Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'pvt'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Attendeux et échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti? de Lina
  • Documents de Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral

Calendriers

  • Calendrier général
  • Sorties / Rencontres

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Marker Groups

  • Membres

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Genre


Date d'arrivée


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


Ville de résidence


Skype


Facebook


Site web


ICQ

151 résultats trouvés

  1. Koniyama

    PVT et renouvellement permis de travail conjoint

    Bonjour à tous, Je me permets de vous contacter car je n'arrive pas à trouver l'information exacte quant à ma situation. Ma question concerne le Permis Vacance Travail (PVT ou Working Holiday Visa) de ma conjointe et le renouvellement de mon permis de travail. Contexte : Avec ma compagne nous sommes arrivés en Nouvelle-Ecosse au mois de Janvier 2018 grâce à son PVT. Au mois de Mars 2018 elle trouve un emploi avec un contrat de 1 an ce qui me fait bénéficier et obtenir un permis de travail ouvert jusqu’à mi-mars 2019 (tour du poteau effectué). J'ai commencé à travailler en juin 2018 et mon permis de travail ouvert se finit mi-mars 2019. Mon entreprise m'a donc demandé de faire le nécessaire auprès de Immigration Canada pour un renouvellement de permis de travail. En créant mon profil sur le site CIC et lors de la sélection "renouvellement du permis de travail", on me met directement dans la catégorie "Entrée Express", alors que je ne souhaite que renouveler le permis, dans un premier temps. Ma compagne a eu le renouvellement de son contrat de travail pour un an supplémentaire (2020), ce qui normalement me permettrait de bénéficier à nouveau d'un autre permis de travail ouvert (sauf erreur de ma part). Mes questions sont : Dois-je obligatoirement remplir une demande "entrée express" pour le renouvellement de mon permis de travail ouvert? Doit-on faire à nouveau le tour du poteau et ainsi éviter de faire une demande "Entrée Express"???? En créant un profil "Entrée Express" existe-t-il un risque de se faire bloquer à l'entrée du Canada lors du tour du poteau? Le fait d'ouvrir une demande "Entrée Express" en indiquant que je suis avec ma compagne, cela affectera-t-il son profil de PVT? Merci pour vos commentaires! Koniyama
  2. Allo tout le monde ! Présentement à Montréal avec mon conjoint de fait PVTist (depuis le 12 septembre), ce dernier a pu obtenir son travail catégorie B en seulement 7 jours (chef d'équipe on le félicite), il a commencé hier. Du coup, je m'empresse d'entamer les démarches pour ma demande de permis de travail ouvert ! Je souhaitais donc poser quelques questions concernant la démarche : - En effet, au bout de combien de temps après le début de son contrat puis-je émettre la demande de permis ouvert ? - Au delà de son contrat de travail et fiche de poste que j'ai en ma possession, ai-je nécessairement besoin d'un talon de paie ? - J'ai lu sur 2 témoignages qu'avec tous les bons documents réunis (ce que nous avons je pense) cela pouvait se dérouler en 15 jours et recevoir le permis par la poste sans faire de tour de poteau. Est-ce vrai ? - Aussi, question très très bête mais qui me perturbe. Dans le formulaire, que mentionner comme "raison de votre venue au Canada" ? Visiteur ? ou autre (accompagne le conjoint de fait) ? - Et enfin, sur le formulaire de renseignement sur les familles, sachant que je suis présentement au Canada avec le statut "visiteur" de 6 mois, lorsqu'on demande mon adresse résidentielle, puis-je inscrire mon adresse à Montréal (je suis déclarée sur le bail du coup) sans que cela n'éveille leurs "soupçons" ? Idem lorsqu'ils demandent un emploi, j'ai tout quitté en France, si je n'inscris rien, cela ne va pas être douteux pour eux ? Je précise qu'à notre arrivée, nous sommes passés ensemble avec mon conjoint PVT et lorsque l'agent m'a demandé ma raison de venue j'ai dit que j'accompagnais mon conjoint de fait. Elle a ronchonné car c'était son travail, mais mon conjoint l'a rassurée en précisant qu'il allait vite trouver un travail pour assurer notre foyer financièrement. Donc nous sommes déjà "annoncés" si je puis dire, comme tel. Pensez vous qu'il y ait une trace de ceci ? Merci par avance pour vos réponses, témoignages et avis ! J'ai tellement hâte de commencer à travailler, c'est frustrant de ne pouvoir rien entreprendre (même pas avoir un compte en banque ou numéro de tel donc...) et jouer à la desperate housewife haha
  3. laurine_pl

    Monitrice educatrice au Québec

    Bonjour à tous, Je sais qu'il y a déjà des sujets dessus mais ils sont souvent vieux donc je me permet de réécrire dessus, au cas où je puisse trouver des contacts récents. Mon emploi en France: Monitrice Educatrice auprès d'adultes souffrant d'un handicap psychique Mon projet au Canada: Réussir à obtenir un pvt et partir 2 ans pour travailler dans le social, surement vers Alma (lac st jean). Mon copain fait une demande de formation ébéniste, dans l'école d'Alma. Plusieurs questions: le pvt est d'un an, renouvelable un an, quelles sont rêgles pour être renouvelé? Est ce qu'il est compliqué pour un moniteur éducateur (diplôme non reconnu au canada) de travailler? Dois je faire un bilan de diplômes? Nous souhaitons nous installer à Alma, quelqu'un connait-il le marché de l'emploi là-bas? Est ce facile de s'intégrer? Je croise les doigts pour avoir de réponses ;) Laurine
  4. Bonjour à tous, avant de faire un petit bilan, je vais vous faire un petit récap de notre situation : Mon mari était développeur web à son compte depuis + de 3 ans, moi je bossais en CDI dans une SPA en secrétariat/communication (un peu de tout quoi^^) Nous avons eu la chance de passer dans le quota pour Mon Projet Quebec du mois de Juin. Mon mari a obtenu un PVT au mois d'Aout. J'ai quitté mon poste, nous avons tout vendu et sommes partis mi octobre avec notre chat ^^ (dernier vol air transat direct Bordeaux-Montréal) J'ai obtenu un visa touristique de 6 mois et mon conjoint à validé son PVT. On est passés séparément à la douane, puis il a m'a rejoint après. La douanière nous a dit : vous seriez passé ensemble, je vous aurai donné un visa touristique de 2 ans (durée du PVT de mon mari). Donc pour les couples dont un seul a obtenu un PVT : passez ensemble ! n'écoutez pas ce qu'il y a marqué "un PVT ne doit pas être accompagné..." On est resté dans un hôtel pas cher qui acceptait les animaux à côté de l'aéroport le temps de trouver un appart. Mon mari a postulé à plein d'offres d'emploi en tant que développeur web. réponse 2 jours après. Série d'entretiens. Embauché 15 jours après dans une agence à Sherbrooke. On a rapidement trouvé un appart à Shrbrooke (il y en a plein à louer). Le loyer est plus cher que ce que l'on avait prévu, mais on l'a adoré en le visitant ^^ Les 3 premiers jours ont été galère, il a fallut tout acheter (lit, frigo, cuisinière, laveuse, vaisselle...) et on a bien galéré car la plupart des magasins n'avaient rien en stock et ne livraient que dans 2 semaines... On a réussi a avoir le lit le premier jour, le reste les jours suivants dans des plus petits magasins. Et puis mon mari a commencé à bosser, et la routine s'est installée. On a rapidement pris nos marques. Mon mari gagne plus à poste équivalent qu'en France. Mais la nourriture et internet/téléphone sont plus cher. Tout n'est pas tout rose faut pas rêver non plus ^^ L'ambiance est très décontracte, zen, pas de pression. et ça, ça fait du bien. Dès qu'on a eu internet, j'ai fait une demande de permis de travail (je pouvais car mon mari a obtenu un travail en catégorie O, A ou B (A dans sons cas je crois). En 3 semaines, ils me l'ont envoyé par courrier. Pas besoin de passez par la douane, c'est le permis direct. J'ai plus qu'à trouver un boulot maintenant.^^ Pour le froid, pas de problème pour nous pour le moment. Cela ne nous dérange pas. On se couvre bien, et c'est partit ! Pour la nourriture : le fromage nous manque ! Ca on le savait déjà en partant ^^ Pour le reste ca va, on s'adapte, on change nos habitudes alimentaires et c'est bon. C'est une question d'adaptation et d'être prêts à le faire je pense. L'achat d'une voiture : Bien sûr, il nous a fallut une voiture ! On a préféré passer par un concessionnaire, pour pas avoir de mauvaise surprise. C'est plus cher, mais on est tranquilles. Comme on avait pas assez d'argent pour l'acheter comptant, on a fait un crédit, et là ca se complique. On a réussi a avoir un crédit sur 4 ans (alors que notre visa n'est que de 2 ans... oui oui...) à condition d'acheter une voiture de 4 ans d'âge maximum. Toujours bon à savoir, ça limite direct les recherches mais ca augmente le prix... donc à prendre en compte pour ceux qui partent Conseil pour ceux qui partent en PVT : prévoyez de partir avec pas mal d'argent de côté ! Vraiment pas mal ! ^^ Pour le moment, aucun regret, on adore ! On verra à la longue ...
  5. Bonjour Je me pose une question , auquel j'ai trouvé des réponses mais un peu trop anciennes .. Est t'il possible de postuler au PVT et JP (Jeunes professionnels) là même année ? Puis-je demander le PVT et si je le l'obtient pas et que je trouve une offre d'emploi plusieurs mois après demander/faire un JP ? Merci d'avance
  6. Bonjour, Je fais appel à vous concernant une prolongation de PVT. Mon PVT se termine le 12 janvier 2018 et je souhaiterai rester au Quebec avec mon employeur actuel (qui souhaite me garder). Aussi, j’ai obtenu un CSQ via PEQ. J’ai vu qu’il y a 2 possibilités, dont une qui n’est plus à jour apparement : Faire une demande de prolongation de permis. Apparemment cela se fait sur internet ou par papier. Il me semble que c’est la plus facile des deux mais mon problème est que le relais moyen est de 60 jour, ce qui ferait qu’il me serait accordé une dizaine de jours après la fin de mon visa. Savez vous si pendant ce délais je peux re rentrer dans le pays en touriste tout en gardant mon compte en banque et mon numéro de telephone ? Aller a la frontière avec son CSQ, offre d’emploi, passeport et frais payés par l’employeur et faire le tour du poteau. Il me semble avoir vu que ce n’est plus possible depuis juillet 2016. Avez vous pu avoir votre permis après cette dans via cette méthode ? J’ai une autre question concernant mon CSQ. Est-ce que je suis obligé de faire une demande de RP de suite ? Merci d’avance
  7. Julie985

    Profil Entrée Express - Seule ou à deux ?

    Bonjour tout le monde, Je viens de créer mon profil Entrée Express, et j'ai moins de 400 points, malgré mes diplômes universitaires et mon expérience professionnelle. Mon principal problème est que mon conjoint me "coute" des points. Or, lui part avec un PVT et ne demande pas la résidence permanente. Dès lors, suis-je obligée de l'inculre dans ma demande Entrée Express ? Je suis désolé si la réponse à cette question se trouve déjà quelque part, je ne la trouve pas... Merci à tous !
  8. Player21

    Question concernant la frontière

    Bonjour à tous, Je suis un étudiant Francais qui va partir étudier au Quebec durant 1 an à partir de septembre, j'ai fais ma demande de QAC dont j'attend la réponse. Jusque là pas de soucis, en revanche ma compagne doit m'accompagner, et malheureusement pour l'instant elle n'a pas eu la chance d'être tirée au sort pour le PVT (elle n'est pas étudiante, elle a prit un congé d'un an avec son entreprise). Je sais que pour venir au Canada, les Français n'ont pas besoin de visa, mais je craignais qu'à la frontière ils ne la laissent pas passer en pensant qu'elle veuille rester plus longtemps. Je précise également que nous avons des billets de retour pour le mois de décembre, pendant les vacances pour passer les fêtes en France. Pensez-vous qu'il faut fournir des preuves supplémentaires pour elle? Je vous remercie d'avance pour vos réponses
  9. Bonjour, J’aurais besoin d’un retour d'expérience. Ma copine avait été invité à demander son PVT. Elle a suivi tout le processus jusqu’au paiement et attendait logiquement sa lettre d’introduction. Détail qui semble coincer, elle a vécu au Mexique plus de 6 mois et devait fournir une attestation de police prouvant que son casier la bas était resté vierge. Elle a suivi la démarche décrite sur le site de l’immigration qui consistait à envoyer les documents demandés à l’ambassade du Canada au Mexique. Cependant l’immigration canadienne vient de lui signifier le refus de son visa au motif que les papiers nécessaires n’ont pas été fournis !!! Est ce que quelqu’un a t-il déjà vécu cette expérience ? Est-il possible de porter réclamation et d’obtenir quand même le visa ? Merci pour votre aide !
  10. « Comment immigrer au Québec? » En tant qu’avocat en immigration au Barreau du Québec, voilà une question que mes clients me posent très souvent. Dans le présent billet de blogue, je vais m’efforcer de répondre à cette question le plus simplement possible. Par Reynaldo Marquez, avocat Pour ce faire, je me propose de vous révéler une stratégie en trois étapes, laquelle a été fréquemment utilisée avec succès par certains candidats à la résidence permanente au Québec au cours des dernières années et qui l’est toujours. Une mise en garde nécessaire D’emblée, je vous avertis que cette thématique est plus complexe qu’il n’y paraît. Et ce pour au moins deux raisons. D’abord, parce que chaque cas et un cas d’espèce et ce qui s’applique à une personne ne peut s’appliquer à une autre. Et inversement. Ensuite, parce que mes obligations déontologiques m’interdisent, et avec raison, de vous donner un avis juridique sans avoir une connaissance intime de votre dossier. Nul ne saurait marcher dans le noir sans risquer de se cogner le petit orteil. Aussi, les renseignements généraux que je vous offre ci-après ne sont nuls autres que la pointe de l’iceberg d’un processus migratoire généralement viable pour qui répond aux exigences applicables. Je vous offre de tels renseignements généraux pour faire plaisir à l’ancien journaliste de presse écrite que je suis en ce que je me plais encore à vulgariser des thématiques complexes pour le bénéfice du grand nombre. Je vous les offre aussi pour faire plaisir à l’avocat en droit de l’immigration que je suis devenu auprès du Barreau du Québec et qui croit que l’accessibilité à la justice passe aussi par la vulgarisation du droit. Au cours des prochaines semaines, j’entends approfondir certains renseignements qui pourraient rester nébuleux à votre esprit, malgré mes efforts de vulgarisation compris dans le présent texte. Un texte qui, et je tiens à vous le rappeler au risque de me répéter, en est un de portée générale. Pour des conseils adaptés à vos besoins, prière de consulter l’avocat compétent et dûment qualifié de votre choix. Une compétence partagée Pour mieux comprendre la stratégie dont il sera question ici, il y a lieu d’ajouter encore quelques lignes en guise de préambule. En effet, il faut garder à l’esprit qu’au Québec l’immigration est une compétence partagée entre le gouvernement fédéral et le gouvernement provincial. Donc, contrairement à ce qui se produit dans les autres provinces et territoires canadiens, le Québec a son mot à dire concernant la sélection de ses immigrants. Au cours des dernières années, plusieurs personnes ayant réussi à s’établir de façon permanente au Québec ont eu recours à une stratégie en trois temps. Celle-ci s’articule généralement comme suit : Obtenir une résidence temporaire au Québec; Obtenir un Certificat de sélection du Québec; Présenter une demande de résidence permanente. Voilà donc pour les grandes lignes. Mais, le diable étant dans les détails, voyons de plus près comment tout ceci s’articule dans la pratique. Obtenir une résidence temporaire L’obtention d’un statut de résident temporaire est généralement la première étape à suivre avant d’obtenir la résidence permanente. Par résidence temporaire, je fais référence à un permis d’études ou à un permis de travail. Chacun de ces deux types de permis est émis par le gouvernement fédéral. Cliquez sur les liens suivants pour en savoir davantage sur : Comment faire une demande de permis d’études; et Comment faite une demande de permis de travail. À première vue, cela peut paraître simple, mais il faut jouer de prudence. En effet, ce ne sont pas tous les programmes d’études ni tous les emplois qui permettent à un candidat à l’immigration canadienne au Québec de présenter une demande de résidence permanente. Par conséquent, mieux vaut se renseigner quant à savoir quels sont les programmes d’études ou les emplois qui sont susceptibles de déboucher sur une résidence permanente, et ce, dès le début de votre projet d’immigration. Obtenir un Certificat de sélection du Québec (« CSQ ») L’obtention d’un Certificat de sélection du Québec («CSQ ») est en principe la seconde étape à suivre dans votre parcours vers la résidence permanente. De manière générale, les candidats à l’immigration ayant complété avec succès un programme d’études admissible à la résidence permanente sont en mesure de candidater un CSQ via le Programme de l’expérience québécoise – Diplômés du Québec. Il est généralement de même pour les candidats à l’immigration ayant occupé un emploi admissible à la résidence permanente, sous réserve d’avoir respecté les conditions relatives à leur emploi, via le Programme de l’expérience québécoise – Travailleurs étrangers. Ces deux programmes sont administrés par le Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI), lequel relève du Québec. Cliquez sur les liens suivants pour en savoir davantage sur : Le programme PEQ – Diplômés du Québec Le programme PEQ – Travailleurs étrangers temporaires spécialisés. Incidemment, à la lecture des renseignements contenus sur le site Web du MIDI au sujet de ces deux programmes, vous aurez une meilleure idée des diplômes et des emplois admissibles à un CSQ. Présenter une demande de résidence permanente Une fois votre CSQ en poche, il vous est habituellement loisible de déposer votre demande de résidence permanente auprès du gouvernement fédéral, sous le programme des Travailleurs qualifiés sélectionnés par le Québec. La résidence permanente est émise par le fédéral. Cliquez sur les liens suivants pour en savoir davantage sur : Le programme des Travailleurs qualifiés sélectionnés par le Québec; Les formulaires à compléter au soutien de votre demande. Le processus en trois étapes décrit ci-dessus est conséquent avec la division des pouvoirs entre les gouvernements fédéral et provincial, tel que pratiquée actuellement dans la province du Québec. En résumé Nous pourrions résumer les présents renseignements comme suit. Pour devenir résident permanent au Canada en vue de s’établir dans la Belle province, il convient tout d’abord d’obtenir un CSQ. En effet, le CSQ peut être décrit comme un document préalable à l’obtention de la résidence permanente canadienne, en ce qui concerne la province de Québec. De manière générale, pour obtenir un CSQ, il faut au préalable avoir obtenu un statut temporaire valide auprès du fédéral, soit comme étudiant ou comme travailleur étranger spécialisé. Après avoir obtenu un diplôme ou avoir occupé un emploi admissible, dont les critères sont déterminés par le Québec, il devient possible d’obtenir le fameux CSQ. Une fois le CSQ en poche, il est alors loisible à un candidat à l’immigration de déposer une demande de résidence permanente auprès gouvernement fédéral. Avez-vous des questions sur cet article?
  11. mouin25

    Un PVT, la bonne idée ou d'autres démarches ?

    Bonjour, Je suis tout juste diplômée d'un master en métiers du livre, bibliothèque. J'ai fait un DUT et une licence pro dans le même domaine. J'aimerais partir m'installer au Canada pendant au moins 3 ans et je ne sais pas trop vers quoi me tourner. Je n'ai pas d'expérience professionnelle autre que mes stages (4 de 3 mois). J'aimerai partir dans une des provinces anglophones (nouveau Brunswick, ile du Prince Edouard) mais je n'ai que le niveau B2. Ca serait suffisant ou pas ? Faut-il mieux viser le Quebec dans un premier temps ?J'ai envie de demander le PVT mais ça me parait risqué de partir si je ne trouve pas de travail sur place dans mon domaine. Je pensais faire une demande de résidence permanente ou une "entrée express" mais je ne suis pas éligible au vue de ma non-expérience. Quelles sont les autres solutions ? Merci pour vos réponses !
  12. Bonjour à tous, je me permet d'écrire sur le forum car je souhaiterai avoir certaines informations que j'ai du mal à me procurer sur le net. Je suis actuellement étudiant en Master de droit à l'université de Montpellier en France et je souhaiterais finir mon cursus université à l'Université de Montréal (UdeM) avec une maîtrise en Droit des Affaires. J'ai déposé un dossier d'admission pour la rentrée à l'automne 2018, j'attend donc leur réponse à l'heure actuelle. Toutefois, dans l'hypothèse ou je ne sois pas admis pour la rentrée à l'automne 2018, je souhaiterais quand même me rendre à Montréal avec un PVT pour ainsi découvrir la ville. Et durant cette période du PVT je compte candidater une nouvelle fois à l'UdeM pour la rentrée de janvier 2019, et dans l'hypothèse ou je sois admis, pourrais-je passer d'un PVT à un visa étudiant? Est-ce une procédure envisageable? Je vous remercie par avance. Lucas
  13. CUBiX2018

    PVT à employé permanent

    Bonjour à tous, Nous sommes une entreprise qui souhaitons recruter un PVT qui travaille comme pigiste pour nous afin qu'il devienne un employé permanent à temps plein. Quels sont les critères d'admissibilité d'emploi afin qu'il puisse obtenir sa résidence permanente? Connaissez-vous un lien Internet sur lequel je peux trouver toute l'information nécessaire à son recrutement? Le site d'Immigration Québec ne semble pas avoir de détails précis concernant cette situation. Merci d'avance et bonne journée! L'Équipe CUBiX
  14. Bonsoir à toutes et à tous ! Je ne sais pas trop par où commencer, déjà je suis nouvelle haha c'est un bon début. Moi => Je m'appelle Elodie, j'ai 24 ans et je suis de Nîmes (Gard, France) Je suis diplômée d'un Bac Pro ARCU (accueil relations clients usagers) avec lequel j'ai pu exercer en tant que vendeuse, caissière, hôtesse d'accueil,... Ce qui m'intéresse (métiers/passions) : La photographie, être hôtesse d'accueil et vendeuse (plus spécialement en musée), la protection animale (donc les animaux, forcément haha) Ma situation => Bref, cela fait plusieurs années que j'envisage d'aller vivre dans la région de Québec pour rejoindre ma famille (oncle, tante, cousines) J'ai fait ma 1ère demande de PVT en février 2017 et me suis réactualisée en novembre 2017 (oui vu le temps que cela prend j'aurai pu la faire avant..) J'ai envisagé le parrainage familial mais cela ne mènera à rien nous n'avons pas le même nom de famille et les démarches sont trop complexes. Mes interrogations => Que puis-je envisager comme autres moyens d'immigration ? Résidence permanente directement? Faire un DEP de 1800h et demander ma résidence permanente après ? On m'a aussi dit qu'il y a des emplois recherchés et prioritaires au Québec, comment faire est-ce-qu'il faut poster sa candidature et après demander un visa de travail ou l'inverse ? Qu'en pensez-vous ? J'aurai aussi aimé savoir si quelqu'un était patient et bon dans les démarches parce que j'ai tellement peur de me tromper (et il y a tellement de choses à faire) que je ne sais pas par où commencer... Je vous remercie d'avance. Elodie
  15. noukalive

    Statut implicite après PVT en attente de PEQ

    Bonjour à tous, Je m'excuse d'avance si cette question a déjà été posée, j'ai fais des recherches (beaucoup de recherches) mais je n'ai jamais trouvé de réponses claires à mes questions. Tout d'abord voici la situation : nous sommes deux PVT belges à Montréal jusqu'au 4 septembre 2016 (oui, nous n'avons droit qu'à un an) Nous avons récemment soumis notre demande de CSQ par Mon projet Québec. Nous n'avons pas encore envoyer nos documents car on attend la liste de la part du MIDI et les délais sont énormément longs (9 à 18mois pour le csq, et 1 an pour la RP). Nous sommes passés par le programme régulier puisqu'en n'ayant qu'un an de PVT nous ne pouvions pas passer par le PEQ puisque nous n'aurions pas additionné 1 an de travail au Québec. Ceci étant dit, et voilà où nous voulons en venir... Récemment, le MIDI a annoncé qu'une demande de PEQ était possible en étant en statut implicite. DONC. Nous voudrions en fait, faire une demande de prolongation de PVT (tout le monde sait qu'un PVT n'est pas prolongeable) MAIS ça nous permettrait de pouvoir cumuler 1 an de travail ici au Québec car j'ai commencé à travailler le 8 septembre 2015) et donc, grâce à ce statut implicite, nous pourrions faire passer notre csq régulier en PEQ (oui c'est possible, nous nous sommes renseignés). Alors, pour les pros de l'immigration, qu'en pensez-vous? Nous savons que c'est tiré par les cheveux, mais si nous pouvons éviter de rentrer en Belgique pendant un certain temps et surtout, si nous pouvons bénéficier du PEQ et donc d'avoir notre CSQ plus rapidement... Ceci étant dit, nous savons que nous prenons le risque de tout de même devoir partir si nous recevons la réponse de notre demande de prolongation (bien évidemment négative) qui nous obligerait de quitter le territoire, avant notre CSQ par PEQ, mais bon, pourquoi ne pas tenter? Et aussi, si des personnes ont déjà changé du programme régulier au PEQ, quels sont les délais? Aidez nous pleaseeee, merci d'avance.
  16. Tankstriker

    Séjour Visiteur puis PVT

    Bonjour à tous, Je me retrouve devant une question sans réponse aujourd'hui vis-à-vis du PVT et du visa visiteur et j'aurai aimé quelques éclaircissements si quelqu'un a déjà expérimenté la situation suivante. J'ai prévu un voyage en tant que visiteur au Canada pour fin février 2018. Jusque là tout va bien. Sauf que, entre temps, j'ai reçu une validation de mon PVT (mi Décembre 2017), ce qui est génial mais une question me taraude l'esprit : - Puis-je partir au canada en tant que visiteur à la date prévue (fin février), faire mon voyage initialement prévu et revenir en France, le tout sans activer mon PVT ??? - Repartir dans le courant de l'année (ou fin d'année, avant la date de fin de validité de ma lettre d'introduction) en activant mon PVT cette fois-ci ? Du coup je n'arrive pas à savoir si je suis obligé d'activer mon PVT lors de ma prochaine arrivée au Canada, ou si je peux venir en visiteur, repartir puis revenir plus tard en activant mon PVT cette fois-ci ??? Et surtout j'ai peur dans un sens que si j'y vais en tant que visiteur, on me refuse la fois suivante si je viens présenter mon PVT à mon arrivée au Canada... Voilà je sais c'est peut-être bête mais vous avez déjà eu le cas de figure ? Merci d'avance pour vos retours éclairés
  17. sarah49100

    IMMIGRATION

    Bonjour à tous je me posais une petite question et ne trouvant pas forcément la réponse je me permets de vous la poser. Peux t on demander une résidence permanente ou autre visa permettant de vivre et travailler au Canada en dehors du PVT depuis la France? je n'ai pas un métier recherché pour entrer dans le permis JP. Je ne suis pas bilingue même si je travaille cela avant mon départ. Mon billet déjà en main si je n'ai pas le PVT je partirais pour 6 mois avec un AVE mais dans ce cas je sais bien que je ne peux que visiter ce beau pays. C'est pourquoi je me permets de vous solliciter afin de connaître divers alternatives qu'importe la durée de la demande mais si c'est possible je serais contente de connaître les moyens pour le faire . merci d'avance
  18. Deed

    PACS en visa touriste

    Bonjour, Je suis actuellement en PVT à Montréal et j'aurais aimé savoir s'il était possible de se pacser avec une personne en visa touriste. J'ai cru voir sur le forum des sujets sur le mariage, avec ou sans personne canadienne il me semble mais rien à ce sujet, ou alors j'ai mal cherché :-D J'ai envoyé un mail au consulat/ambassade de France à Montréal et ils m'ont répondu que non car le visa touriste n'est pas un statut légal au Canada (et il est indiqué sur leur site que les deux personnes doivent présenter un justificatif de statut légal au Canada). Conscient que l'administration française est ce qu'elle est, j'ai téléphoné à l'ambassade pour avoir un autre son de cloche et la personne que j'ai eu m'a dit qu'on pouvait effectuer la démarche sans problème, je lui ai donc dis que j'ai eu la réponse contraire par email et elle m'a répondu "ha bah vous ne pouvez pas alors, les personnes qui vous ont répondu sont plus renseignées que moi"... Au final j'aimerais juste avoir la vérité xD Merci d'avance. Deed
  19. Bonjour à tous, Je vais effectuer un stage à Montreal d'ici peu de temps. M'étant trompé dans mes démarches, j'ai du refaire une demande de visa (Stage coop) et les nouveaux délais d'attentes sont trop long. Je pars visiter New York 1 semaine et je pensais aller à Montreal en bus. Je n'ai donc pour le moment pas de billet d'avion de retour car je voulais attendre la réception de mon visa sur place. Après avoir regardé sur plusieurs forums, je vois que je ne pourrais peut être pas rentré aux Etats Unis car je n'ai pas de billet de retour. Avez vous une solution pour me sortir de cette situation ? J'ai vu qu'il y avait des billets depuis Montreal à 1400euros totalement remboursables qui pourrait me servir de preuves de départ ? Puis je rentrer comme simple touriste ? Merci d'avance pour vos réponses.
  20. J'ai farfouillé des heuuuuures sur la toile. J'ai contacté une dizaine d'assurance en leur demandant s'ils n'avaient pas une assurance qui correspondrait à mes critères, PVT + possible grossesse, cherchant donc couverture pour suivi de grossesse et accouchement.Une de mes amie a accouché il y a 3 ans au canada lors de son PVT, et n'avait rien payé ! Tout avancé, certes mais au final, rien payé de sa poche. Elle avait pris le pack CFE + April et la seule condition était que la conception devait avoir eu lieu pendant son PVT. Mais quelle déception ! Quelle déception en lisant scrupuleusement les garanties, les petites lignes, les exclusions. Pas de prise en charge de la maternité. Je les ai contacté (et attends leur réponse) pour être sur qu'ils ne propose plus ce pack avec la CFE prenant en charge les frais de maternité. Ce pack revenait à 936€ pour une année.Après mes heures de recherches d'assurance, de lectures de forum, je n'ai rien qui répondent à mes attentes. Rien, sauf l'assurance PVT de Chapkadirect qui prend en charge 75% des frais réels à hauteur de 10.000€; et ça peut faire l'affaire. Mais 6 mois de carence signifie réellement que c'est l'accouchement seul qui sera pris en charge à 75%. (je parle d'un accouchement sans péridural, en maison de naissance si possible, et avec retour à la maison sous 6h).Avez-vous connaissance d'autres assurances PVT qui prendraient en charge les frais de maternité, partiellement ou miraculeusement en totalité?Savez-vous ce qui est obligatoire dans le suivi de grossesse dans la région du Québec? 1 seule échographie est obligatoire si j'ai bien compris (au lieu des 3 en France)La CFE prend en charge à hauteur des tarifs français, mais j'ai lu sur une discussion qu'une PVT avait été remboursée à 80% pour une césarienne (en Ontario). Est-ce possible de combiner CFE + Chapkadirect ou est-ce qu'il n'y a pas d'intérêt?J'ai un peu d'argent de côté pour mettre au monde ce deuxième bébé (1ère grossesse au top, accouchement normal en France) et je voudrais être éclairée sur toutes mes possibilités d'assurance. Merci pour votre retour
  21. Bonjour à tous, je demande votre aide ici parce que je n'ai pas trouvé de réponse claire à ma question sur les interwebs et je commence à stresser par rapport à la situation de mon épouse (voir ma signature pour notre situation). Mon épouse européenne est ici sur un PVT qui se termine dans quelques jours. Elle est en processus d'immigration (parrainage d'époux de l'intérieur du canada + PTO) et tout se passe bien pour le moment, elle a reçu son CSQ et est en attente de son PTO. Elle travaille depuis bientôt 1 an dans une firme montréalaise comme secrétaire. Nous avons toujours pris pour acquis qu'après son PVT, comme elle est en processus d'immigration et selon tout ce qui nous avions lu sur internet, elle aurait le statut implicite et pourrait continuer sa vie ici au Québec en attente de la décision de CIC. C'est avec stupeur que j'ai lu cette semaine que quelqu'un dans sa situation n'avait pas droit au statut implicite. Cependant, rien de clair par rapport à ça, beaucoup de contradictions...je suis très confus. Est-ce que quelqu'un pourrait me dire si son statut sera de facto implicite à la fin de son PVT? Peut-elle continuer à vaquer à ses occupations professionnelles et personnelles au Québec en attendant une décision du CIC. merci d'avance. Guillaume
  22. Boofermers

    PVT ou Dossier d'immigration ?

    Hello tout le monde étant encore étudiant j'aimerais avoir votre avis. Je fais actuellement un master en Web-marketing et E business et à la fin de celui-ci (juin-juillet 2019) j'aimerais avoir une expérience à l'étranger notamment au Canada. Ne voulant pas m'aventurer à dépenser énormément d'argent dans un dossier d'immigration sans avoir eu le temps de vivre une expérience dans ce pays de longue durée mon choix ce tourne vers une inscription PVT. Ma question est la suivante est il possible de trouver du travail dans mon secteur ? Ce que j'entend par là c'est est ce que le fait d'avoir un PVT me réduit seulement à des boulots comme serveurs, travailler chez mcdo ou bien être stagiaire ? Ou est ce que je peux trouver un travail dans mon secteur ? Je vous remercie d'avance de votre réponse en vous souhaitant une bonne année 2018 !
  23. sarah49100

    souhait d immigrer au canada

    HELLO je suis nouvelle et je m'excuse si ma question n est pas au bon endroit ... je vais commencer par vous souhaiter à tous une belle et heureuse année 2018. Voila mon projet : jeune femme de bientôt 30 ans souhaite partir au canada ... je souhaiterais dans l'idéal un aller simple. Mon projet ? celui de me former puis de me mettre à mon compte en tant que coach en développement personnel. Je suis actuellement en attente du ST GRAAL qui est le PVT ^^ n'étant pas dotée d'une grande patience je cherches d'autres alternative ne rentrant pas dans le cadre du visa JP je ne sais que faire car de plus si je me forme ce serait dans une école avec cours le soir et/ou weekend ( donc pas possible pour visa étudiant il me semble ) J ai un cv avec expérience commerciale relation clientèle vendeuse un peu de serveuse et surtout un vrai caméléon pouvant tout faire vite et bien Je suis à court de solution et l AVE ne me permets ni de rester ni de travailler... ayant depuis 2 mois fait des recherches je m'inclines face à un manque de solutions... besoin d'aide s'il vous plait qui aurait une idée afin de concrétiser un rêve . merci d avance
  24. nhostyn

    Levée d'interdiction d'étude

    Bonjour à tous, Je suis arrivée le 7 décembre à Vancouver et ai obtenu mon visa temporaire sans difficulté à la douane. Heureuse comme tout, je parcours mon document avant de me rendre compte qu'il est inscrit en condition "interdiction de fréquenter un établissement scolaire ou de suivre un cours théorique, sauf autorisation". Cela ne m'enchante pas du tout car je comptais suivre une formation en part-time de Vanarts en "Video Production" afin de compléter mon master universitaire belge. Savez-vous s'il m'est tout de même possible de m'y inscrire? J'ai pu lire sur d'autres forums que, si la formation faisait moins de 6 mois, il n'y avait pas de souci, mais j'aimerais en avoir le coeur net avant de payer les 995$CAD d'inscription... Et si cela ne m'est pas permis, sauriez-vous à qui je dois m'adresser afin de demander une autorisation? Je m'excuse d'avance au cas où cette question aurait déjà été posée ailleurs sur le site. Je vous remercie pour vos réponses! Natacha
  25. Salut à tous, Actuellement je lis un peu de tout sur les forums de PVT concernant une prolongation de son visa. Je suis actuellement en PVT et il se fini le 12 janvier prochain. J'ai obtenu mon CSQ (via un PEQ) et je vais lancer ma RP la semaine prochaine. Je voulais savoir si je peux aller faire le tour su poteau avec un offre d'emploi, mon visa, mon CSQ et la preuve de paiement de mon employeur ? Ou est-ce que je suis obligé de faire ceci en ligne ? Si je dois le faire en ligne, une fois la demande faite, est-ce que je passe en statut implicite en attendant d'avoir l'acceptation de mon permis fermé avec mon employeur ? Merci d'avance
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles