Jump to content
  1. Trug

    Trug

  • Similar Content

    • By lainabley
      Bonjour, 
      J'ai déménagé a Vancouver de Paris en 2015. Cette année je suis en grade 12, dernière année de lycée. Je ne suis pas encore sur de ce que je voudrais faire plus tard mais je voudrai passer mon bac Français. Je voudrais savoir si il y aurait un moyen de le passer en candidat libre a Vancouver? Si oui, ou? Et il y a t-il des classes du soir pour m'aider? Si non, dois-je rentrer en France (ce qui ne serai pas un problème) et repasser ma terminal? 
       
      Merci d'avance.
    • By Wapman
      Après 12 ans au Québec, nous venons de quitter la belle Province pour d'autres horizons. Après 12 hivers, un des facteurs qui a fait basculé notre décision est le climat. Nous avons des tonnes de points positifs pour rester au Canada, et d'autres plus négatifs, mais le climat en général a été le point décisif.
       
      C'est surtout l'hiver Québécois qui frappe les esprits et notre imaginaire collectif. Mais au final le Québec possède surtout d'énormes contrastes climatiques et des saisons très marquées: été chaud et humide, hiver très froid, sec et enneigé. Toutefois, lorsqu'on regarde le climat sur l'année, on se rend compte que cela pèse beaucoup sur la qualité de vie. Je m'explique ci-dessous.
       
      Automne (3-4 semaines octobre)
      La meilleure saison, avec l'été indien. Pendant 3 semaines, à 1 mois on profite d'un climat tempéré, assez chaud et les premiers froids font tourner les feuilles dans un feu d'artifice de couleur. Si vous pouvez visiter le Canada en cette période, foncez !
      C'est extraordinaire, mais cela ne dure pas Dès les premières pluies, toutes les feuilles tombent et le feu d'artifice est terminé (parfois juste 2 semaines) Il y a une quantité énorme de feuilles à ramasser si vous avez des arbres dans votre terrain ou propriété (genre un travail monstre, qui dure 3 week-ends) 4 érables dans son terrain = des dizaines de sacs de feuilles à ramasser ou composter On commence à tout ranger pour préparer l'hiver, ce qui laisse moins de temps aux loisirs (s'applique surtout si vous avez un jardin, terrain, piscine, etc.) Fin octobre, Halloween est généralement gâché par la flotte ou une tempête de pluie, comme cette année encore  
      Hiver (7 mois, de novembre à mai)
      Si votre référence climatique de l'hiver (pluie, froid, neige) est alignée sur des habitudes européennes ou tempérées, alors l'hiver dure bel et bien 7 mois.
      Dès le début novembre, le froid s'installe et les premières neiges arrivent Attendez vous à des tempêtes et des -10 dès fin novembre Novembre est super déprimant, on range son vélo, moto et on change les roues de voiture Bonne nouvelle, la neige apporte clarté et lumière: on s'émerveille, même après 10 ans, et ça compense les jours plus courts Décembre, c'est un Noël blanc, mais avec le réchauffement climatique on parle surtout d'un Noël de glace, verglas et neige mouillée Les vacances de Noël avec une belle neige sont souvent écourtées: neige fondue ou verglacée ou trop froid On oublie les bonhommes de neige: neige poudreuse et sèche (ou alors on attend que la neige soit mouillée) Janvier-Février : le gros hiver, énormément de neige et froids extrêmes de -30 pas si rare À moins de ne pas travailler, difficile de tomber sur LE beau week-end d'hiver: souvent c'est tempête, poudrerie, froid extrême La santé en prend un gros coup: déneigement (dos, articulations), rhumes/sinusites à répétition, peau abîmée, gelures parfois (après 10 ans on fait moins attention) La santé encore: malbouffe, alcool, en hiver (leur consommation explose, notre corps s'affole devant les éléments) Et encore la santé: chutes sur la glace, accidents de voiture, ça pardonne pas Le matériel souffre encore plus: verglas, tempête, vents, froid qui pète tout, surtout à cause du gel-dégel de plus en plus fréquent en hiver Il faut compter beaucoup plus de temps pour habiller les enfants, se préparer, et déneiger 1 jour sur 3 ou plus Les sports sont assez limités, non par la neige, mais par le froid (-20 de moyenne pour skier ou faire de la raquette, ça refroidi très rapidement les sorties) Les produits alimentaires locaux deviennent très limités: tout est importé des États-Unis ou du Mexique, une fortune pour une qualité horrible de produits frais Mars: dehors c'est encore l'hiver, aucune différence, même si certains rêvent au printemps et à la cabane à sucre Ce qui n'ont pas fuit en Floride ou au Mexique commence à y songer sérieusement, pour des vacances ou la retraite Avril: encore l'hiver, les appels aux familles en Europe sont déprimants quand ils parlent du cerisier en fleur Oubliez les semis, le jardins, etc. rien ne pousse dans la neige et le sol est gelé Quand on décède en hiver, le corps et conservé le temps que le sol dégèle et les familles font un enterrement différé Fin avril, on a l'impression que l'hiver ne terminera jamais, on se croirait encore en décembre On essai de cacher les œufs de Pâques dans la neige, pendant qu'en Europe ils commencent à sortir le barbecue Mai: et oui c'est encore l'hiver, il peut encore neiger début mai Dans mon livre, c'est comme l'hiver européen: pluie et froid essentiellement Mais c'est aussi le dégel: neige grise, sale, fondue et les routes pleines de trous Les activités d'hiver sont terminés, mais celle d'été impraticables (chemins boueux, neige fondante) Au fur et à mesure que la neige fond on constate les dégâts: arbres, patio, terrasse, entrées, asphalte Vous avez envie d'étrangler ceux qui maintenant se vantent de manger des cerises du jardin Fin mai, on commence à voir le bout de la neige et le début du gazon On est généralement épuisé par l'hiver... physiquement mais surtout mentalement Les universités relancent les programmes de prévention du suicide, dont le taux explose depuis mi-avril  
      Printemps (2 semaines en juin)
      Il n'y a pas de printemps au Québec. C'est une courte parenthèse entre la neige fondue de mai et l'été qui arrive.
      En juin, aucune feuille dans les arbres et de rares fleurs On commence à penser aux semis et au jardinage Mais, dans un excès de rage, on laboure surtout son banc de neige avec une pelle pour qu'il fonde plus vite Mais il faut essentiellement nettoyer et réparer les dommages de l'hiver sur son terrain, propriété, voiture (peinture, intérieur plein de sel ou calcium) Il pleut énormément et une autre menace se prépare... ... toute la pluie est entrain de faire éclore des milliards de moustiques Avec la St Jean (24 juin) qui approche on rêve d'une balade dans la forêt ou d'une sortie en camping, d'un feu de camp Mais en réalité on se fait défoncer par les moustiques car juin-juillet est une infestation comme jamais Certains ours et orignaux quittent leurs territoires tellement il y a de moustiques J'ai un ami qui a été hospitalisé après une centaine de piqûres lors d'une sortie canot-camping Et les moustiques (maringouins) sont super gentils à côté des brûlots (mouches noires) dont les morsures sont carrément à risque d'infection  
      Été (2 à 3 mois, surtout juillet, août et généralement septembre)
      L'été arrive très brutalement en juillet, soudainement il fait 30 degrés Mais avec toute la pluie tombée, l'humidité rend le tout torride et suffoquant Aussi surprenant que cela paraisse, on rêve d'une maison climatisée, oui, oui au Québec ! 25 la nuit avec 90% d'humidité c'est pas dormable, 2 à 3 semaines par an minimum Vengeance: les grosses chaleurs de juillet tuent la majorité des moustiques Le mois d'août est alors royal pour les activités d'été, canot, camping, randonnées, à conditions d'éviter les orages souvent très violents Il pleut quand même souvent, mais souvent de façon brève et très intense En septembre, les températures baissent, l'humidité aussi Selon la pluie, on peut placer quelques beaux week-end, notamment pour la fête du travail début septembre Mais la pluie gâche assez souvent le tout: il pleut en moyenne 1100 mm au Québec, contre 700 mm en France (presque 2 fois plus) Fin septembre, le froid arrive soudainement, on espère que l'été Indien arrivera bientôt, mais on songe déjà à ce que sera l'hiver cette année...  

    • By Frsely
      Bonjour à tous ! Je fais appel à vous car je suis vraiment perdu et c'est très urgent... 
       
      Je fais actuellement mes études de droit en France et je prépare un dossier Bci pour passer un an au Québec. 
      Le problème est que je n'arrive pas à me décider entre l'université Laval et L'UQAM... 
       
      Tout d'abord je voulais savoir au niveau des cours de droit laquelle est la plus réputé ? Je trouve toujours l'université Laval dans les classements mais jamais L'UQAM... 
       
      Ensuite au niveau de l'université en elle même laquelle me conseillez-vous ? Niveau ambiance, divertissement etc... Je dois aussi avouer que je trouve l'université Laval juste magnifique ! 
       
      Et ensuite au niveau de Montréal et Québec ? La le choix est vraiment compliqué... Est ce qu’il y a de quoi faire à Québec ? Parce que j'imagine qu'à Montréal cela doit forcément beaucoup bouger. Après je le dis que québec est magnifique avec beaucoup de nature juste à côté mais j'ai peur de passer à coter de quelque chose en n'allant pas à Montréal mais je peux toujours y aller le week-end donc voilà je suis perdu...
       
      Ainsi donc entre les deux pour une petite étudiante française qui vient passer une année au Québec pour ses études de droit, vous me conseillerez quoi ? 
       
      Je vous remercie en espérant que vous puissiez me sauver de ce choix juste horrible à faire haha! 
    • By Socra
      Bonjour à tous,
       
      Je viens créer un post ici parce qu'après avoir fouillé les FAQ et questionnaires du site de l'immigration canadienne, je n'arrive pas à trouver de réponse claire. Sans compter le fait que l'ambassade du Canada à Paris refuse tout entretien, même pour des renseignements.

      Voici ma situation:

      J'ai 23 ans, tout juste diplômé d'une école d'ingénieur publique (Télécom ParisTech), ce qui complète mes 5 années d'études post-bac. Je suis en CDI dans une société d’électronique française en tant qu'ingénieur logiciel embarqué.
      L'entreprise en question est d'accord pour que je travaille en remote depuis Vancouver à partir d'Octobre 2019 sans conjoint(e) ni enfant. Cependant je dois m'occuper des démarches d'immigration. Pour l'instant je viens d'obtenir mon AVE. Si j'ai bien compris, ce dernier me permet de rester 6mois sur le sol Canada sans soucis. Seulement je compte au moins rester 2 années à Vancouver. J'ai l'impression que cela ne suffira pas.
       
      Et à partir de là, je ne sais pas quel démarche entamer. Techniquement j'y vais avec un emploi déjà assuré mais pas pour une entreprise Canadienne.
      Du coup 1ere question : Ai-je besoin d'un permis de travail ?
       
      J'ai bien compris que le statut d'ingénieur est régit par l'ordre des ingénieurs de la BC.
      Étant donné ma situation, 2eme question : Ai-je quand même besoin de faire une demande d'enregistrement auprès de cet ordre, même si je ne travail pas pour une entreprise Canadienne ?
       
      Pour info je viens de m'inscrire au TCF pour le français et l'IELTS pour l'anglais. Je sais que ces certifications sont reconnues par l'immigration canadienne et je me dis que ça pourra toujours être utile, malgré les 220€ et 235€ respectifs de frais de dossier. Aïe.
       
      Enfin question 3 : Quels sont les types de contrat possible pour un profil comme le mien du point de vu de mon employeur ? Je ne connais que le VIE et le statut d'expatrié (même si je ne comprends pas vraiment la vrai définition de ce dernier ni ce qu'il implique)
       
      Merci d'avance pour votre aide, je ne sais vraiment plus ou chercher ?
       
      Cordialement

      AL
       
    • By 2Mille
      Bonjour
      Je cherche des personnes à vancouver qui pourons m'aider au niveau des contacts avec des entreprises dans le cadre de la mobilité francophones
      Merci
    • By zomorrod
      Bonjour à tous,
       
      Actuellement, je me renseigne sur le CANADA (vraiment je débute sur le sujet) dans le cadre d'un éventuel projet d'immigration. Parmi les régions étudiées je suis intéressé par la Colombie-Britannique et en particulier Vancouver et Victoria. Bien évidemment, parmi les éléments étudiés je cherche à avoir une connaissance sur les prix des maisons et globalement le marché d'immobilier. Sur Google j'ai trouvé quelques sites d'annonce et très vites je me suis aperçu que les prix à l'intérieur de la ville de Vancouver sont très élevés aussi bien pour l'appartement que pour une maison. A vrai dire, ça ne m'a pas surpris, car je trouve que c'est plus ou moins la même situation de nos jours, un peu partout dans le monde en ce qui concerne le prix d'immobilier dans les grandes villes. Du coup, je me suis dit si je m'éloigne du centre et je cible des banlieues de Vancouver, j'aurais peut-être, plus de chance à trouver des opportunités plus abordables. Pour l'instant, je considère un budget de 300000 à 350000 euros pour acheter une maison (au moins 3 chambres à coucher) dans une banlieue de Vancouver (idéalement max 1 heure et demie de Vancouver par le transport en commun).
       
      Je voulais donc savoir, est-ce qu'à votre avis, avec ce budget, c'est réaliste ou pas du tout? Je cherche quand-même une région bien classée d'un point de vue de la sécurité avec un niveau raisonnable de commerces et des transports en commun (surtout la sécurité pour moi est très importante).
       
      Donc si vous avez des quartiers dans la ville ou des banlieues à suggérer (que ça soit pour Vancouver ou Victoria) ainsi des liens vers des sites d'annonces que vous préconisez, je vous écoute!
       
      Merci d'avance,
    • By Tirigolo
      Bonjour,
       
      J'ai créé un sujet identique mais malheureusement pleins d'incohérences, faute d'avoir envoyé mon message sans l'avoir préalablement relu...
      Le message ci-dessous corresponds donc au message d'origine mais corrigé.
       
      Je m'appelle Thierry, j'ai 39 ans, je suis marié et j'ai deux petites filles de 3 ans 1/2 et 14 mois. 
      Si tout se passe bien, notre petite famille devrait débarquer dans la belle province et plus précisément dans la ville de Québec, en juillet 2019.
       
      Nous préparons donc notre arrivée et nous nous renseignons actuellement sur la future école de notre grande fille.
      Nous avons choisi de la mettre dans le publique, pour facilité son intégration et c'est précisément là que nous aurions besoin votre aide. 
       
      Connaissez vous ou avez vous entendu parler d'école(s) publique particulièrement bonne(s) (surtout en terme de pédagogie, de respect/écoute de l'enfant, d'activités; etc...) sur Québec ville, Ste Foy , Sillery et Cap rouge?
      Ça serait vraiment sympa de nous donner quelques noms
       
      Nous avons une autre problématique : notre fille aînée aura 5 ans le 24/12/2019,  cela signifie qu'elle ne pourra pas faire sa rentrée en pré-scolaire lors de notre arrivée (du moins dans le publique). C'est pour cette raison que l'on vous demande des noms de bonnes écoles. Nous demanderons aux écoles en question si elles peuvent ou non faire une exception avec notre fille, qui aura déjà fait sa petite et moyenne section en France
       
      Si aucune n'accepte, nous partirons sur le privé. 
       
      Merci d'avance pour votre aide.
    • By Adamc06
      Bien le bonjour/bonsoir
       
      Je suis un lycéen français pour le moment en première économique et sociale , cependant je ne me plais pas du tout en France et ne jure que par les USA.
      J'ai été dopé aux séries américaines depuis tout petit (Desperate housewives , les feux de l'amour , Dallas, et pleins d'autres...) , mes proches m'ont toujours ventés tous ce que ce pays possédait et j'ai toujours vu l'Amérique comme un pays merveilleux , je me suis fabriqué mon petit American Dream et ne rêve que de partir vivre la bas le plus tôt possible.
      J'ai déjà l'avantage de disposer de la nationalité américaine (je suis Franco Américain) je suis né la bas dans l'état de l'Ohio , et ma mère est Américaine (Je lui parle de temps en temps mais rarement , c'est une mère porteuse)
       
      Donc pour en revenir à mon projet d'immigration afin d'être au maximum dans la réalité et moins dans le petit rêve que je me suis créer je viens ici pour récupérer des témoignages et trouver des réponses a certaines questions que je me pose déjà
       
      Tout d'abords , je n'ai aucune idée du métier que je souhaite faire , j'ai toujours pris la filière générale jusque la en ayant des résultats très moyens , en seconde j'ai décidé de prendre la voie économique et sociale mais arrivé en première mes résultats ont chuté jusqu'à maintenant ou je crains pour mon bac , je me suis donc dis qu'il fallait que j'arrête ma tentative désespérée et cherche des solution a la question , j'aimerai savoir quel métier puis-je faire dans un premier temps qui nécessite peu de formation et qui accepterait de recruter un franco-américain parlant à peu près correctement la langue ? Je ne souhaite pas gagner des cents et des milles , j'aimerai juste pouvoir vivre sans problèmes financiers. J'ai pensé a la police ou les pompiers , mais j'imagine que ça nécessite quand même un formation de quelques années ou un diplôme comme le bac ?
      Sinon j'ai pensé a me réorienter en France dans un bac hôtelier avant de partir car il me semble que là bas le savoir faire français dans l'hôtellerie et dans la restauration est plutôt apprécié cependant je ne souhaite vraiment pas passer ma vie la dedans , est il possible de se réorienter dans quelque chose si je choisis cette option ?
       
      En ce qui concerne ou j'aimerai vivre , je me suis plusieurs fois posé la question et franchement je n'ai vraiment pas d'attirance particulière pour un état , je veux juste pouvoir avoir du soleil et une température correcte car vivant actuellement dans le sud de la France , je ne suis absolument pas habitué au froid mais plutôt a un climat méditerranéen, auriez vous des états ou villes a me conseiller en particulier ?
       
       
      Je n'ai plus trop d'autres idées de quoi aborder , mais j'aimerai beaucoup obtenir des témoignages de français étant partis aux USA .. Quels ont été les difficultés que vous avez rencontrés ? Maintenant que vous y êtes quels sont les défauts que vous pouvez reprocher a ce pays ? Au niveau de la santé et des médecins , est ce la même chose qu'en France ? Le prix de l'eau , de l'électricité , des locations et des forfaits téléphonie/internet , est il convenable ?
      Je suis prêt a entendre tous les conseils et propositions que vous direz , j'aimerai vraiment réussir a bien ce projet et pouvoir partir le plus tôt possible
      Merci beaucoup d'avance a tout ceux qui partageront ce qu'ils savent !
    • By immigrer.com
      18/01/2018 Les loyers sont maintenant plus élevés à Toronto qu'à Vancouver | 
       
      Ceux qui se cherchent un appartement à une chambre à Toronto doivent maintenant payer plus cher en moyenne (2100 $ par mois) qu'à Vancouver (1990 $ par mois), selon les chiffres de Padmapper, un site web qui répertorie les logements à louer.
       
      Un texte de Philippe de Montigny
       
      Marc-André Giasson, 26 ans, peine à trouver un nouvel appartement. Il doit déménager le mois prochain, car son propriétaire a vendu le condo qu’il louait. « Quand je cherchais il y a un an, un studio tournait autour de 1450 $ à 1500 $. Maintenant, je ne trouve rien de disponible en dessous de 1650 $ », dit-il.
       
      De plus en plus de jeunes professionnels choisissent d’habiter chez leurs parents ou en colocation, souligne-t-il. Le nombre d’appartements disponibles a d’ailleurs atteint un creux historique, avec un taux d’inoccupation de 0,3 % au dernier trimestre de 2017, selon Urbanation Inc. 
       
      « C'est décourageant. Ce que je trouve difficile à concevoir, c’est comment on peut laisser le marché aller de cette façon-là » — Marc­André Giasson Les mesures provinciales exacerbent­elles la hausse des loyers ? Selon des agents immobiliers, adopté par la province l'an dernier exacerbe en fait la hausse des loyers, en réduisant l’offre sur le marché.
       
      source: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1078707/2100-par-mois-loyer-toronto?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
    • By Ficelle
      Bonjour à tous!
      Quelqu’un pourrait-il me donner des infos sur le type de climat en Estrie hors hivers en Estrie, par exemple Granby ou Sherbrooke?
      Je ne trouve pas trop d'infos sur le sujet.
      Infos ou une comparaison ?
      Pour les sorties, les activités extérieures?
       
      Je vous remercie
       
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines