Jump to content

École Française ou école Québécoise _ RÉOUVERTURE


Recommended Posts

  • Habitués

MrNiceGuy, tes informations parlent du Canada, mais dans le lien on peut aussi voir la place du Québec et des autres provinces. On voit bien la place du Québec dans les tableaux.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 150
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Inutile de préciser que je n'ai pas particulièrement apprécié ta diatribe. Je comprends fort bien que tu sois excédé du style monolithique et redondant de MNiceGuy, pour autant, je n'ai pas moi-même à

Un enseignant d'éducation physique se présente un jour d'hiver à son cours avec 12 paires de patins. Il dit à ses 24 petits élèves de 6 ans qu'ils iront se promener sur la rivière glacée. Douze d'entr

Le plus gros préjugé est celui de systématiquement sous-évaluer les performances du système éducatif québécois et de systématiquement sur-évaluer celui de la France.

  • Habitués

Ensaimada, le cas de ta fille, c'était le mien. J'ai beau avoir sauté une classe pour me permettre d'être au réel niveau d'apprentissage qui devait être le mien, j'ai continué à me tourner les pouces, à avoir du temps à ne rien faire, même avec 1 an de moins que les autres. Pas parce que j'étais un génie, pas parce que le niveau était faible. Simplement parce que j'apprenais et travaillais vite.

Le seul péril, c'est que cet ennui se transforme en désintérêt puis en paresse. Parce que la facilité va rester par contre...

Résultat je suis arrivée à l'université en étant moins acharnée de travail que mes amis qui eux ont eu du mal.

Mais tu vois, j'étais dans un système différent, supposément plus rigide pour certains, meilleur pour d'autre. Pour moi il reste différent et le résultat fut le même que l'expérience actuelle de ta fille...

je ne sais pas encore se qui se passe ici au Québec mais je crois que les enseignants dont tu parles

n'ont jamais eu le plaisir d'aller enseigner en France en banlieue parisienne alors je crois qu'il y a

d'autres choses à dire; la ou je suis d'accord avec toi les parents sont devenus laxistes et c'est peut être valable au Québec aussi. velodorie

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Ensaimada

Pas sur des préjugés, mais sur ce que je vois tous les jours et sur ce que mon voisin et la fille de nos amis me disent ... et qui finalement se ressemble étrangement. Même constat.

J'ai une fille et je la suis de près, je regarde ce qu'elle fait, j'interroge d'autres parents ... c'est la réalité, pas des préjugés.

Avant que ma fille aille à l'école, je pensais que tout cela était exagéré ... eh bien non, ce n'est pas le cas du tout, loin de là. Je sens que je suis nettement mieux placée que vous pour parler !

Les statistiques de la PISA prouvant la qualité du système d'enseigement québécois et canadien

ça démontre que ton opinion Ensaimada est effectivement basé sur des préjugés...

C'est aussi ridicule que la fois où tu donnais ton opinion sur Montréal-Nord alors que tu

admettais ne rien connaître sur Montréal-Nord !!! :wacko:

Link to post
Share on other sites

Ensaimada, le cas de ta fille, c'était le mien. J'ai beau avoir sauté une classe pour me permettre d'être au réel niveau d'apprentissage qui devait être le mien, j'ai continué à me tourner les pouces, à avoir du temps à ne rien faire, même avec 1 an de moins que les autres. Pas parce que j'étais un génie, pas parce que le niveau était faible. Simplement parce que j'apprenais et travaillais vite.

Le seul péril, c'est que cet ennui se transforme en désintérêt puis en paresse. Parce que la facilité va rester par contre...

Résultat je suis arrivée à l'université en étant moins acharnée de travail que mes amis qui eux ont eu du mal.

Mais tu vois, j'étais dans un système différent, supposément plus rigide pour certains, meilleur pour d'autre. Pour moi il reste différent et le résultat fut le même que l'expérience actuelle de ta fille...

Merci Petitboudange ! Pour ma fille aussi, on dirait que parfois, elle croit que tout est tellement facile qu'elle glisse un peu dans la paresse. Et c'est ce qui me fait un peu peur ... pour plus tard. Mais bon, chaque chose en son temps. smile.gif

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Azarielle

MrNiceGuy, tes informations parlent du Canada, mais dans le lien on peut aussi voir la place du Québec et des autres provinces. On voit bien la place du Québec dans les tableaux.

Oui, c'est pour ça que j'ai mis l'hyperlien à la fin de mon message...

En analysant cette étude de la PISA, on constate que le Québec devance la France

en lecture et en mathématiques... :whistlingb:

Source:

http://www.pisa.gc.ca/pisa/brochure_f.shtml

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Je trouve toujours surprenant de voir les gens qui se ferment les yeux sur des données probantes comme celles de l'OCDE. Ne fais-tu pas partie de ces gens qui ont choisi d'ignorer les informations de l'OCDE?

Les informations de l'OCDE sont ce qu'elles sont et ne montre rien à titre individuel. Le systéme français cotoie le meilleur comme le pire selon le contexte social. Au Québec aussi. Il serait naïf de croire que toutes les écoles donnent un enseignement rigoureusement de même qualité. Un immigrant peut très bien voir une dégradation de l'éducation de ses enfants en venant au Québec en comparaison de celle qu'il lui a été donnée en France. Il y a des témoignages sur le forum assez évocateurs, et ce même si les tests de l'OCDE donne X points à tel et tel pays.

Link to post
Share on other sites

Ensaimada, le cas de ta fille, c'était le mien. J'ai beau avoir sauté une classe pour me permettre d'être au réel niveau d'apprentissage qui devait être le mien, j'ai continué à me tourner les pouces, à avoir du temps à ne rien faire, même avec 1 an de moins que les autres. Pas parce que j'étais un génie, pas parce que le niveau était faible. Simplement parce que j'apprenais et travaillais vite.

Le seul péril, c'est que cet ennui se transforme en désintérêt puis en paresse. Parce que la facilité va rester par contre...

Résultat je suis arrivée à l'université en étant moins acharnée de travail que mes amis qui eux ont eu du mal.

Mais tu vois, j'étais dans un système différent, supposément plus rigide pour certains, meilleur pour d'autre. Pour moi il reste différent et le résultat fut le même que l'expérience actuelle de ta fille...

je ne sais pas encore se qui se passe ici au Québec mais je crois que les enseignants dont tu parles

n'ont jamais eu le plaisir d'aller enseigner en France en banlieue parisienne alors je crois qu'il y a

d'autres choses à dire; la ou je suis d'accord avec toi les parents sont devenus laxistes et c'est peut être valable au Québec aussi. velodorie

Ce qui se passe en France n'est pas facile, mais comme je vis au Québec et que ma fille fréquente l'école au Québec, je me préoccupe de ce qui se passe ici.

Ma fille a beau fréquenter une école de quartier de seulement 650 élèves (et non pas une immense polyvalente comme Gérard-Fillion où il y a plus de 2000 élèves), il y a eu des rixes dans la cour et dans l'école. Des élèves québécois d'une autre école sont venus s'en prendre à un petit groupe d'arabes ... eh oui !!! La police est venue ... mais les jeunes de l'autre école sont revenus le soir, ont réussi à s'infiltrer et ont causé pas mal de dégâts. Désormais, il y a un gardien de sécurité en tout temps.

Et en banlieue, à LaPrairie, l'école de la Magdelaine n'a pas un gardien de sécurité, mais bien un policier qui est de faction.

Ce n'est certainement pas généralisé, mais pour nous, c'est un phénomène nouveau qui, nous l'espérons, n'ira pas croissant.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Oui, c'est pour ça que j'ai mis l'hyperlien à la fin de mon message...

En analysant cette étude de la PISA, on constate que le Québec devance la France

en lecture et en mathématiques... :whistlingb:

Source:

http://www.pisa.gc.ca/pisa/brochure_f.shtml

Je l'avais mis aussi, mais, comme à chaque fois que je poste les résultats des test PISA de l'OCDE, on les ignore totalement.

Link to post
Share on other sites

Ensaimada

Pas sur des préjugés, mais sur ce que je vois tous les jours et sur ce que mon voisin et la fille de nos amis me disent ... et qui finalement se ressemble étrangement. Même constat.

J'ai une fille et je la suis de près, je regarde ce qu'elle fait, j'interroge d'autres parents ... c'est la réalité, pas des préjugés.

Avant que ma fille aille à l'école, je pensais que tout cela était exagéré ... eh bien non, ce n'est pas le cas du tout, loin de là. Je sens que je suis nettement mieux placée que vous pour parler !

Les statistiques de la PISA prouvant la qualité du système d'enseigement québécois et canadien

ça démontre que ton opinion Ensaimada est effectivement basé sur des préjugés...

C'est aussi ridicule que la fois où tu donnais ton opinion sur Montréal-Nord alors que tu

admettais ne rien connaître sur Montréal-Nord !!! wacko.gif

Si je me fiais aux statistiques uniquement, j'irais m'asseoir confortablement en me flattant la bedaine d'aise et de contentement.

Lorsque vous me direz que vous avez des enfants qui fréquentent l'école, que vous vous intéressez à ce qu'ils font, que vous parlez avec les professeurs qui vous disent carrément les problèmes qu'ils vivent, que vous me direz les problèmes que vous vivez avec vos enfants à l'école (ou que vous ne vivez pas), alors là, on parlera à égalité.

Moi, je vous le répète, puisque vous ne semblez pas comprendre (ou ne pas savoir lire !), je vous parle de la réalité que je vois tous les jours, avec ma fille, avec les amies de ma fille, en discutant avec les professeurs et les autres parents. Ce ne sont pas des préjugés, ce ne sont pas des statistiques, c'est ma réalité.

Edited by Ensaimada
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Et Ensaimaida, passes-tu volontairement sous silence que la majorité des écoles n'ont ni gardien, ni policier en faction?

Chez nous, sur dix écoles secondaire de notre commission scolaire, il n'y a que des surveillants d'élèves qui font plus d'éducation que de la réprimande. Nous avons des policiers attitrés qui viennent faire de la prévention et de l'éducation au besoin dans des cas d'intimidation, de violence ou de consommations de substances illicites. Ils passent et rencontrent des groupes ou des jeunes individuellement pour éviter qu'ils ne prennent une mauvaise tangente.

Ma commission scolaire est-elle à part des autres?

Non. Ce sont les exemples que tu donnes qui sortent de la norme.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Lorsque vous me direz que vous avez des enfants qui fréquentent l'école, que vous vous intéressez à ce qu'ils font, que vous parlez avec les professeurs qui vous disent carrément les problèmes qu'ils vivent, que vous me direz les problèmes que vous vivez avec vos enfants à l'école (ou que vous ne vivez pas), alors là, on parlera à égalité.

Moi, je vous le répète, puisque vous ne semblez pas comprendre (ou ne pas savoir lire !), je vous parle de la réalité que je vois tous les jours, avec ma fille, avec les amies de ma fille, en discutant avec les professeurs et les autres parents. Ce ne sont pas des préjugés, ce ne sont pas des statistiques, c'est ma réalité.

Je suis enseignante Ensaimada. Pourquoi mon avis est-il moins important que le vôtre? Tout simplement parce que je ne suis pas maman?

Link to post
Share on other sites

Oui, c'est pour ça que j'ai mis l'hyperlien à la fin de mon message...

En analysant cette étude de la PISA, on constate que le Québec devance la France

en lecture et en mathématiques... whistlingb.gif

Source:

http://www.pisa.gc.c...rochure_f.shtml

Je l'avais mis aussi, mais, comme à chaque fois que je poste les résultats des test PISA de l'OCDE, on les ignore totalement.

En lecture et en mathématiques, soit. Bravo !

Mais comment expliquer ceci : nous avons cherché à combler un poste de manutentionnaire pour le quel nous ne demandions qu'un secondaire 5. Bien entendu, nous avons été innondé de CV. Beaucoup l'ont envoyé même s'ils n'avaient pas terminé leur secondaire, et nous avons bien sûr dû les refuser.

Parmi ceux qui sont restés, nous leur avons fait passer un tout petit test de français (nécessaire, car ils ont des formulaires à remplir et des petits courriels à envoyer dans le cadre de leur travail). Il y avait plus de 100 personnes pour passer ce test, ce qui a été fait sur plusieurs jours.

Sur environ 100, 110 personnes, 28 seulement ont réussi le test (qui était un test de base, tout simplement) et la plupart l'ont réussì avec à peine la note de passage, soit 70%. Celui qui a eu la plus haute note était une africain ayant fait une maîtrise en communication dans le sud de la France : il a eu 94 % !!!!

Comment une telle chose est-elle possible ? Je peux vous affirmer qu'au bureau, nous étions complètement découragés !

Link to post
Share on other sites

Et Ensaimaida, passes-tu volontairement sous silence que la majorité des écoles n'ont ni gardien, ni policier en faction?

Chez nous, sur dix écoles secondaire de notre commission scolaire, il n'y a que des surveillants d'élèves qui font plus d'éducation que de la réprimande. Nous avons des policiers attitrés qui viennent faire de la prévention et de l'éducation au besoin dans des cas d'intimidation, de violence ou de consommations de substances illicites. Ils passent et rencontrent des groupes ou des jeunes individuellement pour éviter qu'ils ne prennent une mauvaise tangente.

Ma commission scolaire est-elle à part des autres?

Non. Ce sont les exemples que tu donnes qui sortent de la norme.

Pas du tout ... et c'est pour cela que j'ai dit que ce n'était pas généralisé. wink.gif

Link to post
Share on other sites

Lorsque vous me direz que vous avez des enfants qui fréquentent l'école, que vous vous intéressez à ce qu'ils font, que vous parlez avec les professeurs qui vous disent carrément les problèmes qu'ils vivent, que vous me direz les problèmes que vous vivez avec vos enfants à l'école (ou que vous ne vivez pas), alors là, on parlera à égalité.

Moi, je vous le répète, puisque vous ne semblez pas comprendre (ou ne pas savoir lire !), je vous parle de la réalité que je vois tous les jours, avec ma fille, avec les amies de ma fille, en discutant avec les professeurs et les autres parents. Ce ne sont pas des préjugés, ce ne sont pas des statistiques, c'est ma réalité.

Je suis enseignante Ensaimada. Pourquoi mon avis est-il moins important que le vôtre? Tout simplement parce que je ne suis pas maman?

Je m'adressait à MrNiceGuy. Vous êtes vous-même enseignante et en savez quand même pas mal sur le sujet. Que vous soyez maman ou non ne change rien pour moi. Mon voisin enseignant n'a pas d'enfant non plus et ce qu'il me racontait avait autant d'importance.

Cependant, j'ai une fille et son parcours scolaire est important pour moi. Avant, nous n'avions pas d'enfants et entendions nos amis parler de l'école. On y portait peu attention, car nous ne vivions pas cette situation. Maintenant que notre fille y est, eh bien on s'implique, on regarde ce qui se passe et on se pose des questions. Et je ne suis pas la seule, Azarielle. Les parents des amies de ma fille s'interrogent autant que moi.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Ensaimada

Si je me fiais aux statistiques uniquement, j'irais m'asseoir confortablement en me flattant la bedaine d'aise et de contentement.

Lorsque vous me direz que vous avez des enfants qui fréquentent l'école, que vous vous intéressez à ce qu'ils font, que vous parlez avec les professeurs qui vous disent carrément les problèmes qu'ils vivent, que vous me direz les problèmes que vous vivez avec vos enfants à l'école (ou que vous ne vivez pas), alors là, on parlera à égalité.

Moi, je vous le répète, puisque vous ne semblez pas comprendre (ou ne pas savoir lire !), je vous parle de la réalité que je vois tous les jours, avec ma fille, avec les amies de ma fille, en discutant avec les professeurs et les autres parents. Ce ne sont pas des préjugés, ce ne sont pas des statistiques, c'est ma réalité.

Ensaimada ça confirme ce que je dis... !!!

Ta réalité est basée sur des préjugés et non sur les statistiques qui prouvent

que tu as tort... :whistlingb:

Les statistiques de l'étude de la PISA démontrent la qualité du système d'enseignement

au Québec et au Canada...ça c'est plus crédible que tes préjugés Ensaimada...

Link to post
Share on other sites

Ensaimada

Si je me fiais aux statistiques uniquement, j'irais m'asseoir confortablement en me flattant la bedaine d'aise et de contentement.

Lorsque vous me direz que vous avez des enfants qui fréquentent l'école, que vous vous intéressez à ce qu'ils font, que vous parlez avec les professeurs qui vous disent carrément les problèmes qu'ils vivent, que vous me direz les problèmes que vous vivez avec vos enfants à l'école (ou que vous ne vivez pas), alors là, on parlera à égalité.

Moi, je vous le répète, puisque vous ne semblez pas comprendre (ou ne pas savoir lire !), je vous parle de la réalité que je vois tous les jours, avec ma fille, avec les amies de ma fille, en discutant avec les professeurs et les autres parents. Ce ne sont pas des préjugés, ce ne sont pas des statistiques, c'est ma réalité.

Ensaimada ça confirme ce que je dis... !!!

Ta réalité est basée sur des préjugés et non sur les statistiques qui prouvent

que tu as tort... whistlingb.gif

Les statistiques de l'étude de la PISA démontrent la qualité du système d'enseignement

au Québec et au Canada...ça c'est plus crédible que tes préjugés Ensaimada...

Eh bien retournez lire les statistiques et moi je vais retourner consulter les bulletins de ma fille et les moyennes de groupe. C'est plus près de ce que je vis et de la réalité. tongue.gif

Bonne journée tout le monde !

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Les bulletins et les moyennes de groupe ne sont pas des indices de la qualité de l'enseignement. Sinon comment expliquer que dans un même groupe, j'ai un élève qui a 100% (première fois en carrière que je mets cette note) et un élève qui a 18%? Ils ont la même enseignante et assistent aux mêmes cours. Ils ont les mêmes explications, les mêmes exercices, les mêmes devoirs et ils ont les mêmes choses à étudier.

Le premier est toujours attentif, il travaille constamment en classe, il fait toujours ses devoirs et il étudie, même s'il est l'élève le plus talentueux que j'ai croisé en carrière. Le deuxième investit de l'énergie que lorsque ça lui chante.

Évidemment, des résultats comme ce dernier obtient descendent une moyenne de classe. Malheureusement, des élèves qui travaillent peu sont plus nombreux que ceux qui sont constants dans le travail et les efforts. Cela signifie-t-il que l'enseignement donné est moins bon? Non.

Et corrigez-moi si je me trompe, c'est de ça dont on parle dans ce sujet, de la qualité du système scolaire québécois.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Ensaimada

Eh bien retournez lire les statistiques et moi je vais retourner consulter les bulletins de ma fille et les moyennes de groupe. C'est plus près de ce que je vis et de la réalité.

Ensaimada, ta "réalité" est basé sur des anecdotes qui peuvent être vrais ou fausses

( impossible pour nous de vérifier ), et sur des préjugés et des généralisations excessives...

qui vont à l'encontre de la réalité tel que démontré par l'étude de la PISA... :whistlingb:

Arrête Ensaimada tu t'enfonces... :rolleyes:

L'étude PISA de lOCDE prouve la qualité de l'enseignement au Québec et

au Canada et ça c'est beaucoup plus crédible que tes anecdotes bidons, tes généralisations et

tes préjugés Ensaimada...

Link to post
Share on other sites

Ensaimada

Eh bien retournez lire les statistiques et moi je vais retourner consulter les bulletins de ma fille et les moyennes de groupe. C'est plus près de ce que je vis et de la réalité.

Ensaimada, ta "réalité" est basé sur des anecdotes qui peuvent être vrais ou fausses

( impossible pour nous de vérifier ), et sur des préjugés et des généralisations excessives...

qui vont à l'encontre de la réalité tel que démontré par l'étude de la PISA... whistlingb.gif

Arrête Ensaimada tu t'enfonces... rolleyes.gif

L'étude PISA de l'OCDE prouve la qualité de l'enseignement au Québec et

au Canada et ça c'est beaucoup plus crédible que tes anecdotes bidons, tes généralisations et

tes préjugés Ensaimada...

Oui, Azarielle, on parle bien de la qualité de l'enseignement. Mais je me rends compte que des voisins qui ont des enfants dans d'autres écoles vivent les mêmes situations. Des profs m'ont confié eux-mêmes qu'avec la réforme, ils en perdaient leur latin et se demandaient ce que cherchait le ministère de l'Éducation au juste ...

Mais sachez, Azarielle, que j'ai énormément de respect pour les professeurs; ce n'est pas tous les jours facile. Ma belle-soeur a étudié pour être enseignante. Même si elle était alors en Ontario, lorsqu'on lui a confié une classe de secondaire, elle a craqué et a abandonné l'enseignement. Une autre ... anecdote ! wink.gif

Quant à vous, MrNiceGuy, vous parlez à travers votre chapeau, de toute évidence ... et vous vous enfoncez un peu plus chaque fois que vous venez sur ce forum. « Préjugés » et « raciste » sont les mots que vous utilisez à toutes les sauces. Je vais ajouter « statistiques ». tongue.gif

Edited by Ensaimada
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Oui, Azarielle, on parle bien de la qualité de l'enseignement. Mais je me rends compte que des voisins qui ont des enfants dans d'autres écoles vivent les mêmes situations. Des profs m'ont confié eux-mêmes qu'avec la réforme, ils en perdaient leur latin et se demandaient ce que cherchait le ministère de l'Éducation au juste ...

Mais sachez, Azarielle, que j'ai énormément de respect pour les professeurs; ce n'est pas tous les jours facile. Ma belle-soeur a étudié pour être enseignante. Même si elle était alors en Ontario, lorsqu'on lui a confié une classe de secondaire, elle a craqué et a abandonné l'enseignement. Une autre ... anecdote ! wink.gif

Je m'incline devant autant de sources fiables Ensaimada : vos voisins, des profs, votre soeur.

Je ne suis qu'une simple enseignante qui ne côtoie aucun parent, aucun enseignant, aucun élève, aucun directeur, aucun conseiller pédagogique. Je n'ai eu qu'une maman enseignante, un petit frère enseignant, une belle-soeur enseignante et un papa faisant partie du personnel de soutien d'une polyvalente.

Alors je m'incline. Vous détenez donc la vérité.

En passant, si on pouvait m'expliquer pour l'écart entre mes deux élèves, ça m'aiderait peut-être à donner enfin un enseignement de qualité. Que dois-je faire pour que cet élève qui a obtenu 18% puisse avoir de meilleures notes? Vous qui détenez la vérité devez sûrement savoir ce que je devrais faire mieux. Dois-je prendre le crayon et répondre aux questions à sa place lors des évaluations?

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines