Jump to content

celine.gov

Habitués
  • Content Count

    1,940
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    29

Reputation Activity

  1. Like
    celine.gov got a reaction from Céline190679 in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  2. Like
    celine.gov got a reaction from Hägar Dünor in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  3. Like
    celine.gov got a reaction from Wonderchoup in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  4. Haha
    celine.gov got a reaction from Djess in Nouveau-Brunswick   
    Oui, je donnerai plus de nouvelles 😉
    Baaaah je ne suis pas mega rembourrée du popotin, donc au bout d'un moment, ça pique un peu, nomdediou 😂
     
    Merci 
  5. Like
    celine.gov got a reaction from Djess in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  6. Like
    celine.gov got a reaction from Fred0NB in Nouveau-Brunswick   
    Oui, je donnerai plus de nouvelles 😉
    Baaaah je ne suis pas mega rembourrée du popotin, donc au bout d'un moment, ça pique un peu, nomdediou 😂
     
    Merci 
  7. Like
    celine.gov got a reaction from didine21800 in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  8. Like
    celine.gov got a reaction from Missjoe in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  9. Like
    celine.gov reacted to thegreatescape in Nouveau-Brunswick   
    Félicitations@Celine.gov, super contente pour toi!!


    Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com
    Félicitations@Celine.gov, super contente pour toi!!


    Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com
    Et félicitations également à@Flora972, tu comptes partir quand et où?


    Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com
  10. Like
    celine.gov got a reaction from chsava in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  11. Like
    celine.gov got a reaction from enricle in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  12. Like
    celine.gov got a reaction from thegreatescape in Nouveau-Brunswick   
    Oui, je donnerai plus de nouvelles 😉
    Baaaah je ne suis pas mega rembourrée du popotin, donc au bout d'un moment, ça pique un peu, nomdediou 😂
     
    Merci 
  13. Like
    celine.gov got a reaction from thegreatescape in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  14. Like
    celine.gov got a reaction from Valimate in Nouveau-Brunswick   
    Oui, je donnerai plus de nouvelles 😉
    Baaaah je ne suis pas mega rembourrée du popotin, donc au bout d'un moment, ça pique un peu, nomdediou 😂
     
    Merci 
  15. Like
    celine.gov got a reaction from Valimate in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  16. Thanks
    celine.gov got a reaction from Nathy07 in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  17. Like
    celine.gov got a reaction from abd2705_nb in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  18. Haha
    celine.gov got a reaction from Ledfan in Nouveau-Brunswick   
    Oui, je donnerai plus de nouvelles 😉
    Baaaah je ne suis pas mega rembourrée du popotin, donc au bout d'un moment, ça pique un peu, nomdediou 😂
     
    Merci 
  19. Like
    celine.gov reacted to Ledfan in Nouveau-Brunswick   
    Merci pour ce témoignage instructif. 
    J'ai surtout adoré tes "tombées et rereretombage de placard" 😂heureusement que tu ne t'ai rien cassé. Enfin je pense!😜
    Bonne chance dans tes nouvelles fonctions. 
  20. Like
    celine.gov reacted to Fred0NB in Nouveau-Brunswick   
    Super content pour toi, justement je me disais que çà faisait un moment qu'on avait pas eu de nouvelles de toi.
    Tu as bien fait de nous faire languir .
    Bon nouveau job et tiens nous au courant.


    Envoyé de mon ONEPLUS A6003 en utilisant application mobile Immigrer.com

  21. Like
    celine.gov got a reaction from Ledfan in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  22. Like
    celine.gov got a reaction from Fred0NB in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  23. Like
    celine.gov got a reaction from JOELBERNARD in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  24. Like
    celine.gov got a reaction from patricknesta in Nouveau-Brunswick   
    Bonjour les NB ✌️
     
    Je sais que cela avance pour certains et point pour d'autres…….à ceux-là je dis "Gardez le cap, ne lâchez rien !!!!"
     
    Quant à moi…….comment dire ?
     
    Le 12 septembre 2019, cela fera un an que j'ai traversé définitivement la flaque.
     
    Le temps est passé à une vitesse supra luminique, avec des moments tops et moins tops. Normal….la vie… quoi !
     
    Je vous avais déjà dit que c'était le travail qui était mon point noir principal et bien voilà que c'est une affaire réglée et je m'en vais vous raconter cette aventure, à la fois inattendue et ……. inattendue.
     
    Le 25 mai, je suis allée en France pour 3 semaines (Mais comment ai-je fait pour vivre 26 ans, à Paris ?!?!).
    La veille de mon départ, une amie canadienne m'envoie un lien pour un job en me disant de postuler. Je regarde l'annonce, je rentre dans les cases mais je lui fais tout de même remarquer que partant le lendemain pour Paris, je ne voyais pas l'intérêt de postuler maintenant.
    Que nenni, elle insiste lourdement en me disant que vu le poste et l'employeur, je n'aurais pas de réponse avant des semaines et je finis donc dans la soirée du 24 mai, à mettre mon CV à la sauce générale (puisque celui-ci était en mode spécialisé pour la traduction), à remplir le dossier informatique, à écrire une lettre de motivation etc. 
    J'envoie le tout en me disant que vu que j'ai fait tout ça à l'arrache, ça ne va pas le faire mais qu'au moins je n'aurais pas de regret.
    Et…...je vous le donne en mille Émile, 10 jours plus tard, je reçois un email de la RH de la boîte, m'indiquant que j'ai été sélectionnée pour un entretien, le 8 juin.
    Là, je tombe du placard, une première fois, au vu du délai de réponse et je retombe de ce maudit placard en me disant que je ne rentre à Fredericton que le 17 juin (Oups…..). Bien dsl de la mésaventure, je préviens la RH de mon indisponibilité.
    Réponse 10 minutes plus tard, pas de soucis, on vous attend, rdv le 18 juin.
    Rereretombage du placard (ça va qu'il n'est pas trop haut Lolll).
    24 mai, envoi dossier de candidature 18 juin, entretien effectué (on vous tient informée) Quelques jours plus tard, demande de prise d'empreintes pour une enquête policière canadienne Une dizaine de jours plus tard, convocation pour le passage des tests d'anglais (On m'avait laissé le choix d'être interviewée en fr ou en ang. J'avais choisi le fr). Le poste étant absolument bilingue, ok pas de problème. (On vous tiendra informée des résultats). Une semaine ensuite, réception d'un email d'une société privée spécialisée dans la vérification des antécédents professionnels. J'ai dû remplir un dossier, anciennes adresses depuis 5 ans etc (ça me rappelle quelque chose…) et donner 3 références professionnelles joignables par email ou par téléphone. Attente…..attente…...attente…...attente…. 24 juillet, réception email de félicitations de la RH pour mon succès au passage de toutes les épreuves. 30 juillet, réception de mon contrat de travail. 6 août, début de ma formation de superviseur d'une équipe de services relations clientèle, d'un des deux centres nationaux de service relations clientèle de Canada Post (un à Winnipeg, dans le Manitoba et l'autre……...à 20 minutes de chez moi, à pieds !!!!). -Tous les bureaux de poste ont un service de RC mais lorsque cela coince en local, ils envoient les demandes aux deux centres nationaux-
     
    Je voulais rester à mon compte en tant que traductrice freelance et j'ai pas mal galéré pendant 9 mois mais j'aurais au moins eu le mérite d'avoir essayé.
     
    Pour le moment, je garde tout de même, en parallèle, mon unique client pour les traductions
     
    Cette période a été très compliquée mais n'a jamais éveillé de doute sur mon choix d'avoir immigré et maintenant me voilà à travailler dans le fédéral.
     
    Conclusion de tout cela ?
     
    Avant de traverser on a beau la plupart du temps, tout planifier, tout espérer, tout organiser….et bien rien n'arrive forcément comme on le souhaite et comme on l'espère.
     
    Vouloir est une chose, y arriver en est une autre et pour cela, il faut savoir être patient, se remettre en question et continuer à se battre.
     
    Parce qu'au final…..ce qui doit vraiment vous arriver, finit toujours par vous arriver.
     
    Restez forts !
     
     
     
  25. Like
    celine.gov reacted to Enliven in Nouveau-Brunswick   
    félicitation Whouaaa
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines