Jump to content

Chronique Niveau de vie au Québec


Sacoflab
 Share

Recommended Posts

  • Habitués

Chronique intéressante dans le journal Metro de Montréal d'aujourd'hui sur le niveau de vie au Québec :

http://www.journalmetro.com/paroles/article/1099768--la-richesse-est-dans-l-il-de-celui-qui-regarde--page0

Link to comment
Share on other sites

Chronique intéressante dans le journal Metro de Montréal d'aujourd'hui sur le niveau de vie au Québec :

René Vézina s'est planté. Le Québec est non seulement plus riche que l'Italie mais aussi plus riche que l'Angleterre, la France et le Japon et ça c'est Pierre Fortin qui le dit et Pierre Fortin lui est un économiste ( ce qui n'est pas le cas de René Vézina.)

Né à LévisPierre Fortin est professeur émérite de sciences économiques à l'UQAM et membre de la Société royale du Canada. Outres ses chroniques sur l'économie publiées dans le magazine L'Actualité, il a récemment coécrit un essai traitant de l'impact qu'aura le vieillissement de la population sur les finances publiques du Québec. (photo George Akerlof)Dernier livre paru: Oser choisir maintenant (PUL, 2007)

Les discours négatifs de la droite et de la gauche sur la performance économique du Québec ont deux défauts. Premièrement, ils sont souvent basés sur des demi-vérités. Deuxièmement, ils engendrent un climat de découragement qui nuit à l'action. La droite s'inquiète surtout de la création de la richesse. Elle affirme que la croissance économique du Québec est médiocre et que son niveau de vie retarde de plus en plus sur celui des autres nations. Pourtant, le bilan des 20 dernières années fourni par Statistique Canada et l'OCDE démontre le contraire. De 1989 à 2010, le niveau de vie a progressé de 78 % dans les régions pétrolières (Norvège, Alberta, Terre-Neuve et Saskatchewan), de 33 % au Québec, de 32 % aux États-Unis et dans les 20 pays les plus riches de l'OCDE, de 29 % dans les pays du G7, de 23 % en Colombie-Britannique et de 17 % en Ontario. Notre performance a été aussi bonne que celle des États-Unis et des pays les plus riches de l'OCDE, et meilleure que celle des pays du G7 et des provinces canadiennes qui ne flottent pas sur une mer d'huile.Entendons-nous: la croissance économique du Québec n'a rien d'époustouflant. Mais ce n'est pas vrai que notre niveau de vie recule systématiquement par rapport à celui des autres. En niveau absolu, nous avons aujourd'hui pratiquement rejoint l'Ontario et la Colombie-Britannique. Sur le plan international, nous nous classons au 14e rang parmi les 20 pays les plus riches de l'OCDE: moins riches que l'Australie, les États-Unis, les Pays-Bas et la Suède, aussi riches que l'Allemagne et la Belgique, et plus riches que l'Angleterre, la France, l'Italie et le Japon.

http://www.ledevoir....i-poches-que-ca

Pourquoi il s'est planté? Il dit vrai en tant compte juste de l'indicateur du PIB, à côté il dit que si cet indicateur n'est pas le seul à être pris en compte pour le niveau de vie d'un pays, le Québec arrive loin devant.

Mais comme tu défends bêtement le Québec sur tout ou n'importe quoi, tu ne saurais lire ce que les gens écrivent....

Edited by Rocknroll75
Link to comment
Share on other sites

Rocknroll75

<p>Pourquoi il s'est planté? Il dit vrai en tant compte juste de l'indicateur du PIB, à côté il dit que si cet indicateur n'est pas le seul à être pris en compte pour le niveau de vie d'un pays, le Québec arrive loin devant.Mais comme tu défends bêtement le Québec sur tout ou n'importe quoi, tu ne saurais lire ce que les gens écrivent....

Tu as tort. Il s'est planté en disant que le PIB par habitant du Québec est plus bas que celui de l'Italie, ce qui est faux, le PIB par habitant du Québec est supérieur à celui de l'Italie et à celui de l'Angleterre, la France et le Japon. Apprends à lire, ça serait une bonne idée !

Il a raison, de toute façon je ne discute plus avec toi. Je sais bien lire, mais toi tu ne comprends visiblement pas le Français....

Link to comment
Share on other sites

moins riches que l'Australie, les États-Unis, les Pays-Bas et la Suède, aussi riches que l'Allemagne et la Belgique, et plus riches que l'Angleterre, la France, l'Italie et le Japon.

Ok disons que les chiffres sont correct même si le PIB n'est pas la seule chose à prendre en compte si le quebec est si riche ou investit il l'argent des contribuables vue à la hausse autant que leurs gains, le système de santé? non pas trop. les infrastructures routière?non plus. les transports dans les régions?non.Dans des complexes hydro-électrique qui ne servent pas les quebecois?oui. Dans des sociétés plus que froduleuses?oui Dans des plans qui vont servir des grosses multinational?oui.

Les gens n'ont pas plus de pouvoir d'achat, les grosses société font plus de profis,l'état collect plus d'impôts et augmente tout ses tarifs et vous n'êtes que 8 millions environ vous avez un beau PIB mais c'est pas pour autant que tu vas être plus riche mackenzie alors fait comme moi travail travail travail................ :crying:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

L'argent ne fait pas le bonheur, on connaît par cœur

mai j'ai jamais entendu qu'il faisait le malheur

l'argent ne fait pas la bonheur d'après les rumeurs

mais tout le monde lui court après, cherchez l'erreur

Link to comment
Share on other sites

L'argent ne fait pas le bonheur, on connaît par cœur

mai j'ai jamais entendu qu'il faisait le malheur

l'argent ne fait pas la bonheur d'après les rumeurs

mais tout le monde lui court après, cherchez l'erreur

il fait ton malheur juste quand tu n'en as plus.Chouette le clip :biggrin2:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

L'argent est comme le fumier.

Avoir un peu fait pousser les fleurs

En avoir trop termine par attirer les mouches et les vers

Niveau de vie = Richesse?

tout dépend si tu as un esprit de boursier ou de philosophe

J'aime bien les philosophes! :-)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Chronique intéressante dans le journal Metro de Montréal d'aujourd'hui sur le niveau de vie au Québec :

René Vézina s'est planté. Le Québec est non seulement plus riche que l'Italie mais aussi plus riche que l'Angleterre, la France et le Japon et ça c'est Pierre Fortin qui le dit et Pierre Fortin lui est un économiste ( ce qui n'est pas le cas de René Vézina.)

Né à LévisPierre Fortin est professeur émérite de sciences économiques à l'UQAM et membre de la Société royale du Canada. Outres ses chroniques sur l'économie publiées dans le magazine L'Actualité, il a récemment coécrit un essai traitant de l'impact qu'aura le vieillissement de la population sur les finances publiques du Québec. (photo George Akerlof)Dernier livre paru: Oser choisir maintenant (PUL, 2007)

Les discours négatifs de la droite et de la gauche sur la performance économique du Québec ont deux défauts. Premièrement, ils sont souvent basés sur des demi-vérités. Deuxièmement, ils engendrent un climat de découragement qui nuit à l'action. La droite s'inquiète surtout de la création de la richesse. Elle affirme que la croissance économique du Québec est médiocre et que son niveau de vie retarde de plus en plus sur celui des autres nations. Pourtant, le bilan des 20 dernières années fourni par Statistique Canada et l'OCDE démontre le contraire. De 1989 à 2010, le niveau de vie a progressé de 78 % dans les régions pétrolières (Norvège, Alberta, Terre-Neuve et Saskatchewan), de 33 % au Québec, de 32 % aux États-Unis et dans les 20 pays les plus riches de l'OCDE, de 29 % dans les pays du G7, de 23 % en Colombie-Britannique et de 17 % en Ontario. Notre performance a été aussi bonne que celle des États-Unis et des pays les plus riches de l'OCDE, et meilleure que celle des pays du G7 et des provinces canadiennes qui ne flottent pas sur une mer d'huile.Entendons-nous: la croissance économique du Québec n'a rien d'époustouflant. Mais ce n'est pas vrai que notre niveau de vie recule systématiquement par rapport à celui des autres. En niveau absolu, nous avons aujourd'hui pratiquement rejoint l'Ontario et la Colombie-Britannique. Sur le plan international, nous nous classons au 14e rang parmi les 20 pays les plus riches de l'OCDE: moins riches que l'Australie, les États-Unis, les Pays-Bas et la Suède, aussi riches que l'Allemagne et la Belgique, et plus riches que l'Angleterre, la France, l'Italie et le Japon.

http://www.ledevoir....i-poches-que-ca

Oui tu as tout à fait raison, je ne sais pas pourquoi non plus l'auteur place le PIB/hab du Québec en dessous de l'Italie. Mais peu importe, ce que je trouvais intéressant dans l'article c'est justement la volonté de dépasser cet indicateur que bon nombre d'économistes jugent obsolète. Etablir un indice plus complet prenant en compte l'éducation, le chomage, la pérénité du modèle social, l'espérance de vie etc. semble donc une bonne initiative.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Hors Pierre Fortin point de salut......

Certains devraient sortir de leur village et regarder un peu ailleurs histoire de se calmer le pétage de bretelles....

Quand le Québec aura fini de ramener ses infrastructures a un niveau décent (avant que tout s'écroule) , aura un système de santé fonctionnel et ne quétera plus de péréquations au fédéral il pourra commencer a comparer son PIB....Pour le moment c'est du traficotage de chiffres de qui pisse le plus loin.

Link to comment
Share on other sites

L'argent est comme le fumier.

Avoir un peu fait pousser les fleurs

En avoir trop termine par attirer les mouches et les vers

Niveau de vie = Richesse?

tout dépend si tu as un esprit de boursier ou de philosophe

J'aime bien les philosophes! :-)

ton côté philosophe est pas mal :biggrin2:

Link to comment
Share on other sites

<p>

Hors Pierre Fortin point de salut......

Certains devraient sortir de leur village et regarder un peu ailleurs histoire de se calmer le pétage de bretelles....

Quand le Québec aura fini de ramener ses infrastructures a un niveau décent (avant que tout s'écroule) , aura un système de santé fonctionnel et ne quétera plus de péréquations au fédéral il pourra commencer a comparer son PIB....Pour le moment c'est du traficotage de chiffres de qui pisse le plus loin.

:rolleyes: En exagérant comme tu le fais, tu te discrédites. Et ce que tu dis ne change en rien à ce que dit l'économiste Pierre Fortin à l'effet que le niveau de vie du Québec est supérieur à celui de l'Angleterre, la France, et le Japon. Et l'économiste Pierre Fortin s'y connait beaucoup mieux en économie que toi ça c'est certain ! Et ce que dis Pierre Fortin va dans le même sens que les études d'UBS. Un autre qui chie sur le Québec mais qui choisit de rester au Québec quand même. ! Un autre qui souffre du syndrome du MF !

ba alors mon Mackenzie tu nous pète un cable détend toi :biggrin2:

Link to comment
Share on other sites

Guest jeanjean

<p>

Hors Pierre Fortin point de salut......

Certains devraient sortir de leur village et regarder un peu ailleurs histoire de se calmer le pétage de bretelles....

Quand le Québec aura fini de ramener ses infrastructures a un niveau décent (avant que tout s'écroule) , aura un système de santé fonctionnel et ne quétera plus de péréquations au fédéral il pourra commencer a comparer son PIB....Pour le moment c'est du traficotage de chiffres de qui pisse le plus loin.

:rolleyes: En exagérant comme tu le fais, tu te discrédites. Et ce que tu dis ne change en rien à ce que dit l'économiste Pierre Fortin à l'effet que le niveau de vie du Québec est supérieur à celui de l'Angleterre, la France, et le Japon. Et l'économiste Pierre Fortin s'y connait beaucoup mieux en économie que toi ça c'est certain ! Et ce que dis Pierre Fortin va dans le même sens que les études d'UBS. Un autre qui chie sur le Québec mais qui choisit de rester au Québec quand même. ! Un autre qui souffre du syndrome du MF !

ba alors mon Mackenzie tu nous pète un cable détend toi :biggrin2:

Cool mon petit pilou, Mc Kenzie n'a pas tort sur ce coup là

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Evidemment Lui non plus n'y connait rien

Le «surplus de bien-être» des Québécois est due à la dette de 240 milliards$ du secteur public.

