point barre, rien à perdre dAnnulere notre côté juste une aventure à tenter pour le fun !

Je ne sais pas, mais t'avais dit que t'avais un BAC+5..tu vas aller faire une jobine de 10$ brut/heure..sacre changement tu vais faire, alors!!! :whistlingb:

Je ne suis pas deçue du Québec, du tout, je vois la realité, sur le terrain, c'est différent!!!!Ce n'est pas le pays d'Alice!!!

Edited by sophie.1940
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Je trouve que c'est très bien au lieu de perdre son temps en France, quitte à faire des jobbines, autant tenter sa chance ailleurs et puis, si ça trouve, ils s'en sortiront très bien. Ce n'est pas comme s'ils prenaient le risque de perdre toutes leurs plumes.

Le seul hic c'est Montréal, cette ville est affreuse.

Alors, aller s'intaller en région ou à Québec (moindre taux de chômage)....

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines