Jump to content

Tapis

Newbies
  • Content Count

    8
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Tapis


  1. Bonjour Herib,

    Nous avons connu cette situation de retour de l'étranger après une longue absence. La RAMQ exige un délai de trois mois dans le pays avant qu'une nouvelle carte maladie soit octroyée. C'est valable pour votre femme ainsi que pour les enfants. Surtout et c'est IMPORTANT, faites votre demande dans les 15 jours après votre retour pour que votre date d'arrivée sur le territoire soit prise en compte. Sinon, les 3 mois seront comptés à partir du jour où votre demande aura été faire. Pour couvrir les 3 mois, il y a des assurances privées qui coûtent environ 150 $ par mois et par personne. Nous avons pris le risque d'attendre.


  2. La discrimination systémique dans une société, c'est toujours difficile à prouver parce que ça se fait souvent inconsciemment. Mais qu'elle soit dirigée contre les noirs, les blancs ou les Améridiens, c'est aux victimes d'en parler, pas au public en général. C'est comme l'agression subit par les femmes dans leur quotidien. C'est pas à moi qui suis homme de donner mon avis là-dessus. Je peux la condamner, mais pas dire qu'elle n'existe pas, que les femmes fabulent, etc. Si des femmes se font violer ou agresser, c'est pas parce qu'on ne trouve pas les violeurs qu'il n'y a pas eu acte d'agression. Même chose pour la discrimination. Vu combien la télé et le cinéma au Québec est uniforme, et sachant que la grande majorité des émissions viennent de Montréal où un tiers de la population est immigrante, pas besoin d'être un génie pour deviner qu'il y a sûrement de grosses barrières en place pour empêcher cette minorité importante d'accéder aux fonds et aux écrans. Surtout dans le climat d'austérité et de manque de ressources qu'on connaît ces temps-ci. Pour revenir à l'article, l'auteur dit que les producteurs (de films dramatiques, pas de documentaires) venant des minorités ethniques sont rarement soutenus. Est-ce que ça veut dire que si un immigrant veut financer son projet, il doit obligatoirement passer par un producteur québécois blanc comme c'est le cas pour Montréal, la blanche? J'en sais rien. Mais si c'est le cas, alors c'est franchement laid et la SODEC mérite bien les accusations que ce gars lui fait.

    Ceci dit, je venais juste partager un article sur le site et m'en retourner dans ma grotte. J'imaginais pas que je me ferais des potes aussi vite ^_^


  3. Tu as raison, Kweli. Mais à part Incendies ou Monsieur Lazhar (qui n'ont pas gagné de Palme d'or ou d'Oscar non plus à ce que je sache), combien de merdes québécoises se font gracieusement financés. Alors pourquoi pas les projets mêmes un peu moins réussis des artistes de la diversité? Peut-être qu'en leur donnant la chance justement, ils arriveront eux aussi à faire un jour des Incendies et des Monsieurs Lazhar, et même mieux, qui sait. Je me dis que ça vaudrait le coup d'essayer pour voir la différence avec notre production nationale plutôt insipide, je trouve.


  4. Il y a 21 heures, Kweli a dit :

    Les diffuseurs ne sont pas non plus friands des œuvres issues de la diversité. Vous voyez Radio-Canada ou TVA diffuser une œuvre qui raconte l'histoire d'une famille japonaise ou angolaise? Les salles de projection ne les prendraient pas plus (déjà que les films bien québécois en arrachent en salle!). Alors pourquoi la SODEC mettrait-elle l'argent des contribuables là-dedans?

     

    Parce qu'une partie des contribuables provient de la diversité, et que ça fait un peu bizarre de mettre son argent dans des programmes qui ne la concernent pas. Je me fais un peu l'avocat du diable, mais c'est une affaire de partage équilibré des ressources.


  5. Il y a 14 heures, Kweli a dit :

    Sans compter que ce n'est même pas vrai. Les projets financés par la SODEC sont publics et ne sont pas tous présentés par Jean Tremblay ou Lise Dubé ...

     

    J'ai relu l'article. L'auteur reproche bien à la SODEC de ne pas financer les producteurs non-blancs. J'ai fait une petite recherche à ce sujet sur les films récents avec un contenu diversité. Le dernier qui me revient à l'esprit est Montréal, la Blanche. Les producteurs sont Cédric Bourdeau et Stéphane Tangay. Quelqu'un connaît un autre film diversité sorti ces dernières années?

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines