Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'immigration'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Lounge
    • Bilans et tranches de vie
    • Retour dans son pays
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • Études et stages
    • PVT
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Blogs

  • JohnMike0209
  • neneh Blog
  • Je quitte le Québec après 6 années ...
  • dep
  • addi68 Blog
  • equivalence de TS algérien
  • Asian stocks rose
  • Malikaben
  • ISI Institut
  • changement d’études
  • Nanynouchette Blog
  • Immigrer au Canada
  • LOOMY Blog
  • Faycal
  • LOOMY Blog
  • br
  • LOOMY Blog
  • Gigita
  • Stanofo Blog
  • simoo122 Blog
  • ouhadj B
  • medamr Blog
  • Immigration
  • deborah0631 Blog
  • ICAM
  • Marie13005 Blog
  • lyly
  • futurquébecois Blog
  • tom willis
  • VM 10 février 2012
  • +91 9571230151 love problem solution baba ji in pune
  • chantalle Blog
  • serge
  • monley Blog
  • +91-8094945424~~LoVeproblem speCiaList in usa
  • monley Blog
  • Avoir des details
  • Comme une Fleur des Neiges
  • Immigrer au Canada - S'installer au Canada - TEF/TEFAQ
  • lestachesdefraise.com
  • lestachesdefraise.com
  • alya
  • Contrat de travail bien signer mais j'attends de puis un mois l'EMIT et le CAQ
  • Ngoin Njoffa Blog
  • Naima
  • Anneetsesdéboires Blog
  • jaco
  • Johann
  • Giress
  • louisepsy Blog
  • Dodomeya
  • sonia1801 Blog
  • Monregal, Canada
  • MEDIUM ABOUBACCA
  • Soulard angélique, Sophrologue
  • desir Blog
  • Olivier
  • Tribulations Montréalaises
  • du sérieux offre de prêt
  • Dim659
  • saida-mab Blog
  • cacadupon
  • Sayang Blog
  • offre de prêt rapide en heures
  • QUEBEC L EDEN
  • How we can reset pandora password
  • tpiiquebec Blog
  • William
  • Les bonnes Z'adresses de Québec
  • Notre expatriation au Quebec
  • Meilleurs quartiers à Montreal
  • Emmanuel
  • Frabrice Durand Blog
  • Tigresse
  • ana et moi Blog
  • kuizevich
  • HarmOny NoOdle Blog
  • lexpat
  • OFFRE DE PRÊT SANS AUCUN FRAIS A L'AVANCE
  • Blueberry
  • Commencer un projet d'immigration pour le Canada (peu importe la province), preference Francophone
  • Pat au Québec
  • Gislaine
  • Pour economiser à Montreal
  • NZM
  • rachelervane Blog
  • Prepress Softwares text'20
  • Wejdi Blog
  • Away With Your Fairies
  • Rencontre avec l'ours noir du Québec
  • IMMIGRATION: LE QUÉBEC ET LE CANADA RECRUTENT
  • Elle et lui au Québec
  • lacb17
  • Renseignements logement /travail
  • tabet Blog
  • The boo family's trip of life
  • Simo7 Blog
  • Benallal
  • verification de document produit
  • Madimadi
  • Richard.H Blog
  • Demande de Visa Refuser
  • snow white Blog
  • Ielts maroc marrakech
  • lebeaulino Blog
  • Rapport EDE (évaluation de diplômes)
  • ilara Blog
  • Ren0
  • OFFRE DE PRÊT A PARTIR DE 1.000$ JUSQU'A 250.000$
  • DM
  • QUEBEC
  • équivalence diplôme
  • 4baguettes-1poutine Blog
  • RRAMZI
  • Francais bientôt Canadien
  • Demande de visa après avoir reçu la V.E
  • Wikette Blog
  • Sophia11
  • beatricemontreal Blog
  • Bilan apres 10 ans en région éloignée
  • Nouvelle année
  • Massage Therapy For Anxiety And Depression:
  • Cardiotraining à Montréal
  • Polygamie
  • aureletyo Blog
  • des petits bouts de nous
  • Mathias Vitalis Blog
  • SAGESSEDIVINE Blog
  • Dominic80 Blog
  • Crokis Blog
  • Lei Zhou Blog
  • mochlos Blog
  • boris30 Blog
  • boris30 Blog
  • Terrain.ca
  • Un avocat en immigration au Québec
  • malha Blog
  • beabertarelli Blog
  • Etudier à Montréal
  • jadelidou Blog
  • chicharito Blog
  • Blog de 2blancs-becs à Québec
  • Comment bien démarrer son entreprise en restauration ?
  • Les conseils en TI d'Abacus RH
  • mial79 Blog
  • sophie.guincetre Blog
  • Goldenbear Blog
  • J'y vais?!
  • steph18 Blog Le Caribou
  • estrelasnoceu Blog
  • angel86 Blog
  • ass badiane Blog
  • gerbuz Blog
  • popo1421 Blog
  • Malachier Michel Blog
  • diryga Blog
  • _Mathilde_ Blog
  • mustogamb Blog
  • AudreyAlice Blog
  • mustogamb Blog
  • mustogamb Blog
  • mustogamb Blog
  • Block 5 Blog
  • pas pire pantoute
  • My name is Rash
  • celestinelau Blog
  • Les globe-trotteurs à Montréal
  • fabstribu01 Blog
  • isaora87 Blog
  • QUEL FRAIS A PAYER POUR PARRAINER MON EPOUSE AU CANADA?
  • c'est par où?
  • Parado Blog
  • Mon expérience canadienne
  • Petites histoires québécoises...
  • pepettepinson Blog
  • Vivre heureux Blog
  • aurelie47300 Blog
  • Marjo et ses hommes
  • Départ pour des études et plus si tout va bien
  • daya Blog
  • Blog de Fleur
  • Thibère et Oscar à Montréal
  • popo1421 Blog
  • Le Blog de Soulman
  • Les Aventuriers du Fjord
  • Le Blog de Soulman
  • Les Aventuriers du Fjord
  • Les Aventuriers du Fjord
  • Les Aventuriers du Fjord
  • Blog d'Aloane
  • I-bureau.ca Blog
  • Aloane Blog
  • maxilvient Blog
  • sandrine01 Blog
  • sandrine01 Blog
  • sandrine01 Blog
  • Destination Montréal en Famille
  • Grignette Blog
  • Ciboulette
  • Témoignage
  • Social Media Beerlot
  • Sauvez les caribous
  • Sauvez les caribous
  • ould tahar hocine Blog
  • sophie12 Blog
  • Sophie @ Sherbrooke
  • smithggg Blog
  • Denniss Blog
  • Denniss Blog
  • Denniss Blog
  • pitoura Blog
  • Denniss Blog
  • Le journal d'une Québecoise.
  • gaugeunie Blog
  • Denniss Blog
  • parabreizh Blog
  • VINCENT VIDEOTRON Blog
  • VINCENT QUEBEC CITY Blog
  • L'HIVER SELON JOSIE
  • L'hiver selon Josie
  • Le Blog de Daphnay
  • darceywade1992 Blog
  • Kristof-montreal Blog
  • Bientôt 5 ans au Québec
  • Furnished Apartments for Rental in Montreal Quebec
  • olivier26 Blog
  • octavie40 Blog
  • Sandrine BO Blog
  • Les Immigrants
  • zoh Blog
  • zoh Blog
  • Le blog de [email protected]
  • AirMontreal
  • ma vie automobile au Québec
  • aline sanchez Blog
  • aline sanchez Blog
  • franck.s Blog
  • Minh-Anh Blog
  • Grumpy
  • gilles2 Blog
  • Manappalaches Blog
  • VeraQuebec
  • lavaut Blog
  • SAQ Espace piquette.
  • 1 permis de travail, 2 enfants et 4 valises à Sherbrooke
  • MAITRE ATTANDE
  • Schlumper
  • bouadou
  • Mes aventures au Canada : viendez les gens, on va rire (de moi)
  • permis travaille
  • salma
  • AMAL
  • Mes aventures au Canada
  • Interconnexion - Chambre de commerce du Montréal métropolitain
  • Mylene12
  • chaumierjerome12
  • Marie Faurgax
  • Chouquette
  • Crikay
  • Marty's bolg
  • BALDACCIONI
  • Rapprochement familial depuis la France
  • serge
  • Grand MAÎTRE Zo A VOTRE SOUTIENS 24 Hrs / 24 HEURS Mes CONTACTE : (+229) 98 16 56 89 Ou (00229) 98 16 56 89.
  • benjaouahdou
  • irmaledon777
  • LOBB
  • garderie au petit Paris j4w3e6
  • jean-noel150
  • En attente d'examen préliminaire
  • masson
  • jULIE
  • hutihuti
  • Retour au bercail
  • GRAND MAITRE MEDIUM LATERRE
  • BUY QUALITY FAKE/REAL PASSPORTS,DRIVER'S LICENSES,VISAS,ID CARD,CERTIFICATE([email protected])
  • Backdraft
  • Jennfa06
  • MARABOUTAGE AFRICAIN TRÈS EFFICACE
  • savoy
  • $100Metro Gift Card Today

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

  1. Le Canada est une destination riche de promesses pour les immigrants. Mais, dans le même temps, les couples qui souffrent leur immigration sont loin d'être une exception. Avoir la meilleure volonté ne suffit pas. Et quand on a dépassé la trentaine, une femme et des enfants, on n'immigre plus comme à 18 ans. Qui quitterait travail/amis/confort pour atterrir dans un appartement étroit au bout du monde et vivre de jobines ? Avant d’envisager boucler nos bagages, nous voulions, ma compagne et moi, confirmer que nous aurions vraiment de meilleures perspectives au Canada. Pour y arriver nous avons mis en place une stratégie en 3 temps : 1- effectuer un voyage exploratoire L'occasion de répondre à de multiples questions : quelle sont les régions les plus propices pour nous épanouir ? Qu'est-ce qu'il nous faut améliorer pour décrocher la job de nos rêves ? Quel programme d'immigration nous convient le mieux ? etc. 2- obtenir un premier emploi Après avoir beaucoup investi dans notre voyage exploratoire, ça a été relativement facile de sortir du lot aux Journées Québec. Le plus délicat a été de négocier un délais pour assurer le point suivant... 3- braquer la banque ! Pourquoi se contenter d’une seule job quand on est deux ? Dès le début, il était exclus que l’un de nous subisse son immigration. Si nous avons choisi le Canada, c’est pour profiter d’une meilleure qualité de vie. Pas pour qu’elle (ou moi) reparte du bas de l'échelle, accepte un emploi de second choix, devienne conjoint au foyer par défaut ou reprenne des études pour espérer accéder un marché du travail. Pas question de sacrifice. Pas de compromis. Nous avons mis toute notre énergie pour trouver une solution. Et, tant qu'à faire, aller chercher un Golden Ticket pour immigrer au Canada avec tapis rouge et petits fours. Pas moins. Je vous partage notre expérience. Cela pourrait être inspirant. Notre point de départ Le défi était le suivant : pendant que je négociais un emploi en Estrie, et avec seulement quelques mois devant nous pour effectuer les démarches d’immigration, comment trouver à coup sûr des perspectives passionnantes pour ma femme, dans la même région ? Sherbrooke, c’est pas si grand. Il n’y a pas des millions d’employeurs possibles. Encore moins qui sont prêts à engager une immigrante qu’ils n’ont jamais vue. Encore moins pour une job qui corresponde tip-top à nos attentes. Encore moins pour commencer dès notre période d’arrivée. Après réflexion, nous sommes arrivé à cette conclusion : quand on part en randonnée et qu’on n’est pas certain de trouver une bonne place où dîner, on fait mieux d’emporter son casse-croûte. Et donc, au lieu de désespérer après un improbable employeur au Canada, nous avons plutôt ciblé une entreprise locale qui souhaitait se développer au Québec. Exprimé ainsi, le défi est devenu tout de suite plus facile. Avec une économie au ralenti, trouver une PME ou une grande compagnie qui souhaite explorer de nouveaux marchés, ce n’est pas plus compliqué que de feuilleter un annuaire professionnel. Et avec un taux de chômage élevé dans certaines régions, des services encouragent des formations innovantes : cours de langues, programmes de mobilité international, certifications en tout genre, etc. En cherchant, nous nous sommes vite rendu compte que les solutions sont nombreuses pour atteindre notre objectif. Le stage international : un bon plan Nous avons opté pour une initiative de l’AWEX (Agence Wallonne à l'Exportation). Le principe est simple : 3 mois de formation théorique puis 3 mois sur le terrain pour aider l’entreprise régionale de son choix à développer ses activités internationales. L’employeur bénéficie ainsi d’une personne formée, à coût réduit - financée à 50% par la collectivité - et de tout le support nécessaire pour cette expérience. De son côté, si le stagiaire est bon, il peut espérer un vrai contrat à son retour de mission. Ma femme a ainsi pris contact avec une entreprise qu'elle admirait particulièrement et a convaincu ses responsables de développer leurs activités au Québec, plutôt qu’en Asie ou au Etats-Unis. Une fois que nous avons fait coïncider les contraintes du stage et celles de mon emploi, l'affaire était ketchup. Et nous sommes arrivés au Canada avec 2 contrats d’emploi dans nos bagages. Moi, travailleur qualifié, avec un permis de travail fermé. Elle, VRP, avec son permis de travail ouvert. Pendants plusieurs mois, elle a eu l'opportunité de voyager à travers le Québec, démontrer ses compétences, côtoyer des CEO, offrir du vrai chocolat belge, négocier de projets à... beaucoup de chiffres, loger dans des hôtels pas triste... C’est une façon très agréable, je trouve, d'acquérir cette fameuse expérience Québécoise tant indispensable. En travaillant d'arrache-pied, il ne nous aura fallu que 4 petits mois pour préparer tous les détails de ce rebond professionnel. Un investissement très rentable. A titre informatif, de nombreux organismes peuvent aider à un stage international : Pôle Emploi, Actiris, Les Jeunes chambres internationales, les associations professionnelles, etc. Au Canada, Les nouveaux arrivants peuvent aussi bénéficier de stage d’insertion : Programme Interconnexion, Carrer Edge, etc. La stratégie de couple : indispensable Clairement, l’épanouissement professionnel est l’une des meilleures clés pour apprécier son immigration. Et maintenir son couple au top. Au contraire, c'est dommage de voir des personnes chialer d’avoir mis leur carrière entre parenthèses pour suivre leur conjoint. Cela donne parfois l'impression qu'elles ont immigré en catastrophe, sans avoir eu la moindre possibilité de se préparer. Ou qu'elles ont beaucoup procrastiné en se racontant toujours les mêmes excuses : “tout est possible au Canada”, “on trouvera une fois sur place”, “c'est normal de commencer tout en bas de l'échelle”, “quand on veut on peut”, “il suffira de”, “on s'adaptera”, etc. Mouais. Comment être heureux quand son conjoint peut à tout moment regretter d'avoir sacrifié ses ambitions pour venir au Canada ? Il est important d'aiguiser son profil pour réussir son intégration au Canada. Mais quand on immigre à deux, il est encore plus crucial - et plus passionnant - de mettre en place une vraie stratégie de couple et de se donner les moyens d’atteindre ensemble ses objectifs. Soignez votre couple. Et pour l'anecdote... Faire un stage peut être un excellent moyen de réseauter. Ma conjointe n’a d’ailleurs eu aucune difficulté ni pour obtenir des recommandations ni pour se voir proposer un emploi. Et présentement elle trouve encore le temps de supporter des entreprises européennes au Québec. Avec beaucoup de plaisir. Et je l'encourage. Parce que ça contribue à son épanouissement. Et parce qu'une deuxième job de consultant international, c’est un bon prétexte pour cumuler des Air Miles et refaire régulièrement le plein de spéculoos.
  2. Bonjour, J'ai une question concertante l'obtention de carte de soleil. En effet il y a quelques semaine j'ai reçu mon visa et au mois d'octobre je pense déménager au Canada. En tant qu'une personne enceinte, est-ce que je serai tout de suite couverte par le RAMQ ou je devrai attendre la carte soleil pour pouvoir accoucher à l'hôpital ? Merci
  3. Bonjour, L'avocat m'a dit qu'il n'a rien recu appart comment vivre au Québec le 27 novembre, et depuis et mon statut est EN COURS Pouvez-vous m'aider?? Les résultats médicaux ont été reçus. Nous vous avons envoyé de la correspondance le 27 novembre 2019. Si vous n'avez pas encore fourni les renseignements ou les documents demandés, nous vous prions de le faire dans les plus brefs délais. Comme cette lettre contient des renseignements sur les informations requises, vous devez attendre de l'avoir reçue avant de nous envoyer l'information supplémentaire.
  4. Salam à tous, J'aimerais savoir s'il y a des parrainés qui ont commencé la procédure en février 2018 ou après, et qui ont déjà passé un entretien, ou qui ont même déjà reçu leur visa de rp. Dans mon cas, j'attends toujours, sachant que les 12 mois de traitement sont déjà écoulés depuis des semaines. Merci beaucoup
  5. Bonjour Pour faire bref je suis demandeur d'un PVT pour 2020. Dans l'hypothèse où j'aurais la chance d'être tiré au sort je me questionne sur l'avenir. Mon but est de partir définitivement au Canada. J'ai une préférence pour l'Ontario, mais à vrai dire, j'irai là où j'aurai le plus de chance d'être sélectionné. Le fait est que 80 programmes d'immigration existent, et que je suis un peu perdu. Pour faire court, j'ai 29 ans, célibataire, pas d'enfant, j'ai un CAP et un diplôme niveau IV (BAC), c'est un titre professionnel d'agent de la sécurité intérieure délivré par la direction générale de la police nationale, pas sûr que ça vaille quoi que ce soit au Canada. Je viserai au Canada une profession de catégorie A, B ou 0, qu'importe le secteur, si je dois faire du secrétariat pendant 2 ans, pas de soucis. Je cherche sur internet depuis des jours, sans réelles réponses à mes questions. Dans l'hypothèse où je réussirais à avoir un job dans un domaine qualifié avec une expérience professionnelle de plus d'un an, ais-je une chance d'obtenir la RP ? Si oui, est-ce qu'il y a une province où j'ai le plus de chance ? En sachant que je privilégie les provinces anglophones, mais si j'ai plus de chances de décrocher le CSQ, j'irai dans ce cas au Québec.
  6. bonjour a tous, Je viens ici pour bénéficier de vos expériences et conseils. Voici le contexte : Je suis française et je vais sur mes 47 ans. Mon chéri est québecois. Nous vivons toujours respectivement dans nos pays, j’ai fais ma demande d’intérêt sur Arrima en juin 2019. jusqu'ici rien. Notre relation dure depuis presque 4 ans. Pour être sur que je puisse le rejoindre vu mon age et bien sur par amour nous avons décidé de nous marier. Nos interrogations sont multiples. Ou vaut il mieux se marier par soucis de rapidité et efficacité France ou Québec ? Quand commencer les demarches d’immigration ? après le mariage ? ou en même temps que les demarches pour le mariage? Quand demander pour le permis de travail ? En bref nous sommes un peu beaucoup perdu, beaucoup de questions et inquiétudes pour faire au mieux et surtout que touts soient lisses. Pourriez vous nous dire par quoi commencer quel permis demander, bref pouvez vous nous faire un retour de vos expériences et vos conseils sil vous plait ? Merci beaucoup.
  7. Maîtriser le français est essentiel pour réussir son intégration au Québec, mais est-ce suffisant pour assurer la réussite de son immigration? La question est ouverte. Pour ce qui me concerne, avec un statut de travailleur temporaire, je ne veux écarter aucune option. Il est possible que mes enfants fassent leur vie au Québec tout comme il est possible qu’un jour ma compagne me convainque de poursuivre notre aventure en Nouvelle-Zélande, que nous migrions en Amérique du Sud ou simplement que nous nous installions dans une autre province canadienne. Qui sait de quoi notre avenir d'immigrant sera fait ? D’ici là mes enfants continuent leur scolarité dans une école bilingue. Et voici quelques éléments que je partage sur l’avantage d’être bilingue en tant que nouvel arrivant. Autant que je me souvienne, en Belgique, être trilingue est un prérequis de base pour la beaucoup d’emplois de qualité. C’est sans doute pour cela qu’encore aujourd’hui, j’ai du mal à me faire à l’idée que beaucoup de mes voisins québécois maîtrisent si imparfaitement l’anglais. Ici, en Amérique du Nord. Ici, dans la région de Sherbrooke. Nous avons pourtant une présence anglophone relativement importante - à Lennoxville ou North Hatley par exemples - et la frontière US n’est qu’à une trentaine de minutes. Pendant les périodes touristiques, la gêne est palpable. Quand nous vivions à Toronto, ma conjointe a travaillé un temps dans l’aéronautique. Après quelques jours seulement, elle devenait le principal point de contact notamment de tous les fournisseurs québécois. Outre ses habiletés, ce qui a justifié cette promotion rapide : elle était la seule personne parfaitement bilingue dans tout son département. Une qualité différentielle qui s’est avérée gagnante. Dans un économie globale, être unilingue peut vite devenir un handicap. Il y a quelques mois, je discutais avec un informaticien de Chicoutimi. Il m’expliquait qu’après plus de 25 années dans la même compagnie québécoise, certains collègues qui étaient rentrés en même temps que lui sont, depuis, devenus directeurs. Lui a sans doute atteint prématurément l’apogée de sa carrière. Il aurait pu évoluer vers plus de responsabilités : diriger des équipes au Canada ou en Inde, négocier avec des fournisseurs d’autres provinces, etc. Mais à l’évidence sa non-maîtrise de l’anglais ne lui permet pas de nourrir de trop grandes ambitions. Résultat : la compagnie a recours au recrutement international pour chercher à l’étranger des gestionnaires parfaitement bilingues. Le Canada est officiellement un pays bilingue. Mais avec un seuil de 18% d’après les chiffres du dernier recensement. Cela laisse pas mal de place pour les immigrants qui auront pris la peine d’investir du temps et tout l’effort nécessaire pour maîtriser les deux langues nationales. Pour les autres, cela reste dommage de vouloir immigrer au Québec par défaut, parce qu’on ne maîtrise hélas que le français. Au contraire, arriver sur le marché du travail en présentant des compétences que la plupart des Canadiens n’ont malheureusement pas c’est, d'après ma petite expérience personnelle, une excellente carte à jouer pour booster son immigration. Particulièrement lorsqu’on sort de nulle part, avec un diplôme délivré par un établissement inconnu, des références professionnelles suspectes et des recommandations douteuses. Voilà sans doute pourquoi aussi, même lors des Journées Québec, la plupart des recruteurs prennent quelques instants pour sonder le bilinguisme des candidats à l’immigration. Alors, le bilinguisme: un avantage plus important qu'il n'y paraît?
  8. Bonjour, Je travaille à Quebec, j'ai une CSQ valide jusqu’à Février 2021 et ma demande de resident permanent est en cours de traitement. J'ai fait une demande d'extension en ligne de mon permis de travail le 1er Avril 2019 dont la date d'expiration est 30 Mai 2019. Mais j'ai reçu un refus le 25 Juillet 2019 à cause que j'ai envoyé le mauvais code A75 d'exemption de l'étude d’impact sur le marché du travail. Le 12 Août 2019 j'ai envoyé une demande de restoration de mon status avec l'aide d'une avocate d'immigration et avec un nouveau code A75. Mais j'ai reçu un deuxième refus le 27 Novembre 2019 et le motif était que j'avais pas le droit d'exemption de l'EIMT car mon permis de travail était expiré au moment de la restoration. Mon avocate était en choc car elle m'a dit que j'étais exempté et j'aurais du avoir mon status à nouveau. J'ai besoin de l'aide svp car je ne peux pas trouvé cette information ailleurs pour la restoration d'un permis de travail pour les détenteurs de CSQ. J'ai bien fait mon application avant que les 90jrs s'expirent. Est ce que j'avais le droit de faire une restoration de status travailleur sans l'EIMT? Merci
  9. Bonjour! Je viens d'arriver dans ce forum et j'espère que cette section soit la bonne! ça fait une dizaine d'années que je n'utilise pas de forums! Quelques détails sur moi: j'habite en Ontario depuis février avec un permis de travail temporaire et fermé. Je travaille à l'université et dans quelques semaines ils vont me renouveler le permis de travail pour 1 an. Mon copain a un permis de travail lié au mien mais c'est ouvert donc il peut travailler où il veut. Je n'avais pas pris en considération la possibilité de me déplacer dans la partie francophone du Canada mais le mois dernier j'ai eu une proposition pour un job à Montréal. L'employeur est très collaboratif mais il ne sait pas ce qu'il faut faire et surtout quelles sont les possibilités pour moi et mon background pour pouvoir me déplacer à Montréal et travailler pour lui. C'est une offre pour moi très importante soit à cause du sujet, soit parce qu'il s'agit d'un "CDI" et ça serait mon premier CDI! Honnêtement je me sens un peu perdue parce que je n'avais pas considéré aller à Montréal avant. Si je connais bien les programmes d'immigration pour l'Ontario ce n'est pas le cas pour le Québec. En plus, j'avais commencé l'entrée express pour l'Ontario et j'ai déjà tous les documents prêts pour demander la résidence permanente. Encore quelques détails: Je n'ai pas la nationalité française mais j'ai réussi le TCF Canada avec les notes les plus élevées (et aussi IELTS). J'ai un doctorat français qui compte 3 ans d'expérience de travail normalement. Je suis en train de lire comment ça marche pour le Québec. La RP je crois qu'elle prend trop de temps: 17 mois au minimum! Dans ce cas-là je pourrais obtenir avant la RP en Ontario et après me déplacer au Québec. Mon employeur m'a parlé du PEQ mais si j'ai bien compris c'est réservé seulement aux gens qui ont un diplôme québécois? Merci pour l'aide!
  10. Hey ! Long story short, je viens de France et je vis au Canada depuis août 2018, j'ai un statut d'étudiante depuis le même mois, et valide jusqu'à août 2021. Seulement, après 1 an et demi à étudier dans le même programme, je me suis rendue compte que je n'étais peut-être pas faite pour ça, et je struggle pas mal aussi, et j'aimerais changer de programme d'études (et d'université), je vais quand même finir ma session (parce que j'ai quand même payer une blinde je vais pas abandonner maintenant). Seulement je ne veux pas réappliquer pour la session d'hiver 2020 directement, je voudrais prendre une pause et appliquer pour l'automne 2020. Entre temps, je ne veux pas quitter le Canada. Je souhaiterais, changer mon statut, de janvier à août 2020, et simplement travailler (donc permis de travail), puis redevenir étudiante (donc permis d'études à nouveau), pour la rentrée de la session d'automne 2020. Les sites canada.ca ou cic.gv.ca ne m'ont pas vraiment aidé, je suis encore plus mélangée après les avoir consulté. J'aimerais donc savoir si certains ont changé de statut au Canada pendant que leur permis (études ou travail) était encore valide, puisque je rappelle que mon permis d'études est valide jusqu'à août 2021. Ou si d'autres pourraient directement me dire vers quel formulaire m'orienter ou quelle demande exacte je dois faire. Sinon simplement me faire part de vos expériences, et quelles démarches vous avez suivies, ou quelles démarches je devrais suivre ? (si je dois forcément retourner en France, ou si c'est possible de rester au Canada, etc). Je compte aussi aller au MIDI à Montréal et au Consulat de France pour avoir plus d'infos sur place.
  11. Bonjour à tous, Je vois qu'il n'existe pas de sujet existant sur la Nouvelle-Écosse, et pourtant, quelle belle et accueillante province ! Je suis arrivée de France à Halifax en octobre 2014 et en tant qu'agente aux communications et au marketing pour le CDÉNÉ (Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse) voici quelques précieuses informations que j'aimerai partager avec vous si vous souhaitez immigrer en Nouvelle-Écosse : Tourisme Ses côtes de près de 7 400 km baignent dans l’océan Atlantique. Ses régions urbaines et rurales permettent d’infinies possibilités pour se réaliser aux plans professionnel et personnel. Malgré le fait qu’elle soit une province anglophone et que son marché du travail fonctionne majoritairement en anglais, la Nouvelle-Écosse offre d’excellentes possibilités de carrières aux individus qui maîtrisent également le français. Sa situation géographique est aussi avantageuse du point de vue des affaires en raison de sa proximité avec les marchés européens et américains. D’ailleurs, la Nouvelle-Écosse compte un aéroport international, l’Aéroport international Stanfield d’Halifax, qui offre des vols directs vers plus de 11 pays, en plus de vols à l’intérieur du Canada et vers les États-Unis. Il est également important de souligner que le coût de la vie en Nouvelle-Écosse est faible, ce qui entraîne un pouvoir d’achat plus élevé ainsi qu’une plus grande qualité de vie. Vivre en français Il existe, en Nouvelle-Écosse, des communautés de langue française établies depuis longue date. Leur présence date du 17e siècle et leur population est connue sous le nom des « Acadiens et Acadiennes ». Encore aujourd’hui, la langue française est utilisée dans ces communautés. Du point de vue de la langue, 10 % de la population néo-écossaise, soit près de 100 000 personnes, peut s’exprimer en français. Bien que seulement 4 % des résidents de la Nouvelle-Écosse possèdent le français comme langue maternelle, près d’une demi-douzaine de ses collectivités comptent un nombre important d’habitants qui s’expriment dans cette langue. Les personnes d’expression française forment la majorité dans trois de ces régions. Les familles d’expression française ont accès à plus de 20 écoles publiques francophones chapeautées par le Conseil scolaire acadien provincial (CSAP). De plus, l’Université Sainte-Anne offre des programmes universitaires et collégiaux en français dans ses cinq campus. Enfin, de nombreux organismes régionaux, provinciaux et institutionnels offrent des services variés en français aux diverses collectivités où un nombre élevé de résidents s’expriment en français. Bref, il est possible d’envisager une vie riche et stimulante en français en Nouvelle-Écosse! Emploi La Nouvelle-Écosse a un besoin grandissant de recruter des travailleurs qualifiés provenant de l’étranger pour réaliser son plein potentiel. Notre province est d’une beauté exceptionnelle, elle prend racine dans des communautés fortes et elle offre son lot de possibilités à saisir. Important! dans le cadre du projet pilote d'immigration au Canada atlantique, certaines professions sont prioritaires pour l'immigration en Nouvelle-Écosse lors de votre demande d'entrée express. Voici la liste : # Titre des professions CNP Niveau d compétence 1 Vérificateurs/vérificatrices et comptables 1111 A 2 Autres agents financiers/agentes financières 1114 A 3 Professionnels/professionnelles en publicité, en marketing et en relations publiques 1123 A 4 Adjoints administratifs/adjointes administratives 1241 B 5 Techniciens/techniciennes en comptabilité et teneurs/teneuses de livres 1311 B 6 Ingénieurs civils/ingénieures civiles 2131 A 7 Analystes et consultants/consultantes en informatique 2171 A 8 Programmeurs/programmeuses et développeurs/développeuses en médias interactifs 2174 A 9 Techniciens/techniciennes de réseau informatique 2281 B 10 Agents/agentes de soutien aux utilisateurs 2282 B 11 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées et infirmiers psychiatriques autorisés/infirmières psychiatriques autorisées 3012 A 12 Infirmiers auxiliaires/infirmières auxiliaires 3233 B 13 Enseignants/enseignantes au niveau collégial et autres instructeurs/instructrices en formation professionnelle 4021 A 14 Techniciens/techniciennes juridiques et personnel assimilé 4211 B 15 Travailleurs/travailleuses des services sociaux et communautaires 4212 B 16 Représentants/représentantes des ventes financières 6235 B Professions en demande en 2016 Les chiffres entre parenthèses, qui suivent le nom des professions, correspondent à un code CNP, soit un code de la Classification nationale des professions. La CNP est la référence reconnue des professions au Canada. Le générique masculin est utilisé dans le but d’alléger la lecture du texte. Il désigne à la fois les femmes et les hommes. Professions des affaires, des finances et de l’administration Vérificateurs et comptables (1111) Profession réglementée* Analystes financiers et analystes en placements (1112) Non réglementée Professions de la santé Omnipraticiens et médecins en médecine familiale (3112) Réglementée* Infirmiers autorisés et infirmiers psychiatriques autorisés (3012) Réglementée* Infirmiers auxiliaires (3233) Réglementée* Technologues de laboratoires médicaux (3211) Réglementée* Physiothérapeutes (3142) Réglementée* Ergothérapeutes (3143) Réglementée* Sciences naturelles et appliquées et professions apparentées Ingénieurs civils (2131) Réglementée* Ingénieurs mécaniciens (2132) Réglementée* Ingénieurs électriciens et électroniciens (2133) Réglementée* Ingénieurs informaticiens (2147) Réglementée* Analystes et consultants en informatique (2171) Non réglementée Analystes de bases de données et administrateurs de données (2172) Non réglementée Programmeurs et développeurs en médias interactifs (2174) Non règlementée Professions en sciences sociales et en éducation Psychologues (4151) Réglementée* Éducateurs et aide-éducateurs de la petite enfance (4214) Réglementée* *Certaines professions et certains métiers sont réglementés en Nouvelle-Écosse. En d’autres termes, un permis d’exercice est exigé. Pour en découvrir davantage visitez http://immigrertravaillerne.ca/professions-reglementees/ Pour en savoir plus sur les services du CDÉNÉ et la Nouvelle-Écosse, rendez-vous sur http://immigrertravaillerne.ca/ et contactez nos agents par courriel : Agente de recherche - [email protected] Agente en immigration économique - [email protected] Liste (non exhaustive) des organismes francophones en Nouvelle-Écosse par secteur : Santé Réseau santé Nouvelle-Écosse Vie communautaire et culturelle La fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse Conseil communautaire du Grand-Havre Fédération culturelle acadienne de la Nouvelle-Écosse Regroupement des aînés de la Nouvelle-Écosse Centre de ressources pour les familles militaires Fédération des femmes acadiennes Nouvelle-Écosse Centre communautaire de la Rive-Sud Association de la Vallée Centre francophone communautaire de Truro Conseil acadien de Par-en-Bas Centre communautaire étoile de l'Acadie L'Acadie de Chezzetcook Centre communautaire culturel La Picasse La Société acadienne de Clare Société acadienne Sainte-Croix Centre culturel et galerie les Trois Pignons Éducation et jeunesse Conseil scolaire acadien provincial Conseil jeunesse provincial Université Sainte-Anne Garderie Le Petit Voilier Alliance Française Halifax Fédération des parents acadiens Nouvelle-Écosse The French Doctor Prématernelle le Jardin d'Evra Fleur de Lys Centre provincial de ressources préscolaires Jeux de l'Acadie Nouvelle-Écosse Équipe alphabétisation Nouvelle-Écosse Juridique Association des juristes d'expression française Nouvelle-Écosse Immigration Immigration Francophone Nouvelle-Écosse Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse Emploi et entreprise Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse Chambre de commerce francophone Halifax Média Le Courrier de la Nouvelle-Écosse Radio Canada Oui 98.5 CIFA FM 104.1 CITU FM 104.1 CKJM FM 106.1(Chéticamp) / 92.5 (Pomquet)
  12. Bonjour à tous. Je mets ça là pour avertir celles et ceux qui se laisseraient tenter par cette arnaque. https://www.rtl.fr/actu/conso/enquete-arnaque-aux-services-d-aide-a-l-immigration-au-canada-7797269649
  13. Bonjour tout le monde, Je voudrais aller vivre ailleurs (Europe ou Amérique du Nord de préférence) et je demande à une âme pleine de bienfaisance de m'héberger là-bas le temps de trouver un travail. En sachant que je ne veux plus etudier car j'ai 28 ans et les études ... Merci bien ! J'ai un profil très intéressant. Quelle est la meilleure façon d'atteindre mon objectif ?
  14. Bonjour à vous, j'ai parrainé mon mari et on a fait une demande de CSQ, j'aimerai savoir si un parmis vous pourrait m'envoyer un exemplaire du CSQ (EN EFFACANT VOS DONNéES PERSONNELLES) bien sûr! C'est juste parce que j'aurais besoin de savoir c'est quoi qui est écrit comme information à titre personnel. Sinon es-t-il possible de me dire s'il y a mention de renseignement sur la situation familiale inscrit dessus ou non. Ça serait grandement apprécié, merci d'avance !
  15. Bonsoir a tous ,je vous montre mon expérience , Voila j'ai reçu l'admission par l’université de chicoutimi et deposè pour CAQ et j'ai recu la rèponse approuvè après quant j'ai deposè au permis d'etudes pour moi sachant que je suis mariè et j'ai deux enfant ,j'ai dépose pour mes deux enfant les dossièr pour visite temporaire j'ai dèposè le 17 /07 après le 30/07 mon envoiè que mon passport est au bureau des vis de canada finalement c'est un refu sachant que je ne travail pas actuellement et les justification de ressource financièr c'est au mon de mon mari les motifs de refus c’était : 1)Il sont pas convaincu que je quitterai canada après mes etudes (la raison de votre sejour). 2)les perspètives d'emploi dans votre pays et limitè . 3)Compte tenu de votre situation actuelle en matière d'emploi. 4)Conpte tenu de mes bien immobilière et ma situation financière. S'il vos plait je vous quelqun maidè pour resoudre et rèpondre au exigences et merci.
  16. Bonjour tous le monde ; Je suis nouvelle sur ce forum! Je vous sollicite selon vos expériences antérieures car je souhaite immigrer au Canada plus précisément au niveau de la Colombie britannique avec mon mari et mon enfant. Alors ma question concerne l'équivalence des diplômes au canada ! J'ai un Master universitaire spécialisé et une licence fondamentale, je me demande si je dois évaluer les deux diplômes ou bien le plus récent ?? Aussi, mon mari est Physiothérapeute il a étudié 3 ans dans une école de kinésithérapie !! d’après mes recherches il s'est avéré que les métiers des omnipraticiens ne sont pas soumis à l'EDE ?! à votre avis que pourrons nous faire dans ce cas ?? Sachant, que je serai le requérant principale ! Merci d'avance de votre aide.
  17. Bonjour, J'aimerai bien savoir est ce que le ministère de l'immigration du Québec a invité des candidat inscrit sur le portail Arrima ? Merci.
  18. Appel à témoin : discrimination à l’embauche d’immigrants francophones au Québec Bonjour, Dans le cadre de recherches sociologiques, je compile des témoignages de francophones (langue maternelle) pensant avoir été victimes de discrimination à l'embauche que ce soit à cause de leur genre, de leur pays d'origine (immigration de première génération - Belgique, France, Suisse, pays d’Afrique francophone….). et/ou leur niveau d’étude. N’hésitez pas à me contacter afin d’obtenir plus d’information. Au plaisir de vous parler, Séverine
  19. Bonjour à tous. Je m’appelle cyril, et je suis entrain de remplir les formalités pour partir au Canada au mois de avril. j’ai trouvé l’employeur. Celui ci m’a envoyé la promesse d’embauche, le contrat, et le tuto pour remplir la demande de permis en ligne. mais là je bloque. En effet ils demandent de fournir les lettres d,employeur ou j’ai travaillé ainsi que mon parcours des deux dernières années. Je suis artisan depuis 2012. Et en termes de lettres employeur je n’ai que des certificats de travails mais qui date d’une dizaine d’annees. ce qui m’inquiete C’est que si je ne teletransfere pas tout les documents l’application refuse de transmettre ma demande. qui peut me dire quoi faire et comment? je ne peux que attester de mes compétences d’artisan... pour les 5 dernières années (auto_entrepreneur) merci d’avance pour votre aide.
  20. Bonjour ! Je m'appelle Maxime, j'ai 25 ans et je projette de m'installer définitivement au Canada (d'ici 2 ans et en Ontario plus précisément). Je souhaite m'installer seul et exercer en tant que travailleur indépendant, optant donc pour la forme "entreprise individuelle". Comme beaucoup, je m'interroge sur le visa le plus adapté à ma situation. Au cours de mes recherches j'ai trouvé sur divers forums et sur le site du gouvernement canadien tout un tas d'informations : beaucoup de très pertinentes mais aussi des informations datées et/ou confuses voire contradictoires. Afin d'éviter de commettre des erreurs je souhaiterais poser plusieurs questions ; et je viens demander l'avis de personnes ayant également vécu cette situation ou étant calées sur le sujet même sans avoir été directement concernées. - Existe t-il des délais légaux de lancement d'une activité (dans le cas de "création" d'une entreprise individuelle) une fois sur le sol Canadien ? - Les visas pour entrepreneurs que j'ai trouvé étaient soumis à une condition d'apport d'au moins 100 000$. Or, je ne dispose "que" du tiers de cette somme (sans dette) ; ce qui est déjà très largement suffisant pour lancer mon activité de service qui suppose très peu d'investissement financier. Ce visa semble donc inadapté à ma situation. Existe-il un autre type de visa qui soutiendrait les travailleurs indépendants et dont je n'aurais pas connaissance ? - Est-ce une bonne idée d'intégrer le Canada via un PVT ? La durée du PVT étant de 24 mois, existe t-il un moyen ou une demande à produire pour rester durablement sur le territoire Canadien sans avoir à retourner en France au terme du PVT ? (il y a le PEQ pour le Québec mais qu'en est-il de l'Ontario ? Ce type de programme fonctionne t-il pour les travailleurs indépendants ?) - Existe-il une autre demande plus adaptée à ma situation ? (comme la demande de résidence permanente ; mais j'ai entendu tout et son contraire sur ce sujet lorsque la demande est produite depuis l'étranger donc c'est un peu confus pour moi) - J'ai vu qu'il est possible d'exercer une activité en freelance avec un PVT mais est-il légal d'enregistrer son entreprise individuelle sous ce statut ; vu que l'enregistrement d'une EI est obligatoire à partir de 30 000$ de revenus annuels ? (ça peut sembler un peu bête comme question mais c'est pour être sûr à 101% d'éviter une mauvaise surprise ou d'être plafonné à 30 000$ de revenus annuels ; ce qui est déjà très bien celà dit). - Avez-vous (et j'en suis sûr) d'autres idées ou conseils ? "Merci bin gros" et d'avance pour vos réponses.
  21. Bonjour, J'ai fini mes études au Canada cette année j'allais faire une demande post-diplôme et de ce que j'ai compris je n'ai pas besoin de faire une nouvelle demande de CAQ. Par contre je lie mon conjoint a ma demande et il souhaite prolonger son permis de travail ouvert je me demandais est ce qu'on doit faire une demande de CAQ pour lui par contre ? Impossible de joindre le CIC par téléphone une fois les 15 min de blabla automatisé le service raccroche automatiquement... j'essaie de boucler ça cette semaine. Merci
  22. Hello tout le monde !! Dossier envoyé à Sidney pour rapprochement famillial avec ma compagne le 23 Avril 2019. J'ai reçu le 18 Juin 2019 un e-mail me demandant de régler des frais pour faire ma biométrie. Paiement fait, envois mail certifiant le paiement. Je dois maintenant attendre un retour du IRCC afin de prendre un rendez-vous. Le 21 Juin (ce matin), j'ai reçu un mail m'invitant à faire ma visite médicale. J'ai rendez-vos avec un Medecin agrée le 28 Juin. D'après votre expérience, est-ce que les délais sont correct ? A votre avis, à ce stade, combien de mois rest-il avant que ma demande soit finalisée ? Merci beaucoup de votre grande aide !! Stan
  23. slt bonjour et aîd moubarak a tous je suis vraiment perturbé , quelles sont les étapes pour aller immigrer au canada ? PS: j'ai niveau BTS Merci
  24. bonjour, c'est quoi l'équivalant d'un BTS en communication et industrie graphique ( CIG) algérien et ça donne combien de points pour le CSQ merci
  25. Bonjour, Je suis un jeune papa âgé de 29 ans, je suis à la recherche d'un emploi au Canada pour assurer une bonne vie a ma petite famille. Je suus vraiment perdu, si quelqu'un peut me donner des informations claires sur les étapes d'immigration, j'ai déjà essayer une agence d'immigration mais c'est chère. Merci d'avance.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com

Advertisement