Photos.com

Philippe Faucher

L'auteur est professeur au Département de science politique et chercheur associé au CERIUM.

Prenons garde, des économistes veulent notre bonheur. Dans ce qui ressemble fort à une entreprise de séduction, l'OCDE propose de mesurer notre «vivre mieu». Onze indicateurs, lesquels donnent lieu à une vingtaine de mesures apprécient notre qualité de vie. L'emballage du site est néo-kitsch: chaque pays est une fleur et les indicateurs autant de pétales. On croirait entendre Donovan en musique de fond (http://oecdbetterlifeindex.org/).

Plus sérieusement, Luc Godbout et Marcelin Joanis, dans Le Québec Économique 2011, ont repris l'exercice pour l'appliquer au Québec. Sans trop de surprises, parce qu'il existe, cela va de soi, une relation étroite entre la richesse disponible et la qualité de vie, ils montrent que notre bonheur national brut est le plus élevé de la planète. Ainsi nos spécialistes démontrent, hors de tout doute, que l'on peut être relativement pauvre et heureux en même temps.

En effet, selon les indices économiques plus traditionnels, bien que situé dans un des pays les plus riches du monde, à l'échelle de l'Amérique du Nord, le Québec est relativement pauvre.

Un bref rappel: le produit intérieur brut (PIB) mesure la valeur de la production dans un pays au cours d'une année. La variation d'une année à l'autre permet d'apprécier la croissance économique. Divisé par le nombre d'habitants, on obtient un indicateur du niveau de vie. Il s'agit d'une mesure aussi utile qu'imprécise de notre richesse relative. Au Canada, le PIB per capita s'élevait à 47 600$ en 2010.

Cette mesure ne prend de sens qu'en comparaison avec d'autres pays. À la suite des corrections indispensables, en tenant compte des taux de change et du pouvoir d'achat, on parvient à un classement dans lequel le Canada se retrouve invariablement dans les 15 pays du groupe de tête.

Le même exercice donne au Québec un revenu par habitant de 40 400$, donc inférieur de 7300$ à celui de la moyenne des autres provinces canadiennes. Cet écart est causé par des taux d'emploi et de revenu inférieurs, manifestations d'un retard en matière de productivité du travail, selon le constat inquiétant de mon collègue Martin Coiteux (http://cpp.hec.ca/fr/). Le Québec se classe donc au 10e rang des 13 provinces et territoires du Canada. Plus spectaculaire, en comparant avec les 51 États américains, le Québec se situe au 42e rang, quelque part entre le Tennessee et le Michigan.

Comment se retrouver au bas de la liste et profiter à la fois d'une qualité de vie des plus élevée? Tout est question de distribution. La mesure du «vivre mieux» place le Québec en tête parce que nos programmes sociaux sont très généreux. Notre qualité de vie collective est le résultat de la distribution des revenus qu'autorisent les transferts et les programmes sociaux au profit des moins riches. À l'examen, notre modèle social s'avère plus scandinave qu'un filet de hareng.

Trois facteurs y contribuent: une fiscalité asphyxiante, qui prévoit des exemptions et des remboursements pour les plus bas revenus, un endettement hellénique, des transferts fédéraux dont le programme de péréquation qui compensent, en partie, à l'avantage du Québec, le différentiel de revenus entre Provinces.

Ainsi le surplus de bien-être qui excède la valeur de notre travail vient de l'endettement de l'ensemble du secteur public, un montant de 240 milliards. Cela représente 62 000$ par contribuables, les seuls susceptibles de rembourser. S'ajoutent les contributions fédérales de l'ordre de 17,2 milliards. Celles-ci représentent 23% des revenus du gouvernement du Québec.

Souhaitons vivement que les dividendes prochains du Plan Nord soient très substantiels.

http://www.cyberpresse.ca/opinions/201202/17/01-4497187-bonheur-a-credit.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_opinions_652_section_POS1

Link to comment
Share on other sites

<p>

Hors Pierre Fortin point de salut......

Certains devraient sortir de leur village et regarder un peu ailleurs histoire de se calmer le pétage de bretelles....

Quand le Québec aura fini de ramener ses infrastructures a un niveau décent (avant que tout s'écroule) , aura un système de santé fonctionnel et ne quétera plus de péréquations au fédéral il pourra commencer a comparer son PIB....Pour le moment c'est du traficotage de chiffres de qui pisse le plus loin.

:rolleyes: En exagérant comme tu le fais, tu te discrédites. Et ce que tu dis ne change en rien à ce que dit l'économiste Pierre Fortin à l'effet que le niveau de vie du Québec est supérieur à celui de l'Angleterre, la France, et le Japon. Et l'économiste Pierre Fortin s'y connait beaucoup mieux en économie que toi ça c'est certain ! Et ce que dis Pierre Fortin va dans le même sens que les études d'UBS. Un autre qui chie sur le Québec mais qui choisit de rester au Québec quand même. ! Un autre qui souffre du syndrome du MF !

ba alors mon Mackenzie tu nous pète un cable détend toi :biggrin2:

Cool mon petit pilou, Mc Kenzie n'a pas tort sur ce coup là

C'était juste pour le taquiner pour le voir partir au quart de tour :db:

Link to comment
Share on other sites

Guest jeanjean

<p>

Hors Pierre Fortin point de salut......

Certains devraient sortir de leur village et regarder un peu ailleurs histoire de se calmer le pétage de bretelles....

Quand le Québec aura fini de ramener ses infrastructures a un niveau décent (avant que tout s'écroule) , aura un système de santé fonctionnel et ne quétera plus de péréquations au fédéral il pourra commencer a comparer son PIB....Pour le moment c'est du traficotage de chiffres de qui pisse le plus loin.

:rolleyes: En exagérant comme tu le fais, tu te discrédites. Et ce que tu dis ne change en rien à ce que dit l'économiste Pierre Fortin à l'effet que le niveau de vie du Québec est supérieur à celui de l'Angleterre, la France, et le Japon. Et l'économiste Pierre Fortin s'y connait beaucoup mieux en économie que toi ça c'est certain ! Et ce que dis Pierre Fortin va dans le même sens que les études d'UBS. Un autre qui chie sur le Québec mais qui choisit de rester au Québec quand même. ! Un autre qui souffre du syndrome du MF !

ba alors mon Mackenzie tu nous pète un cable détend toi :biggrin2:

Cool mon petit pilou, Mc Kenzie n'a pas tort sur ce coup là

C'était juste pour le taquiner pour le voir partir au quart de tour :db:

Maintenant il est au courant :blush2:

Link to comment
Share on other sites

<p>

Hors Pierre Fortin point de salut......

Certains devraient sortir de leur village et regarder un peu ailleurs histoire de se calmer le pétage de bretelles....

Quand le Québec aura fini de ramener ses infrastructures a un niveau décent (avant que tout s'écroule) , aura un système de santé fonctionnel et ne quétera plus de péréquations au fédéral il pourra commencer a comparer son PIB....Pour le moment c'est du traficotage de chiffres de qui pisse le plus loin.

:rolleyes: En exagérant comme tu le fais, tu te discrédites. Et ce que tu dis ne change en rien à ce que dit l'économiste Pierre Fortin à l'effet que le niveau de vie du Québec est supérieur à celui de l'Angleterre, la France, et le Japon. Et l'économiste Pierre Fortin s'y connait beaucoup mieux en économie que toi ça c'est certain ! Et ce que dis Pierre Fortin va dans le même sens que les études d'UBS. Un autre qui chie sur le Québec mais qui choisit de rester au Québec quand même. ! Un autre qui souffre du syndrome du MF !

ba alors mon Mackenzie tu nous pète un cable détend toi :biggrin2:

Cool mon petit pilou, Mc Kenzie n'a pas tort sur ce coup là

C'était juste pour le taquiner pour le voir partir au quart de tour :db:

Maintenant il est au courant :blush2:

c'est pas grave je recommancerais une autre fois :biggrin2:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Evidemment Lui non plus n'y connait rien

Le «surplus de bien-être» des Québécois est due à la dette de 240 milliards$ du secteur public.

Photos.com

Philippe Faucher

L'auteur est professeur au Département de science politique et chercheur associé au CERIUM.

Prenons garde, des économistes veulent notre bonheur. Dans ce qui ressemble fort à une entreprise de séduction, l'OCDE propose de mesurer notre «vivre mieu». Onze indicateurs, lesquels donnent lieu à une vingtaine de mesures apprécient notre qualité de vie. L'emballage du site est néo-kitsch: chaque pays est une fleur et les indicateurs autant de pétales. On croirait entendre Donovan en musique de fond (http://oecdbetterlifeindex.org/).

Plus sérieusement, Luc Godbout et Marcelin Joanis, dans Le Québec Économique 2011, ont repris l'exercice pour l'appliquer au Québec. Sans trop de surprises, parce qu'il existe, cela va de soi, une relation étroite entre la richesse disponible et la qualité de vie, ils montrent que notre bonheur national brut est le plus élevé de la planète. Ainsi nos spécialistes démontrent, hors de tout doute, que l'on peut être relativement pauvre et heureux en même temps.

En effet, selon les indices économiques plus traditionnels, bien que situé dans un des pays les plus riches du monde, à l'échelle de l'Amérique du Nord, le Québec est relativement pauvre.

Un bref rappel: le produit intérieur brut (PIB) mesure la valeur de la production dans un pays au cours d'une année. La variation d'une année à l'autre permet d'apprécier la croissance économique. Divisé par le nombre d'habitants, on obtient un indicateur du niveau de vie. Il s'agit d'une mesure aussi utile qu'imprécise de notre richesse relative. Au Canada, le PIB per capita s'élevait à 47 600$ en 2010.

Cette mesure ne prend de sens qu'en comparaison avec d'autres pays. À la suite des corrections indispensables, en tenant compte des taux de change et du pouvoir d'achat, on parvient à un classement dans lequel le Canada se retrouve invariablement dans les 15 pays du groupe de tête.

Le même exercice donne au Québec un revenu par habitant de 40 400$, donc inférieur de 7300$ à celui de la moyenne des autres provinces canadiennes. Cet écart est causé par des taux d'emploi et de revenu inférieurs, manifestations d'un retard en matière de productivité du travail, selon le constat inquiétant de mon collègue Martin Coiteux (http://cpp.hec.ca/fr/). Le Québec se classe donc au 10e rang des 13 provinces et territoires du Canada. Plus spectaculaire, en comparant avec les 51 États américains, le Québec se situe au 42e rang, quelque part entre le Tennessee et le Michigan.

Comment se retrouver au bas de la liste et profiter à la fois d'une qualité de vie des plus élevée? Tout est question de distribution. La mesure du «vivre mieux» place le Québec en tête parce que nos programmes sociaux sont très généreux. Notre qualité de vie collective est le résultat de la distribution des revenus qu'autorisent les transferts et les programmes sociaux au profit des moins riches. À l'examen, notre modèle social s'avère plus scandinave qu'un filet de hareng.

Trois facteurs y contribuent: une fiscalité asphyxiante, qui prévoit des exemptions et des remboursements pour les plus bas revenus, un endettement hellénique, des transferts fédéraux dont le programme de péréquation qui compensent, en partie, à l'avantage du Québec, le différentiel de revenus entre Provinces.

Ainsi le surplus de bien-être qui excède la valeur de notre travail vient de l'endettement de l'ensemble du secteur public, un montant de 240 milliards. Cela représente 62 000$ par contribuables, les seuls susceptibles de rembourser. S'ajoutent les contributions fédérales de l'ordre de 17,2 milliards. Celles-ci représentent 23% des revenus du gouvernement du Québec.

Souhaitons vivement que les dividendes prochains du Plan Nord soient très substantiels.

http://www.cyberpres...52_section_POS1

Oui j'ai lu ça aussi hier dans LaPresse et c'était parfaitement complémentaire du premier article. Comme quoi c'est bien d'avoir plusieurs sons de cloche. Un beau système sous perfusion donc, mais pour combien de temps ? à titre de comparaison la France dispose par exemple d'un excellent système de santé, également sous perfusion, et nul doute qu'un jour il sera remis en cause, faute de viabilité.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement