Jump to content

qwintine

Habitués
  • Posts

    3,054
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    15

Posts posted by qwintine

  1. il y a 2 minutes, FamillyNBL a dit :

     

    vous avez enfaite l’habitude de vous querellez ?!

     

    @jimmy ne s'en cache pas est un indépendantiste militant, ça fait 24 ans qu'il arpente le forum. 

    @FamillyNBL en France tu aurais des basques, des bretons, des normands, des alsaciens qui ferait le même show de boucane dès que possible.

  2. il y a 10 minutes, FamillyNBL a dit :

     Je pensais que cela était votre histoire ! Quoi qu’il en soit ils ont vécu le racisme et l’extermination comme les juifs a l’époque de l’URSS mais personne n’en parle et ils ne revendiquent pas ce que les juifs revendiquent à savoir le pire massacre ayant jamais existé … 

     

    Je t'invite à étudier l'art de la guerre et les méthodes de colonisation britannique. 

    Regarde simplement ceci sur le général Amherst (mots clés : variole, couverture, général) : https://ici.radio-canada.ca/espaces-autochtones/1673003/histoire-virus-pandemie-autochtones 

     

    Je te rassure, les britannique ne sont plus comme cela (sauf pour des @jimmy ) tout comme les Allemands mais par contre leurs exactions passées durant l'empire, on laisser des traces encore aujourd'hui. 

     

  3. il y a 32 minutes, jimmy a dit :

    Ma famille (du coté de mon père) originaire de Normandie a premièrement abouti a ce qui est aujourd’hui l’Acadie en 1683.

    Il s’appelait Martin.

    Il a épousé une Autochtone Mi’kmaq selon les rites catholique

     

    Ils ont eu enfants et petits-enfants

     

    Puis quand les Britanniques sont arrivés, ils se sont sauvés dans ce qui est aujourd’hui le Québec , des membres de ma famille se sont établis a Henryville en Montérégie avec d’autres francophones autour de 1784…ou ils étaient fermier.

     

    Des membres de ma famille était combattants avec les Patriotes de 1837-1838 contre les Anglais.

    Plusieurs Patriotes ont été pendus suite a la défaite aux mains des Anglais.

    Et donc plusieurs Canadiens Français se sont sauvés , certains au sud dans les États américain limitrophes, d’autres dans l’ouest canadien.

    C’est le cas de ma famille qui s’est sauvé au Manitoba.

    Leur terre a Henryville a été donné a des colons anglais.

    Le Canada voulait peupler le Québec de citoyens anglais (Britanniques)

     

    1907 – Des lois eugéniques de stérilisation (Sexual Sterilization Act) commencent à être votées aux États-Unis dans les États limitrophes du New Hampshire (1917), du Maine (1925) et du Vermont (1931), où ont émigré de nombreux Québécois , ainsi qu’en l’Alberta (1928) et en Colombie-Britannique (1933) au Canada. N’eût été à l’époque l'objection vigoureuse de l’Église catholique, la Saskatchewan, le Manitoba et l’Ontario s’apprêtaient aussi à voter de telles lois.

     

    En effet le Manitoba allait le faire mais a reculé sous les protestations de l’Église Catholique.

    Car au Manitoba, contrairement aux autres provinces de l’ouest canadien, les Francophones étaient très nombreux, même chez les Autochtones…et tous ces ‘’francophones’’ étaient catholique.

     Petite parenthèse, c’est pour ca que les Anglais ont pendu Louis Riel (1885)  car voilà un Autochtones qui est non seulement autochtone, mais francophone en plus .

     

    Donc les Anglais ont passé des lois eugéniques…oui comme les Nazis avec les Juifs.

    Le but avoué de ces lois eugéniques est de protéger les WASP (protestants anglo-saxons blancs) de toute dégénérescence raciale et d’assurer la pérennité du suprémacisme blanc.

    Près de 70 000 personnes, dont majoritairement des femmes jeunes, seront victimes des stérilisations aux États-Unis et au Canada. Environ le quart de ces personnes étaient des Autochtones.

     

    Le professeur  Henry F. Perkins fut le principal protagoniste du projet eugénique au Vermont. Voyons en vertu de quel raisonnement l’Anglo-Saxon entendait procéder à la stérilisation de supposés dégénérés Amérindiens, Métis et Canadiens français: (H. F. Perkins, dans Vermont Eugenics: A Documentory History)

    {… In our study of the pedigrees of families who have been an expense to the state and towns, we have found quite a number having French and Indian ancestry with sometimes a mixture of negro. The draft statistics showed Vermont to be almost at the top of the list of physical and mental defectives. It has been suggested that this may be due to the large number of French Canadians in the population.}

     

    Notre traduction:

    {… Dans notre étude des généalogies de familles qui ont occasionné des frais à l’État et à des villes, nous en avons trouvé un nombre appréciable possédant une ascendance française et indienne avec parfois un mélange de Noir. Les statistiques préliminaires ont montré que le Vermont se trouvait presque au sommet de la liste pour les déficients physiques et mentaux. Il a été suggéré que ceci pouvait être causé par le grand nombre de Canadiens français dans la population.}

     

    Ainsi qu’il l’est depuis toujours, aux yeux des Anglo-Saxons le sort des Autochtones et des Québécois était intimement lié.

     

    Ma mère est née en 1916 a St-Boniface Manitoba.

    Si la loi eugénique avait été voté au Manitoba, elle avait donc l’âge d’être opérée dans les années 30.

    Votre humble serviteur ne serait pas la pour vous raconter cette histoire.

    Mes parents (père et mère) sont nés et on grandit au Manitoba.

    Ils avaient chacun 7 frères et sœurs

    Mais ils voulaient vivre en français et surtout fuir le racisme ambiant anglo-saxon.

    Ils ont donc déménagé au Québec, a Montréal, ou moi et ma sœur sommes nés.

    Seulement 2 frères et une sœur les ont suivis au Québec.

    Les autres sont restés au Manitoba ou ils ont élevés leurs familles respectives.

     

    AUJOURD’HUI , dans les années 2000, les frères et sœurs de mes parents restés au Manitoba parlent tous français, même un français impeccable. (j’avais une tante manitobaine qui participaient régulièrement a la radio française de Radio-Canada a des émissions sur la langue française dans les années 60).

    Tous ces gens ont eu des enfants (ma génération) …qui tous parlaient français…et anglais bien sur. (je rappelle que la population du Manitoba est a 80-85 % anglophones)

     

    Leurs enfants, donc l’âge de mes enfants parlent français, mais le baragouine, ils ont même l’accent d’un anglophone qui parle français.

    Il faut savoir que le français a perdu du terrain au Manitoba, la population de  langue maternelle française, qui compose 21 % de la population de la province en 2006, a diminué de 5 %, totalisant 242 400 personnes en 2006 comparativement à 254 450 en 1951.

    Selon le recensement de 2021 ils seraient a peine 112,00 aujourd’hui (sur une population de 1.5 million)

     

    Puis ces gens ont eu des enfants aussi, donc l’âge de mes petits enfants…dans TOUS les cas, c’est fini, cette génération ne parle plus français du tout.

     

    Alors petit message aux défenseurs inconscient d’un beau Canada bilingue…allez ch**r !!

    Votre ostie de Canada de marde a volé ma famille.

    Mes petit-enfants (j’en ai 3) sont incapable de communiquer avec leurs cousins (ils sont une vingtaine) parce que l’un et l’autre ne parle pas la même langue, n’ont pas les mêmes références culturelles.

     

    Vous pouvez vous le mettre ou je pense votre Canada de marde.

     

    Source

    1.       Ma famille

    2.       Le livre : ‘’ Ce que le Canada ne vous dira jamais’’

    Édition Noir et Blanc

     

    @jimmy des histoires d'horreurs toutes les familles en ont. 

     

    Pendant que ta famille vivait des frustrations et injustices, en 1914 et jusqu'en 1918, ma famille s'est fait envahir par les allemands qui ont brulés des villages, violer et executer des petits villageois (hommes, femmes et enfants) dans les premiers territoires envahis par leur folie de conquête et de revanche vis à vis des Français et Anglais. 

    Qu'ils gagnent ou perdent, il y a eu des "débordements" sur la population civile durant la "grande guerre".

    Pour ton information, ils ont été arrêter dans leur folie dans les plaines flamandes du fleuve Isère qui ont été volontairement inondées par les alliés. S'en est suivi 3 ans d'une guerre sale chimique et de tranchées (la chaire à canon pour maintenir une position).

    Les Canadiens (du RoC et du Québec) sont venus tenir le fort et nous sauver, nous les envahis et les brutalisés, ils ont d'ailleurs perdu beaucoup d'hommes dans des conditions horribles (le fameux jour du souvenir pour l'armistice 11/11/1918, ça te dit quelque chose).

    S'ils avaient pas été là je serais allemand et je parlerai pas français. J'ai perdu des membres civils de ma famille en 14-18 et c'était pas propre. 

     

    En 40, les allemands, on a remis le couverts mais cette fois avec beaucoup moins d'exactions sur les populations civile. Si on exclu les déportations de juifs vers les camps de la mort, la population civile a moins dégusté qu'en "14". Et à nouveau nos cousins d'Amérique sont venus nous libérer.

     

    Sachant tout cela, est-ce que :

    • je hais ou méprise les allemands : non
    • cela m'emêche de travailler et faire des choses avec les allemands : non
    • cela m'a empêché de bâtir l'Europe avec les allemands : non
    • cala m'a fait bannir tout ce qui est allemand de ma vie : non, leurs voitures sont les meilleures, j'adore la choucroute, les schnitzel et l'apfelstrudel  
    • cela m'a empêché d'apprendre volontairement un peu d'allemand pour socialiser quand je vais en contrée germanophone : non
    • ai-je gardé une rancœur mlagré les horreurs qui ont été commises : non et mes grands-parents et arrière-grands parents ayant vécus et subis directement tout cela, m'ont dit qu'il fallait pas qu'il fallait casser ce cercle se répétant à l'infini de la haine et du traumatisme.

    La question est: en 2024, doit-on encore perpétuer le cycle de haine et rancœur ou passer à autre chose et aller de l'avant ?

     

    Moi la réponse est réglée depuis longtemps.

     

     

    Source

    1.       Ma famille

    2.       Le livre : ‘’Je suis heureux, tolérant et pas aigri’’

    Édition Noir et Blanc

     

    Mais bon @jimmy pas la peine de me répondre car comme chaque fois qu'on te partage l'équivalent de tes témoignages ou vécus mais d'ailleurs que du Québec tu y réponds avec mépris et désintérêt. En résumé : moi moi moi moi moi.

  4. Le 2024-01-16 à 16:57, jimmy a dit :

    Quand au Nouveau-Brunswick c'est effectivement une province officiellement bilingue....dont le Premier Ministre ne parle pas un crisse de mot de français !

     

     

    Ça mon @jimmy cela s'appele du "Cherry picking" d'un cas particulier pour en faire une généralité ! 

    Regarde le nombre de députés et ministres fédéraux qui parlent français.

     

    Le 2024-01-16 à 16:57, jimmy a dit :

    C'est ca le Cacanada...du n'importe quoi. 😡

     

    @jimmy tu es indécrottable 😄 

  5. Le 2024-01-16 à 16:57, jimmy a dit :

    Il y a effectivement pleins de poches Francophones hors Québec et pleins de poches Anglophones au Québec.

    La différence c'est que TOUTES, je répète TOUTES les poches Francophones sont en processus d'assimilation a l'anglais.

     

    C'est faux, elle stagne et la propagande "le Canada en Français, c'est uniquement au Québec" n'y est pas pour rien et fait son bonhomme de chemin dans l'imaginaire collectif des futurs immigrants. L'augmentation de l'immigration francophone se fait au détriment des autres provinces malgré les facilités de "Entrée Express" pour les francophones à destination des autres provinces.

     

    Pour l'illustration de la stagnation "La série de barres montre le nombre de personnes qui avaient le français comme première langue officielle parlée au Canada hors Québec selon l'année de recensement : 935 530 en 1971, 867 509 en 1981, 932 495 en 1991, 936 380 en 2001, 946 375 en 2011 et 918 980 en 2021."

    Source (officielle statistique Canada) : https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/220817/g-a003-fra.htm

  6. Le 2024-01-16 à 15:50, FamillyNBL a dit :

    Oui comme les problèmes de logement actuelle et les personnes qui se retrouve à la rue malgré elle … 

     

    Oui, nous sommes en pleine crise du logement, ça devient de plus en plus problématique.

    C'est un enjeu politique qui devient majeur !

  7. Le 2024-01-16 à 15:48, FamillyNBL a dit :

    Je suis aussi au courrant , ne vous en faites pas pour ça ☺️. Je me suis faites des correspondantes/amies  qui m’en parles donc sur cela je ne serais pas choqué de voir et d’entendre le français dans d’autre régions que le Québec . 😉

     

    C'est une bonne chose. C'est juste que le commentaire de Jimmy passait à la trappe le 1 million de francophone au Canada hors Québec. Pour 6.5 million de francophones dans la province du Québec. C'est très loin d'être négligeable !

     

    Il faut savoir que pour les indépendantistes nationalistes québecois les "french canadians" hors Québec sont un peu des francophones de seconde zone.

     

    Cela fait souvent polémique dans la presse

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1131278/denise-bombardier-polemique-francophonie-manitoba-saskatchewan-alberta

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1993608/denise-bombardier-francophones-hors-quebec

  8. il y a une heure, jimmy a dit :

     

    Et bien bravo ,comme je disais, vous semblez avoir une bonne attitude ca devrait bien allé.

     

    Bon il va falloir que vous appreniez a dire Québec et non pas Canada.

    Le Canada est anglophone, le Québec francophone....deux mondes bien différents. 

     

    C'est bien de réaliser ses rêves.

     

    Ceci dit ca me fait un peu peur votre enthousiasme...

    Vous savez c'est super le Québec...mais il y a des problèmes aussi, tout n'est pas parfait.

     

    nb. bon Laurent, mon pseudo a encore été piraté 🤣

     

     

     

     

     

    C'est faux, il y plein de petites poches de Francophones un peu partout dans les autres provinces. Des écoles francophones y existent.

    Le Nouveau-Brunswick est la seule province officiellement "bilingue".

     

    Donc non, le Canada n'est pas anglophone nais a deux langues officielles : le français et l'anglais.

  9. il y a 5 minutes, Cèdre a dit :

     

    Je joue en ligue des champions moi monsieur 

     

    Non, non, vous êtes bien au deçu de la mêlée ...

     

    tu voix le coq, symbole emblématique de la France, il trône fièrement au sommet du tas de fumier ... hehe, elle était facile 

     

    il y a 5 minutes, Cèdre a dit :

     Par pitié me donne pas d'idées

     

    T'inquiète pas tu as plein de concitoyens qui ont déjà l'idée et n'attendent que cela.

  10. il y a 5 minutes, jimmy a dit :

    Oui mais tu vois justement, c'est ce qui justifie l'accès facile aux armes a feu.

    C'est que justement un gouvernement qui aurait une idéologie plus a gauche pourrait donc imposer et/ou enlever des droits au peuple.

    Même chose a droite, un gouvernement plus a droite imposerait et/ou enlèverait des droits au peuple.

     

    Donc le peuple doit être armé pour résister a un gouvernement qui serait trop disons ''autoritaire''(selon eux) 

     

    Et ça tu vois c'est unique aux États-Unis.

    Il ne viendrait pas a l'idée d'un Québécois, d'un Belge (je présume) et/ou d'un Français de se dire ''oh la la, il faut absolument que je me procure une mitraillette d'assaut au cas ou Macron décide d'imposer tel ou tel restriction sur tel ou tel sujet''

     

     Aux États-Unis oui...ca le justifie.

     

     

     

    En fait, et les 4 dernières années l'on fait remonter, même les p'tits belges et français pensent comme cela.

    La différence, depuis 60 ans les gouvernements leur empêche d'avoir des armes légales avec des lois et une coercition sur celles-ci.

    Il est plus facile d'avoir une arme illégale qu'une légale en Europe. Ce qui n'est pas normal non plus.

     

    Tu enlèves ses lois, tu te retrouverais dans le même contexte qu'au USA.

     

    @jimmy tu remarqueras quand même qu'aux USA, les armes servent plus à tirer et tuer des citoyens innocents parce que tu les aimes pas ou que tu veux faire ta sortie avec éclat (mass shooting) que de tirer et tuer le méchant gouvernement (relativement rare en fait). Si un grand groupe de citoyen prennent les armes pou se libérer de leur gouvernement, cela s'appele une révolution.

    A ma connaissance, ça fait un boute qu'on en pas eu aux USA des révolutions.

     

    N'oublions pas non plus le "gros business" de la NRA pour vendre sa "marchandise" avec de belle marges. 

  11. il y a 2 minutes, Cèdre a dit :

     

    Ah mais ne soit pas désolé, je le revendique même. "Vu de l'extérieur, les US c'est un cliché sur pattes". 

     

    J'imagine bien que c'est plus nuancé une fois sur place. Mais ces deux extrémités là, elles s'exportent bien (dans nos imaginaires européens en tous cas)

     

    "dans nos imaginaires européens en tous cas" tout est dit et quand je vois des émissions TV européennes sur les USA (et le Québec/Canada), ils sont coupables sur la diffusion de ces clichés et exagération.

     

    C'est fou comment les nationalismes veulent toujours rabaisser l'autre et se sentir supérieur. Je les visent tous !

    L'humain cherche constamment à se rassurer que c'est lui qui a raison et les autres tort.

     

    Note, une palme spéciale pour la France : quand on écoute le français, il vit dans le pire pays du monde, un enfer sur terre. Mais il va te dire aussi que c'est le meilleurs pays/endroit du monde. 

    C'est surement pour cela qu'on dit le français râleur. Je te rassure @Cèdre  on est tous un peu râleur ou chialeux 😉 hein @jimmy

  12. Il y a 23 heures, jimmy a dit :

    Exactement.

     

    C'est un pays intéressant et fascinant (si tu n'y vis pas) parce que c'est le summum du principe de liberté.

    C'est a dire que le principe de base est : '' moi je veux vire de telle façon...et mon voisin peut lui aussi vivre d'une autre façon complètement a l'opposé a la mienne et c'est son droit aussi''

     

    Cela a donc pour effet de voir des opinions, des façons de vivre, des modes de vie complètement normale a côté de trucs complètement farfelus.

     

    Et attention, même les lucides vont te dire: ''oui mais qui va décider qu'est-ce qui est normal, qu'est-ce qui est farfelu ?''

    Le gouvernement ? 

    Alors si c'est le gouvernement ca veut dire que nous vivons dans une dictature !

     

    Tu vois le dilemme pour eux ?

     

    D'ailleurs en passant, une des raisons principales qui justifient chez eux l'accès facile aux armes a feu...c'est justement de pouvoir se défendre d'un gouvernement qui deviendrait trop dictateur ( a leurs yeux).

     

    Ils se sont fait prendre une fois lors de la guerre de sécession ou le Sud n'avait pas suffisamment d'armes pour défendre et imposer leurs idées (l'esclavagisme par exemple) 

     

    Et les lucides vont te dire : '' oui mais si la prochaine fois c'est le Sud qui a plus d'armes, ca veut dire que le Sud va gagner (esclavagisme, religiosité totale des institutions....enfin toutes les lubies des tatas du sud) ''

     

    Donc la solution c'est que les armes doivent être accessibles a TOUS tout le temps (nord, sud, est, ouest)

     

    Faut être préparé mentalement pour vire dans un tel univers ou toutes les idées bizarroïdes sont le bienvenue

    Évidemment cet environnement a pour effet de créé une immense  créativité...bonne et/ou mauvaise.

     

    Je simplifie, mais c'est pas mal ca les États-Unis d'Amérique.

     

    Pas mal de choses intéressantes dans ce que tu dis là @jimmy certaines avec lesquelles je suis même d'accord (encore des effets secondaires de la tourtière).

     

    Trois remarques cependant  :

    1. Un problème c'est que les gens ne veulent pas vivre côte à côte où chacun peut vivre comme il le veut (c'est l'utopie libertarienne) mais imposer à l'autre sa façon de penser et vivre. J'ai l'impression que c'est la nature humaine qui veut cela et ce n'est pas qu'aux USA
    2. L'humain va préférer la croyance et justifier celle-ci corps et âme car c'est bien plus facile que la pensée complexe rationnelle et factuelle qui est plus incertaine (parfois on ne sait pas, on doute en permanence) et demande une réflexion plus longue. On veut une réponse facile immédiatement. C'est pas spécifique aux USA
    3. N'oublie pas qu'en fonction de la "couleur" du gouvernement, celui-ci est loin d'être le bon joueur "objectif/lucide" qui peut trancher. Il est biaisé en fonction des idéologies des partis, le choix de ses "experts" ou des pressions sur ceux-ci ! On le voit au quotidien au Québec, en France, en Belgique ... dans le monde. C'est pas purement américain.
  13. Le 2024-01-14 à 04:29, Cèdre a dit :

     

    C'est le pays des fantasmes. Vu de l'extérieur (de la France en tous cas), les US c'est un cliché sur pattes. Soit t'as les wokes et leurs 4725 genres, soit t'as les fous créationnistes fanatiques d'armes et anti avortement. Deux camps qui s'affrontent, et qui n'auront jamais autant fait interdire de livres (pas mal pour le pays de la liberté en passant).

     

    Le pire, c'est qu'ils exportent aussi tout ce qu'il y a de pire dans les deux idéologies.

     

    A voir quelle est la part d'américains lucides dans cette histoire. Je l'imagine majoritaire, mais leurs voix dépasse rarement leurs frontières.

     

    En parlant de clichés, 3 paragraphes et pas loin de 6 clichés (voir exagérations) européo centrées universalisante donneuse de leçon sur les américains !

    Désolé @Cèdre le prend pas perso mais ça pique suffisamment les yeux que pour ne rien dire.

  14. Il y a 22 heures, jimmy a dit :

    Exactement.

     

    C'est un pays intéressant et fascinant (si tu n'y vis pas) parce que c'est le summum du principe de liberté.

    C'est a dire que le principe de base est : '' moi je veux vire de telle façon...et mon voisin peut lui aussi vivre d'une autre façon complètement a l'opposé a la mienne et c'est son droit aussi''

     

    Cela a donc pour effet de voir des opinions, des façons de vivre, des modes de vie complètement normale a côté de trucs complètement farfelus.

     

    Et attention, même les lucides vont te dire: ''oui mais qui va décider qu'est-ce qui est normal, qu'est-ce qui est farfelu ?''

    Le gouvernement ? 

    Alors si c'est le gouvernement ca veut dire que nous vivons dans une dictature !

     

    Tu vois le dilemme pour eux ?

     

    D'ailleurs en passant, une des raisons principales qui justifient chez eux l'accès facile aux armes a feu...c'est justement de pouvoir se défendre d'un gouvernement qui deviendrait trop dictateur ( a leurs yeux).

     

    Ils se sont fait prendre une fois lors de la guerre de sécession ou le Sud n'avait pas suffisamment d'armes pour défendre et imposer leurs idées (l'esclavagisme par exemple) 

     

    Et les lucides vont te dire : '' oui mais si la prochaine fois c'est le Sud qui a plus d'armes, ca veut dire que le Sud va gagner (esclavagisme, religiosité totale des institutions....enfin toutes les lubies des tatas du sud) ''

     

    Donc la solution c'est que les armes doivent être accessibles a TOUS tout le temps (nord, sud, est, ouest)

     

    Faut être préparé mentalement pour vire dans un tel univers ou toutes les idées bizarroïdes sont le bienvenue

    Évidemment cet environnement a pour effet de créé une immense  créativité...bonne et/ou mauvaise.

     

    Je simplifie, mais c'est pas mal ca les États-Unis d'Amérique.

     

    @jimmy il n'empêche que les Crocs (Québec), l'insuline (Toronto), le téléphone (Estrie), la poutine (Drummondville), le soutien-gorge rembourré ou pigeonnant (Gatineau) (que Wonderbra a repris), le Ski doo (Valcourt), la souffleuse à neige (Mauricie), le beurre de peanuts (Montréal). les Whippet (Montréal), l'IMAX (Montréal) et le trivial pursuit (Montréal) , c'est pas eux autres 😄 

     

    Ah oui est c'est même pire, c'est 95% québécois comme inventions. Par des québécois franco et anglo ou canadiens anglo ou franco qui ont inventé ces patentes.

     

  15. Il y a 7 heures, Cèdre a dit :

     

    Ton grand coeur te perdra, merci de m'apporter des petits cadeaux bienveillants, je ne les mérite pas.

     

    Allez, je vais rester là-dessus, c'est sans fin cette histoire on tourne en rond.

     

    Par contre, je pense vraiment que t'es intéressant quand tu n'es pas dans l'attaque ad hominem, malgré nos divergences idéologiques

     

    Il y a 7 heures, Cèdre a dit :

    Par contre, même si je ne suis pas d'accord sur le fond, je dois reconnaître que j'ai moi-même été dur dans mes propos à ton encontre @saabe. On a tendance à s'emballer parfois, ça peut être pas mal de se relire et de relire les autres avant d'écrire.

     

    Et les gars, on devrait direct, plutôt que passer des heures à texter ces niaiseries, résoudre cela comme les Bonobos !

     

  16. il y a 4 minutes, jimmy a dit :

    Ah mais le français se porte très bien aux États-Unis...c'est au Canada qu'il se meurt . 

     

    Non plus sérieusement c'est que aux États-Unis ils trouvent ca ''cute'' (mignon) de baragouiner quelques mots en français.

     

    Par contre au Canada Anglais ils ne trouvent pas ca cute pantoute.

    Au contraire, a chaque fois qu'ils entendent du français ca leur rappelle qu'ils sont ''pognés'' avec nous (les francophones) comme nous sommes pognés avec eux.

     

    Tient par exemple toute ma carrière j'ai beaucoup transiger et côtoyer des Américains et des Canadiens Anglais.

    J'ai assisté a pleins de Salons dans mon domaine  a Las Vegas , New York et Los Angeles....et Toronto

     

    Ben j'ai toujours eu beaucoup de succès en ''crousant'' des Américaines...qui trouvaient mignon mon accent !

    Par contre au Canada Anglais...pas eu beaucoup de succès...sniff sniff 

     

     

     

     


    c’est donc cela toute cette rancoeur, la canadienne Anglo pas sensible à tes charmes 😉

     

    note que pas se laver ça aide pas 😛

  17. il y a 2 minutes, rainbow21 a dit :

     

    Mes beaux-parents c'est le cas ils partent près de 5 mois chaque année. Beaucoup de gens pensent acheter un condo là-bas d'ailleurs et il y a des immeubles où il y a que des québécois.


    Comme l’été sur certaines plage du Maine ou du new Hampshire ça parle français en titi. ils mettent même des panneaux en français en plus de l’anglais et l’espagnol. 
    il y’a quelques années j’ai même eu un menu avec la traduction en français dans un restaurant au NH. 
     

    Il y a quelques mois sur radio Canada, ils racontaient qu’à Old Orchad Beach (Maine) dans les années 70-80, ils formaient les policiers municipaux à donner les contraventions et tickets en français tellement il y avait de touristes « french canadian »

     

    Comme quoi quand on cherche un peu, le français est loin de mourir. 

  18. il y a 2 minutes, jimmy a dit :

    Ah mais je peux très bien comprendre les québécois qui veulent se pousser du frette…surtout à la retraite.

     

    Moi même j’y vais ( en Floride) dans un mois avec des copains.

     

    Quoique mon lieu de prédilection est plutôt la Guadeloupe (où je vais aussi depuis quelques années)

     

    Mais aller en Floride pour la chaleur et adhérer aux valeurs américaines…(ce que fait l’auteur de ce fil)  il y a une marge.

     

    Tu sais @jimmy , il est plus jeune , je pense la trentaine ( @mike_hustler je me trompe ? ) , il a encore la vie devant lui et une belle expérience de plus et le gout de l'aventure ... chacun est libre de vivre sa vie. Et s'il s'y sent mieux ? ... au moins il essaie de mettre en place quelque chose pour trouver ce qui lui correspond et pas rester à chialer sans changement et devenir aigri.

     

    Venir au Québec c'est pas rentrer dans les ordres quand même ! Sinon À quoi à servi la révolution tranquille 😉 

×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement