Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'cuisine'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Calendars

  • Calendrier général
  • Sorties / Rencontres

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 5 results

  1. Région de Trois-Rivières Les centres de formation professionnelle en manque d'élèves Patricia Hélie | TVA Nouvelles | Publié le 12 février 2018 à 21:36 - Mis à jour le 12 février 2018 à 21:42 Il n'y a pas que les entreprises qui peinent à trouver du personnel. Les centres de formation professionnelle de la région de Trois-Rivières ont eux aussi du mal à trouver des élèves. Au centre de formation professionnelle Qualitech, on remarque un désintérêt marqué pour le secteur de la mécanique automobile. «Il y a quelques années, on avait 100 demandes d'inscription pour 44 places. [...] Aujourd'hui, quand on est chanceux, on en a 44, a expliqué le directeur de l'établissement, Maxime Guillemette. Même casse-tête du côté du centre Bel-Avenir, où les étudiants en cuisine sont de plus en plus rares. «Chez nous, on a perdu, environ, le tiers des gens en inscriptions ou qui se rendaient à la diplomation», a mentionné le directeur du centre, Pierre Laliberté.
  2. 150 postes à combler Les cuisiniers sont une denrée rare dans la Capitale-Nationale depuis le début de l'année, au point où les propriétaires des restaurants doivent eux-mêmes enfiler le tablier et porter le filet. D'autres ont choisi de réduire le nombre d'heures d'ouverture. «On a pris la décision de ne pas offrir les petits déjeuners cet été parce que c'était impossible de trouver la main-d'œuvre nécessaire», explique Christopher Chouinard, le propriétaire du Grand Café, qui a pignon sur la Grande-Allée. Pour lui et pour bien d'autres, ce genre de décision a une incidence énorme sur le chiffre d'affaires. Une simple vigile sur les sites d'emplois nous permet de constater que les restaurateurs s'arrachent les candidats potentiels. Pour cette raison, les restaurateurs doivent redoubler de créativité et aller au-devant de ceux-ci. Par exemple, les restaurants McDonald's ont décidé d'organiser une sixième journée d'embauche annuelle, alors le restaurant le Grand Café a choisi d'offrir des primes à ses employés qui lui référaient de nouveaux candidats. suite et source Marika Simard | TVA Nouvelles Publié le 19 août 2017
  3. Tiens, aujourd'hui j'ai envie de parler de.... bouffe ! Pour changer ! Déjà, je préviens pour commencer, je ne lancerai pas un débat pour comparer la qualité des produits. Quand on vit quelque part on s'adapte, et partant de là le but de mon billet est de parler avec vous des différentes solutions pour ajuster nos recettes aux produits locaux. Je ne fais que commencer le sujet, j'en écrirai d'autres au gré de mes humeurs avec des recettes, des petits conseils, n'importe quoi qui peut vous aider à mieux cuisiner une fois arrivés ici. Parce que oui, les premières semaines vous allez avoir besoin d'un peu d'ajustement pour vous adapter. Les produits ne sont pas exactement les mêmes, certains produits d'Europe se trouvent difficilement et à l'inverse certains produits canadiens ne se trouvent pas, ou peu de l'autre côté de l'Atlantique, mais ce qui étonne aussi c'est que parfois des produits pourtant connus sont différents. Ce qu'on peut noter aussi, c'est que les 3-4 dernières années beaucoup de produits sont arrivés en épicerie. La crème, par exemple. Mes premières années au Québec je ne savais pas quoi prendre. La crème sure est très intéressante pour certaines choses, je n'aimais pas le goût des crèmes de cuisson, et pour finir je cuisinais presque toujours à la crème 35%. Bien trop grasse par rapport à ce que j'aime, mais c'est celle qui réagissait le mieux à la cuisson à mon avis. Depuis 2 ou 3 ans, on trouve maintenant la crème Liberté, très grasse aussi mais bonne, et depuis quelques mois Riviera fait de la crème emballée dans des petits pots de yaourts. Pour les autres matières grasses, on trouve du gras de canard, du saindoux dans les épiceries ethniques, du bon beurre même en épicerie (j'aime bien le beurre Lactancia) et en ce qui concerne les huiles c'est pas mal, on trouve un peu de tout. Je n'ai pas encore trouvé en épicerie l'huile d'olive parfaite selon mes goûts, je les trouve souvent amères, mais on en trouve de plus en plus. Pour les moutardes on trouve à la fois les moutardes nord américaines typiques, style French, mais aussi de la Maille et plein de produits intéressants. Bref, je ne vais pas faire l'énumération totale, mais n'hésitez pas si vous avez des questions ou des suggestions de recettes !
  4. « En matière de cuisine, le Québec na rien à envier à la France » Marie Pâris Journaliste Publié le 21/09/2013 à 10h24 Tourtière (Jack Letourneau/Flickr/CC) « Poutine, poutine, poutine... Quest-ce quon va manger pendant deux semaines au Québec ? » Voilà ce que se dit un touriste débarqué de France. Et pourtant, rayon gastronomie, le Québec a un peu plus que ça à offrir. Pour creuser le sujet, jai commencé par aller voir un chef cuisinier... français. Benoît Lenglet, originaire du Nord de la France, est au Québec depuis une dizaine dannées. « Il y avait plus de débouchés ici quen France », raconte celui qui, depuis deux ans, est maître des fourneaux et propriétaire du 5e Péché, installé sur la très branchée rue Saint-Denis à Montréal, avec son frère, Benjamin, qui soccupe de la salle et des vins. « En France, je naurais sans doute jamais eu mon propre resto à 36 ans ; ici, cest plus facile. » Benoît Lenglet na pas pris laccent local, mais on le sent bien intégré tutoiement doffice, prose parsemée d « osti » et autres termes locaux. Viande de phoque A part le maroilles et la chicorée, que ce Nordiste mêle au terroir québécois, tous les produits sont locaux. La viande de phoque, par exemple, des îles de la Madeleine, « une viande rouge au goût légèrement iodée, quon déguste à peine saisie ». Herbes marines, champignons délicieux : « En matière de cuisine, le Québec na rien à envier à la France », déclare Benoît Lenglet. « Même sur les fromages », assure Laurent Godbout, chef québécois de Chez lEpicier, un resto gastronomique dans le Vieux-Port de Montréal. Il y a de délicieuses spécialités locales ici, comme le Victor et Berthold ou le Bleu dElizabeth... Le vin est principalement importé dEurope, mais il y a aussi de très bonnes bouteilles du Québec du vignoble des Pervenches par exemple notamment du blanc ; à cause du climat, le rouge, cest pas encore ça... Comme en France, ici on « tripe » beaucoup sur les vins biologiques. Viande de phoque (Benoît Lenglet/DR) Le Québec aussi a ses « foodies » La province a quelques spécialités incontournables : le phoque donc, les gibiers comme le wapiti, le bison, le cerf ou le caribou. Laurent Godbout conseille quant à lui aux Français de goûter un bon ragoût de boulettes, fameux plat québécois. Et, au rayon alcool, le cidre de glace inventé par un nologue français, mais grâce aux températures rigoureuses de lhiver québécois. Depuis environ cinq ans, la tendance « foodies » sest répandue au Québec : mitonner des petits plats chez soi ou tenir son blog de critiques culinaires est devenu branché. Il y a donc de plus en plus de restos en ville, de plus en plus de magazines ou démissions télé consacrés à la gastronomie... Au Québec, on compte environ un resto pour 400 habitants ! Benoît Lenglet remarque : « Le problème, cest que maintenant tout le monde pense quil peut ouvrir un resto... » A chaque saison, de nombreux établissements ouvrent... mais dautres ferment aussi, du fait de la clientèle mouvante. Chez LEpicier existe depuis treize ans, et il sagit dun des plus vieux restos de la ville. Des chefs plus ouverts sur létranger Bref, dun côté ou de lautre de lAtlantique, même les cuisines sont cousines. En fait, les différences se trouveraient plutôt dans les façons de faire... Selon Benoît Lenglet, le chef québécois est par exemple plus ouvert aux autres cuisines. « A lécole, ils apprennent des techniques dautres pays ; pour moi, en France, ça nétait pas le cas. » Laurent Godbout confirme : « Ici, la cuisine est plus cosmopolite, plus ouverte aux influences étrangères. » Selon lui, les chefs de lHexagone se reposent peut-être trop sur leurs lauriers, sûrs de lexcellence de la cuisine française... Et, avance Benjamin Lenglet : « Au Québec, je ne pense pas que ça viendrait à lesprit de servir des plats tout préparés, en tout cas pas en se disant restaurateur, comme on lentend en France. Si on sert un tartare, il a été coupé au couteau sur place, et pas acheté tout fait. » Pourboire et « doggy bags » Les murs de la table changent aussi dun pays à lautre. « Ici, les gens aiment la bonne cuisine, moins les restos trop guindés, analyse Laurent Godbout. Chez nous, on fait de la haute gastronomie, mais on peut venir manger en jeans ! » Et « très souvent, les Français ne laissent pas de pourboire », râlent les frères Lenglet. Les horaires des repas changent aussi : les Québécois, en hiver notamment, viennent « souper » dès 18 heures, et il est rare quils enchaînent entrée-plat-dessert comme en France. Autre différence, grâce à une nouvelle loi, au Québec on peut maintenant ramener chez soi sa bouteille de vin si on ne la pas terminée au resto. Une habitude sur le principe du « doggy bag » pour les restes du repas, que Benoît Lenglet trouve pratique, et malheureusement pas assez française : « Un jour, dans un resto à Béthune, jai demandé au serveur si je pouvais emmener les restes de ma côte à los ; ma mère était toute gênée... » source : http://blogs.rue89.com/quebecoscope/2013/09/21/en-matiere-de-cuisine-le-quebec-na-rien-envier-la-france-231016
  5. Bonjour a tous, Mon ami et moi-même souhaitons imigrer au Quebec. On as fait les démarches pour étudier via des formations professionnelles (comptabilité pour lui et cuisine pour moi). Notre centre de formation est au trois rivières, on est super content car le coin semble assez sympa, mais ce serait avec plaisir si quelques membres peuvent nous renseigner sur la ville ou leurs expériences.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines