Jump to content

Journées Québec à Paris


Recommended Posts

  • Habitués

une convocation pour mon copain ce qui nous permet d'obtenir le sésame même si l'entreprise ne lui plait pas forcement car elle se trouve au milieu de nulle part lol. Au moins il pourra aller voir ceux qu'ils l'ont refusé et peut-etre qui sait ça pourrait marcher!!

nous c'est le contraire c'est le poste qui l'interesse le plus, et on recherche justement un endroit calme.............je sais on est pas comme tout le monde mais on ne veut pas quitter la region parisienne pour aller dans une grande ville comme Montreal

Link to post
Share on other sites
  • Replies 517
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

et dire que ce week-end on va se croiser sans le savoir!!!

Salut à tous Ben voilà j'ai reçu une offre d'embauche d'une super compagnie Québecoise le temps de faire le permis de travail et en avril 2013 je commence dans ma job Je vous donnerai des nouv

ca y'est je viens de recevoir le mail de le part de l'employeur qui m'a convoqué pour les journees quebec. C'est bien dans le 14eme metro saint jacques

  • Habitués

Le moral se met en berne...j'ai que des réponses négatives et encore deux en suspens sur 6...

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Le moral se met en berne...j'ai que des réponses négatives et encore deux en suspens sur 6...

mais non allez on y croit!!!!!!il suffit que d'une..................!!

mais meme moi je ne comprends pas trop la selection....

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

J'ai participé hier à une séance d'information du MICC en ligne, et l'agent de l'immigration a refusé de dire où le forum se déroule.... pratique pour chercher un hôtel !! Patience...

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

chez nous, nous avons actuellement 3 convocs mais toujours pas d'adresse du lieu ??? ils vont nous le dire la veille !!! pas pratique en effet pour réserver l'hôtel

en plus pour les convocs on a 2 rdv à suivre 1 qui se termine à 10h30 et l'autre qui démarre à 10h30 :blink2: , j'espère que les stands ne sont pas trop loin les uns des autres et puis s'il ya du retard avec les personnes en cours d'entretien bon un peu limite l'organisation des rdv mais on pas modifier les heures de rdv de toute façon :bye:

Link to post
Share on other sites

Pour le lieu, oui ce n'est pas pratique ...

Pour info (ceux qui ne le savent pas encore), les 2 dernières JQ se sont déroulées à Issy les Moulineaux fin 2011 et à Paris Porte de Champerret mi 2012.

C'était assez mal organisé en 2011 car trop de monde dans un petit espace et pas vraiment de système de convocation donc cohue à chaque stand..

L'année suivante, mieux géré et la salle n'est pas si grande donc aucun souci pour switcher de rdv même en 1 minute ...

Link to post
Share on other sites

Coucou tout le monde :)

Ça y est j'ai reçu une convocation pour un entretien le dimanche a 13h !!!! Ouf j'ai bien cru que ça n'arriverait jamais..

Rdv avec recrutement santé quebec! Par contre je n'ai pas reçu de mail, c'était inscrit directement dans le calendrier donc jetez y un coup d'oeil régulièrement !!!

Bon courage a tous ceux qui sont dans l'attente d'une réponse !

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

@CAUET

Tu n'auras d'entretien skype qu'une fois que tu auras eu l'entretien à Paris et surtout si tu leur a plu à Paris.

@Lylie

Si ton homme reçoit une proposition et qu'il l'accepte alors vous allez rentrer dans la partie administrative à savoir l'obtention du CAQ puis d'un permis de travail temporaire pour lui qui le liera à l'entreprise pour 1 an (qui est la durée du permis de travail).

Lors de la demande du permis de travail temporaire de ton homme, il faudra que tu fasses la demande d'un permis de travail temporaire "ouvert" (ie où tu peux travailler pour n'importe qui, en opposition au permis de travail classique qui te lie à une entreprise).

Pour les enfants c'est un peu plus compliqué, de mémoire s'ils ont moins de 3 ou 4 ans ils n'auront pas de statut et c'est lorsque vous arriverez sur le territoire canadien que l'agent des douanes validera son statut (grosso modo ils seront visiteurs/vacanciers pour une durée d'un an au lieu des 6 mois max habituels).

En revanche s'ils ont plus de 4 ans ils devront aller à l'école, auquel cas il vous faudra obtenir un visa étudiant pour vos enfant qui ont plus de 4 ans.

Tout ça dure de 4 à 8 semaines pour le permis de travail environ.

Après pas d'inquiétude, la plupart des entreprises aident dans les démarches car elles sont habituées.

J'ai même un ami qui est parti et où l'entreprise lui avait fourni un home seeker (un Stéphane Plazza personnel) pendant qu'ils étaient encore en France afin qu'il sélectionne des maisons selon leurs critères.

Au final ils ont fait l'aller-retour sur une semaine pour sélectionner leur maison :thumbsup:

Bref, c'est le cas extrême je pense mais grosso-modo les entreprises vous accompagnent dans vos démarches, c'est dans leur intérêt une fois qu'elles ont jeté leur dévolu sur vous.

Gné? Euh non. Suite aux JQ de décembre 2011, j'ai eu un poste permanent (=cdi), et un permis de travail temporaire de 3 ans.

Pour la question sur le statut que cela confère, voici mon expérience. Mon permis de travail est "fermé", ça veut dire qu'il est lié à l'entreprise. Concrètement, si je me fais virer je perds mon droit de travailler au Canada. La solution dans ce cas consiste à trouver un autre employeur qui accepte de se lancer dans les démarches d'un permis temporaire, et pour cela les Français ont 6 mois avant d'être obligés de rentrer en terre gauloise (6 mois = durée max du séjour en tant que touriste). Attention, la croyance générale est que la période d'essai n'existe pas dans les entreprises canadiennes, moi j'en ai eu une de huit mois (et renouvelable en plus), pfiou.

Mon permis a donné à mon mari accès à un permis "ouvert", ce qui veut dire qu'il peut travailler pour qui il veut. Par contre, il faut savoir qu'avec ce statut vous n'avez pas droit aux aides pour les enfants, ni au retour anticipé de crédit d'impôt. A titre d'exemple, la garderie (c'est comme ça qu'on appelle les crèches ici) pour mon fils de 2 ans me coûte en moyenne 650 $ par mois, et le service de garde à l'école pour mon fils de 5 ans coûte en moyenne 160 $ par mois.

Les garderies pas chères existent, mais les listes d'attente s'étendent sur plusieurs années. L'école c'est à partir de 5 ans. Les classes de pré-maternelle à partir de 4 ans existent, mais pas partout et les places sont limitées (nous on n'a pas eu de place). Ce que je veux dire, c'est que ce sont des frais importants à prendre en considération.

Edited by Vero_31
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Merci veto pour toutes ces info et qui me sont bien utiles...c est à prendre très en considération ayant 3 enfants qui n auraient pas l âge d aller a l école...et au bout de combien de temps peux tu faire la demande de rp?et est ce plus rapide?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Merci veto pour toutes ces info et qui me sont bien utiles...c est à prendre très en considération ayant 3 enfants qui n auraient pas l âge d aller a l école...et au bout de combien de temps peux tu faire la demande de rp?et est ce plus rapide?

En fait j'avais commencé les démarches pour la RP avant les JQ. Quand j'ai fait les JQ j'avais déjà mon CSQ en poche. J'ai obtenu la RP après mon arrivée au Québec. Encore aujourd'hui je n'ai toujours pas reçu ma carte de RP.

Deux choses à savoir je pense:

- Oui, on peut faire rouler en parallèle une demande de RP et une demande de permis temporaire.

- Non, le fait de décrocher un job n'a absolument pas accéléré ma procédure de RP.

En espérant que ça aide :)

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Oups dsl d avoir écrit veto!!!mais avec Tél pas facile...bon tout ça est très bon a savoir.j étais persuadée que ça accélérait les choses d avoir un emploi!!!comme quoi....

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Mmmmhhhhh je me rends compte que je n'ai pas été très claire dans mon précédent post: j'ai obtenu le "oui" fédéral fin août, mais la zolie carte de RP pas encore. Voili voilou.

Link to post
Share on other sites

En fait j'avais commencé les démarches pour la RP avant les JQ. Quand j'ai fait les JQ j'avais déjà mon CSQ en poche. J'ai obtenu la RP après mon arrivée au Québec. Encore aujourd'hui je n'ai toujours pas reçu ma carte de RP.

Deux choses à savoir je pense:

- Oui, on peut faire rouler en parallèle une demande de RP et une demande de permis temporaire.

- Non, le fait de décrocher un job n'a absolument pas accéléré ma procédure de RP.

En espérant que ça aide :smile:

Je suis étonné depuis mars 2012, le gouvernement canadien s'engage à fournir la RP sous 6 mois à partir du moment où tu travailles sur le territoire Canadien (c'est d'ailleurs entre autre pour ça qu'ils ont bloqués toutes les RP post Mars 2012).

Pour les RP en cours de traitement il suffit apparement juste d'envoyer le formulaire de changement de situation qui permet de dire qu'on a un job.

J'ai 2 potes à Montréal qui ont eu leurs RP en moins de 6 mois durant leur PVT.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Merci veto pour toutes ces info et qui me sont bien utiles...c est à prendre très en considération ayant 3 enfants qui n auraient pas l âge d aller a l école...et au bout de combien de temps peux tu faire la demande de rp?et est ce plus rapide?

En fait j'avais commencé les démarches pour la RP avant les JQ. Quand j'ai fait les JQ j'avais déjà mon CSQ en poche. J'ai obtenu la RP après mon arrivée au Québec. Encore aujourd'hui je n'ai toujours pas reçu ma carte de RP.

Deux choses à savoir je pense:

- Oui, on peut faire rouler en parallèle une demande de RP et une demande de permis temporaire.

- Non, le fait de décrocher un job n'a absolument pas accéléré ma procédure de RP.

En espérant que ça aide :smile:

bonjour

ça fait plaisir d'avoir des nouvelles de personnes s'étant trouvé dans le même cas que nous l'an dernier (d'ailleurs j'ai lu le post de l'an dernier où tu étais activement participante :biggrin2: )

Tu es à montréal ? tu penses que c'est une bonne expérience ? si c'était à refaire tu te relancerais dans cette procédure ?

Sinon j'ai une autre petite question, mon ami est convoqué à 3 rdv au JQ, si jamais il décroche un contrat tu penses que cela peut poser problème le fait qu'on serait dispo réellement qu'à partir de mi juin 2013, il semblerait que les employeurs ne soient pas très chaud au fait que l'on ne soit pas dispo de suite ? :bye:

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

D'après un employeur participant aux journées québec, nous ne connaîtrons l'adresse exacte que 24h à l'avance !!

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

super choopa

Nous on a actuellement 4 convocs mais pas d'adresse encore :bye:

Je vois que tu as mis dans ton profil une date d'arrivée au 01.01.2014 tu crois que si tu décroches un contrat au jq ils vont t'attendre jusqu'à cette date ou tu y vas juste pour te renseigner peut être

Link to post
Share on other sites

CAUET je vais partiellement répondre à ta question.

J'ai un pote qui a fait la session de mai et qui est arrivé à Québec début Novembre, donc 6 mois après et il ne commence son job que lundi prochain le 26 Novembre.

Donc c'est jouable après je ne sais pas si tous seront ravis, mais en tout cas ça se tente et au pire vous pourrez toujours faire celles de mai prochain si ça ne marche pas cette fois.

De mon point de vue, les recruteurs te poseront la question et la plupart savent que dans la majorité des cas les gens auront 3 mois de préavis + le temps de déménager...

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

CAUET je vais partiellement répondre à ta question.

J'ai un pote qui a fait la session de mai et qui est arrivé à Québec début Novembre, donc 6 mois après et il ne commence son job que lundi prochain le 26 Novembre.

Donc c'est jouable après je ne sais pas si tous seront ravis, mais en tout cas ça se tente et au pire vous pourrez toujours faire celles de mai prochain si ça ne marche pas cette fois.

De mon point de vue, les recruteurs te poseront la question et la plupart savent que dans la majorité des cas les gens auront 3 mois de préavis + le temps de déménager...

super ça me rassure merci :bye:

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

CAUET je vais partiellement répondre à ta question.

J'ai un pote qui a fait la session de mai et qui est arrivé à Québec début Novembre, donc 6 mois après et il ne commence son job que lundi prochain le 26 Novembre.

Donc c'est jouable après je ne sais pas si tous seront ravis, mais en tout cas ça se tente et au pire vous pourrez toujours faire celles de mai prochain si ça ne marche pas cette fois.

De mon point de vue, les recruteurs te poseront la question et la plupart savent que dans la majorité des cas les gens auront 3 mois de préavis + le temps de déménager...

Il a été embauché par qui ? c'est juste pour savoir au cas où mon ami voit cette boîte le week end prochain et qu'ils sont flexibles au niveau des délais, si tu ne peux pas me répondre c'est pas grave :biggrin2:

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Laurent
      À la suite des événements survenus le 13 novembre dernier à Paris, la mission de recrutement Journées Québec qui devait se dérouler les 21 et 22 novembre est annulée.
       
       

    • By Jefke
      Analyse statistique sommaire des Journées Québec: juin-12 déc-12 juin-13 déc-13 juin-14 déc-14 Nbr postes proposés: 650 450 250 250 370 189 Entrevues prévues: 2636 3539 1114 2463 1427 1747 Embauches confirmées: 104 81 80 64 59 N/A entrevues prévues/poste: 4 8 4 10 4 9 embauches/postes: 16% 18% 32% 26% 16% N/A embauches/entrevues prévues: 4% 2% 7% 3% 4% N/A - au printemps, la compétition est plus ouverte (4 candidats/poste contre 10 candidats/poste en décembre)
      - avec plus de 100.000 inscriptions annoncés, la probabilité initiale d'embauche d'une personne qui s'inscrit est de l'ordre de … 0,05 % - une fois présélectionné pour une entrevue, la probabilité d'embauche d'un candidat est de l'ordre de 4 % - le nombre d'entrevues prevues augmente plus vite que le nombre de postes proposés Enfin dernier chiffre de quebecentete.com : plus de 75% des postes annoncés ne débouchent finalement pas sur une embauche à l'occasion des Journées Québec ! Une raison pour désespérer, ou au contraire pour se surpasser dans le cadre des Journées Québec...
    • By immigrer.com
      Le 30 Octobre 2014 Le Québec recherche 300 informaticiens en France L'an dernier, une centaine de recrutements ont été réalisés via les Journées-Québec. Crédit: D.R
      Une vingtaine d'entreprises québécoises cherchant à engager des informaticiens dans l'Hexagone seront présentes sur le salon de recrutement Journées-Québec qui aura lieu les 29 et 30 novembre prochains.
      Destiné aux informaticiens tentés par une expatriation, le salon de recrutement canadien Journées-Québec* ouvrira une nouvelle fois ses portes les 29 et 30 novembre en France. Vingt sociétés installées principalement à Quebec et Montréal, participeront à cet évènement. Sur environ 700 postes à pourvoir, 300 sont réservés aux spécialistes des technologies de l'information et concernent différents types de profils. Il s'agit d'administrateurs (de bases de données, systèmes ou réseaux), d'analystes (fonctionnels, sécurité, assurance/qualité, BI), de programmeurs (Java/JEE, C, C++, .Net, SOA), d'architectes (systèmes, applicatifs, bases de données, solutions financières), de chefs de projets ainsi que de consultants.

      Des postes concernent également des développeurs, des intégrateurs et différents types de spécialistes (infrastructure, postes de travail, assurance qualité, ERP, modélisation, etc). Parmi les recruteurs figurent l'opérateur canadien Bell, plusieurs entreprises de conseil (Alten Canada, Cofomo, Facilité informatique, Meritek conseil et Systematix), une compagnie d'assurance (Industrielle Alliance), une coopérative d'épargne et de crédit (Mouvement Desjardins), ainsi qu'une agence spécialisée dans l'e-marketing direct (Allium). A leurs côtés un éditeur de solutions de GED (IMDS Software), une société de services marketing B-to-B (Groupe Axiome), un éditeur de solutions de simulation informatique (OPAL-RT Technologies), de même qu'un hébergeur web (Sherweb).


      Clôture des inscriptions le 16 novembre

      La formule Journées-Québec semble avoir fait ses preuves. En moyenne, chaque édition se solde par une centaine d'embauches d'informaticiens.

      source et suite : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-le-quebec-recherche-300-informaticiens-en-france-59126.html

    • By immigrer.com
      Publié le 28 mai 2014 à 05h00 | Mis à jour le 28 mai 2014 à 05h00

      Recrutement de la main-d'oeuvre: Québec s'invite à Paris et à Bruxelles Agrandir
      Francis Roy, directeur des ventes et du marketing de l'entreprises Les Produits métalliques Roy
      LE SOLEIL, YAN DOUBLET
      Ajouter
      PARTAGE À LIRE AUSSI La victoire du FN secoue les partis traditionnels en France Mohamed et la cabane à sucre C'est arrivé un 8 mai Travailler ailleurs Karim Ouellet en première partie de Stromae SUR LE MÊME THÈME CGI | Fujitsu | Industrielle Alliance | ministère de l'Immigration | Ville de Québec | Informatique et technologie de l'information | Immigration DU MÊME AUTEUR Frima: un appel au génie des employés Frima: le champion des ressources humaines Boston devient plus accessible pour les entreprises technologiques de Québec René Hamel nouveau président du CDASF Investissements privés et publics: la Chaudière-Appalaches en arrache GILBERT LEDUC
      Le Soleil (Québec) À défaut de trouver des soudeurs à Montmagny ou à Lévis, l'entreprise Les Produits métalliques Roy, de Saint-François-de-Montmagny, espère en dénicher à Paris ou à Bruxelles.
      «Au début du printemps, nous avions réussi à attirer quatre soudeurs. Depuis ce temps, trois d'entre eux sont partis. Ils ont reçu de meilleures offres ailleurs, semble-t-il. Pourtant, nous nous assurons d'offrir des salaires concurrentiels à nos travailleurs. Et il y avait les déplacements entre Lévis et Saint-François-de-Montmagny qui commençaient à peser lourd sur leurs épaules», raconte Nancy Caron, contrôleuse et responsable des finances et des ressources humaines chez ce manufacturier de produits métalliques.
      La rareté de main-d'oeuvre spécialisée en soudure fait mal à cette entreprise de 150 employés spécialisée dans la fabrication de mobilier pour le commerce de détail, les hôtels et les restaurants. La reprise des activités au Chantier Davie Canada n'a pas aidé non plus à juguler la pénurie qui fait rage. En quête de soudeurs, lui aussi, le constructeur naval de Lévis a fait une razzia dans plusieurs PME manufacturières en offrant des conditions avantageuses aux travailleurs qualifiés.
      «Il arrive, parfois, que l'on doive refuser des commandes parce que nous n'avons pas suffisamment de main-d'oeuvre pour effectuer le travail», commente Nancy Caron.

      Inspirée par le succès remporté par des entreprises du secteur de la fabrication de la région de la Chaudière-Appalaches, Les Produits métalliques Roy a choisi de prendre le virage du recrutement international. Elle participera, du 31 mai au 3 juin, à une mission de recrutement à Paris et à Bruxelles organisée par le ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion dans le cadre des Journées du Québec.
      En tout, neuf entreprises de la région de Québec, dont Industrielle Alliance, Fujitsu et Chantier Davie Canada - mauvaise nouvelle pour Les Produits métalliques Roy! - affichent 358 postes pour l'occasion. Elles ont reçu 3800 CV et présélectionné 500 candidats pour des entrevues d'embauche.
      Dans les faits, Nancy Caron ne sera pas du voyage. L'entreprise de Saint-François-de-Montmagny sera plutôt représentée par des professionnels en recrutement du Groupe Perspective, une firme de chasseur de têtes de Québec. «C'est long, pour moi, de m'absenter une semaine pour aller faire du recrutement en Europe alors que j'ai une tonne de choses à accomplir ici», explique-t-elle.
      L'objectif de l'entreprise à Paris et à Bruxelles est de mettre le grappin sur six soudeurs et deux machinistes possédant de l'expérience. Affichés il y a quelques semaines en France et en Belgique, ces postes ont suscité de l'intérêt. En effet, 34 personnes ont présenté leur candidature. Parmi les candidats présélectionnés, une vingtaine ont été convoqués en entrevue. D'autres chercheurs d'emploi se manifesteront aussi à l'occasion des Journées du Québec.
      «Je serai continuellement en contact avec la personne-ressource du Groupe Perspective qui sera sur place à Paris et à Bruxelles. Dans les heures qui suivront les entrevues, je communiquerai par visioconférence avec les candidats les plus intéressants pour leur proposer un emploi chez nous. Au besoin, on pourra leur faire passer un test de soudure à distance pour vérifier leur compétence.»
      Le jour et la nuit
      Vice-présidente de la gestion du capital humain chez L-Ipse, Annie Clément en sera à sa 13emission de recrutement à l'étranger. Avant de joindre les rangs de cette firme du secteur des technologies de l'information, Mme Clément oeuvrait chez CGI.
      «Chez L-Ipse, nous avons recruté 25 employés à la suite des quatre dernières missions à l'étranger», explique-t-elle. Et le taux de rétention est élevé. «Il était de 100 % jusqu'au mois de janvier. Un travailleur est retourné chez lui pour des raisons de maladie dans son entourage et deux autres ont décidé d'aller vivre une autre expérience loin d'ici, notamment en Nouvelle-Zélande.»
      Cette fois-ci, Annie Clément débarquera en sol américain avec l'idée de recruter entre 10 et 15 nouveaux travailleurs, principalement des architectes technologiques, des analystes et des programmeurs. Des postes pour lesquels L'-Ispe et les autres firmes du secteur des TI ne parviennent plus à pourvoir au Québec. «Tous les bons candidats sont en emploi.»
      Selon elle, la pénurie prend de l'ampleur. «Il n'y a pas si longtemps encore, il y avait deux ou trois profils d'emploi dans notre secteur pour lesquels il y avait une pénurie. Il y en a maintenant cinq ou six.»
      Au cours des dernières heures, Annie Clément a passé au crible 238 CV de candidats intéressés par un emploi chez L'-Ipse. «Au Québec, ça aurait été un succès d'en recevoir trois ou quatre!» Environ 80 candidats seront convoqués à un tête-à-tête. Elle recherche des hommes et des femmes qui possèdent au moins huit d'expérience et qui sont prêts à immigrer. «Évidemment, je vérifie leur expertise technique. Je teste aussi leur volonté à vouloir quitter leur pays pour venir vivre à Québec. D'ailleurs, il est intéressant de noter que la majorité des gens que nous rencontrons à Paris et à Bruxelles ont déjà amorcé des démarches d'immigration.»
      Annie Clément se souvient des premières missions auxquelles elle avait participé. Le jour et la nuit.
      À l'époque, il ne se faisait aucune présélection des candidats. «Nous pouvions rencontrer jusqu'à 100 candidats par jour. Nous pouvions leur accorder à peine quelques minutes. En faisant un tri parmi les meilleurs candidats, nous en rencontrons aujourd'hui entre 30 et 35. Ça nous donne entre 10 et 30 minutes pour mieux les connaître.»
      Comparativement aux premières missions, les entreprises sont maintenant mieux soutenues pour vendre Québec aux travailleurs étrangers. Au fil des ans, la Ville de Québec, Emploi-Québec, le ministère de l'Immigration, des organismes d'aide à l'intégration des nouveaux arrivants et des maisons d'enseignement se sont ajoutés à l'expédition pilotée par Québec International et répondent à toutes les questions des candidats. La Caisse Desjardins de Québec est aussi du voyage pour offrir toute l'aide souhaitée en vue de l'ouverture d'un compte bancaire.
      http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/vie-au-travail/201405/27/01-4770431-recrutement-de-la-main-doeuvre-quebec-sinvite-a-paris-et-a-bruxelles.php?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
    • By immigrer.com
      Le Québec recherche 400 informaticiens en France et en Belgique
      La précédente édition des Journées-Québec s'est soldée par une centaine d'embauches de spécialistes de l'IT. Crédit: D.R
      Une vingtaine d'employeurs situés au Québec iront rencontrer des informaticiens tentés par l'expatriation, les 31 mai et le 1er juin à Paris, puis le 3 juin à Bruxelles. Plus de 400 offres concernent des profils très variés.
      Les entreprises québécoises sont à la recherche d'informaticiens européens. Pour rencontrer des ingénieurs IT intéressés par l'expatriation, 20 firmes installées principalement à Quebec et Montréal, seront présentes à Paris les 31 mai et le 1er juin prochains - ainsi que le 3 juin à Bruxelles-, lors d'un évènement baptisé Journées-Québec*. Sur 700 postes à pourvoir, 440 sont réservés aux spécialistes des technologies de l'information et concernent différents types de profils. Il s'agit d'administrateurs (systèmes, OS et virtualisation, bases de données), d'analystes (affaires, réseaux, sécurité, pilotage des SI, fonctionnel MOE, BI, gestion du changement, gestion du contenu ERP, etc.), d'architectes (télécoms et réseaux, PLM, applicatif, solutions financières) ainsi que de spécialistes en sécurité.

      Plus de 100 offres chez Fujitsu Canada

      Les recruteurs québécois recherchent en parallèle des développeurs, des programmeurs de jeux vidéo, des techniciens (packaging/déploiement) des consultants (ERP), des intégrateurs, et des experts des solutions de GED et de virtualisation. Seront présents des groupes de conseil et des SSII situées à Montréal ainsi qu'à Québec, comme Alten, Larochelle, L-IPSE, Facilité Informatique, Meritek, Techsolcom, R3D). A leurs côtés des éditeurs de jeux vidéo (Behaviour Interactif, Ludia), et d'ERP (E4soft), un fabricant de véhicules de loisirs (BRP), un représentant du e-commerce (Cramedia) et également de l'assurance (Industrielle Alliance), ainsi qu'un constructeur, Fujitsu Canada qui cherche à recruter une centaine d'informaticiens. Ont également répondu présent, un fournisseur de services numériques pour stations de radio (Triton Digital) ainsi qu'un éditeur de solutions destinées au monde de la santé (Wolters Kluwer).


      La formule Journées-Québec semble avoir fait ses preuves En moyenne, chaque édition se solde par une centaine d'embauches d'informaticiens. Ceux qui sont tentés par cette destination ont jusqu'au 21 mai pour remplir le formulaire d'inscription et soumettre leur candidature aux postes qui les intéressent. Le lieu de la manifestation ne sera communiqué qu'aux candidats qui seront retenus. Les informations concernant les procédures d'immigration et la francophonie au Canada se trouvent sur le siteimmigration.québec.

      *Cet événement est organisé par le ministère de l'Immigration de la diversité et de l'inclusion Emploi-Québec, Pôle Emploi International, en collaboration avec plusieurs partenaires.

      http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-le-quebec-recherche-400-informaticiens-en-france-et-en-belgique-57491.html
    • By immigrer.com
      C'est déjà demain le début des Journées Québec à Paris.

      Pour les sélectionnés, êtes-vous prêts ?

      Parlez-nous de vos interrogation, pensées et de votre rencontre dans ce fil !

      Bonnes rencontres !

    • By immigrer.com
      source : http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/actualite-economique/201306/24/01-4664490-quebec-leldorado-de-lemploi-pour-les-europeens.php?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

    • By immigrer.com
      source : http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201306/13/01-4660800-12-000-candidats-aux-journees-quebec-a-paris.php

      Également lire l'article de la même série, Changer de vie au Québec : http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201306/13/01-4660807-changer-de-vie-au-quebec.php

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines