Jump to content
Sign in to follow this  

10 ans après... je reste?

gonzague

731 views

Après une nième conversation au sujet des relations entre Québécois et Français, je me suis dit qu'il était temps de passer à autre chose, en bref, de ne plus parler de ça avec qui que ce soit, d'éviter le sujet quand il se présente. Je crois avoir fait le tour...

 

Je suis français, installé à Montréal depuis 10 ans, enseignant. L'expérience que je vais tenter de vous résumer ici est la mienne, ni plus ni moins.

 

D'abord, lorsque je parle des Québécois, je parle des Québécois francophones. Il y a bien des Anglophones qui sont nés ici, mais généralement, ils ne se définissent pas comme Québécois, mais Canadiens. Quant aux immigrants très présents à Montréal, ils sont ni québécois, ni canadiens, mais péruviens, haïtien, ukrainien, hongrois... Français. 

 

De France, le Québec n'est finalement pas très connu, malgré la proximité linguistique. On se moque assez facilement de leur accent, de Céline Dion, mais on n’a aucune idée de la manière dont nous les Français, sommes perçus depuis le Québec. En réalité, les Québécois entendent plus parler de la France, à tort ou à raison, que nous, du Québec. J'y suis alors arrivé assez naïvement il y a dix ans, sans trop de préjugés, sinon de l'ignorance, prêt à découvrir une nouvelle société, à voyager. Les premières années étaient faciles pour moi, plutôt agréables, alors que j'étais étudiant. J'ai rencontré beaucoup de monde de tous les horizons. Pas beaucoup de Québécois. Et si j'en rencontrais un, c'était assez rapide, sans accroches véritables. 

 

Après dix ans, je n'ai toujours pas de véritables amis québécois, ni même de bonnes connaissances, et j'en suis navré. Je me suis même culpabilisé en me disant que je n'avais pas fait assez d'effort... J'en ai discuté autour de moi à de nombreuses reprises auprès d'amis iraniens, australiens, français... Et, de cette dernière discussion que j'ai eue hier soir avec une collègue de travail, j'en suis arrivé assez simplement, trop simplement peut-être, à penser que les Québécois n'apprécient pas les Français de manière générale. Il fallait simplement se l'avouer. Nous sommes bien accueillis en tant que francophones, mais, dans le fond, la population québécoise francophone se méfie profondément du "Français de France" pour des raisons plus ou moins claires de mon point de vue. Il y a, ici, une intolérance aux Français, et j'ai vécu de nombreuses expériences qui, aujourd'hui, non seulement ne me permettent pas d'avoir des connaissances québécoises, mais me poussent aussi à m'éloigner de leur présence, pour ne pas avoir ce sentiment de malaise que ma présence peut provoquer chez eux, et du coup, chez moi. En réalité, j'ai bien l'impression de vivre une sorte de racisme, même si ce mot me semble excessif. Le racisme, je connais bien ça, en France, mais je ne l'ai jamais vécu moi-même... comment en suis-je arrivé à dire cela?

 

 

Les raisons du rejet du Français ici sont, à mon avis, nombreuses et complexes. Il y a une Histoire, deux cultures et beaucoup de préjugés d'un côté comme de l'autre. Mais je n'irai pas plus loin aujourd'hui. Faites votre propre opinion. Et ça vaut la peine. Personnellement, je ne regrette rien malgré tout. J'ai trouvé au Québec bien d'autres plaisirs à vivre et à partager. La question pour moi est: est-ce que je suis prêt à vivre 10 ans de plus cette situation? Disons qu'un homme averti en vaut deux comme on dit. Je dois l'accepter et peut-être m'y prendre autrement. Je me dis toujours que je saurai me faire accepter comme je suis, plutôt qu'en tant que Français, même si c'est écrit sur mon front! Mais ça prendra encore beaucoup de temps. Ce sujet de conversation est peut-être clos, mais pas la vie!



4 Comments


Recommended Comments

Ça alors !!! J'aurai parié le contraire !!! Mon père est allé en vacances au Canada, au Québec aussi et il a été très bien accueilli... 

Share this comment


Link to comment

C'est curieux, j'ai emménager en août 2017, j'ai ma première voisine, que je vois très régulièrement, elle nous invite, on rends l'invitation, comme en Belgique, depuis que nous avons emménagé à Boischatel, notre cercle d'amis s'est élargi, nous avons très souvent des invitation, pour des partis, pour des sorties, pour des soupers, des BBQ.. bref tout se passe parfaitement bien. 

Mes trois enfants, 28, 26 et 17 ans, se sont refait un cercle d'amis proches, se sont éloigné des amis Belges, sauf une poignées de "vrais" amis.. mais aucun des mes enfants n'a ce problème de manque d'amis .. 

Posez vous toujours la question de savoir, quand vous étiez en France,  combien de nouveaux amis vous aviez eu les 5 dernières années.. il ne devrait pas il y en avoir beaucoup.. les Québécois, c'est pareil.. A vous de vous montrer sous votre meilleur jour, installez vous dans un quartier au milieu des québécois, ne cherchez pas à leur expliquer comment on parle français, et le reste .. ça roule !! 

 

Share this comment


Link to comment

Bon si cela peut te rassurer... dans l'autre sens c'est exactement pareil!!! J'ai immigré en France lors de l'an 2000.  En région parisienne se faire des amis (français et autres) ne représente pas un immense souci car très peu d'habitants de Paris sont de vrais parisiens.  Puis, j'ai déménagé à Lyon... un peu pas mal plus difficile mais encore possible.  Néanmoins, il est à noter que tous mes amis "lyonnais" ne sont pas de purs lyonnais de souche.  (impossible en tant que non lyonnais d'être copain avec un pur lyonnais - on me l'a expliqué de long en large) Donc, ils sont originaire de la couronne lyonnaise, Alpes etc. 

Et là... la catastrophe: 9 ans dans le sud, aucun ami local digne de ce nom, pas mal de connaissances mais sans plus.  Un "racisme" sans nom, imagines toi je ne suis qu'une minorité audible, tant que je parle pas... ça se voit pas :)  Pourtant, tous les jours on me rappelle que je ne suis pas d'ici.

 

Mon voisin a même osé me dire la chose suivante:  "T'es canadienne?  Pourquoi tu es venue vivre ici?  Tu repars quand?  Moi, j'ai un ami qui est allé vivre à Montréal, il est resté 3 ans puis était blessé qu'on lui demande toujours s'il était français.  Donc ils sont revenus vivre en France.  !"

Du coup, avec un joli sourire, je lui ai rappelé que c'est la première chose qu'il m'avait demandé et que pour ma part... ça faisait 20 ans que je payais des impôts ici.  

 

Cela fait 20 ans qu'on m'appelle: Pocahontas, Le Caribou, l'Immigrée  et Tabernacle (dit à la française)... j'abdique, malgré que j'ai presqu'entièrement perdu mon accent d'origine, je ne serai jamais plus qu'une immigrée en France.  

 

Sinon, hors ce point qui est enquiquinant,... l'immigration a des côtés archi-chouette: nouvelle mentalité ce qui suggère un élargissement de ta mentalité, nouvelles normes écologiques (bon c'est pas une référence dans le sud de la France car rien que le recyclage ça semble fatiguer mes concitoyens (!), nouvelle approche de la gastronomie (Au Québec, les restos thai et les vrais chinois, et mexicains sont imbattables... j'ai tout tenté en France), le respect de la femme (ici je crois qu'on en est à 135 meurtres), la politique (je trouve ça bien plus intéressant en France car ce sont de vrais feuilletons mafieux... au Québec c'était vachement moins palpitant!!),  la gestion des horaires - côté famille: va falloir m'expliquer comment concilier 16 semaines de vacances + tous les mercredis sans école, + les jours de grève avec un ratio normal de vacances employeurs!!!  Tes vacances: tu peux visiter l’Amérique centrale, et du sud beaucoup plus facilement que si tu vivais en France. Pour ma part, j'ai visité des pays que je ne serai peut-être jamais allé voir en Europe .  Et un point non négligeable: Au Québec: pas de grève à tous les 2/3 mois qui paralysent le pays :), pas de gilets jaunes qui frappent sur la carrosserie de ta voiture  et du service clientèle (se faire envoyer valser 3 à 5 fois par jour c'est saoulant!)

 

Tu devrais faire la liste des points positifs et te concentrer que sur ceux-ci.... je l'ai fait le mois dernier car je risquais de prendre un billet retour :)

Share this comment


Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines