Jump to content

Recommended Posts

  • Habitués

Vous venez d'arriver et êtes dans la phase de découverte. En outre, c'est le printemps... Chaque expatriation est unique ! Vous verrez et vous vivrez des bonnes et des mauvaises aventures, des bonnes et des mauvaises rencontres. Et comme la majorité des expatriés, vous ne pourrez pas vous empêcher de faire des comparaisons... C'est normal et c'est humain. Il y à un cap à passer. Vous vivrez des moments de blues et de franches déprimes. Mais c'est une formidable expérience. Bon courage à vous et un jour à la fois...

Oups ce n'est pas expatriation mais immigration (grande différence) pour le reste vous avez bien raison et bien dit.

Merci pour la rectification. Mais quelle différence, selon vous, entre expatriation et immigration (et accessoirement, qu'est-ce que l'émigration ?) ?

Explication qui a été donnée par le Consul français à Québec:

L'expatriation : est un français qui va vivre par exemple dans un département outre-mer, il y retrouve les mêmes lois, réglements, procédures de travail, termes, écoles etc et ne change pas nationalité et n'a presque pas d'adaptation à faire.

L'immigration: est la personne qui va vivre dans un nouveau pays avec toutes les nouvelles lois, etc et qui a une grande adaptation à faire.

Donc la personne qui se plaind régulièrement si ce n'est pas toujours de ne pas trouver les mêmes fromages, les mêmes habitudes de vie (exemple accepter les animaux dans un appartement), la personne qui dit toujours oui mais en France on ne fait pas comme çà, en France on accaepte les animaux, en France on a plus de vacances, etc., est une expatriée et ne sera jamais heureuse au Canada.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 61
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour, Nous sommes un couple d'Algériens installés à Montréal depuis un peu plus de 15 jours, nous sommes tous deux Ingénieurs en Génie Civil et avons une petite fille de 7 ans. Lorsque nous

encore Saam et ses commentaires débiles..

Ils ne te forcent pas, ils raisonnent simplement avec leur mode de raisonnement normal, c'est-à-dire en québécois. Ça signifie quoi concrètement ? 1) que toute expérience est bonne à prendre (la p

Posted Images

  • Habitués

E

L'expatriation : est un français qui va vivre par exemple dans un département outre-mer, il y retrouve les mêmes lois, réglements, procédures de travail, termes, écoles etc et ne change pas nationalité et n'a presque pas d'adaptation à faire.

Source ? Cette définition ne semble être trouvable nulle part sauf dans ton imagination.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

@ Kweli, Automne, Saam, Caroline77

J'ai l'horrible impression qu'il y a un nid sur le forum, vous ne pensez pas ?

Crdl

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Explication qui a été donnée par le Consul français à Québec:

L'expatriation : est un français qui va vivre par exemple dans un département outre-mer, il y retrouve les mêmes lois, réglements, procédures de travail, termes, écoles etc et ne change pas nationalité et n'a presque pas d'adaptation à faire.

L'immigration: est la personne qui va vivre dans un nouveau pays avec toutes les nouvelles lois, etc et qui a une grande adaptation à faire.

Donc la personne qui se plaind régulièrement si ce n'est pas toujours de ne pas trouver les mêmes fromages, les mêmes habitudes de vie (exemple accepter les animaux dans un appartement), la personne qui dit toujours oui mais en France on ne fait pas comme çà, en France on accaepte les animaux, en France on a plus de vacances, etc., est une expatriée et ne sera jamais heureuse au Canada.

Parce que le Consul de France a dit cela ne signifie pas obligatoirement qu'il a raison....

Un expatrié est un individu résidant dans un autre pays que le sien (sa patrie). Le mot vient des mots grecs exo (« en dehors de ») et patrida (« le pays »).

L'émigré est celui qui a quitté l’endroit où il se trouvait pour un autre endroit, un autre État, afin de s’y installer durablement.

La seule différence d'interprétation entre l'expatriation et l'émigration est que l'expatriation serait plus temporaire qu'une émigration. Et ce n'est qu'une interprétation.....

Si tu vas vivre dans une autre region de ton pays d'origine, tu ne t'expatries pas, ni émigres, tu déménages tout simplement.

Edited by Blueberry
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Explication qui a été donnée par le Consul français à Québec:

L'expatriation : est un français qui va vivre par exemple dans un département outre-mer, il y retrouve les mêmes lois, réglements, procédures de travail, termes, écoles etc et ne change pas nationalité et n'a presque pas d'adaptation à faire.

L'immigration: est la personne qui va vivre dans un nouveau pays avec toutes les nouvelles lois, etc et qui a une grande adaptation à faire.

Donc la personne qui se plaind régulièrement si ce n'est pas toujours de ne pas trouver les mêmes fromages, les mêmes habitudes de vie (exemple accepter les animaux dans un appartement), la personne qui dit toujours oui mais en France on ne fait pas comme çà, en France on accaepte les animaux, en France on a plus de vacances, etc., est une expatriée et ne sera jamais heureuse au Canada.

Parce que le Consul de France a dit cela ne signifie pas obligatoirement qu'il a raison....

Un expatrié est un individu résidant dans un autre pays que le sien (sa patrie). Le mot vient des mots grecs exo (« en dehors de ») et patrida (« le pays »).

L'émigré est celui qui a quitté l’endroit où il se trouvait pour un autre endroit, un autre État, afin de s’y installer durablement.

La seule différence d'interprétation entre l'expatriation et l'émigration est que l'expatriation serait plus temporaire qu'une émigration. Et ce n'est qu'une interprétation.....

Si tu vas vivre dans une autre region de ton pays d'origine, tu ne t'expatries pas, ni émigres, tu déménages tout simplement.

Mais je trouve que cela représente bien la différence.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Expatriation ou émigration peu importe la nuance, c'est le point de vue vu de France.

Mais vu du Canada, c'est une immigration :flowers:

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Expatriation ou émigration peu importe la nuance, c'est le point de vue vu de France.

Mais vu du Canada, c'est une immigration :flowers:

Exactement.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Je pense aussi que la nuance se fait sur la durée.

L'expatriation est vécue pour quelques mois ou années, c'est souvent une mutation dans le cadre du travail.

Lorsque j'étais ados mon papa a accepté une expatriation en famille en Afrique, nous y avons vécu 4 ans. Mais ensuite, à la fin de sa mission, nous sommes retournés en France.
Alors que l'émigration a une connotation plus définitive.

Quoi qu'il en soit merci pour ce beau récit très plaisant à lire.
Je vous souhaite tout le meilleur pour la suite :flowers:

Edited by Nada92
Link to post
Share on other sites

Merci encore à tous ceux qui ont aimé mon récit...il est certain que vous aurez de mes nouvelles!

Aujourd'hui était le premier jour de ma fille à sa nouvelle école. Elle est en classe d'acceuil évidemment.

Il n'est pas du tout bizarre qu'elle ne maitrise pas encore la langue Française du fait qu'en Algérie, les études primaires se font entièrement an Arabe jusqu'à la troisième année. Comme elle était excellente en Arabe littéraire, nous n'avons pas voulu l'embrouiller en lui apprenant précocement une autre langue qui ne lui aurait servi à rien au pays...du moins à son niveau!

Elle arrive à lire et écrire correctement en Français mais a des difficultés à s'exprimer, ce qui est tout-à-fait normal je crois...sa nouvelle maitresse est confiante, elle nous a rassuré avec un grand sourire: "ne vous en faites pas, elle regagnera la classe régulière plus tôt que prévu"...

à suivre...:)

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Bonjour,

Nous sommes un couple d'Algériens installés à Montréal depuis un peu plus de 15 jours, nous sommes tous deux Ingénieurs en Génie Civil et avons une petite fille de 7 ans.

Lorsque nous avions fait notre demande de résidence permanente il y a 5 ans, nous ne pensions pas vraiment quitter notre pays d'origine, pour nous c'était juste une opportunité, un défi...une façon de nous prouver que nous étions capables d'accéder à une certaine qualité de vie. Mon mari était Directeur de la Construction et nous étions 'bien', matériellement parlant. Quant à moi, je veillais à l'éducation de notre fille.

Les années passèrent, notre fille grandissait et commençait à faire la différence entre les valeurs que nous lui apprenions et le monde extérieur auquel elle se trouvait quotidiennement confrontée...pratiquement TOUT lui était en contradiction! Sa maitresse d'école nous avait même signifié à maintes reprise qu'elle était trop idéaliste, qu'elle voulait que tout fonctionne à son gré, qu'elle était trop perfectionniste et qu'elle allait nous causer des soucis en grandissant! Nous avons alors amèrement réalisé que la société dans laquelle nous vivions n'était pas faite pour elle...ni pour nous d'ailleurs...d'autant plus que cette société était en constante dégradation!

Alors, aussitôt nos visas en main après 5 longues années d'attente, nous décidâmes de nous jeter à l'eau...ou plutôt de nous envoler vers d'autres cieux...plus cléments? L'avenir nous le dira...

Nous voici donc à Montréal, un certain 15 Mars. Notre installation s'est faite assez rapidement je dois dire car nous avions déjà réservé un 3 1/2 avant d'arriver...il ne restait qu'à le meubler et le tour était joué. Le propriétaire, un Tunisien d'une grande intégrité installé à Montréal depuis 1968, nous a énormémént aidé et je ne l'en remercierai jamais assez!

S'en suivirent les différentes démarches à l'arrivée, NAS, RAMQ, scéances d'information...etc...

Au passage, je tiens à remercier ce site pour l'aide précieuse qu'il offre aux futurs immigrants. Je tiens à remercier en particulier Futurquébecois, ses blogues sont une véritable mine d'or pour nous autres Algériens, bravo et chapeau bas Monsieur!

Nous avons ensuite inscrit notre fille à la commission scolaire de notre région et attendons incessamment leur coup de fil pour nous indiquer l'école où elle sera placée en classe d'acceuil...eh oui, elle ne maitrise pas encore la langue de Molière. Je peux vous dire qu'elle est impatiente de connaitre sa nouvelle école, sa nouvelle maitresse et ses nouveaux petits camarades...elle était première de sa classe et nous avons de grands espoirs pour elle...en fait, nous avons tout quitté pour qu'elle ait une meilleure éducation et un meilleur niveau d'études! Comble de malchance, elle devra patienter encore quelques jours à cause des vacances de pâques...mais le jeu en vaut la chandelle!

Aujourd'hui, notre préoccupation majeure est la fameuse quête de l'emploi...c'est une tâche ardue j'en conviens, mais pas impossible! Nous savons très bien que le plus dur reste à faire mais nous nous sommes déjà armés de patience et de persévérance avant même de venir ici...il le faut pour le bien-être de notre petit bout-de-choux!

A l'instant, j'observe discrètement ma fille qui regarde ses dessins animés sur Télétoon...je repense au pays...sera-t-elle mieux ici? L'unique réponse qui me vient à l'esprit est: sans aucun doute!

Mon seul regret aujoud'hui est d'avoir laissé mes parents 'là-bas', d'autant plus qu'ils se font vieux...merci à celui qui a inventé Skype!

Bonne journée et joyeuses Pâques à tous!

Très beau récit.

Je vous souhaite une très bonne installation.

Nul doute qu' avec les raisons, idéologiques, qui soutendent votre décision d'immigrer, vous ne pourrez qu' être heureux ici .

Bienvenue au Québec ! :flowers:

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Elle arrive à lire et écrire correctement en Français mais a des difficultés à s'exprimer, ce qui est tout-à-fait normal je crois...sa nouvelle maitresse est confiante, elle nous a rassuré avec un grand sourire: "ne vous en faites pas, elle regagnera la classe régulière plus tôt que prévu"...

à suivre... :smile:

Je peux te le confirmer aussi, mes enfants étaient dans la même situation que ta puce lors de notre arrivée. Ils ont été dans une classe d'accueil pendant cinq mois et ont regagné ensuite leur classe normale. Aucun d'eux n'a perdu une année ou connu de problèmes scolaires.

À Québec, les enfants n'ont pas à être en classe d'accueil (pas assez nombreux pour faire une classe), ils sont plongés tout de suite dans une classe plein de petits québécois de leur âge et apprennent très rapidement la langue.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Vous venez d'arriver et êtes dans la phase de découverte. En outre, c'est le printemps... Chaque expatriation est unique ! Vous verrez et vous vivrez des bonnes et des mauvaises aventures, des bonnes et des mauvaises rencontres. Et comme la majorité des expatriés, vous ne pourrez pas vous empêcher de faire des comparaisons... C'est normal et c'est humain. Il y à un cap à passer. Vous vivrez des moments de blues et de franches déprimes. Mais c'est une formidable expérience. Bon courage à vous et un jour à la fois...

Oups ce n'est pas expatriation mais immigration (grande différence) pour le reste vous avez bien raison et bien dit.

Merci pour la rectification. Mais quelle différence, selon vous, entre expatriation et immigration (et accessoirement, qu'est-ce que l'émigration ?) ?

avant de lire la suite je dirai:

* immigration / emigration: on va dans un nouveau pays penser eventuellement au retour dans son pays d'origine. On est un immigre dans le pays destinataire, on est un émigré par rapport au pays d'origine

* expatriation: je le vois plus comme etant un contrat temporaire dans un pays qui n'est pas le notre, tout en etant rattache a son pays d'origine par le sontrat avec la societe qui emploie par exemple.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Bonne installation au fait, pour moi ce serait la meilleure periode pour cela: fin de l'hiver, le printemps, le renouveau ? Prenez le temps de prendre vos marques si vous le pouvez, ne precipitez rien.

"Exil" du titre me fait tiquer car cela a une connotation de "bannissement" -- et tous les exiles du monde me comprendront -- et j'espere que la demarche pour la reconnaissance des diplomes et de l'experince ne se traduira pas comme etant ... une corvee de bagnard. :P

Link to post
Share on other sites

Merci encore à tous ceux qui ont aimé mon récit...il est certain que vous aurez de mes nouvelles!

Aujourd'hui était le premier jour de ma fille à sa nouvelle école. Elle est en classe d'acceuil évidemment.

Il n'est pas du tout bizarre qu'elle ne maitrise pas encore la langue Française du fait qu'en Algérie, les études primaires se font entièrement an Arabe jusqu'à la troisième année. Comme elle était excellente en Arabe littéraire, nous n'avons pas voulu l'embrouiller en lui apprenant précocement une autre langue qui ne lui aurait servi à rien au pays...du moins à son niveau!

Elle arrive à lire et écrire correctement en Français mais a des difficultés à s'exprimer, ce qui est tout-à-fait normal je crois...sa nouvelle maitresse est confiante, elle nous a rassuré avec un grand sourire: "ne vous en faites pas, elle regagnera la classe régulière plus tôt que prévu"...

à suivre... :smile:

Bonjour Mme Louami, filicitations pour votre instalation et je vous souhaite beaucoup de reussite dans votre parcours d'immigration, pour ta fille je pense que tu n'as rien à creindre, ça va s'arrnger le plus vite possible, j'ai ma niéce qui vit avec ses parents à Montréal depuis bientot 4 ans et elle est comme ta fille. car elle presentais des signaux d'intilligences extraordinaire par rapport à ses camarades, à vrais dire ses parents l'ont initié à la langue française depuis sa petite enfance, elle avait présque 6 ans quand ils sont partis et aujourd'hui elle est billingue, donc en principe y aura pas de souçi. Je voudrais également dire que notre pays d'origine vit une situation désagréable, mais il faut positiver les choses si j'ose dire, car quand on a des problémes dans notre foyer on se confie à nos meilleures amis pour ne pas étre jugés, on a qu'un seul pays, méme si vous serez canadiens un jour vous serez toujours attachés au pays d'origine et je t'assure qu'il viendera le jour ou tu penseras différament( j'avais le méme sentiment mes premiers temps d'immigration). Car, d'aprés ce que t'as décrit, le pays vous a donné un peu coméme, ton mari travaillait et il avait un salaire correct si j'ai bien compris, alors que nous la génération des années 80 on est une génération sacrifiée, je ne sais pas kel age vous avez toi et ton mari mais je pense que vous étes un peu plus agées que moi ( 30 ans ), le pays nous a rien donné, apres des études supérieures réussies, on se retrouve contraits à l'éxil, mais coméme il faut relativiser et espérer que la situation restera stable pour aller au moins voir sa famille et passer ses vaccances auprés des siens, on fait parti du tiers monde et notre mentalité n'est pas compatible avec la démoncratie comme c'est le cas en occident, nous avons la chance de y vivre donc je pense qu'il faut faire transmettre des idées au pays d'origine en éspérant que ça changerait un jour ou au moins aider les jeunes à évoluer et vivre dans l'éspoir d'un jour meilleure. salutations

Link to post
Share on other sites

Avant tout, je vous souhaite la bienvenue au Québec. Vous arrivez dans la bonne période. Vous avez devant vous 8 mois avec des températures au dessus de 0. Mon premier conseil si vous permette est le suivant : Essayez de suivre une formation dans un domaine porteur. Par exemple ce qui est en rapport avec le pétrole ou l'informatique (Les technologies de l'information).

J'ai un ami qui a fait des études de 2ème cycle en France. Il a même fait son stage ici à l'université de Laval. Maintenant, il est entrain de faire une formation dans un Cegep à Trois-rivières. Une formation dans le domaine des matériaux. Il va vérifier par exemple la soudure (Avions, Pipeline...etc).

Je ne connais pas trop le domaine du génie civil mais je sais que pour exercer en tant qu'ingénieur, il faut refaire beaucoup de cours, ce qui peut être long et pénible.

Sinon, j'espère que le bon Dieu vous aidera à trouver des emplois, surtout votre mari qui était Directeur. Un emploi est la clé de votre bien être ici. Tout autre chose fonctionne à merveille même si la vie est un peu chère et qu'on ne peut pas vraiment faire fortune ici.

Fraternellement

Mohand

Link to post
Share on other sites

Avant tout, je vous souhaite la bienvenue au Québec. Vous arrivez dans la bonne période. Vous avez devant vous 8 mois avec des températures au dessus de 0. Mon premier conseil si vous permette est le suivant : Essayez de suivre une formation dans un domaine porteur. Par exemple ce qui est en rapport avec le pétrole ou l'informatique (Les technologies de l'information).

J'ai un ami qui a fait des études de 2ème cycle en France. Il a même fait son stage ici à l'université de Laval. Maintenant, il est entrain de faire une formation dans un Cegep à Trois-rivières. Une formation dans le domaine des matériaux. Il va vérifier par exemple la soudure (Avions, Pipeline...etc).

Je ne connais pas trop le domaine du génie civil mais je sais que pour exercer en tant qu'ingénieur, il faut refaire beaucoup de cours, ce qui peut être long et pénible.

Sinon, j'espère que le bon Dieu vous aidera à trouver des emplois, surtout votre mari qui était Directeur. Un emploi est la clé de votre bien être ici. Tout autre chose fonctionne à merveille même si la vie est un peu chère et qu'on ne peut pas vraiment faire fortune ici.

Fraternellement

Mohand

Merci pour vos conseils Mohand!

Le problème est que nous sommes confrontés à un dilemme...aux scéances d'information on nous conseille de privilégier le travail dans notre domaine, oui mais comment?? Les employeurs ne veulent pas reconnaitre nos compétences acquises en dehors du Québec, du coup nous somme obligés de faire n'importe quoi pour débuter...drôle d'expérience Québecoise!

Se voir travailler dans la manutention ou distribuer des flyers ou même faire du bénévolat pour enrichir notre CV est quand-même bizarre pour acquérir de l'expérience Québecoise non?

Quant aux formations, difficile de faire le bon choix...il y en a tellement!

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Avant tout, je vous souhaite la bienvenue au Québec. Vous arrivez dans la bonne période. Vous avez devant vous 8 mois avec des températures au dessus de 0. Mon premier conseil si vous permette est le suivant : Essayez de suivre une formation dans un domaine porteur. Par exemple ce qui est en rapport avec le pétrole ou l'informatique (Les technologies de l'information).

J'ai un ami qui a fait des études de 2ème cycle en France. Il a même fait son stage ici à l'université de Laval. Maintenant, il est entrain de faire une formation dans un Cegep à Trois-rivières. Une formation dans le domaine des matériaux. Il va vérifier par exemple la soudure (Avions, Pipeline...etc).

Je ne connais pas trop le domaine du génie civil mais je sais que pour exercer en tant qu'ingénieur, il faut refaire beaucoup de cours, ce qui peut être long et pénible.

Sinon, j'espère que le bon Dieu vous aidera à trouver des emplois, surtout votre mari qui était Directeur. Un emploi est la clé de votre bien être ici. Tout autre chose fonctionne à merveille même si la vie est un peu chère et qu'on ne peut pas vraiment faire fortune ici.

Fraternellement

Mohand

Merci pour vos conseils Mohand!

Le problème est que nous sommes confrontés à un dilemme...aux scéances d'information on nous conseille de privilégier le travail dans notre domaine, oui mais comment?? Les employeurs ne veulent pas reconnaitre nos compétences acquises en dehors du Québec, du coup nous somme obligés de faire n'importe quoi pour débuter...drôle d'expérience Québecoise!

Se voir travailler dans la manutention ou distribuer des flyers ou même faire du bénévolat pour enrichir notre CV est quand-même bizarre pour acquérir de l'expérience Québecoise non?

Quant aux formations, difficile de faire le bon choix...il y en a tellement!

Tu devrais faire les formations qui te permettront d'être reconnue par ton ordre et en attendant tu trouves un travail dans un secteur connexe ou autre.

Je trouve étrange qu'il souhaite et surtout à ton mari de trouver un travail, qu'une personne soit directeur ou pas le travail est important pour tous.

J'espère que la petite aime son école et ses nouveaux amis.

Link to post
Share on other sites

Avant tout, je vous souhaite la bienvenue au Québec. Vous arrivez dans la bonne période. Vous avez devant vous 8 mois avec des températures au dessus de 0. Mon premier conseil si vous permette est le suivant : Essayez de suivre une formation dans un domaine porteur. Par exemple ce qui est en rapport avec le pétrole ou l'informatique (Les technologies de l'information).

J'ai un ami qui a fait des études de 2ème cycle en France. Il a même fait son stage ici à l'université de Laval. Maintenant, il est entrain de faire une formation dans un Cegep à Trois-rivières. Une formation dans le domaine des matériaux. Il va vérifier par exemple la soudure (Avions, Pipeline...etc).

Je ne connais pas trop le domaine du génie civil mais je sais que pour exercer en tant qu'ingénieur, il faut refaire beaucoup de cours, ce qui peut être long et pénible.

Sinon, j'espère que le bon Dieu vous aidera à trouver des emplois, surtout votre mari qui était Directeur. Un emploi est la clé de votre bien être ici. Tout autre chose fonctionne à merveille même si la vie est un peu chère et qu'on ne peut pas vraiment faire fortune ici.

Fraternellement

Mohand

Merci pour vos conseils Mohand!

Le problème est que nous sommes confrontés à un dilemme...aux scéances d'information on nous conseille de privilégier le travail dans notre domaine, oui mais comment?? Les employeurs ne veulent pas reconnaitre nos compétences acquises en dehors du Québec, du coup nous somme obligés de faire n'importe quoi pour débuter...drôle d'expérience Québecoise!

Se voir travailler dans la manutention ou distribuer des flyers ou même faire du bénévolat pour enrichir notre CV est quand-même bizarre pour acquérir de l'expérience Québecoise non?

Quant aux formations, difficile de faire le bon choix...il y en a tellement!

Tu devrais faire les formations qui te permettront d'être reconnue par ton ordre et en attendant tu trouves un travail dans un secteur connexe ou autre.

Je trouve étrange qu'il souhaite et surtout à ton mari de trouver un travail, qu'une personne soit directeur ou pas le travail est important pour tous.

J'espère que la petite aime son école et ses nouveaux amis.

Oui, bien sur que le travail est important pour tous, là n'est pas le problème! Le problème est qu'ils nous forcent à faire des petits boulots qui n'ont rien à voir avec notre domaine pour acquérir de l'expérience Québecoise, c'est ce que je trouve bizarre...mais bon, faut s'y faire! :) De toute façon, il faut bien travailler pour vivre...

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Oui, bien sur que le travail est important pour tous, là n'est pas le problème! Le problème est qu'ils nous forcent à faire des petits boulots qui n'ont rien à voir avec notre domaine pour acquérir de l'expérience Québecoise, c'est ce que je trouve bizarre...mais bon, faut s'y faire! :smile: De toute façon, il faut bien travailler pour vivre...

Ils ne te forcent pas, ils raisonnent simplement avec leur mode de raisonnement normal, c'est-à-dire en québécois. Ça signifie quoi concrètement ?

1) que toute expérience est bonne à prendre (la plupart des Québécois, même les plus célèbres, ont déjà exercé une job d'étudiant au salaire minimum)

2) que tu es libre de ne pas le faire mais que tu vivras avec tes décisions

3) qu'ils considèrent que tu es intelligente pour trouver le job qui se rapproche le plus de ton vrai métier

4) que tu es en mesure de juger de ce qui te convient et arrêter dès que ça ne te convient plus.

Cependant, lorsque j'étais dans ta situation, je trouvais que cette façon d'aider les gens était bizarre. C'est un peu comme jeter un bébé qui n'a jamais nagé dans un fleuve plein de courants. Mais c'est la façon qu'ils ont été élevés, c'est leur mentalité. Si un jeune part de la maison à 17 ans et s'en sort, il n'y a pas de raisons pour que tu n'y arrives pas toi aussi.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines