Jump to content

kiki75

Habitués
  • Content Count

    2,631
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    29

Reputation Activity

  1. Like
    kiki75 reacted to Guinness in Mon enfant a la double nationalité mais...   
    Il pourra garder la double nationalité comme tout français ayant la nationalité Canadienne ou tout Canadien ayant la nationalité française.
  2. Like
    kiki75 reacted to Cherrybee in changer de province   
    Juste une question, de ma part cette fois-ci. Tu maîtrises parfaitement la langue arabe; tu as des diplômes universitaires apparemment. Quitte à émigrer, puisque ça a l'air si important pour toi, pourquoi tu n'émigres pas dans un pays de langue arabe? Tu serais comme un poisson dans l'eau....
  3. Like
    kiki75 got a reaction from Jade in À propos de la capacité financière à l'arrivée   
    pourtant ces fonds sont tellement minimes par rapport à la réalité qu'il faut franchement être kamikaze pour ne même pas venir avec ce montant
  4. Like
    kiki75 reacted to bencoudonc in changer de province   
    Ils valoriseront ce que tu leur MONTRES que tu peux faire. Alors tu prends une jobine pour commencer, tu fais tes preuves, tu accumules une expérience locale et après, si tu as les capacités et les compétences qu'il faut, tu finiras par faire ta place.
  5. Like
    kiki75 got a reaction from Equinox in L'enterrement : Je rentre chez moi définitivement!   
    Si rentrer chez vous vous rend heureux, n'hésitez pas. et même je devrais même dire de beaucoup réfléchir avant de faire le grand saut.
    je suis de l'avais d'Equinox sur le fait que le départ de Lebleu a été très douloureux pour lui. Quand on ne parle pas de ses projets à ses parents ca en dit long sur les relations
  6. Like
    kiki75 reacted to grizzli in changer de province   
    Commence par faire tes preuves avec un job alimentaire.
  7. Like
    kiki75 reacted to Guest in changer de province   
    Mimou depuis ton début sur le forum, les mêmes mots reviennent sur ton clavier : rapide facile.

    Faut que tu comprennes le concept. Si les choses peuvent être bien plus commodes ici qu'ailleurs, rien ne se fait facilement. Ça prend bien de l'huile de coude et du jus de mollet.

    Si tu es prêt à travailler dur, aussi bien sur toi qu'au niveau professionnel, alors et seulement à ce moment là, les choses peuvent devenir possibles.
  8. Like
    kiki75 reacted to Equinox in L'enterrement : Je rentre chez moi définitivement!   
    Heille les rigolos, si vous avez un problème avec ce que j'écris, et si ça vous touche trop profondément pour admettre que vous avez tous un complexe familial...Écrivez moi en MP ce sera plus honnête de votre part.

    Si vous n'êtes pas capable de comprendre ce que je supposais, il suffira que vous fassiez l'effort d'apprendre à lire et surtout d'apprendre à comprendre, et vous irez lire le post d'avant départ de Lebleu. (parce qu'il se trouve que je lis ce qu'il écrit le ti'bleu).

    Alors à vos claviers les cheapos !


  9. Like
    kiki75 reacted to Equinox in L'enterrement : Je rentre chez moi définitivement!   
    Je ne fais pas entrer votre mère la dedans, simplement, que la difficulté que vous éprouviez à annoncer votre décision, démontre que vous n'êtiez pas réellement mûr pour une immigration.

    Cette remarque n'est en rien méchante, c'était une précision que je demandais.

    Je peux être beaucoup plus méchant dans mes propos, c'est certain, mais dans votre cas, il n'est pas vraiment necessaire de rajouter à votre désarroi, un surcroit d'amertume.

    La bise à votre Maman
  10. Like
    kiki75 reacted to laureenfr in Pour un Québec mi-lingue!   
    Merde je suis comptable ! Pas le choix d'apprendre l'anglais !!!

    Faut aussi que j'apprenne l'arabe ???
  11. Like
    kiki75 reacted to juetben in Pour un Québec mi-lingue!   
    hein c'est vrai?? tu es en train de me dire que c'est comme ici... ben alors qu'est ce que tu nous fais c... à perpétuellement chercher la petite bête!! si au moins on arrivait à savoir ou tu veux en venir en dehors de ton éternel discours que le québec c'est de la merde, les quebecois sont racistes, et personne ici n'a voulu de toi!!
  12. Like
    kiki75 reacted to kobico in Pour un Québec mi-lingue!   
    Je dédie ce texte à immigrant_1978 et à tous les malheureux colonisés francophones qui auraient préféré l'être par l'Angleterre plutôt que par la France.

    immigrant_1978 a écrit:




    Frénésie de l'immersion anglaise

    Pour un Québec mi-lingue !

    Qu'ils soignent leurs complexes !


    chronique de Nic Payne
    vendredi 18 mars 2011


    Quand on discute de l'enseignement de l'anglais au Québec, tout comme lorsqu'on aborde la question du cégep en français pour tous, le débat part immanquablement dans tous les sens, et on confond allègrement certaines choses.

    Par exemple, on oublie rapidement la différence entre l'apprentissage des fondements d'une langue seconde à l'école, et la pleine maîtrise de cette langue, qui s'acquiert dans un contexte de nécessité. En ce sens, là où l'on croit voir la faillite du système d'éducation à enseigner correctement l'anglais, peut ne se trouver que la simple démonstration de la non-nécessité de parler cette langue pour tel ou tel individu.

    Au lieu de se faire les colporteurs de l'asservissement linguistique tous azimuts, ceux qui déplorent que le Québec soit " seulement " six fois plus bilingue que le Canada et neuf fois plus trilingue devraient se réjouir quand ils voient qu'il y a moyen de fonctionner en français, et uniquement en français, à Québec, Bonaventure ou Val D'Or. Nous devrions avoir l'ambition d'élargir cet horizon, et non pas rougir de honte devant notre propre succès.

    Évidemment, cette aspiration peut paraître extravagante quand on l'aborde à l'aulne de ce qu'un statut de province laisse normalement entrevoir.

    Mais voilà, la poursuite de ce genre d'idéal, en passant par l'unilinguisme institutionnel y compris dans les écoles, rencontre souvent la résistance de ceux qui veulent y voir un déni de la valeur, indubitable j'en conviens, du plurilinguisme individuel, et qui en viennent parfois à donner l'impression qu'ils s'inquiètent davantage de la situation de l'anglais que de celle du français, ce qui est proprement absurde.

    Cela témoigne d'une autre zone de confusion dans ce débat : on ne fait pas toujours la distinction entre l'adhésion aux vertus du plurilinguisme, et le besoin irrépressible d'identification à une culture dont on croit mordicus qu'elle " ouvre sur le monde ", qu'elle rend riche et prospère, qu'elle branche directement sur le cosmos, sinon sur l'univers, et quoi encore. Dans cette perspective, il arrive pour certains que l'apprentissage de l'anglais comme langue seconde ne suffise pas à combler leur avidité de bilinguisme anglais-français ; Il faudrait être " parfaitement bilingue ", souhait qui évoque une idéologie du bilinguisme selon laquelle un individu doit posséder de façon égale deux langues et deux cultures. Avant même de débattre du degré de faisabilité d'une telle chose, le simple fait qu'on s'y sente tenu, pour atteindre ce qui serait l'ultime échelon de l'accès aux vertus de l'anglais, et ce même en prenant compte de ce qui pourrait arriver au français si tous les Québécois faisaient de même, montre bien à quel point on accorde à la langue anglaise une aura de passeport pour la supériorité.

    Or, les États-Uniens d'Amérique, aux prises avec d'effarants taux de pauvreté mais tout anglais qu'ils soient, sont-ils plus " ouverts sur le monde " que les Québécois ? Plus cultivés ? Les Français, beaucoup moins anglophones que nous, sont-ils en faillite et incultes, ou ne sont-ils pas la cinquième puissance du monde ? Les Québécois qui s'exportent partout sur le globe dans des populations qui sont bien loin de toujours parler anglais, et ceux qui envahissent la Floride, l'ouest canadien ou Plattsburgh, sont-ils d'inénarrables mésadaptés linguistiques ?

    Ce besoin d'assimilation à l'anglais qui n'a rien à voir avec l'intérêt réel que mérite certainement cette langue, bien que d'aucuns annoncent aujourd'hui son affaiblissement graduel dans le monde est loin d'être particulier au Québec, mais il prend ici une tournure dramatique, puisqu'il s'agit précisément de la langue au profit de laquelle les francophones s'assimilent sans répit dans ce pays qui n'est pas le nôtre, et qui nous minorise implacablement.

    Justement, qu'en est-il du français au Québec ? Sauf pour ceux qui font du nivellement par le bas et de la médiocrité des critères acceptables, n'importe quel observateur objectif doit admettre que le français parlé et écrit ici est dans un état, disons, problématique. N'est-il pas spectaculairement évident que ce problème n'est pas apprécié à sa juste valeur actuellement ? On peut faire ce constat sereinement, sans blâmer inutilement les Québécois. Il s'agit d'un état de fait, autrement plus démontrable, me semble-t-il, que les prétentions des promoteurs effrénés de toujours plus d'anglais.

    C'est dans ce contexte que le projet délirant d'immersion générale forcée, soumis récemment par un gouvernement Libéral cherchant désespérément à faire diversion sur d'autres dossiers, et plutôt bien accueilli par le PQ, se révèle dans toute son absurdité. Sur la foi de perceptions éminemment discutables, on veut, comme si cela était nécessaire, augmenter la force d'attraction de l'anglais. Est-ce un mauvais réflexe, ou de l'auto-destruction pure et simple ?

    Une bonne maîtrise de sa langue maternelle facilite l'apprentissage, et la bonne maîtrise, d'une autre langue. Dans l'état actuel des choses, ce n'est pas exactement ce qui se passe au Québec ; En s'anglicisant davantage sans redresser l'état du français, nous sommes plutôt sur le chemin douloureux de la perte d'une langue au profit d'une autre. Cela a-t-il déjà été, pour quelque collectivité que ce soit, annonciateur à court terme de lendemains qui chantent ?

    L'avenue dans laquelle nous poussent les mordus de l'anglais obligatoire pour tous, risque de passer par l'enfoncement lancinant dans un dialecte de deuxième ordre. Le Québec mérite beaucoup mieux que cela, et à travers lui, la planète entière et tous ceux qui, dans ce monde, désirent célébrer la complémentarité et la diversité des cultures davantage que l'uniformisation.

    Chose certaine, on ne sera jamais " parfait-bilingue " en parlant mal français... Peut-être faudrait-il plutôt dire milingue ( ! ), comme dans demi-français-demi-anglais !

    Au fond, ces deux dossiers sur la langue et l'enseignement posent une seule question, toute simple : Voulons nous que le français soit la langue commune, la langue nationale du Québec ? Si oui, il est absolument normal que l'instruction se fasse ici en français, d'un bout à l'autre du cursus scolaire.

    La pertinence de l'apprentissage d'autres langues n'a rien à voir là-dedans. L'enseignement dans la langue nationale est la norme partout sur la planète, sans que l'on ne crie sans arrêt au repli-sur-soi ou à l'infirmité. Faire de même au Québec ne devrait empêcher personne d'apprendre toutes les autres langues qu'il veut.

    Pour ce qui est d'un enseignement de l'anglais plus poussé que celui qui se donne déjà dans le réseau d'enseignement québécois, pourquoi ne pas envisager de l'offrir, et de le faire aussi pour l'espagnol et le mandarin, par exemple, aux étudiants de certaines spécialités collégiales et universitaires dans lesquelles cela serait très utile ou nécessaire, si des experts qualifiés et non des politiciens démagogues le jugent approprié ? Ceci dit en prenant pour acquis qu'on aurait, au préalable, fait ce qu'il faut pour que tous acquièrent une vraie bonne maîtrise du français.

    Les Québécois, même si on ne cesse de les bourrer de complexes en laissant entendre que la maîtrise de sa seule langue maternelle est une honte, sont parfaitement à même de comprendre qu'ici comme ailleurs, la langue nationale est un puissant outil de cohésion et de rassemblement, que la notre se trouve à être l'une des plus prestigieuses et parlées dans l'histoire du monde et encore aujourd'hui, et qu'elle marque notre unicité sur ce continent, ce qui devrait être porteur d'extraordinaires opportunités de développement et de prospérité.

    Si les Libéraux, Péquistes, et une certaine élite, par paresse, en raison d'intérêts inavouables ou par manque de jugement, sont incapables de nous servir mieux qu'un ramassis de mesures anglicisantes mal inspirées, sans même se rendre compte que le français prend le bord, qu'ils s'en aillent, qu'ils prennent leur retraite, ou qu'ils soignent leurs complexes : Two five four, six-o one one * !

    Nic Payne

    * numéro de téléphone et célèbre slogan publicitaire d'une école linguistique connue.
  13. Like
    kiki75 got a reaction from petiboudange in Intégration des enfants Français au Québec   
    pourtant le francais t'a permis de faire des études en France et d'y obtenir un dîplome, pourquoi si tu trouvais que l'anglais était si important n'es tu pas allé faire tes études dans un pays anglo ?
  14. Like
    kiki75 got a reaction from Peaceman in Intégration des enfants Français au Québec   
    donc tu profites et tu craches dessus après bravo.
    et puis tu as avancé professionnellement parce qu'en Alberta tu t'es bougé le cul pour trouver une jobine car tu n'avais pas droit au BS comme ici.
    remets toi un peu en question, ca te ferait pas de mal
  15. Like
    kiki75 got a reaction from Peaceman in Intégration des enfants Français au Québec   
    pourtant le francais t'a permis de faire des études en France et d'y obtenir un dîplome, pourquoi si tu trouvais que l'anglais était si important n'es tu pas allé faire tes études dans un pays anglo ?
  16. Like
    kiki75 got a reaction from Peaceman in Intégration des enfants Français au Québec   
    mais biensur
    en même temps c'est grâce à la langue francaise (vilain colonisateur) que tu as reussi a mettre un pied ici.

    jimmy +1000000
  17. Like
    kiki75 got a reaction from Peaceman in Intégration des enfants Français au Québec   
    parce que tu n'avais pas le choix, comme en Alberta d'ailleurs
    on en reviens tjs au même point que tu craches sur le Québec parce que tu n'as pas voulu faire de jobines et commencer a faire ta place dans le monde du travail quebecois.
  18. Like
    kiki75 got a reaction from Jade in Intégration des enfants Français au Québec   
    parce que tu n'avais pas le choix, comme en Alberta d'ailleurs
    on en reviens tjs au même point que tu craches sur le Québec parce que tu n'as pas voulu faire de jobines et commencer a faire ta place dans le monde du travail quebecois.
  19. Like
    kiki75 got a reaction from Jade in Intégration des enfants Français au Québec   
    donc tu profites et tu craches dessus après bravo.
    et puis tu as avancé professionnellement parce qu'en Alberta tu t'es bougé le cul pour trouver une jobine car tu n'avais pas droit au BS comme ici.
    remets toi un peu en question, ca te ferait pas de mal
  20. Like
    kiki75 got a reaction from Jade in Intégration des enfants Français au Québec   
    pourtant le francais t'a permis de faire des études en France et d'y obtenir un dîplome, pourquoi si tu trouvais que l'anglais était si important n'es tu pas allé faire tes études dans un pays anglo ?
  21. Like
    kiki75 reacted to Kweli in une autre histoire de discrimination   
    Il y a juste un truc que le coco n'a pas bien pigé Je vais lui expliquer dans un langage que la plupart des Africains comprennent

    Le Canada, c'est un père polygame, qui a épousé 10 femmes et rajouté par la suite trois concubines.

    Forcément, le père polygame est quasiment absent de la vie de ses femmes et de ses enfants. Ce qui ne l'empêche pas d'être arrogant et de se prendre pour plus important qu'il ne l'est en réalité (ses femmes se débrouillent souvent mieux sans lui qu'avec lui)

    Forcément, l'arrogance du père, les absences répétées, les ordres que ce grand absent se permet de donner quand même, ses ingérences dans l'ordre établi par les femmes sans lui, etc. tout cela tombe royalement sur les nerfs des enfants. Pas étonnant que certains enfants pensent qu'ils se porteraient définitivement mieux avec leur mère et sans la ribambelle de belles-mères. Sans pour autant vouloir se fâcher définitivement avec le père et les demi-frères et demi-soeurs d'ailleurs.

    Et je sais de quoi je parle, mon père est polygame
  22. Like
    kiki75 reacted to Cherrybee in changer de province   
    Ben c'est normal! Ici on ne parle QUE français ou anglais. La richesse de ta langue dans ton pays n'a aucune valeur ici !!!
  23. Like
    kiki75 reacted to kobico in une autre histoire de discrimination   
    Jimmy te l'as dit...Nous sommes un croisement du meilleur de chacun..!

    Je n'ai jamais écrit que j'étais séparatiste. Je suis souverainiste mais pas nécessairement indépendantiste à tout prix. je n'ai aucun problème à voir le Canada comme un ensemble de provinces souveraines sur certaines questions vitales comme la langue, la culture, l'impôt sur le revenu tout en déléguant certains pouvoirs à un gouvernement central (monnaie, politique étrangère, etc...). Une vraie fédération canadienne quoi!

    En autant que le Québec possède tous les leviers politiques et constitutionnels afin d'assurer pleinement la pérennité de son identité culturelle distincte et son développement économique, je n'ai aucun problème avec mes actuels compatriotes Canadiens. Dans l'état actuel des choses, je doute fort que l'on puisse en arriver à un terrain d'entente, alors forcément, je pencherai du côté de l'indépendance politique.

    Tu vois des contradictions parce que ta vue et ta compréhension sont trop limitées. C'est comme ça quand on entretient des préjugés qui déforment la perception qu'on a de la réalité.

    Au passage, j'ai déjà mentionné ma sensibilité toute canadienne sur ce forum. Évidemment, cela s'est rendu aux oubliettes très rapidement.

    Je n'ai jamais craché sur les anglophones du Canada en tant que peuple. Par contre, cela ne m'empêche pas de dénoncer les institutions canadiennes et l'organisation du pouvoir tels qu'ils ont été conçus par les classes dirigeantes anglophones. À mon sens, cette organisation du pays nuit au développement du Québec en le réduisant à une minorité culturelle (parmi d'autres) dont l'influence s'amenuise avec le temps. Je ne veux pas cela et si c'est impossible à l'intérieur d'un Canada uni, ben ce sera à l'extérieur.

    Pour l'heure, je suis toujours Canadienne (même si la priorité va à mon identité québécoise) et c'est pas toi qui va m'empêcher de nommer "compatriotes" ceux qui le sont réellement quelque en soit leurs origines.
  24. Like
    kiki75 reacted to jimmy in Intégration des enfants Français au Québec   
    Mais oui..et c'est constamment le cas.
    Ce n'est pour rien que le Québec a son propre ministère du revenu, son propre ministère de l'immigration, son propre ministère de la culture, son propre régime de pension etc....

    Toutes les autres provinces canadienne se fient entièrement au gouvernement fédéral canadien pour administrer toutes ces choses....pas le Québec !

    Pourquoi ? Parce que la facon de faire, les besoins...et surtout les critères du gouvernement canadien ne conviennent pas du tout a la culture, aux valeurs Québécoise.

    Ces valeurs, cette culture, cette facon de faire Québécoise n'est pas meilleure ou moins bonne que les autres, elles sont simplement différentes.

    jimmy
  25. Like
    kiki75 reacted to kobico in Intégration des enfants Français au Québec   
    L'idée n'est pas de respecter la langue maternelle des immigrants (pas plus celle d'un anglophone ou d'un allophone) mais bien celle de la société québécoise.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines