Jump to content

PowerRanger

Habitués
  • Content Count

    159
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

PowerRanger last won the day on July 26 2019

PowerRanger had the most liked content!

About PowerRanger

  • Rank
    Incontournable

Profile Information

  • Gender
    Famille
  • Statut
    installé depuis + 1 an
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada
  • City
    A l'Ouest de la flaque mais à l'Est du Canada

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Les pratiques du "j'aime pas mon médecin" sont inadmissibles et saturent pour rien. Ça ne devrait pas exister. SI tu fais ça, tu devrais perdre ton médecin et repasser à la fin de la queue. L'obtention d'un médecin de famille est soumise aux mêmes règles de réseautage inadmissible. D'ailleurs, la mise en place des infirmières praticiennes devraient (j'attends de voir) combler ce manque. En théorie, un médecin de famille ne devraient prendre que les gens inscrits dans l'ordre où ils le sont et pas parce que tu connais quelqu'un. Les cliniques acceptent que les enfants à partir d'un certain âge et que pour certaines pathologies qui sont bénignes. Si tu as besoin d'un rdv avec un spécialiste (alors que tu le sais), ils t'envoient aux urgences. Où tu attends pour rien, car ce n'est pas urgent, juste que le médecin n'est pas le spécialiste. Donc, selon moi, le système est largement perfectible, pas catastrophique, mais assez mauvais quand même.
  2. Pour les médecins de famille, il y a déjà les cliniques avec les infirmières praticiennes, qui doivent ^^etre mises en place, donc ce n'est pas la finalité. Pour les hôpitaux, c'est surtout un point de vue comptable, car même si ce ne sont que 5 urgences, ce sont des urgences. As-tu déjà testé? A Moncton, 12h pour une simple radio (avec les pas-tout-nets qui arrivent à partir d'une certaine heure, entrain de cuver leur overdose) et 5h pour un enfant à Sackville. Si tout est relié aux grands hôpitaux, ca va être encore plus saturé. Ce qui serait intelligent, c'est d'avoir un seul réseau de santé, plutôt que 2 en concurrence avec un taux de personnes bilingues minimum (je connais des francophones qui sont dans le réseau anglais et des anglophones dans le réseau francais donc possible)
  3. Félicitations, mais tu es franco-canadien. Tu n'as pas perdu ta nationalité française aujourd'hui. En tout cas, je lis avec attention toutes vos aventures sur le sujet. Encore un peu plus de 12 mois à attendre avant de faire le dossier, je vais en lire des expériences... Bon courage à ceux qui attendent.
  4. L'important c'est le NB. Le reste tu fais ce que tu veux. Tu veux aller à Woodstock, tu peux, Caraquet, tu peux... C'est juste que tu ne peux aller dans une autre province. Tu dois connaître ca puisque tu as déjà été RP. Tu vas où tu veux
  5. Tu dois aller là où tu as reçu ton offre d'emploi
  6. Félicitations @Missjoe! Profitez des bouteilles car ca coûte cher ici. @mimicham si tu n'as pas d'adresse définitive ou suffisamment stable, tu ne donnes rien. Et tu ne recevras pas ta carte de RP. Par contre, il faudra un TVRP au retour sur le territoire et si le délai dépasse 6 mois, tu dois payer pour recevoir ta carte.
  7. En fait, je pense que quand on arrive on se concentre sur les grosses sociétés connues au NB (le plus gros pollu.../ employeur du NB, Université, etc.). Or, ce sont ces sociétés qui pratiquent le plus cet écrémage via le réseau. En fait, le plus dur est de trouver sa 1ère expérience, d'y être stable un minimum, et au bout d'un certain temps ça se débloque (comme le dit à juste titre @Wonderchoup). Cependant, même si la MAJORITÉ trouvera SANS réseau, il est vraiment frustrant de n'avoir aucun retour alors que l'on postule dans sa branche et dans un métier non réglementé. Pourtant, je fais partie des chanceux qui n'ont pas galéré pour trouver, loin de là même. Je constate des personnes de mon entourage qui galèrent encore alors qu'elles sont arrivées en 2018 (emplois plus alimentaires que réellement valorisants) et ont du mal à en changer. Ça reste une réalité, même si comme on le dit toujours, il y a, et heureusement, des exceptions (qui ne sont finalement pas si exceptionnelles). On entendra des succès comme des déceptions.
  8. Heureusement, il existe des exceptions. Mon travail a été trouvé sans piston, sans passer par les centres d'appels (qui eux aussi demandent du piston pour info, la blague alors que le travail est ce qui est le plus pourri) et beaucoup de personnes que je connais ont également trouvé sans. Par contre, les grandes entreprises tu oublies au début et les trucs trop connotés communauté. Avec de la patience, on y arrive.
  9. Tu constates finalement ce que certains (moi y compris) ont mentionné à plusieurs reprises sur divers cas liés à ce sujets. Je pense que tant que tu n'y es pas confronté tu te mets des œillères. Mais oui, il y a de la discrimination au NB. La province n'est pas habituée à l'immigration (ca ne veut pas dire que c'est propre au NB, car tu lis les mêmes choses pour le QC, l'Ontario...) et oui c'est opaque. On parle de réseautage ici. Un beau mot qui signifie piston, rien de plus. Il y a des cas (Université par ex.) où les postes sont diffusés car obligatoire selon les syndicats. Mais le poste est prévu pour un candidat interne qui passera avant toi. Et si le copain l'a pas, on va dire que l'on repousse l'embauche... jusqu'à ce que le copain soit l'élu. Pour parler de l'entreprise influente, de ce qui est de notoriété publique, c'est qu'ils regardent ton honnêteté via ton historique de crédit qui doit dépasser un an. Avant, hors poste vraiment en pénurie, oublie. Je pense que les grands centres ne sont pas comme ça (pas de temps pour ca), mais Moncton n'est pas un grand centre et le NB dans sa totalité non plus. Regarde les cas des enseignants, les infirmières. Les compétences sont là, mais les freins sont très forts à tous les stades du recrutement. Si l'entreprise te veut, le manager décideur sera contre, si le district te veut, l'école sera contre (même certifiée), si l'hôpital te veut, le syndicat sera contre. L'évolution prendra des années, mais ce n'est malheureusement pas le cas à ce jour.
  10. A bientôt au NB. Moi, j'y suis déjà depuis 2018. Les prochaines démarches seront la demande de citoyenneté en 2021.
  11. Comme l'a dit @Braunschweig (félicitations et bon courage pour ton départ), ca restera comme ca jusqu'à la fin. Les informations complémentaires sont demandées s'il y a des clarifications à apporter. Mais sinon, ca ne bougera plus.
  12. Si tu es enseignante en Algérie et que tes études sont dans l'enseignement, il n'y a pas de raison que tu n'y arrives pas. Il faut juste que tu puisses bien avoir les preuves de tes études (notes, diplômes, matières) et stages. Souvent, les personnes du Maghreb que je côtoie ont du mal à réunir ces informations, car les universités ne sont pas toujours collaboratives (en France non plus, mais ça parait plus simple). Ceux qui ont tout réunit obtiennent une autorisation d,enseigner, les autres doivent repasser par la case études.
  13. Non, tu ne pourras pas. D'une part, toutes les provinces demandent une formation en enseignement et regardent attentivement les formations de type didactique que tu n'as pas du tout suivies. Tu ne peux donc éventuellement etre que suppléant dans une zone de grande pénurie (car un enseignant avec le brevet sera prioritaire sur toi ce qui est tout a fait normal). D'autre part, comme en France, au niveau primaire, il n'y a pas un enseignant pour une matière (sauf sport, musique et art). L'enseignant titulaire sera qualifié pour enseigner histoire et français. Et le reste aussi. Ta seule solution sera de reprendre des études pour travailler dans ce domaine. Envoyé de mon SM-G975W en utilisant application mobile Immigrer.com
  14. ET encore, là il n'a pas parlé des hivers glacials avec des températures extrêmes, insupportables aux alentours des -1 degrés. Comment fait-on ici
  15. Donner 3 qualités/3 défauts Plus sérieusement l'entretien sert à vérifier votre motivation et votre projet. Il n'y a pas de questions type. Si ton projet est ficelé, il n'y a pas de piège.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines