Jump to content

Stratocaster

Membres
  • Posts

    28
  • Joined

  • Last visited

Reputation Activity

  1. Thanks
    Stratocaster got a reaction from BONZAIMNCHAI in Ne plus régler ses factures au moment du départ.   
    Bonjour, ma question va sans doute provoquer un petit tollé de par son côté controversé, mais je suis sur que je ne suis pas le seul à me l'être posée.
    Ma question est la suivante : Que risque t'on à ne pas regler le solde de ses factures existantes au Quebec (téléphone, hydroquebec,etc...) dans l'optique où l'on prévoit de repartir dans son pays définitivement? J'imagine que l'on ne va pas poursuivre le non-payeur jusque dans son pays d'origine, mais je me pose quand même la question.

    En fait ayant dans l'optique de retourner en France d'ici quelques mois je me questionne la dessus. Je pense surtout à Hydroquébec dont les factures courent sur plusieurs mois et qui font mal aux fesses quand elles arrivent en plein hiver. Puis je prendre le risque de ne pas payer la dernière facture?

    Bien sur je m'attend à me faire traiter de malhonnête etc...Mais en fait si j'ai la possibilité d'économiser 300$ de factures...je le prendrai plutôt bien lol.

    Merci pour vos réponses!
  2. Like
    Stratocaster got a reaction from Puda in Ne plus régler ses factures au moment du départ.   
    Haaa oui quand même. Merci de m'apprendre la vie, j'ai vraiment besoin qu'on me fasse la morale parfois tellement je me sens mauvais citoyen...

    Pour revenir à vôtre exemple, tout est affaire de proportion, il y a une différence entre se barrer sans payer 100$ et une entreprise qui décide de ne pas rémunérer le salaire d'un employé.
    Aussi il y a une différence entre demander les risques et passer à l'acte. Encore heureux. Ça serait faire un procès à quelqu'un qui n'est pas encore coupable. En l’occurrence, je ne suis pas passé à l'acte, donc je n'ai absolument rien à me reprocher et donc on a pas à me faire de procès ni me dire que je suis un mauvais contribuable.
    Je me sens pas mal d'avoir posé une simple question. Je savais que ça allait heurter des sensibilités.
  3. Like
    Stratocaster reacted to Automne in Ne plus régler ses factures au moment du départ.   
    donc, c'est ok de pas payer ses factures juste parce que c'est pas des compagnies 'importante' ?

    peu importe les risques, c'est du vol. ce que tu n'as pas l'air de comprendre..
    tu sais pas encore si tu vas le faire, mais juste l'idée que tu voudrais le faire est dégoutante.

    pfff
  4. Like
    Stratocaster reacted to Phtiba in vivre en france   
    Le salaire en soi n'est pas pertinent. Il faut regarder l'évolution du pouvoir d'achat. Je penserais que l'inflation au Québec rogne beaucoup sur les augmentations de salaire.
  5. Like
    Stratocaster got a reaction from chicachoco in Épiceries (supermarchés) au Québec : il y a du progrès à faire...   
    Bonjour, je suis un jeune expatrié Français de 26 ans résidant à Montréal depuis bientôt cinq ans. J'interviens pour la première fois sur ce forum car je voulais parler d'un sujet pas forcement tabou mais qui peut fâcher tout bon Français qui débarque ici, à savoir: la nourriture au Québec. Avant toute chose je tiens à dire que j'aime le Québec et je m'y sens très bien (pour l'instant) et que les propos que je vais tenir ne sont absolument pas ''anti-québec'', mais je cherche simplement à faire un constat objectif après 5 ans de vie ici.

    Il faut le dire, la nourriture au Québec ce n'est franchement pas terrible, pour ne pas dire franchement nul. Je ne parle pas là des restaurants mais bien sûr des épiceries (ou supermarchés pour les Français qui ne sont pas encore expatriés). En effet je savais qu'en venant au Québec je n'allais pas atterrir dans l'eldorado de la bouffe. Mais, il y a quand même certaines limites.

    Tout d'abord, le choix alimentaire dans les épiceries est je trouve très trèèèès restreint. Il n'existe parfois que peu de marques pour un même type d'aliments ce qui fait que parfois, si on trouve l'aliment dégueulasse, on n'a malheureusement pas beaucoup d'alternative en terme de choix de marque (vive la concurrence). Je pense notamment ici aux plats préparés. En se promenant dans les IGA et autres Métro de l'île de Montréal, j'ai parfois l'impression de revivre des scènes du film Good Bye Lenin surtout lorsque je passe au rayon cornichon. Je blague un peu mais je le pense.

    Les viandes…NE parlons surtout pas des viandes ici…. AUCUNE foutue traçabilité. En gros pas moyen de savoir si la viande que l'on ingère n'a pas été bourrée d'hormones ou autres farines animales dégueulasses. En France, cela fait belle lurette (depuis la crise de la vache folle) qu'il y a une traçabilité obligatoire sur tous les produits animaliers, poissons y compris. J'estime que ça devrait être un standard dans tout pays industrialisé digne de ce nom. Et surtout ne me parlez pas du poulets car oui je suis au courant, il parait que les poulets vendu au Québec sont tous ''élevé au Québec''… certes… mais aucunes étiquettes pour le prouver et rassurer le consommateur. Cela me donne franchement envie de devenir végétarien tout ça, et pourtant, dieu sait que j'aime le boeuf bourguignon.

    Les fruits et légumes : un catastrophe. J'ai jamais vu des étals de fruits et légumes aussi mal entretenus qu'au Québec. Souvent pourris, détériorés, périmés et en plus de ça chers je ne compte plus les fois ou mes barquettes de fraises ou de framboises était pourrie et pourtant je vérifie. C'est un constat personnel hein. Mais j'ai travaillé plusieurs été de suite dans une enseigne E.Leclerc en France aux fruits et légumes, et la tenue des rotations de légumes c'était autre chose. Le moindre légume pourri, on se faisait ''engueuler'' s'il n'était pas retiré de l'étal. Pareil, une salade qui tiens 3 mois sans pourrir, moi ça me rassure pas. De même qu'un oignon de la taille d'un melon, ça me rassure pas plus… la liste est longue. On va pas se voiler la face, tous les fruits et légumes ici sont OGMisés. Ne me parlez pas du marché Jean-Talon en me disant que c'est super et génial blablabla… oui je connais très bien et mon constat n'est pas plus édifiant mais je m'étendrais pas car pour moi il n'arrive pas à la cheville de n'importe quel marché d'une petite ville de province en France.

    Au sujet du vin et du fromage ici, tout le monde sais déjà que c'est l'hécatombe (par rapport à la France). J'entend déjà les critiques… BIEN sûr, on est pas en France et bien sûr il y a de très bons fromages au Québec et énormément de vin aussi dans les SAQ… mais c'est hors de prix et ce sont (quasiment) des produits de luxe quoi, même la plus simple piquette non AOC coute un bras…ridicule. Pour moi du pinard et du fromage, ce sont des produits populaires de grandes consommation, point barre. Rien de justifie des prix aussi élevé. Les marges doivent être ridicules. C'est honteux. Quand j'entend ici et là dans les médias locaux que Montréal se veut une capitale gastronomique en Amérique du Nord, je ris dans ma barbe… soyons serieux 5 minutes. La gastronomie ne se mesure pas juste à la qualité des restos sur place c'est un état de fait ancré, un patrimoine. J'adore la poutine hein vraiment je suis fan…mais ce n'est pas de la gastronomie.

    Alors peut-être que je peux paraitre acerbe dans mes propos pour certains. Mais pour être honnête, un des critères qui me ferait surement quitter le Québec sur le long terme… c'est justement le problème de la bouffe, qui représente malgré tout une composante importante du bien être d'un individus. En tout cas pour le bon vivant que je suis, je ne trouve pas mon compte au Québec niveau alimentation et je ne pense pas être le seul. Je pense que Jean-Pierre Coffe ferait une syncope ici.

    (je sens déjà dans les réponses qu'on va me parler d'Adonis et autres épiceries dites ''fines''… mais adonis n'échappe pas à mes critiques sus-citées)

    J'espère ouvrir la brèche d'un dialogue avec des personnes en accord ou non avec moi! C'est un constat très personnel! =)
  6. Like
    Stratocaster got a reaction from Sidi Mohamed Boudalia in Épiceries (supermarchés) au Québec : il y a du progrès à faire...   
    Bonjour, je suis un jeune expatrié Français de 26 ans résidant à Montréal depuis bientôt cinq ans. J'interviens pour la première fois sur ce forum car je voulais parler d'un sujet pas forcement tabou mais qui peut fâcher tout bon Français qui débarque ici, à savoir: la nourriture au Québec. Avant toute chose je tiens à dire que j'aime le Québec et je m'y sens très bien (pour l'instant) et que les propos que je vais tenir ne sont absolument pas ''anti-québec'', mais je cherche simplement à faire un constat objectif après 5 ans de vie ici.

    Il faut le dire, la nourriture au Québec ce n'est franchement pas terrible, pour ne pas dire franchement nul. Je ne parle pas là des restaurants mais bien sûr des épiceries (ou supermarchés pour les Français qui ne sont pas encore expatriés). En effet je savais qu'en venant au Québec je n'allais pas atterrir dans l'eldorado de la bouffe. Mais, il y a quand même certaines limites.

    Tout d'abord, le choix alimentaire dans les épiceries est je trouve très trèèèès restreint. Il n'existe parfois que peu de marques pour un même type d'aliments ce qui fait que parfois, si on trouve l'aliment dégueulasse, on n'a malheureusement pas beaucoup d'alternative en terme de choix de marque (vive la concurrence). Je pense notamment ici aux plats préparés. En se promenant dans les IGA et autres Métro de l'île de Montréal, j'ai parfois l'impression de revivre des scènes du film Good Bye Lenin surtout lorsque je passe au rayon cornichon. Je blague un peu mais je le pense.

    Les viandes…NE parlons surtout pas des viandes ici…. AUCUNE foutue traçabilité. En gros pas moyen de savoir si la viande que l'on ingère n'a pas été bourrée d'hormones ou autres farines animales dégueulasses. En France, cela fait belle lurette (depuis la crise de la vache folle) qu'il y a une traçabilité obligatoire sur tous les produits animaliers, poissons y compris. J'estime que ça devrait être un standard dans tout pays industrialisé digne de ce nom. Et surtout ne me parlez pas du poulets car oui je suis au courant, il parait que les poulets vendu au Québec sont tous ''élevé au Québec''… certes… mais aucunes étiquettes pour le prouver et rassurer le consommateur. Cela me donne franchement envie de devenir végétarien tout ça, et pourtant, dieu sait que j'aime le boeuf bourguignon.

    Les fruits et légumes : un catastrophe. J'ai jamais vu des étals de fruits et légumes aussi mal entretenus qu'au Québec. Souvent pourris, détériorés, périmés et en plus de ça chers je ne compte plus les fois ou mes barquettes de fraises ou de framboises était pourrie et pourtant je vérifie. C'est un constat personnel hein. Mais j'ai travaillé plusieurs été de suite dans une enseigne E.Leclerc en France aux fruits et légumes, et la tenue des rotations de légumes c'était autre chose. Le moindre légume pourri, on se faisait ''engueuler'' s'il n'était pas retiré de l'étal. Pareil, une salade qui tiens 3 mois sans pourrir, moi ça me rassure pas. De même qu'un oignon de la taille d'un melon, ça me rassure pas plus… la liste est longue. On va pas se voiler la face, tous les fruits et légumes ici sont OGMisés. Ne me parlez pas du marché Jean-Talon en me disant que c'est super et génial blablabla… oui je connais très bien et mon constat n'est pas plus édifiant mais je m'étendrais pas car pour moi il n'arrive pas à la cheville de n'importe quel marché d'une petite ville de province en France.

    Au sujet du vin et du fromage ici, tout le monde sais déjà que c'est l'hécatombe (par rapport à la France). J'entend déjà les critiques… BIEN sûr, on est pas en France et bien sûr il y a de très bons fromages au Québec et énormément de vin aussi dans les SAQ… mais c'est hors de prix et ce sont (quasiment) des produits de luxe quoi, même la plus simple piquette non AOC coute un bras…ridicule. Pour moi du pinard et du fromage, ce sont des produits populaires de grandes consommation, point barre. Rien de justifie des prix aussi élevé. Les marges doivent être ridicules. C'est honteux. Quand j'entend ici et là dans les médias locaux que Montréal se veut une capitale gastronomique en Amérique du Nord, je ris dans ma barbe… soyons serieux 5 minutes. La gastronomie ne se mesure pas juste à la qualité des restos sur place c'est un état de fait ancré, un patrimoine. J'adore la poutine hein vraiment je suis fan…mais ce n'est pas de la gastronomie.

    Alors peut-être que je peux paraitre acerbe dans mes propos pour certains. Mais pour être honnête, un des critères qui me ferait surement quitter le Québec sur le long terme… c'est justement le problème de la bouffe, qui représente malgré tout une composante importante du bien être d'un individus. En tout cas pour le bon vivant que je suis, je ne trouve pas mon compte au Québec niveau alimentation et je ne pense pas être le seul. Je pense que Jean-Pierre Coffe ferait une syncope ici.

    (je sens déjà dans les réponses qu'on va me parler d'Adonis et autres épiceries dites ''fines''… mais adonis n'échappe pas à mes critiques sus-citées)

    J'espère ouvrir la brèche d'un dialogue avec des personnes en accord ou non avec moi! C'est un constat très personnel! =)
  7. Like
    Stratocaster reacted to William777 in Épiceries (supermarchés) au Québec : il y a du progrès à faire...   
    Je viens de faire l exercice sur IGA en ligne ...
    500g de bavette (je rappelle qu on est 2 gars) 13$
    Asperges 4,99$
    Tomates cerise 3,49$
    Les pti bocconcini 5,49$
    Un fromage OKA 7,99$ (il fera 2 jours)
    Un yogourt grec 500g 4,99$ (il fera 2 jours)
    Le jus d orange Tropicana 1.75L 3,49$
    ( il fera 3 jours)

    Je suis déjà a 43,50$ et j ai pas mes fruits ... Genre bananes et raisins
    Puis comme j ai dit que j incluais le déjeuner ... J ai pas de bagel ou de céréales ... Pas de lait ...

    On est 2 gars ... 30 ans ... On s entraîne pas mal ... On passe beaucoup de bouffe ...
    Et aussi on va au resto très souvent
    Tous les midi pour moi par exemple
    2 fois a peu près par semaine le soir

    On est super paresseux aussi des fois et on fait livrer des sushis ou autre ...

    Je sais combien coûtent les choses je n ai pas besoin de me faire traiter d ahuri ...
    Bien sur on vit super bien ... J ai pas dit qu on faisait attention ...
    Comme je l ai dit je fais mon épicerie au jour le jour ... Très mauvaise habitude qui revient 2 fois plus cher au final ...

    J ai pas compte le vin ... Qu on essaye de limiter aux fin de semaines ... Pas toujours facile ... Et comme je suis amateur de bon vin je prends des bonnes bouteilles ...

    Alors oui notre budget nourriture et restos est élevé ...

    Comme le budget voiture, le budget loisirs, le budget cellulaire/internet/télé ... Etc etc ...
    Je ne suis pas fou ... Vivre au Québec est cher ... Plus qu en France selon moi


    Envoyé par l'application mobile Forum IC
  8. Like
  9. Like
    Stratocaster reacted to AncienQuebecois in Épiceries (supermarchés) au Québec : il y a du progrès à faire...   
    Je crois que tout le monde ne parle pas de la même chose.
    J'imagine qu'on peut trouver des legumes avec du gout ou de la viande de qualité.
    mais il n'ya aura jamais la diversité de fromages ou de charcuteries qu'il y'a en france. c'est pas bien grave.faut juste reconnaitre que les produits dans le commerce sont plus standardisés et aseptisés .C'est un fait,y'a meme pas à en débattre.

    Concernant le beurre et l'huile d'olive qu'on parte de Normandie à la Côte d'azur,y'a le même contraste. et comarer le boudin aux pommes à la ratatouille n'a pas de sens
  10. Like
    Stratocaster got a reaction from irlish in Épiceries (supermarchés) au Québec : il y a du progrès à faire...   
    Bonjour, je suis un jeune expatrié Français de 26 ans résidant à Montréal depuis bientôt cinq ans. J'interviens pour la première fois sur ce forum car je voulais parler d'un sujet pas forcement tabou mais qui peut fâcher tout bon Français qui débarque ici, à savoir: la nourriture au Québec. Avant toute chose je tiens à dire que j'aime le Québec et je m'y sens très bien (pour l'instant) et que les propos que je vais tenir ne sont absolument pas ''anti-québec'', mais je cherche simplement à faire un constat objectif après 5 ans de vie ici.

    Il faut le dire, la nourriture au Québec ce n'est franchement pas terrible, pour ne pas dire franchement nul. Je ne parle pas là des restaurants mais bien sûr des épiceries (ou supermarchés pour les Français qui ne sont pas encore expatriés). En effet je savais qu'en venant au Québec je n'allais pas atterrir dans l'eldorado de la bouffe. Mais, il y a quand même certaines limites.

    Tout d'abord, le choix alimentaire dans les épiceries est je trouve très trèèèès restreint. Il n'existe parfois que peu de marques pour un même type d'aliments ce qui fait que parfois, si on trouve l'aliment dégueulasse, on n'a malheureusement pas beaucoup d'alternative en terme de choix de marque (vive la concurrence). Je pense notamment ici aux plats préparés. En se promenant dans les IGA et autres Métro de l'île de Montréal, j'ai parfois l'impression de revivre des scènes du film Good Bye Lenin surtout lorsque je passe au rayon cornichon. Je blague un peu mais je le pense.

    Les viandes…NE parlons surtout pas des viandes ici…. AUCUNE foutue traçabilité. En gros pas moyen de savoir si la viande que l'on ingère n'a pas été bourrée d'hormones ou autres farines animales dégueulasses. En France, cela fait belle lurette (depuis la crise de la vache folle) qu'il y a une traçabilité obligatoire sur tous les produits animaliers, poissons y compris. J'estime que ça devrait être un standard dans tout pays industrialisé digne de ce nom. Et surtout ne me parlez pas du poulets car oui je suis au courant, il parait que les poulets vendu au Québec sont tous ''élevé au Québec''… certes… mais aucunes étiquettes pour le prouver et rassurer le consommateur. Cela me donne franchement envie de devenir végétarien tout ça, et pourtant, dieu sait que j'aime le boeuf bourguignon.

    Les fruits et légumes : un catastrophe. J'ai jamais vu des étals de fruits et légumes aussi mal entretenus qu'au Québec. Souvent pourris, détériorés, périmés et en plus de ça chers je ne compte plus les fois ou mes barquettes de fraises ou de framboises était pourrie et pourtant je vérifie. C'est un constat personnel hein. Mais j'ai travaillé plusieurs été de suite dans une enseigne E.Leclerc en France aux fruits et légumes, et la tenue des rotations de légumes c'était autre chose. Le moindre légume pourri, on se faisait ''engueuler'' s'il n'était pas retiré de l'étal. Pareil, une salade qui tiens 3 mois sans pourrir, moi ça me rassure pas. De même qu'un oignon de la taille d'un melon, ça me rassure pas plus… la liste est longue. On va pas se voiler la face, tous les fruits et légumes ici sont OGMisés. Ne me parlez pas du marché Jean-Talon en me disant que c'est super et génial blablabla… oui je connais très bien et mon constat n'est pas plus édifiant mais je m'étendrais pas car pour moi il n'arrive pas à la cheville de n'importe quel marché d'une petite ville de province en France.

    Au sujet du vin et du fromage ici, tout le monde sais déjà que c'est l'hécatombe (par rapport à la France). J'entend déjà les critiques… BIEN sûr, on est pas en France et bien sûr il y a de très bons fromages au Québec et énormément de vin aussi dans les SAQ… mais c'est hors de prix et ce sont (quasiment) des produits de luxe quoi, même la plus simple piquette non AOC coute un bras…ridicule. Pour moi du pinard et du fromage, ce sont des produits populaires de grandes consommation, point barre. Rien de justifie des prix aussi élevé. Les marges doivent être ridicules. C'est honteux. Quand j'entend ici et là dans les médias locaux que Montréal se veut une capitale gastronomique en Amérique du Nord, je ris dans ma barbe… soyons serieux 5 minutes. La gastronomie ne se mesure pas juste à la qualité des restos sur place c'est un état de fait ancré, un patrimoine. J'adore la poutine hein vraiment je suis fan…mais ce n'est pas de la gastronomie.

    Alors peut-être que je peux paraitre acerbe dans mes propos pour certains. Mais pour être honnête, un des critères qui me ferait surement quitter le Québec sur le long terme… c'est justement le problème de la bouffe, qui représente malgré tout une composante importante du bien être d'un individus. En tout cas pour le bon vivant que je suis, je ne trouve pas mon compte au Québec niveau alimentation et je ne pense pas être le seul. Je pense que Jean-Pierre Coffe ferait une syncope ici.

    (je sens déjà dans les réponses qu'on va me parler d'Adonis et autres épiceries dites ''fines''… mais adonis n'échappe pas à mes critiques sus-citées)

    J'espère ouvrir la brèche d'un dialogue avec des personnes en accord ou non avec moi! C'est un constat très personnel! =)
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement