Jump to content

ElisaC

Newbies
  • Content Count

    6
  • Joined

  • Last visited


Reputation Activity

  1. Like
    ElisaC reacted to TITNINI in Une expérience parmi tant d'autres... Histoire d'une bretonne de 35 ans   
    Bonjour BreizhCanada, 
     
    effectivement je confirme la note à ton dossier de crédit va rester pendant 7 ans et passer sous le régime de la faillite n'arrangera pas ton cas: encore plus de vérifications et encore plus d'interdictions!
    Bref, le mieux serait de renégocier ta dette avec ton institution financière.
    Si tu es prise à la gorge financièrement mais que ta situation est stable en France, il existe bien une solution, je préviens quand même qu'elle est peu recommandable mais peut te faire économiser un bon paquet d'argent. C'est de faire un prêt en France et de payer avec l'argent obtenu ton carte de crédit au Canada car c'est complètement fou et difficile de s'en sortir dans un délai raisonnable de continuer à payer presque 20% d'intérêt. Tes autres options sont: Le prêt d'un un proche (encore faut-il trouver) ou bien le prêt conjoint avec une personne fidèle à sa banque et au dossier de crédit irréprochable qui pourra demander une consolidation de dettes via son prêt hypothécaire par exemple.
     
    Pour la RP, je vais te dire ce que l'officier d'immigration m'a dit et que j'ai vérifié en appelant à l'époque CIC: le maintien de la RP se fait au cas par cas!
    Pour moi par exemple, j'ai quitté le Canada alors que je venais de renouveler ma RP mais je n'ai jamais reçu ma nouvelle carte de RP car elle s'est perdu par la malle et de plus j'avais un ancien message à mon dossier car je m'"tais faîte volée mon portefeuille à Montréal et j'avais dû notifier le vol de ma carte de RP précédent à Equifax et Transunion ainsi qu'à CIC. Résultat, des prises de tête avec interrogatoires beaucoup plus longe à chaque re-rentrée sur le territoire canadien après voyage à l'étranger.
    Ca fait presque 5 ans que je suis rentrée en France et je n'ai pourtant jamais eu de problème pour revenir au Canada (sans carte de RP donc) et n'y a y travailler les 1ères années. L'officier d'immigration m'a expliqué que les 2 ans de présence sur le sol canadien sur 5 dernières années étaient un indicatif mais seul l'avis final de l'immigration compte et ça dépend donc de chaque situation de vie, reste à bien l'expliciter et à rester de bonne foi!
    Voilà, trop trop peu de gens le savent et c'est fait exprès!  
    Donc je te recommanderais de communiquer avec l'immigration en explicitant bien ta situation, des motivations etc (la volonté de ta fille de revenir au Canada est un élément important), de ne pas mentir et d'expliquer le plus simplement ton cheminement, tes prises de conscience et tes prises de décisions.
     
    Je te souhaite bon courage, tout le monde à le droit de tourner la page et de recommencer. Reste à convaincre!
  2. Like
    ElisaC reacted to Emmie81 in Une expérience parmi tant d'autres... Histoire d'une bretonne de 35 ans   
    Désolée, je vais être très crue @BreizhCanada, mais je crois que tu vis un peu trop dans le monde des bisounours.
    Il va falloir que tu écumes un peu le forum sur lequel tu viens de poster pour glaner des informations un peu plus à jour.

    En ce qui concerne le crédit/l'idée de la faillite, je pense que tout a été dit. Mon avis : si tu veux repartir sur de bonnes bases et saines, paie, fait profil bas et assume les conséquences de tes actes.
     
    En ce qui concerne ton statut et la RP, si tu es arrivée en 2009 et que tu as une RP jusqu'en 2020, j'imagine que vous êtes arrivés en PVT ou PTT puis que vous avez continué sur une RP. 
    Sache que tu es considérée résidente permanente à vie, même si ta RP est expirée tant que tu n'y auras pas renoncé. Il te faudra renoncer à l'actuelle pour avoir le droit de redemander une nouvelle plus tard. Pire encore, dans ton cas, ton actuelle n'est pas encore périmée.
    Si tu te présentes aux services d'immigration, quel que soit ton point d'entrée au Canada, sans avoir renoncé à ta RP actuelle, avec un nouveau visa, ils te feront reprendre l'avion dans l'autre sens pour cause de conflit. 
     
    En ce qui concerne une nouveau départ "rapide"...
    La citoyenneté, oublie ça, certains t'ont clairement expliqué pourquoi.
    Une fois avoir renoncé à ta RP actuelle, pour obtenir la nouvelle, de ce que j'en sais, pour le moment, les provinces qui proposent les délais les plus rapides et qui ont des quotas annuels assez opaques pour le moment (pas officiellement atteints/atteignables) sont le Manitoba et le NB. Mais dans les deux cas il faut montrer patte blanche. Je vais te parler du NB, puisque nous nous y installons dans 3 semaines, la procédure est donc "fraîche" pour nous. Il faut, faire un voyage exploratoire, démontrer que tu vas t'installer et tout faire pour rester au NB. Les provinces en ont assez que certains profitent de leurs quotas pour partir au Québec dont les délais s'allongent. Nous sommes 2, ça nous a prit 3 ans et plus de 4000€ de démarches quand ça m'avait prit quelque chose comme 500€ et 8 mois en 2004 pour le Québec (pour une RP également).
    J'ai cru comprendre que tu as 35 ans donc le PVT semble compromis (il me semble que les quotas de cette année sont atteints, donc si tu as 36 ans l'année prochaine, tu ne rentreras plus dans les critères). Tu as toujours l'option de passer par un PTT ou de demander une RP via un des programmes pilotes avec appui d'un employeur, mais il te faudra donc en plus trouver un employeur (pas dit que ça aille plus vite et que ça coûte moins cher - si demande d'entretien en présentiel par exemple - sauf si tu as des compétences/connaissance professionnelles spéciales très en demande au Canada).
     
    Ca ne va pas être simple, ça ne va pas être rapide, ça ne va pas être gratuit. Le Canada est ainsi fait que les canadiens respectent les règles et supportent mal les gens qui essaient de gruger. Si tu souhaites vraiment repartir, patience, persévérance et respect du système devront être tes mots d'ordre. Les immigrants intégrés comprennent très vite d'où vient l'expression Maudit Français, tu dois toi même le savoir puisque tu as habité 6 ans au Canada (en dehors du Plateau, j'espère).

    Je conclurais en te disant deux choses très simples : nous quittons un pays industrialisé pour un pays industrialisé. Si tu rentres, je prends ta place / Si je rentre, tu prends ma place : il y a toujours du monde pour se bousculer au portillon.
    Quand on est conscients de ces faits et qu'on connait la situation démographique du Canada, on comprend aisément qu'ils ont besoin d'attirer du monde. Si les gens ne parviennent pas à s'intégrer, s'adapter, rencontrent des soucis et veulent rentrer, quelles qu'en soient les raisons, ils ne vont pas les retenir, ils leur demandent juste de respecter les règles (que ce soit pour partir ou revenir).
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines