Jump to content

BlueGiant

Habitués
  • Posts

    206
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Everything posted by BlueGiant

  1. A moins d'être un gros consommateur de données mobiles, je ne vois pas l'intérêt de conserver un forfait français : - Forfait RED by SFR : Appel / SMS/ MMS illimités depuis le Canada, 15 Go de données mobiles depuis le Canada, risque de hors forfait important pour non respect des conditions d'utilisation (il s'agit d'un forfait français, l'usage à l'international doit être raisonnable). Prix : 20 Euros / mois, soit 30,66 Dollars canadiens / mois (environ) - Fizz : Appel / SMS/ MMS illimités depuis le Canada, 4 Go de données mobiles depuis le Canada (si non utilisées, celles-ci sont reportées le mois suivant). Prix : 44,85 Dollars canadiens / mois (taxes incluses) La différence de prix est donc de 14,19 Dollars canadiens, soit 9,26 Euros seulement par mois... Cela en vaut-il vrament la chandelle ? De plus, pour toutes les démarches administratives ou autres, un numéro de téléphone canadien sera nécessaire. Ne pas espérer recevoir d'appels de Canadiens car ils seront facturés en hors forfait pour appeler un numéro français. Venir s'installer au Canada, c'est profiter des bons comme des mauvais côtés. La tarification des télécommunications au Canada fait malheureusement partie du second groupe... Si l'objectif est uniquement de conserver un numéro français, il est possible de migrer le numéro français vers Mobicarte avant de venir au Canada. Avec une recharge de 10 Euros, le numéro sera conservé 6 mois.
  2. C'est acté, le nouveau règlement du Programme de l'Expérience Québécoise entrera en vigueur le 22 juillet 2020. Communiqué du MIFI : http://www.mifi.gouv.qc.ca/fr/presse/communiques/com20200709.html Fiche technique (changements aux conditions de sélection et mesures transitoires) : http://www.mifi.gouv.qc.ca/publications/fr/divers/fiche-technique-peq.pdf Mesures transitoires : Les travailleuses et travailleurs étrangers temporaires titulaires d’un permis de travail et séjournant au Québec avant l’entrée en vigueur du règlement pourront présenter une demande selon les conditions de sélection qui s’appliquaient avant l’entrée en vigueur des modifications réglementaires, y compris les travailleuses et les travailleurs occupant des emplois de niveau C et D au sens de la Classification nationale des professions (CNP). Les étudiantes et les étudiants étrangers ayant obtenu un diplôme admissible au PEQ, ou qui l’obtiendront d’ici le 31 décembre 2020 pourront présenter une demande selon les conditions qui s’appliquaient avant l’entrée en vigueur des modifications réglementaires. L’exigence d’une connaissance orale du français de niveau 4 pour l’épouse, l’époux ou la conjointe, le conjoint inclus dans la demande entrera en vigueur un an après l’entrée en vigueur du règlement, soit le 22 juillet 2021. Cette exigence ne s’appliquera donc pas pour les personnes candidates dont la demande est présentée avant cette date. Le Ministère continuera d’accepter, après la date d’entrée en vigueur du règlement, l’attestation de réussite du cours de français de niveau intermédiaire avancé offert par un établissement du Québec pour les personnes qui l’ont déjà réussi, pour celles qui le suivaient ou pour celles qui y étaient déjà inscrites avant l’entrée en vigueur du nouveau règlement. Assouplissements : La durée de l’expérience de travail exigée pour les travailleuses et les travailleurs temporaires sera fixée à 24 mois [initialement, le gouvernement québécois prévoyait une expérience de travail de "- mois). Cette modification permettra de favoriser la rétention des travailleuses et des travailleurs étrangers au sein des entreprises du Québec et de réduire les démarches administratives pour les employeurs, notamment quant à la nécessité de renouvellement des permis. La condition relative à l’expérience de travail pour les étudiantes et les étudiants sera également modifiée. Ainsi, l’expérience de travail acquise durant un stage obligatoire dans le cadre du programme d’études sera considérée dans le calcul de l’expérience de travail, jusqu’à concurrence d’un maximum de trois mois de travail à temps plein. De plus, l’expérience de travail exigée aux titulaires d’un diplôme d’études professionnelles est abaissée à 18 mois [au lieu de 24 mois initialement prévu). A noter : Tant que le nouveau règlement n’est pas en application, les conditions de sélection actuelles du PEQ continuent de s’appliquer. Toutes les demandes reçues avant l’entrée en vigueur du nouveau règlement seront traitées selon les conditions en vigueur. Pour répondre aux enjeux de recrutement qui persistent dans des secteurs d’emploi précis, le Ministère travaille actuellement à la mise en œuvre de trois programmes pilotes d’immigration permanente : - un programme pilote pour les personnes préposées aux bénéficiaires; - un programme pilote visant le secteur de l’intelligence artificielle, des technologies de l’information et du cinéma; - un programme pilote visant le secteur de la transformation alimentaire.
  3. Les titulaires d'un DEP seront éligibles à la nouvelle réforme du PEQ. Cependant, ils devront cumuler une expérience de travail de 24 mois une fois le diplôme obtenu afin d'obtenir le CSQ.
  4. [emoji53] Envoyé de mon SM-G965F en utilisant application mobile Immigrer.com
  5. Quels changements de législation ?À part la modification du règlement du PEQ, je n'ai rien entendu. Envoyé de mon SM-G965F en utilisant application mobile Immigrer.com
  6. Les travailleurs déjà présents sur le territoire auront une clause de droits acquis (à condition que le projet de règlement reste tel quel). Concernant les étudiants, ceux-ci devront obtenir leurs diplômes avant la mise en place du nouveau règlement et envoyer leurs dossiers avant cette date pour qu'ils soient traités sous les anciennes conditions.
  7. Quel est ton statut actuel ? Travailleur ou étudiant ?
  8. Si ton permis de travail t'a été remis avant la réforme : anciennes règles Si ton permis de travail t'a été remis après la réforme : nouvelles règles
  9. Il faut lire le projet de règlement, c'est clairement indiqué. La clause de droits acquis concerne les détenteurs d'un permis de travail valide. Ceux-ci bénéficieront d'un traitement de leurs demandes sous les anciennes règles. En revanche, pour les étudiants non-diplômés, pas de clause de droits acquis. Et la CAQ a rejeté ce matin la motion de censure de l'opposition. Envoyé de mon SM-G965F en utilisant application mobile Immigrer.com
  10. Oui, pour ce type de cas, il faut attendre des éclaircissements de la part du MIFI. J'ose espérer que la clause de droits acquis sera toujours valable...
  11. Si tu as actuellement un contrat de travail valide, tu seras soumise aux anciennes règles du PEQ, grâce à la clause de droits acquis. Envoyé de mon SM-G965F en utilisant application mobile Immigrer.com
  12. Je ne dis pas le contraire. Envoyé de mon SM-G965F en utilisant application mobile Immigrer.com
  13. Je t'ai communiqué le projet de règlement, ça ne peut pas être plus clair. Et oui, comme indiqué, c'est un projet, ça peut donc encore évoluer. Envoyé de mon SM-G965F en utilisant application mobile Immigrer.com
  14. Pour les titulaires d'un DEP, ils peuvent avoir une expérience professionnelle en catégorie C à condition que l'emploi soit lié au DEP concerné. Extrait du projet de règlement : "b) s’il s’agit d’un diplôme d’études professionnelles au secondaire : un emploi occupé pour une période d’au moins 24 mois au cours des 36 mois précédant la date de présentation de sa demande, d’un niveau de compétence 0, A, B ou C et, dans le cas d’un emploi d’un niveau de com- pétence C, cet emploi doit être lié à ce diplôme d’études professionnelles au secondaire;" http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=1&file=72648.pdf Attention aux articles de presse qui font une présentation "générale" de cette réforme, sans entrer dans les détails. [emoji6] Envoyé de mon SM-G965F en utilisant application mobile Immigrer.com
  15. Petit tableau récapitulatif du projet de règlement modifiant les conditions d'admissibilité au PEQ.
  16. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1707060/peq-immigration-quebec-gouvernement-reforme-etudiants-travailleurs
  17. https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/coronavirus-covid19/candidats-immigration.html
  18. Ça date un peu (1 an), mais voici mes dates : 21 décembre 2018 : Envoi de la demande d'évaluation comparative des études effectuées hors du Québec 30 janvier 2019 : AR de la demande d'évaluation comparative des études effectuées hors du Québec 21 mars 2019 : Réception de l'évaluation comparative des études effectuées hors du Québec
  19. Le Canada a aussi les forfaits mobiles les plus chers du G7, non ? ?
  20. Sans ponctuation, ta phrase peut ne pas être comprise par tout le monde ("attendre les délais sont des moyennes"), surtout si la personne qui lit ton message ne maîtrise pas complètement le français. Donc oui, tu peux être plus clair : "Les délais affichés sur le site sont des délais de traitement moyens. Il est possible que ce soit un peu plus long que prévu. Il faut que tu patientes encore un peu." ;)
  21. Simon Jolin-Barette, le 06/11/2019 lors de débats à l'Assemblée Nationale du Québec, concernant la réforme du PEQ : "(...) Pour les personnes qui sont ici sur le territoire québécois, qui sont des étudiants, qui sont des travailleurs étrangers temporaires, avant le 1er novembre 2019, leur dossier va être traité en fonction des anciens critères du Programme de l'expérience québécoise, j'ai été très clair, dans un souci de répondre à leurs inquiétudes et à leurs préoccupations. (...)" Extrait : M. Derraji : Le programme en question a créé une crédibilité à l'international qui fait en sorte que nous sommes de plus en plus attrayants. Ces décisions arbitraires du gouvernement caquiste minent notre attractivité et notre crédibilité. On fera débat pour que le ministre abandonne les modifications et que les règles applicables avant le moratoire de cet été demeurent celles appliquées. Va-t-il appuyer cette motion et envoyer un message clair qu'il a bel et bien entendu les vives inquiétudes de tous? Le Président : M. le ministre de l'Immigration. M. Jolin-Barrette : M. le Président, je comprends que la question du député de Nelligan, elle a été écrite avant mon intervention. Mais j'ai eu l'occasion de dire, M. le Président, que, pour les personnes qui sont ici sur le territoire québécois, qui sont des étudiants, qui sont des travailleurs étrangers temporaires, avant le 1er novembre 2019, leur dossier va être traité en fonction des anciens critères du Programme de l'expérience québécoise, j'ai été très clair, dans un souci de répondre à leurs inquiétudes et à leurs préoccupations. M. le Président, je tiens à réitérer que le PEQ n'est pas la seule voie, le PEQ étudiant. Il aurait été possible de passer notamment, comme je l'ai dit hier... par rapport au Programme de l'expérience québécoise des travailleurs temporaires ou même dans le programme Arrima, avec le Programme régulier des travailleurs qualifiés. Source : http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/assemblee-nationale/42-1/journal-debats/20191106/256791.html
  22. Ma conjointe est adjointe de direction. Cependant, seule les secrétaires de direction (intitulé exact) peuvent bénéficier du programme CSQ via PEQ. Je pense que je vais être obligé de passer par Arrima. Envoyé de mon SM-G965F en utilisant application mobile Immigrer.com
  23. Oui, j'ai bien regardé les différentes possibilités, notamment partir dans une autre province. Mais malheureusement, l'anglais n'est pas mon fort, d'où mon choix initial de m'installer au Québec. Envoyé de mon SM-G965F en utilisant application mobile Immigrer.com
  24. Mouai... je suis bon pour partir sur une demande de CSQ régulier via Arrima... ? Sauf si l'année prochaine, le Gouvernement du Québec décide de mettre à jour la liste des emplois en demande et que mon numéro CNP y figure (2282 - Agent de soutien aux utilisateurs- catégorie B)... pour l'instant ce n'est pas le cas. Je n'arrive pas à comprendre comment cette liste a été établie. Je suis technicien informatique et je vois bien qu'il y a un manque de main d'œuvre dans ce domaine (nous sommes une équipe de 5 personnes travaillant sur un projet informatique : 1 Ivoirien, 1 Brésilien, 1 Français - moi, et 2 Québécois). Les entreprises Québécoises ont-elles été entendues par le Gouvernement concernant cette pénurie de main d'œuvre ? J'en doute, vu la liste établie... Après Arrima et la suppression de 18000 dossiers, voici maintenant des règles beaucoup plus strictes sur le CSQ via PEQ... C'est maintenant clair, le Québec veut seulement se servir de ses résidents temporaires pour combler le manque de main d'œuvre tout en limitant le nombre de résidents permanents. J'espère juste qu'après avoir payé mon déménagement dans cette province, payé les frais d'immigration, payé mes impôts, payé les (nombreuses) taxes, et autres, le Québec ne me montrera pas la direction de l'aéroport une fois mon permis de travail expiré. Car si j'ai dépensé beaucoup d'argent, de temps, et d'énergie, ce n'est pas pour rentrer en France après 3 ans ici... Heureusement que mon permis de travail fermé expire en Août 2022, ça laisse le temps de se retourner pour évaluer les différentes possibilités d'obtenir une RP.
  25. As-tu déjà passé un hiver complet au Québec avant de penser à t'y installer définitivement ? [emoji16] Envoyé de mon SM-G965F en utilisant application mobile Immigrer.com
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com

Advertisement