Aller au contenu
mac gyver

Au fond est-ce vraiment mieux ? le rêve était-il à ce prix ?

Messages recommandés

Frédo 26, c'est la réponse la plus intelligente que j'ai lu depuis longtemps! Il ne doit pas oublier que si il a des enfants alors l'hiver, si il y a une tempête.... les écoles ferment.... qui s'occupera des enfants à la maison

Ah oui, j'oubliais le fromage est meilleur ici ah ah ah!

Pour le fromage je ne suis pas d'accord, mdr... Mon bon fromage français me manque tant :smile: Mais apres les gouts et les couleurs. En tous cas je suis bien d'accord, pour la réponse de Fredo26 c'est la meilleure. Chacun vis sont expèrience comme il l'a vie.

Je suis bien placé ont est un jeune couple en PVT, mon copain veut resté ici, et moi je veux rentrer loool.... Donc vous voyer c'est différent celon chacun

loool ça sent pas bon... Vive le célibat :biggrin2:

Mais c'est vrai que quand tu vas faire le calcul entre ce que tu as perdu, et ce que tu vas avoir ici, tu peux te dire pourquoi t'es parti ? Quand t'arrives la seule chose que t'as c'est tes valises, et puis c'est tout... Tout le reste va falloir que tu bosses pour le réobtenir donc ça peut sembler fou, te dégouter, et si t'es concentré que sur le négatif te faire rentrer chez toi. Pour ça qu'il faut savoir se remettre en question, aimer le risque, et l'aventure. Après tu peux prendre n'importe quel pays sur le globe faire avantages/inconvénients, tu verras que tu trouveras toujours les mêmes genres de trucs. Donc le mieux c'est de se jeter à l'eau et pas psychoter cent cinquante ans.

Je pense qu'au bout de six mois tu vas très vite savoir si t'as fait le bon choix, ou si tu veux rentrer manger des moules frites. C'est un risque mais c'est le jeu ma pauvre lucette...

Merci c'est rassurant lol :s

Oh les moules frite j'avais oublié et tu m'a donné envie mdrrrr...

Non sinon je pense que tu dois essayer pour savoir, au moins comme sa tu ne te posera plus la question tu sauras et tu n'auras pas de regret... va juste voir ! Tu ne va pas te ruiné en quelques mois de prospection ;) enfin je ne crois pas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Des moules frites j'en ai mange pas plus tard qu'hier, donc oui des moules et des patates ça se trouve quand même assez facilement ici.

Pour la nourriture, globalement malgré quelques ajustement on arrive de plus en plus à retrouver tous ce que l'on veut ici. Il suffit juste parfois d'aller faire un petit détour des circuits traditionnels et aller se fournir dans des épiceries spécialisées. Par exemple mon jambon de Parmes je vais le chercher directement dans les boutique italienne et ça s'appelle du Prosciuto.

Des baguettes de qualité on en trouve de plus en plus partout. Moi aussi j'avais des appréhension avant d'arriver mais la j'en ai plus du tout. J'ai aucun mal à me chercher mon gros pain de campagne (+1kg) pour la semaine au coin de la rue. Non vraiment coté nourriture, pour peut qu'on sache se débrouiller un peu, il n'y a vraiment pas a s'en faire.

Maintenant je dirais que ce ne sont que des petits détails et je ne penses pas que cela devrait vraiment affecter votre projet d'immigration. À vrai dire si vous immigrer pour retrouver exactement la même chose que chez vous, autant ne pas immigrer et rester chez vous proche de vos familles et repères. Le Québec n'est pas un Dom-Tom ou je ne sais quel énième département français. Si vous débarquez avec cette mentalité c'est clair que vous foncez droit dans le mur.

Donc dites vous qu'en choisissant le Québec, il existera forcemment des contraintes auxquelles il faudra vous y faire. Rien que les 4-5 mois d'hiver, si vous n'aimez pas la neige ou le verglas faudra forcemment vivre avec, autrement choisissez plutôt l'Australie ou je ne sais quel pays du sud. Pareil pour l'anglais, vous serez en Amérique du Nord et vous avez plus de chance d'y être confronté ne serait ce que professionnellement. Faudra donc pas vous étonner la dessus.

Après j'aimerais aussi mettre un bémol sur ce mythe qui consiste à croire qu'ici, il suffit de commencer au bas de l'échelle pour gravir peu à peu les échelons. La encore rien est impossible mais faut pas se leurrer non plus, je connais un tas de gens immigre ou non qui sont cantonné à des jobines dépassant à peine le salaire minimum pendant des années malgré leur qualifications. Il existe aussi des tas de diplômés ne trouvant pas d'emploi dans leur domaine de formation ( autant qu'il existe aussi un tas de formations alléchantes mais sans réels débouchés non plus).

Récemment encore je discutais avec une travailleuse sociale qui me parlait de ces superbes formations qui conduisaient à des secteurs en pénuries dont les gens sont même contraint à refuser des clients tellement il y a de l'ouvrage. Elle me parlait donc de formation de plombier, couvreur, soudeur etc.... ! Je lui ai répondu qu'en France aussi, les plombiers, garagistes et cie peuvent très bien gagner leur vie et ne manque pas de clients non plus. Après il faut vous demander aussi, si vous étiez pas électricien en France, qu'est ce qui vous pousserait à le devenir ici ?

Autrement, il n'est pas rare non plus de rencontrer des gens qui cumulent plusieurs emplois afin de joindre les deux bouts. Aussi certains même sont prêt à travailler 7/7 avec un emploi la semaine et un autre le we.

J'ai aussi des amis québécois qui ont déjà perdu leur job du jour au lendemain pour diverses raisons qui ne sont même pas forcemment du à une faute professionnelle ou quoi. Ça peut être juste un rachat de franchise, une délocalisation, un changement de propriétaire etc... Les gens ici sont donc aussi concerne par l'insécurité de l'emploi ou financière.

Vous pouvez donc préparer autant que vous voulez quoique ce soit, personne n'est à l'abri d'un mauvais coup du sort.

Cela dit Je ne voudrais pas non plus vous rendre fataliste, mais juste vous aviser qu'une telle éventualité peut aussi survenir malgré tout. On ne le répétera jamais assez, ne vous imaginez pas le Québec comme un Eldorado qui récompense systématiquement chacun de vos efforts et où la méritocratie règne de toute sa splendeur. Dites vous bien que Ce n'est pas un pays de bisounours.

Ps: les maisons en bois bien entretenues ne sont pas moins durables que ces barres en béton construite dans les années 70 que l'on est obligé de détruire à coup de dynamite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh les moules frite j'avais oublié et tu m'a donné envie mdrrrr...

Oh la la c'est trop chaud ce que tu nous racontes là.

Les moules, j'adooooooore.

Autrement, il n'est pas rare non plus de rencontrer des gens qui cumulent plusieurs emplois afin de joindre les deux bouts. Aussi certains même sont prêt à travailler 7/7 avec un emploi la semaine et un autre le we.

Ici dans le nord-ouest (à Yellowknife) c'est la norme d'avoir plusieurs boulots mais il y en a que ça ne gêne pas. L'atmosphère au travail est moins stressante, ça joue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des moules frites j'en ai mange pas plus tard qu'hier, donc oui des moules et des patates ça se trouve quand même assez facilement ici.

Pour la nourriture, globalement malgré quelques ajustement on arrive de plus en plus à retrouver tous ce que l'on veut ici. Il suffit juste parfois d'aller faire un petit détour des circuits traditionnels et aller se fournir dans des épiceries spécialisées. Par exemple mon jambon de Parmes je vais le chercher directement dans les boutique italienne et ça s'appelle du Prosciuto.

Des baguettes de qualité on en trouve de plus en plus partout. Moi aussi j'avais des appréhension avant d'arriver mais la j'en ai plus du tout. J'ai aucun mal à me chercher mon gros pain de campagne (+1kg) pour la semaine au coin de la rue. Non vraiment coté nourriture, pour peut qu'on sache se débrouiller un peu, il n'y a vraiment pas a s'en faire.

Maintenant je dirais que ce ne sont que des petits détails et je ne penses pas que cela devrait vraiment affecter votre projet d'immigration. À vrai dire si vous immigrer pour retrouver exactement la même chose que chez vous, autant ne pas immigrer et rester chez vous proche de vos familles et repères. Le Québec n'est pas un Dom-Tom ou je ne sais quel énième département français. Si vous débarquez avec cette mentalité c'est clair que vous foncez droit dans le mur.

Donc dites vous qu'en choisissant le Québec, il existera forcemment des contraintes auxquelles il faudra vous y faire. Rien que les 4-5 mois d'hiver, si vous n'aimez pas la neige ou le verglas faudra forcemment vivre avec, autrement choisissez plutôt l'Australie ou je ne sais quel pays du sud. Pareil pour l'anglais, vous serez en Amérique du Nord et vous avez plus de chance d'y être confronté ne serait ce que professionnellement. Faudra donc pas vous étonner la dessus.

Après j'aimerais aussi mettre un bémol sur ce mythe qui consiste à croire qu'ici, il suffit de commencer au bas de l'échelle pour gravir peu à peu les échelons. La encore rien est impossible mais faut pas se leurrer non plus, je connais un tas de gens immigre ou non qui sont cantonné à des jobines dépassant à peine le salaire minimum pendant des années malgré leur qualifications. Il existe aussi des tas de diplômés ne trouvant pas d'emploi dans leur domaine de formation ( autant qu'il existe aussi un tas de formations alléchantes mais sans réels débouchés non plus).

Récemment encore je discutais avec une travailleuse sociale qui me parlait de ces superbes formations qui conduisaient à des secteurs en pénuries dont les gens sont même contraint à refuser des clients tellement il y a de l'ouvrage. Elle me parlait donc de formation de plombier, couvreur, soudeur etc.... ! Je lui ai répondu qu'en France aussi, les plombiers, garagistes et cie peuvent très bien gagner leur vie et ne manque pas de clients non plus. Après il faut vous demander aussi, si vous étiez pas électricien en France, qu'est ce qui vous pousserait à le devenir ici ?

Autrement, il n'est pas rare non plus de rencontrer des gens qui cumulent plusieurs emplois afin de joindre les deux bouts. Aussi certains même sont prêt à travailler 7/7 avec un emploi la semaine et un autre le we.

J'ai aussi des amis québécois qui ont déjà perdu leur job du jour au lendemain pour diverses raisons qui ne sont même pas forcemment du à une faute professionnelle ou quoi. Ça peut être juste un rachat de franchise, une délocalisation, un changement de propriétaire etc... Les gens ici sont donc aussi concerne par l'insécurité de l'emploi ou financière.

Vous pouvez donc préparer autant que vous voulez quoique ce soit, personne n'est à l'abri d'un mauvais coup du sort.

Cela dit Je ne voudrais pas non plus vous rendre fataliste, mais juste vous aviser qu'une telle éventualité peut aussi survenir malgré tout. On ne le répétera jamais assez, ne vous imaginez pas le Québec comme un Eldorado qui récompense systématiquement chacun de vos efforts et où la méritocratie règne de toute sa splendeur. Dites vous bien que Ce n'est pas un pays de bisounours.

Ps: les maisons en bois bien entretenues ne sont pas moins durables que ces barres en béton construite dans les années 70 que l'on est obligé de détruire à coup de dynamite.

Tout est dit par "Je rêve" de manière objective et complète après chacun suivant son parcours ou ses aspirations choisira. Beaucoup de francais m'ont dit "nous partons au Québec car nos enfants auront un meilleur avenir" oui mais pas spécialement plus qu'en France. Je rejoins "Je Rêve" : si les jeunes européens s'orientent vers des métiers manuels, en rapport avec le social, dans les nouvelles filières énergétiques, le bâtiment etc ... ils auront un bel avenir également. L'Europe est un force extraordinaire, il faut lui laisser le temps de se remettre de la crise et de finir de se construire.

Modifié par simonin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout est dit par "Je rêve" de manière objective et complète après chacun suivant son parcours ou ses aspirations choisira. Beaucoup de francais m'ont dit "nous partons au Québec car nos enfants auront un meilleur avenir" oui mais pas spécialement plus qu'en France. Je rejoins "Je Rêve" : si les jeunes européens s'orientent vers des métiers manuels, en rapport avec le social, dans les nouvelles filières énergétiques, le bâtiment etc ... ils auront un bel avenir également. L'Europe est un force extraordinaire, il faut lui laisser le temps de se remettre de la crise et de finir de se construire.

Puis peut-être qu'elle aura alors le bon goût d'aider ceux qui se sont fourvoyés et ne parviennent plus à s'extirper de leur ornière, qui sait ? Mais ne rêvons pas trop. La crise en question ça n'est vraiment une crise, c'est plutôt un triomphe, en l'occurrence de ceux qui dominent l'Europe et il y a aura encore beaucoup d'eau sous les ponts pour que ça finisse par se résoudre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh les moules frite j'avais oublié et tu m'a donné envie mdrrrr...

Oh la la c'est trop chaud ce que tu nous racontes là.

Les moules, j'adooooooore.

Autrement, il n'est pas rare non plus de rencontrer des gens qui cumulent plusieurs emplois afin de joindre les deux bouts. Aussi certains même sont prêt à travailler 7/7 avec un emploi la semaine et un autre le we.

Ici dans le nord-ouest (à Yellowknife) c'est la norme d'avoir plusieurs boulots mais il y en a que ça ne gêne pas. L'atmosphère au travail est moins stressante, ça joue.

"Les cumulards" de l'emploi explosent au Québec

http://carriere.jobb...8/20340961.html

Classe moyenne - La fin est proche

http://www.jobboom.com/carriere/classe-moyenne-la-fin-est-proche/

Modifié par simonin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Cela dit Je ne voudrais pas non plus vous rendre fataliste, mais juste vous aviser qu'une telle éventualité peut aussi survenir malgré tout. On ne le répétera jamais assez, ne vous imaginez pas le Québec comme un Eldorado qui récompense systématiquement chacun de vos efforts et où la méritocratie règne de toute sa splendeur. Dites vous bien que Ce n'est pas un pays de bisounours.

C'est quand même le principe du verre à moitié vide, ou du verre à moitié plein. Limite si on voulait immigrer en Irak, ou en Afghanistan, qu'on se dise ça va être impossible. Ok. Mais là on parle du Québec... Donc oui tu vas galérer, oui desfois tu ne seras pas récompensé, oui ce sera dur, la vie est dure, c'est une évidence...

Après est-ce que dire c'est dur, et se focaliser sur tous les obstacles, et les difficultés que tu vas rencontrer c'est la bonne solution ?

Je ne crois pas, avec ce genre de mentalité tu n'avances pas car tout est difficile, tout est dur mais faut savoir être combatif, et surmonter les difficultés.

Enfin c'est mon point de vu, personnellement je suis aussi parti de France car j'en avais marre d'entendre des jérémiades, et que les français croient qu'être positif c'est être un bisounours. Comme si c'était naif de croire en ses capacités, et en son ambition. Perso, je trouve ça beaucoup plus naif de croire qu'en se plaignant tout le temps on peut changer les choses, et vivre mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité mckenzie
simonin

L'Europe est un force extraordinaire, il faut lui laisser le temps de se remettre de la crise et de finir de se construire.

L'Europe est une force extraordinaire ? Ça doit être une tentative de mauvaise blague. L'Europe est au bord de l'effondrement avec un chômage catastrophique de plus de 25 % en Grèce, de plus de 25 % en Espagne, le chômage est plus que 10 % en France et en constante augmentation... et la Grèce est en récession et au bord de la faillite, l'Italie est en récession, le Portugal est en récession et au bord de la faillite, l'Espagne est en récession et au bord de la faillite, les banques espagnoles sont au bord de la faillite, des régions en Espagne sont au bord de la faillite, la France a une croissance économique médiocre, la zone euro est en récession. Etc. Alors les Européens vont faire ce qu'ils ont toujours faits au cours des derniers siècles lorsque l'économie du continent européen était difficile, immigrer en Amérique du Nord...

Modifié par mckenzie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

simonin

L'Europe est un force extraordinaire, il faut lui laisser le temps de se remettre de la crise et de finir de se construire.

L'Europe est une force extraordinaire ? Ça doit être une tentative de mauvaise blague. L'Europe est au bord de l'effondrement avec un chômage catastrophique de plus de 25 % en Grèce, de plus de 25 % en Espagne, le chômage est plus que 10 % en France et en constante augmentation... et la Grèce est en récession et au bord de la faillite, l'Italie est en récession, le Portugal est en récession et au bord de la faillite, l'Espagne est en récession et au bord de la faillite, les banques espagnoles sont au bord de la faillite, des régions en Espagne sont au bord de la faillite, la France a une croissance économique médiocre, la zone euro est en récession. Etc. Alors les Européens vont faire ce qu'ils ont toujours faits au cours des derniers siècles lorsque l'économie du continent européen était difficile, immigrer en Amérique du Nord...

Oui pour ces 3/4 pays qui vont très mal (mon épouse est portugaise je le sais) maintenant on peut citer l'Autriche, l'Allemagne, tous les pays du Nord, qui vont bien, le Royaume Uni qui remonte doucement etc ... nous sommes 27 en Europe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

simonin

L'Europe est un force extraordinaire, il faut lui laisser le temps de se remettre de la crise et de finir de se construire.

L'Europe est une force extraordinaire ? Ça doit être une tentative de mauvaise blague. L'Europe est au bord de l'effondrement avec un chômage catastrophique de plus de 25 % en Grèce, de plus de 25 % en Espagne, le chômage est plus que 10 % en France et en constante augmentation... et la Grèce est en récession et au bord de la faillite, l'Italie est en récession, le Portugal est en récession et au bord de la faillite, l'Espagne est en récession et au bord de la faillite, les banques espagnoles sont au bord de la faillite, des régions en Espagne sont au bord de la faillite, la France a une croissance économique médiocre, la zone euro est en récession. Etc. Alors les Européens vont faire ce qu'ils ont toujours faits au cours des derniers siècles lorsque l'économie du continent européen était difficile, immigrer en Amérique du Nord...

Oui pour ces 3/4 pays qui vont très mal (mon épouse est portugaise je le sais) maintenant on peut citer l'Autriche, l'Allemagne, tous les pays du Nord, qui vont bien, le Royaume Uni qui remonte doucement etc ... nous sommes 27 en Europe.

Les pays du Sud ont eu effectivement la tendance à se comporter comme des républiques bananières, avec des dirigeants du genre de Berlusconi en Italie ou de Aznar en Espagne, qui avec leurs allures très sérieuses ("de droite") les ont amené dans le caca le plus profond, tentant de faire fonctionner artificiellement l'économie, notamment en déclenchant le développement de projets immobiliers basés uniquement sur du crédit facile octroyé à des gens qui, après coup, s'avéraient trop souvent insolvables.

L'exemple déplorable et détestable donné aux pays du Sud de l'Europe par les Etats-Unis, relayés par les faux-culs anglais, notamment du temps de Tony Blair, ont pu créer ces situations ridicules qu'on peut attribuer à leur naïveté et à leur tendance à (...) le (...) des puissants de ce monde. Pendant ce temps, dans des pays comme l'Allemagne où on sait à peu près ce que valent les stratégies anglo-saxonnes, on se méfiait davantage et on se gardait à l'écart de ces efforts pour démolir l'Europe.

Modifié par RobinDesBois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Meme si nos dirigeants ont une responsabilite certaine durant les 30 dernieres annees dans le regulation des finances publiques, il faut regarder quels sont les dirigeants des pays du Sud actuels. Quasi tous sont issus de Goldman Sachs, ceux-la memes qui ont trafique les comptes de la Grece. Merci les banques d'affaire US! Tout cela est tres tres tres bien orchestre pour augmenter le chomage, baisser le cout du travail (et diminuer le niveau de vie des travailleurs) en echange de menaces de delocalisation massive.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité mckenzie
green

Meme si nos dirigeants ont une responsabilite certaine durant les 30 dernieres annees dans le regulation des finances publiques, il faut regarder quels sont les dirigeants des pays du Sud actuels. Quasi tous sont issus de Goldman Sachs, ceux-la memes qui ont trafique les comptes de la Grece. Merci les banques d'affaire US! Tout cela est tres tres tres bien orchestre pour augmenter le chomage, baisser le cout du travail (et diminuer le niveau de vie des travailleurs) en echange de menaces de delocalisation massive.

Une partie de ton argumentation fait partie des théories de complot... Le premier à avoir souffert des produits financiers toxiques sont les États-Unis eux-même. Et faut dire aussi que les banques européennes ont aussi acheté massivement de ces produits financiers toxiques et sont coupables de spéculation excessive...faut en parler aussi.

Modifié par mckenzie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

green

Meme si nos dirigeants ont une responsabilite certaine durant les 30 dernieres annees dans le regulation des finances publiques, il faut regarder quels sont les dirigeants des pays du Sud actuels. Quasi tous sont issus de Goldman Sachs, ceux-la memes qui ont trafique les comptes de la Grece. Merci les banques d'affaire US! Tout cela est tres tres tres bien orchestre pour augmenter le chomage, baisser le cout du travail (et diminuer le niveau de vie des travailleurs) en echange de menaces de delocalisation massive.

Une partie de ton argumentation fait partie des théories de complot... Le premier à avoir souffert des produits financiers toxiques sont les États-Unis eux-même. Et faut dire aussi que les banques européennes ont aussi acheté massivement de ces produits financiers toxiques et sont coupables de spéculation excessive...faut en parler aussi.

"Théorie du complot" ? Et alors ? T'es chez les Bisounours ?!

Les banques européennes sont remplies de ploutocrates a tendance kleptocratique, qui dans tous les cas sont tous des Yes-Men de toute première catégorie, experts en cirage de chaussure de leurs maîtres les anglais et les américains. Tant que ces valets se trouveront aux manettes, l'Europe ne peut que s'en aller d'une crise à une autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une partie de ton argumentation fait partie des théories de complot...

Et donc ? Il ne s'aqit pas de complot, mais d"un fait. Et qui est a la tete de la BCE maintenant? Les memes qui ont contribue a l'ingenierie de produits toxiques et a leur expansion mondiale sont ceux la memes qu'on veut faire passer pour nos sauveurs. Visiblement tout le monde gobe ca ... C'est triste. On peut certes se voiler les yeux mais les faits sont la.

http://www.lemonde.f...03675_3214.html

Et le fait meme que GS achete des cargos de petrole qui restent a quai en attendant que les cours montent. C'est du complot aussi? Toi qui aimes le web, ce n'est pas les articles qui manquent a ce sujet. Un petit coup de google et hop. Bien sur les references ne seront pas dans les mass media, vu qu'ils sont detenus par un oligopole.

Modifié par green20770

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité mckenzie

Une partie de ton argumentation fait partie des théories de complot...

Et donc ? Il ne s'aqit pas de complot, mais d"un fait. Et qui est a la tete de la BCE maintenant? Les memes qui ont contribue a l'ingenierie de produits toxiques et a leur expansion mondiale sont ceux la memes qu'on veut faire passer pour nos sauveurs. Visiblement tout le monde gobe ca

Je suis parfaitement au courant à propos de GS... c'est la dernière partie de ton message que je qualifiait de théorie du complot: "tout cela est tres tres tres bien orchestre pour augmenter le chomage, baisser le cout du travail (et diminuer le niveau de vie des travailleurs) en echange de menaces de delocalisation massive ". Je répète, le premier pays touché par les produits financiers toxiques sont les États-Unis eux-même. Et les banques européennes ont massivement achetés ces produits financiers toxiques et sont coupables de spéculation excessive.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas du complot pour une multinationale de faire en sorte que ses employes soient payes comme des Chinois de base pour tirer un max de profit pour son conseil d'administration. A terme, c'est le but. Que ce soit l'hyperinflation ou la deflation comme etape suivante a cette crise, le resultat sera le meme.

Elle est passe ou la classe moyenne qui il y a 30 encore vivait encore confortablement dans les pays occidentaux ?

Modifié par green20770

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Cela dit Je ne voudrais pas non plus vous rendre fataliste, mais juste vous aviser qu'une telle éventualité peut aussi survenir malgré tout. On ne le répétera jamais assez, ne vous imaginez pas le Québec comme un Eldorado qui récompense systématiquement chacun de vos efforts et où la méritocratie règne de toute sa splendeur. Dites vous bien que Ce n'est pas un pays de bisounours.

C'est quand même le principe du verre à moitié vide, ou du verre à moitié plein. Limite si on voulait immigrer en Irak, ou en Afghanistan, qu'on se dise ça va être impossible. Ok. Mais là on parle du Québec... Donc oui tu vas galérer, oui desfois tu ne seras pas récompensé, oui ce sera dur, la vie est dure, c'est une évidence...

Après est-ce que dire c'est dur, et se focaliser sur tous les obstacles, et les difficultés que tu vas rencontrer c'est la bonne solution ?

Je ne crois pas, avec ce genre de mentalité tu n'avances pas car tout est difficile, tout est dur mais faut savoir être combatif, et surmonter les difficultés.

Enfin c'est mon point de vu, personnellement je suis aussi parti de France car j'en avais marre d'entendre des jérémiades, et que les français croient qu'être positif c'est être un bisounours. Comme si c'était naif de croire en ses capacités, et en son ambition. Perso, je trouve ça beaucoup plus naif de croire qu'en se plaignant tout le temps on peut changer les choses, et vivre mieux.

Personne ne parle de se plaindre constamment mais plutôt de ne pas sombrer dans le positivisme à outrance qui finit par conduire à occulter une partie de réalité parcequ'on refuse d'y croire.

Les discours du genre " le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt" ou encore " quand on veut on peut" on nous les a rabâché à outrance au point que cela a servi d'excuse pour beaucoup pour exploiter sans relâche d'autres employés en leur exigeant l'impossible. La réalité elle est tout autres, bien des gens se lèvent tôt en travaillant dur ( ex les agriculteurs) et pourtant le monde ne leur a jamais "appartenu" réellement.

Pareil pour la méritocratie, on aimerait tous y croire sauf que dans toutes sociétés humaines c'est rarement cela qui dirige son fonctionnement. Car oui l'injustice et la corruption font aussi parti de ce monde.

Encore une fois je ne dis pas cela par fatalisme, mais plus pour dire que même si la part de rêve est importante dans tous projet d'immigration, il est aussi important de ne part perdre à l'esprit l'éventualité d'un scénario contraire à ce que l'on aurait pu s'imaginer. Surtout Quand on entend des gens dire " je quitte la France pour offrir un meilleur avenir à mes enfants" comme si cela était une garanti au Québec, c'est aussi un devoir de rappeller aux gens qu'ils sont peut être en train de se fourrer un doigt dans l'oeil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personne ne parle de se plaindre constamment mais plutôt de ne pas sombrer dans le positivisme à outrance qui finit par conduire à occulter une partie de réalité parcequ'on refuse d'y croire.

Les discours du genre " le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt" ou encore " quand on veut on peut" on nous les a rabâché à outrance au point que cela a servi d'excuse pour beaucoup pour exploiter sans relâche d'autres employés en leur exigeant l'impossible. La réalité elle est tout autres, bien des gens se lèvent tôt en travaillant dur ( ex les agriculteurs) et pourtant le monde ne leur a jamais "appartenu" réellement.

Pareil pour la méritocratie, on aimerait tous y croire sauf que dans toutes sociétés humaines c'est rarement cela qui dirige son fonctionnement. Car oui l'injustice et la corruption font aussi parti de ce monde.

Encore une fois je ne dis pas cela par fatalisme, mais plus pour dire que même si la part de rêve est importante dans tous projet d'immigration, il est aussi important de ne part perdre à l'esprit l'éventualité d'un scénario contraire à ce que l'on aurait pu s'imaginer. Surtout Quand on entend des gens dire " je quitte la France pour offrir un meilleur avenir à mes enfants" comme si cela était une garanti au Québec, c'est aussi un devoir de rappeller aux gens qu'ils sont peut être en train de se fourrer un doigt dans l'oeil.

Bon résumé ...

Parler de méritocratie dans le monde où on vit, c'est carrément comme de parler de corde dans la maison d'un pendu.

Quant à envisager de tout voir en rose, là où précisément (en Amérique du Nord) il faut être perpétuellement aux aguets pour ne pas se faire bouffer, c'est tout simplement ridicule. Ici on a le choix entre être "winner" ou "loser". Dans cette catégorie se trouvent les porteurs de lunettes roses.

Ceux qui n'ont pas envie de comprendre ça sont mal barrés.

Qu'ils veuillent bien comprendre par la même occasion que la première des stratégies des "winners" est d'être aussi peu nombreux que possible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Cela dit Je ne voudrais pas non plus vous rendre fataliste, mais juste vous aviser qu'une telle éventualité peut aussi survenir malgré tout. On ne le répétera jamais assez, ne vous imaginez pas le Québec comme un Eldorado qui récompense systématiquement chacun de vos efforts et où la méritocratie règne de toute sa splendeur. Dites vous bien que Ce n'est pas un pays de bisounours.

C'est quand même le principe du verre à moitié vide, ou du verre à moitié plein. Limite si on voulait immigrer en Irak, ou en Afghanistan, qu'on se dise ça va être impossible. Ok. Mais là on parle du Québec... Donc oui tu vas galérer, oui desfois tu ne seras pas récompensé, oui ce sera dur, la vie est dure, c'est une évidence...

Après est-ce que dire c'est dur, et se focaliser sur tous les obstacles, et les difficultés que tu vas rencontrer c'est la bonne solution ?

Je ne crois pas, avec ce genre de mentalité tu n'avances pas car tout est difficile, tout est dur mais faut savoir être combatif, et surmonter les difficultés.

Enfin c'est mon point de vu, personnellement je suis aussi parti de France car j'en avais marre d'entendre des jérémiades, et que les français croient qu'être positif c'est être un bisounours. Comme si c'était naif de croire en ses capacités, et en son ambition. Perso, je trouve ça beaucoup plus naif de croire qu'en se plaignant tout le temps on peut changer les choses, et vivre mieux.

Personne ne parle de se plaindre constamment mais plutôt de ne pas sombrer dans le positivisme à outrance qui finit par conduire à occulter une partie de réalité parcequ'on refuse d'y croire.

Les discours du genre " le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt" ou encore " quand on veut on peut" on nous les a rabâché à outrance au point que cela a servi d'excuse pour beaucoup pour exploiter sans relâche d'autres employés en leur exigeant l'impossible. La réalité elle est tout autres, bien des gens se lèvent tôt en travaillant dur ( ex les agriculteurs) et pourtant le monde ne leur a jamais "appartenu" réellement.

Pareil pour la méritocratie, on aimerait tous y croire sauf que dans toutes sociétés humaines c'est rarement cela qui dirige son fonctionnement. Car oui l'injustice et la corruption font aussi parti de ce monde.

Encore une fois je ne dis pas cela par fatalisme, mais plus pour dire que même si la part de rêve est importante dans tous projet d'immigration, il est aussi important de ne part perdre à l'esprit l'éventualité d'un scénario contraire à ce que l'on aurait pu s'imaginer. Surtout Quand on entend des gens dire " je quitte la France pour offrir un meilleur avenir à mes enfants" comme si cela était une garanti au Québec, c'est aussi un devoir de rappeller aux gens qu'ils sont peut être en train de se fourrer un doigt dans l'oeil.

Mais qu'est-ce que c'est que la réalité ?

Ce que te dit le gouvernement ? Ce que te dit les médias ?

Et en quoi est-ce mal de vouloir immigrer pour offrir un meilleur avenir à ses enfants ? D'essayer quelque soient les situations de réussir sa vie, et d'être juste heureux ? Après l'intention c'est une chose, les moyens qu'on se donne, les risques qu'on est prêt à prendre c'est autre chose. A toi d'être suffisamment travailleur et intelligent pour réaliser ce que tu veux réaliser.

Et encore une fois être positif ce n'est pas être un hippie sous LSD. C'est juste avoir confiance en ses capacités, et en l'avenir tout simplement.

Après y a deux faits simples :

La France est championne du monde de la dépression.

Là où 92% des canadiens disent être heureux dans leur pays.

Ce qui est intéressant, en ce qui concerne la France, c'est qu'une étude a été faite entre 2000 et 2005 pour révéler ce fait. C'est-à-dire à une époque où l'activité économique était bonne, voire excellente :

Pourquoi les Français sont champions du monde... de la dépression

Là où le sondage canadien a été réalisé en 2011.

Majority of Canadians a happy bunch, satisfied with life, report says

Donc à un moment je sais pas comment te dire ça. Ta réalité, elle est peut être vraie pour toi mais pas pour moi...

Et je me lance pas dans un projet en me disant que ça va foirer. Ca n'a pas de sens...

Modifié par Jeremy971

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après y a deux faits simples :

La France est championne du monde de la dépression.

Là où 92% des canadiens disent être heureux dans leur pays.

ben oui tellement différent du merveilleux Québec...

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2012/06/20120613-051503.html

http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2011/02/20110207-052600.html

http://violencealhopital.over-blog.com/article-antidepresseurs-195-d-augmentation-87585657.html

tu es ici depuis combien de temps? parce que tout te semble encore si parfait ici...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles