Jump to content

Essence à 1,53 Dollars / litre à Montréal


futurquébecois
 Share

Recommended Posts

  • Habitués

Le prix de l'essence augmente à 1,53 $ le litre à Montréal

Le prix de l'essence régulière à la pompe dans la région de Montréal a augmenté à 1,53 $ le litre mardi, alors que le prix d'acquisition à la rampe de chargement est le plus élevé depuis octobre 2008.

La hausse a été observée peu après 13 heures dans certaines stations-services.

Il s'agit du prix le plus élevé depuis le 10 juin 2008, toutefois, à ce moment, le prix du baril de pétrole et celui du pétrole de la mer du Nord (Brent) était près de 132 $ alors que mardi le brut léger américain a clôturé à 97 $ et le Brent à 115 $.

Selon ce qu'on a observé, le prix actuel à la rampe à Montréal est passé à 1,42 $ le litre, incluant les taxes. En ajoutant les coûts de transport et les marges bénéficiaires des détaillants, l'essence régulière pourrait passer à 1,50 $ le litre, voire 1,52$ pour l'ensemble des stations-services.

La hausse du prix au détail s'explique par celle du pétrole brut sur les marchés, autant le Brent de Londres que celui négocié à New York. Les négociants demandent davantage pour l'or noir du fait qu'on anticipe de nouvelles mesures quantitatives de la part de la Réserve fédérale américaine pour stimuler l'économie.

Comme ces mesures sont susceptibles de faire pression à la baisse sur le dollar américain, les fournisseurs de matières premières, dont le pétrole, demandent davantage pour leurs produits.

Les livraisons de pétrole brut aux États-Unis, qui sont sous la moyenne des trois derniers mois, contribuent aussi à la hausse.

http://argent.canoe....aujourdhui.html

Edited by Laurent
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Tout un vol...

Je me souviens en 2007 (ou 2008?) lors de la dernière crise du pétrole, le baril avait monté jusqu'à 147 USD, puis le

dollar canadien était en parité avec le dollar américain. Le litre d'essence coutait 1.42 CAD à Montréal.

Aujourd'hui, le dollar canadien est toujours en parité avec le dollar américain, le baril coûte environ 100 USD mais

le litre d'essence est à 1.53 CAD. Cherchez l'erreur!

On ne peut pas utiliser l'excuse du taux de change ni du prix du baril... alors d'où vient la différence?

J'aimerais entendre la réponse des pétrolières!

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Il y a environ 3 mois, je me suis présenté à une pompe à essence à Montréal .

Je vois un prix affiché de 1. 38 dollars / litre d'essence ordinaire alors qu'une semaine auparavant, l'essence ordinaire était à 1.33 dollars /litre.

Cependant, une semaine auparavant, les cours du pétrole avaient chuté ( aux alentours de 88 dollars / baril ) et s'étaient maintenus à ce niveau.

Il y aurait du, théoriquement, y avoir répercussion sur le prix à la pompe ( même si la répercussion ne devait pas être immédiate en raison des stocks, elle aurait dû se faire deux ou trois jours plus tard ).

Je me suis osé, par curiosité, à faire la remarque au pompiste.

Il me répond que je n'étais pas le seul à le lui signaler, qu'il avait appelé la direction pour en connaitre la raison et qu'on lui avait répondu que la compagnie était en train de consommer les stocks de l'année passée ( donc qu'ils suivaient le cours de l'an passé correspondant à ce moment précis de consommation :blink2: )

Par contre, lorsque les cours montent, cette logique n'est plus appliquée et la répercussion est immédiate au niveau des prix à la pompe. :innocent:

Edited by futurquébecois
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

C'est clair que les detaillants ne sont pas trop en cause, leur marge etant de quelques cents. On (mass-media en tete) essaie aussi de nous endormir avec une hausse basee exclusivement par la demande massive des pays emergents. Par contre, on ne parle jamais des cargos de petrole, achetes par Goldman Sachs et consort, qui quittent les ports du Moyen-Orient seulement quand ces banksters ont bien specule a la hausse ... de meche avec les petroliers of course.

Edited by green20770
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Un lien vers un site internet qui permet de visualiser et comparer les prix au Canada/E-U par region et par ville ...

http://www.montrealgasprices.com/

H

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Un lien vers un site internet qui permet de visualiser et comparer les prix au Canada/E-U par region et par ville ...

http://www.montrealgasprices.com/

H

Oui, on y voit pratiquement 1, 60 dollars / litre à Montréal - est ( crevier ) !

Chaud devant...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

C'est clair que les detaillants ne sont pas trop en cause, leur marge etant de quelques cents. On (mass-media en tete) essaie aussi de nous endormir avec une hausse basee exclusivement par la demande massive des pays emergents. Par contre, on ne parle jamais des cargos de petrole, achetes par Goldman Sachs et consort, qui quittent les ports du Moyen-Orient seulement quand ces banksters ont bien specule a la hausse ... de meche avec les petroliers of course.

Les pétrolières et les pays producteurs ont tout un intêret à que le prix du pétrole continue à augmenter, ca fait leur affaire.

Puis vont faire tout leur possible pour que ca arrive, par exemple avec une nouvelle guerre dans le Golfe (l'Iran).

Si l'Iran était un pays sans pétrole ni d'autres ressources stratégiques personne penserait à eux, suffit de comparer la

réaction internationale face à la Syrie et à Cuba vs. celle contre l'Iran et la Libye (les 4 sont des dictatures).

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Les pétrolières et les pays producteurs ont tout un intêret à que le prix du pétrole continue à augmenter, ca fait leur affaire.

Puis vont faire tout leur possible pour que ca arrive, par exemple avec une nouvelle guerre dans le Golfe (l'Iran).

Si l'Iran était un pays sans pétrole ni d'autres ressources stratégiques personne penserait à eux, suffit de comparer la

réaction internationale face à la Syrie et à Cuba vs. celle contre l'Iran et la Libye (les 4 sont des dictatures).

Il faut cesser de déconner. Le pétrole n'est pas l'unique facteur de déstabilisation de cette région et les compagnies pétrolières sont loin d'être les principales sources de problème. C'est le jeu des américains, apparemment, de semer le chaos dans cette région en bonne partie en raison de leur ignorance des cultures locales (exemple : ils pensaient faire bonne affaire en plaçant Khomeiny au pouvoir en Iran) et en bonne partie voire très bonne partie aussi en raison de leur collusion avec les extrémistes islamiques du genre sunnite, collusion de plus en plus évidente à mesure que des "frères musulmans" et autres wahhabites se trouvent mis au pouvoir, en Egypte comme en d'autres pays. Mais il semble que le simple fait de foutre le bordel aux abords du continent européen constitue un élément majeur, en soi, de leur stratégie géopolitique.

Enfin, à part ça, je dois clamer mon étonnement de lire que le prix du carburant est plus élevé à Montréal que dans le coin nordique isolé ("remote") où je suis à présent. C'est à ne rien y comprendre. Il doit s'agir de taxes, j'imagine.

Mais j'ai envie aussi de clamer mon bonheur face à l'augmentation soutenue et inexorable du prix du pétrole, car il signe la fin de l'ère "mondialiste". On peut notamment espérer que les chinois ne réussiront plus à inonder le monde entier de leurs produits, lorsque le prix de leur transport sera devenu prohibitif.

Edited by RobinDesBois
Link to comment
Share on other sites

Je trouve aussi qu'il y a plein de points positifs à ce que le prix du pétrole augmente encore, surtout en Amérique du nord. On commencera peut-être à investir un peu plus dans un résea de transports en commun digne de ce nom et les gens arrêteront d'acheter des voitures qui consomment plus de 10 litres au 100, la qualité de l'air ne peut que s'améliorer.

Link to comment
Share on other sites

C'est sur que la raréfaction du pétrole représente à la fois une réalité écologique et économique.

D'un point de vue strictement urbain, on peut très bien voir les ravages qu'on engendre l'encouragement à une politique d'étalement urbain qui ne cesse qu'à nous pousser vers la démesure. Aussi ces facteurs économiques forceront peut être davantage de gens à affronter cette réalité écologique en modifiant leur choix de vie ce qui n'est pas une mauvaise chose en soit.

En tous les cas le modèle datant des années 50 qui consiste à vénérer la grosse maison unifamiliale Banlieusarde avec 2 ou 3 autos par famille est bel et bien révolu.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Pas facile de savoir où est le meilleur prix pour le diesel....... il n'y a que le prix de l'essence sur les affiches des stations......

Link to comment
Share on other sites

Les véhicules particuliers ne roulent pas au diesel, on parle de moins de 1% du parc, ce qui les marginalisent. Seuls les camions utilisent ce carburant.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Oui, il y a une raréfaction croissante du pétrole, mais les hausses dépendent beaucoup plus de l'humour spéculative que d'autre chose.

Regardez le prix du baril Brent entre 1987 et 2012.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Brent_Spot_monthly.svg

En 2008 le baril dépassait 140 USD, puis quelques mois plus tard il tombait à 40 USD.

Qu'est-ce qui s'est passé? Les reserves mondiales de pétrole ont triplé en quelques mois?

Non, cela a été de la spéculation pure et dure.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

A lire : Questions sur le pétrole - pourquoi le prix du pétrole varie t-il?

http://www.acqualys.fr/pages/index.php?id=76

Link to comment
Share on other sites

Oui, il y a une raréfaction croissante du pétrole, mais les hausses dépendent beaucoup plus de l'humour spéculative que d'autre chose.

Regardez le prix du baril Brent entre 1987 et 2012.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Brent_Spot_monthly.svg

En 2008 le baril dépassait 140 USD, puis quelques mois plus tard il tombait à 40 USD.

Qu'est-ce qui s'est passé? Les reserves mondiales de pétrole ont triplé en quelques mois?

Non, cela a été de la spéculation pure et dure.

C'est sur que la rareté encourage d'autant plus la spéculation qu'en période d'abondance. Je dirais que ça va plutôt ensemble généralement.

Après je me pose toujours des questions sur cette société qui ne cesse de se focaliser sur la rareté plutôt que sur l'abondance. Ça n'a l'air de rien comme questionnement mais ça définit beaucoup de chose dans notre quotidien je trouve.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Le diesel ici est a $2.24 mais le prix ne devrait pas changer de toute l'annee car l'approvisionnement a ete fait.

Le prix des hydrocarbures evolue en fonction de previsions souvent infondees des speculateurs. Un surplus de demande et le prix monte car les raffineries ne suivent pas le rythme du fait de la disparition de certains centres de raffinage. Le pape se gratte la couille gauche, c'est de mauvaise augure. L'Iran vient de gagner un match de soccer contre l'arabie saoudite et hop, $10 de plus le baril.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Oui, il y a une raréfaction croissante du pétrole, mais les hausses dépendent beaucoup plus de l'humour spéculative que d'autre chose.

Regardez le prix du baril Brent entre 1987 et 2012.

http://fr.wikipedia....pot_monthly.svg

En 2008 le baril dépassait 140 USD, puis quelques mois plus tard il tombait à 40 USD.

Qu'est-ce qui s'est passé? Les reserves mondiales de pétrole ont triplé en quelques mois?

Non, cela a été de la spéculation pure et dure.

C'est sur que la rareté encourage d'autant plus la spéculation qu'en période d'abondance. Je dirais que ça va plutôt ensemble généralement.

Après je me pose toujours des questions sur cette société qui ne cesse de se focaliser sur la rareté plutôt que sur l'abondance. Ça n'a l'air de rien comme questionnement mais ça définit beaucoup de chose dans notre quotidien je trouve.

La rarefaction est le modele Apple: creer la penurie pour rendre le produit attractif. En economie: rarefier le produit pour faire monter les prix, ou detruire des recoltes pour maintenir des prix haut.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Oui, il y a une raréfaction croissante du pétrole, mais les hausses dépendent beaucoup plus de l'humour spéculative que d'autre chose.

Regardez le prix du baril Brent entre 1987 et 2012.

http://fr.wikipedia....pot_monthly.svg

En 2008 le baril dépassait 140 USD, puis quelques mois plus tard il tombait à 40 USD.

Qu'est-ce qui s'est passé? Les reserves mondiales de pétrole ont triplé en quelques mois?

Non, cela a été de la spéculation pure et dure.

C'est sur que la rareté encourage d'autant plus la spéculation qu'en période d'abondance. Je dirais que ça va plutôt ensemble généralement.

Après je me pose toujours des questions sur cette société qui ne cesse de se focaliser sur la rareté plutôt que sur l'abondance. Ça n'a l'air de rien comme questionnement mais ça définit beaucoup de chose dans notre quotidien je trouve.

La rarefaction est le modele Apple: creer la penurie pour rendre le produit attractif. En economie: rarefier le produit pour faire monter les prix, ou detruire des recoltes pour maintenir des prix haut.

Sad but true diraient les Anglos

Link to comment
Share on other sites

En même temps je doute quand même que la raréfaction des énergies fossiles soient orchestrés de la même façon que les produits d'Apple. Surtout que cette stratégie possède aussi ses limites sans quoi n'importe quel de leurs concurrent n'aurait qu'à orchestrer la même chose afin d'assurer le succès de n'importe quel nouveau produit.

Par contre, la demande croissante en énergie, l'étalement urbain, la congestion routière, le développement des pays émergents tout cela est aussi très palpable. On peut le constater tout les matins et soirs sur nos ponts. On ne peut pas nier non plus que cela produit aussi un impact sur la demande croissante en pétrole.

D'autres part l'exploitation de nos réserves bitumineuses ont aussi un cout supérieur à l'exploitation des réserves "traditionnelles".

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2023 immigrer.com

Advertisement