Jump to content

probleme du bilinguisme au quebec


Recommended Posts

Bonjours a tous, nous souhaitons, mon amie et moi immigrer dans l'outaouais.

Elle est bilingue, alors que moi pas du tout.

Ai je malgrés tout des chances de réussir professionnellement parlant ?

Nous gagnons assez bien notre vie (5000 euros net mensuel), donc nous nous posons beaucoups de questions quant a la possibilité de conserver ce niveau de vie a l'étranger.

Merci a tous pour m'éclairer dans ce choix de vie qui, je dois l'avouer, me fait y réfléchir quotidiennement.

Link to post
Share on other sites

Je ne connais ni ta vie ni ta profession. Mais si tu as ce revenu dans la région Paca (83), et que tu veux troquer cette vie pour vivre dans l'Outaouais, ça me laisse songeur. Ta région est une des plus belles de France et tu as un revenu qui doit permettre une vie confortable. Mais je dois manquer d'information sur ta vie actuelle et sur ce que tu vas chercher dans l'Outaouais. Faire un voyage de prospection est toujours une bonne idée pour se rendre compte de la vie sur place.

Link to post
Share on other sites

Je suis parti a Gatineau en mars chez des amis, mais en deux semaines c'est dur de se faire une idée.

Mon projet est en quelque sorte un challenge, assez risqué je veux bien le concevoir.

Est que la qualité de vie au quebec prévaut sur le niveau de vie que j'ai acquis en france?

Pour ma part mes craintes se portent surtout sur le fait que ne parle pas anglais et que par conséquent que ne je puisse accéder a des postes a responsabilés.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Voici ce qu'à trouvé ma femme sur le site "monquebec.net".

C'est un retour parmi d'autre, ce n'est pas à prendre comme vérité absolue...

Bilinguisme au Québec par Choupinettte

Jepense que beaucoup de français (émigrants ?) se font une idée fausse dubilinguisme à Montréal.

A monarrivée au pays, j'ai eu un entretient avec une dame d'une agence genre"placement/chasseur de tête", on a commencé à discuté en français, etelle a enchaîné en anglais.

Je mesuis dépatouillé tant bien que mal, en faisant sûrement des fautes grossescomme une maison qui m'auraient valu une note bien en dessous de la moyenne àun contrôle d'anglais au collègue ou au lycée, mais j'ai réussi à faire passerl'idée générale.

Et alorsque je m'excusais à la fin de l'entretient en disant qu'en France on n'étaitpas habitué à passer des entretiens en anglais et que c'était la première foispour moi, la dame ma dit que je n'avais pas à m'excuser, je j'étaisparfaitement bilingue et que je parlais bien mieux anglais qu'un grand nombrede québécois !

LeFrançais s'imagine sûrement qu'être bilingue, c'est de pouvoir discuter sansnote de but en blanc sur la théorie de la relativité ou l'influence du prix dela lentille au Kazakhstan, sur le marché du riz en Inde septentrionale, mais cen'est pas ça ! Le Français surestime le niveau à atteindre en anglais pour êtreconsidéré comme bilingue par un québécois.

Jepense qu'être bilingue, c'est se souvenir de ses bases d'anglais ducollège-lycée (on ouvre ses manuels et on révise un peu), connaître levocabulaire technique de son domaine d'activité (on ouvre un dico et onrecherche ça sur Internet), et on se lance !

Del'assurance, que diable ! Qu'est-ce qui vous dit que votre interlocuteur parlemieux anglais que vous ? Si ça se trouve, il sait juste poser ses questions enanglais et comprendre "grosso modo" les réponses.

Vousavez l'impression qu'il a un meilleur accent que vous ? Normal, il entend desanglo-saxons quand il veut, autant qu'il veut, et ne vous en faite pas, vousl'aurez aussi un jour ou l'autre ce fameux accent.

Ilfaut y aller un peu au "bluff", au mieux, ça marche, vous êtesembauché, au pire, ben vous aurez essayé et vous aurez amélioré votre anglais,et vous saurez le genre de questions qu'on risque de vous poser en lors d'unprochain entretient, donc à vous de les préparer à la maison !

Unpetit proverbe pour finir, "c'est en forgeant qu'on devientforgeron", et c'est pareil pour l'anglais!

Edited by Verbatim
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

l Outaouais je ne connais pas mais ce que je sais c est la region de la capitale federale a 0km de l ontario donc a mon avis le bilinguisme avec le french accent je pense que ca serait court pour maintenir un niveau de vie de 7500 dollard-5000 euros/mois. Mais quant a montreal je sais que c est quasi impossible d avoir un bon job si on n est pas bilingue. Changez de region allez a quebec ou prend des cours.

Bon perso avec votre salaire et sur la cote d azur, je resterais a cause du Soleil, francophonie absolue, zone de confort etc....Tout a perdre rien a gagner. En tout cas reflechissez a vos motivations profondes car vous allez passer par une periode difficile au debut avant d esperer retrouver votre niveau de vie.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Salut,

Tu peux sans problème trouver du travail en Outaouais sans être bilingue, il te suffit de travailler pour des compagnies plutôt francophones côté québec ou des entreprises francontariennes côté Ottawa. J'ai travaillé 4 ans pour un conseil scolaire francophone à Ottawa et je n'ai été amenée à parler anglais que lors de formations / conférences dans des compagnies à l'extérieur. De plus, je ne me considère pas comme bilinge mais j'ai réussi à obtenir plus que le niveau BBB requis pour avoir un poste au gouvernement où je travaille maintenant, à 80% en francais....

Après, tout dépend de ton domaine, de mon côté je suis en informatique.

Bon courage avec votre immigration :)

Link to post
Share on other sites

Du moment où, dans le cadre de votre travail, vous aurez à transiger avec d'autres (et on fait pas mal d'affaires avec le reste du Canada et les États-Unis), l'anglais sera nécessaire. Si vous ne parlez pas anglais en Outaouais, vous trouverez du travail, mais comme je le dit souvent, il y a beaucoup moins de portes qui vont s'ouvrir.

Si en plus vous êtes en France dans une superbe région, que vous avez un niveau de vie très confortable et une belle qualité de vie, un mouvement aussi important mérite réflexion.

N'y aurait-il pas moyen pour vous de prendre un congé sans solde d'un an, question de venir tâter le terrain ... ? Vous assureriez ainsi vous arrières.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Bonjours a tous, nous souhaitons, mon amie et moi immigrer dans l'outaouais.

Elle est bilingue, alors que moi pas du tout.

Ai je malgrés tout des chances de réussir professionnellement parlant ?

Nous gagnons assez bien notre vie (5000 euros net mensuel), donc nous nous posons beaucoups de questions quant a la possibilité de conserver ce niveau de vie a l'étranger.

Merci a tous pour m'éclairer dans ce choix de vie qui, je dois l'avouer, me fait y réfléchir quotidiennement.

Réfléchis bien avant de tout quitter ...

tu sembles avoir une très bonne situation financière et tu vis dans un petit paradis

L'Outaouais est en face de l'Ontario, les risques sont importants si tu ne parles pas anglais ...

Pour tester tes capacités à te faire recruter ici, mets ton CV sur un site comme monster.ca et regarde si il y a des résultats : en mettant bien entendu l'adresse postale de tes amis en Outaouais, une adresse de courriel .ca ou .com, et un numéro de téléphone local (tu peux en louer un avec boîte vocale, même depuis la France)

Link to post
Share on other sites

Bonjours a tous, nous souhaitons, mon amie et moi immigrer dans l'outaouais.

Elle est bilingue, alors que moi pas du tout.

Ai je malgrés tout des chances de réussir professionnellement parlant ?

Nous gagnons assez bien notre vie (5000 euros net mensuel), donc nous nous posons beaucoups de questions quant a la possibilité de conserver ce niveau de vie a l'étranger.

Merci a tous pour m'éclairer dans ce choix de vie qui, je dois l'avouer, me fait y réfléchir quotidiennement.

Réfléchis bien avant de tout quitter ...

tu sembles avoir une très bonne situation financière et tu vis dans un petit paradis

L'Outaouais est en face de l'Ontario, les risques sont importants si tu ne parles pas anglais ...

Pour tester tes capacités à te faire recruter ici, mets ton CV sur un site comme monster.ca et regarde si il y a des résultats : en mettant bien entendu l'adresse postale de tes amis en Outaouais, une adresse de courriel .ca ou .com, et un numéro de téléphone local (tu peux en louer un avec boîte vocale, même depuis la France)

J'avoue que c'est une bonne solution pour tester le terrain sans avoir à se déplacer. Excellente idée ! smile.gif

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Petiboudange,

J'ai retiré cette partie de votre message parce qu'il n'était plus pertinent étant donné le transfert de certains messages sur le nouveau fil ouvert dans le lounge. À cet endroit, il s'y retrouve en entier. ;)

Pour revenir au sujet, comme dit Ensamaida, si tu as moindrement à transiger avec les autres provinces ou avec les états, tu vas avoir à parler en anglais. Et il y a de fortes chances, dans le commerce, que tu aies à le faire... Mais l'anglais ça s'apprend et assez vite quand même...

Par contre pour ton niveau de vie, je ne saurais pas te dire, je n'ai aucune idée de ce que ça donnerait ici.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Il n'y a aucun esprit qui s'échauffe. La discussion de la différence de vie entre le Sud et le Canada est tout à propos. Sa question est bien de savoir si il peut conserver son niveau de vie.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Bonjour à tous!:)

Quelqu'un se souvient de nicolasdu83?

Pour votre gouverne, c'est l'initiateur du fil.... Un petit nouveau avec seulement deux messages à son actif et qui risque fort bien d'en rester là vu la manière dont son fil a été salopé. :angry:

Il est venu s'enquérir du comment était le PAYSAGE du bilinguisme au Québec, pas de celui du sud de la France...

La déviation originale est venu des messages de Grosgeorges (#5 et #13) et des répliques subséquentes.

Comme les esprits semblent échauffés, je vais conserver cet exutoire en essayant de déplacer tous les messages dans un nouveau fil que j'ouvrirai dans le lounge.

Soyez indulgents envers moi car ce sera une première expérimentation de cette manoeuvre assez compliquée et le risque de tout perdre est bien réel.

Je déplacerai donc les messages à partir du numéro 13 et je nommerai le nouveau fil "ring de boxe" ou quelque chose du genre!:lol:

ajout: après plusieurs manipulations forts laborieuses, le nouveau fil est ouvert: ICI

Alors, les chicanes sur les cabines téléphoniques, les degrés Celsius, les seins à l'air, l'anglais et l'état des routes sont les bienvenus de ce côté-là.:P

Afin de recentrer le débat ici, je remets ici le message initial de nicolasdu83:

Bonjours a tous, nous souhaitons, mon amie et moi immigrer dans l'outaouais.

Elle est bilingue, alors que moi pas du tout.

Ai je malgrés tout des chances de réussir professionnellement parlant ?

Nous gagnons assez bien notre vie (5000 euros net mensuel), donc nous nous posons beaucoups de questions quant a la possibilité de conserver ce niveau de vie a l'étranger.

Merci a tous pour m'éclairer dans ce choix de vie qui, je dois l'avouer, me fait y réfléchir quotidiennement.

Si j'ai bien compris son souci, il se demande si son manque de bilinguisme lui permettra de réussir professionnellement et de conserver son niveau de vie actuel à l'étranger.

Veuillez donc intervenir en vous centrant davantage sur cet aspect afin de lui répondre adéquatement.

(Je vais effacer les messages non pertinents de ce fil mais ils sont déjà recopiés sur le nouveau. Pas de censure!;))

Poursuivons messieurs dames!:)

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Merci de nous avoir remis dans le droit chemin! Même si les autres réponses peuvent aider, c'était en effet mon souci d'orgine.wink.gif

C'est sûr que même hors Montréal, l'anglais est demandé

Dès que tu es en accueil clientèle, on le demande, idem si l'entreprise a des fournisseurs étrangers (i.e. anglophones)

Mais même lorsqu'on a pas d'oreille, ''avé un assent'' franchouillard valant tout juste la moyenne au lycée, l'anglais reste facile au quotidien.

Après c'est comme tout, mise sur tes forces pour trouver un boulot et entraîne toi à côté à la langue de Shakespeare.

Bon courage

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines