Jump to content
Sign in to follow this  
Guest

La plupart des immigrants du Québec sont attachés au Canada

Recommended Posts

Guest

La pupart des immigrants du Québec se sentent attachés au Canada indépendament de la langue qu'ils parlent selon un sondage récent de l'association des études canadiennes.

92% des immigrants francophones et 91% des immigrants non francophones se disent attachés au canada, par opposition au québécois francophones de naissance dont seulement 62.9% se disent attachés au Canada.

En ce qui concerne les québécois anglophones de naissance, 96.3% se disent atatchés au pays.

Tandis que l'attachment au Canada différe chez les québécois de naissance selon qu'ils soient francophones ou anglophones, cette division selon la langue n'existe pas chez les nouveaux arrivants.

Les immigrants francophones ne semblent pas suivre ce modele, ils ont un sentiment d'attachement au Canada à un degré .équivalent à celui des québécois anglophones de naissance et des immigrants allophones.

Il faut noter que 63% des immigrants arrivés au Québec entre 2007 et 2011 parlent francais, les 2 premiers pays d'origine sont : le Marroc, L'Algerie, la France, la Chine et Haiti.

Quand on leur demande de choisir un critere d'identité, 30.3 % des québécois francophones de naissance choisissent le Québec, 25% la langue francaise, 16.3 leur ville,et seulement 13.3% le Canda.

Quand on pose la meme question aux immigrants francophones 34% choisissent la Canada, 28% leur religion,12% leur origine ethnique et seulement 12% le Québec.

Si on divise les réponses selon un fort sentiment d'attachement au Canada ou un faible sentiment d'attachement , le sondage montre que 56% des immigrants francophones se disent trés attachés au Canada contre 36% qui se disent un peu attachés.Pour les immigrants non francophones 56.5% se disent trés attachés contre 34.8% un peu attachés.

En ce qui concerne les québécois francophones de naissance , 23.9% se disent trés attachés au Canada contre 39% un peu attachés au Canada


PS: Finalement l'immigration au Québec est prouvée bénéfique pour le Canada puisqu'elle renforce l'unité nationale du Canada et affaiblit le mouvement séparatiste québécois en accueillant des immigrants plus loyaux au pays ( Canada) que ceux des québécois de naissance.

Finalement on n'a pas besoin d'anglicisser le Québec pour garder l'unité nationale du canada comme prétendent les sépratistes québécois mais par le biais des immigrants francophones plus loyaux au canada.

Source :.

http://www.montrealgazette.com/news/Most+immigrants+Quebec+feel+attachment+Canada+poll/8345171/story.html

MONTREAL — Most Quebec immigrants feel attached to
Canada, regardless of which language they speak, according to a poll for
the Association for Canadian Studies.


Ninety-two per cent of francophone immigrants and 91 per cent of
non-francophone newcomers say they are attached to Canada, reveals the
Léger Marketing survey.


That contrasts with attitudes among native-born francophone
Quebecers, of whom only 62.9 per cent describe themselves as attached to
Canada.


As for Canadian-born Quebec anglophones, the poll found 96.3 per cent feel attached to the country.


The results suggest that French-speaking immigrants are not picking
up attitudes on national identity shared by many “francophones de
souche” (Quebecers descended from early French settlers), said Jack
Jedwab, executive director of the association.


While native-born Quebecers differ on attachment to Canada depending
on whether they are francophones or anglophones, that division along
language lines does not exist among newcomers, he said.


“These francophone immigrants don’t seem to follow that pattern,” Jedwab said.


“They have a level of attachment to Canada which is roughly similar
to allophone immigrants and to non-francophone-de souche Quebecers,” he
said.


Sixty-three per cent of immigrants to Quebec from 2007 to 2011 can
speak French, according to the Quebec immigration and cultural
communities department, with the five top countries of origin being
Morocco, Algeria, France, China and Haiti.


But while most Quebec immigrants speak the language of the majority,
they don’t necessarily share many francophone Quebecers’ attitudes on
national identity, Jedwab said.


The fact that immigrants have similar attachment to Canada regardless
of whether they speak French or English suggests that identity issues
in Quebec are not purely about language, but also about ethnicity, he
said.


“It’s not as much of a civic issue as some people would like it to be
because it’s not as if the immigrant francophones coming here are
developing the same ambivalence about Canada that a lot of francophones
who are very rooted here feel,” he said.


“The grievances that are felt by a lot of francophones who have been
here for several generations are not being transmitted to these
French-speaking immigrants, because it’s not exclusively a language
issue,” he said.


“It’s also connected to this sense of belonging, to an ethnic
dimension of their identity. Otherwise it would resonate more with these
immigrant francophones,” Jedwab said.


When forced to choose just one marker of identity, 30.3 per cent of
native-born, francophone Quebecers pick Quebec, while 25 per cent choose
the French language. Just 16.3 per cent choose their town or city,
while 13.3 per cent choose Canada.


When francophone immigrants to Quebec are forced to choose just one
marker of identity, 34 per cent pick Canada, 28 per cent choose their
religion, 12 per cent choose their ethnic origin and 12 per cent choose
Quebec.


Recent immigrants are much more likely to choose religion as the most
important part of their identity than immigrants who have been in
Canada for more than 20 years, the poll found.


Among Quebec immigrants who have arrived within the past 20 years,
faith is the top identifier, chosen by 32.9 per cent of immigrants who
have been in Canada for less than five years, 41.3 per cent of those
here between five and 10 years, and 40.9 per cent of those here between
11 and 20 years.


Breaking down responses between people with strong and weak
attachment to Canada, the survey found 56 per cent of francophone
immigrants are very attached to Canada while 36 per cent are somewhat
attached. Of non-francophone immigrants, 56.5 per cent are very attached
and 34.8 per cent somewhat attached.


Among native-born francophones, 23.9 per cent are very attached to Canada, while 39 per cent are somewhat attached.


Among Quebec anglophones born in Canada, 78.5 per cent are very
attached to the country, while 17.8 per cent are somewhat attached.


Fifty-eight per cent of Quebec immigrants (all languages) describe
themselves as very attached to Canada, while 33.9 per cent are somewhat
attached.


In Ontario, 68.4 per cent of immigrants describe themselves as very
attached to Canada, while 26.9 per cent are somewhat attached.


Among Canadian-born Ontarians, 81.8 per cent are very attached to the country and 16.4 are somewhat attached.


The Internet survey was conducted in the first week of March among
801 Quebecers and 713 Ontarians, including 383 immigrants in Quebec and
212 immigrants in Ontario. The margin of error was said to be 3.9
percentage points, 19 times out of 20.


On May 8, Statistics Canada will release results of the 2011 National
Household survey, which will include information on immigration, ethnic
origin, religion, language of work, education, income and housing from a
survey of from 4.5 million Canadian househol

Edited by MacDonald

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois pas ce qu'il y a de spécial avec cet article. Les résultats des 2 référendums démontrent que la plupart des québécois sont attachés au Canada.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

La pupart des immigrants du Québec se sentent attachés au Canada indépendament de la langue qu'ils parlent selon un sondage récent de l'association des études canadiennes.

92% des immigrants francophones et 91% des immigrants non francophones se disent attachés au canada, par opposition au québécois francophones de naissance dont seulement 62.9% se disent attachés au Canada.

En ce qui concerne les québécois anglophones de naissance, 96.3% se disent atatchés au pays.

Tandis que l'attachment au Canada différe chez les québécois de naissance selon qu'ils soient francophones ou anglophones, cette division selon la langue n'existe pas chez les nouveaux arrivants.

Les immigrants francophones ne semblent pas suivre ce modele, ils ont un sentiment d'attachement au Canada à un degré .équivalent à celui des québécois anglophones de naissance et des immigrants allophones.

Il faut noter que 63% des immigrants arrivés au Québec entre 2007 et 2011 parlent francais, les 2 premiers pays d'origine sont : le Marroc, L'Algerie, la France, la Chine et Haiti.

Quand on leur demande de choisir un critere d'identité, 30.3 % des québécois francophones de naissance choisissent le Québec, 25% la langue francaise, 16.3 leur ville,et seulement 13.3% le Canda.

Quand on pose la meme question aux immigrants francophones 34% choisissent la Canada, 28% leur religion,12% leur origine ethnique et seulement 12% le Québec.

Si on divise les réponses selon un fort sentiment d'attachement au Canada ou un faible sentiment d'attachement , le sondage montre que 56% des immigrants francophones se disent trés attachés au Canada contre 36% qui se disent un peu attachés.Pour les immigrants non francophones 56.5% se disent trés attachés contre 34.8% un peu attachés.

En ce qui concerne les québécois francophones de naissance , 23.9% se disent trés attachés au Canada contre 39% un peu attachés au Canada

PS: Finalement l'immigration au Québec est prouvée bénéfique pour le Canada puisqu'elle renforce l'unité nationale du Canada et affaiblit le mouvement séparatiste québécois en accueillant des immigrants plus loyaux au pays ( Canada) que ceux des québécois de naissance.

Finalement on n'a pas besoin d'anglicisser le Québec pour garder l'unité nationale du canada comme prétendent les sépratistes québécois mais par le biais des immigrants francophones plus loyaux au canada.

Source :.

http://www.montrealgazette.com/news/Most+immigrants+Quebec+feel+attachment+Canada+poll/8345171/story.html

MONTREAL — Most Quebec immigrants feel attached to

Canada, regardless of which language they speak, according to a poll for

the Association for Canadian Studies.

Ninety-two per cent of francophone immigrants and 91 per cent of

non-francophone newcomers say they are attached to Canada, reveals the

Léger Marketing survey.

That contrasts with attitudes among native-born francophone

Quebecers, of whom only 62.9 per cent describe themselves as attached to

Canada.

As for Canadian-born Quebec anglophones, the poll found 96.3 per cent feel attached to the country.

The results suggest that French-speaking immigrants are not picking

up attitudes on national identity shared by many “francophones de

souche” (Quebecers descended from early French settlers), said Jack

Jedwab, executive director of the association.

While native-born Quebecers differ on attachment to Canada depending

on whether they are francophones or anglophones, that division along

language lines does not exist among newcomers, he said.

“These francophone immigrants don’t seem to follow that pattern,” Jedwab said.

“They have a level of attachment to Canada which is roughly similar

to allophone immigrants and to non-francophone-de souche Quebecers,” he

said.

Sixty-three per cent of immigrants to Quebec from 2007 to 2011 can

speak French, according to the Quebec immigration and cultural

communities department, with the five top countries of origin being

Morocco, Algeria, France, China and Haiti.

But while most Quebec immigrants speak the language of the majority,

they don’t necessarily share many francophone Quebecers’ attitudes on

national identity, Jedwab said.

The fact that immigrants have similar attachment to Canada regardless

of whether they speak French or English suggests that identity issues

in Quebec are not purely about language, but also about ethnicity, he

said.

“It’s not as much of a civic issue as some people would like it to be

because it’s not as if the immigrant francophones coming here are

developing the same ambivalence about Canada that a lot of francophones

who are very rooted here feel,” he said.

“The grievances that are felt by a lot of francophones who have been

here for several generations are not being transmitted to these

French-speaking immigrants, because it’s not exclusively a language

issue,” he said.

“It’s also connected to this sense of belonging, to an ethnic

dimension of their identity. Otherwise it would resonate more with these

immigrant francophones,” Jedwab said.

When forced to choose just one marker of identity, 30.3 per cent of

native-born, francophone Quebecers pick Quebec, while 25 per cent choose

the French language. Just 16.3 per cent choose their town or city,

while 13.3 per cent choose Canada.

When francophone immigrants to Quebec are forced to choose just one

marker of identity, 34 per cent pick Canada, 28 per cent choose their

religion, 12 per cent choose their ethnic origin and 12 per cent choose

Quebec.

Recent immigrants are much more likely to choose religion as the most

important part of their identity than immigrants who have been in

Canada for more than 20 years, the poll found.

Among Quebec immigrants who have arrived within the past 20 years,

faith is the top identifier, chosen by 32.9 per cent of immigrants who

have been in Canada for less than five years, 41.3 per cent of those

here between five and 10 years, and 40.9 per cent of those here between

11 and 20 years.

Breaking down responses between people with strong and weak

attachment to Canada, the survey found 56 per cent of francophone

immigrants are very attached to Canada while 36 per cent are somewhat

attached. Of non-francophone immigrants, 56.5 per cent are very attached

and 34.8 per cent somewhat attached.

Among native-born francophones, 23.9 per cent are very attached to Canada, while 39 per cent are somewhat attached.

Among Quebec anglophones born in Canada, 78.5 per cent are very

attached to the country, while 17.8 per cent are somewhat attached.

Fifty-eight per cent of Quebec immigrants (all languages) describe

themselves as very attached to Canada, while 33.9 per cent are somewhat

attached.

In Ontario, 68.4 per cent of immigrants describe themselves as very

attached to Canada, while 26.9 per cent are somewhat attached.

Among Canadian-born Ontarians, 81.8 per cent are very attached to the country and 16.4 are somewhat attached.

The Internet survey was conducted in the first week of March among

801 Quebecers and 713 Ontarians, including 383 immigrants in Quebec and

212 immigrants in Ontario. The margin of error was said to be 3.9

percentage points, 19 times out of 20.

On May 8, Statistics Canada will release results of the 2011 National

Household survey, which will include information on immigration, ethnic

origin, religion, language of work, education, income and housing from a

survey of from 4.5 million Canadian househol

Finalement l'immigration au Québec est prouvée bénéfique pour le Canada puisqu'elle renforce l'unité nationale du Canada et affaiblit le mouvement séparatiste québécois en accueillant des immigrants plus loyaux au pays ( Canada) que ceux des québécois de naissance.

Cela est normal l'immigrant est reçu ultimement par le Canada et son attachement va où se trouve ses intérêts personnels et communautaires. C'est la même chose en France, Belgique Danemark, Espagne.. l'immigration est bénéfique pour l'Union Européenne puisqu'elle renforce l'Europe sans frontières et affaiblit les gouvernements nationaux. L'immigrant n'est pas un fervent fédéraliste pour son pays d'origine, mais très ouvert (fédéraste) pour ces intérêts personnels quand il immigre.

Edited by hdelmondo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

La pupart des immigrants du Québec se sentent attachés au Canada indépendament de la langue qu'ils parlent selon un sondage récent de l'association des études canadiennes.

92% des immigrants francophones et 91% des immigrants non francophones se disent attachés au canada, par opposition au québécois francophones de naissance dont seulement 62.9% se disent attachés au Canada.

En ce qui concerne les québécois anglophones de naissance, 96.3% se disent atatchés au pays.

Tandis que l'attachment au Canada différe chez les québécois de naissance selon qu'ils soient francophones ou anglophones, cette division selon la langue n'existe pas chez les nouveaux arrivants.

Les immigrants francophones ne semblent pas suivre ce modele, ils ont un sentiment d'attachement au Canada à un degré .équivalent à celui des québécois anglophones de naissance et des immigrants allophones.

Il faut noter que 63% des immigrants arrivés au Québec entre 2007 et 2011 parlent francais, les 2 premiers pays d'origine sont : le Marroc, L'Algerie, la France, la Chine et Haiti.

Quand on leur demande de choisir un critere d'identité, 30.3 % des québécois francophones de naissance choisissent le Québec, 25% la langue francaise, 16.3 leur ville,et seulement 13.3% le Canda.

Quand on pose la meme question aux immigrants francophones 34% choisissent la Canada, 28% leur religion,12% leur origine ethnique et seulement 12% le Québec.

Si on divise les réponses selon un fort sentiment d'attachement au Canada ou un faible sentiment d'attachement , le sondage montre que 56% des immigrants francophones se disent trés attachés au Canada contre 36% qui se disent un peu attachés.Pour les immigrants non francophones 56.5% se disent trés attachés contre 34.8% un peu attachés.

En ce qui concerne les québécois francophones de naissance , 23.9% se disent trés attachés au Canada contre 39% un peu attachés au Canada

PS: Finalement l'immigration au Québec est prouvée bénéfique pour le Canada puisqu'elle renforce l'unité nationale du Canada et affaiblit le mouvement séparatiste québécois en accueillant des immigrants plus loyaux au pays ( Canada) que ceux des québécois de naissance.

Finalement on n'a pas besoin d'anglicisser le Québec pour garder l'unité nationale du canada comme prétendent les sépratistes québécois mais par le biais des immigrants francophones plus loyaux au canada.

Source :.

http://www.montrealgazette.com/news/Most+immigrants+Quebec+feel+attachment+Canada+poll/8345171/story.html

MONTREAL — Most Quebec immigrants feel attached to

Canada, regardless of which language they speak, according to a poll for

the Association for Canadian Studies.

Ninety-two per cent of francophone immigrants and 91 per cent of

non-francophone newcomers say they are attached to Canada, reveals the

Léger Marketing survey.

That contrasts with attitudes among native-born francophone

Quebecers, of whom only 62.9 per cent describe themselves as attached to

Canada.

As for Canadian-born Quebec anglophones, the poll found 96.3 per cent feel attached to the country.

The results suggest that French-speaking immigrants are not picking

up attitudes on national identity shared by many “francophones de

souche” (Quebecers descended from early French settlers), said Jack

Jedwab, executive director of the association.

While native-born Quebecers differ on attachment to Canada depending

on whether they are francophones or anglophones, that division along

language lines does not exist among newcomers, he said.

“These francophone immigrants don’t seem to follow that pattern,” Jedwab said.

“They have a level of attachment to Canada which is roughly similar

to allophone immigrants and to non-francophone-de souche Quebecers,” he

said.

Sixty-three per cent of immigrants to Quebec from 2007 to 2011 can

speak French, according to the Quebec immigration and cultural

communities department, with the five top countries of origin being

Morocco, Algeria, France, China and Haiti.

But while most Quebec immigrants speak the language of the majority,

they don’t necessarily share many francophone Quebecers’ attitudes on

national identity, Jedwab said.

The fact that immigrants have similar attachment to Canada regardless

of whether they speak French or English suggests that identity issues

in Quebec are not purely about language, but also about ethnicity, he

said.

“It’s not as much of a civic issue as some people would like it to be

because it’s not as if the immigrant francophones coming here are

developing the same ambivalence about Canada that a lot of francophones

who are very rooted here feel,” he said.

“The grievances that are felt by a lot of francophones who have been

here for several generations are not being transmitted to these

French-speaking immigrants, because it’s not exclusively a language

issue,” he said.

“It’s also connected to this sense of belonging, to an ethnic

dimension of their identity. Otherwise it would resonate more with these

immigrant francophones,” Jedwab said.

When forced to choose just one marker of identity, 30.3 per cent of

native-born, francophone Quebecers pick Quebec, while 25 per cent choose

the French language. Just 16.3 per cent choose their town or city,

while 13.3 per cent choose Canada.

When francophone immigrants to Quebec are forced to choose just one

marker of identity, 34 per cent pick Canada, 28 per cent choose their

religion, 12 per cent choose their ethnic origin and 12 per cent choose

Quebec.

Recent immigrants are much more likely to choose religion as the most

important part of their identity than immigrants who have been in

Canada for more than 20 years, the poll found.

Among Quebec immigrants who have arrived within the past 20 years,

faith is the top identifier, chosen by 32.9 per cent of immigrants who

have been in Canada for less than five years, 41.3 per cent of those

here between five and 10 years, and 40.9 per cent of those here between

11 and 20 years.

Breaking down responses between people with strong and weak

attachment to Canada, the survey found 56 per cent of francophone

immigrants are very attached to Canada while 36 per cent are somewhat

attached. Of non-francophone immigrants, 56.5 per cent are very attached

and 34.8 per cent somewhat attached.

Among native-born francophones, 23.9 per cent are very attached to Canada, while 39 per cent are somewhat attached.

Among Quebec anglophones born in Canada, 78.5 per cent are very

attached to the country, while 17.8 per cent are somewhat attached.

Fifty-eight per cent of Quebec immigrants (all languages) describe

themselves as very attached to Canada, while 33.9 per cent are somewhat

attached.

In Ontario, 68.4 per cent of immigrants describe themselves as very

attached to Canada, while 26.9 per cent are somewhat attached.

Among Canadian-born Ontarians, 81.8 per cent are very attached to the country and 16.4 are somewhat attached.

The Internet survey was conducted in the first week of March among

801 Quebecers and 713 Ontarians, including 383 immigrants in Quebec and

212 immigrants in Ontario. The margin of error was said to be 3.9

percentage points, 19 times out of 20.

On May 8, Statistics Canada will release results of the 2011 National

Household survey, which will include information on immigration, ethnic

origin, religion, language of work, education, income and housing from a

survey of from 4.5 million Canadian househol

Finalement l'immigration au Québec est prouvée bénéfique pour le Canada puisqu'elle renforce l'unité nationale du Canada et affaiblit le mouvement séparatiste québécois en accueillant des immigrants plus loyaux au pays ( Canada) que ceux des québécois de naissance.

Cela est normal l'immigrant est reçu ultimement par le Canada et son attachement va où se trouve ses intérêts personnels et communautaires. C'est la même chose en France, Belgique Danemark, Espagne.. l'immigration est bénéfique pour l'Union Européenne puisqu'elle renforce l'Europe sans frontières et affaiblit les gouvernements nationaux. L'immigrant n'est pas un fervent fédéraliste pour son pays d'origine, mais très ouvert (fédéraste) pour ces intérêts personnels quand il immigre.

Quel interet personnel offre le Canada aux immigrants et qu'ils trouvent pas auprés du gouvernement du Québec ?

Les souverainistes québécois devraient se poser cette question qu'est ce que le Canada offre aux immigrants de plus que le Québec au lieu de blamer les votes ethniques pro-canada et pourquoi le Québec n'est il pas capable d'offrir la meme chose aux immigrants ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest mckenzie

MacDonald, ta as une obsession haineuse envers les "séparatistes" québécois... si l'indépendance est mauvais pour un peuple alors pourquoi le peuple tunisien ne renonce-il pas à son indépendance pour devenir une colonie de la France comme c'était le cas pendant de nombreuses années ? De plus je lisais sur un blog que le support pour l'indépendance au Québec est faible et n'est que de 30 % environ alors c'est quoi ton problème ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

MacDonald, ta as une obsession haineuse envers les "séparatistes" québécois... si l'indépendance est mauvais pour un peuple alors pourquoi le peuple tunisien ne renonce-il pas à son indépendance pour devenir une colonie de la France comme c'était le cas pendant de nombreuses années ? De plus je lisais sur un blog que le support pour l'indépendance au Québec est faible et n'est que de 30 % environ alors c'est quoi ton problème ?

Honnêtement je pense que les immigrants s'en foutent de savoir si l'indépendance est mauvaise ou bonne pour le Québec.

Ils veulent surtout savoir si c'est mauvais ou bon pour eux. Et de poser la question, c'est déjà y répondre.

Alors ... c'est quoi ton problème, MacKenzie ? Et arrête de taquiner MacDonald comme ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

MacDonald, ta as une obsession haineuse envers les "séparatistes" québécois... si l'indépendance est mauvais pour un peuple alors pourquoi le peuple tunisien ne renonce-il pas à son indépendance pour devenir une colonie de la France comme c'était le cas pendant de nombreuses années ? De plus je lisais sur un blog que le support pour l'indépendance au Québec est faible et n'est que de 30 % environ alors c'est quoi ton problème ?

Justement l'histoire a prouvé que l'indépendance n'.était pas forcément une bonne chose pour les pays du Maghreb. La preuve c'est l'état danslequel se trouve actuellement ces pays, l'indépendance n'a pas amélioré leur situation et depuis les départ des francais ce pas ont basculé entre dictatures ( Ben Ali, Boumediene, Hassan 2) , fanatisme religieux, corruption et guerres civiles ( Algérie des années 90 ).

Au moins les francais avaient mis en place un systeme qui marchait bien et des écoles et des infrastuctures.

Et comment tu expliques alors que les algériens qui ne voulaient pas faire partie de la France veulent pour la plupart immigrer en France maintenant si la colonisation était quelque chose de mauvais ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

MacDonald, ta as une obsession haineuse envers les "séparatistes" québécois... si l'indépendance est mauvais pour un peuple alors pourquoi le peuple tunisien ne renonce-il pas à son indépendance pour devenir une colonie de la France comme c'était le cas pendant de nombreuses années ? De plus je lisais sur un blog que le support pour l'indépendance au Québec est faible et n'est que de 30 % environ alors c'est quoi ton problème ?

Justement l'histoire a prouvé que l'indépendance n'.était pas forcément une bonne chose pour les pays du Maghreb. La preuve c'est l'état danslequel se trouve actuellement ces pays, l'indépendance n'a pas amélioré leur situation et depuis les départ des francais ce pas ont basculé entre dictatures ( Ben Ali, Boumediene, Hassan 2) , fanatisme religieux, corruption et guerres civiles ( Algérie des années 90 ).

Au moins les francais avaient mis en place un systeme qui marchait bien et des écoles et des infrastuctures.

Et comment tu expliques alors que les algériens qui ne voulaient pas faire partie de la France veulent pour la plupart immigrer en France maintenant si la colonisation était quelque chose de mauvais ?

McDonald, tu ignores bcoup d'éléments concernant l'histoire de ces pays. C'est pas aussi simple de le percevoir de cette facon. Mais ce qui est sûr c'est que tu as mal défini ton angle d'attaque. En gros, il fallait peut-être écrire, "si le Maghreb est dans cet état-là, c'est à cause principalement de la colonnisation". Elle n'a fait que pervertir les mentalités, les cultures et les états des lieux. Enfin, ca, c'est un autre sujet qui n'a rien à voir avec celui-là...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest mckenzie

MacDonald, ta as une obsession haineuse envers les "séparatistes" québécois... si l'indépendance est mauvais pour un peuple alors pourquoi le peuple tunisien ne renonce-il pas à son indépendance pour devenir une colonie de la France comme c'était le cas pendant de nombreuses années ? De plus je lisais sur un blog que le support pour l'indépendance au Québec est faible et n'est que de 30 % environ alors c'est quoi ton problème ?

Justement l'histoire a prouvé que l'indépendance n'.était pas forcément une bonne chose pour les pays du Maghreb. La preuve c'est l'état danslequel se trouve actuellement ces pays, l'indépendance n'a pas amélioré leur situation et depuis les départ des francais ce pas ont basculé entre dictatures ( Ben Ali, Boumediene, Hassan 2) , fanatisme religieux, corruption et guerres civiles ( Algérie des années 90 ).

Au moins les francais avaient mis en place un systeme qui marchait bien et des écoles et des infrastuctures.

Et comment tu expliques alors que les algériens qui ne voulaient pas faire partie de la France veulent pour la plupart immigrer en France maintenant si la colonisation était quelque chose de mauvais ?

:Crylol: MacDonald en faveur de la colonisation française au Maghreb tout comme les colonialistes racistes... ton argumentation bidon est à se rouler par terre de rire ! :rofl: Bref tu as exactement ce que plusieurs appelent une mentalité de colonisé... Fonde alors un parti politique au Maghreb et propose un retour des colonialistes français et observe ce qui risque de t'arriver... Bonne chance. :biggrin2:

Edited by mckenzie

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

MacDonald, ta as une obsession haineuse envers les "séparatistes" québécois... si l'indépendance est mauvais pour un peuple alors pourquoi le peuple tunisien ne renonce-il pas à son indépendance pour devenir une colonie de la France comme c'était le cas pendant de nombreuses années ? De plus je lisais sur un blog que le support pour l'indépendance au Québec est faible et n'est que de 30 % environ alors c'est quoi ton problème ?

Justement l'histoire a prouvé que l'indépendance n'.était pas forcément une bonne chose pour les pays du Maghreb. La preuve c'est l'état danslequel se trouve actuellement ces pays, l'indépendance n'a pas amélioré leur situation et depuis les départ des francais ce pas ont basculé entre dictatures ( Ben Ali, Boumediene, Hassan 2) , fanatisme religieux, corruption et guerres civiles ( Algérie des années 90 ).

Au moins les francais avaient mis en place un systeme qui marchait bien et des écoles et des infrastuctures.

Et comment tu expliques alors que les algériens qui ne voulaient pas faire partie de la France veulent pour la plupart immigrer en France maintenant si la colonisation était quelque chose de mauvais ?

McDonald, tu ignores bcoup d'éléments concernant l'histoire de ces pays. C'est pas aussi simple de le percevoir de cette facon. Mais ce qui est sûr c'est que tu as mal défini ton angle d'attaque. En gros, il fallait peut-être écrire, "si le Maghreb est dans cet état-là, c'est à cause principalement de la colonnisation". Elle n'a fait que pervertir les mentalités, les cultures et les états des lieux. Enfin, ca, c'est un autre sujet qui n'a rien à voir avec celui-là...

Si le Maghreb est dans cet état-là, c'est à cause du Maghreb lui-même ! Ne viens pas pourrir ce fil avec tes allusions mal placées et déplacées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

MacDonald, ta as une obsession haineuse envers les "séparatistes" québécois... si l'indépendance est mauvais pour un peuple alors pourquoi le peuple tunisien ne renonce-il pas à son indépendance pour devenir une colonie de la France comme c'était le cas pendant de nombreuses années ? De plus je lisais sur un blog que le support pour l'indépendance au Québec est faible et n'est que de 30 % environ alors c'est quoi ton problème ?

Justement l'histoire a prouvé que l'indépendance n'.était pas forcément une bonne chose pour les pays du Maghreb. La preuve c'est l'état danslequel se trouve actuellement ces pays, l'indépendance n'a pas amélioré leur situation et depuis les départ des francais ce pas ont basculé entre dictatures ( Ben Ali, Boumediene, Hassan 2) , fanatisme religieux, corruption et guerres civiles ( Algérie des années 90 ).

Au moins les francais avaient mis en place un systeme qui marchait bien et des écoles et des infrastuctures.

Et comment tu expliques alors que les algériens qui ne voulaient pas faire partie de la France veulent pour la plupart immigrer en France maintenant si la colonisation était quelque chose de mauvais ?

McDonald, tu ignores bcoup d'éléments concernant l'histoire de ces pays. C'est pas aussi simple de le percevoir de cette facon. Mais ce qui est sûr c'est que tu as mal défini ton angle d'attaque. En gros, il fallait peut-être écrire, "si le Maghreb est dans cet état-là, c'est à cause principalement de la colonnisation". Elle n'a fait que pervertir les mentalités, les cultures et les états des lieux. Enfin, ca, c'est un autre sujet qui n'a rien à voir avec celui-là...

Si le Maghreb est dans cet état-là, c'est à cause du Maghreb lui-même ! Ne viens pas pourrir ce fil avec tes allusions mal placées et déplacées.

Entendu votre excellence Madame l'impératrice...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien voyons, vous vous attendez à quoi ?

L'immigrant arrive ici après des démarches de plusieurs années, c'est sûr qu'il sera attaché au Canada. Ensuite il aura sa citoyenneté, c'est bien évident qu'il sera attaché au Canada.

Mais pourtant il y a plein d'immigrants québécois de longue date que je lis ici qu'ils pensent comme des québécois. Certains sont souverainistes, d'autres fédéralistes, d'autres ni un ni l'autre, d'autres sont pas sûr... Comme les québécois pure laine. Mais ils sont majoritairement nationalistes.

Je me méfie toujours des interprétations des sondages d'organisme partisans, en passant avez-vous remarqué qui a commandé ce sondage ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

MacDonald, ta as une obsession haineuse envers les "séparatistes" québécois... si l'indépendance est mauvais pour un peuple alors pourquoi le peuple tunisien ne renonce-il pas à son indépendance pour devenir une colonie de la France comme c'était le cas pendant de nombreuses années ? De plus je lisais sur un blog que le support pour l'indépendance au Québec est faible et n'est que de 30 % environ alors c'est quoi ton problème ?

Justement l'histoire a prouvé que l'indépendance n'.était pas forcément une bonne chose pour les pays du Maghreb. La preuve c'est l'état danslequel se trouve actuellement ces pays, l'indépendance n'a pas amélioré leur situation et depuis les départ des francais ce pas ont basculé entre dictatures ( Ben Ali, Boumediene, Hassan 2) , fanatisme religieux, corruption et guerres civiles ( Algérie des années 90 ).

Au moins les francais avaient mis en place un systeme qui marchait bien et des écoles et des infrastuctures.

Et comment tu expliques alors que les algériens qui ne voulaient pas faire partie de la France veulent pour la plupart immigrer en France maintenant si la colonisation était quelque chose de mauvais ?

McDonald, tu ignores bcoup d'éléments concernant l'histoire de ces pays. C'est pas aussi simple de le percevoir de cette facon. Mais ce qui est sûr c'est que tu as mal défini ton angle d'attaque. En gros, il fallait peut-être écrire, "si le Maghreb est dans cet état-là, c'est à cause principalement de la colonnisation". Elle n'a fait que pervertir les mentalités, les cultures et les états des lieux. Enfin, ca, c'est un autre sujet qui n'a rien à voir avec celui-là...

Si le Maghreb est dans cet état-là, c'est à cause du Maghreb lui-même ! Ne viens pas pourrir ce fil avec tes allusions mal placées et déplacées.

Entendu votre excellence Madame l'impératrice...

Il y a des vérités qui ne font pas plaisir à entendre mais qui doivent être dites.

Merci Saam pour ta réponse plus que pertinente face à une personne imbue d'elle-même et qui croit détenir la science infuse.

Sa pire théorie, elle m'a bien fait rire à défaut d'autre chose, mais vois-tu il n'est pas le seul à le penser c'est qu'en France pays où l'instruction est obligatoire jusqu'à l'âge de 16 ans, pays très riche, important et influent au sein de l'OCDE, entre autres, les enfants issus de l'immigration maghrébine nés en France sont des illettrés et analphabètes...

Sur quoi base-t-il ses affirmations???

Va savoir!

Pauvre Jules Ferry doit bien se retourner dans sa tombe...

Et là, il fait la leçon croit-il magistral sur des évènements de l'Histoire que ce soit ici ou en Afrique du Nord, voire en Europe...

Share this post


Link to post
Share on other sites

MacDonald, ta as une obsession haineuse envers les "séparatistes" québécois... si l'indépendance est mauvais pour un peuple alors pourquoi le peuple tunisien ne renonce-il pas à son indépendance pour devenir une colonie de la France comme c'était le cas pendant de nombreuses années ? De plus je lisais sur un blog que le support pour l'indépendance au Québec est faible et n'est que de 30 % environ alors c'est quoi ton problème ?

Justement l'histoire a prouvé que l'indépendance n'.était pas forcément une bonne chose pour les pays du Maghreb. La preuve c'est l'état danslequel se trouve actuellement ces pays, l'indépendance n'a pas amélioré leur situation et depuis les départ des francais ce pas ont basculé entre dictatures ( Ben Ali, Boumediene, Hassan 2) , fanatisme religieux, corruption et guerres civiles ( Algérie des années 90 ).

Au moins les francais avaient mis en place un systeme qui marchait bien et des écoles et des infrastuctures.

Et comment tu expliques alors que les algériens qui ne voulaient pas faire partie de la France veulent pour la plupart immigrer en France maintenant si la colonisation était quelque chose de mauvais ?

Je ne sais pas mais je pense comprende pourquoi les ''Québécois" veulent un pays à eux comme ils disent.

- Comme immigrante je me sens bien comme canadienne, ça m'offre la fléxibilité/mobilité, plus de chance, ça ne marche pas ici, je vais dans une autre province, et ça serait comme s'il s'agit d'un autre pays. Mais, je ne me sent pas déracnée, j'ai mon pays d'origine.

- Les immigrants, devenus Québecois de souche, ils sont déracinés, ils ne savent ce que c'est avoir un pays. Ils sont un peu comme les palestiniens (même ceux dans les territoires non occupés).

Autrement dit je peux les comprendre mais quand je ne souhaite pas que le Québec se sépare.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

MacDonald, ta as une obsession haineuse envers les "séparatistes" québécois... si l'indépendance est mauvais pour un peuple alors pourquoi le peuple tunisien ne renonce-il pas à son indépendance pour devenir une colonie de la France comme c'était le cas pendant de nombreuses années ? De plus je lisais sur un blog que le support pour l'indépendance au Québec est faible et n'est que de 30 % environ alors c'est quoi ton problème ?

Justement l'histoire a prouvé que l'indépendance n'.était pas forcément une bonne chose pour les pays du Maghreb. La preuve c'est l'état danslequel se trouve actuellement ces pays, l'indépendance n'a pas amélioré leur situation et depuis les départ des francais ce pas ont basculé entre dictatures ( Ben Ali, Boumediene, Hassan 2) , fanatisme religieux, corruption et guerres civiles ( Algérie des années 90 ).

Au moins les francais avaient mis en place un systeme qui marchait bien et des écoles et des infrastuctures.

Et comment tu expliques alors que les algériens qui ne voulaient pas faire partie de la France veulent pour la plupart immigrer en France maintenant si la colonisation était quelque chose de mauvais ?

Je ne sais pas mais je pense comprende pourquoi les ''Québécois" veulent un pays à eux comme ils disent.

- Comme immigrante je me sens bien comme canadienne, ça m'offre la fléxibilité/mobilité, plus de chance, ça ne marche pas ici, je vais dans une autre province, et ça serait comme s'il s'agit d'un autre pays. Mais, je ne me sent pas déracnée, j'ai mon pays d'origine.

- Les immigrants, devenus Québecois de souche, ils sont déracinés, ils ne savent ce que c'est avoir un pays. Ils sont un peu comme les palestiniens (même ceux dans les territoires non occupés).

Autrement dit je peux les comprendre mais quand je ne souhaite pas que le Québec se sépare.

Cela est normal l'immigrant est reçu ultimement par le Canada et son attachement va où se trouve ses intérêts personnels et communautaires. C'est la même chose en France, Belgique Danemark, Espagne.. l'immigration est bénéfique pour l'Union Européenne puisqu'elle renforce l'Europe sans frontières et affaiblit les gouvernements nationaux. L'immigrant n'est pas un fervent fédéraliste pour son pays d'origine, mais très ouvert (fédéraste) pour ces intérêts personnels quand il immigre ici.

J'avais une connaissance d'origine juive (séfarade) qui avait immigré au Québec dans les années 70, il avait vécu en Israël et avait encore de la famille là-bas, Nous parlions à l'occasion de la situation en Israël - Palestine et lui qui était opposé au Oui (souveraineté du Québec et le disait clairement, je lui demandais alors que lui étant un fervent fédéraliste, il devrait en faire la promotion en Israël du fédéralisme (un état fédéral Israël-Palestine), Devinez sa réponse. :biggrin2::flowers:

Edited by hdelmondo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

MacDonald, ta as une obsession haineuse envers les "séparatistes" québécois... si l'indépendance est mauvais pour un peuple alors pourquoi le peuple tunisien ne renonce-il pas à son indépendance pour devenir une colonie de la France comme c'était le cas pendant de nombreuses années ? De plus je lisais sur un blog que le support pour l'indépendance au Québec est faible et n'est que de 30 % environ alors c'est quoi ton problème ?

Justement l'histoire a prouvé que l'indépendance n'.était pas forcément une bonne chose pour les pays du Maghreb. La preuve c'est l'état danslequel se trouve actuellement ces pays, l'indépendance n'a pas amélioré leur situation et depuis les départ des francais ce pas ont basculé entre dictatures ( Ben Ali, Boumediene, Hassan 2) , fanatisme religieux, corruption et guerres civiles ( Algérie des années 90 ).

Au moins les francais avaient mis en place un systeme qui marchait bien et des écoles et des infrastuctures.

Et comment tu expliques alors que les algériens qui ne voulaient pas faire partie de la France veulent pour la plupart immigrer en France maintenant si la colonisation était quelque chose de mauvais ?

:Crylol: MacDonald en faveur de la colonisation française au Maghreb tout comme les colonialistes racistes... ton argumentation bidon est à se rouler par terre de rire ! :rofl: Bref tu as exactement ce que plusieurs appelent une mentalité de colonisé... Fonde alors un parti politique au Maghreb et propose un retour des colonialistes français et observe ce qui risque de t'arriver... Bonne chance. :biggrin2:

MacKenzie,

Ta haine obsessionelle de la France t'empeche de voir les aspects positifs de la colonisation francaise.

Rien qu'un exemple de nos jours: les iles francaises des Caraibes notamment Guadeloupe et Martinique sont plus riches et plus prosperes par rapport a celles devenues indépendantes comme Haiti.

Et dénigrer la colonisation francaise revient a dénigrer le Québec parce que vous les québécois vous etes un produit de la colonisation francaise en Nouvelle France.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest mckenzie

MacDonald, ta as une obsession haineuse envers les "séparatistes" québécois... si l'indépendance est mauvais pour un peuple alors pourquoi le peuple tunisien ne renonce-il pas à son indépendance pour devenir une colonie de la France comme c'était le cas pendant de nombreuses années ? De plus je lisais sur un blog que le support pour l'indépendance au Québec est faible et n'est que de 30 % environ alors c'est quoi ton problème ?

Justement l'histoire a prouvé que l'indépendance n'.était pas forcément une bonne chose pour les pays du Maghreb. La preuve c'est l'état danslequel se trouve actuellement ces pays, l'indépendance n'a pas amélioré leur situation et depuis les départ des francais ce pas ont basculé entre dictatures ( Ben Ali, Boumediene, Hassan 2) , fanatisme religieux, corruption et guerres civiles ( Algérie des années 90 ).

Au moins les francais avaient mis en place un systeme qui marchait bien et des écoles et des infrastuctures.

Et comment tu expliques alors que les algériens qui ne voulaient pas faire partie de la France veulent pour la plupart immigrer en France maintenant si la colonisation était quelque chose de mauvais ?

:Crylol: MacDonald en faveur de la colonisation française au Maghreb tout comme les colonialistes racistes... ton argumentation bidon est à se rouler par terre de rire ! :rofl: Bref tu as exactement ce que plusieurs appelent une mentalité de colonisé... Fonde alors un parti politique au Maghreb et propose un retour des colonialistes français et observe ce qui risque de t'arriver... Bonne chance. :biggrin2:
MacKenzie,

Ta haine obsessionelle de la France t'empeche de voir les aspects positifs de la colonisation francaise.

Rien qu'un exemple de nos jours: les iles francaises des Caraibes notamment Guadeloupe et Martinique sont plus riches et plus prosperes par rapport a celles devenues indépendantes comme Haiti.

Et dénigrer la colonisation francaise revient a dénigrer le Québec parce que vous les québécois vous etes un produit de la colonisation francaise en Nouvelle France.

:Crylol: Celui qui a une haine obsessionnelle c'est bien toi MacDonald, qui vomit ton délire anti-Québec depuis des mois... et tu as le même discours que les colonialistes racistes, c'est vraiment étonnant. :biggrin2: Les centaines de milliers d'Algériens qui sont morts pour l'indépendance de l'Algérie se retourneraient dans leurs tombes s'ils t'entendaient avec tes arguments bidons. Et personne au Québec ne demande une recolonisation de la France au Québec donc ton argumentation est ridicule. Et quand est-ce que tu fondes un parti politique au Maghreb afin que les colonisateurs racistes recolonisent le Maghreb et volent ses richesses ? Te rends-tu compte MacDonald du caractère totalement inepte de ton argumentation ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces débats MacKenzie/MacDonald me font toujours penser qu'une personne schizophrénique se trouverait en conversation avec elle-même.

Il doit s'agir de deux personnages-bidon inventés par la même personne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

MacDonald, ta as une obsession haineuse envers les "séparatistes" québécois... si l'indépendance est mauvais pour un peuple alors pourquoi le peuple tunisien ne renonce-il pas à son indépendance pour devenir une colonie de la France comme c'était le cas pendant de nombreuses années ? De plus je lisais sur un blog que le support pour l'indépendance au Québec est faible et n'est que de 30 % environ alors c'est quoi ton problème ?

Justement l'histoire a prouvé que l'indépendance n'.était pas forcément une bonne chose pour les pays du Maghreb. La preuve c'est l'état danslequel se trouve actuellement ces pays, l'indépendance n'a pas amélioré leur situation et depuis les départ des francais ce pas ont basculé entre dictatures ( Ben Ali, Boumediene, Hassan 2) , fanatisme religieux, corruption et guerres civiles ( Algérie des années 90 ).

Au moins les francais avaient mis en place un systeme qui marchait bien et des écoles et des infrastuctures.

Et comment tu expliques alors que les algériens qui ne voulaient pas faire partie de la France veulent pour la plupart immigrer en France maintenant si la colonisation était quelque chose de mauvais ?

:Crylol: MacDonald en faveur de la colonisation française au Maghreb tout comme les colonialistes racistes... ton argumentation bidon est à se rouler par terre de rire ! :rofl: Bref tu as exactement ce que plusieurs appelent une mentalité de colonisé... Fonde alors un parti politique au Maghreb et propose un retour des colonialistes français et observe ce qui risque de t'arriver... Bonne chance. :biggrin2:

MacKenzie,

Ta haine obsessionelle de la France t'empeche de voir les aspects positifs de la colonisation francaise.

Rien qu'un exemple de nos jours: les iles francaises des Caraibes notamment Guadeloupe et Martinique sont plus riches et plus prosperes par rapport a celles devenues indépendantes comme Haiti.

Et dénigrer la colonisation francaise revient a dénigrer le Québec parce que vous les québécois vous etes un produit de la colonisation francaise en Nouvelle France.

Mac Donald, je suis francais antillais j'aime la France et ne porte aucune haine obsessionnelle, pourtant tes propos sur les biens faits de la colonisation me semble limites si pas choquant. l'ere de la colonisation n' a pas ete une ere glorieuse pour les pays y ayant contribues car a occasionnes la justification de nombreuses atrocités (viole, enfermement, ségrégation, meurtre en tout genre, annihilation physique et morale, ect...(la liste est long :sad: ). Bref, Il serait simpliste pour pas dire révisionniste de conclure en prennant l'epoque ou l'on vit et dire ''ben finalement, ca valait le coup...hey, ils peuvent pas dire qu'on leur a pas rendu service en fin de compte!'' C'est en effet choquant et irrespectueux pour les victimes (directes et indirectes).

Pour autant, je suis en paix avec mon histoire, mes origines et le passe de mon pays. Vive la France, Vive l'Europe et Vive le Canada (unis avec un Quebec fort,lol) :smile:

Edited by NJG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ces débats MacKenzie/MacDonald me font toujours penser qu'une personne schizophrénique se trouverait en conversation avec elle-même. Il doit s'agir de deux personnages-bidon inventés par la même personne.
Lol. Envoyé par l'application mobile Forum IC

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines