Jump to content
Sign in to follow this  
hichem14

Comment réduire sa facture d'installation

Recommended Posts

Bonjour a tous

Comment réduire la facture du coût de la vie à Montréal (location de logement, nourriture, etc...) grâce à des petites astuces.

Share this post


Link to post
Share on other sites

- Vérifiez la facture de votre téléphone à domicile afin d’y repérer les services auxquels vous êtes abonné mais que vous n’utilisez pas, comme l’appel en attente, le renvoi d’appel ou l’afficheur. En les annulant, vous pourriez épargner 100 $ ou plus par année. :thumbsup:

- Vous pouvez réduire l’ensemble de votre facture de communications en regroupant vos services de téléphone résidentiel, de téléphone cellulaire, de télévision et d’Internet auprès de la même entreprise.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la nourriture, vous pouvez fair une grosse epicerie mensuel a Maxi, et faire des achats occasionnels dans les epiceries de quartier , si necessaire!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Logement : (si tu es célibataire) loue une chambre en colocation (avec une autre personne)

Bouffe : faut lire les circulaires à toutes les semaines. Tu peux sauver des gros $ par mois

Electroménagers : acheter dans les ventes de garage, le Marché de Valeurs ou bien à l'Armée du Salut.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Logement : (si tu es célibataire) loue une chambre en colocation (avec une autre personne)

Bouffe : faut lire les circulaires à toutes les semaines. Tu peux sauver des gros $ par mois

Electroménagers : acheter dans les ventes de garage, le Marché de Valeurs ou bien à l'Armée du Salut.

bonjour et merçi

que signifié Armée du salut

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Armée du Salut (Salvation Army en anglais) est un organisme de charité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Armée du Salut (Salvation Army en anglais) est un organisme de charité.

merçi d"abord pour vos instructions

je vous demande des conseils pour monter le moral avant de partir

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Armée du Salut (Salvation Army en anglais) est un organisme de charité.

merçi d"abord pour vos instructions

je vous demande des conseils pour monter le moral avant de partir

Hichem14, argentino ne disait pas ça pour vous saper le moral. L'Armée du Salut est un organisme de charité qui opère des magasins d'articles d'occasion pour financer ses activités charitables, tout simplement. Vous pouvez parfois y trouver des choses très intéressantes et en plus, l'argent de votre achat aide des personnes en difficulté. C'est tout !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J'ai acheté des meubles à l'Armée du Salut lors de mon arrivée au Québec.

Je n'ai pas honte de ça, puis j'ai aussi acheté des meubles dans les ventes de garage.

Dans les deux cas, ils étaient en parfaite condition, très propres, de bonne qualité puis 5 fois moins chers que chez IKEA.

Comme Bencoudonc l'a expliqué, l'argent que tu donnes à l'Armée du Salut s'en va à la charité.

Conseil pour remonter le moral : vient en mode optimiste-prudent.

Optimiste parce qu'il y a plein de petits boulots pour démarrer ta vie ici, tu vas pas créver de faim comme au Paraguay ou en Somalie.

Je sais que ce n'est pas l'idéal, mais tu peux commencer par une petite job dans un supermarché ou dans une usine, ça va te

donner quelques $ pour bien démarrer ta vie ici, tu vas bâtir un dossier de crédit (très important en Amérique du Nord) et ça te

permettra de te payer ou d'obtenir un prêt pour des études (Cégep, certifications, etc).

Le BS est une trappe, ce sont 570$ mensuels (la moitié qu'une jobine chez Mac Donald's) qui nuisent grandement à ton

rapport de crédit, les employeurs vont voir que tu as passé X mois dans le BS puis vont te poser plein de questions difficiles.

Aux yeux des employeurs, ils préfèrent un candidat qui dit "j'ai travaillé 6 mois chez IKEA en balayant les planchers" qu'un

autre qui dit "j'ai passé 6 mois au BS". Dans le premier cas, ils verront que tu es quelqu'un qui aime travailler, pas un fainéant.

Les études genre Cégep ou université et les certifications internationales t'ouvriront la porte aux emplois bien payés en

informatique du Québec.

Attention : le Cégep sert à t'insérer dans le monde de l'emploi, l'université c'est plus pour faire de la recherche scientifique.

Je répète : la jobine est une étape nécessaire dans nos nouvelles vies ici, mais tu n'es pas forcé à l'endurer jusqu'à la fin de tes jours.

Si j'étais toi, je prendrai une jobine quelconque pour ramasser de l'argent, bâtir un bon dossier de crédit (je pense que faut

travailler au moins 6 mois, pas sûr...) et, ensuite, m'inscrire dans un Cégep en informatique.

Ce sont 2 ans d'études qui te donneront un diplôme québécois, très important pour réussir ici.

Dans les Cégep tu pourras aussi faire contact avec les employeurs locaux, des professeurs, d'autres professionnels

comme toi, etc. C'est le fameux et indispensable réseautage!

Prend quelques jours pour rendre visite aux organismes d'aide aux immigrants, ils t'apprendront comment rédiger un

CV à la québécoise, comment passer une entrevue ici, la lettre de présentation, etc.

Prudent, parce qu'il faut pas improviser.

Tu peux réussir au Québec si tu te prépares comme il faut.

Suit les conseils que je t'ai donné en haut puis tu auras de bonnes chances de bien t'en sortir.

1. Renseigne-toi de comment rédiger ton CV à la québécoise

2. Trouve une jobine quelconque puis travailles pendant 6 mois (minimum)

3. Inscrit-toi dans le Cégep

4. Améliore ton français et ton anglais

5. Si tu trouves que tu as trop de temps libre, fait du bénévolat. Ça remonte le moral.

Edited by argentino2003

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Armée du Salut (Salvation Army en anglais) est un organisme de charité.

merçi d"abord pour vos instructions

je vous demande des conseils pour monter le moral avant de partir

Hichem14, argentino ne disait pas ça pour vous saper le moral. L'Armée du Salut est un organisme de charité qui opère des magasins d'articles d'occasion pour financer ses activités charitables, tout simplement. Vous pouvez parfois y trouver des choses très intéressantes et en plus, l'argent de votre achat aide des personnes en difficulté. C'est tout !

merçi d'abord

est -ce ces magasin vente tous les choses ( vetements , alimentations ....)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J'ai acheté des meubles à l'Armée du Salut lors de mon arrivée au Québec.

Je n'ai pas honte de ça, puis j'ai aussi acheté des meubles dans les ventes de garage.

Dans les deux cas, ils étaient en parfaite condition, très propres, de bonne qualité puis 5 fois moins chers que chez IKEA.

Comme Bencoudonc l'a expliqué, l'argent que tu donnes à l'Armée du Salut s'en va à la charité.

Conseil pour remonter le moral : vient en mode optimiste-prudent.

Optimiste parce qu'il y a plein de petits boulots pour démarrer ta vie ici, tu vas pas créver de faim comme au Paraguay ou en Somalie.

Je sais que ce n'est pas l'idéal, mais tu peux commencer par une petite job dans un supermarché ou dans une usine, ça va te

donner quelques $ pour bien démarrer ta vie ici, tu vas bâtir un dossier de crédit (très important en Amérique du Nord) et ça te

permettra de te payer ou d'obtenir un prêt pour des études (Cégep, certifications, etc).

Le BS est une trappe, ce sont 570$ mensuels (la moitié qu'une jobine chez Mac Donald's) qui nuisent grandement à ton

rapport de crédit, les employeurs vont voir que tu as passé X mois dans le BS puis vont te poser plein de questions difficiles.

Aux yeux des employeurs, ils préfèrent un candidat qui dit "j'ai travaillé 6 mois chez IKEA en balayant les planchers" qu'un

autre qui dit "j'ai passé 6 mois au BS". Dans le premier cas, ils verront que tu es quelqu'un qui aime travailler, pas un fainéant.

Les études genre Cégep ou université et les certifications internationales t'ouvriront la porte aux emplois bien payés en

informatique du Québec.

Attention : le Cégep sert à t'insérer dans le monde de l'emploi, l'université c'est plus pour faire de la recherche scientifique.

Je répète : la jobine est une étape nécessaire dans nos nouvelles vies ici, mais tu n'es pas forcé à l'endurer jusqu'à la fin de tes jours.

Si j'étais toi, je prendrai une jobine quelconque pour ramasser de l'argent, bâtir un bon dossier de crédit (je pense que faut

travailler au moins 6 mois, pas sûr...) et, ensuite, m'inscrire dans un Cégep en informatique.

Ce sont 2 ans d'études qui te donneront un diplôme québécois, très important pour réussir ici.

Dans les Cégep tu pourras aussi faire contact avec les employeurs locaux, des professeurs, d'autres professionnels

comme toi, etc. C'est le fameux et indispensable réseautage!

Prend quelques jours pour rendre visite aux organismes d'aide aux immigrants, ils t'apprendront comment rédiger un

CV à la québécoise, comment passer une entrevue ici, la lettre de présentation, etc.

Prudent, parce qu'il faut pas improviser.

Tu peux réussir au Québec si tu te prépares comme il faut.

Suit les conseils que je t'ai donné en haut puis tu auras de bonnes chances de bien t'en sortir.

1. Renseigne-toi de comment rédiger ton CV à la québécoise

2. Trouve une jobine quelconque puis travailles pendant 6 mois (minimum)

3. Inscrit-toi dans le Cégep

4. Améliore ton français et ton anglais

5. Si tu trouves que tu as trop de temps libre, fait du bénévolat. Ça remonte le moral.

merçi d'abord parceque des gens qui baisse le moral comme qui discute dans un sujet - je suis perdu au Québec -

argentina et je suis avec vous , que signifié Cégep

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J'ai acheté des meubles à l'Armée du Salut lors de mon arrivée au Québec.

Je n'ai pas honte de ça, puis j'ai aussi acheté des meubles dans les ventes de garage.

Dans les deux cas, ils étaient en parfaite condition, très propres, de bonne qualité puis 5 fois moins chers que chez IKEA.

Comme Bencoudonc l'a expliqué, l'argent que tu donnes à l'Armée du Salut s'en va à la charité.

Conseil pour remonter le moral : vient en mode optimiste-prudent.

Optimiste parce qu'il y a plein de petits boulots pour démarrer ta vie ici, tu vas pas créver de faim comme au Paraguay ou en Somalie.

Je sais que ce n'est pas l'idéal, mais tu peux commencer par une petite job dans un supermarché ou dans une usine, ça va te

donner quelques $ pour bien démarrer ta vie ici, tu vas bâtir un dossier de crédit (très important en Amérique du Nord) et ça te

permettra de te payer ou d'obtenir un prêt pour des études (Cégep, certifications, etc).

Le BS est une trappe, ce sont 570$ mensuels (la moitié qu'une jobine chez Mac Donald's) qui nuisent grandement à ton

rapport de crédit, les employeurs vont voir que tu as passé X mois dans le BS puis vont te poser plein de questions difficiles.

Aux yeux des employeurs, ils préfèrent un candidat qui dit "j'ai travaillé 6 mois chez IKEA en balayant les planchers" qu'un

autre qui dit "j'ai passé 6 mois au BS". Dans le premier cas, ils verront que tu es quelqu'un qui aime travailler, pas un fainéant.

Les études genre Cégep ou université et les certifications internationales t'ouvriront la porte aux emplois bien payés en

informatique du Québec.

Attention : le Cégep sert à t'insérer dans le monde de l'emploi, l'université c'est plus pour faire de la recherche scientifique.

Je répète : la jobine est une étape nécessaire dans nos nouvelles vies ici, mais tu n'es pas forcé à l'endurer jusqu'à la fin de tes jours.

Si j'étais toi, je prendrai une jobine quelconque pour ramasser de l'argent, bâtir un bon dossier de crédit (je pense que faut

travailler au moins 6 mois, pas sûr...) et, ensuite, m'inscrire dans un Cégep en informatique.

Ce sont 2 ans d'études qui te donneront un diplôme québécois, très important pour réussir ici.

Dans les Cégep tu pourras aussi faire contact avec les employeurs locaux, des professeurs, d'autres professionnels

comme toi, etc. C'est le fameux et indispensable réseautage!

Prend quelques jours pour rendre visite aux organismes d'aide aux immigrants, ils t'apprendront comment rédiger un

CV à la québécoise, comment passer une entrevue ici, la lettre de présentation, etc.

Prudent, parce qu'il faut pas improviser.

Tu peux réussir au Québec si tu te prépares comme il faut.

Suit les conseils que je t'ai donné en haut puis tu auras de bonnes chances de bien t'en sortir.

1. Renseigne-toi de comment rédiger ton CV à la québécoise

2. Trouve une jobine quelconque puis travailles pendant 6 mois (minimum)

3. Inscrit-toi dans le Cégep

4. Améliore ton français et ton anglais

5. Si tu trouves que tu as trop de temps libre, fait du bénévolat. Ça remonte le moral.

merçi d'abord parceque des gens qui baisse le moral comme qui discute dans un sujet - je suis perdu au Québec -

argentina et je suis avec vous , que signifié Cégep

Cégep = Collége d'enseignement général et professionnel.

Ce sont 2 ou 3 ans d'études post-secondaires orientées à un métier ou activité professionnelle.

En informatique je connais deux à Montréal :

Cégep Lasalle (très bien placé au centre-ville, proche du métro Guy-Concordia).

Cégep Saint-Laurent (un peu plus éloigné, proche du métro Côte-Vertu je pense)

Selon tes revenus (ton salaire) tu peux demander un prêt ou une bourse (deux choses différentes) pour payer

les frais de Cégep.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Armée du Salut vend des meubles, des outils, des laptops, des livres, des vêtements, etc.

Pas d'aliments que je sâche...

Pour les aliments, tu as deux choix :

L'un est de lire les circulaires des supermarchés (tu les trouves à l'entrée de tous les immeubles).

Tu dois faire ta liste d'épicerie, puis comparer les prix entre IGA, Loblaws, Metro, Super C, Walmart, etc.

Des fois les différences de prix sont très notables.

L'autre choix est d'aller aux banques alimentaires.

Elles alimentent les gens démunis, les gens les plus vulnérables.

Si tu n'es pas rendu à ce niveau de détresse, c'est mieux de laisser ces

aliments pour ceux qui ont vraiment besoin.

Edited by argentino2003

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Armée du Salut vend des meubles, des outils, des laptops, des livres, des vêtements, etc.

Pas d'aliments que je sâche...

Pour les aliments, tu as deux choix :

L'un est de lire les circulaires des supermarchés (tu les trouves à l'entrée de tous les immeubles).

Tu dois faire ta liste d'épicerie, puis comparer les prix entre IGA, Loblaws, Metro, Super C, Walmart, etc.

Des fois les différences de prix sont très notables.

L'autre choix est d'aller aux banques alimentaires.

Elles alimentent les gens démunis, les gens les plus vulnérables.

Si tu n'es pas rendu à ce niveau de détresse, c'est mieux de laisser ces

aliments pour ceux qui ont vraiment besoin.

d'abord merçi ,Argentina je discute sinserement , ou se trouve les Banques alimentaires (-adresse ) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

merci argentino2003 pour les détails précieux et l'aide que tu apporte à tous les lecteurs du forum. God bless U

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

Franchement argentino2003, j'ai apprécie tes conseils c'est très bien. Merci pour ces conseils qui vont servire plus d'un.

Edited by FIFA77

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement, je ne connais pas l'adresse des banques alimentaires à Montréal, mais tu peux

aller sur www.google.ca puis faire une recherche

Banques alimentaires Montréal puis voir qu'est-ce que ça donne

J'ai eu quelques unes

www.moissonmontreal.org

www.banquesalimentaires.org

...

Ne t'inquiètes pas, tu en auras pas besoin.

Dès que tu reçois ta carte NAS vas chercher une jobine, n'importe laquelle!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement, je ne connais pas l'adresse des banques alimentaires à Montréal, mais tu peux

aller sur www.google.ca puis faire une recherche

Banques alimentaires Montréal puis voir qu'est-ce que ça donne

J'ai eu quelques unes

www.moissonmontreal.org

www.banquesalimentaires.org

...

Ne t'inquiètes pas, tu en auras pas besoin.

Dès que tu reçois ta carte NAS vas chercher une jobine, n'importe laquelle!

Merci beaucoup pour les conseils. Ca veut dire quoi BS?

Merci

Mattie

Share this post


Link to post
Share on other sites

BS=Bien etre Social

Share this post


Link to post
Share on other sites

BS = prestation que le gouvernement provincial donne à ceux qui sont dans la pauvreté, handicappés, vétérans de guerre, etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By Karinoug
      Bonjour,
       
      Je compte parrainer mon futur époux (Français). J'ai lu ici qu'on n avait pas à prouver un revenu pour parrainer son époux, qu'il suffisait de ne pas être sur l'aide social mais ma famille m'assure le contraire...
       
      On me dit que mon époux ne pourrait pas travailler pendant 1 an car le gouvernement fera une enquête ou je ne sais quoi. Est-ce vrai? (Je compte faire un parrainage extérieur, ma famille s'appuie sur des infos d'un parrainage intérieur)
       
      On me dit qu'avec ma situation on ne m'acceptera pas comme parrain: Je vis chez ma mère (donc pas de bail, pas de factures d'aucun service), travail salaire minimum 40h/semaine (premier emploi, bientot 1 an), études à distances... Ma famille me dit que je ne peux prouver que je peux subvenir à mes besoins ni à ceux de mon époux car je n'ai pas de factures à mon nom....Que je n'ai pas de vrai "chez moi".
       
      Pouvez-vous me dire si ma condition serait un obstacle au parrainage? Si mon époux pourra travailler?
       
      Merci...
       
       
    • By WAELKO
      Bonjour tout le monde!
       
      Je compte faire un DEP santé, assistance et soins infirmiers de 1800 heures, avez-vous une idée sur les frais de scolarité les moins cher pour un étudiant étranger?  et sa coûte combien a peu prés?
      Merci d’avance beaucoup pour votre aide!
    • By Coucou05
      Bonjour à tous
      Je viens de recevoir mon visa avec ma petite famille composée de mon bébé de 2 ans et mon mari et nous envisageons de quitter notre paye le maroc  pour s' installer à Ottawa vers le mois de mars . Je suis preneuse de toutes informations concernant la vie à Ottawa genre logement, travail , crèche, transport ,les bons plans,les trucs à éviter
      .....merci de partager vous experiences avec mois
    • By Fanny
      Bonjour à tous,
       
      J'ai toujours lu avec grande attention les bilans qui ont été postés sur ce forum.
       
      Aujourd'hui, 2 mois après mon installation, je suis contente d'écrire le mien.
       
      J'ai eu la chance de faire partie de la dernière vague des dossiers de CSQ envoyés par papier, en 2015, avant toute l'agitation de Mon Projet Québec. J'ai obtenu mon CSQ en juin 2016, et ma CRP en mars 2017. J'ai validé ma RP à l'aéroport de Montréal lors d'un voyage express en octobre 2017. Quelques mois et une demande de TVRP plus tard, j'ai atterri à Montréal le 12 février 2018, avec mon conjoint Clément avec qui je partage cette aventure.
       
      Nous sommes arrivés par -15°C, avec nos bottes Décathlon et nos petits manteaux français. On nous a dit qu'on était un peu fous de nous installer en hiver, nous au contraire, on a aimé ça. 
       
      En France, mon conjoint était cadre dans le marketing et la communication, et moi j'étais directrice générale dans une collectivité territoriale. Nous avions tous les deux commencé à chercher un emploi depuis la France quelques semaines avant notre départ, et nous avions eu des retours encourageants, ainsi que des entretiens téléphoniques et Skype.
       
      2h après notre atterrissage à Montréal, Clément recevait un mail pour le convoquer à un entretien final. Il a eu le poste. Pile dans son domaine, pile ce qu'il cherchait. C'était vraiment un soulagement de trouver un emploi la semaine même de notre arrivée. Son employeur, compréhensif, lui proposait une prise de poste un mois plus tard, afin de nous laisser le temps de trouver un logement et de nous équiper.
       
      Nous avons passé nos deux premières journées sur Montréal afin de régler quelques démarches : inscription à la RAMQ, échange du permis de conduire à la SAAQ, demande d'une carte de crédit, etc.
       
      Nous avons ensuite rejoint une amie dans les Laurentides, chez qui nous avons été hébergés pendant un mois. Nous y avons découvert de beaux paysages, et des quantités impressionnantes de neige.
       
      Dans le même temps, nous avons acheté une première voiture et avons commencé à chercher un appartement près du travail à Clément. La recherche s'annonçait difficile, en plein mois de février et sans historique de crédit. Heureusement, nous avons très rapidement trouvé un logement.
       
      Nous y avons emménagé mi-mars, et Clément a commencé à travailler dans la foulée. C'est déjà sa quatrième semaine de travail, et tout se passe bien.
       
      Nous avons acheté une deuxième voiture, afin de me permettre de me rendre à des entretiens et d'être disponible immédiatement en cas de proposition d'emploi.
       
      Je suis pour le moment toujours en recherche d'emploi et j'ai passé un premier entretien la semaine dernière. J'attends une réponse.
       
      Pour le déménagement de nos quelques affaires, nous avons fait appel à Direct Déménagement. Nous venons tout juste de récupérer nos 14 cartons. Dans ce monde tout nouveau, c'est réconfortant de pouvoir retrouver des objets familiers.
       
      Nous habitons en Montérégie, et apprécions de vivre à la campagne tout en profitant de la proximité de Montréal (centre-ville à une soixantaine de kilomètres de chez nous).
       
      Deux mois après notre arrivée, nous ne regrettons absolument pas notre décision d'avoir quitté la France pour le Québec. Nous nous familiarisons petit à petit avec cette nouvelle vie et les changements que cela implique au quotidien, et nous prenons beaucoup de plaisir à découvrir le pays, sa culture, ses habitants. 
      Obtenir la résidence permanente était une aventure longue, stressante, coûteuse et incertaine, mais une aventure qui vaut chaque effort investi.
       
      A tous ceux qui hésitent, nous ne pouvons que vous conseiller de foncer.
      A tous ceux qui sont dans les démarches, nous vous souhaitons beaucoup de réussite.
      Et à tous ceux qui nous suivent sur notre blog, nous vous remercions pour tous vos messages et petites pensées.
       
      Merci de m'avoir lue,
      Bonne journée à tous !
       
      Fanny
    • By Marine_JLZT
      Bonjour, 
       
      Je suis actuellement étudiante en France et je vais faire un programme d'échange pour étudier dans une université à Gatineau. Je vais partir pour une durée d'environ 9 mois donc il me faut des services sans engagement. J'avais quelques questions au sujet de la vie là-bas. 
       
      1. Comment cela se passe au niveau du transport sur place ? Existe-il une carte (par ex bus) mensuelle pas trop cher ? Quel est le meilleur moyen à moindre coût pour se déplacer dans Gatineau  et ses alentours ?
      2. Quel est le prix de l'électricité sur place pour un appartement pour une personne (studio..) ? Est-il facile de trouver un logement meublé ?
      3. Je voulais savoir aussi quel est le meilleur forfait de téléphone mobile pour bénéficier de plus de giga d'internet pour un téléphone mobile ? car j'utilise pas mal mon téléphone en dehors du logement.
      4. Quelles sont vos assurances santé sur place ? 
       
      Je vous remercie d'avance pour vos réponses !
       
    • By lanau à diere
      Bonjour,
      Je suis perdue concernant les papiers, 
      je suis étudiante à Montréal depuis un an et mon permis d'etude se termine en janvier 2018, je souhaiterai rester au Québec,  j'ai fait une demande de PVT mais les chances sont minimes.
      Quelle est la meilleure solution ? 
      Un permis travail ? (j'ai déjà quelqu'un qui peut m'embaucher), une résidence permanente ? (je peux avoir la version accélérée mais je doute de l'avoir pour janvier..)
      J'ai entendu parler d'un prolongement de séjour ? Quelqu'un peut m'éclairer la-dessus ? 
       
      Merci beaucoup !
       
      Jeanne
       
    • By nomopelagie
      Bonjour
      J'ai une question, j'ai un statut temporaire au Québec et  je suis en procédure de résidence permanente du Québec  et j'aimerais aller vivre dans la province de l'Ontario mais j'ai cru entendre par des amies que je devrais pas quitter le territoire le Québec pour une autre province sans avoir reçu ma résidence. J'aimerai savoir si cette information est vraie.
      Merci .
       
    • By idaghmasen
      bonjour,
      bienvenus a toutes et a tous ;
      le sujet est de nature conviviale, de bonne humeur , amusant   , plein de positives attitudes ,  d’échange et de partage d'expériences, on va parlés de tout ... l'avant e-brune , l’état d'esprit sans tabous .... , on va parlés de l'installation, des problèmes rencontrées des surprises bonnes ou moins bonnes  , du travail et le réseautage on va parlés des quartiers du voisinage des écoles du sports de la musique les adresses , la culture , les sortis, les endroits à visiter , d'entraide on sais jamais, on va essayés de s'organiser pour des barbecues...ext alors a vos claviers et bonne chance    
       
       
    • By hybrid59
      Bonjour à tous, 
       
      Ma femme et moi-même avons le projet de nous installer à Montréal. C'est un souhait que nous avons depuis longtemps et nous avons décidé de nous lancer après avoir était plusieurs fois là-bas en vacances ces deux dernières années.
       
      Seulement notre cas est un peu particulier, nous sommes tout les deux tatoueurs et travaillons à notre compte ( auto-entrepreneur)  depuis des années. Nous avons des propositions d'embauche à Montréal dans des bonnes boutiques, seulement nous sommes très réticent à l'idée de travailler de nouveau pour quelqu'un et d'aussi perdre une très grosses partie de nos revenues au passage. 
       
      L'idée serait donc de travailler à notre compte là-bas également, d'ailleurs quel est le terme pour cela au Quebec, Travailleur autonome ?
       
      Seulement, nous ne savons pas si cela est possible et si oui comment. pouvez-vous me guider un peu ? 
       
      Merci d'avance à tous
       
    • By hybrid59
      Bonjour à tous, 
       
      Ma femme et moi-même avons le projet de nous installer à Montréal. C'est un souhait que nous avons depuis longtemps et nous avons décidé de nous lancer après avoir était plusieurs fois là-bas en vacances ces deux dernières années.
       
      Seulement notre cas est un peu particulier, nous sommes tout les deux tatoueurs et travaillons à notre compte ( auto-entrepreneur)  depuis des années. Nous avons des propositions d'embauche à Montréal dans des bonnes boutiques, seulement nous sommes très réticent à l'idée de travailler de nouveau pour quelqu'un et d'aussi perdre une très grosses partie de nos revenues au passage. 
       
      L'idée serait donc de travailler à notre compte là-bas également, d'ailleurs quel est le terme pour cela au Quebec, Travailleur autonome ?
       
      Seulement, nous ne savons pas si cela est possible et si oui comment. pouvez-vous me guider un peu ? 
       
      Merci d'avance à tous
       
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines