Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'pvt'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 154 results

  1. Les trois tranches de PVT 2014 se sont écoulés, êtes-vous satisfait du résultat ? Quand avez-vous réussi à le décrocher ou comment vivez-vous votre déception ? On veut vous entendre.
  2. C'est la dernière chance d'avoir un PVT pour l'année 2014. Ce samedi 1er mars ouvre la 3e tranche du PVT 2014 pour le Canada. Nous aurons l'heure exacte d'ouverture 24 heures à l'avance. Bonne chance à tous!
  3. Le PVT est un excellent Visa pour partir comme touriste pendant 1 an (donc sans la limite touristique de 3 mois) et de pouvoir en plus travailler légalement en même temps. Par contre, voici le top 5 des raisons pour NE PAS partir en PVT : 1. Partir en PVT pour fuir ses problèmes ou ses difficultés en France La fuite en avant se solde presque systématiquement par des échecs personnels et professionnels. Si vous avez des problèmes d'intégration dans le monde du travail, alors travaillez d'abord sur vous-même. Il est insensé de partir pour fuir vos problèmes d'emploi ou personnels. En effet, ils vont être exacerbés par le changement d'environnement professionnel, l'éloignement ou les difficultés d'adaptation. Beaucoup de personnes qui quittent la France par dépit ou par dégoût de leur situation se retrouvent dans une impasse dans les 6 à 12 mois suivant leur expatriation. Vous changerez de décor, mais jamais vos problèmes qui vont vous suivre, vous rattraper et vous dépasser. 2. Partir en PVT pour sortir de la crise et de la morosité en fuyant la France La France va très bien merci ! La morosité est dans votre tête et à l'image de la France (collectivement désespérée et individuellement heureuse). Avant de partir, il faut positiver et ne surtout pas conserver une impression faussement négative de notre douce France. En arrivant au Canada par exemple, beaucoup de Français justifient leur départ par une France bloquée et sans avenir. C'est vous qui êtes sans avenir avec des telles pensées. De plus vous contribuerez à ternir l'image de la France à l'étranger aux yeux de Nord-Américains qui voient souvent d'abord le côté positif des choses. Après 3 à 6 mois vous finirez par transposer votre vision morose sur le Canada, l'Australie, le monde... et le retour en France sera extrêmement difficile. 3. Partir en PVT pour construire son avenir à l'étranger Même si le PVT peut constituer une belle expérience pour forger son avenir, c'est le plus mauvais Visa pour construire une vie dans un pays. En effet, c'est un Visa aller-retour, de touriste avec des petits emplois d'appoint à la clé. A moins de demander une Résidence Permanente le 1er jour d'arrivée, vous ne pourrez pas rester après les 12 mois de PVT (ou alors en permis de travail au dépend d'un employeur, ce qui est pire). Alors, ne venez pas en PVT pour vous établir. On ne construit pas une vie à l'étranger en demandant un Visa temporaire un samedi matin sur des serveurs gouvernementaux saturés. Cela se fait dans un processus de RP en préparant ce projet 1 an ou 2 à l'avance. Si vous voulez "tester le pays" venez en touriste tout court... 4. Partir en PVT pour relancer ou bâtir sa carrière à l'étranger Très mauvaise idée ! Le PVT a une très mauvaise réputation pour des emplois avec un tant soit peu de responsabilités. En effet, aussi compétent ou diplômé que vous le soyez, les entreprises vous considérerons pour une personne instable et un employé qui va repartir au bercail d'ici quelques mois. Le PVT est parfait pour occuper des emplois temporaires et peu qualifiés de serveur ou de réceptionniste qui font cruellement défaut au Canada ou en Australie (surtout lors des saisons touristiques). Pour un consultant en informatique, songez sérieusement à un permis de travail ou mieux à une Résidence Permanente. 5. Partir en PVT pour découvrir un pays où tout est merveilleux C'est un peu la moins pire des bonnes raisons de ne pas partir en PVT ! En 12 mois vous pourrez maintenir votre esprit de découverte et d'émerveillement (après quelques passages à vide vers 3 ou 6 mois). Par contre, le Canada ou l'Australie sont des pays avec leurs propres difficultés qui sont bien différentes de celle de l'Europe. Sans en établir la liste, ces problèmes sont aussi importants qu'en France et les surmonter est plus difficile quand on arrive de l'étranger. Alors attention aux préjugés et partez pour vous-même et non pour chercher à vivre des clichés ! Sur ce, bon succès à tous ceux qui ont appliqués en PVT cette année !
  4. Accord entre la France et le Canada relatif à la mobilité des jeunes 14/02/2014 Le ministre des affaires étrangères a présenté un projet de loi autorisant l’approbation de l’accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement du Canada relatif à la mobilité des jeunes. La mobilité des jeunes Français et des jeunes Canadiens entre les deux pays connaît, depuis de nombreuses années, une forte vitalité. A ce jour, elle s’inscrit dans le cadre de l’accord bilatéral signé le 3 octobre 2003. Au total, au cours des 10 dernières années, 20 000 Canadiens en ont bénéficié, tandis que 60 000 Français ont pu se rendre au Canada. Tenant compte de ce succès, la France et le Canada ont souhaité renégocier l’accord de 2003 afin de simplifier les procédures d'admission des bénéficiaires et de permettre d’allonger certaines durées de séjour. Un nouvel accord, modernisé, a ainsi été signé le 14 mars 2013, à Ottawa, à l’occasion de la visite du Premier ministre au Canada. Désormais, la durée des séjours pourra être portée à 24, voire 36 mois selon les cas et continuera de bénéficier aux jeunes souhaitant se rendre au Canada ou en France pour y bénéficier d’une expérience professionnelle, effectuer un stage, étudier, ou séjourner à des fins culturelles et linguistiques. L’application de l’accord sera effective dès que les procédures de ratification auront été achevées. La France est très attachée à l’entrée en vigueur, le plus rapidement possible, de ce nouvel accord. Conseil des ministres du 14 février 2014
  5. Bonjour à tous, Tout d’abord, je suis désolée si ma question a déjà été postée sur le forum, je n’ai pas trouvé de réponse pour le moment… Cela fait des années que je rêve de partir au Québec. J’aimerais me lancer et y partir pour travailler, mais je suis un peu perdue face aux démarches. Je pensais faire une demande de PVT (pour info, je suis française et j’ai 22 ans), mais j’ai cru lire qu’il fallait être français ET vivre habituellement en France. Seulement voilà, depuis mars 2013, je me suis installée en Angleterre pour un stage de 6 mois, et il est fort possible (mais pas encore certain) que je reste travailler dans mon entreprise après mon stage… Je ne répondrai donc pas au critère « résidant habituellement en France ». Je me demandais donc : si je pouvais tout de même faire une demande de PVT en utilisant mon adresse française (étant donné que tous mes papiers indiquent mon ancienne adresse française, c’est-à-dire celle de mes parents) ou si je devais me tourner vers un autre type de visa (plus compliqués à obtenir…??) ? De plus, il faut prendre en compte que mon chéri aimerait partir avec moi (il est français, a 23 ans), sachant qu’il est venu me rejoindre en Angleterre en juin 2013 mais n’y travaille pas pour le moment. Je ne sais pas si cela une importance par rapport au meilleur type de visa à choisir… Quelle vous semble être la meilleure solution dans mon cas ? J’adorerais lire vos avis à ce sujet !! Je vous remercie d’avance, Céline
  6. Beaucoup de frustration après l'ouverture des places pour le PVT Canada, beaucoup de demande et très peu de place. Que pensez-vous de tout cela ? Croyez-vous que cette méthode de "recrutement" est viable ? Considérez-vous qu'il soit nécessaire de faire tout ce battage pour si peu de place ? Comment le gouvernement du Canada devrait-il procéder pour éviter ces frustrations ? Aussi, est-ce que le mot "Vacances" s'applique-t-il réellement dans vos expériences ? Enfin, si vous souhaitez répondre à notre sondage à 4 questions : Comment vous sentez-vous après l’ouverture de la première tranche PVT ?
  7. 14 000 places disponibles en 2014 ! NOTES TECHNIQUES IMPORTANTES POUR L’OUVERTURE PVT : Veuillez lire attentivement les notes techniques suivantes afin d’améliorer le déroulement de l’ouverture pour vous et pour les autres candidats : Si ce n’est déjà fait, veuillez créer votre compte Kompass et remplir le plus possible votre demande de participation avant l’ouverture. Connectez-vous à votre compte Kompass AVANT l’heure d’ouverture. Évitez de rafraîchir trop fréquemment les pages web Kompass avant l’ouverture. Lorsque la catégorie Vacances-travail pourra être sélectionnée à l’ouverture; complétez et soumettez votre demande de participation, puis déconnectez-vous et fermez votre page web. Vous pourrez vous reconnecter ultérieurement puisque vous disposerez de 10 jours pour télécharger les documents requis et effectuer le paiement des frais de participation. Si vous obtenez un message vous indiquant que le serveur est occupé lorsque vous tentez de soumettre votre demande; essayez de nouveau. Si vous rencontrez un problème technique important, veuillez communiquer le problème à l’équipe EIC en utilisant le formulaire en ligne disponible en cliquant sur l’onglet « Contactez-nous » du site web EIC. L’équipe EIC veillera activement ces messages. Note : Utilisez la fonction « Mes Messages » de votre compte Kompass seulement si vous avez des questions reliées directement à votre demande de participation et NON pour des problèmes techniques. Pendant l’ouverture, l’équipe EIC ne pourra pas répondre aussi rapidement aux messages envoyés via la fonction « Mes Messages » de votre compte Kompass. Source: canadainternational.gc.ca
  8. les jeunes français «kiffent» le québec par mathias marchal métro 15 janvier 2014 | 16:55 signe que le canada fait de plus en plus rêver les jeunes français, les visas de travail temporaires pour les 18-35 ans pourraient senvoler en quelques heures. les permis liés au programme vacances travail (pvt) de 2012 pour le canada sétaient écoulés en 12 jours. et les 6750 pvt de 2013 lont été en 50 heures, note le webmestre du site internet monpvt.com canada. près de 30 000 dossiers de candidature avaient été reçus. la cuvée 2014 pourrait être encore plus prometteuse. selon le quotidien le parisien, les quotas pourraient même être atteints en moins dune heure. de lautre côté de latlantique, les médias français commencent à sinterroger sur ces envies daller vivre ailleurs des jeunes français. interrogé sur les ondes de radio-france international, lauteur de louvrage barrez-vous!, félix marquardt, clame que linaction des politiciens face au taux de chômage des jeunes (26% des moins de 27 ans) est la raison principale de cet exode des cerveaux. ainsi 150 000 jeunes auraient quitté la france depuis cinq ans. son vis-à-vis lors du débat, philippe jamet, président de la conférence des grandes écoles, réfute le concept de fuite des cerveaux, préférant parler de flux de compétences: «on parle de ceux qui partent, parlons aussi de ceux qui viennent», rétorque-t-il. selon les statistiques françaises, moins de 15% des diplômés, qui quittent la france, vont sinstaller en amérique du nord. même modérée, la tendance est à laugmentation. pour mieux faire face à la demande, lambassade du canada à paris a exceptionnellement repoussé de deux mois les mises en candidature pour les pvt de 2014 et revu ses méthodes de communications. par exemple, elle nenverra finalement pas dalerte courriel pour indiquer la date douverture des dépôts en candidature. linformation sera plutôt indiquée sur le site web de lambassade de 24 à 78 heures à lavance. les 6750 permis disponibles en 2014 seront attribués en trois vagues. cette formule permet aux jeunes de travailler pour différents employeurs tout en visitant le pays. les français au québec en 2012, près de 26 000 français ont débarqué au québec pour étudier ou travailler: 13 728 avec un visa de travail temporaire 7 231 admis de façon permanente 4 910 pour étudier environ 310 000 viennent aussi en tant que touristes source : http://journalmetro.com/actualites/national/430902/les-jeunes-francais-kiffent-le-quebec/
  9. PVT : l'ambassade annoncera de 24 à 72 hrs d'avance l'ouverture 2014 ! Donc soyez rassuré, vous pouvez souffler un peu !
  10. La folle ruée sur les visas jeunes pour le Canada Par Lucile Quillet Publié le 15/01/2014 à 13:26 Plus dun quart des PVTistes français vont à Montréal. Crédits photo: Paul de Coustin. Lambassade du Canada en France devrait ouvrir dans les jours à venir les candidatures pour obtenir un Permis Vacances Travail . La date sera dévoilée au dernier moment et seules 6750 places sont disponibles pour des dizaines de milliers de postulants! Le suspense est bientôt terminé. Ils sont en effet plusieurs dizaines de milliers à trépigner dimpatience, guettant chaque information pour savoir quand ils pourront postuler pour partir un an au Canada. Chaque année, louverture des candidatures pour une demande de Permis Vacances Travail (PVT) au Canada est une date très surveillée, puisque dévoilée le jour même. Pour saler le tout, les premiers postulants sont les premiers servis. Après avoir été annoncée en novembre, puis en décembre, la procédure devrait ouvrir dans les jours à venir. Haute tension dramatique garantie. Car les places sont chères. Ils auraient été 50.000 lannée dernière à postuler pour obtenir le précieux permis qui ouvre les portes du Canada pendant un an à tout jeune de 18 à 35 ans. Mais les places sont comptées. En 2014, 6750 places sont à pourvoir. Mieux vaut être aux aguets. «Il y a deux ans, les permis disponibles sont partis en deux semaines, lan dernier en 48 heures... Cette année, on craint que tout parte en 20 minutes!», anticipe Emilie Fondanesche de lassociation France-Québec, qui accompagne les jeunes dans leurs projets dimmigration et culturels. Les Français peuvent tout de même sestimer chanceux: la France possède le deuxième quota le plus élevé de PVT pour le Canada après lAustralie daprès France-Québec. Pour éviter «leffet rush», louverture des candidatures se fera en trois temps pour distribuer les 6750 places par lot de 2000 places supposées. Les jeunes qui auront manqué leur chance la première fois disposeront donc dun deuxième et troisième essais si jamais leur connexion Internet était en panne ou quils étaient en déplacement le jour de la première ouverture. UN GROS QUART DES JEUNES PVTISTES RESTENT À MONTRÉAL Lambassade cultive le mystère: on ne sait pas combien de places seront disponibles lors de la première tranche dinscriptions, ni sa date exacte. Seule certitude: elle sera seulement dévoilée le jour même de louverture des inscriptions, via le compte Twitter de lambassade du Canada !«On sent que ça pourrait être la semaine prochaine», murmure Loïs Pignot-Malapert de lOffice Franco-Québécois pour la Jeunesse (OFQJ), qui aide gratuitement chaque année des jeunes à aller au Québec pour réaliser leurs projets professionnels. Plusieurs dizaines de milliers de jeunes rivés sur un seul et unique compte Twitter depuis trois mois... Autant dire que la révélation de la date douverture des quotas de PVT en rend plus dun insomniaque. Surtout que le tsunami de candidatures qui déferle chaque année sur le site de lambassade est toujours plus fort. «On sattend à des demandes massives: ceux qui nont pas été assez rapides lan dernier retentent leur chance, cest leffet boule de neige. Cette année encore, il va y avoir de nombreux déçus», assure Loïs Pignot-Malapert. Une fois les candidatures déposées, lhabitude veut que la réponse soit délivrée dans les quinze jours qui suivent. A partir de là, le départ est normalement possible six semaines après, le temps de finaliser la procédure et obtenir un permis de travail. Pour postuler au Permis Vacances Travail, il faut avoir entre 18 et 35 ans et disposer de 2500 dollars canadiens sur son compte. Les motivations sont nombreuses: partir découvrir un autre pays, réaliser un road trip en effectuant ponctuellement des petits boulots, ajouter une expérience professionnelle à son CV voire trouver du travail dans son secteur. Certains veulent aussi améliorer leur anglais mais les PVTistes préfèrent souvent le Québec francophone, compromis idéal. «Cest lAmérique en français! explique Emilie Fondanesche. Plus de la moitié restent au Québec, dont une bonne majorité à Montréal ». SOXYGÉNER, PAS SEXPATRIER Dans un contexte français morose ,le marché de lemploi québécois, plutôt en forme, est une option stratégique de choix pour les jeunes. «Ces jeunes recherchent une expérience internationale sur leur CV .Dautres partent car ils ne trouvent pas de travail dans leur secteur dactivité en France. Une expérience professionnelle là-bas leur permet davoir une meilleure crédibilité vis-à-vis des recruteurs une fois de retour en France» nous explique Loïs Pignot-Malapert. Ceux qui en sont revenus ont vanté les vertus québécoises et mis leau à la bouche à leurs amis. Lengouement crée presque un fantasme québécois. Mais la terre dérable nest pas le monde des bisounours. «Le Québec est un territoire très accueillant mais ce nest pas leldorado. La culture nord-américaine valorise lexpérience plus que les diplômes, contrairement à la France, explique Loïs Pignot-Malapert de lOFQJ. Il faut faire ses preuves, être débrouillard et bien vendre ses expériences passés». Laventure canadienne ne correspond pas non plus au fantasme dune fuite des jeunes cerveaux toujours plus grande. «Les PVTistes partent pour se renforcer, pas pour sexpatrier. Cette expérience leur permet de soxygéner, beaucoup reviennent», relativise Loïs Pignot-Malapert. CONSEILS PRATIQUES Vous trouverez mille et une informations différentes concernant les PVT sur Internet. Il faut avant tout se fier au site de lambassade du Canada .Pour un résumé clair et détaillé de la procédure à suivre pour postuler, le Figaro Etudiant vous recommande le guide de lOFQJ . Pour être averti de louverture des candidatures le jour même, vous pouvez aussi vous inscrire à lalerte mail gratuite proposée par lassociation France-Québec ou lalerte sms de lOFQJ . source : http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/etudier-a-l-etranger/detail/article/la-folle-ruee-sur-les-visas-jeunes-pour-le-canada-4072/
  11. Bonjour, je suis désolée je sais pas du tout où poster mon message alors je le met ici (désolée aussi pour le gros pâté qui va suivre..) Voilà je suis complètement perdue en ce moment : étudiante en 1ère année de médecine, mais voulant venir vivre à Montréal, je me pose la question d’arrêter mes études de médecine. Même si la chirurgie me tente énormément, je me sens incapable d'attendre plus de 13 ans pour venir vivre au Canada (obtention du diplôme + examens d'équivalence pour le Canada). De plus je ne peux pas venir faire médecine au Canada car je n'ai pas eu mon bac avec mention (donc je pourrais pas faire le cégep science nature -surtout que j'étais très nulle en philo et littérature- , ni demander à faire directement médecine). Alors, je me suis dis de faire infirmier, ou technicien de labo, mais apparemment c'est beaucoup beaucoup de travail pour un salaire pas top ? Dooonc, m'est venu à l'esprit (c'est un métier que j'envisageais avant de faire médecine) : "pourquoi ne pas devenir agent de bord?? Je pourrais ainsi faire une demande de RP, et faire ce métier !" En plus, on peut quand même voyager un peu, et avoir un peu de temps libre. Mais en recherchant sur le net, j'ai trouvé que le salaire était d'environ 27$/h, à défaut de 72h par mois. Soit environ, 1900$ Brut. Malheureusement, je ne sais pas du tout combien cela donne en dollars net ? (Est-ce que c'est suffisant pour vivre au Canada - en payant son loyer, les factures, aller voir deux ou trois games du Canadien et quand même manger à la fin du mois?) Ah oui ! J'oubliais de vous dire que je veux faire des PVT avant de venir vivre au Canada (il faut bien profiter de notre jeunesse pour découvrir -et m'améliorer en langue- le monde non ? ) En fait, je pense arrêter médecine après cette année, -> travailler dans un magasin (ou fast food, n'importe quoi où on m'embaucherais) pendant un an, (2014-2015) -> partir un an en Australie, (2015-2016) -> revenir un an, pour retravailler un peu afin de, (2016-2017) -> partir en Asie, (2017-2018) -> retourner en France et gagner encore de l'argent avant de faire, (2018-2019) - > un PVT Canada, et pendant le PVT Canada faire une demande de RP. (2019-2020) Je vous dis cela, pour savoir si, même en ayant fait tous ses voyages, je pourrais obtenir la Résidence Permanente et demander à devenir agent de bord avec seulement un baccalauréat scientifique obtenu en 2013 ?
  12. Milloo

    PVT - Conjoints de fait

    Bonjour à tous, La date d'ouverture du PVT approche (enfin on l'espère) ! Avant de pouvoir tout envoyer, je me posais une question sur le statut de conjoint de fait. Mon compagnon et moi sommes ensemble depuis 5 ans mais nous ne vivons ensemble que depuis 11 mois. Sachant que nous serons légalement conjoints de fait le 22 janvier, est-ce que sur l'inscription nous devons nous renseigner comme tels ou comme célibataire ? Merci à tous pour vos réponses Cam
  13. Bonjour à tous, Le SOIIT organise sa deuxième rencontre « Café Action Express » mise en place exclusivement pour les travailleurs temporaires*. Le jeudi 6 février, de 8h30 à 10h30, des entreprises vous feront part de leur point de vue sur l’embauche de travailleurs temporaires lors d’un déjeuner-conférence. Les témoignages incluront : Le processus d’embauche; Les démarches administratives; Les avantages recherchés par les entreprises; Les appréhensions des entreprises; La gestion du choc culturel; Et des conseils précieux. C’est une occasion parfaite pour trouver réponse à vos questions auprès d’employeurs et ainsi orienter votre recherche d’emploi en prenant compte des subtilités du marché québécois. Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’un événement d’embauche, mais bien d’une conférence. Merci de me confirmer votre présence par courriel à mp.touzin@soiit.qc.ca ou par téléphone au 418-648-0822 poste 234. Cette activité se déroulera au SOIIT. Les « Café Action Express », 3 rendez-vous pour une intégration réussie Novembre Point de vue employé Février Point de vue employeur Avril Culture québécoise en milieu de travail *Tout type de permis de travail incluant les PVT
  14. PVT Canada : l'ouverture du Permis Vacances Travail repoussée à 2014 Le Permis Vacances Travail (PVT) proposé par l'ambassade du Canada, qui devait s'ouvrir en novembre a été repoussé à une date non encore officielle Consultez aussi : Retour au dossier étranger Etudier à l'étranger : Le Canada (Quebec) Travailler au Canada pendant vos études Concours Canada : Laetitia Ropp grande gagnante du concours "1 an au Canada" After Work Logement étudiant Les jeunes de 18 à 35 ans voulant s'exiler quelques mois au Canada devront patienter. L'ambassade du Canada en France a annoncé que l'ouverture tant attendue des demandes de permis vacances travail (PVT) sera retardée... Tous les ans, la même ruée. Des milliers de candidats au Permis Vacances Travail se précipitent, en novembre, sur le site gouvernemental du Canada pour espérer faire partie des 6750 sélectionnés. La concurrence est rude. Pour les départs en 2013, le rush de novembre 2012 n'aura duré que 50 heures : premiers inscrits, premiers servis. Cette année l'ouverture des quotas a été retardée. L'attente habituelle sera plus longue que prévue. Le nouvel accord concernant le programme Expérience international Canada avec la France ne sera mis en place qu'après sa ratification par l'Etat français. La date exacte n'est pas fixée et l'ambassade du Canada en France a indiqué, via son compte twitter, que les demandes de PVT n'ouvriraient pas "avant janvier 2014". Le PVT au Canada permet de visiter le pays et de travailler avec autant d'employeurs différents que nécessaire pendant la période de validité. On ne peut pas suivre un cursus universitaire, mais des cours à temps partiel pour une durée maximale de 6 mois sont autorisés. PVT Canada : les nouveautés pour 2014 Cette année, toutes les demandes concernant le programme Expérience Internationale Canada (EIC) seront à nouveau traitées selon l’Accord de Mobilité des Jeunes de 2003. Les PVT, attribués en 2014, auront validité de 12 mois. Aucune demande envoyée par courrier ne sera traitée. Toutes les inscriptions se feront sur le site officiel (canadainternational.gc.ca), en deux temps. L'évaluation Expérience internationale Canada permettra d'abord de déterminer si le candidat répond aux critères d'admissibilité. Il faudra remplir un compte Kompass EIC. Si la demande est acceptée, elle sera confirmée par lettre par l'EIC. Dans un délai de trois mois, une demande officielle de Permis de travail à l'office Canadien Citoyenneté et Immigration (CIC) via un compte MonCIC pourra être formulée. En cas d'acceptation, une lettre d'introduction sera transmise au candidat via son compte MonCIC. On peut participer à deux reprises au programme EIC, dans deux catégories différentes. En revanche il n'est plus permis de participer deux fois à cette initiative la même année. Une seule participation par quota est autorisée. PVT Canada : Les conditions pour y postuler Voyager et travailler au Canada pendant un an fait rêver. Les conditions pour postuler au PVT sont néanmoins très strictes. Etre de nationalité française et résider habituellement en France (France métropolitaine, les DOM et Saint-Pierre-et-Miquelon seulement). Etre titulaire d’un passeport français valide (sa validité doit dépasser d’au moins un jour le séjour prévu au Canada). Les Français doivent être âgés de 18 à 35 ans à la date du dépôt de la candidature et avoir souscrit une assurance maladie valide à l'entrée au Canada. Les frais de participation s'élèvent à 150 dollars canadiens (104€ environ). Remboursables si le candidat se voit refuser le permis de travail. Enfin, le candidat doit justifier détenir la somme minimale de 2 500 dollars canadiens, environ 1725€, pour subvenir à ses besoins sur place, pouvoir financer un billet d’avion aller-retour et n'avoir jamais participé au PVT au Canada. Il est tout à fait possible de partir au Canada en famille. Les couples doivent déposer deux candidatures distinctes. Enfin il est conseillé de disposer des documents demandés lors de l'inscription en ligne en différents formats numériques. La liste n'est pas exhaustive mais une photo d'identité, une photocopie lisible des pages d'identification de son passeport à jour et une version complète de son curriculum vitae seront nécessaires pour faire sa demande. La patience est recommandée avant de pouvoir explorer les grandes étendues enneigées. L'ambassade du Canada prévoit un délai minimal de 8 semaines pour obtenir une réponse définitive. Adèle source : http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/info/pvt-canada-l-ouverture-du-permis-vacances-travail-repoussee.html
  15. Milloo

    Lien vers Kompass

    Bonjour à tous, Je pense que je vais poser une question vraiment stupide mais où va t-on dès lors que les inscriptions sont ouvertes ? J'ai lu tous les tutos, préparé tous mes papiers mais je n'arrive pas à trouver le lien vers le Kompass. Est-ce que celui-ci n’apparaît que lorsque les quotas sont ouverts ou alors j'ai un gros problème de vue ? Merci beaucoup pour votre aide qui m'est toujours précieuse.
  16. Bonjour à tous, Tout le monde est au courant, la date de mise en service du PVT 2014 ne fait que reculer. Comme beaucoup, ça m'a mis totalement dedans au niveau de l'organisation. Du coup, je réfléchis à modifier totalement mon plan pour 2014. J'ai plusieurs questions à ce propos, parce que je ne suis pas dès plus habiles pour trouver ce genre d'informations sur le net. Avec tout ça, et pour reprendre une expression bien française, c'est le bordel. J'appelle donc à l'aide, et je sais que certains d'entre vous pourraient être en mesure de me renseigner. D'une part, ma copine est québecoise et c'est aussi pour cela que je vais faire ma demande de PVT, je connais bien le Québec mais ça a me permettre, en tout cas si j'arrive à l'avoir, de passer plus de temps sur le territoire canadien et surtout d'avoir ma première expérience de travail. Alors sur la lettre de motivation j'ai fait le topo de tout cela, pensez-vous que ce sera adopter, ou est-ce une erreur de mettre ce genre de chose personnelle sur une lettre de motivation. Ensuite, vu que l'organisation change (retard PVT) je compte partir en tant que visiteur jusqu'en mai et à partir de fin janvier et commencer le PVT en juillet. Plusieurs question là dessus : Est-ce possible de partir avant le PVT en mode visiteur. En sachant que normalement je vais commencer à envoyer mes papiers en janvier (si ça ouvre bien janvier, on sait plus maintenant), si je suis accepté, combien de temps ça prend pour recevoir le PVT ? Peut-on continuer ses démarches sur le territoire canadien. Puis-je faire débuter mon PVT en juillet jusqu'en juillet 2015 ? Voilà c'est assez compliqué tout ça mais c'est aps comme ça que j'avais vu les choses (merci à l'ambassade, au passage). J'espère pouvoir avoir quelques réponses à mes questions, je vous en serai très reconnaissant. Sur ce, merci beaucoup d'avance ! Jérôme.
  17. Milloo

    PVT en couple

    Bonjour à tous, L'ouverture du PVT approche à grand pas (normalement ) et je suis en train de me pencher sur la rédaction de la lettre de motivation. Je compte partir avec mon conjoint mais comme je l'ai lu dans plusieurs messages, nous faisons une demande de PVT chacun. Du coup je voulais savoir s'il fallait que je le mentionne dans ma lettre de motivation et si nos dossiers allaient être regroupés à un moment ou un autre ? On n'est ni marié, ni pacsé mais on habite ensemble depuis presque un an (février 2013). Est-ce que le bail suffit ? Cela fait presque 5 ans qu'on est ensemble mais du coup au vu de l'immigration on a pas encore 1 an de vie commune ... Je vous remercie une nouvelle fois pour votre aide Cam
  18. Bonjour à tous ! Je ne sais plus trop ou donner de la tête. Trop d'informations, c'est comme pas assez. Donc voila. Je suis québecoise, à Québec, et mon copain est francais, en France. Nous désirons nous marier d'ici l'été 2014, lui étant toujours là bas, et moi, à Québec. Nous désirons qu'il vienne me rejoindre quelques mois plus tard, soit dans l'été. Mais plus je lis, plus je suis mêlée dans les démarches à suivre. Bon, il peut demander un pvt et me rejoindre, et travailler toute l'année. Si j'ai bien compris, il doit détenir 3000 euros pour ça. Nous aimerions faire la demande d'immigration d'ici, durant son PVT, afin d'affronter toute cette machine bureaucratique à deux. C'est ici que je commence mes questions. Si la demande d'immigration est encore en cours à la fin de son PVT, doit il rentrer en France pour quelques mois ? Car il ne pourra plus travailler, dans un tel cas, ni ici, ni la bas... Ensuite, j'ai cru comprendre que le requérant devrait avoir 10 000$ lors de sa demande d'immigration, ce que mon chéri n'aura pas. Donc, s'il est déjà ici, à mes côtés, c'est valable quand même ce 10 000$, et si on oubli le PVT et qu'il fait carrément la demande d'immigration de la France, mais pour rejoindre son épouse, doit il posséder ce motant quand même, car assurérement, il viendrait me rejoindre, donc, a déjà un logis, et tout.... Et si nous sommes mariés, devrons nous cohabiter 12 mois pourfaire une demande de parrainage ? En fait, nous sommes très très amoureux et nous désirons vieillir ensemble. Notre mariage n'est pas un mariage d'immigration, mais d'amour, quoiqu'il arrive, on se battera. Je sais pas si quelqu'un peut m'éclairer. Soit qu'elle est la meilleure démarche dans notre situation, et si le fait que nous soyons mari et femme change certaines exigeances lors du processus. De plus, sa profession est sur la liste des 44 professions en demande. Je vous remercie à l'avance Et j'espère que votre aide nous permettra de réaliser notre rêve. Petite Miss
  19. Milloo

    EIC vs PVT

    Bonjour à tous, Au fil de mes recherches concernant les différents visas pour venir au Québec, je suis tombée sur quelque chose qui s'appelle EIC (Expérience Internationale Canada). D'après le site, il s'agit d'une sorte de visa que peuvent demander les jeunes de 18 à 35 ans pour venir travailler au Canada. Du coup, je n'arrive pas bien à comprendre la différence entre ce visa et le PVT. Est-ce que quelqu'un aurait déjà demander un EIC et pourrait m'éclairer sur le sujet ? Merci beaucoup pour toutes vos réponses
  20. Un graphique très instructif fait par le gouvernement du Canada pour mieux comprendre les étapes du EIC France :
  21. Bonjour à tous, Voilà depuis quelques mois avec mon cher et tendre, on parle de plus en plus d'aller vivre à Montréal. On est vraiment très attiré par cette ville, les gens, la culture, la nature... On travaille tous les deux dans deux grosses agences de communication mondialement connues. Mon copain aurait éventuellement la possibilité d'être muté dans son agence mais à Montreal. Du coup on se pose plein de questions : 1/ Est-ce qu'une mutation lui permet d'obtenir directement un visa (PVT ou travailleur temporaire) ? 2/ Est-ce que moi, qui le suivrait, je dois demander un PVT ou est-ce que c'est automatique ? On voudrait dans l'idéal trouver un job avant d'arriver là bas mais en même temps on a peur de rater le coche des PVT ... à ce qui parait l'année dernière, les 6650 PVT proposés sont partis en 50h ! 3/ Est-ce qu'il vaut mieux faire une demande de PVT et partir chercher un travail sur place ? 4/ Au final quelle est la différence entre le PVT et le travailleur temporaire ? 5 / Est-ce qu'on peut demander un PVT pour prolonger un visa temporaire et inversement ? Je suis désolée de vous submerger de tant de questions mais c'est réellement un projet qui nous tient à coeur Merci à tous ceux qui liront mon message barbant et à tous ceux qui y répondront ! Milloo,
  22. L'ambassade du Canada à Paris a annoncé sur son compte Twitter ce matin que l'ouverture des PVT ne se fera finalement pas en novembre comme ça été le cas ces dernières années. "Amb Canada France Merci de votre intérêt pr #EICFrance. Pr soulager votre attente, sachez que l'ouverture ne pourra malheureusement pas se faire en novembre" Merci de votre patience à tous, nous vous tiendrons au courant de l'ouverture !
  23. Le SOIIT organise une rencontre « Café Action Express » mise en place exclusivement pour les travailleurs temporaires*. Le jeudi 14 novembre, de 8h30 à 10h30, trois invités vous feront part de leur propre parcours en tant que travailleurs temporaires lors d’un déjeuner-conférence. Les témoignages incluront : les obstacles rencontrés; les solutions trouvées; les appuis pour s’intégrer au marché du travail québécois; la gestion de son choc culturel; des conseils; ainsi qu’une période de questions. C’est une occasion parfaite pour trouver réponses à vos questions et orienter votre recherche d’emploi en prenant compte des subtilités du marché québécois. Cette activité se déroulera au SOIIT. Merci de me confirmer votre présence par courriel à mp.touzin@soiit.qc.ca ou par téléphone au 418-648-0822 poste 234. Marie-Pier Touzin Agente de référence aux entreprises Service d’orientation et d’intégration des immigrants au travail 275, rue du Parvis, bureau 300, Québec (Québec) G1K 6G7 Tél. : 418 648-0822 poste 234 - Fax. : 418 648-8415 Site web : www.soiit.qc.ca Les « Café Action Express », 3 rendez-vous pour une intégration réussie Novembre Point de vue employé Février Point de vue employeur Avril Culture québécoise en milieu de travail *Tout type de permis de travail incluant les PVT
  24. Colin Bosc a pu travailler et découvrir le Yukon grâce au Programme Vacances Travail. Crédit photo : Colin Bosc Partir à laventure, grâce à un Permis Vacances Travail (PVT), au Yukon Par Anne-Marie Yvon Lundi 28 octobre, 2013 Chaque année, plusieurs centaines de jeunes entrent au Canada avec, en poche, un Permis Vacances Travail (PVT). Et inversement, plusieurs jeunes Canadiens partent à laventure grâce à ce même programme, créé en 2001. Côté francophonie, les Français et les Belges (depuis 2007 dans leur cas) ont cette opportunité. Ils doivent être âgés de 18 à 35 ans, pour les Français et de 18 à 30 ans pour les Belges. Le PVT leur permet dobtenir une expérience professionnelle nimporte où au Canada tout en voyageant. Et si lenvie de rester après leur prend, il leur est possible de faire les démarches dimmigration pour obtenir la résidence permanente. Lexpérience professionnelle acquise pendant le séjour sera dailleurs un atout dans leur dossier dimmigration. Colin Bosc est arrivé au Yukon, le plus petit des trois territoires canadiens, de cette façon, en mai 2012. Et il y est resté ! En ce moment, il effectue les démarches pour obtenir sa résidence permanente et travaille à lAssociation franco-yukonnaise, à Whitehorse. Tous les mois, il voit arriver ces jeunes venant vivre lexpérience, tout comme lui. Source et pour écouter l'entrevue : http://www.rcinet.ca/fr/2013/10/28/partir-a-laventure-grace-a-un-permis-vacances-travail-pvt-au-yukon/
  25. Bonjour à tous, Je suis un jeune architecte belge qui est actuellement en PVT à Montréal. Je ne suis ici que depuis quelques semaines, mais je suis sous le charme du Québec et j'envisage déjà de faire une demande de résidence permanente. D'où cette petite question à tous ceux qui sont résidents permanents ou qui connaissent les procédures sur le bout des doigts : Etant diplômé en Belgique (Maîtrise en architecture obtenue en 2010) si je comprends bien le tableau disponible sur le site du MICC (http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/publications/fr/divers/liste-formation.pdf) je n'obtiens aucun point à la grille pour ma formation étant donné que mon diplôme n'a aucune équivalence au Québec et que les architectes ne sont pas vraiment ce dont ce pays manque le plus (situé page 12 section E)? Ou alors j'ai l'option de le faire reconnaître par l'Ordre des architectes du Québec (procédure longue et coûteuse) afin de pouvoir obtenir 6 points (page 5)? La raison pour laquelle je me pose la question est que je ne sais pas si le fait de déposer une demande en ayant un diplôme non reconnu et une expérience de 2 ans dans mon domaine en Belgique est totalement inutile (refus certain) et si le fait de la faire reconnaître change beaucoup le résultat final (sachant que la démarche coûte de l'ordre de 2000$ je n'ai pas tellement envie de l'entreprendre pour des clous...). Tout cela en sachant que le test d'évaluation en ligne (http://www.form.services.micc.gouv.qc.ca/epi/index.jsp?languageCode=fr) me dit que "Vous semblez satisfaire aux critères de sélection du Québec" même si j'indique que j'ai obtenu mon diplôme en Belgique et que je ne l'ai pas fait reconnaître par l'Ordre professionnel qui régit ma profession... J'ai un peu l'impression que je suis dans la catégorie peut-être/peut être pas et que je pourrais être refusé sur un détail ou l'autre... Si quelqu'un a une expérience similaire qu'il pourrait partager ou une idée de personnes qui pourraient me renseigner ça serait super sympa parce que je dois avouer que pour le moment je suis dans le flou total... Au plaisir de vous lire!
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines