Aller au contenu
formules

URGENT-Gynécologue-Obstétricien Rive-sud (Montréal)

Messages recommandés

Bonjour,

Je fais appel à vous puisque je suis à la recherche d'un gynécologue-obstétricien COMPÉTENT pour un suivi serré.

Mon histoire est la suivante: J'ai été admise à l'urgence à cause de crise abdominale sur le côté gauche à notre grande surprise on nous annonce que je suis enceinte. On était content vu que j'ai arrêté la pilule depuis 1 mois mais on était inquiet puisque les douleurs n'étaient pas rassurants.

Vu qu'on ne voyait rien à l'utérus, on m'a demandé de me présenter 48 h après cet événement pour une PDS et une écho. J'ai fait cela pendant 10 jours avec une 2 ème crise sur le côté gauche et mon admission à l'urgence sans aucun diagnostic solide de la part des résidents qui m'ont consulté (oui, je me faisais osculter par des étudiants!!!!!!).

Bref, vu qu'il n' y avait toujours rien dans l'utérus et que je ne faisais pas de FC. Ils m'ont demandé de me présenter à la clinique le lundi suivant (48 h) et que j'allais être reçu par le gynécologue. On se présente le lundi à 8 h et ledit médecin ne s'est pas présenté puisqu'il était au bloc il a transmis le message pour que je revienne le mercredi. J'ai été très patiente et avec du recul je suis surprise. Généralement, je réagis plus vite mais je pensais avoir affaire à des MEDECINS, DES SPECIALISTES... Bref, j'ai dû parler de mon état de santé et des risques qu'ils me font courir et des conséquences qui seront prises dans le cas où un malheur adviendra; pour me proposer de voir un autre gynécologue. La gynécologue a refait l'échographie par une autre personne ( secrétaire ou radiologiste ????) et a conclu que c'est une GEU et qu' il fallait m'administrer immédiatement le métothrexate pour évacuer l'embryon de la trompe.

Je n'ai reçu mon injection qu'à 17 h et j'ai quitté à 17h30.

Mon cauchemar ne s'est pas arrêté la vu que j'avais 7 semaines de retard. L'embryon a fissuré la trompe et l'injection été donné tardivement donc j'ai été admise d'urgence vu que j'ai saigné intérieurement mercredi à 4 heures du matin. On m'a opéré d'urgence pour aspirer l'embryon et sauver la trompe gauche mais l'hémorragie a pris le dessus donc ils ont coupé la trompe gauche.

Ce qui fait qu'aujourd'hui je recherche un GYNECOLOGUE- OBSTETRICIEN sur la rive-sud ou Montréal centre-ville pour un suivi serré dans l'éventualité de tomber enceinte.

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Courage! C'est très difficile ce qui vous arrive ! Je ne connais pas de gyneco mais j'espère que vous allez trouvez !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avez-vous parlé de tout ça à votre médecin de famille ? Normalement il/elle devrait être en mesure de vous référer adéquatement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour Dinosorus, je suis en attente de confirmation de rendez-vous avec mon médecin de famille mais c'est toujours rassurant de se faire référer un gynécologue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

toute une histoire :crying:

tu devrais porter plainte au collège des médecins ou bien poursuivre l'hôpital.. parce que ça aurait pu finir bien mal!

tu peux toujours aller voir sur ce site, pour vérifier les commentaires des gens sur les médecins :

http://www.ratemds.com/

il est en anglais. tu rentres la spécialité, la ville et tu vas avoir une liste de médecins avec les commentaires des gens.

Modifié par Automne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Goa uld même si je connais assez bien ce site.

Pour ce qui est de porter plainte et poursuivre l'hôpital... j'ai bien l'intention de le faire non pas pour soutirer un aspect monétaire pour ce qu'on m'a fait subir et enlever aucun prix pourrait adoucir mon mal. Mon objectif est de rendre cela public pour que le Monde se rende compte que des charlatans qui portent le titre de médecins jouent avec la vie des gens et ne prennent pas les choses avec un degré d'urgence et de sérieux.

Merci,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je fais appel à vous puisque je suis à la recherche d'un gynécologue-obstétricien COMPÉTENT pour un suivi serré.

Mon histoire est la suivante: J'ai été admise à l'urgence à cause de crise abdominale sur le côté gauche à notre grande surprise on nous annonce que je suis enceinte. On était content vu que j'ai arrêté la pilule depuis 1 mois mais on était inquiet puisque les douleurs n'étaient pas rassurants.

Vu qu'on ne voyait rien à l'utérus, on m'a demandé de me présenter 48 h après cet événement pour une PDS et une écho. J'ai fait cela pendant 10 jours avec une 2 ème crise sur le côté gauche et mon admission à l'urgence sans aucun diagnostic solide de la part des résidents qui m'ont consulté (oui, je me faisais osculter par des étudiants!!!!!!).

Bref, vu qu'il n' y avait toujours rien dans l'utérus et que je ne faisais pas de FC. Ils m'ont demandé de me présenter à la clinique le lundi suivant (48 h) et que j'allais être reçu par le gynécologue. On se présente le lundi à 8 h et ledit médecin ne s'est pas présenté puisqu'il était au bloc il a transmis le message pour que je revienne le mercredi. J'ai été très patiente et avec du recul je suis surprise. Généralement, je réagis plus vite mais je pensais avoir affaire à des MEDECINS, DES SPECIALISTES... Bref, j'ai dû parler de mon état de santé et des risques qu'ils me font courir et des conséquences qui seront prises dans le cas où un malheur adviendra; pour me proposer de voir un autre gynécologue. La gynécologue a refait l'échographie par une autre personne ( secrétaire ou radiologiste ????) et a conclu que c'est une GEU et qu' il fallait m'administrer immédiatement le métothrexate pour évacuer l'embryon de la trompe.

Je n'ai reçu mon injection qu'à 17 h et j'ai quitté à 17h30.

Mon cauchemar ne s'est pas arrêté la vu que j'avais 7 semaines de retard. L'embryon a fissuré la trompe et l'injection été donné tardivement donc j'ai été admise d'urgence vu que j'ai saigné intérieurement mercredi à 4 heures du matin. On m'a opéré d'urgence pour aspirer l'embryon et sauver la trompe gauche mais l'hémorragie a pris le dessus donc ils ont coupé la trompe gauche.

Ce qui fait qu'aujourd'hui je recherche un GYNECOLOGUE- OBSTETRICIEN sur la rive-sud ou Montréal centre-ville pour un suivi serré dans l'éventualité de tomber enceinte.

Merci

Allo Formules,

c'est ton médecin de famille qui va être en mesure de te référer à un gynécologue ...

Essaye de le rencontrer le plus tôt possible.

On critique beaucoup le système de santé ici mais tu verras qu'une fois suivie tu seras soignée adéquatement.

Courage de tels problèmes ce n'est jamais rigolo ...

Malheureusement une grossesse ectopique lorsque ca arrive se termine souvent par une opération ... et en lisant ton résumé il semble que tout ait été fait selon les règles ...

il est possible que tu ais eu mal très tard et que malheureusement l'issue des choses n'aurait pas pu etre vraiment autrement

mais dans l'ordre de ce que tu décris les choses ont été faites comme il fallait

premier diagnostic tu es enceinte ... les douleurs peuvent etre multiples ...

si les résidents n'ont pas diagnostiqué la grossesse extra utérine en premier lieu ca ne veut pas dire qu'ils se sont plantés

lorqu'on a vraiment diagnostiqué la grossesse ectopique ils ont fait ce qu'il fallait ... sachant que l'opération etait tout de meme tres probable

mais tout ceci est tres dur pour le moral ! bonne chance :) vite vite parle à ton médecin de famille

ps : et petite précision, les résidents de sont pas des étudiants

ils sont médecins, ils peuvent prescrire etc ... ils sont en formation de spécialité ... par exemple gynécologie ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci William.. je suis en attente d'un rendez-vous avec mon médecin de famille.

Malheureusement, il y a eu différentes erreurs commises:

- La grossesse a été découverte à un taux BHCG de 400 à un taux de 1900 il ne voyait toujours rien et aucun diagnostic ne tombait.

- Or, ailleurs par exemple en Europe avec un taux de BHCG à1200 avec l'écho on est supposé voir du développement. S'il y a un doute on pousse l'examen plus loin.

- Une autre erreur à ma 3 ème écho, la résidente m'a demandé de revenir pour une autre PDS et écho non pas dans les 48 h qui suivent cet examen mais d'attendre une semaine. ERREUR GRAVE

- Quelques choses de très important: mon taux d'hormone ne doublait pas et cela a été constaté à la 2 ème PDS. Le taux augmenté mais de manière minimale et cela tout médecin en gynécologie le sait.

- J'ai été reçu et osculter que par des résidents ( en effet, un résident (2ème année) est un médecin GENERALISTE qui a le droit de prescrire et d'agir à titre de généraliste. Son bilan à titre de résident non spécialiste doit être appuyer par son chef de service qui a cette responsabilité).

Certes, je ne suis pas médecin et je suis consciente des lacunes dans le secteur médical au Québec mais je trouve que c'est trop léger de dire que les choses ont été faites comme il fallait et je ne mentionne tous les autres détails. Par exemple, une résidente ne sait pas comment allumer l'appareil de l'écho....comment peut-elle faire une écho juste !!!

Je travaille dans les RH mais j'ai plusieurs membres de ma famille qui sont Médecins- Spécialistes pratiquant en Europe et ailleurs. D'ailleurs je pense bien que c'est grâce à eux que je suis encore en vie puisqu'Infos-santé m'ont proposé de mettre de la glace et prendre des tylennols en attendant que la douleur disparaissent selon eux l'embryon se détachait à cause du Méthotrexate. Alors que j'étais en pleine hémorragie avec une tension en chute libre.

Je ne veux pas faire de ce sujet le mur de lamentation au niveau de la détérioration du secteur médical au Québec mais si une personne connait un bon gynécologue avec qui je serai en confiance c'est le but du sujet.

Pour ce qui est du reste, ma décision est prise !

Merci,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je me posais une question, je pense qu'on est pas obligé d'être vu par un résident? parce qu'une fois, un résident m'avait avertis qu'il était résident et si ça causait problème, que je pourrais être vu par un autre. après, je sais pas si c'est pratique courante ou un règlement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci William.. je suis en attente d'un rendez-vous avec mon médecin de famille.

j'ai plusieurs membres de ma famille qui sont Médecins- Spécialistes pratiquant en Europe et ailleurs. D'ailleurs je pense bien que c'est grâce à eux que je suis encore en vie puisqu'Infos-santé m'ont proposé de mettre de la glace et prendre des tylennols en attendant que la douleur disparaissent selon eux l'embryon se détachait à cause du Méthotrexate. Alors que j'étais en pleine hémorragie avec une tension en chute libre.

Pour ce qui est du reste, ma décision est prise !

Merci,

Ne le prends pas mal, mais si tu as des médecins spécialistes dans ta famille, tu devrais savoir qu'il est inutile de porter plainte contre un médecin. Tu sais bien qu'ils trouveront toujours une réponse à tes accusations et que ta plainte ne sera pas reconnue. Ça m'est arrivé à moi aussi en France. En revanche, c'est un avocat que j'avais dans ma famille. Quand je lui ai exposé mon cas, il m'a dit que les plaintes ne sont prises en compte que lorsqu'il y a une issue extrêmement grave ou fatale, c'est à dire une invalidité grave et permanente ou un décès. Il n'y a qu'à voir l'affaire Mediator. Toutes les demandes ont été rejetées. Et pourtant, ils en avaient des preuves.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci William.. je suis en attente d'un rendez-vous avec mon médecin de famille.

Malheureusement, il y a eu différentes erreurs commises:

- La grossesse a été découverte à un taux BHCG de 400 à un taux de 1900 il ne voyait toujours rien et aucun diagnostic ne tombait.

- Or, ailleurs par exemple en Europe avec un taux de BHCG à1200 avec l'écho on est supposé voir du développement. S'il y a un doute on pousse l'examen plus loin.

- Une autre erreur à ma 3 ème écho, la résidente m'a demandé de revenir pour une autre PDS et écho non pas dans les 48 h qui suivent cet examen mais d'attendre une semaine. ERREUR GRAVE

- Quelques choses de très important: mon taux d'hormone ne doublait pas et cela a été constaté à la 2 ème PDS. Le taux augmenté mais de manière minimale et cela tout médecin en gynécologie le sait.

- J'ai été reçu et osculter que par des résidents ( en effet, un résident (2ème année) est un médecin GENERALISTE qui a le droit de prescrire et d'agir à titre de généraliste. Son bilan à titre de résident non spécialiste doit être appuyer par son chef de service qui a cette responsabilité).

Certes, je ne suis pas médecin et je suis consciente des lacunes dans le secteur médical au Québec mais je trouve que c'est trop léger de dire que les choses ont été faites comme il fallait et je ne mentionne tous les autres détails. Par exemple, une résidente ne sait pas comment allumer l'appareil de l'écho....comment peut-elle faire une écho juste !!!

Je travaille dans les RH mais j'ai plusieurs membres de ma famille qui sont Médecins- Spécialistes pratiquant en Europe et ailleurs. D'ailleurs je pense bien que c'est grâce à eux que je suis encore en vie puisqu'Infos-santé m'ont proposé de mettre de la glace et prendre des tylennols en attendant que la douleur disparaissent selon eux l'embryon se détachait à cause du Méthotrexate. Alors que j'étais en pleine hémorragie avec une tension en chute libre.

Je ne veux pas faire de ce sujet le mur de lamentation au niveau de la détérioration du secteur médical au Québec mais si une personne connait un bon gynécologue avec qui je serai en confiance c'est le but du sujet.

Pour ce qui est du reste, ma décision est prise !

Merci,

Un petit conseil si je peux me permettre, arrêtez de comparer ici à ailleurs, l'Europe en général, et surtout si c'est pour critiquer, c'est irritant.

Imaginez que qq1 entre chez vous, ensuite il commence à critiquer ce vous lui servez. Seriez-vous contente? Non. Alors ne le faites plus.

Avec respect pour les autres gyneco et obstétricien(nes), juste parce que je ne le connais pas, le Dr. Alice Benjamin est je crois l'un des meilleurs Doc au monde. Elle est très en demande et prend juste les grossesses à haut risque. Elle a un bureau ... pas loin du General Hospital CEDAR/Côte-des-neiges Elle accouche ses patientes elle-même à Royal Victoria Hospital. Demandez à votre medecin de famille (si vous en avez un(e)), ou contactez Royal Voctoria Hospital, mais pas sûr q'ils gèrent les patients de son bureau, ou CLSC qui a le même code postal que son bureau. Présentez-vous à son bureau, sa secrétaire est..... mais peut-etre que vous aurez au moins un consultation.

J'aimerais bien vous aider plus mais....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- J'ai été reçu et osculter que par des résidents ( en effet, un résident (2ème année) est un médecin GENERALISTE qui a le droit de prescrire et d'agir à titre de généraliste. Son bilan à titre de résident non spécialiste doit être appuyer par son chef de service qui a cette responsabilité).

normalement cela a été fait ... un médecin chef ("staff") a normalement revu ton dossier avec le résident.

le processus de diagnostic est toujours une suite d'essais vérifications

je ne dis pas qu'il n'y a pas eu erreur ou manque ... c est possible

mais cela arrive partout ... je connais bien les milieux médicaux en France et ici

en France mon père est médecin

ici mon chum est médecin

les manques sont possibles dans tous les systèmes ... ici ou ailleurs

en France aussi dans les hopitaux universitaires on est vu par des internes (équivalent des résidents) ... et je pense que c est comme les médecins chefs ... il y en a des bons et des moins bons

comme dans tous les métiers

en tout cas je te souhaite vraiment d'être suivie adéquatement

je suis sur que ce sera le cas

bonne chance

bye :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vais polémiquer sur le sujet, mais j'ai eu exactement le même problème que Formules.

Sans rentrer dans les détails : 12 semaines dans une trompe car un 1er interne m'a dit que c'était des "gazs", un 2ème ne voyait rien..., 2 injections de Méthotrexate , pour se rendre compte qu'il fallait opérer en urgence (parce que j'ai taper des poings, car ils voulaient passer une 3ème injection ).

Et ça m'est arrivée en France . Donc pas mieux dans le genre.

Pour te rassurer Formules, ce n'est pas parce que tu as une trompe en moins que tu ne pourras pas mener une grossesse à terme. Tu as comme moi pas eu la chance de tomber sur une personne perspicace, mais il faut se dire qu'on a au moins la chance d'être vivante.

Bon courage pour la suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vais polémiquer sur le sujet, mais j'ai eu exactement le même problème que Formules.

Sans rentrer dans les détails : 12 semaines dans une trompe car un 1er interne m'a dit que c'était des "gazs", un 2ème ne voyait rien..., 2 injections de Méthotrexate , pour se rendre compte qu'il fallait opérer en urgence (parce que j'ai taper des poings, car ils voulaient passer une 3ème injection ).

Et ça m'est arrivée en France . Donc pas mieux dans le genre.

Pour te rassurer Formules, ce n'est pas parce que tu as une trompe en moins que tu ne pourras pas mener une grossesse à terme. Tu as comme moi pas eu la chance de tomber sur une personne perspicace, mais il faut se dire qu'on a au moins la chance d'être vivante.

Bon courage pour la suite

merci de rappeler que les problèmes médicaux du genre peuvent être rencontrés partout dans le monde.

et je serai d'ailleurs curieux de voir les statistiques exactes sur les taux de complications entre le Québec et d'autres provinces/pays ...

Dealer avec les grossesses ectopiques est difficile ... par exemple, il est normal de considérer l'intervention chirurgicale comme le dernier recours ... en effet, il existe toujours des risques reliés à l'opération, ne l'oublions pas, risques liés à l'anesthésie, l'incision, les infections, l'intubation ... on privilégie toujours la médication avant l'intervention ...

Par ailleurs on ne donne pas le méthotrexate avant d'avoir clairement identifié la grossesse extra utérine (il n'y a pas vraiment de signe parfait pour la détecter et beaucoup de douleurs causées par d'autres choses sont similaires) .... là aussi c'est un avant-dernier recours car c'est un traitement risqué pour le foetus ... au mieux il est expulsé et peut se reloger dans la muqueuse utérine sans oublier qu'il existera toujours des risques pour le foetus plus tard ... et bien entendu le traitement au méthotrexate peut tout simplement faire avorter ...

vous imaginez si on le donnait sous le mode "préventif" ... les risques seraient trop importants

Formules j'espère que tu vas rencontrer un très bon gynéco :)

Tiens nous au courant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles